Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre]

Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Mer 3 Juin 2020 - 20:44
À tous les Iwajins:
 

À nouveau formel dans sa tenue, Ashitaka s'était préparé pour affronter Toph après avoir testé les talents de Tenzin. Là aussi, il s'agissait surtout pour lui de voir ce dont elle était capable, de repérer ses forces et ses faiblesses pour, par la suite, découvrir comment prendre le dessus sur elle s'il ne parvenait pas à vaincre l'assimilateur entre temps. Il n'était pas de ceux qui abandonnaient après un premier essai, même si la différence de puissance pouvait sembler immense. Ce qui, à bien y penser, n'avait pas véritablement été le cas face à Tenzin. Le combat avait été serré bien que peu spectaculaire, le guerrier roux le savait. Ce n'était pas en utilisant la force brute qu'il viendrait à bout d'un assimilateur à moins que ce dernier ne soit véritablement moins fort que lui, ou qu'il ait un autre avantage.

Pour l'heure, le Borukan quittait sa demeure après avoir finit sa méditation. Une fois de plus, c'était une forme d'apparition publique, une des premières d'une future longue liste espérait-il. Chose que le destin lui dévoilerait bien assez tôt. Concentré, il était désormais imperturbable.

Rentrant sur cette zone qui servait souvent d'arène pour de nombreux iwajins en entraînement, c'était cette fois-ci pour un duel plus officiel qu'Ashitaka s'y rendait. Là, il avait trouvé avec Toph cette date dans son emploi du temps bien chargé d'Intendante, ou de régente comme on aurait aussi pu l'appeler. À vrai dire, il était plutôt admiratif de sa capacité à tenir le village ensemble à cet âge. Si beaucoup étaient derrière elle, certain avaient tendance à médire discrètement, surtout des plus âgés qui trouvaient qu'elle n'y avait pas sa place, dénigrant son travail dont les résultats étaient pourtant bien là. Ceux-là ne voyaient que l'âge de la jeune fille quand le Loup, toujours partisan des jeunes générations, y voyait la preuve qu'il avait raison. Que les anciens étaient souvent trop englués dans la politique et les façades pour se préoccuper du réel, de ce dont Iwa avait véritablement besoin.

Mais pour l'instant, tout ceci n'avait plus d'importance. La seule chose qui allait compter d'ici quelques minutes, c'était son combat contre la Hyûga. L'affrontement qui, s'il n'allait pas véritablement décider de son avenir, serait malgré tout la seconde pierre de son avancée. La seconde marche de son escalier. Cette pensée lui arracha un sourire. Une expression si usée qu'elle en devenait ridicule. Après ce qu'il avait pu dire à la fin de son affrontement contre Tenzin, elle sonnait cependant un peu plus triste à ses propres oreilles. Serait-il en train de vieillir ? En train lui aussi de passer du côté des grincheux ? Il ne l'espérait pas. Il ferait de son mieux pour que ce ne soit pas le cas.

Retrouvant un certain sourire rapidement, il se tourna vers les spectateurs, parmi lesquels se trouvait à nouveau Idoku, qui devait décidément bien s'ennuyer pour venir l'observer à chaque fois. Il espérait aussi y voir Amiko, dont il ignorait si elle était déjà rentrée de sa mission ou si elle était toujours absente. Après quelques instants, il les salua simplement, sans perdre de temps en grand discours. Toph allait arriver d'un moment à l'autre, alors ils pourraient commencer les hostilités sans plus attendre.

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Mer 3 Juin 2020 - 21:41
Toph marchait dignement jusqu'à l'endroit désigné. Elle portait une tunique de combat - armure noir de cuir - renforcé par endroit - ainsi qu'une une petite cape attachée par une simple broche. Dans son dos, deux daishos, et un arc. Sur sa jambe droite, une poche à kunai. Sur sa jambe gauche, une besace.

L'équipement au grand complet.

L'Intendant marchait. Des iwajins la suivaient, naturellement. Car cela serait un évènement important pour la politique du village. Le premier duel officiel. La première remise en question de son autorité. La seule, depuis six mois. Au loin également, une équipe d'Eisenin. Aimi ne serait pas loin. La Hyûga avait pris cette précaution, car elle savait que face à la lave, et face à ses sabres, les soins seraient nécessaires.

Car ses bokkens n'avaient aucune place dans leur affrontement aujourd'hui.

L'Intendant arriva et observa le duelliste du jour. Un Borukan. Elle eut un sourire.

Cette demande de duel me réjouit, Ashitaka-san.


Elle ouvrit les bras pour ponctuer son discours. Sa voix était forte. Elle portait loin jusqu'aux spectateurs du combat. Elle n'avait rien à cacher. Elle donnerait son maximum.

Six mois que je suis Intendant. Six mois que j'attends quelqu'un pour venir me défier, et tu es le seul. Tu es le premier. Alors viens à moi, Homme des Volcans. Viens faire déferler ta lave, crache moi tes cendres, tes flammes, tes rochers incandescents. Mais saches qu'aujourd'hui et maintenant...

Elle ferme ses yeux. Elle lâche un soupir. Ses mains dans son dos.

Tant de choses pour en arriver là. Tant de chemin parcourut. Tant de combats, de missions, d'entrainements, d'apprentissages. Son dojo. Ses tournois. Son clan. Ses équipes. Ses amis. Ses morts. Ses victimes. Ses doutes. Ses espoirs. Kaléidoscope de souvenirs, de sensations, de volonté et d'abnégations. Des visages qui défilent. Des vivants. Des morts. Beaucoup de morts. Beaucoup trop, et c'était la raison pour laquelle elle était là aujourd'hui. Car voir des morts supplémentaires lui avait été insupportable. Parce que quelqu'un devait prendre la direction du navire, fusse-t-elle une gamine de quinze ans. Parce qu'elle avait pris le poids d'iwa sur les épaules.

Elle ouvre ses yeux à nouveaux. Une intensité particulière les parcours. Le Byakugan est activé.

Je ne retiendrai pas mes coups.

Toph décroisa ses mains. L'on pouvait voir un parchemin dans sa main gauche, et un sac dans sa main droite. Un oeil particulièrement avertit aurait reconnu un sac standard de la boutique shinobi d'Iwa. Un sac rempli de Makibishis. Et fidèle à sa parole, Toph exécuta le combo qu'avait jadis utilisé Abuto à son encontre.

Le parchemin sur le sac.

Le sac lancé en l'air en direction de l'adversaire.

Le parchemin activé à distance, pour répandre les makibishis sur une grande zone autour d'Ashitaka. Avec un peu de chance, le jonin en sortirait légèrement blessé, mais ce n'était pas foncièrement l'objectif de la manoeuvre, plutôt que de répandre sur une zone tout autours de ce dernier des petites étoiles d'acier. Des étoiles presque inoffensive, sauf si on marchait dessus. Ou pire, si on courrait dessus. L'idée du stratagème était de commencer par réduire la mobilité du prétendant au titre de Kage.

Ou simplement, le perturber. Observer sa réaction. Sa méthodologie. Car après tout, ce n'était qu'un simple avant-goût de son répertoire.

Spoiler:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Mer 3 Juin 2020 - 23:03
Un petit sourire aux lèvres en écoutant le discours de Toph qui se voulait plutôt solenel, le guerrier roux fit un salut de la tête en guise de première réponse à l'annonce de la fille qui lui faisait face. La fille qui était la dirigeante actuelle d'Iwagakure et sans doute possible, l'une de ses meilleurs combattantes. Il n'y avait aucun doute là dessus, Mamushi aurait pu en témoigner si seulement elle avait encore eut un souffle pour l'exprimer. Équipé lui aussi de ses armements ninja de base ainsi que de son unique katana, le rouquin était au final moins encombré que la jeune femme qui semblait adepte de nombreux styles différents.

« Alors j'en ferais de même. J'espère que le combat te plaira, Intendante. »

Il avait bien pu remarquer les yeux de son adversaire changer, il ne pourrait donc pas compter sur ses talents plus cachés, ou du moins ne pourrait-il pas tenter de coups plus sournois puisqu'elle avait une vision complète de ses alentours. Croire qu'il pourrait trouver son angle mort et l'exploiter aurait été de la pure arrogance, et Ashitaka ne tomberait pas dans ce piège qui demandait l'excellence la plus totale, ou une ingénue ignorance. Hors, contrairement à Tenzin, il avait quelques connaissances sur l'Amazone. Il savait globalement ce que la plupart des combattants et des gradés savaient à son propos, puisqu'elle était beaucoup moins discrète que son comparse Taisho du Sazori.

Alors qu'il se préparait pour l'attaquer, il remarqua le sac que la jeune femme venait de projeter sur lui. S'il n'avait aucune idée de son contenu, il avait cependant bien compris ce qu'était le parchemin. N'ayant pas connaissance de talents pour les explosifs de la Hyûga samouraï, il préféra miser sur cet absence et se contenta de se préparer à bloquer de son katana ce qui lui parviendrait dessus, espérant uniquement qu'il ne s'agissait pas d'un liquide. Katana dégainé, il mit l'autre bras devant son visage, un peu au dessus de ses yeux, gardant la Hyûga à vue. Elle ne semblait pas bouger, patientant, sans doute attendant le résultat de son attaque de début.

L'explosion se produit, le faisant légèrement reculer de par son souffle et lui réchauffant grandement le bras et le visage. Mais ce ne fut pas le côté réellement désagréable de l'attaque, mais bien les makibishis qu'il vit au dernier moment et qu'il bloqua en grande partie d'un balayage de son katana devant lui. Une parade rapide qui oublia certains de ces petits projectiles qui le griffèrent çà et là. Un sourire s'étira légèrement sur son visage tandis qu'il plantait son katana devant lui. Elle ne voulait pas lui laisser des mouvements aisés, soit, dans un premier temps, il la laisserait faire selon son bon vouloir.

Commençant ainsi les mudras, le Jônin cracha un premier dragon d'eau qui se dressa entre eux avant de fondre sur son adversaire, l'éclat du Soleil se refletant dans l'attaque pour les spectateurs, créant un jeu de lumières au sol dans son sillage. S'il était noté comme étant un guerrier de lave, il allait montrer que ce n'était qu'une partie de ses talents, et ce dès à présent.

HRP:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 0:00
Un dragon suiton. Une technique classique, même si l'affinité l'était moins à Iwa. De mémoire, Toph n'avait rencontrée que Ryoko qui la possédait. Oh, et un de ses cousins Hyûgas aussi. Elle dégaina son arc et décocha une flèche en direction de la technique aqueuse.

Ce n'était pas une flèche normale. Elle était hautement infusée de chakra doton et elle se recouvrit de pierre jusqu'à prendre l'aspect d'un trait de baliste, tout en gardant la vitesse de la flèche originelle. La résultante était une puissante technique doton à distance parfaitement adaptée à la situation.

Le trait terrassa le dragon à quelques mètres de l'Intendant - le timing avait été court malgré l'absence de mudras de sa technique. La Hyûga ne se soucia plus de sa flèche, pensant déjà à la suite des opérations. Le trait avait été dirigé vers Ashitaka. Avec un peu de chance, il pouvait être touché par l'assaut ballistique malgré l'aqueux obstacle aquilin. Elle verrait bien.

L'archère lâcha son arme au sol.

Elle composa quelques mudras et posa ses mains au sol. Un Ours polaire d'une taille de trois mètres de haut apparut sous elle. Elle repris son arc en main tout en lui désignant sa cible.

Duel d'honneur. Artillerie.

L'ordre était donné. L'Ursidé se leva sur ses pattes arrières et frappa ses mains avant ensembles, avant de cracher un puissant jet d'eau sur le Borukan. Une technique de moindre envergure, et moins jolie sans doute que son dragon d'eau. Néanmoins, là où le dragon était plus grand, le jet d'eau était plus pénétrant et plus apte à transpercer certaine défense.

Ce n'était pas vraiment un choix tactique de la part de l'Ours ou de Toph. C'était surtout la seule attaque ninjutsu de son répertoire. Toph avait eu un premier aperçu de la méthodologie d'Ashitaka, et comptait désormais sur une deuxième investigation. Avec un peu de chance, il pourrait observer un doton défensif, ou alors une technique Borukan. Peut-être un sceau ?

En tout cas, les esquives - bien que possibles - ne seraient pas sans sacrifice.
Spoiler:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 0:47
Face à la réaction première de son adversaire, Ashitaka eu un haussement de sourcil, peu certain de comment une flèche pouvait arrêter son dragon, mais la terre qui le recouvrit lui fit rapidement comprendre ce qui allait se passer. Reprenant son katana, il attendit la flèche qui ne manqua pas d'arriver après avoir absorbé son dragon, désormais plus lente et moins puissante. Prévisible, il n'eut besoin que d'un tranchant bien placé pour la brisé en deux, la laissant retomber sur le sol. Mais alors qu'il s'attendait à une suite directe, il eut un grimacement en voyant apparaître un ursidé face à lui.

Voilà qu'elle utilisait des invocations quand il avait lui-même dit à son camarade de se tenir tranquille. Bien qu'aucune règle n'ait été prononcée à ce sujet, ni dans l'annonce de Toph à son retour de Tetsu ni en entrée de duel, il ne pouvait s'empêcher d'être déçu de la voir recourir à ceci. Le duel n'était-il pas fait pour prouver la puissance des aspirants, et non pour prouver leur bon accompagnement ?

Choisissant cependant de continuer le combat, le rouquin jeta son katana dans le ciel dans un mouvement calculé puis enchaîna les mudras et créa une puissante bourrasque autour de lui qui projeta les makibishis dans tous les sens et atténua en grande partie le jet, tandis que le reste vint le frapper en plein torse, lui coupant légèrement le souffle quelques instants. Une première véritable douleur s'installait donc sur son poitrail mais celle-ci restait encore acceptable. Et les makibishis de Toph étaient désormais plus de son côté que du sien. Retour à l'envoyeur.

Avançant alors à pas rapide vers son adversaire, il enchaîna de nouveaux mudras et dès qu'il fut à proximité de l'Intendante et de son compagnon, il créa alors une véritable tornade autour de l'ours qui en souffrirait les conséquences en même temps que Toph, installée sur son dos, si cette dernière n'avait pas de réaction suffisamment rapide face à ce genre d'attaque qu'elle ne soupçonnait peut-être pas.

Une fois ses mudras finis, Ashitaka rattrapa son katana en levant le bras gauche, sur ses appuis, près à attaquer plus directement la jeune femme et son compagnon. De l'autre main, il avait sorti un kunai auquel était attaché un parchemin explosif. Elle ne retiendrait pas ses coups, lui non plus. Il l'avait dit, il allait le prouver.

HRP:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 10:39
Futon et Suiton. Et lave, sans doute, même s'il ne la pas encore démontré. Toph prenait  ses notes mentales sur les capacités de son adversaire. Sa défense contre la technique de son Kuchyiose était recommandable. Elle avait même l'intérêt de repousser sur une courte portée les makibishis. Oh, ils étaient toujours sur le terrain, et si Ashitaka avait pu s'avancer quelques peu pour se mettre à courte portée de l'Intendant, ils étaient toujours là. La seule voie d'esquive véritablement sûre pour lui était en arrière, ce que Toph exploiterait en temps voulu.


Une main dans son dos, cachée à la vue du Borukan. Une autre main sur son arc, prête à répliquer.

Elle lui laissa le temps de s'approcher et de composer des mudras.

Son Byakugan lui permettait de voir autour d'elle, bien qu'ici la technique n'était pas dissimulée et l'air était visiblement contrôlé. Elle donna un coup de pied à son invocation qui, aussitôt, se laissa choir au sol. Elle composa en parallèle des mudras de sa main libre et cracha de l'eau qui vint enrober son invocation et elle-même d'une sphère tourbillonante. Sa réplique avait été un poil en retard - due à la courte distance seulement qui les séparait. Toph avait été par chance épargnée, ou plutôt en vertu de sa petite taille, mais pas son invocation. Une blessure marquait son blanc pelage d'une teinte rouge.

Une main dans son dos, cachée à la vue du Borukan. C'était une menace invisible, car le village tout entier savait qu'elle était capable de faire des mudras à une seule main. Pour autant, si l'on ne voyait pas la main, comment savoir avec certitude si les mudras étaient en cours ?

Stratégie Kirijin.

Une technique emprunté à un jeune genin Hyûga qu'elle avait affronté dans son dojo après l'attaque de Mamushi (Dédicace à Mashiro !). La stratégie Kirijin consistait à faire un brouillard et attaquer de loin comme un lâche. C'était une petite blague entre Toph et ses invocations, jouant sur le jeu de mot entre la brume et le village de la brume et existant par l'aversion que Toph portait à ce village béligérant. C'était malgré tout une de ses combinaisons les plus vicieuses.

L'ordre avait été donné à l'Ours.

L'Ours se releva et frappa dans ses mains avant de cracher une brume, alors que Toph avait composé en parallèle des mudras de sa main cachée à la vue de tous. A partir du moment où la brume se mit à se répandre, elle lanca sa propre technique. Son Byakugan était particulièrement utile ici pour viser son adversaire. Un pieu doton pour transpercer ses jambes, cela était une mesure dangereuse mais nécessaire, le titre de Kage était en jeu après tout. Puisque ses affinités étaient le vent et l'eau, une attaque du sol serait le meilleur vecteur pour le surprendre.

La technique laissait en général une trace au sol. Un sillon. Elle devenait aisée à esquiver. Néanmoins, en l'absence de vue - ou camouflée dans la brume - ce sillon devenait un détail insignifiant. En outre, l'esquive n'était pas nécessairement une bonne idée dans un environnement avec des Makibishis un peu partout.

Un autre coup de pied, à droite, et l'Ours se mit en mouvement dans cette direction - il tournerait autour du Borukan, changeant parfois de direction mais suivant surtout les directives de Toph qui pouvait se repérer dans la brume. Pas question de rester statique, même s'il était plus que probable que le Borukan dissipe la brume via son futon ou qu'il utilise une technique de sensorialité. La première possibilité était à son avantage, car la sensorialité sur deux cibles en mouvement était autrement plus complexe. Sauf pour le Byakugan, ce que Toph exploitait pernicieusement en ce moment. Elle voyait les tenketsus de son adversaire à la perfection.

Et elle préparerait son deuxième assaut d'ici peu.
Spoiler:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 16:43
Le problème majeur de la technique de l'Intendante, c'était qu'elle avait non seulement l'avantage de la résitance, puisque son ours pouvait toujours la protéger, mais aussi du chakra. Il avait alors trois méthodes qui pouvaient s'offrir à lui. La première aurait été de chasser le brouillard, et de détruire en même temps à peu près tout ce qui se trouvait dans les alentours. Problème, cette méthode ne prenait pas véritablement en compte les spectateurs. Ils risquaient d'être blessés si les arbitres n'étaient pas parfaitement prêts à ce qu'aurait délivré Ashitaka, et la dernière chose qu'il souhaitait, c'était d'atteindre un curieux par hasard.

La seconde aurait été simplement de chasser le brouillard en utilisant une technique plus faible, sans doute celle qu'il aurait privilégié en temps normal. Mais face à une Hyûga, il se doutait qu'elle se contenterait de le refaire quelques secondes plus tard puisqu'elle y avait malgré tout un avantage. Surtout avec les makibishis au sol bien qu'ils étaient avant tout éparpillés autour d'elle et sur l'extérieur de la zone de combat, formant un véritable ring dans lequel il était plus ennuyeux d'aller gambader. Parce que s'il se perdait dans le brouillard, il risquait juste de mettre les pieds dedans de lui-même et de se retrouver embêté.

La dernier fut celle de son choix. Enchainant les mudras, il étendit ses sens pour détecter le chakra des cibles autour de lui. Une fois ciblé, alors qu'il allait charger d'un seul coup sur Toph et sa monture, il remarqua au dernier instant la terre bouger juste devant lui et s'approcher de lui. La position du duo en tête, il se jeta vers eux en se rétablissant avec une roulade avant de leur courir dessus. Aucun petit piège sur sa route, sans doute avaient-ils été projetés plus loin, ce qui n'était pas si étonnant que ça entre sa bourrasque et sa tornade précédente.

Une fois au pied de l'ours, suffisamment proche pour le voir dans le brouillard du moins, il bondit sur son adversaire, lança son kunai explosif sur Toph dès qu'il entrevit la jeune fille sur le dos de son kuchiyose, enchaînant immédiatement avec trois coup solides de katana, sa lame s'étant enrobée de futon dans le même mouvement. Au corps à corps, la brume ne l'empêchait pas de frapper, et tant qu'il était lui aussi sur la monture, les esquives tout comme les déplacements rapides seraient complexes pour l'un comme pour l'autre. Ne restait plus que le talent à l'épée, et s'il avait de la chance et que la jeune femme avait encore son arc en main, alors il aurait un avantage certain sur elle.

Si toutefois l'Amazone avait eu le temps de sortir son katana, alors la suite des évènements serait plutôt complexe pour le Borukan qui avait bien connaissance de son niveau au sabre. Avait-il réussi à la prendre de vitesse ou était-elle trop rapide pour lui ? La plupart des membres du public tout comme le rouquin le découvriraient dès que la brume de la Hyûga se serait levée.

HRP:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 20:56
Le Prétendant composa des mudras et esquiva de justesse l'assaut sous-terrain. Une excellente réponse de sa part. S'il avait agit de la sorte, c'était probablement qu'il disposait d'une technique sensorielle avancée. Le sabre à la main, il se lançait en direction du binôme ursidale.

Toph rengaina donc son arc et sortit l'un de ses sabres. Pourquoi éviter le corps-à-corps, après tout. C'était sa spécialité, incontestablement. Elle fit signe à son ours d'attendre ses instructions - sans renouveler la brume - tandis que le jonin arriva à sa hauteur et lança un projectile dans sa direction.

Un coup rapide et elle le dévia. L'explosion la surpris légèrement. Une brûlure sur le bras, et une grimace apparut sur son visage. Ce n'était pas une grosse perte et elle avait déjà eut pire. C'était néanmoins une bonne idée de son adversaire, elle n'avait pas vu le parchemin et en payait les conséquences. Néanmoins, elle était prête. Le sabre levée.

L'assaut d'Ashitaka fut bref et excessivement rapide. L'Intendant dut user d'une parade qu'elle avait spécifiquement apprise pour aller en territoire Tetsujin et contrer les iai des samourais. Une parade basée avant toute sur la vitesse d'exécution, en plus de renforcer légèrement la lame. C'était une technique d'expert, à ne pas en douter. Il avait néanmoins fait une erreur stratégique. Il venait de manoeuvrer d'une façon à donner à Toph un gros avantage sur lui.

Toph sauta en arrière. Un simple saut. Rien n'empêcherait son adversaire de le suivre n'est-ce pas ?

Elle désinvoqua son ours,  et déroba à Ashitaka les poils sous ses pieds. Il lui serait impossible de la suivre, ou d'esquiver. Elle frappa aussitôt avec une technique de kenjutsu Hyûga. De son sabre sortit une projection de chakra écrasante, capable de briser des os et de repousser Ashitaka jusque dans les zones de Makibishis (ou du moins, c'était là qu'elle visait, et essaya de briser ses jambes avant tout).

L'intendant tomba un main au sol et le sabre en hauteur. Elle se releva et composa rapidement des mudras de sa main libre pour se faire une solide armure de pierre. La brume se dissipait complètement à présent. Elle avait encore quelques cartes dans sa main pour surprendre le tumultueux Borukan.
Spoiler:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Ven 5 Juin 2020 - 1:39
Alors qu'il pensait que la jeune fille serait plutôt contente de pouvoir montrer ses talents de samouraï qui devaient lui assurer un certain avantage dans bon nombre de situations, y compris contre lui dont la technique au katana était encore largement perfectible à ses yeux, cette dernière eut une réaction en deux temps. Tout d'abord, il cru qu'elle répondait à sa proposition silencieuse d'affrontement véritable en un contre un, d'arrêter ces bêtises d'invocation en duel. La création de la brume l'avait fait un peu sourire puisqu'il avait eut en tête une stratégie similaire, bien qu'elle avait été rapidement avortée. Elle était une Hyûga après tout.

Mais ensuite, il la vit sauter en arrière, s'écartant et retombant sans doute dans les makibishis qui ne devaient pas être si loin. Enfin il le croyait, la brume qui disparaissait rapidement l'avait suffisamment perturbé pour qu'il ne soit plus certain de ses repères. Alors qu'il allait prendre appuis sur le dos de la bête pour s'écarter de la jeune fille en revenant au sol lui aussi, histoire de ne pas se faire cueillir, il vit la créature disparaitre subitement sous ses pieds, son sol se dérobant ainsi, ne lui laissant aucune chance d'esquiver le coup qu'elle avait enclanché.

Remarquant cependant bien qu'elle avait visé sa jambe, il remontant ses dernières contre son torse et d'un vif mouvement du poignet, s'aidant à nouveau du futon, il plaça son sabre sur la ligne d'attaque de Toph, tenant désormais sa lame à deux mains. Pommeau dans la gauche, lame côté plat dans la droite, il sentit une puissance surnaturelle frapper son arme et ricocher dans ses bras, lui faisant serrer les dents et le projetant en l'air, en arrière.

Après une acrobatie en l'air pour retomber sur ses pieds en plein centre de l'arène, il observa la distance qui le séparait désormais de la jeune fille. Sans perdre un instant, il planta son katana à son côté et enchaîna les mudras. Plutôt longs, ils prévoyaient de la puissance qui allait déferler à la suite. Le Borukan sentait encore le choc dans ses bras et celui dans son torse, des lésions internes étant présentes sans aucun doute. Le combat ne pouvait plus s'éterniser pour lui. Il devait tenter quelque chose. Qu'importe la supériorité normale du doton sur le suiton, c'était un combo qu'il comptait de toute façon essayer sur un combattant qu'il savait suffisamment puissant pour encaisser au moins la première partie de ce dernier. Alors autant que ce soit face à l'Intendante, histoire d'offrir un peu plus de spectacle.

En un instant, l'eau qui sortit de sa bouche s'accumula, semblant se démultiplier sans cette jusqu'à former un véritable tsunami, une immense vague qui se dressa et qui fondit sur Toph. Au bout de l'arène, des murs se dressaient déjà pour contenir les reflux qui ne manqueraient pas de frapper, qu'importe la défense de la jeune femme face à lui. Cette vague n'était pas de celles qu'on arrêtait totalement, bien que s'en protéger soi-même était tout à fait possible. Et c'est bien parce qu'il avait tout à fait confiance en Toph qu'il se permettait d'utiliser une telle technique.

Destructrice, la masse d'eau s'abattit sur son adversaire. Et quelque soit le résultat, il n'allait pas changer l'action suivante du Loup, car à peine sa technique envoyée, il enchaînait déjà à nouveau les mudras. Et à nouveau, la série était longue. Parfaitement concentré, Ashitaka fit se relever l'eau qui devait désormais entourer Toph pour l'enfermer dans une immense prison aqueuse, visqueue, bien plus ennuyante qu'une prison normale. Restait à voir si la jeune fille avait un contre ou si elle tenait bon suffisamment longtemps pour qu'il se vide de son chakra et finisse évanoui. Dans tous les cas, il était beaucoup trop concentré sur sa propre technique pour en prévoir une suite.

HRP:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Ven 5 Juin 2020 - 20:23
Contre toute attente, Ashitaka n'avait été que peu touché par la projection de chakra. Il avait réussi à la dévier partiellement, semblait-il, et ne souffrait d'aucun os ou articulation brisée. Toph avait rarement vu quelqu'un encaisser ses surprises, ses astuces et ses terribles combos et s'en tirer aussi bien. Un bon point pour lui.

Néanmoins, le bon point vu très négativement éclipsé au moment où le jonin se décida qu'il était sans doute intelligent de lancer un gigantesque tsunami en plein milieu du village. Toph pesta et se prépara à l'assaut tandis que sa main libre s'affairait. Trop tard pour elle - la distance était trop faible pour répondre à son ninjutsu par du ninutsu. Heureusement, elle avait son armure de pierre, particulièrement solide et pratique pour survivre à un assaut de cette nature. Celui lui donna la seconde nécessaire pour terminer sa technique.

Ses mudras sont finis. Un rempart de pierre se dresse devant la vague. Un rempart solide, pour protéger le village et les spectateurs. Son armure, quant à elle se fissure et tombe au sol. Gerbe d'eau de partout. Le rempart se brise, mais à stoppé l'inertie de l'attaque.

L'affinité supérieure jouait ici dans la faveur de la Hyûga, puisqu'il était suffisant pour encaisser l'assaut. Pour autant, cela n'avait pas été une partie de plaisir pour la princesse. Valdinguée, emportée, son armure toute entière s'effondrait sous la puissance des impacts reçus. Perturbée, désorientée, Toph ne put esquiver de l'eau qui s'agglutinait déjà sur elle.

Quand elle se rendit compte qu'elle était dans une sphère d'eau qui grandissait très rapidement. Il était déjà trop tard.

Enfin, presque.

Elle expulsa du chakra de tous ses tenketsus pour repousser l'eau. Si cela était d'habitude suffisant pour ce genre de situation, cela ne l'était plus à cette puissance. Elle n'avait gagné qu'un répit.

Un répit, c'était néanmoins suffisant pour bouger ses bras, ses jambes et enchainer sur un kaiten. Elle débuta le pivôt, tout en continuant d'expulser du chakra. Le tourbillon défensif repoussa les assauts incessants suiton et dissipa la technique d'emprisonnement d'Ashitaka avec aisance.

Toph passa une main dans ses cheveux, et chose peu commune pour elle en plein combat, elle se mit à gueuler sur le jonin.

Quand... QUAND exactement t'es-tu dit que libérer un Tsunami de cette puissance et envergure sur le village dans un duel c'était une bonne idée ? Un kage se doit de protéger son village, avant tout. Prendre un tel risque vaut-il la peine pour avoir cette place ? Réfléchis-y, Ashitaka.

Elle croisa les bras dégoulinant d'eau. Son courroux était visible, c'était le moins qu'on puisse dire. Elle en venait presque à oublier la brûlure sur son bras, et sa tunique poisseuse. L'Intendante n'avait néanmoins pas attaqué, toute fulminante qu'elle était. Mais le délai de grâce n'allait pas tarder.
Spoiler:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Sam 6 Juin 2020 - 1:56
Relâchant sa technique en voyant que la jeune fille n'avait eu aucune difficulté à s'en défaire, il semblait qu'il avait perdu. Pire, le tsunami qu'il avait libéré sans qu'elle ne produise la moindre défense autre que l'armure qui la recouvrait déjà ne lui avait rien fait. Rien du tout. Il était certain qu'il avait perdu. Cependant, loin d'être prit dans ses sentiments comme Toph qui avait décider de lui hurler dessus comme s'il était un enfant, il analysait la situation. Comment lui dire que la réponse était simple et évidente. Ils n'étaient pas les deux seuls shinobis du village à être capable d'arrêter de telles techniques. Et il avait une entière confiance en l'équipe d'arbitres qui entourait le terrain. Croire que le village avait risqué la moindre chose ne serait-ce qu'un instant, alors qu'il s'agissait d'une technique que lui-même était capable de produire, le faisait soudain douter de la préparation de Toph pour Yonbi. Si lui, en une seule technique, la faisait trembler, alors qu'elle avait l'avantage affinitaire -qu'il ne soupçonnait pas si différenciel par ailleurs- qu'adviendrait-il lorsqu'elle se rendrait compte de ce qu'était un de ces démons ?

Il retint un soupir pour ne pas plus énerver que ça la boule de nerf qui lui faisait face et réfléchissait à une manière de lui transmettre ses pensées. Chose bien plus complexe qu'il ne l'aurait imaginé a priori. Comment parvenir à expliquer que nombreux étaient les shinobis capables de dresser un mur suffisant pour résister à cette puissance, et que démultipliés par le nombre de gradés présents, le risque était nul ? Et si ce n'était pas le cas et que l'erreur de jugement était sienne, ce dont il doutait très fort, ce n'était de toute façon pas le lieu ni le moment pour en parler et en tirer d'autres conclusions.

« Ma confiance dans les arbitres est totale. Vous les croyez incapables d'arrêter une technique qui n'a même pas réussi à vous faire le moindre bleu, avec pour seule défense votre propre armure ? Ce n'est pas mon cas. Vous avez résisté à mes capacités les plus puissantes actuellement, continuer c'est perdre du temps et de l'énergie. »

Surtout au vu de ton état et du mien. Elle n'était pas capable de continuer le duel, non pas dans le sens où elle n'avait plus les capacités physiiques ou chakratiques de le faire, mais elle n'était plus dans cette optique là. S'ils continuaient, il avait l'impression qu'elle aurait pu le tuer d'un coup de katana mal contrôlé. Si elle voulait le frapper, alors il serait à sa disposition dans quelques instants, mais sans son katana. Parce qu'importe ce qu'il venait de faire, la figure dirigeante du village ne devait pas devenir sanguinaire, se mettre à effrayer les autres. Iwa ne devait pas devenir ce genre de lieu où la peur dominait, où elle était le moteur. Pour une fille sereine à l'idée d'affronter Yonbi, du moins dans ce qu'elle avait laissé paraître au Conseil, elle ne l'était plus du tout en cet instant. Quant à lui, il était suffisamment blessé physiquement même s'il parvenait encore à ne rien laisser paraître, l'adrénaline aidant. Cette dernière le soutiendrait encore quelques minutes mais rapidement, il risquait de flancher.

Rengainant son katana pour montrer qu'il acceptait sa défaite, toujours parfaitement neutre et sérieux, suffisamment discipliné pour savoir quand il devait faire profil bas même s'il estimait être dans son droit, il s'avança en partie vers elle.

« Je suis à votre disposition, Intendante. »

Prêt à la suivre pour éviter des problèmes de l'ordre public dans un état où il ne pourrait de toute façon pas exprimer son point de vue, il espérait qu'elle accepte la solution de sortie qu'il avait trouvé. Sinon, et bien il improviserait. Il jeta simplement un coup d'oeil à Idoku, ce dernier ne semblant pas vouloir faire le moindre signe dans un sens ou dans un autre. Le Kuchiyose avait son propre jugement et il ne semblait pas vouloir le partager cette fois-ci.

HRP:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Dim 7 Juin 2020 - 12:59
Ce n'est pas une situation que je veux risquer. J'ai l'affinité pour mon avantage, les arbitres ? Je n'en sais rien. Si un seul d'entre eux fait une erreur ou n'a pas la bonne technique adaptée, et des personnes meurent. Qu'un accident arrive et que je perde la vie, je l'accepte, c'est ma responsabilité. Mais qu'un accident arrive et qu'un spectateur ou un de ces arbitres perdent la vie ? C'est une bêtise.

Toph entendait les arguments du jonin, mais n'était absolument pas d'accord. Elle avait fait de la sécurité des iwajins sa priorité, avant toute chose. Elle voulait éviter les morts et les massacres inutiles. La réponse du Borukan était rationnelle, mais il omettait un risque que quelque chose aille mal. Et ce risque là, dans la référence de Toph, même si peu probable, était trop important pour le considérer.

Puis elle soupira.

Enfin personne n'est blessé, c'est l'essentiel. Je ferais une annonce officielle pour interdire ce genre de technique dans l'enceinte du village, si cela peut clarifier les choses.

Le regard de Toph, toujours avec son Byakugan, était strict. Sévère. Elle pensait que certaines choses étaient du domaine du bon sens, mais elle n'était pas incapable de se salir les mains dans l'encre et la plume. L'Intendant le ferait. Ou un de ses clones. Puis, elle s'adressa au rouquin, d'un ton plus doux.

Tu es certain de vouloir abandonner ? Je ne peux pas te promettre que tu aies une autre occasion de m'affronter de si tôt. Et ce n'est pas parce que j'arrive à survivre à un assaut frontale qu'un combat est perdu d'avance. Tout est dans la nuance, dans les combinaisons, dans les enchainements. L'autre jour encore, un simple chunin m'a désarmé et fait mal à la main avec un coup de pied bien placé.

Sad n'était néanmoins pas tout à fait un simple chunin. C'était son élève. La fureur de Toph semblait se dissiper, du moins vu de l'extérieur. Elle attendait la réponse d'Ashitaka. A ses yeux, il avait demandé un duel et elle n'allait certainement pas prendre d'action disciplinaire pour quelque chose qui n'était pas foncièrement interdit par un règlement. Pendant un duel de cette importance. Toph était tout a fait apte à continuer le combat, pour sa part. Si le Borukan renonçait à continuer, sa défaite serait officialisée.
Spoiler:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Dim 7 Juin 2020 - 13:56
Pas réellement d'accord avec la jeune femme malgré ses arguments, considérant que ces terrains étaient justement propices aux attaques les plus puissantes des shinobis, le guerrier ne lança cependant aucun contre-argument, ne voulant pas faire s'étendre la conversation. Cependant, Toph semblait avoir bien redescendu par rapport à l'état dans lequel elle était quelques secondes plus tôt. Si sa maîtrise de ses sentiments n'était pas parfaite, elle était déjà très grande et reprendre le dessus avait été plus simple pour elle qu'il ne s'y attendait. Hésitant un instant, la jaugeant, il finit par hocher la tête.

« Survivre est un faible mot. J'ai l'impression que j'ai juste fait une petite pluie inoffensive. »

Il sourit légèrement puis dégaina à nouveau son katana.

« Mais si c'est possible de continuer, alors j'arrive. »

Lui laissant ainsi le temps de se mettre en garde, espérant qu'elle daigne enfin utiliser son katana face à lui, il recommença sobrement, bien que la trentaine de coups qu'il tenta d'infliger à la jeune femme n'ait pas été des plus douces. Cependant, il sentait la douleur commencer à poindre dans son corps. Ce temps de souffler avait suffit à faire baisser son adrénaline, et il serra les dents pour continuer. C'était désagréable, et il ne croyait plus trop à sa victoire désormais. Mais soit, il essaierait jusqu'au bout si c'était ce qu'elle souhaitait. Sa seule chance était désormais de l'avoir au corps-à-corps, et il ignorait s'il y parviendrait.

HRP:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Lun 8 Juin 2020 - 22:35
Pas une excuse. Pas un semblant de remord. Ashitaka et Toph n'étaient pas sur la même longueur d'onde sur la question des techniques risquées au sein du village. Tant qu'elle était Intendant, cela ne poserait pas problème.

Ashitaka n'était plus pressé, en tout cas. Le rythme du combat était redescendu à un faible niveau, laissant à Toph tout le temps de dégainer un sabre (car l'autre avait été emporté par le Tsunami et était probablement caché dans une mare de boue plus loin). Son autre main revint dans son dos, comme un dueliste.

Avec un fumigène dans le poing.

Le Borukan s'élançait sur Toph, tandis qu'elle se mit à pivoter sur elle-même tout en projetant du chakra. Le kaiten. Une défense absolue, capable de repousser une furie d'assaut avec simplicité. C'était une défense que Toph appréciait particulièrement mais qu'elle utilisait plus rarement. Une technique sur lequel on repose trop n'est pas un outil pour gagner, mais une béquille pour survivre. Pour éviter de tomber dans ce piège, Toph ne l'utilisait que rarement. Ici, néanmoins, la situation pouvait bien s'y prétendre.

Elle stoppa assez rapidement son pivot, et lança son fumigène au sol entre le jonin et l'Intendant.

Ce n'était pas comme son Kirigakure. Le nuage de fumée était petit, et ne cacherait que brièvement les deux combattants au corps-à-corps. Néanmoins, Toph voyait toujours les tenketsus du Borukan enflammé, comme des constellations dans une nuit sans lune. Son byakugan lui donnait cette possibilité. Elle lui couperait l'accès à sa réserve de chakra... ou du moins la limiter. Le bukijutsu Hyûga n'était pas aussi performant que le taijutsu, à niveau équivalent. C'était néanmoins compensé par une capacité accrue à faire des dégâts. Tandis que Toph brandit son sabre à seize reprise, elle le plongerait dans une des étoiles d'AShitaka... à seize reprises. Un affrontement d'enchainements.
Spoiler:
 



_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Mar 9 Juin 2020 - 0:09
Sur ses positions, Ashitaka se lança à l'assaut de son adversaire, pour ce qui serait sans doute un échange très rapide. Plutôt proche du bout de sa forme physique et chakratique, il devait tenter le tout pour le tout et y mettre fin rapidement. Il avait dès lors peu de solutions. Mais alors qu'il l'attaquait, il fut repoussé par une technique Hyûga qu'elle avait déjà employée quelques instants auparavant, le célèbre kaiten, technique défensive phare du clan Hyûga. Perdant un peu l'équilibre à cause de cette dernière, il n'eut pas le temps de réagir immédiatement et de sortir du fumigène qu'elle venait d'éclater au sol.

Tâchant d'utiliser son souffle futon pour dégager le nuage, une première pointe de lame vint le toucher suivie rapidement d'une deuxième. Étrangement, il eut alors besoin de plus de chakra qu'il en fallait habituellement pour dégager des nuages formés par ce type d'objets, forçant alors un peu sur son chakra pour en tirer suffisamment d'air pour y voir à nouveau. Mais déjà la lame revenait à nouveau, vers sa jambe droite cette fois-ci.

Alors qu'il aurait pu réagir défensivement et s'en protéger désormais correctement, il choisit de se jeter sur Toph, prenant brusquement appuis et s'empalant lui-même sur la lame de son adversaire, la bloquant dès lors dans sa jambe. Totalement inutilisable désormais, son visage se crispa sous la douleur mais il ne s'arrêta pas pour autant. Attrapant avec force le bras armé de la Hyûga samouraï de sa main libre qui, il l'espérait, n'avait pas eu le temps de reculer que ce soit par son avancée soudaine tout comme par la surprise que sa réaction avait dû engendrer, et il frappa une première fois de son katana dans l'épaule à moitié cachée de l'Intendante. Maîtrisant son geste et sa puissance, il savait qu'ainsi il ne lui ferait qu'une profonde entaille et ne lui couperait pas le bras, sauf si bien sûr elle avait une défense appropriée. La tenant ainsi, il l'empêchait normalement de pivoter pour le dégager à nouveau.

Sans arrêter son mouvement, il enchaîna sur un coup visant le cou de la fille, s'arrêtant à une dizaine de centimètres de cette dernière pour s'assurer de ne pas faire d'erreurs, prêt à s'arrêter encore plus tôt si elle bougeait d'une manière un tant soi peu dangereuse par rapport à son mouvement. Il rapprocha ensuite lentement sa lame du coup de Toph jusqu'à ce que sa lame le touche, s'arrêtant ainsi, si toutefois elle n'avait pas réussi à se défendre de sa dernière tentative d'attaque.

Sa main serrée sur le bras de Toph qui tenait son katana ou sur sa propre jambe si la jeune femme avait réussi à fuir sa prise, il essayait de tenir bon jusqu'à ce que la jeune femme déclare sa victoire ou sa défaite. Cette fois, il était totalement au bout de ses capacités, de sa force. Tout juste parvenait-il à tenir debout, la respiration courte. Son regard commençait à se voiler de noir, mais il tenait bon, serrant les dents. Au moins jusqu'à ce que la victoire ou la défaite soit annoncée. Il le fallait.

HRP:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Mar 9 Juin 2020 - 21:57
Toph avait commencé son terrible enchainement du Hakke de son sabre dans le fumigène. Une technique rapide - en quelques secondes elle en aurait terminé. Néanmoins, pendant ce temps, son adversaire ne restait pas sur le banc de touche et il composait des mudras avant de souffler, dissipant par sa technique futon le fumigène. Aussitôt, par d'excellents réflexes, il décida de s'avancer vers Toph et de bloquer ses mouvements alors qu'elle était dans son enchainement.

Sa main serre celle de Toph. Sa jambe est quasiment collée à celle de l'Intendant

Un regard dessus. Une explosion de chakra l'en libère. La même application que le Kaiten, sans le pivot. Une expulsion de chakra de tout son corps pour la libérer d'entrave, et qu'était-ce cette main sinon un piètre entrave ? Cette jambe. Non, elle n'a pas de mal à s'en libérer. Sa lame sort en vitesse de son fourreau biologique pour parer l'assaut adversaire avec vitesse et précision. Le premier coup de sabre d'Ashitaka est néanmoins repoussé un rien trop tard. L'acier goûte la chair, même si ce n'est pas très significatif. Une éraflure et un trou de plus dans sa tunique.

Et Toph, samourai au possible, en profite pour frapper une nouvelle fois - du plat de sa lame cette fois-ci. Son adversaire lui semble déjà suffisamment amoché pour se permettre une attaque normale. Pas la peine de lâcher des iais, ou des attaques du hakke. Un coup. Puis l'Intendant saute en arrière sur deux mètres et attends le Borukan, prête pour la suite, et ses pupilles divines scrutant ses alentours.

Sa respiration se fait rauque. Elle a dépensé une certaine quantité de chakra et cela commence à se faire sentir.

Spoiler:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Ven 12 Juin 2020 - 0:17
Ashitaka eut un petit sourire en sentant l'énergie le repousser. Les Hyûgas étaient décidément ennuyeux, ils ne se laissaient pas attraper. Cependant, le sourire fut de courte durée car le retrait soudain et violent du katana de se cuisse élargit considérablement la blessure et augmenta la douleur sur cette dernière. Le noir progressait de plus en plus dans ses yeux, gagnant la majeure partie de sa vision alors qu'il plantait sa propre arme au sol pour se tenir debout. Il perdait beaucoup de sang, respirait lentement, plutôt difficilement. La défaite était là, prête à l'accueillir dans ses bras. Il se dit alors que sa témérité avait peut-être été un peu grande. N'aurait-il pas dû refuser ce prolongement proposé par l'Intendante ? Sans doute.

Mais qu'importe, les choix avaient été fait. Il avait cédé. Et maintenant, il sentait le vent qui balayait les plateaux passer dans sa chaire. La douleur était là, il fallait tenir bon. Faire bonne figure malgré son état. C'était dûr. Peut-être même plus dûr que de perdre. Oui, c'était plus dûr que la défaite en vérité.

Soudain, il sentit un choc sur son torse. Un coup de plat de lame. Il recula d'un pas, perdit l'équilibre, se rétablit de justesse avec Mirai. Mais à genoux. Respiration profonde, lente et contrôlée. Il avait peu de force, il fallait bien l'utiliser.

« Belle victoire, Intendante... Elle est indiscutable... Permettez-moi... De me reposer un peu... Avant de continuer ce chemin... »

Fermant les yeux, son genoux blessé à terre, l'autre pied en avant, sur le sol, il se tenait difficilement droit, aidé de son katana. Il se sentait faiblir, son sang s'écoulant le long de sa jambe. Qu'ils étaient longs ces médecins... Ou alors était-ce son temps qui s'écoulait bien trop vite ?..

HRP:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Empty
Ven 12 Juin 2020 - 22:25
Le jonin fut déséquilibré. C'était... la fin. Toph fit un signe aux eisenins de se presser et d'arriver sur le terrain. Le duel était officiellement terminé et il n'y avait plus besoin de prendre le moindre risque. Le Borukan était un jonin compétent. Il l'avait prouvé. Pourtant...

Pourtant, aux yeux de Toph, ce n'était pas encore suffisant. Son idéal de Tsuchikage était un mélange des précédents kage. Moral. Ethique. Mais aussi puissant, comme Akimoto l'avait été. Imposant. Terrifiant à affronter. Et aujourd'hui... elle n'avait pas été le moindre du monde terrifié pour sa sécurité. Pour celle des iwajins avoisinant, oui. Mais un Tsuchikage...

Elle regarda le Borukan fatigué.

Mada mada dane.

Non, non pas encore. Une nuance de travail à accomplir. Toph salua respectueusement son adversaire et rangea son sabre, puis alla chercher son deuxième sabre plus loin. Un eisenin s'occupa brièvement de lui soigner le bras tandis qu'un chunin prévoyant lui proposa des essuis pour s'éponger.

Enfin, elle partie, satisfaite de ne pas avoir rouillée toute cette dernière année. L'Intendant avait eut un bon duel. Elle était juste déçue de ne pas avoir affronté de lave à proprement parlé. Et de ne pas avoir eut d'autres duels pour le moment. Ashitaka avait été le seul. Le premier. Serait-il le dernier ? A un moment, Toph se demandait si elle devait véritablement tenir Iwa par la main. Ou si, au contraire, elle devait...

Prendre iwa en main.
Spoiler:
 

_________________
Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Le chemin de l'Ombre | Partie II [Pv. Toph/Libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: