Soutenez le forum !
1234
Partagez

Axe de progression [Ami]

Kaguya Kôsuke
Kaguya Kôsuke

Axe de progression [Ami] Empty
Lun 15 Juin 2020 - 20:40
Kaguya Kôsuke avait changé. Et récemment, cela avait été plus vrai que jamais. Entre son voyage diplomatique – qu’il avait détesté – à Ame no Kuni, sa nomination surprise en tant que porte-parole en l’absence de l’Empereur, le Sommet des Shinobis tenu secret ou encore le plan de libération de Kumogakure no Satô ; le Guerrier Ecarlate n’était plus le même et c’était aisément compréhensible. Lui qui avait toujours été le plus simplet des soldats avait été forcé d’aller au-delà de ce qu’il avait toujours crûes comme ses limites. Oh il n’était ni devenu un véritable leader, un fin diplomate ou l’homme le plus éloquent du pays, loin de là. Mais il avait découvert les facettes de ce monde shinobi et les impacts étaient là.

Il mourrait d’envie de retrouver cette simplicité qui avait longtemps dicté sa vie, celle d’un guerrier qui ne respectait que la force et la persévérance. Lui qui aimait chercher à se dépasser, à sentir son front humide suite à un travail acharné. Et très rapidement après être enfin rentré à la capitale du Feu, le Kaguya n’avait eu qu’une idée en tête : faire à nouveau le chemin vers les terrains d’entraînement.

Lorsqu’il put enfin le faire, la satisfaction fut vite rattrapée par les fantômes du passé et le besoin urgent qui l’animait. En réalité, il y avait une seule chose qui était presque devenue une obsession : le combat que Tomoe, Rie et lui-même avaient livré face au traître. Qu’importe si ce dernier avait surpris tout le monde de par sa lâcheté, qu’importe s’il avait attaqué dans le dos, qu’importe à quel point les choses auraient pu être différentes dans un combat loyal… Ce n’était là que des excuses qui sonnaient creuses dans l’esprit du porte-parole.

Pour ne plus jamais perdre qu’importe la situation, il n’y avait qu’une solution : devenir plus fort que quiconque.

Et c’était bien l’ambition de celui qui ne se voyait pas porter la parole et la flamme de l’Empire s’il n’était lui-même pas le premier exemple de cette force de conviction et de cette volonté constante de devenir plus fort et plus grand.

Aussi, il repensa à nouveau à cet affrontement qu’il considérait – malgré la fuite de son ennemi – comme une défaite. Face aux innombrables chaînes et au puissant Raiton que l’ex-Capitaine avait utilisé face à lui, Kôsuke voyait déjà un axe de progression hurlant qu’il se devait de combler : la vitesse.

Alors il courut, à petites foulées pour s’échauffer. Et c’est lorsqu’il senti ses muscles commencer à travailler et chauds qu’il se donna un objectif plus important, celui de courir à en perdre le souffle. C’est lorsqu’il serait épuisé qu’il songerait alors à utiliser son chakra. Mais avant cela, il se devait de souffrir d’un grand effort…

Il allait courir encore pendant un long moment.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi
Ami
Ami

Axe de progression [Ami] Empty
Mar 16 Juin 2020 - 23:37
« Je vous salue, Kaguya-taishō. »

La voix sortait de nulle part, au prime abord. Mais en se retournant, Kaguya Kôsuke pouvait apercevoir une silhouette singulière.

« J'espère ne pas vous avoir surpris Kaguya-taishō, surtout au vu de ma tenue. Je sais que certains peuvent prendre peur à la première rencontre. »

Ami, ancien émissaire du Protectorat de Kumo se tenait à présent devant le représentant officiel de l'empire : Kaguya Kôsuke. Libérateur de Kumo, il s'entrainait à présent. Son caractère fougueux, et sa hargne au combat allaient de paire avec sa motivation à l'entrainement. Autant de raisons qui poussèrent Ami à espérer trouver le dit Kôsuke en ces lieux.

« J'ai appris au sujet de la libération de Kumogakure no satō. J'aurais souhaiter assister à une entente durable entre nos deux peuples. J'ai œuvré des mois en ce sens, et je suis certain que la Régente Hokazuka Rie aussi. Mais les évènements en ont décidé autrement, et je trouve cela bien regrettable… »

Mains dans le dos, Ami marqua une courte pause. Pas une émotion ne transparaissait sur son visage couvert de bandages. Seul l’œil d'encre noire apparaissait à la lumière.

« Mais je m'égare… Si je viens à votre encontre, et je vous prie de m'excuser pour mon dérangement, c'est pour vous faire part de mes projets, et de discuter de notre Empire ensemble. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, bien entendu. »

Une réponse plus tard, il poursuivit sans plus tarder.

« Avant d'aller plus loin, j'aimerais vous poser cette question, en votre qualité de Porte-parole : vers quelle voie se dirige le Teikoku ? Mon être est au service des habitants de l'Empire, et de tout ceux qui en ont besoin par-delà le Yuukan. Mais pour savoir comment aider, j'ai besoin de comprendre la direction de notre Empire. »

Il avait autrefois posé la même question à sa Capitaine, Hokazuka Rie. Aujourd'hui, il réitérait cette même interrogation cruciale.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757
Kaguya Kôsuke
Kaguya Kôsuke

Axe de progression [Ami] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 21:42
On l’avait appelé. Kaguya Kôsuke ne s’arrêta pourtant pas de courir, préférant de prime abord jeter un œil dans la direction convenue. Mais à la vue de cette silhouette ô combien singulière, celui qui ne jurait que par l’entraînement et le terrain mit fin à sa course. Prenant bien soin de maintenir une respiration la plus à même de faciliter sa récupération, son souffle était plus présent qu’à l’accoutumée.

Le « visage » masqué du soldat ne pouvait être plus original et marquant. Ainsi, s’il était déjà arrivé que le porte-parole ait à éplucher les profils et écumer les dossiers pour une mission, le Yamanaka avait forcément laissé un souvenir. Ce n’était pas chose récurrente d’avoir un soldat impérial qui portait un masque et qui, de surcroît, s’appelait « Ami ».

Le Guerrier Ecarlate expira un bon moment, puis balaya les quelques gouttes de sueur qui tutoyaient son front.

« C’est toi l’Ami qui organisait régulièrement des réunions avec les Kumojins ? Si tu viens te plaindre, je suis pas d’humeur… »

Il était bon de rappeler la situation complexe dans laquelle se trouvait le Kaguya. S’il avait été l’artisan d’un plan rondement mené qui avait épargné deux pays et deux peuples d’une guerre et vidé les rangs de l’Empire des traîtres qui l’animaient, il n’avait retenu que son infériorité face au traître Hiko. Et que ce soient pour le dépasser ou pour être à la hauteur des changements qu’il voulait insuffler au Teikoku, Kôsuke se devait de toujours devenir plus fort, plus puissant.

Mais il ne s’agissait pas des habitudes passées de ce bon vieil « Ami », qui pourtant seraient forcément affectées par la libération et l’indépendance retrouvée de Kaminari no Kuni et du village caché des Nuages. Non, il venait pour discuter de leur Empire. Et le porte-parole qui était avant tout un homme de forte conviction appréciait discrètement ceux qui s’impliquaient dans le Teikoku. Une petite différence que certains rapprocheraient du détail, mais qui était loin d’en être un pour celui qui l’avait profondément changé ces derniers jours…

« L’Empereur est absent, il m’a dit devoir accomplir une mission confidentielle plus importante que tout. Mais je pense qu’il savait que sa présence à la tête de notre Empire empêcherait les Kumojins d’envisager la paix avec nous. Son absence, j’espère temporaire, m’aura permis de libérer le village et d’éviter à des populations de souffrir à nouveau. Notre conquête s’était faite sans volonté de tuer, mais des représailles à Kumo n’auraient pas pu être aussi… clémentes. »

On pouvait croire que le Kaguya ne répondait pas vraiment à l’interrogation de son interlocuteur. Et c’était en partie vrai, car on comprenait alors à quel point il était en proie aux bilans et aux réflexions sur le futur, mais aussi sur le passé. Avait-il bien fait, de libérer le village de Kumogakure no Satô plutôt que de l’avoir rayé de la carte ? D’ailleurs, s’il l’avait vraiment voulu, aurait-il réussi ou est-ce que les Kumojins et le Fukkatsu auraient-ils réussi à l’empêcher ? Avait-il vraiment raison de croire que le peuple de la Foudre pourrait comprendre ce qui avait motivé l’Empire du Feu et le mal qu’ils avaient causé ?

A cet instant, le porte-parole se rendit compte qu’il ne pouvait entièrement satisfaire la question du Yamanaka en l’état. Il secoua un peu la tête avant d’inspirer.

« Certains ont pensé que l’Empire devait faire la guerre à ceux qui ont tant fait souffrir. Mais je pense que nous devons prendre l’enjeu de l’autre côté. Nous devons protéger ceux qui sont dans le besoin, et montrer voire éduquer les villages cachés plutôt que de les attaquer. Non seulement nous ne sommes sans doute pas suffisamment forts à vaincre les trois villages shinobis, mais même si nous réussissions, qu’est-ce qui empêcherait l’émergence d’autres cités ou organisations ? »

Le Guerrier Ecarlate regarda le sol sur lequel il avait déjà bien couru, en quête d’une détermination qu’il avait peut-être déjà.

« Nous devons nous renforcer pour protéger ceux qui seraient susceptibles de traverser ce que le peuple du Feu a enduré. Et ce n’est que si des villages cachés s’opposent à cela ou réitèrent leurs crimes passés que nous les écraserons. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi

Axe de progression [Ami]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: