Soutenez le forum !
1234
Partagez

une journée presque comme les autres

Kobane Harumi
Kobane Harumi

une journée presque comme les autres Empty
Ven 12 Juin 2020 - 12:29
Une journée comme une autre à l’hôpital, les urgences étaient animées et peu de temps pour souffler. Des petits bobos plus pour être rassurés aux importantes interventions, Harumi dispensait son savoir et ses talents de médecine. Cependant pour elle, c’était une journée assez calme. Elle avait connu des situations bien pires, comme la guerre et des blessés à la pelle. Comme à son habitude, la brunette essayait de donner des conseils et laisser les locaux faire, comme si elle pouvait disparaitre du jour au l’an demain, et qu’elle désirait laisser une situation meilleure que lorsqu’elle était arrivée. Harumi agissait lorsqu’elle le devait, car il n’y avait pas tant que cela de médecins ninjas expérimentés capable de diriger les urgences et procéder au triage avec la moindre perte possible. Elle ne portait pas la tenue officielle de l’hôpital, comme si elle désirait se démarquer. La femme d’expériences n’était pas une ninja du pays, elle était une sorte de mercenaires, même si avec le temps, elle commençait presque à s’installer. Elle portait des vêtements légers, ne laissant que peu de place à l’imagination, et suffisamment lâche pour lui permettre des mouvements larges et sans contraintes. Comme nombre de ninjas médecin, elle était une combattante au corps-à-corps, alors rien de bien surprenant en somme.



En milieu de matinée, le calme commençait à se répandre sur les urgences. Le personnel pouvait enfin un peu souffler et s’occuper de ranger ou encore simplement se détendre. Alors que Harumi n’avait rien à véritablement penser sur le moment, elle commençait à se demander si aller fumer une clope ne serait pas une mauvaise idée. Ce fichu corps addicte à cette saloperie, il faudrait peut-être un jour s’occuper de ce genre de détails. Cela faisait mauvais genre pour une médecin, ou son corps était une arme, de se punir à ce point avec ce type de poison. La brunette en était friande d’ailleurs, ça elle appréciait l’alcool également, décidemment, irrécupérable. Vérifiant que tout semblait bien aller, Harumi indiqua qu’elle allait prendre une courte pose au cas où on avait besoin d’elle, que l’on ne la cherche pas partout.



La femme d’expériences se retrouva alors juste à la sortie des urgences, qu’elle sortit son paquet de clope pour en mettre une au bec. Comme cela faisait un peu mauvais genre, elle commença à faire quelque pas afin de s’éloigner un petit peu de l’entrée. Comme un caprice honteux, elle allait se cacher pour mourir à petit feu.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

une journée presque comme les autres Empty
Dim 14 Juin 2020 - 13:27
L’adolescent, toujours dans sa quête de faire honneur à sa senseï, décide de se rendre à l’hôpital du village caché d’Iwa. En effet, il a de nombreuses interrogations en tête et souhaite en savoir plus sur son rôle en tant que médecin ou, du moins, les différentes visions que les gens ont à propos de la profession. Alors que l’Eisenin débutant tente sa chance à la sortie des urgences il tombe sur une femme au look plutôt … atypique. « Enfin une chose est sûre c’est qu’elle ne se fond pas avec le décor. Peut-être est-ce quelqu’un venant d’un autre pays ? » se demande-t-il avant de s’approcher avec son habituel sourire en coin dans la direction de la personne en train de fumer.

- Désolé de vous déranger mais est-ce bien l’hôpital ?

La réponse, il la connait bien évidemment, cette phrase est uniquement un sujet d’ouverture à la discussion et le Kazejin avait beaucoup appris des normes sociales peuplant le pays de la Terre.

- Pardonnez mon intérêt mais … Venez-vous d’un autre pays ou d’un autre village qu’Iwa ?

« Enfin ça sonne mieux que pointer du doigt ses tatouages ou qu’elle n’a pas l’air de venir de Tsuchi ».

On peut aisément déceler que le Genin se tenant devant la femme est quelqu’un de curieux en tout cas assez pour aller aborder des inconnues sans réel but hormis de nourrir son envie de connaissance, qu’elle soit utile ou inutile ça seul le futur peut en décider.

L’adolescent a des vêtements pas très … sophistiqué. Il est aisé de voir qu’il ne vient pas d’un quartier des plus riches, ou alors il le dissimule très bien, et qu’il ne roule pas sur l’or. Ses cheveux, bruns, semblent avoir connu une tentative de peigne improvisé et qu'il a tenté de faire comme un râteau avec sa main pour s'enlever les nœuds de la tête. Son teint mat ne trompe, quant à lui, personne : cela ne fais que trois années qu’il est arrivé dans le village caché d’Iwa et on peut facilement dire que sa peau a connu, précédemment, un soleil des moins doux et plus mordant.

- Enfin, ne le prenez pas mal, du tout même. Disons juste que vous semblez être… une curiosité dans le paysage et une bonne curiosité pour tout dire.

Dit-il s’excusant déjà d’avance. Il sait qu’hormis Teruyo la plupart des personnes qu’il a rencontré dans le village n’apprécie pas trop les personnes un poil trop avenantes.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Kobane Harumi
Kobane Harumi

une journée presque comme les autres Empty
Lun 22 Juin 2020 - 16:48
Tandis que les gens vont et viennent sans cesse au niveau des urgences, c’était bien un souci pour prendre une pause, et d’ailleurs Harumi observait du coin de l’œil les cas qui arrivaient pour savoir à quel point sa pause clope allait s’écourter, un jeune homme semblait la regarder plus que d’habitude. La médecin ninja ne passait certainement pas inaperçu, c’était une évidence. Elle ne le cherchait pas d’ailleurs, et elle ne portait pas de symbole d’appartenance à un village ou à un autre. Elle coinça sa cigarette entre ses lèvres alors qu’elle écoutait le jeune garçon. Hochant la tête, elle leva un doigt en direction du grand panneau sur le bâtiment où on pouvait lire urgence.

Kobane Harumi • « Bonjour, ouaip c’est ça, c’est bien l’hôpital, mais dis-moi, tu n’as pas l’air plus blessé que cela non ? A moins que je ne me trompe. Alors qu’est-ce que tu viens faire ici ? Draguer les jeunes infirmières ? Remarque, c’est de ton âge. »

Dit alors amusée la brunette en se posant contre un mur, en faisant attention de ne pas abimer son chapeau de bambous traditionnel en tirant de nouveau sur la cigarette. Relachant un nuage toxique sur le côté, loin de Yugure, elle sourit légèrement.

Kobane Harumi • « D’où je viens hein …. En voilà une question compliquée pour moi, je suis née au pays de la foudre, j’ai appris mon métier de médecin ninja au pays de la Terre, et depuis je voyage de villes en ville. Alors je dirais que le monde est ma maison, et le ciel est mon toit, quant à ceux que je croise, ce sont des personnes que j’aide. Tu sembles bien curieux en tout cas. Ne me dit pas que tu préfères les femmes plus mûres ? »

Légèrement taquine, Harumi lui fit un clin d’œil avant de rire légèrement continuant sa petite blague, mais ce n’était que pour éprouver la gêne ou non de ce jeune homme. Elle regarda l’accoutrement de Yugure un bref instant.

Kobane Harumi • « J’ai l’impression que toi aussi tu viens de loin, à ton teint mâte et à ta tenue, je dirais que tu viens du désert ou pas très loin ? Je n’y suis jamais allée, bien trop chaud et trop hostile pour moi. J’ai déjà largement de quoi faire en dehors de ce pays aride en tout cas. Pourquoi tu es venu te perdre ici ? Mais peut-être que c’est surtout toi qui a envie de poser des questions. »

Harumi prit une nouvelle tirade de sa clope, alors qu’un peu paniquée, une infirmière vint voir visiblement Harumi et à peine avait-elle commencé à parler du cas apparemment problématique, que la femme d’expériences leva une main pour lui faire signe d’arrêter.

Kobane Harumi • « La fille habillée en bleu tout à l’heure c’est ça ? Apparemment une fracture du bras, mais j’imagine que si tu es là, c’est qu’elle semble toujours s’affaiblir ? Vérifie avec une technique s’il n’y aurait pas une hémorragie interne, il faudra suturer. »

Visiblement beaucoup moins inquiète que l’infirmière, Harumi lui fit signe d’y aller, tandis qu’elle resta sur le mur alors que son regard se plongea de nouveau en direction de Yugure.

Kobane Harumi • « On en était où ? A oui, les voyages, tu es un étranger, alors tu as envie de rencontrer une autre dans ce cas ? Tu sais, de tous mes voyages, j’ai trouvé que toutes les populations étaient les mêmes, ils veulent être en paix, en bonne santé, l’amour et s’amuser. Le reste n’est que le fruit de quelques hommes ennuyeux. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034

une journée presque comme les autres

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: