Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'Empire du Feu doit changer

Aka no Akuma
Aka no Akuma

L'Empire du Feu doit changer Empty
Mar 9 Juin 2020 - 19:24
Après la libération de Kumogakure no Satô...

Ce n’était pas difficile pour le porte-parole de l’Empire de suivre la route qui menait jusqu’à chez-lui. Non pas seulement parce qu’Urahi était la capitale, mais aussi parce qu’il s’était presque habitué à aller et revenir de Kumogakure no Satô. Plus rapide, la route était surtout plus calme. Et en plus de l’effectuer seul, il se sentait soulagé. Son plan avait fonctionné à merveille et avec Hokazuka Rie et l’opportunité créée par Chôkoku Tomoe, ils avaient permis de sauver deux peuples d’une guerre dont aucun camp n’aurait pu espérer triompher sans se perdre lui-même.

La Régente, ou plutôt celle qui l’avait été, n’était pas revenue avec lui. Presque devenue une amie avec qui il avait attendu de pouvoir se sacrifier face au Fukkatsu, elle était restée au village caché des Nuages, sans aucun doute pour effectuer l’ultime passation de pouvoir. L’autorité totale du village et du Pays de la Foudre de manière générale, à nouveau entre les mains des Kumojins. Et un espoir, celui qu’ils ne réitèrent jamais leurs atroces erreurs passées.

Le Guerrier Ecarlate ne savait pas s’ils tiendraient parole. Comme l’avait dit l’autoproclamée Raikage, il s’agissait des « plus bas instincts » de l’Homme. Le Kaguya y croyait de moins en moins. Car lui qui avait toujours été impulsif se trouvait désormais calme. Toute sa vie, il aurait utilisé la force et sans doute tenté de faire exploser le village des Kumojins, mais il avait changé. A moins qu’on ne lui ait fait prendre conscience de qui il était réellement ?

Il trouvait en la force et la puissance des alliées presque inégalables. Mais depuis peu, il avait bien compris que l’honneur, la loyauté et la force de convictions pouvaient tout autant l’être.

La hiérarchie était aussi un principe primordial, la preuve en avait été le Fukkatsu qui revenait presque comme des rois, face à un peuple qui avait tout « enduré » pendant leur absence. Qui méritait de gouverner, en cet instant, celui qui avait fui, ou celui qui avait vécu et affronté ?

Mais est-ce que l’Empire du Feu valait mieux ? Yamanaka Rei, puissant parmi les puissants, prenait des airs de Fukkatsujin de par son absence. Mais son porte-parole ne pouvait lui en vouloir, il savait que sa mission ô combien secrète devait être importante. Et il était aussi persuadé que ce n’était pas un hasard s’il n’avait pas donné de nouvelles. La réaction de la Kumojine à l’Arche Grise en avait été l’exemple criant : elle avait demandé la tête de l’Empereur comme compensation. Oui…

Lorsque l’on y réfléchissait, si Yamanaka Rei avait tenté la même chose que Rie, Tomoe et Kôsuke, cela aurait-il pu fonctionner ? Sûrement pas, puisque la présence seule de l’Empereur aurait ravivé la colère et la vengeance des shinobis des Nuages.

Pour le Guerrier Ecarlate, la chose était devenue évidente. Pour protéger le Teikoku et son peuple, Yamanaka Rei s’était…

« … éloigné de l’Empire. »

Sous son impulsion, l’Empereur avait fondé les bases fortes d’un Empire du Feu aussi brave que puissant. Mais tant qu’il était à sa tête, la colère des Kumojins n’aurait su être apaisée. Tant qu’il était à sa tête, son lien passé avec l’Homme au Chapeau ne saurait lever les doutes internationaux sur le Teikoku. Kôsuke ne croyait pas au hasard.

Sans son Empereur et longtemps parcouru des traîtres Kumojins comme Sairyo Hiko, l’Empire du Feu s’était perdu, allant même jusqu’à effectuer un examen semblable à ceux des villages cachés. Certains avaient pensé qu’il fallait s’attaquer aux villages cachés, plutôt que de leur insuffler l’exemple et la peur.

Avec un Empire fort, jamais le Fukkatsu n’aurait osé ne serait-ce que se former.

La force donnait le pouvoir.

Tout pouvoir impliquait la hiérarchie.

La hiérarchie amenait l’ordre.

L’ordre offrait la sécurité.

Et c’est dans un monde sûr que tout le monde devait aspirer à vivre. Et si la menace que représentait l’Homme au Chapeau était internationale, l’Empire du Feu devait plus que jamais montrer l’exemple et ne pas oublier que la justice et l’ordre devaient être un droit pour tous.

En conquérant Kumogakure no Satô, le Teikoku avait crû bien faire. Mais cela aurait-il empêché d’autres villages cachés ou organisations criminelles de naître et de commettre les mêmes massacres et génocides que ceux des Nuages ?

L’Empire ne devait pas s’attaquer aux grands. Il devait devenir plus grand qu’eux et servir d’exemple. L’Empire devait devenir la plus forte des puissances, pour que groupes, villages et pays tout entier n’ait qu’un seul sentiment s’ils commettaient l’irréparable…

… la crainte.

Car plutôt que d’assaillir les villages cachés, l’Empire devait les éduquer.
Car plutôt que d’espérer qu’ils n’arrivent jamais rien aux pays neutres, l’Empire devait les protéger et les rallier.

Mais pour arriver à protéger les innocents des injustices et pour éviter que l’histoire de Hi no Kuni se répète ailleurs…

« L’Empire du Feu doit changer. »

Tu as raison, Empereur…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi

L'Empire du Feu doit changer

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Shinobi doit toujours être sur son 31
» Accueillez-les comme il se doit ! [PV. Asaara Fuu]
» Changer d'air
» Changer de tête [PV : Oji]
» 03. Changer de zone

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Pont Araho
Sauter vers: