Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ]

Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Mer 3 Juin 2020 - 19:10
Ce fut être une soirée longue et redondante, sachant que les révisions de technique sont encore d'actualité pour au mieux exercer et agir en fonction de situation compromettante. Il ne s'agit pas d'une simple lecture, il faut savoir lire entre les lignes et décortiquer chaque page dans son intégralité, C'est une recherche de mots dissimulé dans le livre que nous devons à tout prix réunir pour former la conclusion. Mais malheureusement ce n'est pas si facile, ses phrases souvent implicites pour à bien des égard des confusions mais face à cet imbroglio s'ajoutent les complications qui eux engendrent la difficulté de trouver une cohérence au récit.

Ayant complètement lu et cerné cet ouvrage, la permission d’effectuer une virée sous un décor morose est on ne peut plus acceptable. Ce n'est pas l'histoire de se la couler douce seulement de méditer avec son subconscient, il ne va pas lantiponner, surtout qu'il n'est pas accompagné, mise à part la folie il ne devrait pas prendre la parole à haute voix en pleine ruelle. Il sort aussitôt de sa firme et avant de rentrer chez lui, il fera un dernier petit tour, pour approfondir sa réflexion sur les sujets qui demeurent encore incertains lus dans le bouquin quelques heures avant. Mais dans ce cas quel chemin prendre ? pour une promenade effectivement d'une durée encore indéterminée.



Vêtu d'un long manteau en réplique de fourrure, il prend un premier chemin.. Visitant les replis de la ville, à la recherche d'un coin tranquille, de plus la faim au ventre, ce n'est pas bon de rester ici le ventre creux, sans grignoter ne serait-ce qu'un bonbon. Scrutant les alentours, il s'empresse de trouver du regard, un restaurant ou magasin encore ouvert à ses heures assez tardives. Et Bingo au bout de la rue, une épicerie est encore accessible... Rapidement il se dirigea vers celle-ci se précipitant pour remplir son ventre au plus vite. ... Il franchira la porte avec un petit paquet de bonbons, c'est une aubaine pour lui, car n'ayant pas si faim, un petit plaisir gustatif est parfait. Cela lui en fait presque oublier l'essentiel, sa recherche intermittente, des trouvailles pas encore... de plus les dossiers qu'il garde encore en précieux état le tourmentent... Trouvera-t-il le vrai du faux ?

Mais pour le moment changeons, vidons-nous enfin l'esprit, celui qui surchauffe à chacune de ses simples réflexions, soyons libre de faire comme bon nous semble juste un soir. D'un temps si frais, il n'allait pas directement rebrousser son chemin, continuant sa route vers un espace vert, pour être en pleine harmonie avec sa propre personne. Il affiche sur son l'allégresse de pouvoir vivre ainsi, tout sourire de pouvoir enfin varier son éthique de vie. Ne pas réaliser chaque jour le même cycle redondant et agaçant.

Sans attendre il se doit de mettre en application toutes ses trouvailles et pour cela qu'elle est le meilleur endroit pour s’entraîner ? Le grand dojo, certes il y réside toujours pas mal de monde, mais il trouvera bien un petit coin pour s’entraîner parfaitement. N'est-ce pas. Parcourant à vive allure, pour acheminer son chemin au Dojo, il fit entre temps tomber les quelques bonbons qu'il possédait dans sa poche. Il n'allait donc pas rebrousser chemin pour de simples sucreries. Faisant mine de ne pas être vexé, il s'amena et entra une première fois dans le Dojo, en tournant la tête il vit la masse de personne, il put ainsi le faire en une fraction de seconde.. Observant toute la salle.

Enlevant une première fois, sa veste, il prit soigneusement le temps de méditer avant d'enfin pouvoir perpétué les techniques dites dans le livre. Coup de poing ou autre, il s’entraînait dans son coin, sans faire un bruit mais avec le plus de sérieux possible. Changeant de rythme à chaque frappe, et dosant au mieux ses coups. Un monstre personne ne le sait, mais à ce moment il est en totale concentration.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Mer 3 Juin 2020 - 19:36
Le vent donné une certaine aperçue de la situation, un souffle insupportable de l'extérieur mais surmontable sous un abris. L'information avait bel et bien était donné, Terau allait devoir assumer son nouveau rôle de genin au sein de Kiri il n'est peut-être pas en possession d'une puissance Inouïe loin de là, mais durant sa courte période de villageois confirmé et novice, il a su assumer pleinement son rang, c'est entre-autre pour cela qu'il eut l'idée d'opter pour cette promotion alléchante, pendant ces courtes années, il aura l'occasion de se hisser au sommet d'une gloire désormais certaine, il secondera pleinement les supérieurs brigade, toutefois pour cela, il devra grandement suivre une amélioration en affront proche. Il s'élèvera enfin au rang que beaucoup de ses semblables briguent. Portant c'est un être plutôt banal qui s'oppose à nous, mais malgré cette partie ordinaire, il dû s'en donner les moyens pour réussir et s'élever au rang qu'il côtoie à ce jour. Il alla donc s'enfermer complètement seul pendant de longue heures dans la foret, il était convaincu que sa récompense devrait venir par le dur labeur. Dégainant son son bâton, il se poussa jusqu'en dans ses derniers retranchement accélérant son rythme de combat et ainsi son endurance, ce qui fit en toute logique augmenter sa puissance.

Il revit comme un enfant il est pleine extase. Un moment jouissif, pour le vice, qui ressent soudainement la puissance de son pouvoir ce n'est peut-être pas le plus incroyable visuellement et ni le plus sensationnel en terme de puissance, mais malgré ce quoique, un pouvoir s'il est bien entraîné, pourra grandir et gagner en niveau.

Il met alors sa main droite sur le genoux opposé, avant de chuchoter secrètement des dires encore inconnus. Brusquement il lève la tête avant de perpétuer une fois de plus son entrainement. accélérant à chaque moment la vitesse de ses coups, ayant le souhait de toujours dépasser ses limites. Un direct, puis des crochets, finissant avec des changement de rythme. Il use de sa magie alors encore trop maigre à ces jours. Voulant surmonter chaque obstacle de sa vie.

Subitement il change d'aspect, nous ressentons alors un sentiment morose. l'atmosphère changeait une fois de plus. Voulant s'adapter au mieux aux capacités du jeune homme. Il effectue un enchaînement de coups honorable pour un Genin. Tout ce temps là, à dépenser autant d'énergie pour simplement être à la hauteur de ses concurrents, car il est difficile de s'améliorer quand nous n'avons rien d'exceptionnel, Mais il est plus admirable de faire sans. C'est ce que Terauchi essaye de produire tant bien que mal.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Ven 19 Juin 2020 - 18:05
Mizu no kuni, le pays de l’Eau. Si mes pas m’avaient fait quitter les terres désolées, terres de solitude et de tranquillité, voilà que désormais, il me fallait rejoindre la civilisation, la réintégrer autrement parlé. Enfin, ce mot était bien trop galvaudé pour que la réalité de ce monde voit en ces êtres une ère de civilisation. S'il pouvait se satisfaire des conflits et de la mort qu’ils engendrent au fil des années, pouvait-on encore qualifier de civilisée une communauté autocratique, militairement proactive et penchée sur la destruction de ses voisins ? Iwajins, mais aussi Kumojins et survivants des autres grands villages, voilà qu’ils n’étaient que des animaux à mes yeux, des insectes à écraser sans se retourner.

Et c’était bien là le but de ma visite. Apprendre à revivre dans ce monde, le découvrir en Son nom pour que je puisse connaitre une nouvelle ère. Mais pour cela, je n’étais pas prêt. Ce n’était pas faire preuve de faiblesse de ma part, mais plutôt d’une certaine rationalité de ma part que d’avouer que pour accomplir Son immense projet, il me faudrait des ressources équivalentes.


Pourquoi le village de la Brume alors ? Pourquoi ne pas songer à rejoindre un autre pays, une autre citée ? Terau ! Ce n’était pas la première fois que je mettais les pieds dans cette nation.

Mais avant tout, il était important que je puisse entraîner et procéder à mes affaires. Comme chaque grande nation. La première étape de mon périple était simple. La vallée de la pluie celle que je devais découvrir pour accroître mes compétences, passage obligatoire pour espérer entrer de manière simple et légale dans la société actuelle. Il devait exister d’autre moyen de pénétrer dans la société sans être obligé de repartir à zéro, mais les moyens de protection devaient eux aussi être plus importants. Cette simple pensée me fit dire qu’à l’occasion, il me faudrait mettre la main sur l’un de ces ninja d’élite pour qu’il puisse me donner les fondamentaux d’une visite de courtoisie sans faille.


Marchand tranquillement, j’avançais avec tant d’autres pour rejoindre ma destination. Les murs étaient immenses, le ciel assombrissant le tout sous un orage bientôt menaçant donnait à l’ensemble un air lugubre telle une invitation funeste à rejoindre sa dernière demeure au sein d’un cimeterre encore invisible à nos yeux.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Ven 19 Juin 2020 - 20:52
Mission de contrôle en cette journée où la pluie, battante, couvrait l’horizon. Difficile de voir à plus d’une centaine de mètres, même les yeux plissés. Alors quand on a qu’un seul œil … Chaque Shinobi, soldat directement sous les ordres du Mizukage, se trouvait à plonger la tête dans les épaules, une façon comme une autre de se protéger de la pluie. Tout au plus, elle ne coulait pas vraiment dans la nuque. Au mieux, une partie du corps était alors épargnée par les intempéries locales. Peu de personnes ce jour-là discutait. Comme si le temps maussade influençait sur les humeurs des gens, ainsi que leurs discussions. De garde, autant que superviseur et évaluateur, le Shinobi de Glace avait finalement compris qu’il faisait une tournée des services militaires. Ou en tout cas, c’est ce qu’il aimait à croire.

Surveillant autant ses hommes que ceux qui passaient pour entrer dans la Cité, le Shinobi ne put s’empêcher d’observer un homme qui ne paraissait pas tant ce qu’il disait être. Qu’était-ce exactement ? Il ne saurait vraiment su le dire, pourtant, il était à la fois du coin sans l’être. Suspicion. Méfiance. Le Guerrier ne pouvait s’empêcher d’imaginer le pire. Un de ces rebelles qui avait atteint leurs rivages et s’apprêtaient à relancer les flammes de la guerre. Cela ne pouvait définitivement pas arriver. Pas sous sa garde. Sortant de son ombre, le Satoshi, emmitouflé dans sa tenue rougeâtre s’approchait de l’homme. Poliment, sans essayer d’élever les suspicions, il prit la parole dans sa direction.

» Pourriez-vous me suivre, s’il vous plaît ? Juste pour quelques questions de routine. » Il feint un sourire, ce qui n’était pas chose aisée alors que sa joue relevait légèrement le protège-œil. Il fit un petit geste de la main, indiquant un petit lieu, sous un préau, où un service à thé était toujours là. L’eau était légèrement refroidie, en raison des conditions climatiques peu favorables, mais qui en voulait pouvait bénéficier d’un thé. Invitant l’homme à s’asseoir dos au restant de ceux qui continuaient, permettant à Terauchi de conserver un œil sur les passants mais aussi les autres Shinobis, il prit une longue inspiration avant de s’installer pour poser ses questions. » Pourriez-vous d’abord me décliner votre identité ? Ensuite, j’aimerais connaître la raison de votre présence sur nos terres. »

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Dim 21 Juin 2020 - 14:41
Ellipse :

Sur les conseils du Mizukage, Terauchi s’était rendu dés l’aube suivant leur entretien sur le chemin des sept colonnes. Une première découverte pour le Kirijin, qui n’avait jusque là jamais eu l’idée d’explorer ce lieu. Une visite avait été programmée quand il était plus jeune, à l’académie, mais la fièvre avait cloué Terauchi au lit pour la semaine. Ainsi l’endroit lui restait mystérieux. C’était l’occasion de compenser cette lacune. Le Satoshi s’était brièvement renseigné auprès de ses parents, qui lui avaient décrit un chemin orné de colonnes vertigineuses. Au bout de ce périple, un haut et large bâtiment abritant le savoir accumulé depuis des générations, ainsi que plusieurs salles d’étude et d’entraînement. Un service de cure intellectuelle que le Genin regrettait de ne pas avoir connu plus tôt.

Grimpant le sentier, le Satoshi observait les dites tours qui avaient donné leur nom à cette route. Des colonnades empilées, comme des bûchers géants éteints. Terauchi ignorait pourquoi on attribuait ces constructions aux premiers épéistes, mais le rendu était tout bonnement impressionnant. Il ne parvenait pas à en voir le sommet, noyé parmi les nuages et la brume. Bientôt, ce serait la fin de son apprentissage qu’il ne percevrait plus. Terauchi avait beaucoup hésité. Jusqu’au moment de partir à vrai dire. Les soins étaient un art important mais aussi complexe, nécessitant une certaine expérience, une résistance et une maturité que le Satoshi ne pensait pas avoir encore acquises. Restait donc l’art du sabre, et celui du scellement. Terauchi aurait pu tirer au sort, mais la logique l’avait finalement fait trancher. Les sceaux donnent accès à un large panel de capacité, à moindre coût. Tandis que le maniement du sabre prend des années à perfectionner. D’autant que dans le cas des armes uniques de Kiri, il faut trouver un maître et attendre que celui-ci cède sa lame.

C’était donc ainsi. Terauchi maîtriserait le Fūinjutsu à tout prix.

Il parvint finalement devant l’édifice. Le gamin ignora si c’était à cause des descriptions de ses parents, ou de l’image qu’il s’en était faite, mais le bâtiment lui sembla bien moins impressionnant. L’aura qui s’en dégageait semblait millénaire, mais son prestige paraissait atténué. Il franchit les grandes portes d’acier. Contrairement à ce que son imagination lui avait laissé penser, les lieux étaient déjà envahis par quelques adeptes, le nez dans leurs bouquins. Finalement cet espace de savoir ressemblait davantage à une bibliothèque qu’à autre chose. Pas sûr que les épéistes aient passé leur temps à bouquiner. Terauchi remarqua que des têtes émergeaient des parchemins. Les visages n’avaient rien d’amicaux. Il comprit finalement que le bruit de ses pas perturbait les apprentis érudits. Le Satoshi ralentit donc le pas, avant de décider de se renseigner auprès du personnel. Inutile de perdre davantage de temps. Murmurant aussi bas que possible, il lui demanda des renseignements quant au fonctionnement de l’endroit.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11


Dernière édition par Terauchi Satoshi le Mar 30 Juin 2020 - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 11:54
▬ Les ouvrages sont classés par catégorie. Il y a des recueils historiques sur Kiri, des textes sur les diverses politiques menées, … mais j’imagine que ce sont les études shinobi qui vous amènent.

Son interlocutrice fixa le bandeau de Kiri, avant d’observer Terauchi de bas en haut, puis de haut en bas.

▬ En effet. Et plus précisément tout ce qui pourrait se rapporter au Fūinjutsu. Niveau débutant, j’entends.

L’employée s’en serait doutée. Elle soupira.

▬ Vous devrez étudier les parchemins dans le silence. Tout ouvrage détérioré vous coûtera cher, n’en doutez pas. La section concernant le Fūinjutsu se trouve au bout, rangée 4. Pour les bases, vous les trouverez naturellement en bas de la bibliothèque. Normalement, vous devez amener vos propres parchemins pour prendre des notes, mais j’imagine … enfin, voici de quoi écrire. Des érudits se tiennent à disposition dans les salles du fond, mais ils sont très convoités. Afin d’éviter de déranger inutilement la communauté, merci de donner toutes vos interrogations, un seul aller-retour génère moins de nuisances que plusieurs.

Là-dessus Terauchi reçu un stock assez impressionnant de parchemins vierges, ainsi que plusieurs fusains. Le Satoshi salua sa bienfaitrice, certain qu’elle préférerait cela à des mots bruyants. Vu la quantité de papier, Terauchi ne reverrait pas la lueur du jour avant … le lendemain. En cherchant la rangée en question, il constata que certains n’avaient apparemment pas quitté leur table plusieurs jours. Il n’en ferait rien. Le Genin avait l’intention de prendre ses études au sérieux, mais il savait aussi que ses besoins vitaux entraient en considération. La faim et la fatigue brideraient son efficacité, et doubleraient ses efforts. Sa frustration à ne pas tout assimiler du premier coup entraverait son esprit. Ainsi, il devrait faire des pauses régulières, et en profiter pour dégourdir son corps. Sans compter que le Satoshi avait tendance à perdre le contrôle de ses liquéfactions sous l’agacement, et que le fusain et l’eau ne font pas bon ménage. Une crise de nerf et il perdrait tout le fruit de son dur labeur. Après une lecture rapide, le gamin sélectionna plusieurs ouvrages. Un premier sur les origines du Fūinjutsu, un autre sur son principe de fonctionnement - du moins l’imagina-t-il -, et enfin un parchemin traitant des techniques de base de la maîtrise.

Terauchi s’installa à la table la plus proche, vierge de toute présence. Il empila dans l’ordre les documents, plaça les parchemins vide à sa gauche en une colonne bien nette. Enfin, il sortit plusieurs bouteilles d’eau de la sacoche qu’il avait pris soin d’emporter. Voilà, c’était son premier pas vers l’avenir.


_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 23:49
Cela faisait déjà plusieurs jours que Terauchi avait débuté son instruction auprès d’une instructrice fort charmante. Tous les jours avant l’aube, il remontait le chemin des sept colonnes pour rejoindre Miko, elle aussi élève, et Harumi-sensei. Ce matin il commençait néanmoins à douter, à s’interroger. S’il avait compris que l’observation était parfois une clef essentielle dans un apprentissage, l’inaction elle ne le servait pas. Le premier jour, le Satoshi avait noté tous les éléments avec passion sur son parchemin, peu surpris de ne rien manipuler dés le départ. Mais ça faisait déjà une semaine. Une semaine qu’il se levait bien avant tout le monde. Qu’il observait avec un intérêt diminuant, avant de rentrer s’exercer à tout autre chose et remplir son devoir de shinobi. Le soir il relisait ses notes. Notes qu’il maîtrisait désormais sur le bout des doigts, comme un long poème qu’on lui rabacherait depuis la nuit des temps. Il n’avançait plus.

Alors Terauchi choisi l’audace. Dés son arrivée, il questionnerait Harumi sur ses intentions quant à son cas, sur son plan de cours. Mais elle l’avait déjà pris de court. Sur son bureau, plusieurs parchemins, plusieurs pinceaux et de l’encre. Aucun manuel cette fois. Il s’installa silencieusement, sans qu’Harumi ne lâche un mot. Comme à son habitude, Miko arriva légèrement en retard, toute souriante. Cette demoiselle avait le don d’illuminer la pièce, quand Terauchi l’assombrissait davantage. Si le moindre écart lui valait les foudres de l’instructrice, les erreurs de Miko semblait glisser sur sa personne. Etrangement, le Saotshi n’en ressentait aucune rancoeur. Etonnant pour quelqu’un d’aussi jaloux que lui. Peut-être était-ce du à la personnalité de Miko. Contrairement à leur sensei temporaire, Miko n’était pas avare de mots. Elle reprenait ses notes quand elle lui semblaient trop brouillon. Elle apportait toujours une collation supplémentaire pour la courte pause qu’Harumi leur accordait. Elle répondait toujours aux interrogations de Terauchi de manière précise. C’était un atout non négligeable.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Ven 26 Juin 2020 - 13:02
Là-dessus, Harumi disparue. C’était la première fois qu’elle ne jugeait pas utile de superviser l’une de leur séance. Terauchi aurait souhaité demander conseil à Miko, mais celle-ci était déjà plongée dans son propre exercice. Le Genin n’était pas un adepte des pinceaux. A chaque fois qu’il devait écrire quelque chose, il se centrait plutôt des matériaux basiques. Le pinceau, c’était brouillon, imprécis, imposant. Il attrapa donc le plus fin, et ouvrit le manuel qu’il avait ramené le matin même. Les différents stades. Il devait donc commencer par la base des bases. Le premier test fut lamentable. Un bras occupé à maintenir la page du livre, l’autre à tenter de tracer les symboles avec minutie. Non. Jamais on aurait pu comparer le rendu à un sceau. Il jeta donc le parchemin. Le Genin aurait besoin de ses deux mains pour tracer un sceau correct. Il mémorisa donc le premier symbole, et se remit à la tâche avec un pinceau immaculé.

Le second rendu n’était pas si laid. Pourtant Miko l’observa en plein milieu de sa pause, et le déchira sans demi-mesure. Le message était clair. Terauchi passa la matinée à s’appliquer à l’art du dessin. Les sceaux se mélangeaient dans son esprit, et pire que tout il semblait bousiller chaque pinceau qui passait entre ses mains. Arrivé à l’heure du déjeuner, Harumi réapparu comme elle était arrivée, passa un bon quart d’heure à critiquer le travail de Miko, avant de saloper celui de Terauchi. S’il avait l’habitude des critiques sèches, cette fois il n’avait rien à redire : oui, son labeur était des plus lamentables. Le Satoshi prit donc ses jambes à son cou, sous la menace de finir scellé dans des toilettes publiques. Le message était passé. Il ne retourna donc pas au chemin des sept colonnes pendant près de quatre jours. Au lieu de ça, Terauchi s’était mis à la calligraphie. Il avait vidé le stock de pinceaux, d’encre et de rouleaux de l’échoppe où sa mère s'approvisionnait généralement en peinture, et s’était mis à l’oeuvre sans relâche. Son poignet gauche le faisait souffrir, mais l’envie de réussir était bien plus forte. Et mine de rien, Terauchi voulait montrer à Harumi qu’il pouvait progresser. Gagner le respect de la furie était un objectif secondaire, mais le Genin y accordait tout autant d’importance.

Ainsi il passa une bonne partie de la semaine à s’exercer sur ses pattes de mouche. Il ne parviendrait jamais à écrire le moindre sceaux tant qu’il ne tiendrait pas correctement son pinceau. Après l’abécédaire classique, Terauchi avait monté le niveau d’un cran. Les cercles incantatoires, les arabesques, les mentions particulières … et dés qu’il fut suffisamment satisfait de son rendu, il osa à nouveau se présenter devant Harumi. Sa colère semblait s’être essoufflée, et il reçu une seconde chance. Miko quant à elle avait apparemment passé un nouveau stade dans son apprentissage, distançant toujours davantage le Genin. Les résultats du gamin se firent moins brouillon, plus appliqués, plus justes. Ses traits étaient à la fois plus réguliers et plus cohérents, si bien qu’Harumi daigna y accorder un semblant d’importance.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Sam 27 Juin 2020 - 12:51
Des encouragements ? Le Genin resta figé. Venant de l’instructrice, c’était déroutant. Effrayant. Au même moment, Miko partit s’installer à l’opposé de lui. Devait-il s’attendre à perdre un membre ? Harumi partit elle aussi à bonne distance, observer les progrès fulgurants de Miko. Elle composa néanmoins quelques signes, sans que Terauchi n’en constate le moindre effet. Il avait déjà longuement discuté avec leur ainée sur le fonctionnement du scellement. Pour un objet, il fallait créer un chemin entre le parchemin et l’objet. Tandis que pour une affinité primaire, il fallait totalement lier les deux, “coudre” les deux éléments dans une parfaite symbiose. Le travail préalable d’écriture littérale devait l’aider à visualiser le rendu à donner à son sceau. Mais le matériel changeait considérablement : il devrait user de son propre chakra et non plus d’encre.

Joignant ses deux mains, le Satoshi se focalisa sur sa propre énergie. La visualiser circulant dans son corps, imaginer découper une petite portion de ce flux pour l’extraire et en user comme bon lui semblait, à l’image de ses techniques Suiton. Terauchi rouvrit les yeux, et s’imagina une main invisible, prête à user de son encre spirituelle pour graver les symboles classiques du scellement d’objet. Totalement hermétique à son environnement, le Genin se lança. Un premier symbole s’inscrit sur le parchemin. Définir les premières règles, les premières conditions. C’était simple, basique, il connaissait la théorie. Et pourtant il perdit le fil. La satisfaction de voir ce caractère s’inscrire sur simple demande l’avait rendu euphorique. Tant de jours de labeur, d’efforts, et voila qu’il parvenait à une première étape concrète ! Un sourire béat sur le visage, il redressa la tête vers Harumi, elle-même assez surprise et aussitôt tout aussi sévère. Toute expression s’effaça du visage du Satoshi, qui reprit aussitôt son travail.

Il fallut prêt d’une heure à Terauchi pour parvenir à un résultat correct. Du moins pour la partie classique. La sueur perlait sur son visage, tant pour le chakra perdu sur toutes ses feuilles loupées, que pour la concentration qu’il devait fournir. Il s’accorda une courte pause, durant laquelle Harumi lui apporta de quoi s’hydrater, ainsi qu’une brochette de Dango. Terauchi n’avait jamais été friand de salé, mais le sucré … Il s’assoupit alors qu’elle lui donnait ses dernières directives. De quoi éveiller le dragon. Et pourtant l’instructrice laissa son élève dans les bras de Morphée, visiblement satisfaite de sa ténacité.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, l’obscurité avait envahi les lieux. Les yeux de Terauchi réclamèrent un peu de temps pour s’accoutûmer à la pénombre, et il constata qu’à part le personnel obligatoire, le temple semblait désert. Miko lui avait laissé un mot avec une portion de riz et de porc, lui souhaitant bon courage. Il retroussa ses manches, engloutit son repas avec reconnaissance et se remit au travail. La nuit fut des plus mouvementée. Terauchi eut l’occasion de trouver la signification du fameux “effets produits par tes échecs”. En effet dès sa première tentative le Kunai se retrouva à demi happé par le parchemin … avant d’être violemment rejeté vers son propriétaire. Terauchi eut juste le temps de se baisser pour échapper à la lame. Il resta sonné un certain temps. Ah. Donc les risques du Fūinjutsu de bas niveau consistaient donc à ne pas finir empalé par une erreur de calcul. C’était prometteur. Ricanant pour laisser échapper son stress, il se remit au travail. A plusieurs reprises le Kunai désormais bien abimé semblait possédé par l’envie de visiter tous les recoins de la salle. Le Satoshi s’imagina qu’Harumi avait dressé une sorte de mur de chakra dans la journée, pour les protéger elle et Miko de ses fameux aléas.

Le lendemain, les deux jeunes femmes arrivèrent les bras chargés de victuailles. Venant de Miko, la chose n’étonna pas Terauchi. En revanche Harumi lui sommant de prendre un petit déjeuner copieux, ça c’était inattendu. Si bien qu’il avait d’abord pensé à un piège. Après s’être rempli l’estomac gratuitement pour la seconde fois, il présenta ses résultats à Harumi.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Sam 27 Juin 2020 - 12:59
L’instructrice observa le parchemin avec attention. Elle signifia à son élève qu’il progressait plus vite qu’elle ne s’y serait attendue, mais refusa de lui donner la clé de son erreur. Terauchi ne s’en trouva que plus frustré, voir même énervé. Il quitta la pièce, prenant soin de faire un maximum de bruit pour déranger les érudits du coin lecture. Après sa petite crise d’adolescence, le Satoshi reparu, plus désespéré que rancunier. Il allait encore passer des heures à scruter le parchemin sans savoir quoi chercher. Des heures à se fatiguer les yeux sur des écritures qu’il connaissait déjà sur le bout des doigts. Des heures à bloquer son esprit à toute solution. Non.

Surprenant tout le monde, lui le premier, Terauchi se dirigea vers Miko en quête de réponse. Sous l’oeil désapprobateur d’Harumi, elle tenta de le mettre sur plusieurs pistes, sans jamais lui révéler explicitement son erreur. Après plusieurs échanges, la frustration du Satoshi semblait évaporée. Il tenta à nouveau son scellement, avec un petit objet en bois cette fois. Il lui fallut deux tentatives avant de pouvoir figer définitivement l’objet dans ses écritures. Un sceau propre. Stable. Il en aurait hurlé de joie. Mais le Kunai lui opposait toujours résistance. Plusieurs facteurs pouvaient en être la cause : le poids, les composants, la forme … et tout semblait converger vers le même problème : l’énergie à fournir. Le Kunai avait rejeté le parchemin à cause d’une dose trop conséquente de chakra, et Terauchi était tombé dans l’inverse. Il jaugea à nouveau son énergie, visualisa les inscriptions avant de les figer sur le parchemin et … bingo !

Harumi se contenta d’un sourire approbateur, avant d’apporter toute une autre pile d’objets à Terauchi. Il passa le reste de la journée à tout sceller, jusqu’à tomber de fatigue, à court d’énergie. Cette fois Harumi le renvoya chez lui, où il se prit un savon monumental pour ne pas avoir donné de nouvelle. Sa mère l’en aurait presque mordu, au lieu de quoi elle ordonna à son ninken de porter la carcasse de sa progéniture dans son lit, où Terauchi dormi une journée entière. Son entraînement au Fūinjutsu fut interrompu par une mission à laquelle le Satoshi fut obligé de participer. Mais ce fut également l’occasion de prendre un grand bol d’air frais, et de se libérer l’esprit quelques temps pour revenir plus disponible.

Une fois requinqué, Terauchi se présenta à nouveau au temple, où seule Harumi semblait l’attendre de pied ferme. Apparemment Miko avait achevé sa formation, et l’instructrice semblait manquer d’occupation. Elle lui laissa sceller encore deux objets, avant de lui présenter l’exercice final de cette seconde étape. La libération du sceau.

En soit, cette partie n’avait rien de bien compliqué. Rompre un sceau, composé par soi-même qui plus est, était relativement aisé. Aussi libéra-t-il tout ce qu’il avait sceller, créant un bordel sans nom dans la pièce. Harumi en scella quelques uns de plus, et Terauchi passa plusieurs heures à briser ses sceaux, plus propres et plus solides que les siens. Réussir à préserver une certaine harmonie pour ne pas endommager l’objet à libérer n’était pas aisé, mais il parvint à franchir ce nouvel obstacle. Aussi le félicita-t-elle, et lui donna rendez-vous dés le lendemain pour la suite de son apprentissage.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Dim 28 Juin 2020 - 11:24
Tel un enfant braillard, Terauchi était rentré en traînant la patte pour récupérer un peu d’énergie et montrer à sa mère ses nouvelles prouesses. Erreur, car si celle-ci s’en ravit relativement vite, son paternel lui eu en vu tout un tas d’autres possibilités. Des questions sur lesquelles Terauchi n’aimait pas débattre. Excellente idée, ainsi il pourrait user de Samehada plus facilement, s’évitant de déplacer lui-même l’objet des plus imposants. Ou plus vicieux, pour faire apparaître Nuibari là où personne ne l’attendait. Encore que l’épée du traitre pouvait faire un excellent hachoir, invoqué à même le sol. Quand passait-il à la pratique du sabre ? Le Satoshi, dont les nerfs étaient déjà à vif par tous les efforts fournis jusque là, se contenta de claquer la porte de sa chambre, et d’entendre la tempête s’éveiller. Ses parents s’aimaient probablement, mais on était loin du “véritable amour”. Il n’était que le fruit d’un mariage arrangé, il le savait.

Si celle-ci s’était pliée aux exigences de sa propre génitrice, elle n’en restait pas moins une femme au tempérament de feu, prête à tout pour protéger son rejeton. Car elle seule pouvait se permettre de le rabrouer. Finalement le Genin trouva vite le sommeil, tombant déjà de fatigue. Il fit une nuit sans rêve, à moitié écrasé par le ninken maternel.

Comme annoncé le lendemain fut dédié au même type d’exercice, avec du calibre un peu plus lourd. Harumi lui avait laissé plusieurs matériaux. Des tailles disparates mais relativement imposantes, des compositions différentes, des poids variants. Il s’était mis au travail assez rapidement. Terauchi avait également tiré une conclusion : finalement les objets les plus lourds n’étaient pas les plus complexes à sceller. Par contre les plus volumineux lui posaient plus de problème. Le Satoshi ne pouvait s’empêcher d’y associer une pression importante, qui le déconcentrait la plupart du temps. Visualiser l’objet rétrécir avant de se muer en écriture n’était clairement pas la meilleure des tactiques. Pourtant il n’en voyait aucune autre. Il s’exerça donc jusqu’à ce que son instructrice pointe à nouveau le bout de son nez pour lui demander conseil. Depuis le départ de Miko, celle-ci semblait plus attentive à l’entraînement de son nouvel élève temporaire. Comme adoucie. Ça donnait des sueurs froides à Terauchi, pas habitué à ce comportement.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures
Terauchi Satoshi
Terauchi Satoshi

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] Empty
Mar 30 Juin 2020 - 15:46
Et effectivement, la stratégie était payante. Ainsi il passa à des objets de moyennes tailles de la vie quotidienne, à des objets plus imposants. Et finalement il en vint aux armes. Harumi lui avait ramené un shuriken fūma pour l’occasion. Terauchi dû s’y reprendre à deux fois, mais il semblait que la mécanique s’était finalement ancrée dans ses pratiques. Il pensait moins, gaspillait moins de chakra, et surtout économisait les parchemins. Car vu ses précédents usages, le Satoshi avait dû déboiser toute la zone environnante de Kiri ! Il libéra finalement l’arme, brisant le sceau sans presque y songer. Le scellement des objets était finalement relativement simple. Et en tant que débutant, Terauchi ne se pencherait pas encore sur le scellement d’êtres vivants : à quoi bon ? Si le Mizukage lui avait conseillé d’aiguiser plusieurs de ces compétences, à aucun moment il ne l’avait enjoint à brûler les étapes.

Les exercices des jours suivants furent redondants. Enfermer des objets variés, les libérer, recommencer. Puis ils se diversifièrent peu à peu. Plusieurs objets en même temps. Briser le sceau en dirigeant son contenu dans une zone particulière. Et enfin : l’étape des yeux bandés. Terauchi avait finalement rejoint la cour des plus grands ! Il se fit la remarque que Miko et lui devaient utiliser deux méthodes différentes. Terauchi avait mis plusieurs jours à sceller un petit objet, quand elle n’avait mis que quelques heures. En revanche elle avait peiné à exercer son sceau sans visibilité, quand lui visualisait déjà l’ensemble dans ta tête. Bref, le résultat final était le même, mais le chemin emprunté différait. Finalement Harumi lui mit un dernier coup de pression, comme un challenge à relever qui mine de rien lui tordit l’estomac.

▬ Une semaine. C’est le temps qu’il nous reste. Je pars en mission dans les prochains jours. C’est court, très court. Je ne me fais pas d’illusion : tu ne maîtriseras pas parfaitement le Fūinjutsu avant mon départ. Pire, tu devras te débrouiller pour tes techniques, je ne pourrai rien te transmettre d’autre que des écrits.

Le Satoshi avait failli exploser, oubliant tous les préceptes de son instructrice, tout son investissement à elle aussi. Comme anticipant sa réaction, elle enchaîna.

▬ Je vais donc tâcher de te donner les bases de l’étape suivante. Tu auras les méthodes, les outils, il ne te restera qu’à parfaire ton instruction avec rigueur. Maintenant, nous passons au scellement de type affinitaire. Non négligeable. Il nécessite beaucoup de chakra pour créer le sceau, mais la libération est assez peu énergivore. C’est donc quelque chose à préparer en amont, qui te fera gagner du temps et de l’énergie au combat.

Enfin. Terauchi allait enfin enfermer des techniques de niveau S dans des parchemins. Du haut de ses 23 ans, le morveux avait plein d’étoiles dans les yeux. Harumi le rappela à l’ordre. Pas question de sceller des jutsus, mais bien des éléments. Puisqu’il était un manipulateur de Doton, ce serait donc de la terre pour continuer. Terauchi s’était vite demandé comment Harumi en était arrivée à le surnommer “Flaque de boue”. Il n’avait pas nécessairement le physique d’un Satoshi, tenant plus facilement du physique de sa mère. Et pourtant. Peut-être l’avait-elle observé lors de son premier jour, amuser les morveux lors de sa pause ? Quoi qu’il en soit, Harumi s’attendait à voir déferler des océans, et Terauchi n’allait pas la décevoir !

Il concentra son chakra, le fit circuler jusqu’à l'extrémité de ses mains avant de l’imaginer prisonnier du papier. Fier comme un paon, il libéra le sceau. Avant de laisser chuter ses épaules de déception. Rien. Pas même une goutte d’eau. Harumi s’était installée confortablement au fond de la pièce, grignotant quelques sucreries comme pour le narguer. Ce serait plus dur que prévu. Bien plus dur. Sans demander son reste, Terauchi se précipita dans la salle principale en quête du manuel dédié. Il passa furieusement les premières pages pour tomber sur le chapitre qui l’intéressait. Fondre son chakra dans le parchemin. C’était pourtant ce qu’il avait fait, non ? Oui, mais pas le bon sceau. Le Satoshi en était resté aux incantations des objets, totalement différents des affinitaires. Il se concentra de nouveau avant d’insuffler un peu de chakra dans un nouveau parchemin. Cette fois celui-ci s’humidifia une fois brisé. Encore léger.

Le Genin prit des pauses de plus en plus régulières. Effectivement, ce procédé se révélait coûteux en chakra. Entre la quantité à stocker dans les sceaux, et celle nécessaire à sa création, Terauchi sentait vite ses forces l’abandonner. Petit à petit, il sentait les progrès pointer le bout de leur nez. Des petites gouttelettes, puis de vraies gouttes. Le lendemain il parvenait à faire de minuscules flaques ! Et finalement en fin de semaine, Terauchi parvenait à libérer une quantité d’eau correcte. Loin des océans prédits. Loin des torrents furieux. Mais tout de même suffisante pour en user. Au prix de nombreux efforts, et de souffrances importantes, il commençait finalement à maîtriser le scellement affinitaire, à la grande satisfaction d’Harumi.

_________________
Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ] 8jlf11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6583-satoshi-terauchi-le-coriace-termine?nid=1#55152 https://www.ascentofshinobi.com/t6681-terauchi-satoshi-ses-aventures

Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avec toi pour toujours [solo]
» Le Chamanisme, renouer avec son passé pour modifier l'avenir [Solo] [Atout]
» Une drôle de personne [Avec Masami]
» Dites, c'est ici pour apprendre à ne pas croquer les gens ? [Fuka]
» [CS2 - Solo] Se développer en milieu forestier.

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: