Soutenez le forum !
1234
Partagez

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru

Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Lun 1 Juin 2020 - 12:40

Le passé était difficile, le présent n’offrait pas matière à se réjouir, mais l’avenir, lui, se voilait petit à petit d’une obscurité grandissante. Je sais pourquoi j’ai à nouveau rejoint le système des shinobis. Je me voilais en partie la face. J’avais des ambitions, des projets personnels grandioses et une volonté d’épargner ma famille de tout ce qui pouvait se passer, mais aujourd’hui, les choses avaient changées. J’étais aveugle, mais maintenant, je vois. Si il y a quelques jours je pouvais encore me morfondre dans une certaine insouciance, aujourd’hui ce n’était plus le cas. Approché pour mes talents dans la maîtrise du fuinjutsu, j’avais hérité d’une nouvelle mission qui m’avait totalement déboussolé. Si mes rêves avaient leurs importances compte tenu de la promesse faite à ma fille et ma défunte femme, pour autant, je ne pouvais rester inactif face à la tragédie qui s’annonçait, pas seulement à nous, mais envers tout le Yuukan.

Ainsi, avant de partir en pèlerinage pour apprendre des jutsus considérés comme interdits de par leur nature ou leur puissance, il me semblait important que, même si le village se préparait, le Manazuru œuvre lui aussi, à sa manière, pour la sauvegarde de ce que nous connaissons, et ce, ceux que nous aimons. Dans cette optique, suite à mes récentes rencontres et compte tenu de l’activité de notre institution, j’avais fait parvenir quelques courriers à certaines personnes de notre unité. Le papier à en-tête du Manazuru ne faisait pas grand étalage de ce pourquoi je comptais réunir tout le monde. La missive signée par mes soins sans le moindre sceau officiel demandait simplement à chacun de participer à une réunion d’importance visant au développement de nos activités.

Le rendez-vous était fixé eu siège du Manazuru, dans une salle quelconque bien que confortable. Soucieux de garantir la sécurité de nos échanges, au préalable, deux clones s’étaient installés à l’étage, dans la pièce au-dessus de la salle de réunion, leur permettant ainsi de jouer leur rôle de surveillant en détectant les présences de chacun et en m’alertant le cas échéant si un intrus ou un curieux se faisait repérer. Bien que la situation actuelle ne soit pas au beau fixe, ma générosité et mon accueil eux étaient toujours les mêmes. Théière sur la table, quelques gâteaux divers et variés dans leur écrin, il y avait de quoi discours avec sérieux tout en profitant d’un certain plaisir gustatif. Quant à la suite des évènements, si j’avais une idée générale de ce que je comptais dire, je n’avais aucune certitude quant à la présence de mes invités.

Les accueillant comme il se doit et après avoir servi une tasse de thé à chacun d’eux, à tant qu’organisateur de cette rencontre et avant que l’on me fasse une quelconque remarque, je prenais la parole d’un ton des plus sérieux, tranchant avec mon habituelle nonchalance que l’on pouvait me gratifier.

« Bonjour à tous, et avant tout, merci d’être venus. Je tiens à commencer cette rencontre par mes remerciements, car aucun de vous n’était obligé de venir. Si cette rencontre n’a rien d’officielle, je n’ai pas non plus la légitimité pour décider quoi que ce soit. Pour autant, au fait de certaines informations et conscient des enjeux actuels, il m’a semblé nécessaire que cette discussion ait lieu. Mais avant de commencer, si je connais chacun de vous, ce n’est peut-être pas le cas des autres, et pour cela, je vous invite à un bref tour de table afin que chacun puisse se présente. »

Après quelques secondes à poser mon regard sur chacun des invités, je reprenais le fil de la discussion.

« Miyamoto Teruyo, enchanté. Chunin du village et membre du Manazuru depuis quelque temps maintenant. »

Laissant à chacun le loisir de nous offrir quelques mots le concernant, je reprenais mon palabre gardant un air grave tout au long de mon flot de paroles.

« Bien, maintenant que nous savons tous qui est qui, vous vous demandez sûrement pourquoi cette invitation. À n’en pas douter, vous aurez remarqué que le sujet est relativement vague et c’est voulu. Pour commencer, j’aimerai vous dire pourquoi j’ai tenu à ce que nous puissions tenir cette réunion. Il y a quelques jours de cela, de part mes talents dans le domaine du fuinjutsu, une mission m’a été confiée. Sans rentrer dans les détails, cette mission consiste à apprendre un sort interdit permettant de sceller la puissance des Dieux. Je suppose que certains d’entre vous sont déjà au courant, du moins, les jonins, mais j’ai appris qu’un des dieux, Yonbi, dormais sous Iwa et qu’il pouvait, d’une manière ou d’une autre, nous être utile dans notre lutte contre l’Homme au Chapeau, celui dont nous connaissons tous le nom. Si je ne doute pas que le Sazori ou le Shishiza aient pu commencer certaines actions pour la protection du village, il me semble avoir vu quelques exercices d’évacuation, de notre côté, nous sommes restés totalement passif, et ce, à mon avis, à cause du manque d’informations. C’est pour cette raison et malgré la discrétion nécessaire à ma mission que j’ai décidé de vous faire part de la situation. »

Avant une gorgée de thé chaud, j’essuyais doucement mes lèvres humide d’un coin de manche avant de reprendre.

« Aujourd’hui, nous sommes trop passif face à tout ce qui se passe autour de nous. C’est triste à dire, mais c’est hélas la vérité. Diplomatiquement, nous n’avons que peu, voire pas de lien avec les autres grandes nations et nos recherches visant à explorer de nouvelles régions pouvant nous permettre de découvrir de nouveaux alliés ou de nouvelles connaissances sont à l’arrêt. Heureusement, quelques actions sont en cours avec des régions mineures, mais ce n’est pas suffisant. »

M’avançant sur ma chaise, décollant mon dos du dossier, je posais mes coudes sur la table, croisant mes doigts devant mon menton.

« Comme les autres, désormais nous ne pouvons pas ne pas agir. La situation ne nous est pas favorable, mais pour autant, elle ne doit pas nous empêcher de contribuer à la sauvegarde du village et du reste. Si pour ma part, je pars dans quelques jours pour cette mission à Hikari, je ne sais pas ce que vous avez prévu de votre côté. Je le redis une nouvelle fois, je n’ai aucune légitimité quant à tout ce que je propose, je ne suis qu’un engrenage dans un mécanisme plus complexe, mais voilà comment je vois les choses. »

M’étirant légèrement, j’attrapais l’un des dorayakis que j’avais déposé dans une petite assiette et commençais par une petite bouchée de cette sorte de beignet fourré à la pâte de haricot rouge.

« Hum … pardon. Nous sommes aujourd’hui Iwa, un village d’importance, et de fait, malgré tout ce qui se passe, nous n’avons pas de relations stables avec les autres grandes nations. Rencontrer nos voisins, Kiri et Teikoku en priorité me semble important. Je ne dis pas qu’il faut à tout prix signer un traité de paix, mais déjà renouer des liens que nous avons laissé se défaire petit à petit. À côté de cela, il y a deux sujets qui pourraient avoir leur importance. Il y a quelque temps de cela, j’ai mené une mission concernant la capture d’un marchand qui s’était reculé dans une zone vide de Tsuchi no Kuni. Il a laissé derrière lui tout un lot de notes codées. Elles sont en cours d’étude, et compte tenu de la nature du marchand, il est possible que cela nous mène quelque part. Second point, une autre mission que j’ai eue à mener m’a conduit à récupérer des informations notables sur Tetsu no Kuni. Malheureusement, je ne suis pas en mesure d’en dire d’avantage pour le moment, mais là encore nous aurons sûrement un rôle à jouer. Alors si je vous en parle aujourd’hui alors que rien n’est encore lancé ou disponible, c’est justement parce que je ne sais pas à quel point ma mission sera importante, tant en investissement personnel qu’en temps d’apprentissage. De fait, maintenant, vous pourriez prendre la mesure de la chose si jamais les informations en cours d’exploitation venaient à être utilisables. Malgré tout, je reconnais que ces paroles peuvent paraître très égoïstes dans la mesure où chacun de vous a peut-être des informations similaires, et c’est pourquoi, après cette longue logorrhée, je ne vais pas monopoliser d’avantage la discussion et laisser à chacun le loisir de s’exprimer sur la situation ou faire la lumière sur de nouveaux sujets. Et si certaines de mes paroles ne vous sembles pas claires, j’essaierais de vous répondre au mieux. »

Spoiler:
 


_________________
Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Terurusigna

Kit by Aimi


Dernière édition par Miyamoto Teruyo le Mar 2 Juin 2020 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Mar 2 Juin 2020 - 22:39
Réunion au Siège du Manazuru
Muramasa x Teruyo x Sad x Fuyumi

Scheming in the darkness can not be called real subterfuge.
True strength is being able to mislead the eye under the light of day.
Fact and fiction are opposite sides of the same sheet of paper.
Who can see beneath the surface and glimpse my true nature ?





Dans les méandres étoilés, une réunion sibylline prenait place sous l'aile de la grue d'albe. Alors que les terreurs se dissimulaient dans les ténèbres, prêtes à frapper dans les ombres à la manière des coupes-gorges de naguère, les vaillants défenseurs de l'ordre du Manazuru se retrouvaient dans le donjon des merveilles. Les cascades de thé au doux parfum ruisselaient dans la porcelaine la plus raffinée, tandis que les mets sucrés et délitescents s'érigeaient telles des montagnes perçant les nuages célestes. Le Borukan était présent, répondant à l'appel des forces armées de l'échassier survolant les zéphyrs de la nuit des temps d'une danse qui paraissait en ce monde irréelle. Arborant une tenue élégante, mais sobre, comme à l'accoutumée, le parangon était assis dans le siège en patientant telle une ineffable statue de marbre que le cercle des Shinobi célestes sonne les trompettes de son envol. Teruyo était le seul membre qu'il connaissait parmi les dévots du groupuscule se réunissant au sein des quartiers du Manazuru. D'ailleurs, le rassemblement était de son initiative, ce qui prouvait la ferveur du zélote. Alors que tous étaient réunis autour de l'imposante table marmoréenne, le manipulateur de lumière prit la parole avec une fougue et une conviction à tout épreuve. Muramasa profita de l'invitation de son mentor pour se présenter aux autres adeptes du monde des ombres.

« Borukan Muramasa, Hajimemashite. » -dit-il, scrutant les visages de tous ceux présents en écrivant une circonvolution de son regard mordoré-

Allant à l'essentiel, le parangon ne fit aucun détour, préférant écouter la raison de ce sommet pour le moins mystérieux. En effet, au fil du passionnant discours du rouquin, de nombreuses révélations dantesques se firent avec panache. Une sorte de démon des profondeurs sommeillait au creux de la roche, ce qui n'augurait rien de très bénéfique pour l'avenir de la populace. Néanmoins, le goguenard allait apprendre des arcanes interdites qui permettrait peut-être de venir à bout de la bête infâme se terrant dans les entrailles telluriques. Tout ceci était à peine croyable, mais après avoir été témoin des monstruosités de Kaze et de Hayashi, le cauchemar sortait de la fantasmagorie pour se transcender de chair et de sang.

Muramasa se gratte la tête, songeur sur toutes ces révélations pas piquées des hannetons. Le porteur de nitescence invitait les convives à débattre afin d'assurer de meilleurs lendemains, mais le Borukan était surement le plus récent membre de la fratrie des grues, ce qui le poussait à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de se risquer à prendre la parole.

Les vapeurs aromatisées du thé planaient de manière solennelle dans l'antre, tandis que les effluves sucrées des pâtisseries hantaient les esprits comme une tentation pernicieuse poussant au péché.

« La situation est grave, vous avez raison Teruyo-san. » murmurant de manière spectrale ce douloureux constat qui était tant aveuglant, qu'évident-




_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t12130-muramasa-monogatari#105676
Fuyumi
FuyumiEn ligne

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Mer 10 Juin 2020 - 2:30
En recevant une invitation de la part de Teruyo, Fuyumi fut particulièrement surpris d’apprendre que cela concernait l’unité du Manazuru à laquelle ils faisaient tous deux partis. Bien qu’au sein de cette dernière, nombreux étaient ceux ayant remarqué la ferveur du jeune homme pour sa nouvelle affection, une telle initiative pour un chuunin étonnait tout de même la femme masquée. Loin d’être mécontente d’une telle rencontre, elle se dirigea souriante au siège du Manazuru, accompagnée de Yuu, son fidèle compagnon félin.

Arrivée sur place, la jeune femme salua brievement les différents participants en silence, préférant ne pas déranger inutilement une réunion sur le point de débuter. Légèrement guidée par Yuu, elle trouva rapidement une place autour de la table avant de s’y asseoir aussitôt. Loin d’être satisfait de s’être imiscé dans la salle, le chat s’empressa de bondir sur le rebord de la table. Assis dos à Fuyumi, il s’installa de telle manière à observer les invités avec une pointe de dédain dans le regard. Ressentant la tension qui traversait son compagnon, la jeune femme posa sa main sur le haut de son coup pour le rassurer quelque peu.

L’hôte prit alors rapidement la parole, introduisant la réunion, avant de se présenter et d’en demander de même à ses convives. Il fut rapidement suivi par Borukan Muramasa, dont le nom n’était inconnu qu’à bien peu de monde au sein de la Roche. Malgré sa présence remarquée à travers les années précédentes, il restait un personnage mystérieux pour Fuyumi qui n’avait jamais eu le privilège de faire sa connaissance. Malgré cela, sa présence à cette table réjouissait la Jonin. Saisissant le léger silence suivant son intervention, elle se lança à son tour.

— Fuyumi, enchantée.


Comme son prédécesseur, la jeune femme omit de présenter son grade. Si l’information n’était probablement pas plus ignorée, elle préférait saisir l’opportunité de mettre ces détails de côtés le temps d’une conversation civilisée. Elle n’avait aucunement envie de voir une énième discussion entachée par une quelconque hiérarchie ou ancienneté.

Lorsque le tour de table fut achevé, Teruyo reprit son discours. Etablissant avec concision un état des lieux du village et de l’organisation, il ne fit aucunement preuve de tendresse dans ses observations. Ses mots n’étaient pas surprenants pour autant, la situation du pays dans son ensemble était critique. La seule maigre consolation qui manquait au tableau lugubre était que la situation était bien pire dans la plupart des pays du continents. Il ne s’arrêta cependant pas à une énumération des mille catastrophes à venir et donna d’amples explications sur les différentes missions effectuées et les informations obtenues durant celles-ci.

Merci pour ce partage Teruyo, finit par répondre Fuyumi à la suite de la courte remarque du Borukan, je pense qu’il est désormais clair pour tout le monde que la situation est critique. Le cas de Yonbi, et plus globalement celui de l’homme au chapeau, est d’autant plus complexe que les informations à leurs sujets sont rares et leur fiabilité toujours douteuse. S’il est évident que le Manazuru se doit d’assister le village de son mieux, sa place dans la gestion de cette crise l’est beaucoup moins. J’ignore la position officielle actuelle du conseil au sujet de la créature et des mesures l’entourant, mais il est évident que nous ne nous en sortirons pas vivants si tous nos voisins veulent notre mort.

Lors de ma dernière rencontre avec l’intendante, des rapprochements avec Kaze et Hayashi ont été évoqués, il était alors complexe d’évoquer le sujet du pays du Fer avec lucidité. A présent, il me semble bien difficile de l’ignorer plus longtemps, je vous rejoins là-dessus. Ces trois nations voisines ne peuvent plus continuer à présenter un quelconque danger à notre encontre. J’ai discuté à cet égard avec une représentante de la banque Sabaku, mais notre rencontre a dû être écourtée. Si cette opportunité se doit encore de se représenter, je pense toujours que le pays du vent pourrait être un allié économique majeur, malgré ce qu’on peut lire dans les journaux. Quant à Hayashi, des projets de developpement d’infrastructures commerciales ont également commencés à emerger, les détails sont encore en préparations.

Je ne peux cependant qu’épprouver une certaine réticence concernant les grandes nations. L’Empire a toutes les raisons de nous hair et si la tension avec le pays de l’Eau semble s’être appaisée ces derniers mois, difficile d’imaginer un futur de confiance entre nous. Les unions actuelles destinées à annéantir la menace globale ne pourront tenir bien longtemps. Les rapports avec Kumo no Kuni étaient encourageant, mais il faut bien avouer qu’aucune de nos relations ne s’y approche actuellement.


_________________
Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Fufyfufyufyuf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7683-terminee-fuyumi
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Dim 14 Juin 2020 - 19:57

Finalement, quelques personnes étaient venues. Toutes n’avaient pas répondu à l’appel, mais cela ne m’étonnait guère. Après tout, cette demande de réunion émanait d’un simple chunin et certains devaient voir en ma position une absence de légitimité quant à cette invitation. Pour autant d’autres avaient fait le déplacement, chunins comme jonins d’ailleurs, preuve que l’avenir du Manazuru intéressait encore certaines personnes avec qui il serait possible d’œuvre et de développer des projets conséquents pour Iwa.

Après ma courte présentation, le tour de table s’était fait sans grand déballage de titres et autre velléités de chacun à montrer sa force ou autre vis-à-vis de chacun. C’était rassurant en quelque sorte de voir que chacun prenait son rôle avec importance, malgré le fait, il fallait l’avouer, l’absence d’un responsable qui puisse donner corps et cohésion au groupe que nous étions. Pour autant, je ne désespérais pas de voir émerger de nouvelles choses et de nouveaux projets au terme de cette rencontre.

Après ma longue diatribe, quelques-uns avaient pris la parole. Muramasa, le Borukan qui n’en était pas vraiment un. Alors qu’il prenait la parole, faisant le constat de la gravité de la situation, j’attendais la suite de son discours, l’invitant d’un geste discret de la main à poursuivre, mais malheureusement, un peu déçu aussi, l’ancien directeur s’arrêta là. On aurait pu s’attendre à plus de la part d’un jonin, mais son arrivée récente dans l’unité spéciale devait le freiner pour l’heure. Si quelques autres membres acquiescèrent également, c’est Fuyumi qui, après moi, eu des paroles des plus sensées, compte tenu du contexte actuel. Confortablement installé sur ma chaise, je me levais doucement, posant mes deux mains à plat sur la table devant moi.

« Merci Fuyumi pour ton intervention. En effet, nous n’avons que peu d’informations quant à la position du conseil sur cette situation. En l’absence d’un vrai responsable actuellement au sein de notre unité, il serait bon que l’un de nous puisse rencontrer rapidement Toph pour avoir des informations un peu plus détailles suite aux informations que je viens de vous donner. Cela serait d’autant plus utile que tout le monde ait le même son de cloche, et ce, de manière officielle. »

Puis, tournant mon regard vers la jeune femme masquée, je m’adressais à elles quelques instants avant de poursuivre mon intervention, balayant du regard chacun des participants petit à petit.

« Tu as raison, notre puissance commerciale est importante et en cela, se rapprocher de Kaze et Hayashi est important, primordial même, je dirais. Il me semble impératif que l’on puisse organiser quelques choses avec chacun d’eux, et ce, rapidement, afin d’asseoir une certaine relation privilégiée avant que d’autres ne le fassent.

En revanche, concernant les grandes nations, je vois les choses différemment. La Coalition est une chose, mais chacun des village a ses objectifs pour la suite du conflit. Je n’envisage pas qu’il soit possible à l’heure actuelle de tisser des liens d’amitié entre nos pays, mais se rappeler à leur bon souvenir, leur rappeler que nous sommes là, forts et alertes me semble important. J’ai peur qu’à l’issue de cette guerre contre l’homme au chapeau nos différents reprennent le dessus, et à ce moment-là, il sera important que chacun sache qu’Iwa est la nation la plus puissante. Rencontrer Kiri et les autres ne vise donc pas à améliorer notre collaboration actuelle au sein de cette Coalition, elle se fera naturellement par la force des choses, mais à mon sens, ces rencontres auraient pour but de préparer l’avenir et sonder nos futurs alliés et ennemis.

Maintenant, cela implique que nous avons beaucoup de chose à mettre en place. Il va être nécessaire que chacun s’investisse si l’on veut pouvoir tenir le rythme et avancer dans nos objectifs. Le Shishiza et le Sazori ne doivent pas être les seuls à porter le futur d’Iwa. »


Puis, me rasseyant à nouveau, d’une voix plus douce, je terminais mon intervention.

« Tant de choses à faire déjà, et dire que l’on a même pas encore parlé du volet exploratoire de nos tâches … »

_________________
Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 21:47
L’oiseau messager s’était posé silencieusement sur la fenêtre du ninja. À sa patte gauche un petit rouleau avait été soigneusement attaché à l’aide d’une ficelle rouge. Sur ce dernier, Mého put lire ce message :

Mr NIHITO Mého vous êtes prié de vous rendre au bureau du Manazuru afin de pouvoir y prendre vos fonctions et découvrir les lieux. Un genin du village vous y attends afin de vous présenter les bureaux.


……………………………………………………………..


-Hum vous n’êtes pas à la réunion du Manazuru Mr ?

La voix du jeune ninja avait résonné en un écho lointain aux oreilles de Mého qui était plus concentré sur l’observation des lieux que sur son entourage. Cependant, dans toutes ses divagations, une infime partie de la phrase lui avait doucement griffé l’oreille portant finalement son attention à son bien jeune interlocuteur. Mr … C’était la première fois que quelqu’un s’adressait à lui de cette façon et il fallait l’admettre cela avait quelques choses de dérangeant. Était-ce son nouveau grade de chunin ? Ou simplement la fatigue des dernières années qui lui avait fait prendre quelques rides ? Il n’était pas vraiment possible pour lui de démêler la vérité de toutes ses élucubrations cependant, une chose était sûr, il refusait de se faire appeler mr par un ninja qui avait visiblement son âge.

-Pas de Mr s’il vous plait, appelé moi Mého c’est bien plus simple.
-Comme vous le voulez Mého-san, je me répète peut-être un peu, mais je trouve étrange que vous ne soyez pas à la réunion sachant que tous les membres du Manazuru sont censés avoir été convoqué en salle de conférence aujourd’hui.

Une réunion ? Le genin n’en avait jamais entendu parler cependant, son ami semblait être sûr de lui et en y réfléchissant bien, il n’était pas impossible que l’information soit passé par-dessus le jeune ninja fraîchement intégré. Il faut dire que cela faisait moins de quarante-huit heures que l’intendante avait accédé à sa demande et aux finales, si cette réunion avait été décidée plus tôt, il était tout à fait normal qu’il n’en ait alors pas connaissance. Le tout était maintenant de savoir s’il devait s’y rendre ou attendre la prochaine pour se présenter.

En continuant sa petite discussion avec son guide, ce dernier lui fit comprendre que ladite réunion n’avait pas commencé depuis bien longtemps et qu’il était pour l’instant rare qu’une réunion réunisse autant de membre actif du Manazuru au même endroit. En effet, il était important de rappeler que les membres de ce groupe étaient souvent destinés à opérer en dehors des limites du village et il était donc peu fréquent qu’ils se retrouvent tous dans une même pièce. Le jeune homme ne s’était pas exprimé clairement, mais il avait fortement sous-entendu que Mého avait tout intérêt à se dépêcher de prendre le train avant qu’il ne soit parti trop loin pour être rattrapé et en cet instant le genin n’hésita donc pas à lui demander sa route avant de disparaître comme une fusée dans les méandres du bâtiment.

Bien que la bâtisse ne soit pas extrêmement grande le chunin faisait maintenant face à une multitude de couloirs et de portes inconnues. Aurait-il dû demander à son guide de l’accompagner plutôt que de foncer à l’aveuglette ? Probablement, mais il était trop tard pour regretter tandis qu’il guettait le moindre indice pouvant lui rappeler sa route. Après quelques minutes de recherche qui lui parurent être une éternité, il arriva enfin derrière la grande porte désignée comme étant celle de la salle de conférence … Une odeur de thé et de gâteau flottait dans l’air, mais la chose la plus marquante pour lui restait les présences derrières cette porte qui bien que non agressives restaient tout de même fortement marquées sans même qu’il ne se trouve face à face avec elles.

Les ninjas qui composaient l’équipe étaient sûrement des ninjas d’élite et il n’avait pas à s’étonner de sentir ainsi leur aura malgré la cloison qui les séparait. Une petite inspiration, deux coups secs et voilà qu’il dérangeait donc la réunion espérant profondément ne pas subir de trop violente remontrance sur son retard … Au fond, pouvait-on vraiment parler de retard sachant que lui-même n’était pas sensé y être encore deux jours plutôt ? … Une voix se fit entendre et sans trop comprendre ce qu’il se disait, il entra finalement dans le bureau.

Autour d’une grande table, des têtes le fixaient tandis que d’autre n’en avait visiblement que peu à faire de sa présence. Il était difficile de ne pas se sentir petit dans ce genre de situation tandis qu’il s’avançait avec une lenteur extrême presque comme si le sol était couvert d’une boue incertaine.

-Bonjour, je me présente, je suis NIHITO Mého, ge-Chunin récemment intégré à votre groupe … Depuis deux jours pour être exacte… Je n’ai malheureusement pas reçu le mot de cette réunion, sûrement à cause de la nouveauté de mon intégration dans l’organisation, mais j’ai heureusement été avertis il y a peu afin que je puisse me présenter à vous.

Le ninja s’inclina profondément en signe de respect, d’excuse et de présentation. Tout en se redressant, il jeta enfin un coup d’œil un peu plus approfondis sur les entités en présence. Cheveux, masque, Teruyo, Teruyo ? Les yeux du ninja revinrent brutalement sur l’homme qu’il connaissait si bien, mais le reste de son corps n’esquissa pas le moindre mouvement bien trop contracté par la pression de l’événement. Cela faisait du bien de voir une tête connue et il était intéressant de voir que le chunin avait lui aussi choisi la branche diplomatique afin de se développer. Debout en tête de table, il semblait être le leader de cette réunion bien que Mého ne dispose pas encore de suffisamment d’information pour affirmer ceci. Le jeune ninja ne prit cependant pas le temps de saluer personnellement son camarade ne voulant pas paraître trop relâché dans un contexte aussi sérieux. Il resta ainsi immobile à quelques pas à peine de la porte attendant qu’on l’autorise ou non à s’intégrer à la salle.


Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Ven 19 Juin 2020 - 6:10
Le Manazuru. Les choses avaient bien changée à Iwa pour qu’une unité de ce genre voit le jour. Et que pouvait-on dire de Taishi, pour qu’il en fasse partie désormais ?

Ce n’était pas illogique. Toph voulait utiliser son expérience de nomade et de déserteur, et ses liens existants avec les différentes factions du continent. Pour autant, l’unité supposait une grande mobilité et une certaine indépendance. Deux choses qui auraient pu sembler un peu illogiques pour le premier ex-déserteur de l’histoire du village – ça sonnait un peu moins bien que l’Éclair Vert, disons le franchement- et le serait peut-être encore davantage à ses nouveaux collègues. Mais peut-être que l’intendant savait que limiter l’un ou l’autre à ce stade ne ferait nuire qu’à son utilité au sein du village. On pouvait dire ce qu’on voulait : Taishi n’avait jamais trahi Iwa en tant que tel. Et c’était tout ce qui comptait au final, peut-être.

Nonobstant cela, il n’avait pas l’intention d’arriver comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, le magasin étant l’organisation présente du village. Il était techniquement un jônin, mais se voulait aussi discret que possible. Il avait encore beaucoup de choses à rattraper pour être à jour sur l’état actuel du village. Certaines choses avaient beaucoup changé, d’autres pas du tout.

Malgré cela, il ne faisait clairement pas l’unanimité, et ça c’était transmis par le fait de trouver un rouleau entouré d’une ficelle rouge lui aussi, mais le sien semblait avoir été écrasé à coups de pied, fiché dans le cadre de la porte du magasin d’Aimi sans délicatesse. Et surtout, peu lisible. Mais il pouvait voir le mot Manazuru quelque part là-dedans. C’était l’essentiel.

On lui avait dit où était les bureaux du Manazuru, l’ironie voulant qu’ils aient jadis appartenu à une autre fonction. On n’arrête pas le futur…

Ou le temps, en tout cas. Lorsqu’il passa la porte, plusieurs étaient déjà assis, des visages pour la plupart inconnus si ce n’est que de Borukan Muramasa, le fils de son ancien maître. Ils n’avaient jamais partagés une conversation, mais Taishi le connaissait de réputation. Il songea d’ailleurs que Muramasa avait été jusqu’aux dernières nouvelles à un autre poste. Il était intéressant de le voir ici.

Apparemment il n’était pas le seul en retard, un autre homme était devant lui et se présentait. Un chuunin récemment intégré à l’unité. Comme lui, ou presque. Son nom ne lui était pas familier, mais Taishi commençait à avoir l’habitude.

La femme au regard voilé l’intrigua. Elle dégageait une certaine autorité, mais c’était un autre qui semblait mener la réunion. L’Hayai se surprit à se demander qui, au final, était le chef de cette unité. Ça aurait été beaucoup plus simple à savoir, mais pas à demander sans avoir l’air idiot.

Le dénommé Meho s’était incliné, et Taishi se gratta un peu la tête, incomfortable. Il espérait qu’ils ne lui demandent pas de faire une chose semblable. Ça avait prit tout son courage d’ancien traqué pour le faire – et bien moins bas – envers Toph. Puisque Meho ne semblait pas vouloir bouger – il attendait vraiment une autorisation ? – l’Hayai étouffa un léger soupir et se posta à ses côtés, levant une main gantée en guise de salutation.

« Hayai Taishi, jônin. Nouveau membre aussi. Désolé du retard. »

Taishi ne voyait pas le but de se perdre dans des excuses qui n’apporteraient rien à la discussion. S’ils étaient là pour discuter de la situation d’Iwa, c’était la priorité actuellement, pas lui. D’ailleurs, contrairement au chuunin, il n’attendit pas une quelconque autorisation et alla s’asseoir dans un des sièges vides. Chaque instant passé sur lui en était un de trop, dans son opinion. Personne ici n’avait de temps à perdre.

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Sam 20 Juin 2020 - 0:48
Réunion au Siège du Manazuru
Muramasa x Teruyo x Sad x Fuyumi

Scheming in the darkness can not be called real subterfuge.
True strength is being able to mislead the eye under the light of day.
Fact and fiction are opposite sides of the same sheet of paper.
Who can see beneath the surface and glimpse my true nature ?





L'ombre d'un tumultueux orage commençait à se répandre au dessus de la roche, annonçant le calme avant la tempête qui menaçait à l'horizon d'un futur incertain, mais dramatiquement sanglant. L'eau des océans se teinterait d'un vermillon cramoisi, tandis que la terre se recouvrerait de viscères et de membres arrachés. Le Borukan ne savait que penser de ce pivot de la destinée qui marquerait à jamais la pierre angulaire du Yuukan et de l'humanité. Le regard mordoré se posait sur le thé encore fumant dont l'évanescence rappelait le passé insouciant de naguère, écoutant avec attention les mots de l'étrange femme au masque saillant et au familier nonchalant. Alors que Teruyo commentait le plaidoyer de la sans-yeux, et que l'arrivée de nouveaux invités pas piqués des hannetons était intronisée, le Borukan demeurait Silencieux. Outre l'arrivée un peu surprenante d'un Shinobi qui lui rappelait quelqu'un qui avait disparu du jour au lendemain et d'un Chuunin nouvellement affecté, il fallait reconnaître que la grue d'ivoire comptait de nombreux partisans prêt à répondre à l'appel afin d'assurer de meilleurs lendemains. Laissant les nouveaux convives se joindre à la table avant de rebondir sur les propos tenus précédemment, le médecin ne pouvait qu'être mitigé sur la situation.

« Pour avoir été témoin de la puissance de ces monstruosités, s'il est vrai qu'une de ces entités est proche de la Roche, nous devons nous en inquiéter. Néanmoins, la menace la plus grande est l'homme au chapeau. Ce dernier à plus d'un tour dans son couvre-chef. Je veux bien croire qu'une entente internationale est possible face à cet ennemi, mais la fragilité de celle-ci m'inquiète non pas pour le futur, mais pour le présent. J'en veux pour exemple le fait qu'il ait réussi avec une facilité déconcertante à rallier une des membres de mon ancienne équipe sans que je ne puisse l'en empêcher, simplement en lui faisant miroiter l'offrande de pouvoirs contre nature. Que se passerait-il si le même cas de figure se présente au moment inopportun ? Ce renard pourrait très bien corrompre l'une de ces nations alliées afin de la retourner à la défaveur de la coalition lors de l'ultime bataille. » -croisant les bras, avant de se tourner plus particulièrement vers Teruyo

Il ne serait pas étonnant que l'homme au chapeau profite de la situation comme l'exposait le scientifique qui avait déjà vu de quoi était capable le perfide chapeauté. Le démon ne reculerait devant rien et semblait avoir toujours plusieurs coups d'avance dans la partie de Shogi éternelle qui incarnait la pierre angulaire du Yuukan.

Le Yuukan était sombre et emplit de terreurs. Le sibyllin portait son regard en direction de l'étrange femme masquée et des autres membres de la réunion à tour de rôle.

« Enfin, ce n'est pas vraiment comme si on avait le choix. »


Pour sûr, le sujet était aussi vaste que la profondeur des océans. Cependant, la médecine ne céderait jamais face à la barbarie. Le taciturne laissait les autres poursuivre la réunion en écoutant ce qu'ils avaient à exprimer afin que la Roche roule vers le Shangri-La du corps, mais surtout de l'âme.



_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t12130-muramasa-monogatari#105676
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 23:05

À peine venais-je de terminer mon discours que je remarquais l’arrivée d’un retardataire dans la salle. Son arrivée aurait pu passer inaperçue si d’une part, la discussion et les échanges avaient été bien plus animés, et surtout si ce dernier n’avait pas pris la décision de venir se présenter à la suite de mon intervention. Étrangement, si je connaissais le ninja qui débarquait, je n’avais nul souvenir de l’avoir invité. Quelque peu surpris, je le tournais vers le chunin.

« Meho. Félicitations. Je n’ai pas eu l’occasion de te les présenter depuis ton combat. Bien, en tout cas, il semblerait que personne ici ne soit au courant de ta situation. Après, il faut avouer que nous ne sommes pas pour le moment l’unité spéciale la mieux structurée. Par contre, comme tu t’en doutes, cette réunion est réservée aux membres du Manazuru et vu ta situation, tu as une preuve de ton intégration chez nous ? »

D’un geste maladroit, mon ancien élève me donna un courrier fort bref, mais dont le contenu estampillé de Toph ne laissait nulle place au doute. Reposant la feuille devant moi, la repoussant légèrement pour qui voulait la lire, je levais à nouveau les yeux vers le jeune homme.

« Eh bien, si Toph t’a donné son aval … soit le bienvenue parmi nous. Faudra quand même qu’on lui demande de nous avertir pour les prochaines fois ou mieux, qu’elle nous désigne un chef qui puisse nous aider à nous structurer ahaha. »

Et comme quelques minutes avant, à peine avais-je terminé mon discours qu’une fois encore, un retardataire passait la porte de la salle de réunion. Par chance, cette fois, l’absent m’était connu, du moins sur le papier, dans la mesure où je n’avais jamais eu l’occasion de discuter avec lui. Au moins, je mettais désormais un visage sur son patronyme. À la fois amusé et un peu las, je regardais le jonin avec le sourire.

« Taishi ? Il n’y a personne d’autre derrière toi ? »

Lui laissant le temps de vérifier et d’attendre quelques secondes par précaution, Muramasa qui était resté relativement silencieux jusqu’à présent prit à nouveau la parole. Une fois son discours terminé, je prenais une nouvelle fois la suite d’un ton tout aussi grave que mes précédentes interventions importantes sur le sujet.

« Tu as raison Muramasa, nous devons nous en inquiéter et c’est pour cette raison que nous sommes là. Que ce soit l’homme au chapeau ou ce monstre sous nos pieds, le problème est lié, il faut agir de manière globale, générale pour se préparer au mieux. Quant à l’entente internationale, soyons honnête, elle ne tient qu’à bout de bras par nécessité commune. Dès que la menace sera écartée, les tensions se feront à nouveau présentes. Et oui, nous n’avons pas le choix. »

Me collant sur le dossier de mon siège, je soufflais longuement, sortant quelques feuilles d’un dossier posé sous mes yeux, les posant une à une devant moi.

« Kumo, Kiri, Teikoku, l’exploration de nos terres, Tetsu … »

Puis d’un coup de crayon, je rajoutais deux noms à la liste, deux propositions de Fuyumi.

« Mais aussi Kaze et Hayashi … »

Reposant mon stylo, je sortais une dernière feuille que j’ajoutais à côté des autres.

« Et enfin … l’Arme qui pourfend les cieux … une relique du passé peut-être, ou un puissant artefact dont la recherche a été remisée dans nos archives pendant bien trop longtemps. »

Les coudes posés sur la table, les mains sous mon menton, je balayais du regard l’ensemble des personnes présentes dans la pièce.

« Tant de choses à faire, si peu de monde et si peu de temps … Nous n’avons d’autres choix que de nous structurer nous-même comme nous le pouvons. Tentons de faire au mieux. Si chacun de nous pouvait prendre à sa charge l’une de ces tâches, trouver des personnes motivées pour mener à bien ces projets, ce serait un grand pas pour faire avancer notre unité qui me donne la sensation de péricliter. J’espère me tromper grâce à vous. »

Montrant l’exemple, parmi les feuilles étalées, je prenais celle concernant Tetsu ainsi que celle touchant à une potentielle exploration si les spécialistes du décodage arrivaient à exploiter les données que j’avais rapporté de mission.

« Après, ce ne sont là que quelques idées … » dis-je en posant en tas quelques feuilles blanches au-dessus de la table.
« Je ne suis qu’un shinobi comme vous, et certains, présents depuis plus longtemps que moi au sein du Manazuru ont peut-être d’autres idées ou projets pour mener à bien nos objectifs » finis-je en invitant chacun des participants autour de la table à participer et proposer de nouvelles idées.

_________________
Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Mar 21 Juil 2020 - 23:59
L’Hayai souffla en jeta un regard derrière lui, si ce n’était que de satisfaire la question, et celui qui la demandait, d’ailleurs. Il haussa finalement les épaules.

« Au dirait que non. »

La discussion reprit entre le Borukan et ce Teruyo, et Taishi écouta avec attention, essayant de rattraper son retard sur la conversation, qui semblait porter sur les priorités de l’unité dans les prochains mois. Taishi ne pouvait qu’être d’accord sur les conclusions du dernier, beaucoup de travail était à faire. L’unité ne semblait pas avoir de vrai chef, ce qui était aussi un problème. L’Éclair Vert avait vu à bien des reprises ce que trop d’autonomie pouvait donner au sein d’un groupe, même si son expérience concernait les Tengus, une unité autrement plus sombre que celle-ci, vouée à « l’exploration ».

Il ne pouvait pas se contenter de critiquer. L’Intendant avait placé beaucoup de risque sur son propre retour au village et Taishi n’avait jamais été du genre à critiquer sans agir. Il était encore fatigué et pas très en forme mais ce n’était pas une excuse. L’Éclair Vert se pencha vers l’avant pour prendre l’un des compte-rendu, le parcourant rapidement avant de le déposer sur la table à nouveau.

« Je ne suis pas certain que poursuivre nos efforts vers Tetsu soit viable pour le moment. J’ai été mis au courant des derniers évènements… Non pas que nous soyons incapables de gérer cela, mais le temps va nous manquer, ainsi que les effectifs. Tetsu n’a pas indiqué d’embargo commercial et autant que je sache, nos relations sont au point mort, non ? Alors je suggère que nous les laissions-les comme telles jusqu’à ce que l’Homme au Chapeau soit géré. »

C’était une simple question de priorités.

« Je ne peux parler pour Kumo ou l’Empire, mais j’ai fait la connaissance de plusieurs Kirijins lors du Sommet d’Hayashi. Je pense qu’établir de nouveaux liens diplomatiques est plus qu’approprié désormais. Certes la coalition n’est qu’un pied dans la porte temporaire, mais ils ont également un nouveau Mizukage qui, semble-t-il, ne partage pas les envies « chaotiques » de ses prédécesseurs. Je suis le premier à éprouver du ressentiment envers eux, notamment au sabotage du sommet de Tetsu. Mais nous ne devrions pas laisser une telle opportunité nous échapper au profit de l’Empire. Empire qui, jusqu’à nouvel ordre, contrôle Kumo. Je suggère d’initier immédiatement de nouveaux liens diplomatiques avec la Brume. »

Il avait, après tout, contribuer à cet état.


« Quant à cette histoire d’arme… »

Taishi sembla réfléchir. Sitôt arrivé, sitôt reparti était l’idée générale dans ce genre de cas.

« Les recherches du Manazuru semble relever deux positions possibles, au pays du Vent mais également Hayashi. Comme nouveau venu de l’unité, je me propose pour mener une expédition vers cette dernière. Et pour Kaze… Pourquoi ne pas confier cette tâche à notre autre membre junior… Le chuunin Meho ? Cette entreprise ne peut tarder, alors que d’autres pourraient avoir eu vent de cette légende. »

L’Éclair Vert eut un regard vers celui-ci, un léger sourire au visage.

« Il y a un autre point sur lequel j’aimerais faire une proposition. »

Un souffle, puis l’Hayai s’appuya vers l’arrière.

« De mon temps, l’initiative était récompensée par la responsabilité. Ma compréhension étant que le Chuunin Teruyo a organisé cette rencontre de son propre chef et élaboré cette documentation par ses propres moyens. Ce compte-rendu rapporte d’ailleurs plusieurs manquements, plusieurs choses que le Manazuru aurait dû faire depuis un certain temps déjà. Je suis absolument d’accord. Et l’idée n’est pas ici de critiquer les membres présents mais bien de montrer que nous avons, plus que jamais, besoin de cette initiative. Le monde n’attendra pas Iwa pour changer, devenir autre chose. Nous ne pouvons plus attendre. »

L’Éclair Vert se rajusta sur son siège.

« J’aimerais, en tant que membre, faire la recommandation au conseil d’appuyer la promotion du Chuunin Teruyo au grade de chef intérimaire de cette unité. La décision finale appartient évidemment au conseil et à l’intendant, mais votre appui pourrait aisément faire la différence. »

Il était conscient d’arriver comme un boulet de canon, mais Taishi n’avait jamais été du genre à mâcher ses mots, ni lanciner par lenteur ou excès de prudence. Toph l’avait envoyé ici parce qu’elle avait confiance en lui, et en son expérience.

« Nous avons besoin d’un meneur, et ce Teruyo semble être l’homme de la situation. Indépendamment de son ancienneté dans cette unité. »

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Mer 22 Juil 2020 - 21:36
Cette réunion étant sa première réunion au sein du Manazuru, c’était avec un stress intense qu’il écoutait chaque parole. L’accueil de Teruyo avait à l’image de la présentation du jeune chunin, été très protocolaire. Lorsque ce dernier demanda au ninja s’il possédait une preuve de son intégration à la cellule diplomatique du village, ce dernier tandis avec précaution la lettre signée par l’intendante quelques jours plutôt laissant ainsi soin à Teruyo de la lire et de l’analyser. Après quelques brêve seconde il reprit finalement son petit laissé passer personnel et retourna s’asseoir afin de ne pas perturber la réunion outre mesure laissant ainsi Teruyo terminé son discours.

Peu de temps après que le manipulateur de lumière eut terminé son monologue, reprenant point par point les différents centres d’intérêt du Manazuru, ce fut le fameux Hayai qui reprit la parole. Mého ne s’avait pas quoi penser du ninja. Sa présence avait été suffisamment discrète pour que Mého n’ai pas ressenti qu’il s’apprêtait à rentrer juste après lui. Dans ses yeux se lisaient un calme sans borne tandis qu’il prenait la main sur la réunion comme s’il avait toujours été présent. Le chunin savait instinctivement que ce ninja était très fort et là question qui lui venait alors à l’esprit était de savoir pourquoi il n’avait pas rejoint le Manazuru plutôt.

Mého fut sorti de son introspection lorsque l’homme en vert cita soudainement son nom. Les artefacts … En tant que ninja fraichement promu, il n’avait entendu que très peu de chose sur ces derniers et il se faisait une joie de partir à la recherche de l’un deux. Il aurait aimé ponctuer la proposition du shinobi par un « Moi je suis chaud ! », cependant il ravala ses paroles un peu trop familières et se contenta d’un hochement de tête approbatif afin d’exprimer son contentement. Ne sachant pas quoi vraiment dire au cours de cette réunion. Il n’était à l’instant T au courant que de très peu chose et une petite voie lui répétait que quand il n’était pas suffisamment informé pour parler, mieux valait se taire.

L’Hayai lui semblait assez confiant et le sourire qu’il décocha au NIHITO rassura le chunin qui se redressa un peu plus dans son fauteuil. La suite du discours de Taishi fut des plus étonnantes et tandis qu’il affirmait son soutien à la prise de fonction de Teruyo en tant que chef intérimaire de l’unité Mého afficha un large sourire tandis qu’il acquiesçait en silence sur sa chaise. Teruyo était un ninja sérieux et motivé. Mého n’avait pas vraiment tout compris sur l’unité mais une chose était claire ils avaient besoin d’une tête et si tête devait Teruyo, il ne pourrait qu’en être ravi pour le chunin.

-Je ne sais pas si je peux avoir un quelconque poids dans une telle prise de décision mais sachez que je suis tout à fait pour la promotion de Teruyo. C’est un ninja de confiance que je commence à bien connaitre et je pense qu’il a de quoi tenir un poste aussi important !

La voix du NIHITO se fit entendre pour la deuxième fois et c’était avec un sourire franc qu’il avait regardé l’ensemble des forces en présence avant de terminer en posant ses yeux sur le ninja à la tête de cette réunion et peut être bientôt à la tête de l’organisation.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Empty
Jeu 6 Aoû 2020 - 21:46

Suite à mon dernier laïus, debout devant la table avec quelques feuilles en mains, les autres posées devant moi attendant que quelqu’un autour de la table daigne s’en emparer et surtout prendre en main le sujet dont il était question dans le vélin, ce fut finalement Taishi qui se démarqua de la foule silencieuse. Tout comme les autres avec moi, c’est dans un calme religieux que j’écourtais les remarques et propositions de celui dont la réputation n’était plus à faire. Si j’étais globalement d’accord avec bon nombre de ces remarques, il y avait pourtant quelques éléments de discordance, plus dans les sujets que dans la méthode. Pour autant, s'il y avait une seule chose à retenir de son intervention pertinente, c’était un point qui n’avait rien à voir avec les missions que j’avais déballées sur la table de la réunion.

Surpris, je l’étais à coup sûr. S'il y avait bien une chose à laquelle je ne me serais jamais attendu, c’était bien la proposition que le jonin venait d’émettre à mon égard. Comme quoi, en dehors de toutes considérations pour connaître la justesse ou non de sa remarque, je venais d’apprendre, sans qu’il s’en rende compte lui-même à n’en pas doute, une belle leçon de politique que je n’oublierai pas. Une méthode qui pouvait s’avérer efficace si bien maîtrisée et capable de désarçonner n’importe qui.

Mais avant de répondre aux éléments importants, la main frottant vigoureusement ma tignasse rousse en signe de gêne prononcée pour ceux qui avaient l’habitude de me côtoyer, je ne pouvais cacher la rougeur certaine de mes joues.

« Ah ! Euh … merci … »

Chose relativement rare, je bafouillais comme un idiot, ne trouvant pas mes mots face à ce qui venait de se produire, et encore plus quand les paroles du Hayai furent reprises en écho par d’autres.

« Ahah, je sais pas quoi dire face à ta proposition … et puis, tu le dis si bien, je suis qu’un simple chunin. Je suis pas vraiment quelqu’un, personne plutôt. Y’a tellement d’autres candidats non ? Toi par exemple, Fuyumi et d’autres … J’apprécie la recommandation, surtout venant de quelqu’un comme toi, mais c’est une bonne idée ? Enfin bon, comme tu le dis, c’est à Toph et au conseil de choisir, je doute que leur choix se porte sur moi, je suis arrivé il y a peu et il y a encore quelques mois, je n’étais qu’un simple genin … »

Me rasseyant pour laisser passer ces intenses émotions, finalement, je baissais à nouveau les yeux sur les feuilles, me rappelant soudainement les premières paroles de mon interlocuteur.

« Enfin bon, que tu sois suivi ou non dans tes recommandations, nous avons une mission à poursuivre. Pour ce qui est de tes propositions, je suis globalement d’accord. Si tu penses pouvoir discuter avec Kiri, alors profitons de ton expérience pour que tu t’en charges. Pour le Teikoku et Kumo, je pense qu’il faudrait traiter les affaires de manière collégiale du côté du Teikoku, mais aussi indépendamment de Hi du côté de Kumo. Pour ce qui est des relations avec Tetsu, je ne saurais te dire si c’est une bonne ou mauvaise chose, mais comme je le disais avant que tu arrives, j’ai transmis quelques informations à Toph suite à ma dernière mission qui avait trait avec Tetsu et la décision lui reviendra à la lueur de ces nouvelles données. »

Finalement, me tournant vers Meho, je le regardais d’un sourire amical.

« Je suis d’accord pour que Meho se lance dans l’histoire de cette arme, après tout, ce genre de mission fait aussi partie de nos attributions. »

Me levant une nouvelle fois de ma chaise, les émotions s’étant assagies, je balayais du regard l’ensemble des protagonistes de la pièce avant de poursuivre.

« Bien, cette fois, je crois qu’on a fait le tour. Si personne n’a rien d’autre à ajouter, je crois que l’on peut ajourner cette réunion. Cependant, avant de terminer, même si tout le monde n’a pas pu ou n’a pas désiré venir à cette réunion pour les raisons qui leur sont propres, je tenais tout de même à remercier tous les présents pour … bah … leur présence en fait. Comme je le disais au début, et comme l’a rappelé Taishi il y a quelques instants, nous avons besoin de nous restructurer et pour cela, l’aide de chacun sera nécessaire. Alors merci à vous tous. »

Terminant ma longue logorrhée je m’inclinais légèrement devant la foule pour les remercier avant de ramasser l’ensemble des documents que j’avais laissé trainer. Finalement, je me tournais vers Fuyumi, l’attirant légèrement à l’écart, près d’une armoire. Sortant de ma besace un rouleau d’une simplicité basique, je lui tendais le vélin d’un air ahuri et chuchotais quelques paroles.

« Va pas te moquer, mais j’ai jamais été très doué pour la technique de métamorphose, alors si tu pouvais m’aider en m’inscrivant une méthode qui marche, ce serait pas de refus. Je t’ai pas demandé si tu savais faire ça, mais vu que c’est la base, je ne doute pas qu’avec ton niveau, tu y parviennes pas. Enfin bon, si ça te dérange, dis-le, y’a pas de soucis. »

_________________
Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Réunion au siège du Manazuru - Pv Manazuru

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: