Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Exil, Gloire & Beauté - Shinrin Funka
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 16:40 par Yamanaka Kiyon

» [Mission B] L'affaire des sans-le-sou (PV Mawehara Miyuki)
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 16:17 par Gozan Arukisa

» Profilage monial [Toji]
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 15:53 par Oterashi Yanosa

» Falaise explosive [King]
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 14:04 par Bakuhatsu King

» Projet Clanique
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 13:49 par Metaru Akagi

» [A/Ningen] Surveiller l'ennemi | Ft. Hikari no Eiichirō
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 13:09 par Kaguya Sesshū

» Leçon
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 13:03 par Metaru Mairu

» Le sixième sens — ft. Shinrin Funka
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 13:03 par Damahara Kamui

» Préparer la guerre ✢ Gozan Arukisa
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 12:26 par Gozan Arukisa

» Renouer le contact
Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] EmptyAujourd'hui à 11:41 par Kaguya Sesshū

Partagez

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE]

Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Sam 13 Juin 2020 - 18:46


Hiver 204 – Quelques jours après la libération de Kumo


Des jours. Cela faisait des jours que Tengoku n’avait pas vu sa bien-aimée, Natsumi. Elle lui manquait. Telle une horrible maladie chronique, chaque minute loin d’elle avait de plus en plus des airs de supplice, de torture. Pourtant, après leur chaude nuit, ils s’étaient dit qu’ils se retrouveraient bien vite. Elle avait même promis de venir un matin pour lui ramener un petit peu de chaleur avec un chocolat chaud et des viennoiseries. Depuis, Tengoku avait reçu cette lettre de la Résistance et il était partit dans les rues de Kumo tel un stagiaire inspecteur. Au final, il découvrit avant même qu’ils soient affichés dans tous le village, les tracts du Teikoku qui annonçaient la libération du Kumo, sans condition. Depuis, le village tout entier avait était placardé de ses affiches et la rumeur du retour du Fukkatsu se répandait à la vitesse de l’éclair. Mais, en ce moment précis, Tengoku n’en avait cure. Sa chérie lui manquait et il n’avait qu’une chose en tête : la revoir. Peut-être avait-il eu un comportement déplacé à un quelconque moment et qu’elle ne voulait plus le revoir ? Cette idée lui glaça le sang. Elle avait maintenant plusieurs jours de retards et il devait en avoir le cœur net. Il attendit la fin de matinée pour partir en direction du Panda Unijambiste, le restaurant familiale des Harusame où Natsumi se trouvait la plupart du temps.

Curieusement, une fois arrivé là-bas, Tengoku ne put que constater que le restaurant était encore fermé. Il se rapprocha et put voir une pancarte faite à la va-vite indiquant une fermeture provisoire. Mais que se passait-il au juste ? Tengoku commençait à sérieusement s’inquiéter. Il se précipita à son domicile familiale d’un pas plus que pressé. Même si c’était relativement proche Tengoku sprinta sans s’en rendre compte. Il arriva essoufflé et toqua sans aucune hésitation. Il n’avait encore jamais rencontré les parents de Natsumi même s’il les avait déjà aperçu au restaurant mais ces derniers devaient sans doute ignorer la relation qu’il y avait entre leur fille et lui. En cet instant, il s’en fichait. Il voulait juste voir Natsumi, savoir si elle allait bien car un mauvais pressentiment qui prit la forme d’un glacial frisson commençait à l’envahir. Personne n’ouvrait. Il insista. Il ne pourrait dire combien de temps il était resté là à tambouriner la porte de chez elle en hésitant plusieurs fois à la défoncer. Un quart d’heure ? Peu importait. Si sa famille n’était pas au restaurant ils ne pouvaient être que chez eux. Plus il tapait à la porte sans obtenir de réponse et plus son dos s’emplissait de sueur. Il avait peur, peur d’apprendre une mauvaise nouvelle. Au final, à force d’insister, un homme qui avait plus de la quarantaine vint ouvrir. Tengoku compris immédiatement. L’homme semblait n’être qu’une coquille vide dont l’âme avait désertée. Les yeux rougeoyants, les cheveux gras et ébouriffés témoignant d’une hygiène négligée, des cernes à en toucher le sol. Que des témoins d’un drame survenu récemment.



Plus inquiet que jamais, Tengoku ne prit même pas la peine d’introduire sa personne et d’une voix sans vie il demanda :

« Où est Natsumi ? » Dit-il de la voix la plus inquiète qu’il ait jamais eue, fébrile comme un enfant terrifié.

En larmes, l’homme pu à peine bégayer une réponse avant de fermer la porte. Pour Tengoku, le temps s’arrêta. Même s’il commençait à se douter qu’il y avait un problème au grand jamais il aurait pu imaginer une telle chose. Disparut, Natsumi s’était tout simplement volatilisée… Ca ne voulait rien dire, le jeune Genin ne pouvait pas y croire. Il tambourina d’autant plus fort sur la porte car il voulait des réponses et juste lui annoncer que Natsumi avait disparu n’était pas la réponse qu’il attendait. A l’intérieur une voix cria simplement de s’en aller et de les laisser tranquille. Comment ça, disparu ? Elle ne pouvait s’être volatilisée du village ! Et elle n’avait pas le droit de sortir seule. Serait-elle partit en mission ? Sans prévenir ne serait-ce que sa famille ou lui-même ? Impossible.



Pourtant, pour en avoir le cœur net, Tengoku rejoignit l’arche grise le plus vite qu’il pût. Il dû insister plusieurs minutes, énervé et loin de sa diplomatie habituelle pour tenter d'obtenir le registre des sorties auquel on ne voulait pas lui laisser l’accès. On lui refusa catégoriquement. Finalement, après plusieurs minutes de négociations, on accepta juste de lui dire si la personne qu'il cherchait était dans les départs de ces derniers jours. Aucune trace du nom "Harusame". Était-ce une bonne nouvelle ? Peut-être. Au moins elle se trouvait toujours dans l’enceinte du village. Aurait-elle pu se faire agresser ? Non. Elle savait se défendre malgré son air fragile ce ne serait pas n’importe qui qui pourrait s’en prendre à elle. Tengoku séchait, il n’avait aucune idée d’où elle pourrait se trouver et pourquoi elle ne donnait aucun signe de vie à personne. A lui, à la limite, elle pourrait avoir ses raisons, mais sa famille n’avait pas plus d’informations et c’était bien cela le plus inquiétant.

Jamais Tengoku n’accepterait de rentrer chez lui et de se tourner les pouces en attendant qu’elle réapparaisse. Il devait trouver quelque chose, la moindre petite piste. Il se creusa les méninges puis une idée lui vint finalement. Toujours le plus rapidement possible, Tengoku se rendit cette fois devant les locaux du département de police dans le centre-ville. Il était déjà passé devant ce bâtiment de trois étages à plusieurs reprises mais n’était jamais rentré à l’intérieur. Jamais il n’aurait cru qu’il le ferait un jour en ces circonstances. A l’entrée, on lui demanda de décliner son identité. Pressé, il sortit juste son bandeau du village de sa poche pour le montrer aux vigiles afin de pouvoir entrer. Une fois à l’intérieur il ne fit même pas attention aux autres personnes et accourra à un guichet d’accueil pour s’adresser à un agent sans délais. Etait-il passé devant quelqu’un ? Il s’en fichait, sa demande était plus importante que tout le reste. Il voulait simplement retrouver sa Natsumi.

« S’il vous plaît ! Je viens signaler la disparition inquiétante d’une Genin du village. »

RÉSUMÉ:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Dim 14 Juin 2020 - 0:14
La jeune femme avait finit par sortir il y a quelques jours, Anzu n'avait pas passé un si mauvais moment en prison, mais elle ne regrette pas en être sortie. Enfin, la Sendaï était venu donner un coup de main à la police de Kumo, si elle n'était pas une policière, elle pouvait mettre ses talents sensoriels à leur service en attendant, et puis, Raizen avait certainement besoin de plus de coup de main de sa part que Sazuka en a besoin. Enfin, la violette attendait dans les locaux de la police, croisant les bras en restant assise sur une chaise, elle patientait qu'on l'appelle au cas où ils avaient besoin de quelqu'un pour retrouver d'autres personnes, mais en attendant, ils ont l'air de plus tenter de mettre de l'ordre dans les affaires laissés par les Teikokujins.

Enfin, un jeune homme aux cheveux carottes entre d'un seul coup dans le quartier de la police, Anzu l'observe, agité, visiblement, il y avait une Genin qui a disparu. Elle soupire, puis, elle se met à se lever, se dirigeant vers le jeune homme qu'elle arrivait sans trop de mal à dépasser, dire qu'il y a une année, elle devait faire sa taille à tout claqué.

- C'est un peu trop vague comme signalisation. Reprends d'abord ton souffle pour commencer.

Dit-elle, remettant en place le chapeau piqué à Raizen sur sa tête, bien, une Genin a disparu, le Teikoku a quitté le village ... il est fort probable qu'elle soit partie avec les autres Teikokujins, ou bien qu'elle a tenté de les suivre pour les espionner, ce qui est aussi une autre option, une option débile, certes, mais une option quand même.

- Déjà, comment peux-tu être sûr qu'elle a disparu, et ensuite, quel est son nom et à quoi elle ressemble ?

Elle garda les bras croisés, lui laissant le temps le reprendre son souffle et remettre ses idées en place.

_________________

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Dim 14 Juin 2020 - 10:28

Une voix féminine interpella Tengoku. Ce dernier se retourna pour faire face à une femme. Était-elle de la police ? Elle n’en portait aucun signe distinctif. Par contre, le bandeau de Kumo attaché à son bras gauche témoignait qu’elle était une Kunoichi Kumojin. Elle semblait aussi jeune que lui, quoique peut-être un peu plus âgé de quelques années. Elle dépassait Tengoku d’une poignée de centimètres mais le plus notable était sa chevelure d’une longueur que le Genin n’avait jamais pu observer chez une femme. Il ne put s’empêcher de se demander intérieurement si cette crinière ne se révélait pas être un handicap pendant un combat.

Remettant en place son chapeau, elle s’adresse à lui en lui intimant de se calmer et de fournir plus d’informations quant à la disparition de son amie. Qui que soit cette femme, si elle avait la capacité de l’aider alors Tengoku n’hésiterait pas une seule seconde. Tant qu’il obtenait des réponses il se fichait de qui pouvait lui apporter. Sa course effrénée ayant pris fin par son arrivée au poste de police, Tengoku se rendu à peine compte de son état physique extérieur. Il était tout transpirant, haletant, respirant fortement et parlant d’une voix paniquée. La jeune femme semblait avoir détecté ce désarroi chez le Genin. Tengoku tenta de se calmer, prenant son temps pour prendre trois grosses inspirations. Son rythme cardiaque était toujours à la merci de ses sentiments, de sa peur, mais, pour autant, il parvint à reprendre une respiration maitrisée afin de répondre de manière intelligible à son interlocutrice.

« Elle s’appelle Harusame Natsumi. C’est une petite brune aux yeux bleus. Elle a dix-sept ans. On devait se voir et je n’ai plus de nouvelle d’elle depuis plusieurs jours. J’ai été chez elle, où elle vit avec sa famille, elle reste introuvable. Sa famille est inquiète également, mais ils n’ont pas voulu me répondre plus que ça alors je ne sais pas s’ils ont signalés sa disparition. J’ai été demandé à la garde de l’Arche grise également, elle n’apparait pas dans les sorties récentes. Il y a un problème, j’en suis sûr. Elle ne disparaitra pas comme ça sans prévenir personne, où aurait-elle pu aller de toute manière ? Je suis très inquiet, vous pouvez m’aider euh…. ?»

Tengoku laissa la fin de sa phrase en suspens en regardant la Kunoichi comme pour demander son nom. Il accepterait de l’aide de n’importe qui mais c’était toujours utile de savoir à qui il avait affaire.

Il parlait de façon claire et précise, son instinct conservateur ayant pris le pas sur son affolement. Il était inquiet, certes, mais s’il voulait avancer il devait reprendre ses esprits pour être le plus lucide possible. Comme dans un combat, il fallait grader son sang-froid en toutes circonstances. Un deuxième regard sur cette affaire, celui de cette femme, serait tout de même le bienvenu. Les Hijins étaient définitivement partis, annonçant la libération et la paix du village caché des nuages via un tract distribué de manière abondante à travers le village. Se pourrait-il que certains eu envie d’effectuer une dernière représailles avant de quitter les lieux ? Ou alors serait-ce possible qu’un groupuscule Teikokujin renégat soit resté caché dans l’enceinte du village afin de faire le plus de dégâts possible ? Dans ce cas, Natsumi ne serait pas la seule disparue ? Toutes ces hypothèses étaient probables, mais qu’en pensait la jeune femme l’ayant interpellé ? Peut-être qu’elle avait déjà des informations que le Genin ignorait, si elle travaillait pour la police. Il fallait le lui demander.

« Avez-vous entendus parler d’autres disparitions ces derniers jours ? »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 18:35
Anzu lui laisse le temps de reprendre son calme, l'observant commencer à se ressaisir petit à petit pour ensuite commencer à lui présenter de manière intelligible de quel Genin il s'agissait. Elle, membre du Fukkatsu n'ayant pas connu la toute dernière génération de genins qui sont apparus lors de la prise de Kumo, mais la Sendaï devait pouvoir se débrouiller avec la description qu'il lui a fait. Elle réfléchit, si sa famille n'était pas au courant qu'elle est partie, peut-être est-ce en effet un kidnapping, mais il fallait pas se précipiter, il faut une preuve qu'elle ait bien été kidnappé, encore une fois, elle aurait très bien pu partir faire sa mission personnelle et elle n'a pas réussi à revenir, ou bien elle est morte pendant un entrainement, ça aussi ça peut arriver.

- Sendai Anzu, si tu as un objet qui lui appartient, je pourrais l'utiliser pour la pister à l'odeur, si elle est encore dans le coin, je pourrais la retrouver, mais saches que je ne peux pas te promettre de la retrouver et de pouvoir la ramener. Ce n'est pas pour rien qu'on refuse que les Genins aillent dehors non accompagnés.

Autant ne pas qu'il se mette à croire qu'elle peut faire des miracles, elle peut à la limite lui dire si elle est vivante ou morte après une première recherche, mais elle se doute de quelque chose. Il fallait juste qu'elle ait des preuves, et elle pourra ensuite lui annoncer la nouvelle, si elle est bonne ou non, ça dépendra du point de vue. Enfin, elle sort son pacte, puis se mort le bout du doigt pour se saigner.

- La plupart des "disparitions" récentes sont des teikokujins qui sont rentrés chez eux, ou bien des kumojins qui ont fini par les suivre, il faut croire qu'ils ont réussi à être suffisamment séduisant pour que certains sous l'occupation se disent qu'ils doivent les suivre.

Elle pose son doigt dessus, et après une grosse fumée qui sort du sceau, un petit chacal finit par en sortir, assis, en train de bailler, avant d'observer Anzu en se tournant.

- Vous m'avez appeler maître ?

- J'ai besoin de ton flair Freki, je dois retrouver une personne disparue.

Elle vient attraper le chacal dans ses mains, avant de le soulever, puis le poser sur son épaule où il vient s'accrocher.

- Très bien, donnez-moi de quoi flairer, et je retrouverais cette personne.

Dit-il en observant le jeune Genin qui devait ne pas se sentir très effrayé de l'apparence actuel de son kuchyose.


_________________

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Sam 20 Juin 2020 - 9:14

Sendai Anzu, c’est ainsi que se nommait la jeune femme. Mais, outre son nom, qui était-elle et pourquoi vouloir tant aider le jeune Genin en détresse ? Bien qu’il se fichait de la réponse à ce moment, la question lui traversait tout de même l’esprit. La Kunoichi restait calme, expliquant au rouquin qu’elle ferait de son mieux mais sans pour autant promettre l’impossible. Dans un sens, sa sérénité et son honnêteté rassuraient le jeune homme qui commençait à se calmer peu à peu. Mais à la suite d'autres mots de la Sendai eurent pour effet de faire naître de jolies tâches rouges au niveau des joues du Genin. Ah ça il avait bien quelque chose appartenant à son amie, cette dernière ayant oubliée cet objet des plus intimes lors de leur dernière chaude nuitée. Il creusait son esprit pour réfléchir à autre chose, il ne pouvait pas présenter un sous-vêtement de son amie à une inconnue d’autant plus connaissant l’état de propreté du dit tissu… Non, il pensa à autre chose.

« Je n’ai rien sur moi, mais je sais où elle habite donc on peut aller voir sa famille pour demander un objet personnelle ? »

C’était la bonne solution en espérant que cette fois les parents de Natsumi seraient plus enclins à collaborer. C’était pour retrouver leur fille disparut tout de même !
Alors qu’elle présentait ses premières théories, la Sendai fit quelque chose d’étonnant. Elle se mordit le doigt jusqu’à en saigner tout en sortant un parchemin. Tengoku eu un regard dubitatif mais ce qui le choqua le plus furent ses paroles.

« Impossible ! Natusmi ne serait jamais partie rejoindre le Teikoku. D’autant plus de cette manière ? Sans prévenir personne en abandonnant sa famille et... Bref, ce n’est pas son genre de ne donner aucune nouvelle donc je suis persuadé qu’il y a un problème. »

Tengoku s’était adressé à la jeune femme sur un ton plus agacé qu’il aurait pensé. Mais, en même temps, pour lui sa théorie ne tenait pas debout.

Le parchemin contenait un sceau et d’une fumée naquit un bébé canidé des plus mignons. Une invocation donc, Tengoku avait déjà eu l’occasion d’en observer avec la lieutenante Chokôku. C’était alors lui qui allait pister la trace de Natsumi, ce dernier réclamant un objet à flairer. Le Genin resta un instant silencieux observant la bête toute mignonne avant de se reprendre.

« Euh… Oui, suivez-moi nous allons aller chez la disparue pour essayer d’obtenir un vêtement à elle de la part de ses parents. »

Arrivée là-bas Tengoku dû insister encore plus fortement qu’avant pour obtenir une réponse. Mais pourquoi réagissez-t-ils ainsi ? Ne voulaient-ils pas retrouver leur fille ? Et pourquoi n’avaient-ils pas signalés sa disparition ? Tant de question auxquelles le père de Natsumi répondit finalement en tendant au Genin un papier avant de claquer de nouveau la porte.

LETTRE DE NATSUMI:
 

Finalement, elle avait laissait un mot et ce dernier expliquait que ses parents n’avaient pas signalés sa disparition. Elle n’avait pas disparu… Elle avait quitté le village. Tengoku en croyait pas ses yeux, il restait choqué devant le message. Aucune pensée pour lui, elle ne l’avait pas prévenu. Et elle partait, comme ça, sans rien dire ? Pour poursuivre sa formation à l’extérieur et avec qui au juste ?! Savait-elle qu’elle était dans l’inégalité totale à agir ainsi et qu’elle ne pourrait peut-être jamais rentrer au village. Tengoku relit plusieurs fois le message rapidement, à la recherche d’un indice ? D’un message caché ? Son amour lui empêché-t-il de voir la vérité en face ? Peut-être, il n’osait pas le croire, tout simplement. Et si la Sendai avait raison finalement, si elle était partit avec le Teikoku, au niveau du timing en tous cas ça coïncidé étrangement. Mais tout cela n'avait aucun sens. Pourquoi partir, pourquoi maintenant ?!

Tengoku était debout, en plein milieu de la rue, proche de la Sendai et de son mignon compagnon, le regard scotché sur ce message qui lui semblait si irréel.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 23:48
Haussant un sourcil sur la potentiel rougeur du jeune homme quand elle demande un objet lui ayant appartenu, elle soupire, visiblement, la demoiselle et lui semble avoir passé du bon moment, ce qui lui fait penser qu'elle n'a toujours pas croisé Yamiko, ce qui est bizarre, surtout connaissant la demoiselle qui ne se serait pas gênée de venir la voir, même en entrant par effraction dans sa maison, juste pour lui passer un bonjour et l'embêter comme elle a l'habitude de faire ... d'ailleurs, elle avait heureusement repris son appartement, il y avait tout ses livres qu'elle avait emmagasiné telle la rat de bibliothèque qu'elle était, ce qui a fait peur à beaucoup de personne venant chez elle, elle se demande bien pourquoi ... elle a le droit d'aimer ça lire, non ? C'est une passion si insolite que ça ?

Enfin, il dit que cela est impossible que Natsumi ait rejoint le Teikoku, mais elle a appris quelque chose pendant toute ses années, c'est qu'il ne faut jamais dire que quelque chose est impossible, les gens changent, parfois contre leur volonté, et puis, rien n'empêche qu'elle ait été forcé à venir, après tout, rien ne l'empêche d'avoir été forcé à venir. Enfin, les deux kumojins se rendent à la demeure de cette chère Natsumi, et l'accueille fut assez ... froid et violent, mais ce n'est pas ça qui va faire reculer Anzu qui a bloqué la porte qui était en train d'être claqué avec son ombrelle, avant de l'ouvrir pour que la porte s'ouvre.

- Vous permettez ?

La demoiselle savait se montrer persuasive uniquement en regardant les civils, elle avait toujours cette aura intimidante qu'elle avait depuis son passé de "brute", et puis, on ne savait pas dire non à une shinobi. Elle entra donc, la maison était silencieuse, Freki reniflait les deux parents, et une fois que leur odeur est enregistrée, le chacal parti en quête d'un objet qui appartenait à un membre de la famille non présente dans cette demeure, et quelques secondes plus tard, Freki revient avec une brosse dans les babines, avant de regrimper sur l'épaule d'Anzu.

- Je vous remercie de votre temps, navré pour votre fille, mais je dois quand même enquêter sur sa disparition, savoir s'il est intentionnel ou non.

Elle sort de la maison, ne prenant pas garde à la note que le jeune homme est en train de lire, cela pouvait être écrit sur la contrainte après tout. Anzu pris la brosse, puis, elle laisse Freki la renifler puis renifler l'air avant de suivre une piste qu'il a vite retrouvé. Anzu le suit, observant le jeune homme qui doit encore être en train de lire la note, mais si elle devait le claquer pour le refaire émerger, elle le ferait sans problème.

Enfin, ils finissent devant la porte, Freki finissait par déterrer ce qui semblait être un bandeau ornant le symbole de Kumo, cela devait appartenir à Natsumi du coup. Cependant, elle trouvait une note écrite au sang caché dans le bandeau, vu la couleur de celle-ci et l'odeur qu'elle dégage, Anzu estime que cela s'est passé au alentour du départ de Teikoku. Sur celle-ci est partie les mots suivant :

Note ensanglantée:
 

Elle observe la note, laissant Freki la sentir pour lui confirmer si c'est bien son sang ou non.

- Cela a été écrit avec le sang de la jeune humaine, je reconnais l'odeur et j'en sens aucune autre.

- Dans ce cas, cela veut dire que c'est bien Natsumi qui l'a écrite, elle a dû le faire discrètement pour ne pas se faire voir. Ta copine doit avoir été forcé par cette femme à rejoindre le Teikoku, une certaine Jun, je vais tenter d'avoir des informations sur elle.

Cependant, si certes elle a rejoint le Teikoku, cela ne veut pas dire qu'elle se trouve actuellement à Hi. Peut-être qu'avec cette lieutenante elle est partie dans d'autres pays, ce qui pourrait être une piste, mais pour ça, elle doit d'abord enquêter sur cette femme.

- Je ne peux pas aller plus loin pour l'instant, il faut que l'on enquête sur cette femme pour avoir des réponses.


_________________

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 20:14

Tengoku, occupé à lire la lettre de Natsumi, ne faisait pas attention à ce qu’entreprenait la Sendai. Elle semblait s’adresser à la famille de la disparue. Que voudrait-elle apprendre de plus ? Tengoku avait la terrible vérité entre ses mains. La femme qu’il pensait connaître était partie sans même lui dire au revoir. Comment avait-elle osée après ce qu’ils avaient vécus ensemble ? La mission à Hidshu, les moments de complicités, de rigolades. Sans oublier à combien de reprises il avait défendu son amie alors même que cette dernière était en tort… Et elle ne prenait même pas la peine de lui dire quoique ce soit avant de disparaître… où allait-elle ? Pourquoi faire ? Devenir forte, depuis quand était-ce son but…

Alors que Tengoku avait fini son effroyable lecture il se rendit enfin compte qu’Anzu et son animal étaient rentrés chez les Harusame pour en ressortir avec une brosse à cheveux, appartenant à Natsumi sans doute. Elle commença à suivre son animal pisteur sans prévenir. Tengoku resta cloué sur place à la regarder faire. Que cherchaient-ils au juste sachant que ce message disait qu’elle était déjà loin ? Ce message qu’elle n’avait même pas pris la peine de consulter. Tengoku, envahit par la curiosité, et pas l’espoir impossible de la retrouver pas loin d’ici, se mit à suivre le duo en gardant la lettre à la main.

Après plusieurs minutes dans les pas du chacal, qui semblait n’avoir aucun mal à suivre la piste olfactive, le trio arriva au niveau de l’Arche Grise. Le petit canidé commença à farfouiller le sol puis la jeune Kunoichi semblait en déterrer un objet. Tengoku se rapprocha et pu identifier l’objet comme le bandeau caractérisant les shinobis de Kumo. Mais, ce n’était pas tout. La Sendai trouva un petit papier caché entre le tissu et l’emblème du village. Tengoku s’approcha encore et put lire ce que contenait ce morceau de papier. Il n’en crut pas ses yeux, la nouvelle était encore plus terrible que celle précédemment annoncée. "Aidez-moi", Natsumi s’était alors sans doute fait enlever par le Teikoku. Tengoku posa les yeux sur la lettre froissée qu’il avait dans la main un instant. Tout ceci n’était qu’une mascarade pour faire croire qu’elle était partie de son plein gré et qu’on se résigne à ne pas la chercher ? Le plan était bon, Tengoku n’y aurait vu que du feu mais Anzu fut plus maligne que ça et grâce à elle ils avaient maintenant un morceau de la vérité.

« Lieutenant crocodile… Ça me fait penser à une des rares Hijins qui était encore présente après le retrait des troupes du Teikoku. Je l’ai aperçu dans une brasserie, une lieutenante accompagnée d’un impressionnant crocodile de plusieurs mètres, sans doute une invocation comme vous. »

C’était insensé, pourquoi cette lieutenante aurait enlevé son amie ? Tengoku ne voyait aucune raison valable et maintenant il avait d’autant plus peur pour elle. Alors que l’empire semblait avoir voulu partir en paix, cet acte avait-il était commandité par sa hiérarchie ?

« Que va-t-on faire ? Comment la retrouver maintenant ? Cet indice, en plus de la lettre qui dit le contraire, sont des preuves accablantes envers l’empire. Je pense que nous devrions contacter les hautes sphères du village, voir même la Raikage, afin qu’ils demandent des explications à l’empire sur ce sujet. Si c’est un acte perpétré de façon officielle ils devront s’expliquer mais si c’est plus isolé cette lieutenante Jun devra répondre de ses actes. Kumo ne peut pas accepter que l’un des siens soit enlevé sans réclamer justice. Vous allez m’aider ? »

Tengoku était désespéré, tout son monde s’écroulé. Pourquoi l’empire ou cette lieutenante en voudrait à sa Natsumi ? Et la Raikage allait-elle l’aider ou Natsumi ne serait qu’un dégât collatéral comme de nombreux autres avant elle.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Ven 26 Juin 2020 - 1:39
Anzu réfléchit, comment faire pour retrouver cette jeune femme ? Si elle était bien partie pour être à Hi, cela pourrait très bien ne pas être le cas, elle pourrait être ailleurs après tout. La Sendaï soupire, se demandant comment arranger tout ça sans que ça parte en accident diplomatique ... mais elle est douée pour se camoufler et retrouver des personnes, pas pour éviter ce genre d'accident. Anzu sait qu'elle ne pourrait pas réussir même en étant le plus diplomate possible à éviter ce genre d'accident, cela dépasse ses compétences, mais elle pense qu'il n'y a qu'une personne qui pourrait aider Tengoku : Meikyû Raizen. Peut-être que lui pourrait trouver une solution, ou du moins essayer d'arranger les choses avec ce Genin, pour sa part, Anzu ne peut pas allez plus loin, de peur de tout faire foirer entre le Teikoku et Kumo.

- Sazuka est juste une Raïkage temporaire, mais je pense que tu peux en parler à Meikyû Raizen, à mon sens, c'est lui qui serait le plus apte à t'aider. Mes compétences s'arrêtent ici pour ma part et ma part du travail est fait, va donc parler à Raizen de ma part.

Elle remet son chapeau correctement, puis commence à rentrer au village, couvert de son ombrelle. Elle espérait juste que le Meikyû, ancien chef de la police - ou actuel, elle ignore s'il a repris ou non sa place - pourrait l'aider à trouver une solution.

_________________

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE] Empty
Sam 27 Juin 2020 - 7:07

La Sendai était en pleine réflexion, elle soupirait en tentant sans doute d’évaluer toutes les possibilités envisageables pour aider le jeune homme à retrouver son amie disparue.

Plus que cela, c’était un Genin de Kumo qui avait disparu, peut-être enlevé par le Teikoku qui avait finalement sévit une dernière fois avant de quitter les lieux. Alors que les Kumojins avaient laissés partir la Régente sans problème… Si seulement ils avaient appris la nouvelle avant ils auraient gardés Hokazuka Rie au sein de leurs murs jusqu’à avoir le fin mot de cette histoire.

Enfin, après avoir murement réfléchie, la jeune femme s’adressa au rouquin. Elle évoqua Meikyu Raizen comme l’homme le plus apte à résoudre ce problème. Tengoku se souvenait de ce personnage comme étant le sage qui avait longuement parlé lors de l’arrivée du Fukkatsu à Kumo. Il semblait être proche de la Raikage temporaire et devait être donc un très puissant Ninja. Et ses paroles laissées également à penser qu’il était un grand diplomate.
Si cette situation pouvait s’arranger dans le plus grands des calmes ça irait très bien à Tengoku. Il voulait juste récupérer sa Natsumi qu’on avait sauvagement arraché à sa famille.

La Sendai prit alors congé du Genin lui laissant la suite des évènements. Mais où trouver ce fameux Raizen ? Sazuka avait évoqué sa présence dans le complexe scientifique, peut être qu’une grande partie du Fukkatsu passait son temps là-bas afin de réorganiser le village ? Tengoku partit alors en direction de ce bâtiment pour trouve ce Shinobi qui était pour l’heure son seul espoir. Si toutefois il ne pouvait pas l’aider, Tengoku se débrouillerait seul.



HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673

Une de perdue, dix de retrouvées ? [LIBRE]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: