Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku]
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 13:00 par Hao-Ku Sari

» 4/04. Unité n°4
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 12:54 par Keijiro

» Diplomatie musclée - PV Masami
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 12:38 par Jiki Masami

» 04. Questions diverses
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 12:15 par Oterashi Yanosa

» [Mission/A/Teikokumo] La dernière aventure de Shoda
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 10:38 par Medyūsa

» 5/02. L'âme du Soshikidan
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 10:01 par Daigoro Jin

» 2/09. RENCONTRE N°3: Le fossé sans fond
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 4:44 par Sakkaku Haise

» 2/04. Unité ouest
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 3:45 par Sakkaku Haise

» 2/01. Unité nord
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 2:40 par Mawehara Miyuki

» 1/04. Fuir l'inconnu
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] EmptyAujourd'hui à 1:31 par Sendai Yahiko

Partagez

Chaos, Évolution, Révolution [Libre]

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Chaos, Évolution, Révolution [Libre] Empty
Lun 15 Juin 2020 - 5:40

Laissant ses iris naviguer à travers le lot important de feuilles éparpillées, Raizen se situait dans un endroit bien peu studieux de Kumo. Ayant plus ou moins réalisé que son habitation était habitée depuis son départ, bien des éléments avaient changé. Les gens avaient évolué, s’étaient adaptés et avaient pris des décisions et des arbitrages.

Pour ce faire, au lieu de se complaire, revoir le passer et ressasser une tonne de mauvais souvenirs, il n’avait mis aucune seconde à s’atteler à la tache dans ce lieu qui était devenu son second domicile. Ne semblant pas forcément avoir changé, cet endroit dans Kumo était plus ou moins son repère secret. Dans une région légèrement boisée, après quelques minutes de marches se situait un repère en bois qu’il avait jadis construit pour s’adonner à des ateliers visant à se cultiver, sans forcément être dérangé.

Avec le temps, cet endroit était devenu légèrement symbolique. Lieu mythique où Sazuka et lui avaient développé un lien et approfondi leur passion respective pour le fuinjutsu, il en gardait de très bons souvenirs. Or, même si la nostalgie était tentante, il n’était pas totalement là pour cela.

Utilisant ainsi la longue table en bois pour y étaler une tonne de papiers, Raizen s’adonnait à ce qu’il faisait de mieux, l’observation, l’analyse et la construction. Quoiqu’il arrive, il savait pertinemment qu’une fois le pouvoir en place, il fallait s’activer. On lui avait dit que remettre sur pied un village prenait du temps. Toutefois, n’était-ce pas un phénomène contextuel ? Le temps allait-il vraiment permettre à la population de prendre les bonnes décisions aux meilleurs moments ? Pas vraiment. Le changement et les actions avaient beaucoup plus de poids que le temps et les microactions. Pour faire avancer les choses, il fallait plus, il fallait du mouvement dans les zones adéquates pour s’assurer que toutes les fondations étaient mises en place et en direction d’un objectif cerné.

Devant un contexte légèrement imparfait, le Meikyû avait donc étalé quelques documents de note qu’il avait remplis à travers tous ses voyages. Semblant relativement brouillon, le tout était pourtant classé par catégorie et par sujet. Allant des sujets les plus pertinents aux moins pertinents, il s’amusait à changer les documents de place, comme s’il tentait d’établir une certaine ligne du temps ou axe des priorités.

Prenant un peu de recul, il prit une grande respiration avant de se rasseoir et de se mettre à écrire sur un parchemin.

**Actions à entreprendre**
Sur celle-ci, de nombreux sujets y figuraient, tant sur la sécurité interne qu’externe. Après tout, ce n’était pas suite aux élections qu’il allait devoir passer deux semaines à planifier des idées pour finalement les proposer. Il fallait faire preuve d’initiative, quoiqu’il arrive. La proactivité était toujours bienvenue et même nécessaire. Autrement, ils seraient condamnés à retourner sur des lourdeurs politiques qui ne feraient rien bouger.

Ainsi, sur la table, de nombreux sujets étaient présents, notamment sur la coalition, mais aussi sur ce qu’il planifiait entreprendre si le rôle qui lui était attribué était bel et bien ce qu’il envisageait être le plus pertinent et cohérent pour lui.

Représentant une liste concrète des actions qu’il entreprendrait et des objectifs qu’il allait poursuivre, le Meikyû s'adonnait à un travail acharné et ardu. Pourtant, sa plume écrivait de nombreuses lignes directrices avec aisance et fluidité. Kaze, Hayashi, Iwa , Kiri puis finalement Hi étaient tous considérés. Or, ils n’étaient pas les seuls. Pourtant, un objectif concernait chacune de ses factions.

Non loin, sur une feuille résidait l’existence d’un système assez particulier qui saurait peut-être prouver un côté fort intéressant. Il avait aussi pris le soin d’y glisser un système quelconque d’ambassade qu’il faudrait tester. Cette idée de Kaya était une idée de génie qui valait la peine d’être explorée. Or, avant qu’elle se produise, quelques étapes étaient nécessaires pour arriver à cette étape et finir par atterrir sur l’objectif final.

Puis, parmi ses feuilles, alors qu’il les avait libérés d’un de ses sceaux, il remarqua une pile de papier un peu jaunie par le temps. Symbole d’usure, l’écriture y était aussi différente. Forcé de terminer ce qu’il avait entamé par souci d’efficacité, il reporta finalement son attention sur la pile de feuilles avant d’y constater l’écriture de son ancienne colocataire. Asami et lui avaient vécu ensemble quelque temps, du temps que leur relation était encore cordiale. Or, le temps avait fini par les mener dans des chemins différents. Malgré tout, ce n’était pas pour autant qu’il n’avait pas grandement appris d’elle et vice versa. Il avait tant appris d’elle qu’il s’était même permis de lui voler de la documentation pour sa propre culture personnelle. C’était d’ailleurs ainsi qu’il s’était accoutumé à la science du poison. C’était aussi de cette manière qu’ils s’étaient rencontrés à la base et de cette façon qu’il avait découvert son emploi au sein de l’institut…

Soupirant au regard de ses souvenirs, il éplucha rapidement les documents avant de tomber sur un segment qui capta son attention. Après plusieurs secondes de lectures qui se transformèrent en plusieurs minutes, Raizen comprit qu'il avait mis la main sur une idée de génie dont il allait s'inspirer.

Ceci pouvait non seulement être très utile pour Kumo, mais aussi pour le reste du Yuukan. Ce projet au nom particulier pouvait réellement être un incubateur mélioratif. Il s'intitulait ...



_________________
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Chaos, Évolution, Révolution [Libre] Empty
Sam 20 Juin 2020 - 15:53




Ce fut tout par hasard au court d’une promenade dans le froid hivernal de Kaminari que Sazuka s’était souvenu de cet endroit, où elle avait remarqué que ce ninja, cet homme; n’était un gros beauf comme le reste de ses congénères.

Bien sûr parler en ces termes de l’ensemble de la gente masculine était un pool réducteur et il était arrivé à l’Uzumaki et plus qu’attendu d’en croiser quelques uns qui en valaient la peine. Celle d’au moins leur adresser la parole et au mieux leur témoigner un peu de respect.

Cet endroit fut aussi celui où elle développa avec son concours ses dons pour les arts du scellement, et elle ne pouvait nier qu’il y avait jouer un rôle cruciale; ne serait ce que pour avoir réveillé cette faculté qui voulait dans son sang comme la perfidie dans celui de ses ennemis. Elle se souvenait de cette cabane dans l’arbre et s’était demandé si les Hijin l’avaient elle aussi réduite en cendres.

Quand incendie volontaire un édifice tel qu’une Assemblée; où se trouvaient les limites ? Mais elle y constat mais en s’approchant qu’il n’en fut rien, sans doute ne l’avaient-ils pas trouvée; ce lieu étant tant à l’abri des regards, presque secret voire précieux.

Éprouvait elle un peu de nostalgie quant au fait de fouler à nouveau cette poussière si caractéristique ? Peut-être, peut-être pas. Elle n’eut pas de s’en rendre compte, elle s’était aperçue d’une présence.

Nouvelle coïncidence...

-On dirait une histoire qui se répète... avait-elle interpellé l’individu. Elle observa les lieux. Des papiers, ou plutôt des documents éparpillés ci et là; cela ressemblait fort à ces journées passées ici à s’entraîner... Qu’est-ce que tout cela, Raizen ? Demanda-t-elle finalement en s’approchant pour voir de plus près.

Certains des documents ressemblaient forts aux plans que l’ont pouvait trouver dans les archives de l’institut, ou même celles de la raffinerie. Elle se demandait ce qu’il était en train de mijoter.

Revenir en haut Aller en bas
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Chaos, Évolution, Révolution [Libre] Empty
Dim 21 Juin 2020 - 6:49

Détectant l’approche soudaine de Sazuka, Raizen eut un léger sourire, comme quoi tous les deux avaient indirectement été guidés vers cet endroit qui représentait plus ou moins le lieu dans lequel ils avaient réellement fait connaissance. C’était là que Raizen avait appris à voir au-delà de la facette contre laquelle plusieurs ne savaient ou donner de la tête. Partageant une passion commune pour le développement et l’évolution, cette situation aussi éphémère que simple devint plus tard l’accomplissement d’un rêve qu’il avait hérité de son père : celui de voir un Meikyû et une Uzumaki travailler main dans la main pour avancer et développer l’art du fuinjutsu. Celle qui jadis fut temporairement son élève était maintenant son égale, une experte à sa propre manière dans l’art des sceaux. Ainsi, il ne pouvait considérer qu’elle avait un jour été son élève. Au contraire, Raizen l’avait toujours catégorisé comme son égal, même lorsqu’elle apprenait les premiers rudiments du fuinjutsu. Indirectement, il avait toujours eu l’intuition qu’elle était particulière et cela ne lui avait jamais fait défaut…

-Haha, tant que ce n’est pas ce cycle infernal qui se répète, ce n’est pas si mal non ?

Lui faisant un léger sourire, il poursuivait cette histoire qu’ils écrivaient indirectement ensemble d’un clin d’oeil histoire de rouvrir les livres de Sazuka sur son fameux tic.

-Tout cela… c’est plus ou moins l’ensemble des plans que je compte proposer au prochain chef du village…

S’arrêtant d’un seul coup, il venait de placer tous les dossiers en ordre, isolant ainsi quelques rassemblements de feuilles en pile représentant chacune un dossier quelconque ou plutôt un projet.

-Si tout se passe bien, c’est ce que je compte te proposer au moment de ta montée au pouvoir pour aider Kumo à évoluer…

Lui souriant légèrement, Raizen était étrangement souvent de bonne humeur lorsqu’il était en compagnie de Sazuka. L’âme plus ou moins solitaire qu’il représentait s’était étrangement accoutumée à sa présence au moment où il s’était détaché de toutes ses attaches. Que ce soit Asami, Kaede, Sayo ou Hisao, il s’était plus ou moins éloigné d’eux, volontairement ou non pour se consacrer à lui-même et à son évolution. À ce moment précis, il avait fait la rencontre de Sazuka qui s’était révélée être une alliée avec qui il partagea de nombreux événements. Le reste était connu de tous.

-Et toi, qu’est qui t’amènes dans ce lieu ? Serais-tu nostalgique ou as-tu aussi perdu ton appartement ?

Se permettant une légère blague alors qu’il venait de fermer les différents dossiers éparpillés, il offrit la pile de 13 dossiers distincts pour que Sazuka en voie les titres :

-Il y a un mélange de plans, de priorités, mais aussi d’idées dont je voulais me pencher en ta compagnie. Si cela te tente, je pourrais te présenter au moins les 13 sujets les plus importants…

Attendant de voir sa réponse, si elle acceptait, elle pourrait y voir de nombreuses inscriptions qui couvraient un large périmètre. Raizen n’avait pas chômé du tout… Si le tout pouvait paraître précipité sachant que rien n’était décidé, il demeurait confiant sachant que ses idées étaient intangibles en fonction du contexte. C’est d’ailleurs ce qui représentait le point fort de ses réflexions. Les dossiers étaient donc les suivants …
Spoiler:
 

Attendant sa réaction en observant les titres, le Meikyû attendait de voir si elle était disposée à en savoir davantage. S'adossant ainsi contre la table, il était prêt à lui faire part de ses idées. Or, il pouvait aussi comprendre qu'elle n'était possiblement pas venue pour cela. Le cas échéant, ils auraient du temps pour en discuter à un autre moment et se dirigerait vers un autre sujet.


_________________
Chaos, Évolution, Révolution [Libre] J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

Chaos, Évolution, Révolution [Libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: