Soutenez le forum !
1234
Partagez

Vent Divin - Pv Tenzin

Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Lun 15 Juin 2020 - 21:15
Tant d'évolutions en quelques mois. Je n'étais encore il y a quelque temps qu'un simple genin médiocre, un type comme les autres qui avait décidé de reprendre du service alors que mon expérience datait d'une dizaine d'années sans qu'à l'époque je ne sois vraiment reconnu ou même investit dans ce que je faisais. Mais le destin en avait décidé autrement, et aujourd'hui, j'étais là, un homme nouveau en quelque sorte. Si j'avais changé de vie pour moi, je l'avais d'avantage fait pour autrui, ma famille d'abord, et, emprunt d'une certaine compassion, pour les autres aussi.

Si ma motivation première était l'exploration et la découverte de nouvelles régions, de nouvelles cultures et d'anciens trésors, il fallait avouer qu'à l'heure actuelle, malgré le support d'Aimi et mon entrée dans le Manazuru, je n'avais pas réussi à mettre en avant mes désirs. En lieu et place de cela, j'avais progressé dans la hiérarchie militaire, à ma grande surprise, et j'avais acquis de nouvelles compétences, dont bons nombres grâce à autrui. Aujourd'hui encore, j'étais là pour parfaire mes connaissances et accroître mon potentiel. Seulement cette fois, j'espérais franchir un cap. Pour autant, tout ceci me faisait peur, car cette fois, les circonstances étaient différentes. Compte tenu de la situation actuelle, la demande que j'avais faite à Tenzin ne visait plus à apprendre une technique défensive, mais bel et bien quelque chose d'offensif, et d'un niveau extrême à mes yeux qui plus est. Je m'étais entraîné bien plus depuis quelque temps, et si je me sentais prêt à affronter ce qu'un maître dans l'art du futon pouvait faire, seule la pratique saurait me dire si j'en avais les capacités.

Quelques jours auparavant, avant de contacter mon mentor, j'avais décidé de procéder à quelques étapes de repérage. Dans l'idée que j'en avais d'une technique de vent de très haut rang, il me semblait important de trouver un espace adéquat pour s'entraîner. Si les Hauts-Plateaux semblaient être la destination logique, la proximité avec le village et le nombre de personnes s'y entrainant potentiellement m'avaient poussé à choisir un espace du pays éloigné de la ville. Une fois chose faite, comme avec d'autres shinobis, j'avais envoyé ma demande par missive, non pas par pudeur, mais parce qu'il me semblait que lui, tout comme d'autres n'étaient pas nécessairement disponible à tout instants dans la situation actuelle. Ainsi, mon courrier avait été réceptionné.

Citation :
Tenzin,

Je suis conscient que la situation actuelle dans le village n'est pas ce qu'il y a de mieux. Entre les menaces extérieures d'un homme qui ne recule devant rien et la potentielle menace souterraine, accaparer l'attention d'un jonin comme toi avec toutes les responsabilités qui vont avec pourrait paraitre égoïste. Pour autant, à mon sens, c'est justement parce que tu es ce jonin que je ne peux me tourner que vers toi.

Depuis plusieurs mois, déjà, j'ai fait appel à tes connaissances pour progresser et développer mes compétences dans la maîtrise du futon. Aujourd'hui encore, je réclame ton aide. Je me suis durement entraîné depuis tes derniers cours et depuis notre entraînement et aujourd'hui, j'ai le sentiment que je peux franchir un cap.

Dans cette optique et compte tenu des dangers futurs qui s'approchent de nous, accepterais-tu de m'aider une nouvelle fois ? De m'aider à développer une attaque qui soit en mesure de combattre à la fois cet homme, mais aussi celui qui dors ?

J'ai trouvé un terrain adéquate pour ce genre d'entraînement. Je te joins un dessin de ma part pour t'y rendre. J'y serais dans trois jours.

Toutes mes excuses pour le dérangement, je te sais fortement occupé.

Teruyo.

Le jour était donc venu et, arrivé la veille au soir sur place, le matin se levait tranquillement. En attendant que mon mentor n'arrive, Bersekyr, mon ours géant de dix mètres et moi-même étions en train de faire une petite partie de cartes, une partie de hanafuda avec des cartes de plus d'un mètre entre ses griffes, tandis que de mon côté, chacune d'elles étaient callées par plusieurs cailloux pour les faire tenir droites.

"Ahah ! Encore gagné !" fis-je en souriant.
"Tu triches avorton !" grogna l'ours, faussement déçu de sa longue série de défaite.

D'un coup, alors que je manipulais comme je pouvais l'une des tablettes en carton lissée aux motifs floraux, mon compagnon de jeux leva la truffe avant de prendre la parole.

"Hum ... quelqu'un arrive !".





_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Mar 16 Juin 2020 - 21:16
Une fois de plus, je me trouvais dans les bureaux du Sazori où de nombreuses tâches restaient à finaliser pour la journée. Je commençais à comprendre -ou plutôt entrapercevoir- au final l'air pâle et les cernes qui témoignaient de la profonde fatigue qu'avait pu ressentir Toph en tenant le Conseil à elle seule après la mort du Yondaime. Rien qu'en étant Chef d'unité, la charge de travail était plus que considérables. Ma rivale avait quant à elle tenue le rôle de Kage et de Conseil à la fois, portant sur ses épaules des charges si lourdes qu'il était difficile d'imaginer qu'elle n'avait que quinze ans parfois. Mais son sérieux, sa rigueur et sa force, en dépit de tout ce que pouvaient dire beaucoup de gens, faisait d'elle une dirigeante digne d'être suivie. Et alors que j'étais en plein dans la paperasse, repassant en revue plusieurs dossiers shinobis, un des membres de mon unité se présenta devant moi, à genoux, avec un parchemin entre les mains.

-Taicho-dono, vous avez reçu une lettre d'un certain Teruyo.

-Mikado, je t'ai déjà dit que tu peux laisser tomber le vouvoiement et les genoux au sol. Redresse-toi.

Ces derniers mots avaient été prononcés avec un petit sourire. Le jeune homme talentueux qui me faisait face avait tendance à être timide et bien trop formel à mon goût, malgré nombre de mes remontrances à ce sujet. Chaque fois il acquiesçait, mais recommençait le lendemain. Je récupérai le parchemin en question tout en remerciant Mikado, et le lis entièrement avant de sourire plus bel. Un nouvel apprentissage avec Teruyo ? A la différence que cette fois-ci il semblait vouloir apprendre quelque chose d'encore plus offensif que la fois précédente. J'avais une ou deux techniques dans mon répertoire correspondant à sa demande, mais une seule qui marquait réellement la différence avec celle que je lui avais appris et qui ne requérait pas l'usage d'une arme. Mais j'espérais que l'endroit qu'il avait trouvé pour cette technique était nickel, car dans le cas contraire, cela risquait d'être bien trop dangereux de lui apprendre cette technique. Je pris ma plume et commençai à rédiger la lettre, mais lorsque je vis que mon subordonné était toujours là, je relevai ma tête un instant et m'adressai à lui d'un ton amusé.

-Tu sais, tu n'es pas mon coursier Mikado. Je saurai faire délivrer mon message, tu peux y aller. Merci encore.

D'un hochement de tête, il acquiesça et se volatilisa comme les ninjas savaient si bien le faire. Une fois que j'eus finis de rédiger mon courrier, j'invoquai un autour messager que je chargeai de remettre la lettre à mon élève à temps partiel.

Citation :
Bonjour Teruyo,

Si tu es prêt à passer ce cap, je suppose que tu as du faire énormément de progrès. Malgré le fait que je sois un brin débordé, je suis toujours un prof à l'Académie. En l'occurrence j'utilise mes clones de vent pour enseigner. Et si ça ne te dérange pas, je ferai de même pour le rendez-vous que tu m'as fixé. Comme tu t'en doutes, j'ai pas mal de travaille sur la planche.

Je te retrouverai donc dans trois jours, comme convenu, au terrain que tu m'as indiqué. J'espère que celui-ci est réellement adapté, car la technique que j'ai en tête pour ce que tu cherches ne peut en aucun cas être utilisé à proximité de civils ou de ninjas inexpérimentés. Mais comme tu l'as si bien dit, nous ne pouvons pas faire l'économie de nous renforcer.

J'attends de voir les progrès que tu as fait depuis notre dernière rencontre.
A bientôt.

Tenzin

~~

Quelques jours plus tard, deux de mes clones s'en allaient en survolant la ville de la Roche pour se rendre au terrain d'entraînement à Tsuchi no Kuni. Bien évidemment, les gardes des portes avaient été alertés et ne posèrent pas de questions lorsqu'ils me virent passer. Parcourant le ciel, je me dirigeai vers l'endroit désigné et lorsque j'arrivai, je fus surpris de constater la présence non pas d'une personne, mais deux. Enfin, si l'on pouvait dire ainsi. La deuxième personne n'était nulle autre qu'une énorme bête poilue d'une dizaine de mètres de haut. Un ursidé, de la même famille que Iorek ou presque. Un sourire étira mes lèvres alors que je me posais au sol au niveau de Teruyo.

-Eh bien en effet, je vois qu'il y a eu quelques changements depuis.

Le premier clone venait de parler, tandis que le second était resté à l'écart, loin du groupe et du terrain. Cela pouvait sembler étrange, mais cela avait bien une raison. Le clone se tenant devant le shinobi trentenaire et son compagnon regarda brièvement dans la direction de son homologue avant de le pointer du doigt et d'expliquer.

-On s'est dit qu'il valait mieux avoir un clone de secours, au cas où il m'arriverait malheur. Ce serait dommage de devoir attendre que d'autres clones fassent tout le chemin jusqu'ici.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Vent Divin - Pv Tenzin Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Lun 22 Juin 2020 - 22:10

Alerté par mon compagnon à poils, je levais vers le ciel, une immense forme volante faisant vol vers moi. Ainsi donc, le jonin avait lui aussi signé un pacte avec une de ces entité quasi-légendaire. Je savais que je n’étais pas le seul, mais en voir un d’une taille plus importante que le messager habituel que mon mentor m’avait envoyé par le passé me faisait réfléchir à ce monde encore caché à nos yeux. Combien étaient-ils ? Où se cachaient-ils ? Pourquoi ? Tant de questions et si peu de réponses, si peu de temps pour y répondre. Déposant en premier lieu, à une distance raisonnable ce qui était sûrement clone, Tenzin me fait rapidement face avec sa bonhomie naturelle et ses remarques qui me firent rougir quelque peu.

« Ahaha, oui en effet. Disons que c’était nécessaire pour palier à certaines faiblesses. Mais bon, ça fait pas tout et le corps-à-corps c’est toujours pas ma spécialité. »

Suivant mon intervention, un grognement puissant se fit entendre, Bersekyr marquant quelque peu son territoire face aux intrus. Me tournant vers le mastodonte, je lui tapotais d’un geste vif la patte avant de lever la tête vers lui.

« Tu sais, si tu veux te mesurer à lui, t’as intérêt à t’entraîner plus que ça. Et puis, t’arrives même pas à battre Iorek alors que je l’ai fait, tu comptes faire quoi du coup ahahah ? »

Touché sur un point sensible l’ursidé se retourna et s’assis avant de marmonner dans son museau.

« Tu fais bien pour le clone de rechange, j’allais te dire la même chose. Mais avant de commencer, tu devrais le faire venir ici. Je suppose qu’avant de répondre à ma requête, tu aimerais voir mes progrès en matière de futon ? »

Interpellant une nouvelle fois l’ours, ce dernier s’écarta un peu de nous en boudant avant de prendre une position de combat à quelques mètres de nous. Attendant sagement que le second clone nous rejoigne et une fois chose faite, Bersekyr commença à charger du haut de ses dix mètres au garrot. Alors que sa patte se levait vers nous, j’vais déjà commencé à malaxer une grande quantité de chakra, et après quelques mudras un puissant vent qui s’était formé autour de nous trois se propulsa d’un seul coup d’une grande violence, repoussant vers l’extérieur tout ce qui ne se trouvait pas en son centre, expulsant mon invocation sur une falaise éloigné, disparaissant dans un gros nuage de fumée.

« Bon, t’en penses quoi ? Tu penses que c’est bon pour toi ? »


_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Mar 30 Juin 2020 - 14:41
Une fois de plus face à mes compliments, le nouvellement chunin se laissa toucher et rougit légèrement. Mais cela ne l'empêcha pas de se ressaisir et de me faire part de ses progrès et leur raison. Et celles-ci étaient en effet totalement fondées. Teruyo était un shinobi expert dans l'art de la dissimulation, et des attaques à distance en étant invisible. La dernière fois que j'avais discuté avec lui, il avait trouvé que c'était une technique de lâche. Et pourtant, je trouvais qu'en plus d'être en total raccord avec la discrétion et la subtilité des ninjas, Teruyo l'utilisait de manière particulièrement intelligente. Combattant à distance et de par sa nature très prudente, lors de notre dernier affrontement il m'avait aveuglé et suite à cela, il avait prit son temps pour évaluer mes réactions avant de savoir que faire. Loin d'être un forcené fonceur, il prenait son temps pour évaluer son adversaire et adopter la meilleure stratégie en fonction. La présence de l'Ours géant, un animal grand et puissant sans aucun doute, était une manière de palier à sa faiblesse au corps-à-corps. De plus de par son odorat développé, cela en faisait aussi un excellent camarade que ce soit pour pister mais aussi pour se repérer dans l'environnement lumineux voir éblouissant du shinobi.

Acquiesçant donc à son commentaire avec un grand sourire, l'ursidé au pelage plus sombre que Iorek poussa un grognement qui semblait comporter une note de défi. Belliqueux, il semblait l'être, mais la sagesse de son maître vint calmer ses ardeurs assez rapidement et il se ressaisit tout aussi vite. Bien qu'il faisait une taille démesurée et qu'il semblait être particulièrement fort, Teruyo connaissait les limites de son compagnon et connaissait mes aptitudes. Mais malgré sa reddition, le compagnon du chunin se retourna pour s'asseoir au sol tout en marmonnant, certainement vexé par la remarque de Teruyo. Sa fierté n'avait certainement d'égale que sa nature bagarreuse, et ce petit sketch ne manqua pas de me faire rire. M'adressant alors à l'ursidé blessé dans son orgueil, je lui lançai quelques mots.

-Mais à l'occasion, peut-être une prochaine fois, on pourra s'entraîner ensemble. Tu me montreras ce que tu vaux !

Lorsque Teruyo me proposa de me montrer ses progrès en futon, j'acquiesçai en hochant de la tête car c'était en effet ce que j'avais prévu de lui demander. Pour cela, j'appelai mon compatriote clone en m'élevant un peu du sol et en lui faisant signe de rappliquer à nos côtés. Ce dernier, bien qu'intrigué, se rapprocha toutefois de nous rapidement et vint prendre place près du chunin. Suite à cela, il fit appelle à Bersekyr et, toujours boudant, ce dernier se mit en posture de combat après avoir pris quelques mètres de distance. Ce dernier chargea alors, fonçant sur nous du haut de ses dix mètres, et pendant sa course Teruyo avait déjà commencé à composer des mudras. Au moment où l'ours levait sa patte griffue et énorme pour l'abattre sur nous, du vent se créa autour de nous, vint nous entourer et tourbillonner entre Bersekyr et ses proies. S'élargissant brusquement, la puissance de la technique fut suffisante pour éjecter avec violence le mastodonte malgré sa taille et son poids, et l'envoyer valser au loin. Et dans un nuage de fumée, il disparut pour retourner là où il devait loger. Avec un sifflement surpris, je regardai le chunin avec un haussement de sourcil.

-Eh beh ! C'est une sacré technique que tu as là. Elle te vient d'Ashitaka non ? Ou du moins, je l'ai vu exécuter une technique en tout point similaire. Elle m'intéresse bien... Quoi qu'il en soit, c'est tout bon pour moi. Et la technique que je peux t'enseigner y ressemble un peu, mais est sur un versant bien plus offensif. Tu devrais prendre tes distances...Beaucoup de distances.

Une fois que ce dernier eut prit les distances nécessaires et que je m'en étais assuré, mon clone qui savait très bien ce que j'allais faire prit aussi ses distances et me laissa faire. Et je laissai le vent s'emparer de moi, me transformer, et en y insufflant une quantité extraordinaire de chakra, je pris la forme d'un immense vortex de vents tourbillonnants. Il y avait bien plusieurs rochers éparpillés sur le terrain. Ces derniers furent happer par les courants ascendants, et la puissance ainsi que le tranchants des lames de vent réduisirent ces derniers en poussière. Après un court instant, le sifflement du vent retomba et je repris forme humaine, laissant sur une grande zone tout autour de moi un paysage épurée de toute présence exceptée la terre que nous foulions de nos pas. Me tournant vers le chunin avec un petit sourire.

-Qu'en dis-tu ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Vent Divin - Pv Tenzin Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Sam 4 Juil 2020 - 11:55

Si en tant qu’ancien genin et désormais chunin j’éprouvais un profond respect pour Tenzin, tant envers son rôle de professeur, son rôle de mentor, mais aussi pour la figure emblématique qu’il représente pour Iwa, je n’en restais pas moins surpris du semblant d’intérêt qu’il daignait m’accorder. Si notre entraînement m’avait permis de mettre le doigt sur certaines faiblesses, il m’avait également ouvert les yeux sur le fossé, le gouffre plutôt qui nous séparait lui et moi. Il était donc étonnant à mes yeux qu’il veuille à nouveau s’entraîner avec moi. Son allusion, en plus de m’enchanter d’une certaine manière, de me faire peur aussi en quelque sorte, éveilla en moi une certaine satisfaction et une certaine gêne que je ne parvenais bien sur pas à dissimuler. Me grattant le haut du crâne, signe habituelle de mon trouble, j’acquiesçais cependant devant ses paroles.

« Ahah … merci, c’est gentil comme proposition. Je me demande si je dois accepter. Après-tout, c’est pas comme si j’étais en mesure de te battre, avec moi en face, t’es dans ton élément. Je pense pas pouvoir faire quelque chose contre toi, c’est pas pour rien que tu sois en charge du Sazori ahaha. »

Heureusement pour moi, ce sujet de discussion n’était qu’annexe et je reprenais rapidement le sujet principal du jour en faisant ma petite démonstration qui ne laissa ni les spectateurs, ni les protagonistes, ni, non plus, le décor de marbre. Si ce dernier avait été partiellement ravagé par mon jutsu, du moins, d’avantage à proximité, Bersekyr lui, s’en était retourné dans ses contrées. Quant à mon mentor, une fois encore, quelques compliments de sa part fusèrent. Il semblait aussi reconnaître la technique que j’avais employée, ce qui, en quelque sorte, m’étonna légèrement.

« Effectivement, c’est bien grâce à lui. Par manque de disponibilité, il m’a tout inscrit sur un rouleau, les effets, les différentes étapes du jutsu et à partir de là, j’ai pratiqué seul, ici entre autres. Ce fut bien plus long et difficile qu’avec un mentor en chair et en os, mais au final, les efforts payent et aujourd’hui, ma technique ressemble à quelque chose. »

C’était donc maintenant que les choses sérieuses commençaient réellement avec la démonstration de ce qui allait m’être enseigné aujourdhui. Bien sûr, sans le moindre mudra comme d’habitude, Tenzin cette fois se changea entièrement en une puissante tornade dévastatrice qui en quelque secondes recouvrait tout le terrain. Seul l’œil du cyclone semblait épargné par la force des vents. Une fois les effets dissipés, les résultats étaient là. Si la technique visait à repousser et à offrir une force de poussée importante, occasionnant des dégâts d’impact importants, cette fois la tornade offrait un tranchant inouï.

« C’est dévastateur, à ne pas utiliser dans n’importe quelle circonstance. Il y a quelques mois, tu m’aurais montré ça, je n’aurais jamais imaginé pouvoir l’apprendre. Maintenant, je suis bien plus confiant, même si je connais mes faiblesses. Et pour ce qui est de la technique, elle ressemble fortement à la précédente que tu m’as enseignée. Bon, il y a des différences notable, mais le principe même reste semblable. Le changement de direction d’horizontale à vertical déjà, ensuite, la vitesse et la force de rotation qui sont nettement plus importante. Quant au tranchant, je doute que ce le soit d’avantage que l’autre technique. Je pense plutôt que ce qui fait accroître son potentiel de dégât est le nombre de lames de vent plus important, couplé à la vitesse accrue. »

Réfléchissant quelques secondes supplémentaires, je reprenais la discussion.

« Je me trompe ? En tout cas, voilà les étapes que j’imagine dans un premier temps. Il y en a d’autres ? »



_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Lun 6 Juil 2020 - 18:41
Une fois de plus, ma proposition de m'entraîner avec Teruyo sembla le surprendre, le poussant à quelques instants d'hésitation. Une hésitation qui résultait non pas d'un manque d'envie, mais plutôt d'un manque de cohérence aux yeux du nouvellement chunin. Ce dernier, malgré sa progression plus que fulgurante, considérait le fossé entre nous bien trop importante pour qu'il pense pouvoir me battre. Comme argumentaire, il reprit le fait que j'étais le chef du Sazori et que j'étais dans mon élément, référant à son affinité pour le fûton. Toutefois, les gens avaient tendance à oublier que mon assimilation ne m'immunisait pas face à l'affinité du vent. Avec un demi-sourire, je haussai des épaules.

-A toi de voir, mais si un jour tu te sens prêt, je serai là. Ne te sous-estime pas.

Ce qui devait encore le bloquer était ses lacunes au corps-à-corps. Rompu aux arts du Bukijutsu, j'avais patiemment attendu le bon moment à l'époque pour pouvoir l'assaillir et effectuer un combo très rapide à courte distance. Toutefois, le genin à l'époque s'était débrouillé comme un chef et avait réussi à me surprendre et à me résister pendant de longues minutes, mettant minutieusement sa stratégie en place. J'avais profité de la seule "erreur" qu'il avait commise pour mettre fin au combat. Et d'erreur elle n'avait le nom que de part l'adversaire qu'il avait en face de lui. Mais ce n'était pas la discussion du jour. Il me confirma alors que la technique qu'il venait de me montrer n'était nulle autre que celle que j'avais vu pratiquer par le jonin Ashitaka, qui était par ailleurs le senseï de l'équipe du chunin. De même que le senseï de Masami. Il avait donc transmis son savoir à son élève sous forme de rouleau, ce qui n'était pas plus mal, même si plus lent. Teruyo avait alors dû s'entraîner seul, supposément sans démonstration, pour pouvoir maîtriser cette technique.

-Je vois, cela a du prendre un peu plus de temps, mais tu sembles y être parvenu au final. Ce qui montre bien tes progrès par ailleurs.

Suite à cela, je ne tardai pas à lui montrer la technique que je comptais lui enseigner aujourd'hui. Une fois finie, il put constater les effets dévastateurs de cette technique et son périmètre d'action. Comme il l'avait lui aussi remarqué, cette technique ressemblait plutôt pas mal au jutsu d'Ashitaka, ce qui rendrait cet apprentissage un peu plus facile. Il mélangeait à vrai dire plusieurs techniques qu'il avait déjà apprise. Les lames de vent et le tourbillon, je les lui avait apprise dernièrement. L'éjecter tout autour de soit sur une large zone, c'était le jutsu du représentant Borukan qui le lui avait montré. S'il parvenait à rallier ces deux choses, il parviendrait sans mal à réaliser cette technique. Mais, observateur comme il l'était, il ne tarda pas à repérer les quelques différences. Les vents tourbillonnants n'étaient cette fois pas horizontaux, mais bien verticaux, et le nombre de lames étaient bien, bien plus importants que dans ma précédente technique la rendant dévastatrice. Si le Fuujin no Arashi reposait sur la vitesse, cette technique prenait pour base la puissance brute et l'ampleur. Avec un sourire, je lui répondis alors.

-Tu as plutôt bien décortiqué la technique, je vois que tu commences à prendre la main. La difficulté principale sera de générer un si grand nombre de lame de vent tout en maintenant le mouvement rotatif vertical du vent. Je te laisse donc libre champ pour commencer. Comme d'habitude, si tu as besoin de quoi que ce soit, je ne serai pas loin pour répondre à tes interrogations.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Vent Divin - Pv Tenzin Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Mar 14 Juil 2020 - 8:45

Tenzin avait raison. Sa proposition en quelque sorte faisait sens. Cela était pour moi une certaine reconnaissance de mon talent me forçais-je à croire, même si je doutais considérablement de mon efficacité face à ceux que l’on pourrait de « monstres de puissance » qui œuvraient dans le village. Pour autant, être bien en dessous de ces shinobis ne me portait nul préjudice dans la mesure où dans notre monde, il fallait de tout, des forts, mais aussi des faibles. Regardant mon mentor avec des yeux bercés d’amitié.

« Merci, oui, merci. Je ne devrais pas refuser ton invitation. Après tout, c’est grâce à toi et à notre dernier entraînement que j’ai amélioré certains de mes talents. Je ne doute pas que, même si j’en venais à perdre à nouveau, j’en tirerai de grands enseignements. Alors oui, à l’occasion, il faudra que l’on y retourne. »

Ces paroles sincères que je prononçais, ne m’empêchaient pas pour autant de penser que dans sa position actuelle, Tenzin devait être fort occupé, et aurait peut-être interêt à se concentrer sur des éléments de valeurs plutôt que sur le simple père de famille que j’étais. Quoi qu’il en soit, au moins, désormais, nous étions d’accord sur le sujet et nous pouvions nous concentrer à la tâche qui nous réunissait aujourd’hui. Après démonstration de mes quelques talents qui confirmèrent à Tenzin mon évolution dans ma maîtrise du ninjutsu et une démonstration fabuleuse du jutsu qu’il comptait m’enseigner. En tout cas, avant même de pratiquer, il semblait que j’étais sur la bonne voie, mes explications semblant satisfaire le jonin. Alors que le vent lui-même semblait vouloir participer à nos échanges, faisant virevolter nos cheveux dans l’air poussiéreux, j’écoutais avec attention les conseils qui m’étaient donnés.

« Bien, si pour toi, la tornade est ton propre corps en quelque sorte de part ton côté assimilateur, pour moi, il va me falloir générer cette tornade. Le plus simple est encore de réunir l’air ambiant comme amorce à la création du vent, je pense. »

Bien que mes mots fassent sens, ils n’étaient pas spécialement destinés à Tenzin. D’ailleurs, je ne le regardais plus, mon attention toute focalisée sur les notes terreuses que j’avais notées au sol. C’est avec d’une attitude toute concentrée que je réfléchissais au meilleur moyen pour commencer.

« Hum… Avant même de tenter une puissante tornade, je devrais me concentrer sur le fait de faire un tourbillon vertical et non horizontal. Tout découlera de ça par la suite. La vitesse, les lames, la puissance. Autant partir sur de bonnes bases. »

Sans plus de cérémonie, je m’attelais à redresser une technique que je maîtrisais sous une autre forme. Abandonnant son aspect tranchant et sa puissance pour économiser mon chakra et me focaliser sur un seul et unique élément, j’entamais mes exercices.

Si au départ, je ne m’attendais pas à de la facilité pour maîtriser ce nouveau jutsu, je ne m’attendais pas non plus à buter sur quelque chose que je pensais relativement simple. Finalement, redresser la tornade s’avéra plus complexe que prévu. En partant de cette attaque horizontale, je pensais m’en sortir facilement, mais il n’en était rien. De base, la tornade partait de ma main droite vers l’ennemi, l’emportant avec force. Ors, cette fois, ma paume ne pouvait servir d’ancrage à la technique.

Assis par terre, preuve de mon intense réflexion, il me fallu de longue minutes, une heure peut être avant de me relever, sourire aux lèvres. Au final, le plus simple était de revenir aux bases logiques. Comment se créait une tornade naturelle ? Grace à deux masses d’air différentes qui entraient en contact. Il me fallait donc faire de même. Ainsi me voilà donc à renouveler mes exercices et alors que deux vents se formaient discrètement et de manière distincte chacun, leur collision provoqua l’amorce dont j’avais besoin pour constituer le socle, le ciment, la base de tout le reste.

Satisfait, soulagé, mais fatigué, je me posais sur un rocher pour sortir de mon habituelle besace deux tasses en terre cuite bien moins difforme que les précédentes, mais pas encore au point, œuvre d’une Saya qui adorait la poterie et proposait à mon mentor une tasse de thé chaud avant de m’en servir une et de me délecter du breuvage.

« Eh bien. Je ne m’attendais pas à tant de difficultés ne serait-ce que pour la première étape. Mais avec un peu de chance, je me suis trompé dans mes évaluations et le reste sera bien plus facile. » finis-je par dire en rigolant.

Bien entendu, ce ne serait pas le cas.



_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Sam 18 Juil 2020 - 14:37
Mes quelques mots avaient su faire le Miyamoto changer d'avis à propos de futurs entraînements, l'emmenant à reconsidérer la chose. Toutefois, je sentais toujours une certaine réserve dans l'attitude et dans le ton de Teruyo me faisant penser que ce ne serait pas demain la veille qu'il me proposerait un nouvel entraînement. C'était donc avec un petit sourire que j'acquiesçai doucement à ses paroles qui, bien que sincères, ne renvoyaient pas à une promesse prochaine.

-Ça marche, quand tu veux.

En repartant sur le principal sujet de la journée, et une fois les démonstrations finies, nous pûmes nous mettre au travail concernant cette technique dantesque que Teruyo devait apprendre. Comme il le fit si bien remarquer, devenir la tornade elle même relevait presque de l'intuition pour moi qui était assimilateur. Il était bien plus aisé pour nous de contrôler notre propre corps, même si amplifié par le chakra, que pour un futon user normal de faire la même chose avec un élément extérieur à lui-même. Mais se servir du vent ambiant était une bonne base. L'amplifier par la suite et le contrôler pour en faire ce qu'il voulait. Et comme je m'y attendais de la part du jeune homme réfléchis et analytique que je connaissais, il commença par faire un courant plus petit qu'il pouvait contrôler plus facilement.

Il décida donc de partir de l'une des attaques que je lui avais apprises, le tourbillon horizontal, pour l'adapter à la vertical. Toutefois, ce n'était pas aussi simple que cela. Il ne suffisait pas juste de changer l'axe des vents tourbillonnants. Leur densité, la taille, le courant, la manière de contrôler le vent...C'était une technique à la fois similaire et bien différente de ce que je tentais de lui apprendre. Mais cela restait un bon point de départ. Comme à son habitude, il resta bien longtemps assis par terre, à méditer et à réfléchir à un moyen d'y arriver. Il finit -au bout d'un temps indéterminé- à se relever et à réessayer. Son résultat était déjà plus probant qu'au départ, il n'était pourtant pas encore parfaitement accompli. Cela suffisait pour une telle quantité de vent, cela risquait de ne pas l'être lorsque la technique serait complète.

-C'est pas mal, mais il te faudra un peu plus pour réussir à la contenir.

Il sortit deux tasses en terre cuite, dont l'aspect semblait presque parfait à part quelques légères imperfections. Il me proposa du thé, ce que j'acceptai avec joie, avant de prendre la tasse et la porter doucement à mes lèvres. Je pris une gorgée de liquide brûlant, délicieux mais assez chaud pour me faire faire une petite grimace, suite à laquelle je pris le temps de lui expliquer.

-Comme pour ta technique que tu viens de me montrer, et celles que je t'ai apprise, les techniques futon sont souvent une question d'expulsion. De projection. Toutefois les techniques de ce type recquiert un contrôle différent. La nature du vent à tendance à pousser cet élément à la liberté, à s'échapper. Pour pouvoir créer une tornade de cette ampleur, il faudrait relâcher le vent, le faire se confronter, mais tout en le gardant autour de soit. Le libérer pour qu'il détruise tout, mais le retenir juste assez pour créer cet entonnoir qui le poussera à s'élever vers le ciel. Libérer le vent, mais en rester le centrer de gravité en quelque sorte...Comme le mouvement de la lune autour de notre monde.

Je ne savais pas réellement si mon explication était claire, je ne savais pas s'il allait comprendre ce que je voulais dire. Le vent était un élément à la fois très stable et instable. Simple, et compliqué à la fois. Qu'on cherchait à emprisonner tout en le libérant. Et c'était la toute la dualité et la puissance du vent.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Vent Divin - Pv Tenzin Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 17:19

Comme d’habitude, Tenzin était de bon conseil, n’intervenant que lorsque la situation lui semblait nécessaire. Était-ce là sa méthode d’enseignement ou s’était-il adapté à ma manière de travailler, je n’en avais pas vraiment l’idée, mais dans l’absolu, agir ainsi avait montrer ses effets à de multiples reprises, tant pour l’apprentissage des techniques futon qu’il m’avait montré que l’enseignement qu’il m’avait été possible de faire pour quelques shinobis dans le village. Le temps de notre pose, enfin, la mienne en réalité, mon mentor ne se fit pas avare en conseil et m’expliqua bien plus en détail la teneur de la tornade que je tentais d’ajouter à mon propre panel technique. Si ses explications auraient pu m’apparaître comme compliquées il y a quelque temps, aujourd’hui, avec mes connaissances dans le domaine, tout était clair à mes oreilles. Pour autant adepte de la simplicité des choses, ce fut la mention de l’entonnoir qui me fit réagir, comme si je venais d’être illuminé par une sagesse soudaine.

Et finalement, c’était peut-être un peu le cas. J’avais pour habituer de travailler, m’entraîner en me forgeant des images mentales de ce que j’escomptais obtenir, et même si j’avais assisté de prêt à la démonstration du jonin, l’entonnoir finalement était tout ce qu’il me fallait pour espérer donner forme à mon jutsu. Ainsi, de cette manière, une fois ma petite collation terminée, je me préparais à retourner à l’assaut de ma montagne technique.

« Merci pour ces conseils, je visualise bien mieux ainsi. Je ne sais pas combien de temps cela me prendra, mais toujours moins que sans explications. Enfin bon, ce n’est qu’une étape, mon périple est loin d’être terminé. »

À nouveau sur pieds, j’insufflais à nouveau mon chakra dans l’air ambiant qui se modelait petit à petit, prenant cette fameuse forme que j’attendais avec impatience. Pour autant, afin que le tourbillon gagne en puissance, il me fallait contenir sa force d’évasion. C’est en cela que l’image de l’entonnoir prenait tout son sens. Je m’imaginais avec un tel mécanisme qui viendrait bloquer les vents dans son échappatoire.

Finalement, si ce premier essai ne s’était pas trop mal passé, cela restait un échec de plus. Si j’avais le sentiment d’avoir bloqué l’effusion extérieure, la nature ayant horreur du vide, le vent s’était dissipé petit à petit vers l’œil du cyclone pour au final créer une énorme bourrasque de vent. Si certains voyaient leurs échecs comme de simples échecs, à titre personnel, je les voyais comme des marches me faisant progresser ver la réussite. Ainsi, si j’avais réussi à canaliser le vent extérieur, il me suffirait désormais de canaliser le vent intérieur pour arriver à une forme acceptable.

Il me fallu de longs moment d’apprentissage, une grande dépense de chakra, mais au final, j’y parvenais enfin, obtenir la forme souhaitée. L’apprentissage du jutsu était loin d’être terminé, mais l’ossature de la technique était désormais là. Si à l’époque de mon premier apprentissage avec Tenzin la fatigue s’était faite ressentir, aujourd’hui, j’étais à un niveau d’épuisement bien plus important. Pour autant, il me fallait repousser mes limites avant de prendre une pause pour la nuit.

Confirmant à plusieurs reprises la forme de ma tornade, le dernier test sombra dans le ridicule. Faute d’une quantité de chakra suffisante, je ne produisais qu’une bourrasque de moindre envergure. Cela signifiait pour moi qu’il était temps de se reposer, pour de bon cette fois. La fin de journée approchant, je proposais au clone de venir se détendre avec moi dans une rivière que j’avais repérée à quelques minutes de marche. Transpirant, épuisé, je ne me faisais pas prier pour rentrer dans l’eau encore fraîche pour cette saison printanière. Situation vivifiante, la sensation glaciale me requinquait rapidement. Une fois la sensation de froid passée, finalement, l’eau n’était pas si mauvaise et je prenais un plaisir à rester là de longues minutes. Me tournant vers le chef du Sazori, si mon corps lui avait arrêté son entraînement, mon esprit lui, continuait encore.

« Bon, ça, c’était la première étape. Tu me conseilles de me lancer dans quelle partie demain, et surtout, de quelle manière ? »

Petit à petit, la luminosité baissait à mesure que le soleil se cachait derrière les hauts sommets.

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Lun 24 Aoû 2020 - 13:27
Depuis la première fois que j'avais entraîné Teruyo, l'ancien genin avait montré une faculté d'analyse et de réflexions hors norme. Mais ce qui semblait toutefois lui être le plus utile dans tous nos entraînements et apprentissages, c'était bien la représentation. Une fois qu'il avait une idée claire de ce à quoi la technique ressemblait et le chemin qu'il devait faire pour l'acquérir, plus rien ne semblait être en mesure de lui bloquer la route. Comme je l'avais toujours pensé, le chunin de la Roche qui me faisait face avait un potentiel énorme, et j'étais certain qu'il saurait se hisser dans les hautes places du village. Son âge avancé ne retardait en rien sa progression, bien au contraire certainement. Et une fois que je lui avais apporté quelques conseils sur la manière de réaliser cette tornade, un semblant d'illumination passa à travers son regard. Un fin sourire étira mes lèvres avant de hocher la tête face à ses remerciements. Je savais ce qui allait ensuite se passer. M'écartant donc un peu de ce dernier, je le regardai reprendre l'entraînement.

A l'aide de nouveaux mudras, l'air se chargea à nouveau de chakra et la brise, paisible, se transforma rapidement en de puissants vents tourbillonnants. Il était sur la bonne voie pour créer une tornade à son niveau. La puissance aérienne qui se dégageait du chunin était telle que même à plusieurs mètres de distances de la dite tornade, j'en ressentais la force. Petit à petit, alors que l'Iwajin prenait en compte mes explications et intégrait cette image à la technique qu'il donnait forme, cette dernière se transformait de plus en plus. L'image semblait correctement lui réussir. Mes cheveux claquant au vent, je regardai le contrôle de Teruyo se raffermir de plus en plus sur les vents ambiants, jusqu'à se rapprocher ultimement de la forme désirée. Ou du moins, du début de forme désirée. Car s'il voulait réaliser cette technique, la tornade qu'il allait créer allait devoir être bien plus large que celle-ci. Mais cela, on aurait le temps d'y venir plus tard. Pour l'instant, stabiliser cette étape était le meilleur moyen d'y arriver.

La journée passa relativement vite, tout comme le chakra du trentenaire précautionneux, et au bout d'un temps non négligeable, les effets de la fatigue se firent ressentir. Si au début, j'avais eu droit à de formidables tornades, les brises à peine plus agitées que le vent naturel sonnèrent la fin de l'exercice et de l'énergie de mon élève du jour. Si toutefois je pouvais encore l'appeler "élève". Ce titre était généralement réservé aux débutants. Son niveau actuel était bien loin de ce titre, et apprentis serait certainement bien plus adapté pour Teruyo. Peut-être que d'ici quelques temps, il serait à même de reprendre le rôle de professeur fûton de l'Académie ? Avec mes nouvelles fonctions, assurer ce rôle deviendrait certainement bien plus compliqué. Et même si enseigner ferait toujours parti de mes objectifs, laisser la place à d'autres me semblait être une bonne chose. Par ailleurs, en matière de mudras et d'appréhension de l'affinité pour un non-assimilateur, il se débrouillerait certainement mieux que moi. Me rapprochant alors du ninja lumineux en sueur et à la respiration saccadée, j'acceptai volontiers sa proposition.

-Cela te fera le plus grand bien, et à moi aussi !

Nous nous rendîmes donc aux bains chauds dont il m'avait parlé, un lieu que je n'avais pas encore visité, et après m'être mis en tenu, je rentrai dans l'eau chaude. Le contact avec l'eau à cette température fut d'abord étrange, avant d'être presque immédiatement salvateur. Comme si, en rentrant mon corps dans ce liquide chaud, toutes les tensions de mon corps s'apaisaient. Lâchant un petit soupir de bonheur, je me laissai aller sans me poser de questions. Ma tresse défaite, mes longs cheveux bleus formaient presque une auréole autour de mon corps. Mais il semblait -et j'aurais dû m'en douter- que le lumineux ne pouvait empêcher son esprit de tourner. Quasi en permanence. Avec un sourire amusé, je lui répondis alors.

-La deuxième partie sera certainement de rendre la tornade tranchante. Bien plus que ça n'a jamais été le cas auparavant. Des lames capables de découper un corps en morceaux...Tu connais déjà un peu la technique pour rendre ton vent tranchant. Il faudra juste l'aiguiser d'avantage encore...

Puis laissant une petite pause s'installer, je repris avec un sourire d'entrain.

-Et puis...je me disais. Cela fait longtemps que tu n'es plus un "élève". Ta maîtrise du futon est grande à présent, et tes facultés d'analyse et de patience sont tout aussi importantes. Ça te dirait de reprendre le poste de professeur de cette affinité à l'Académie ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Vent Divin - Pv Tenzin Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Mer 2 Sep 2020 - 11:52

En ce début de soirée, passer un moment dans une rivière rafraîchissante à décrasser la lourdeur de ses muscles était un bonheur sans nom. C’était d’autant plus vrai pour mes mains, bien plus endolories que le reste à force de malaxer et manipuler mon chakra pendant tous ces essais. Par chance, j’étais suffisamment à l’écoute de mon propre corps pour éviter d’en arriver à des extrêmes comme j’avais pu le voir sur les Haut-Plateaux d’Iwa ou certains jeunes gens en venaient à se faire saigner les mains pour une quête de puissance qui ne méritait sûrement pas de tels sacrifices. Assis dans l’eau qui venait me lécher le menton, je me reposais là un moment, observant mon jeune partenaire, les cheveux détachés flottant non pas au vent, mais à la surface de l’eau, ses mèches comme des milliers de pattes d’araignées gigotant à la recherche d’une proie. Cette simple image me fit largement sourire, Saya ayant une peur bleue des arachnides. Ainsi installé dans ce lit aqueux et frais, nos échanges semblaient plus serein, moins contraints par les nécessités de l’enseignement que je recherchais.

« Le côté tranchant oui. À voir ce que cela donnera demain, mais, sur le papier du moins, j’avais plus de craintes pour le côté « redressement de la tornade » que pour le côté tranchant. En soit, lors d’un de tes précédents enseignements, j’avais déjà réussi à maîtriser cette situation sans en avoir déjà fait l’expérience. En ayant le concept en main, je pense que la plus grande difficulté sera de dupliquer les effets sur une grosse masse de chakra surtout. »

Adossé à un rocher dans l’eau, assis comme à mon habitude, quelle que soit la situation, le plus à l’aise possible et détendu, je fus largement surpris par la suite de notre conversation qui s’invitait presque comme un cheveu sur la soupe. Les yeux grands ouverts, la bouche toute autant, me faisant recracher de l’eau dans un toussotement étrangement, je me redressais sur mon caillou, le dos bien droit.

« Que … je … » finissant par baisser la tête dans l’eau, faisant des bulles avec ma bouche.

Les joues rosies, je relevais doucement la tête, gêné par la situation.

« Moi ? Mais ? Je suis pas forcément meilleur qu’un autre … et puis, l’expert ici … c’est toi surtout. »

Faisant des ronds dans l’eau avec ma main, je baissais les yeux avant de continuer à parler d’un ton amical et chaleureux.

« Tu sais, depuis que j’ai découvert le fuinjutsu, j’ai toujours eu cette attirance pour ce domaine. Les possibilités sûrement infinies, la complexité de la chose, et la beauté des sceaux. Ca m’a toujours fasciné au point que j’y consacre une bonne partie de mon entraînement. Je me suis toujours dit que j’aimerais partager ce savoir à d’autres, éveiller l’intérêt et le potentiel de nos jeunes pousses, à défaut de les voir abandonner cette voie guerrière. Je me disais que si je ne parvenais pas à empêcher les prochaines générations de devenir qui nous sommes et de vivre les mêmes tourments que nous, je pouvais à défaut, leur fournir les meilleurs outils pour s’en sortir. »

Plongeant la tête subitement sous l’eau, je la ressortais vigoureusement rafraichi, tout en me tapotant les joues.

« Ta confiance me fait chaud au cœur. Je crois que je vais accepter ta proposition, même si entre nous, je considérerais toujours que tu es le vrai du futon à Iwa. » terminais-je en rigolant chaleureusement.

Si le reste de la soirée se passa tranquillement, le lendemain, comme la veille, commença sur les chapeaux de roues. Dès l’aube, après un frugal petit déjeuné fait d’onigiri et partagé avec mon partenaire, je m’attelais à une nouvelle tâche.

« Bien, j’ai un peu réfléchi avant de trouver le sommeil, et je me dis qu’avant d’optimiser le tranchant, maintenant que j’avais réussi à redresser la tornade, je devrais d’avantage m’orienter vers l’augmentation de taille et la projection du jutsu avant de partir sur le côté tranchant de la chose. »

Ainsi, la journée fut consacrée à cette nouvelle étape. Pour une technique de cette envergure, si Tenzin parvenait à ce résultat aussi facilement, la composante de son assimilation devait sûrement l’y aider en partie. Pour ma part, chacun de mes essais me demandait une quantité de chakra phénoménale et un repros nécessaire entre chacun des tests. Pour autant, au prix de douleurs qui étaient apparues bien plus vite que la veille, à vue d’œil, ma tornade prenait forme petit à petit et parvenait à se frayer un chemin de plus en plus loin, emportant arbres et rochers qui se fracassaient dans la tempête.

À mes yeux, en milieu d’après midi, exténué, écroulé au sol, bras et jambes écartés comme un enfant qui ferait un ange dans la neige, je regardais le ciel dégagé de tous nuages après tout le vent provoqué par mes exercices du jour.

« J’ai l’impression que mes deux derniers essais étaient bons ? J’avais l’impression que ça ressemblait à la forme de ton attaque. Il manque le côté tranchant, mais j’ai le sentiment d’avoir bien avancé. »

Douloureusement, je relevais ma tête, cherchant le jonin du regard et cherchant surtout son approbation.

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Jeu 17 Sep 2020 - 1:03
Nous dirigeant vers cette rivière fraîche, et rentrant dans l'eau sans plus de préambule, je laissai l'eau bercer mon corps. Je n'étais qu'un clone, mais les sensations que je ressentais étaient les mêmes que mon original. Ce dernier était certainement en train de travailler encore au bureau, nous avions tant de choses à faire. Mais cette technique shinobi qui consistait à se dédoubler était véritablement fantastique et pratique. Certainement, lorsque je disparaîtrais, ce dernier ressentirait les bien faits de cette rivière fraîche et ça le détendrait un peu. Toutefois, pas autant que mon "élève" du jour. Car si j'appréciais ce bain à cette heure un peu avancée, ce n'était assurément rien comparé à ce que Teruyo devait ressentir à présent. La fatigue devait accabler son corps, et les efforts fournis lors de cet apprentissage devait l'épuiser autant physiquement que mentalement. Pour apprendre une telle technique, il fallait bien du temps et des ressources. Des ressources dont disposait aujourd'hui le Miyamoto, visiblement. Un sourire étira alors mes lèvres. Il en avait fait du chemin depuis les premières fois que je lui avais enseigné des techniques.

Lorsque nous abordâmes la question du vent tranchant, le maître de la lumière avait semblait peut réellement inquiet à ce sujet. Un autre sujet semblait bien plus attirer son attention, le redressement de la tornade. Envoyer les gens voler dans les cieux. C'était en effet, avec la taille, les autres grands soucis de cette technique. Mais il avait bien compris que la principale difficulté résidait dans le fait d'étendre ce tranchant à une surface aussi large. Bien que les précédentes techniques que je lui avais montré n'étaient pas aussi tranchantes que cette dernière. Mais c'était un problème qu'il aurait le temps de voir en temps et en heure, et certainement que ses techniques précédentes l'y aideraient tout de même grandement. Je hochai la tête avec compliance en attendant la suite.

Et ce fut à cet instant là que je lui annonçai que je comptais lui léguer l'enseignement du fûton. Non pas parce que je n'aimais plus enseigner, bien loin de là, mais bien parce qu'il avait fait d'énormes progrès et que je pensais sincèrement qu'il serait un excellent professeur. Qui plus est, c'était un futon user classique. Bien de mes techniques reposaient sur mon assimilation et l'absence de mudras. Et même si Teruyo était arrivé à les transposer à sa manière, cela restait tout de même deux expériences bien différentes. Je pensais sincèrement qu'il serait le mieux placé pour prendre cette place à ma suite. Et puis si il avait besoin de conseils, je serais toujours là pour l'aider. Lui souriant face à ses hésitations, je répondis d'une manière un brin détachée par l'atmosphère paisible de ce long fleuve glacée.

-Tu es un ninja brillant. Tu analyses bien, tu comprends rapidement, et je suis sûr que tu sauras faire profiter ton expérience aux générations futures. Qui plus est, si tu as besoin de conseils, je serai là tout de même. En ce qui concerne le fuinjutsu, rien ne t'empêche de l'apprendre lui aussi aux autres. C'est un art pour lequel je n'ai jamais pris le temps d'y accorder du temps...même si j'ai vu à maintes reprises ses applications et immenses possibilités.

Puis, nous allâmes nous coucher. Et le lendemain fit son apparition. Il avait finalement prit la décision de se consacrer d'abord à la taille de la tornade plutôt qu'à son tranchant, et je n'y avais vu aucun inconvénient. Au bout d'une journée entière à nouveau, exténué et les bras écartés de chaque côté de son corps, il me demanda mon avis. Il avait en effet fait d'énormes progrès, et la technique prenait forme. Toutefois, il y avait une petite chose à voir avant de passer à la dernière étape.

-En effet, ta technique commence à prendre la bonne forme. Toutefois...il te reste encore un peu de boulot avant de passer au côté tranchant. Contrairement à une technique qu'on expulse, il faut garder une pression et une puissance sur tout le périmètre. Les vents ont beau parcourir la zone, il faut qu'ils l'occupent pleinement. J'ai remarqué qu'à la fin, bien que la quantité de vent soit correct aux abords de la zone, plus proche de toi ces derniers étaient moins puissants. Il faut encore densifier la technique, et tu pourras passer au tranchant !

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Vent Divin - Pv Tenzin Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Mar 22 Sep 2020 - 23:23

Cette nuit-là, je me retrouvais seul au milieu d’une grande pièce vide, une immense pièce vide. En explorant du regard la salle, derrière moi, une sorte de tableau noir fit son apparition, aussi brusquement que chaises et tables qui sortirent du sol. Finalement, dans une incompréhension totale, plusieurs enfants semblables trait pour trait à ceux rencontrés lors de mon entraînement avec Aimi firent leur entrée en scène en s’installant à chacune des tables, chaque enfant se retrouvant avec une dizaine de copies de lui-même. Quant à moi, écrivant sur le tableau avec uniquement des symboles circulaires, ce n’était pas des mots qui s’échappaient de ma bouche, mais des souffles et sifflement d’air qui semblaient envoûter mon assistance. Finalement, ce spectacle surréaliste se termina dans un brouhaha enfantin quand chacun des protagonistes se mit en quête d’expérimenter les jutsus de futon.

Étonné, je me réveillais avec de grands yeux ronds, sûrement encore touché par notre discussion de la veille, m’ayant dès lors offert un rêve si étrange. Cependant, à jour nouveau, activité nouvelle. Après une brève collation, je reprenais enfin mes exercices, là où je les avais arrêtés. Après une bonne partie de la matinée à œuvrer pour améliorer ma technique, finalement les conseils de Tenzin furent les bienvenus. Même si ses compliments me touchaient tout particulièrement, au fond de moi, cet apprentissage démontrait, comme je le pensais, et comme j’en étais convaincu, que l’expert incontesté dans la maîtrise du vent était bel et bien devant moi.

Faisant de grands geste pour détendre mes épaules après ces premiers tests, j’écoutais les réponses de mon mentor avec attention avec de poursuivre.

« Oui, je vois ce que tu veux dire. Je visualise déjà comment je pourrais faire ça. Je ne sais plus avec qui j’en avais parlé, peut être avec toi lors d’un de nos apprentissage, mais visualiser un entonnoir me semble une bonne idée. Imaginer une tornade qui maintient sa forme ainsi en gardant une pression intérieur et extérieur pour garantir une puissance stable sur toute la durée du jutsu me semble relativement pertinent. Enfin bon, dis comme ça, ça semble idiot, mais de ma part, on est habitué hein. »

Prenant ainsi exemple, je poursuivais ma peine avec tout autant de rigueur, ne relâchant aucun effort, essais après essais, de grosses gouttes de sueur perlant sur mon visage à mesure que mes tentatives progressaient indubitablement. Étapes par étapes, un pas après l’autre, le développement de ce jutsu prenait forme. Finalement, sur les coups de midi, je pensais tenir là le bon bout. Sortant quelques onigiris dans leurs feuilles de nori séchées de ma besace, le tout empaqueté dans un papier kraft permettant de garder toute sa fraicheur au riz, je partageais volontier mon repas tout en continuant mes réflexions.

« Comme toutes techniques apprises, il y a, savoir la réaliser et la maîtriser. Ce sont là deux choses distinctes. Je pense que c’est pas trop mal finalement pour la forme de la tornade. Du coup, maintenant, je pense qu’il me faut me lancer sur le coté tranchant. Tu m’avais déjà en partie expliqué que faire pour le tranchant du futon, imaginer des lames effilées. Mais si aujourd’hui, j’ai l’image bien encrée en tête et la maîtrise de ta précédente technique, aurais-tu quelques autres conseils pour parvenir non pas à créer des lames de vent, mais à en créer en très grande quantité pour qu’elles se combinent avec une tornade si importante et si dévastatrice ? »

Les joues bouffies de nourriture, quelques grains de riz aux commissures de lèvres, manquant de m’étouffer, j’avais de grandes gorgées d’une eau fraîche et pure embouteillée le matin même à la rivière avant de me tourner à nouveau vers le jonin, attendant avec une certaine avidité ses précieux conseils.

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Lun 28 Sep 2020 - 15:47
Ecoutant comme à son habitude mes conseils d'une oreille attentive, Teruyo me fit alors la remarque que ce que je venais de lui dire lui rappelait un conseil qui lui avait été donné il y a peu. Et en entendant ce conseil, je ne pus m'empêcher de sourire. A vrai dire, c'était exactement le conseil que je lui avais donné deux jours plus tôt lors du début de son apprentissage de cette technique. Surement l'avait-il un peu oublié et qui plus est, à voir sa mine, il semblait avoir encore un pied dans le Pays des Songes. Je me demandais bien de quoi était fait son sommeil. De mon côté, mon original avait peu dormi, tentant d'organiser au mieux les choses pour les différentes unités du Sazori, toutefois suffisamment pour ne pas souffrir trop durement du manque de sommeil. C'était un nouveau jour qui se levait, et une nouvelle étape dans l'apprentissage du chunin de la Roche. Un chunin fort prometteur. Et c'est donc avec un petit rire amusé que j'acquiesçai à la remarque de Teruyo.

-En effet, c'est bien avec moi que tu en as parlé, ici-même, il y a deux jours haha. Et puis rien est idiot si cela te permet de pouvoir mieux appréhender et réaliser la technique.

Continuant donc sur sa lancée éprouvante, l'Hikariton-user recommença à pratiquer sa technique avec beaucoup de sérieux. La matinée passa relativement vite en supervisant les progrès rapides que faisaient le père de famille, et lorsque l'heure de la pause déjeuner arriva, ce dernier était en nage. Ayant préféré prendre mes distances dans les airs pour ne pas me faire prendre dans la technique, je le rejoins alors pour me poser à ses côtés. Bien que je n'étais qu'un clone, mon ventre commençait lui aussi à gargouiller et j'avais préparer mes propres bentos. Lorsque Teruyo mit ses propres onigiris devant moi, je lui proposai de la même manière mes bentos pour que nous puissions partager nos mets ensembles. Un repas simple et nourrissant, dont je lui laissai une grande part au vue de la dépense énergétique à laquelle je ne pouvais pas me permette de prétendre. C'est alors que mon élève du jour me posa une nouvelle question en quête de conseils. Et cette fois-ci ce n'était pas la taille ou le caractère tranchant qui en était l'objet, mais plutôt le nombre de lames.

-Huuum...C'est une bonne question en effet. Il n'y a pas réellement d'astuce, si ce n'est le fait de visualiser le même effet pour une lame que pour plusieurs. Pour créer une lame de vent, il faut surtout penser à une lame effilée...Pour en faire plusieurs à cette échelle, il faut se servir du vent même que tu crées pour cette tornade. Un peu comme un cisaillement, imagine chaque brise comme étant une lame, et la frotter contre sa congénère. Imagine que deux brises de vent se rencontrent, et s'affinent mutuellement en se frottant l'une contre l'autre. Et applique le ensuite sur toute l'envergure de la tornade.

Je ne savais pas très bien si mes explications étaient claires, mais c'était ainsi que je le visualisais moi-même lorsque je faisais cette technique. Chaque parcelle du vent que je créais rencontrait une autre partie, les confronter sans les entre-choquer, réduire l'espace entre chaque courant pour provoquer cette effet de cisaillement. Comme des lames déjà tranchantes qui venaient s'affuter au contact de leur consoeur. Chacune d'entre elle polissant l'autre pour la rendre encore plus tranchante.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Vent Divin - Pv Tenzin Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Mar 29 Sep 2020 - 22:57



Quelque peu confus, me grattant le crâne en signe de mon habituelle gêne, je rougissais quelque peu devant les paroles de Tenzin confirmant que la discussion dont je parlais avait belle et bien eu lieu, et pour cause, nous l’avions eu tous ensemble, quelques jours avant. Quel idiot je faisais. Pourtant, riant de bon cœur, je poursuivais la discussion.

« T’es sûr que c’est avec toi ? J’ai dû avoir un trou de mémoire. Tant de choses se sont passées. Et puis, entre nous, le passé, le présent, le futur, tout est pareil non ? Et ce que je dis n’a absolument aucune sens. Je parle pour rien dire pour essayer de me sortir de cette situation idiote où je passe encore plus pour une idiot ahaha. Bref … continuons l’entraînement hein, au moins, je dirais sûrement moins d’idioties. »

Ces derniers mots étaient sûrement les plus pertinents de ma longue logorrhée. Suite à cela, mes exercices se faisaient encore et encore, étapes après étapes, maîtrisant tant bien que mal chaque phase pour parvenir enfin à les combiner et canaliser le jutsu tel qu’il me l’avait été montré. Cherchant une nouvelle fois conseils auprès de l’assimilateur, je l’écoutais avec grande attention. Si la pratique était importante, par moments, il était aussi important d’améliorer ses connaissances et surtout de corriger théoriquement ses propres erreurs d’interprétation ou d’analyse.

« Je vois … y’a plus qu’à tester. »

Finalement, je n’avais pas grand-chose à dire suite aux explications du jonin. C’était clair, net, précis et il ne tenait qu’à moi de mettre en application ses paroles. M’écartant alors du clone, par précaution, dans le but d’éviter une destruction subite suite à une perte de contrôle des lames que j’allais créer, je me mettais maintenant à créer la phase vraiment létale de la technique. Ainsi me basant sur la technique que Tenzin m’avait déjà enseignée par le passé, je commençais à modéliser des lames, petit à petit. Pour autant, au fur de mes essais, je sentais que cela ne menait pas à grand-chose, pas autant et aussi vite que je le voudrais. Me posant de nouveau de longues minutes, après cet instant de réflexion, j’en venais à revoir ma stratégie et opter pour une nouvelle manière de faire. Ainsi, au lieu de créer des lames au fur et à mesure, je pensais qu’user de la masse de vent que je parvenais à créer désormais était la solution. Dans cette optique, la solution que j’envisageais était surtout de transformer les vents tourbillonnants en lames de vent tourbillonnantes. De plus, me servant des dernières paroles de mon mentor comme des images ancrées dans mon esprit pour m’aider à accomplir mes objectifs, je n’imaginais pas chacune des lames une par une, mais un vent dissocié, mais une multitude de couche qui s’aiguisaient les unes sur les autres, chacune des lames ainsi formées en formant d’autres ainsi de suite, telle une série de dominos qui s’effondraient les uns après les autres.

Si maintenir la puissance du vent, la quantité de vent et ses effets me demandaient des efforts importants, il me fallait encore les mettre en mouvement. Malheureusement, si le temps ne manquait pas, c’était mon énergie qui me faisait défaut, m’obligeant à revoir mes calculs et à passer sûrement une nuit de plus sur place. Malheureusement, si la nourriture que nous avions apportée venait à manquer, par chance, la rivière dans laquelle nous prenions le temps de nous détendre regorgeait de poisson. En pêcher quelques uns ne fut pas difficile et pour un expert en barbecue comme moi, les griller était chose aisée, offrant dès lors à nos papilles, une chair tendre et juteuse à l’intérieure tout en gardant le croquant et le goût grillé de la peau du résultat de notre chasse aquatique.

« Eh bien, encore une journée riche. C’est bien plus long que ce que je pensais à la base. Mais bon, avec de la chance, j’arriverais sûrement à tout combiner demain. En attendant, profitons de cette nouvelle nuit à la belle étoile. »


_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Mer 30 Sep 2020 - 21:24
Si j'avais eu un doute sur le trou de mémoire de mon camarade et le fait qu'à ce moment précis, il était un peu paumé, tout doute venait de s'envoler comme feuille au vent. D'un rire sincère et joyeux, je rejoins mon camarade dans ce moment plaisant avant que le reste de la journée -bien moins simple- ne fasse son apparition. Pendant encore quelques secondes, un sourire subsista sur mes lèvres alors que nous avions fini de rire.

-Eh bien, si le temps est si dérisoire, je n'ai pas trop de soucis à me faire pour le futur alors. Ou est-ce l'inverse ? Haha.

Si seulement tout ceci pouvait être vrai. Toutefois, il y avait une part de vérité dans ce que disait Teruyo, malgré la maladresse de la situation. Si le passé, le présent et le futur étaient bien dissociés, ils étaient tant et si bien intriqués qu'ils semblaient parfois se confondre. Mais là n'était pas le sujet du jour. Le sujet du jour était cette immense tornade que je cherchais à faire maîtriser à mon élève de toujours, le plus fidèle et le plus aguerri de ce que je savais. Après avoir écouté mes quelques conseils, il reprit alors son dur labeur. L'observant à distance sans jamais intervenir, je le laissai expérimenter ses sensations pour qu'il arrive enfin à la forme qu'il souhaitait donner à cette technique.

Je ne pus m'empêcher de constater qu'il tentait de créer des lames de vent, et à partir de celles-ci construire la tornade. Toutefois, je savais que ce n'était pas la marche à suivre. Il risquait de bien plus galérer ainsi. Au bout de longues minutes, voir de longues heures, il finit par se rendre compte de la difficulté et à aborder le problème d'un autre angle. Un angle qui seyait bien mieux la situation. Il commença donc par former la tornade, et ensuite à se servir des puissants vents la composant pour créer les lames de vent qui viendraient déchiqueter ses cibles. Un sourire étira mes lèvres en voyant les rapides progrès que Teruyo avait fait aujourd'hui. Je ne craignais plus pour la suite de l'apprentissage.

L'après-midi se déroula sans encombre, et j'observai petit à petit le chakra de Teruyo diminuer, jusqu'à ce qu'il n'ait plus assez de force pour travailler sur ce jutsu. C'était une technique de mes techniques les plus puissantes, et la plus dévastatrice certainement. Cela n'était en rien étonnant que Teruyo prenne tant de temps à la maîtriser. Et malgré cela, il allait relativement vite dans son apprentissage, montre qu'il était devenu à son tour un véritable expert du fûton. Lorsque le soleil commença à se cacher à l'horizon, nous arrêtâmes l'entraînement et allâmes pêcher. Il fallait bien se nourrir non ? La rivière était comme à son habitude douce et bonne, et alors que nous finîmes de manger, nous nous allongeâmes sur l'herbe et regardâmes le ciel. Avec un petit sourire, je répondis à mon interlocuteur alors.

-Eh bien, c'est l'une de mes techniques les plus puissantes. Mais en effet, je pense que ce sera bon pour demain...Et puis à vrai dire, tu te débrouilles très bien, je ne pense pas que tu aies encore besoin de mon aide.

Je baillai longuement, avant de laisser mon regard errer dans le ciel. Bien que je ne l'avais pas dit clairement, je venais de faire comprendre au chunin que je lui faisais entièrement confiance pour terminer cette technique seule. Demain, ma présence ne serait pas requise. Et me laissant emporter par le soleil, je disparus, simple clone que j'étais, pour rapporter tous ces éléments à mon original.

~~

Une fois que l'expérience de mon clone me revint dans mon bureau, je souris. Il avait presque fini. Il avait réellement fait d'excellents progrès, ce cher Teruyo...




_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Vent Divin - Pv Tenzin Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Vent Divin - Pv Tenzin Empty
Lun 12 Oct 2020 - 0:15

« Le temps ne saurait être dérisoire, c’est une ressource épuisable. Il faut profiter du meilleur en chaque instant tant il est limité. » finis-je par dire en réponse à la remarque de Tenzin.

Le ton était sérieux, presque philosophique, mais, malheureusement, contrairement à certains, je pouvais témoigner de cette ressource épuisable. Mon temps avec Yui n’était plus, et je donnerais la moitié de ma vie pour passer cinq minutes de plus avec elle, qu’elle puisse aujourd’hui voir qui était devenu notre petite Saya. Mais le souvenir est notre force…

« … nos souvenirs eux sont infinis … » murmurais-je avant de relever la tête et de me remettre au travail en souriant à nouveau.

La journée et la nuit se passèrent ainsi avec la même intensité que depuis le début, Tenzin confirmant sans équivoque la finalité de la chose lorsque j’émettais mon point de vue sur la version finale de son jutsu. Si le repas composé de poisson grillé était frugal, l’ambiance calme des lieux, accompagné d’un compagnon tel que mon mentor rendait l’ambiance des plus agréable. Malheureusement pour moi, profitant bien trop de ce moment de répit, je n’eus pas le temps de réagir aux paroles du jonin avant qu’il ne décide de se soustraire à ma compagnie.

« Ah … » poussais de surprise.

J’avais encore tant de questions, non pas sur notre entraînement, mais sur ses paroles, ses propositions. Mais bon, j’aurais sûrement tout le loisir de lui parler à nouveau. Ainsi, seul, je regardais le ciel étoile avant de m’endormir comme un loir.

Le lendemain fut finalement celui du dernier jour de mon entraînement. En guise d’échauffement, je reprenais peu à peu les différentes étapes de la technique de Tenzin, les assimilant plusieurs fois à nouveau avant de m’atteler à combiner l’ensemble, chose que je parvenais assez mal à faire en milieu de journée. Ce n’est qu’à force de volonté et en acceptant de passer une nouvelle nuit en forêt que je parvenais enfin à obtenir un résultat satisfaisant alors que le crépuscule pointait le bout de son nez derrière les reliefs montagneux. Quant aux décors des lieux, je venais littéralement de le changer après les nombreuses tentatives de mon cru, la dernière et plus concluante ayant emporté arbres et roches sur son sillage.

Feu de camp au bord de la rivière, pieds dans l’eau, je profitais à la fois de la chaleur et de la fraîcheur des lieux, tout en me projetant sur la semaine de repos que je comptais prendre. Finalement, les cieux rivés sur les étoiles, je me demandais qu’une seule chose, que pourrais-je bien faire pour remercier Tenzin de sa précieuse aide et du temps qu’il a bien voulu me consacrer ?

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Vent Divin - Pv Tenzin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: