Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Convocation d'une genin [Seika]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation d'une genin [Seika] Empty
Mar 2 Juin 2020 - 21:52
Toph soupirait. Elle se devait de voir par elle-même. Le dossier tomba sur son bureau avec un petit bruit caractéristique. Un bon petit rapport de cinquante pages, et le Byakugan ne donnait malheureusement pas le pouvoir de lire rapidement.

Toph n'avait encore jamais discuté avec Seika. Elle avait rencontré déjà beaucoup de ses shinobis. Elle essayait même d'en affronter plusieurs dans ses salles d'entrainements. Mais Seika...

Seika avait échappé au travers des mailles du filet. Mais plus pour longtemps. Elle envoya un kunai sur sa porte et parla suffisamment fort pour que le garde de faction l'entende.

Convoquez moi la genin Seika tout de suite.

Elle pris une rasade de Thé. Elle était pressée car elle avait beaucoup à faire. Les rapports s'empilaient sur son bureau. Et la Hyûga avait déjà consommé douze bunshin dessus, mais le dernier avait préféré faire seppuku que de continuer de remplir les formulaires.

Hmmm.

Le thé était bon. L'Intendant attendait.

_________________
Convocation d'une genin [Seika] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Yawa Seika
Yawa Seika

Convocation d'une genin [Seika] Empty
Sam 6 Juin 2020 - 12:25
Comme à son habitude, Seika se penche sur quelques livres de médecines assez basiques en rentrant de son entraînement matinal. Si les premières journées de son apprentissage de l’art médical, quelques semaines auparavant, avaient été plutôt intenses, désormais la jeune fille peut se permettre de simplement relire ce qu’elle a déjà appris pour le mémoriser d’une façon plus sûre et sur le long terme. C’est donc pendant ce moment, alors qu’elle est dans une position de détente, dans une tenue confortable, du genre de celles que l’on ne porte pas en sortant de chez soi, que sa génitrice frappe à sa porte pour lui indiquer qu’on la demande expressément.

Se hâtant d’aller à la porte du restaurant pour voir de quoi il s’agit, elle est étonnée de voir un Chûnin se tenir là, plutôt impatient de délivrer son message pour retourner vaquer à ses occupations. D’un regard méfiant, elle l’inspecte, se demandant s’il s’agit d’un simple envoyé pour la prévenir qu’elle est convoquée pour une mission. Cependant, elle ne peut en être tout à fait certaine tant qu’il n’a pas ouvert la bouche. Se décidant finalement à dévoiler son plus beau sourire, elle lui demande la raison de sa visite. Il l’observe de haut en bas d’un œil étonné, puis lui indique que Hyûga Toph en personne souhaite la rencontrer. Elle lui demande de répéter pour être bien certaine d’avoir compris sa requête, et referme la porte une fois qu’il s’en est allé. La Yawa a du mal à savoir comment réagir, mais ne tarde pas à remonter jusqu’à sa chambre pour se préparer en quatrième vitesse.

De retour devant la porte, elle prévient sa mère des raisons de son départ soudain, et n’a pas le temps de voir le visage fier de celle-ci alors qu’elle part en courant dans la rue pour vite rejoindre le domaine Hyûga. Faisant aussi vite qu’elle le peut, elle ne parvient cependant pas à éviter de se perdre, n’étant jamais allée dans cette partie du village auparavant. Grâce à l’aide de quelques civils généreux, elle finit par trouver l’endroit qu’elle cherche tant, et à mesure que ses pas la rapprochent de l’intendante, elle a du mal à contenir son excitation. Après tout, elle n’a beau avoir été dans la même pièce qu’elle – ou plutôt que l’un de ses clones – une seule fois, et l’avoir vue rapidement lors du tournoi des Genin, la châtaigne reste la plus grande fan de Toph. Une fille de son âge qui possède une puissance difficilement égalable à Iwa, et qui se tient au plus haut poste actuel du village, il y a de quoi être impressionnée. La personne qui l’accompagne la laisse donc devant la porte close, seule face à son destin. Quelle est donc la raison de sa présence ici ? Elle frappe trois fois, et attend l’autorisation pour entrer…



_________________
Convocation d'une genin [Seika] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation d'une genin [Seika] Empty
Jeu 11 Juin 2020 - 20:05
En attendant que la genin arrivait, Toph avait eut deux activités. Boire du thé, et réfléchir à son don clanique. Les Hyûgas n'étaient d'ordinaire pas des parangons d'innovation, même si la Princesse faisait un peu office d’exception à la règle. Elle réfléchissait à la théorie de son clan quand la genin frappa à sa porte - le byakugan était pratique pour savoir qui se cachait derrière sa porte.

Tu peux entrer, Seika.

Il était l'heure, par conséquent, d'une discussion sérieuse. Puis elle tendit sa main vers la chaise libre en face de son bureau.

Assied-toi. Si tu as soif, j'ai du thé encore chaud.

Toph montra par la même occasion une tasse de thé et une théière. Elle était elle-même en train de boire le liquide chaud. Ce n'était pas un interrogatoire, la genin méritait son hospitalité.

Seika-san, nous avons tous les deux un petit souci en commun. J'aimerai pouvoir le régler ensemble, du moins celui qui te concerne. Alors, pour commencer... j'aimerai ton autoévaluation de l'examen.

Sujet bien vaste, mais c'était une compétence importante que de savoir s'auto-critiquer. Toph gardait alors le silence, attendant que Seika se libère de ce qu'elle pensait. Toph connaissait le dossier de Seika, bien entendu. Elle avait aussi lu des notes psychologiques mais... il était bien rare que ces foutus psychiatres savaient de quoi ils parlaient. La meilleur façon d'en savoir plus sur elle... était avant tout de la faire parler.

Elle avait néanmoins sa paume ouverte, posée sur son bureau. Des petites projections de chakra s'en échappait, à intervalle régulier. C'était visible, bien que de très faible amplitude. On aurait dit presque un tic... si ce n'était de très infimes variations dans leur pulsations.

_________________
Convocation d'une genin [Seika] Toph1_1


Dernière édition par Hyûga Toph le Sam 27 Juin 2020 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Yawa Seika
Yawa Seika

Convocation d'une genin [Seika] Empty
Dim 14 Juin 2020 - 15:57
Toph devine aisément la présence de Seika, derrière cette porte, ce qui est étonnant, mais ne suffit pas à déstabiliser la Yawa qui connaît bien la puissance dont est dotée la Hyûga. Sans savoir ce dont leurs yeux sont capables, elle sait au moins que ce n’est pas si impressionnant pour celle qui s’est hissée au poste d’intendante de la roche à seulement quinze ans, que de deviner qui vient frapper à sa porte. Par ailleurs, la châtaigne est venue sur une convocation de la maîtresse du poing souple, facilitant la prévision de la brune. La Genin pousse donc la porte, puis salue la supérieure de tous les Shinobis d’Iwa en s’inclinant à tel point que la partie supérieure de son corps forme presque un angle droit avec la partie inférieure. Pour cette fois, la petite se contentera d’écouter, et cachera sa joie d’être en présence de son idole.

« Bonjour Toph-sama. »

Se contente-t-elle d’abord de lancer, avec le plus grand des respects. Elle s’assied, comme demandé, même si son corps peut supporter de rester debout durant des heures, ses blessures liées à l’examen des Genin étant terminé depuis suffisamment longtemps pour qu’elle s’estime en pleine forme. En fait, son affrontement avec Yanosa est plus récent, mais même cela lui est passé, au niveau des douleurs et courbatures. Son corps répond bien à la douleur, et les soins Iwajins sont au top, il n’y a rien à redire là-dessus. Elle refuse poliment le thé, et écoute le sujet de cette convocation, qui semble vite avoir des airs de réunion suite à une bêtise commise par l’adolescente. Son visage reste assez impassible, ironiquement, suite à la question. Quelques jours avant, elle aurait sans doute été attristée d’entendre de nouveau parler de cela, mais le temps a passé, et ses Senpai, ainsi que sa Senseï, ont su trouver les mots pour l’aider. Mais quel est le but de Toph, en demandant cela ?

« L’examen… Eh bien, pour ce qui est de la première épreuve, j’ai trouvé par chance une sortie, ne comprenant pas vraiment si c’était l’objectif ou non, j’ai décidé de m’assurer de la sécurité de la voie par moi-même, pour épargner à mes camarades les risques encourus. Cela aurait pu être dangereux pour eux, qui sait… mais finalement, il a semblé que les sorties trouvées étaient au nombre de deux, et mon avis, plus tard, m’a mené à penser que le but de cette épreuve était de trouver la sortie, et que celles-ci étaient limitées, empêchant donc à tous les membres de l’équipe de s’en sortir. »

La jeune fille ignore encore le sens profond de cette épreuve, et peut-être que l’Hyûga le lui dira aujourd’hui, mais son autoévaluation n’est pas terminée.

« Je pense donc que sur cette épreuve, j’ai eu de la chance, en voulant agir pour le bien d’autrui, j’ai finalement pu accomplir ce qui était attendu de nous. Ensuite, il y a eu le tournoi… »

Une hésitation. Que dire, du tournoi ? Sa façon de voir les choses à chaud, ou son impression après avoir attentivement écouté plusieurs personnes qui lui ont fait comprendre ses torts ? Non, la demande de Toph est bien une autoévaluation à l’instant présent, et ce qu’elle a pu apprendre depuis compte sans aucun doute.

« J’ai d’abord affronté Kagura. J’étais réticente à l’idée de me donner à fond, par peur de la blesser ou pire. Je pense que cela était ma première erreur, que j’ai comprise depuis : si j’avais été trop loin, Tenzin-Senpai serait intervenu. S’il ne l’a pas fait, j’ai sans doute agi comme un shinobi se doit de le faire, et même si Kagura est une amie chère, elle… a probablement perdu parce que de son côté, elle n’a pas su se donner à fond pour m’infliger des blessures équivalentes. Je pense donc que sur ce combat, j’ai agi contre mes valeurs, mais que je n’ai pas agi comme un mauvais shinobi. Je pense aussi que ce combat m’a permis d’apprendre des choses sur moi-même, et que c’était aussi le cas pour Kagura, ce qui veut dire qu’il a probablement été très instructif pour tous. »

Une nouvelle pause, car vient l’heure de son ressenti sur un sujet très complexe.

« Le défaut, je pense, de mon affrontement avec Kagura, a été l’utilisation des portes célestes. En mission, je ne pourrais me permettre de finir à ce point blessée par l’utilisation de mes capacités les plus fortes. Je ne pourrai pas toujours compter sur les soins d’Aimi-Senseï ou d’un autre ninja médecin. Néanmoins, j’ai déjà commencé à m’entraîner pour n’utiliser ces capacités qu’en cas de nécessité absolue, pour sauver ma vie ou celles de mes alliés. »

Le second affrontement était aussi serré que le premier, mais Seika a perdu, cette fois, à peu de choses, sans doute.

« Pour ce qui est de mon combat contre Meho… J’ai encore infligé de lourdes blessures, mais cela n’a pas suffi à me faire gagner. Sans doute que sa force était plus grande que la mienne. Sur le moment, j’ai été triste de l’avoir blessé autant, mais lui aussi m’a infligé de sévères blessures, alors je pense que nous sommes quittes. Tenzin-Senpaï m’a dit qu’il ne faut pas s’en vouloir de blesser quelqu’un au cours d’un combat. Je le comprends maintenant, lorsque l’on affronte quelqu’un, on doit s’attendre à en ressortir blessé. Ce qui m’a marqué durant ce combat, ce sont les capacités étranges de Meho, et j’aurais pu perdre assez vite, lorsque je me suis retrouvée incapable de bouger, au sol, mais encore une fois le Hachimon m’a sauvée. »

Elle terminé son monologue sur ces quelques mots, et attend de savoir pourquoi l’intendante souhaitait l’entendre en parler. Son point de vue a bien changé depuis le moment des combats, mais la châtaigne n’aime toujours pas blesser les autres pour autant. Elle se dit juste que si cela doit arriver, alors cela arrivera…






_________________
Convocation d'une genin [Seika] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation d'une genin [Seika] Empty
Sam 27 Juin 2020 - 21:53
Toph écouta ce que Seika pensait de sa performance. Elle était biaisée, forcément. Pour autant, c'était toujours intéressant d'entendre ce qu'un candidat chunin pensait. C'était une fenêtre assez intime sur ses réflexions. Ce faisant, Toph ne faisait pas qu'écouter. Sa paume ouverte vers le plafond propulsait régulièrement des projections de chakra. Différenciable l'une de l'autre sans byakugan.

Mais sous l'ombre de la pupille, on aurait pu voir des... fréquences. Des formes. Des pulsations. Dedans. Des expérimentations fondamentales sur la modularité de son chakra et de ses tenketsus.

Quand Seika eut terminé, Toph eut besoin de quelques secondes pour remettre de l'ordre dans ses idées.

Tu n'as pas réussi par "chance" la première épreuve. Tu as été relativement méthodique, comparé à d'autre. Pourtant... pourtant, tu as esquivé les latrines dans ton observation et ta fouille des lieux présents. C'est une erreur enfantine. Ta première épreuve était donc mitigée, mais avec une tendance positive.

Il n'y a point de chance quand l'on a une approche rationnelle, quasiment scientifique, à un problème donné. Peu de genins avaient pensé à faire une fouille méthodique. Seika en avait fait partie et ce n'était pas quelque chose à mettre de côté... Sauf sa retenu viscérale sur ces commodités sanitaires.

Un instant, Toph fut captivée par sa projection de chakra. Elle tourna la tête pour bien observé le flux de chakra qui venait de s'échapper de sa paume. Une onde particulièrement harmonieuse s'était propagée de ses tenketsus dans le médium chakratique, avant de s'éponger dans le plafond. Sans doute que ce genre de projection aurait été intéressante à tester sur quelqu'un de vivant. Mais cela suffirait pour l'instant.

Son attention revint sur son interlocuteur.

Ton défaut, de manière globale, est de trop te reposer sur ton don. Oh, crois-moi, tu es puissante. Particulièrement pour une genin. J'ai été impressionnée. Sous l'effet des portes, tu es redoutable et tu pourrais mettre à mal n'importe quel shinobi du village au corps-à-corps. Néanmoins, tu as donné l'impression de trop te reposer sur ces portes. Comme le proverbe le dis, une technique sur laquelle tu te repose complètement n'est plus une force, mais une béquille. Développe ta polyvalence pour pouvoir te débrouiller sans les portes, et ne les ouvrent que lorsque tu as déstabilisée ton adversaire. Ainsi, tu le prendras de court et tu prendras l'ascendant.

Même Toph ne la prendrait pas à la légère. Le plus dur serait de ne pas la tuer en utilisant une technique particulièrement meurtrière - car la seule défense ne suffirait pas. Pour autant, Toph avait constaté à l'époque que personne n'osait le corps-à-corps avec elle. Quand résonnait son nom dans l'arène, le ninjutsu fusait.

Mais jamais les sabres ou les poings.

Par la suite, Toph avait développé son ninjutsu à son extrême pour combler son défaut, et son conseil à Seika venait ainsi de sa propre expérience. Ses paumes du hakke, technique de prédilection de l'Intendant à l'époque... Elle les avait développée à un stade rarement atteint par ses membres de son propre clan. Elle avait développé son doton. Elle avait développée son Jishin - les projections de chakra via le sol. Et maintenant, toujours sur sa lancée, elle essayait de cumuler le Juken et ces paumes du Hakke.

Projection nouvelle vers le plafond. Echec cuisant.

Elle reprit sa conversation.

Tu sais, je me reconnais en toi. Obstinée. Puissante et courageuse. Mais cela n'est pas sans défaut. Nous sommes toutes les deux jeunes, toutes les deux scruptées par des adultes qui s'estiment nos supérieurs. Alors nous devons être irréprochable. Car la vie de kunoichi est dangereuse, et monter en grade signifie des responsabilités croissantes et un danger... plus important.

Elle ferma son poing, et regarda Seika avec son Byakugan toujours activé.

Imperturbable

_________________
Convocation d'une genin [Seika] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Yawa Seika
Yawa Seika

Convocation d'une genin [Seika] Empty
Lun 29 Juin 2020 - 20:21
Les mots de l’intendante vont droit au cœur de Seika, lorsque celle-ci lui explique qu’elle n’a pas eu de chance à la première épreuve, mais qu’elle a, au contraire, été méthodique dans sa fouille. Lorsqu’elle mentionne les latrines, la châtaigne affiche une mine gênée. Elle reste une jeune fille dans la fleur de l’âge, et si être pleine de boue ne la dérange pas, elle reste réticente à l’idée de fouiller dans des toilettes. Toujours aussi consciencieuse, elle retient donc les deux remarques, pour faire mieux la prochaine fois. Son envie de monter dans la hiérarchie Iwajine n’a d’égal que son envie de bien faire aux yeux de tous, et de protéger chaque personne qu’elle a le plaisir de croiser dans les rues de ce village. Ainsi, si celle qui, de son si jeune âge, s’est hissé au plus haut poste actuel de la Roche lui donne des conseils, elle les retiendra et en fera le meilleur des usages.

Ce qui vient ensuite est un point problématique. Lorsque l’Hyûge l’aborde, l’esprit de l’adolescente se perd un instant. Le fait de se reposer sur son don – qu’elle a tout de même dû apprendre par ses propres moyens – lui aurait-il coûté une possible promotion au grade de Chûnin ? Si tel est le cas, alors elle n’est pas déçue, pas le moins du monde. Non pas parce qu’elle s’en fiche, mais parce que ses entrevues avec Tenzin et Yanosa, suite à son examen mitigé, lui ont permis de déjà le comprendre. Cependant, Toph ne dit rien de tel, du moins pas ouvertement, et ce n’est pas dans la personnalité de la Yawa d’interpréter les propos dans un sens qui l’arrangerait. Elle hoche la tête avec sérieux en écoutant les conseils et propos avisés de sa plus haute supérieure au sein du village, avant de lui répondre avec la sincérité qui la caractérise :

« Toph-sama, vos mots me touchent. Même si je ne doute pas de ma force, entendre des louanges de la part de la personne qui est mon modèle me va droit au cœur. J’entends aussi vos… remarques, à propos de mon usage excessif des portes célestes. J’en suis parfaitement consciente, et sans parler de l’abus d’une même capacité qui peut me faire ressembler à une kunoichi fade, je sais que trop utiliser le Hachimon est une mauvaise chose, vis-à-vis de ceux qui tiennent à moi. Je sais exactement comment je réagirais si je voyais ma mère, ou Aimi-senseï, dans un état tel que le mien après mes deux combats. »

Elle marque une pause. Son sérieux tranche largement avec ce que l’on voit habituellement de la brune. Mais elle n’a pas fini. Si l’intendante n’est pas là pour l’écouter raconter sa vie, elle a tout de même abordé le sujet, et Seika préfère être honnête quitte à embarrasser ou carrément gonfler son interlocutrice.

« Après ma défaite face à Meho-kun, j’avoue avoir été perdue, et ce n’est pas digne d’un fier ninja Iwajin. Mais des Senpaï comme Konran Tenzin et Oterashi Yanosa, ou encore ma Senseï, Chiwa Aimi, ont pris le temps de m’expliquer des choses qui, je pense, m’ont beaucoup fait changer. J’ai depuis commencé à m’entraîner pour améliorer mon Taijutsu, afin de me passer au maximum des portes célestes, et ne m’en servir que pour me sortir de situations exceptionnellement critiques. J’ai également amélioré mon Ninjutsu, chose sur laquelle je travaille toujours, grâce à Yanosa-Senpaï et sa maîtrise incroyable du Doton. Je suis également en train de suivre l’enseignement d’Aimi-Senseï pour devenir Eiseinin, et j’ai l’ambition de marquer les esprits comme l’a fait ma Senseï ! »

Comprenant la façon dont pourraient être interprétée sa dernière phrase, elle rougit d’embarras avant de rectifier :

« Mais… je ne suis qu’une simple Genin qui a encore beaucoup à apprendre, bien sûr, et je ferai simplement de mon mieux…… »

Elle se tait, cherchant un point sur lequel se fixer, mais n’en trouvant pas… Clamer haut et fort qu’elle veut égaler la meilleure Eiseinin du village est peut-être un peu trop… osé, et elle s’en veut de se montrer comme quelqu’un de vaniteux ou de trop sûre d’elle.




_________________
Convocation d'une genin [Seika] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation d'une genin [Seika] Empty
Lun 6 Juil 2020 - 14:02
Ainsi Toph était le modèle de Seika. L'Intendant ne savait pas trop comment le prendre. Elle-même ne se tenait pas en si haute estime que cela. Elle estimait qu'elle avait encore beaucoup à faire, beaucoup à travailler. Elle n'allait pas commencer à faire la liste des capacités qu'elle jugeait insuffisantes. D'un autre côté, elle était Intendant. Presque Kage. En cela, elle était déjà à la tête du village et essayait au jour le jour de s'améliorer pour devenir un modèle.

Sentiment mitigé, donc. Elle arrêta un instant ses projections de chakra. Pour remettre de l'ordre dans son esprit. Que dire, à ce moment-là ? Que faire ?

C'est bien. Je m'attends donc à une amélioration de ta part sur ce point.

Ce n'était pas une critique, ni de la sévérité. Toph attendait beaucoup de Seika, parce qu'elle voyait son potentiel. Un potentiel rare, sommes toute. Mais le potentiel pouvait être gâché. Elle repensa à certains de ses cousins, en particulier. A part Tsuyoshi, devenu représentant du clan et actif dans ses missions, tous se perdaient dans la complaisance et la paresse.

Enfin, à ses yeux. Elle reprit ses projections de chakra. Elle réussit à modéliser une fréquence spécifique dans celle-ci, mais c'était particulièrement difficile à maintenir. La sensation lui était étrangement familière. Cela avait un parfum de nostalgie.

Puis Seika expliqua ce qu'elle avait mis en place pour s'améliorer. Elle avait eu droit à du soutien de senpai. Toph pris note des noms. Tenzin et Aimi étaient des moteurs connus du villages, et des phares de compétences. Yanosa aussi, même si son manque de discipline lors du conseil lui avait coûté sa promotion de jonin. Un électron libre, ce qui était particulièrement ironique pour un assimilateur DOTON.

Je tiens a apporter une nuance. Les portes ne doivent pas être un recours "ultime". Il y a une notion de "désespoir" dedans que je n'aime pas. Il s'agit d'une carte maitresse, plutôt. Une carte maitresse qu'on sort sans réflexion perd tout son sens, c'est le signe de l'inexpérience. Il faut bien la placer pour maximiser ses chances de remporter la donne. Sur un rush, par exemple, qui peut surprendre ton adversaire. Ou s'il est déstabilisé. Ou aveuglé. Ou sous couverture d'alliés. Réfléchis à ces scenarii et ne dévoile pas ta main trop tôt.

Contrairement à Toph, son don pour les portes n'était pas physiquement visible. Au tournoi de Kaze, personne n'avait tenté le corps-à-corps avec elle. Après, les capacités Hyûgas étaient rares, et par conséquence mal connues. Elle avait même croisé des ninja errants qui pensaient qu'elle pouvait détecter les mensonges.

Toph envoya une pulsation de chakra particulièrement puissante et stable. Son entrainement commençait à faire ses preuves. Puis, enfin, elle décida de dire ce qui était le plus important à savoir pour Seika.

Montre-moi des efforts sur ces points-là, et ton passage au grade de chunin sera une simple formalité administrative.

Une simple signature sur un document qui était déjà préparée, dans son tiroir. Toph esquissa un sourire à la genin, attendant de voir si elle avait encore quelque chose à lui demander. Si ce n'était pas le cas, elle la saluerait et reprendrait ses exercices de contrôle sur son chakra.

_________________
Convocation d'une genin [Seika] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Yawa Seika
Yawa Seika

Convocation d'une genin [Seika] Empty
Lun 6 Juil 2020 - 20:29
Si elle n’ignore pas qu’elle a encore beaucoup à apprendre, et ce dans tous les domaines qu’elle souhaite approfondir, aussi bien le Taijutsu, que le Ninjutsu et la médecine, la brune est loin de s’attendre à la réponse de Toph suite à ses mots. L’idée de l’intendante est plus un entre-deux, compris à la croisée de sa façon de se battre à l’examen, et à sa résolution prise lors de sa rencontre avec Tenzin, suite à la fin de sa convalescence. La châtaigne prendrait des notes, si elle avait un calepin, mais enregistrer les conseils de l’Hyûga, qui valent littéralement de l’or à ses yeux, suffira pour l’instant. Elle hoche la tête, affichant son air sérieux des grands jours, et ne manque pas une miette de ce que dit celle qui a le même âge qu’elle, mais qui est tellement plus forte. A la fin, l’adolescente est conquise par la façon de voir les choses qu’a son idole, et comprend même en quoi cela peut être intéressant et très utile en combat.

« Je n’avais pas vu les choses de la sorte, je dois manquer de tactique… Vous n’imaginez pas à quel point vos conseils me seront utiles, Toph-sama ! »

Elle doit s’en douter, sinon elle ne les aurait pas donnés de la sorte. La jeune fille doit voir un potentiel important chez la châtaigne, pour vouloir l’aider en lui apportant ce qui lui manque terrible : un sens tactique et stratégique, qui lui permettra de devenir redoutable en affrontement. Contre Meho, elle n’a pas eu d’autre choix que de dévoiler sa plus puissante technique d’entrée, du fait de son jutsu plutôt étonnant, mais face à Kagura, probablement aurait-elle dû rester plus subtile. Le point le plus captivant est cette façon qu’a la dirigeante du village d’agiter la carotte devant la Yawa, en mettant le grade de Chûnin sur la table. Seika aurait bien pu inventer n’importe quel mensonge pour que cette formalité administrative soit complétée dès à présent, mais ce n’est pas son genre. Elle s’incline alors, avec un profond respect, et lui répond :

« Lorsque j’estimerai avoir appris suffisamment et mis en place tout ce que vous m’avez dévoilé aujourd’hui, je reviendrai vers vous pour vous montrer que j’ai progressé et que je mérite d’être Chûnin, Toph-sama. Pour l’instant, j’ai encore besoin de progresser, alors je n’ai nul besoin de tenter de faire miroiter des mensonges. »

Elle se redresse, tout en reculant d’un pas.

« Merci pour ces mots. Si vous n’avez plus besoin de moi, je vais donc retourner m’entraîner, madame l’intendante. »

S’inclinant de nouveau, pour la saluer cette fois, elle s’apprête à quitte la pièce, sauf si la brune a une requête à son égard.




_________________
Convocation d'une genin [Seika] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983

Convocation d'une genin [Seika]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: