Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Certaines choses changent... D'autres non

Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Mer 17 Juin 2020 - 18:33
Bien qu’il ne fut pas rentré depuis bien longtemps, Hiko pouvait déjà observer les changements dans son village. Les villageois étaient souriants, semblaient redécouvrir une liberté à laquelle ils n’avaient pas goûté depuis un bon moment. Et pourtant, intrinsèquement, rien n’avait réellement changé. Il y avait moins de monde dans la rue, moins de rondes de soldats… Mais surtout, l’ambiance semblait être beaucoup plus festive.

Le Fukkatsu était revenu, les anciens gradés que l’on n’avait pas vu depuis plusieurs mois venaient apporter de la confiance à la population qui en manquait cruellement dernièrement. En bref, tout semblait aller pour le mieux en ce moment à Kumo, village des Nuages qui observait sa première éclaircie depuis un long moment.

Hiko, quant à lui, ne savait pas réellement sur quel pied danser. Il ne pouvait qu’apprécier le fait de se retrouver débarrasser des envahisseurs, mais de l’autre côté il n’était plus tout à fait à l’aise dans son costume de Kumojin. Non pas que son attachement pour le village ne soit plus là, c’était quelque chose de… Différent. Lui qui s’était affiché comme une tête de gondole au sein de l’Empire se retrouvait désormais à déambuler dans le village comme n’importe quel autre Kumojin.

Mais les regards n’étaient pas moins durs qu’à l’époque. Si on le craignait pour être un Capitaine de l’Empire auparavant, on le regardait avec mépris aujourd’hui. Car bien qu’il apparaisse évident qu’il jouait un double jeu, les villageois semblaient toujours sceptiques quant à ses réelles intentions. Était-il un fervent Kumojin ayant pris d’énormes risques, ou simplement un opportuniste qui s’amuse à retourner sa veste quand bon lui semble ? Voici ce qui devait se passer dans leurs esprits, et Hiko ne pouvait pas leur en vouloir.

Ce fut pourquoi il préféra rester un peu à l’écart pendant quelques temps. Arpentant les rues du village lors des heures creuses, ne fréquentant plus les restaurants ni les lieux publics, il s’exilait de cette vie qu’il avait autrefois croquée à pleines dents. La seule entorse restait sa visite quotidienne aux terrains d’entraînement. Il avait besoin de se maintenir en forme, et pour cela, rien ne valait le calme du terrain n°7.

Légèrement excentré par rapport aux autres terrains, il offrait un moment de silence dans cette ville ayant retrouvé son activité d’antan. Et c’est ici que notre jeune héros aux cheveux blancs avait pris place pour entamer sa méditation quotidienne. Il aimait prendre le temps avant chaque séance d’entraînement pour faire le point, se retrouver, en quelque sorte. Assis en tailleur, les yeux fermés, Hiko se laissait donc envahir par toutes ces sensations que son cerveau ignorait en temps normal. Les odeurs, les bruits, tout devint alors plus clair dans son esprit…

Et c’est aussi de cette façon qu’il remarqua l’arrivée de l’élément perturbateur. Ouvrant les yeux, il observa alors le quidam arrivé depuis l’entrée du terrain d’entraînement. Ne le connaissant pas personnellement, il n’avait pas reconnu sa signature chakratique, mais il reconnut le personnage. C’était lui, l’une des grandes bouches qui s’étaient permises de parler pendant le discours de Uzumaki Sazuka.

Sans un mot, Hiko leva alors la tête et le sonda du regard. Il se demandait bien ce qu’il faisait ici…

Résumé:
 

_________________
Certaines choses changent... D'autres non X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Mer 17 Juin 2020 - 19:53

Peu de temps s’était écroulé depuis les récents évènements et le retour du Fukkatsu. Les ex-Kumojin étaient maintenant de retour, fleurissant le village de la présence de multiples gradés. Il y avait peu de temps, leur absence pouvait cruellement se faire sentir parmi nos rangs, mais il semblerait que leur retour, bien qu’apprécié par certains, restaient critiqué par d’autres. Certains ne comprenaient pas les raisons de leur départ, les raisons de leur volonté de rester à l’écart. Pour ma part, je n’en avais strictement rien à faire. Ils n’étaient pas là, maintenant ils étaient là. Cela ne me faisait que plus de partenaires d’entraînement pour pouvoir m'améliorer, dépasser mes limites et devenir un bretteur et un Shinobi digne de ce nom. Un sourire couvrait mes lèvres depuis ces derniers évènements, l’excitation et l’impatience de frayant un chemin à travers mes veines pour atteindre mon cœur. Ils avaient l’air forts, tous autant qu’ils étaient. Leur présence m’avait fait forte impression, et parmi ceux-ci, j’avais pu remarquer que l’une d’entre elle se faisait appeler Raikage et qu’un autre était un ancien capitaine du Teikoku.

Si la présence de ce dernier au village de Kumo semblait faire débats parmi les shinobis de par ses actions entreprenantes, j’avais déduit des paroles du guerrier roux aux portes que le bonhomme à la chevelure blanche n’était plus un Teikokujin. Le porte-parole avait été clair : tous ceux qui n’étaient pas retournés à Hi no Kuni ne feraient plus partis de l’Empire. Peut-être seule exception faite de la Régente qui avait demandé un séjour chez les Nuageux pour quelques temps. Mais toutes ces questions politiques ne m’intéressaient pas. Il était certain que les actions du jeune homme auraient pu avoir des conséquences désastreuses, mais cela n’avait pas été le cas. Et je me moquais de ses intentions. Le Fukkatsu avait dans un certain sens abandonné le village pour « son bien », et là encore, je m’en contre-fichais de savoir si c’était vrai ou pas. Des gens forts étaient arrivés en ville, et j’étais impatient de les affronter. Incapable de rester chez moi, des fourmis dans chacun de mes membres, je décidai de sortir sous la pluie blanche qui recouvrait le village et le diriger vers un terrain d’entraînement.

Mon katana à ma ceinture, je sortis de chez moi pour pouvoir arpenter les rues enneigés de Kumo, et me dirigeai rapidement vers le terrain qui se trouvait le plus proche. Alors que l’air filait sur mon corps se déplaçant sur les toits, je fis le voeu intime de ne pas être seul à ce terrain et que je pourrais avoir un adversaire avec qui croiser le fer -ou les poings. Et tandis que je m’approchais de l’échéance, je pus observer de mes yeux que ma prière avait été exaucée. Et qui plus est, pas de n’importe quelle des manières, loin de là ! Le jeune homme qui était assis au sol, seul, sur le terrain d’entraînement, je le reconnaissais ! Cette chevelure immaculée, ce corps d’apparence frêle, il n’y avait pas de doute possible ! Mon cœur fit un bond dans ma poitrine. Etait-ce donc la providence que m’offrait le destin ? Me retenant de courir et de sauter comme j’en avais l’habitude, je me rapprochais du gradé avec un énorme sourire. Lui qui avait les yeux fermés du sentir mon approche, et leva son regard aussi bleu que le mien pour venir le darder sur moi. Intimidant ? Peut-être l’aurait-il été pour quelqu’un avec un poil plus de jugeote que moi. Mais j’étais...moi.

-Hey Cap’taine ! J’étais justement en train de me dire que ce serait cool qu’il y ait quelqu’un ici, et vous voilà ! Je savais que le destin ne me laisserait pas tomber. Ça vous dirait de m’affronter ?!

Attendant à peine sa réponse, je lui fis face avec un grand sourire, ma main sur la garde de mon épée, prêt à dégainer à tout moment. Ma position explicitait clairement mon désir de me battre et que j’étais prêt à le faire. Tout dans ma posture, dans mon aura, et l’expression de mon visage l’indiquait. Mes doigts me démangeaient, et je n’étais pas sûr d’entendre si jamais mon adversaire auto désigné refusait mon invitation. Mon sang bouillonnait déjà...


Dernière édition par Ten no Ikari le Jeu 18 Juin 2020 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Mer 17 Juin 2020 - 23:22
En voyant arriver son homologue Kumojin, le jeune garçon aux cheveux blancs comprit rapidement quelles pouvaient être ses intentions. Après tout, il se souvenait qu’il avait annoncé devant toute la foule qu’il voulait se confronter à la potentielle Raikage, tout comme à Hiko. Et ainsi, quelques jours plus tard, le voilà ici, debout sur le terrain d’entraînement n°7, main fermement posée sur le pommeau de son épée.

Hiko ne lui fit pas l’affront de faire semblant de ne pas comprendre et il arrêta donc sa méditation et se leva. Le quidam en face de lui faisait à peu près sa taille et il possédait des yeux de la même couleur que les siens. Les yeux bleus n’étaient pas vraiment une chose rare, mais l’intensité avec laquelle brillaient ses prunelles rappelait celle qu’on pouvait lire chez le jeune Sairyo lorsqu’il était excité.

Mais ce n’était pas vraiment le cas aujourd’hui, à vrai dire il était un poil surpris par la demande. Il y avait bien longtemps qu’on ne l’avait pas provoqué en duel.

Pour ta gouverne, je ne suis plus Capitaine. Et je t’avoue que je n’étais pas vraiment venu pour affronter quelqu’un mais plutôt pour me concentrer sur moi…
Cela ressemblait à un refus de la part d’Hiko. Et tandis qu’il s’apprêtait à le lui dire plutôt directement, il se souvint de comment il était lorsqu’il avait commencé sa carrière de shinobi. La fougue, l’envie de se surpasser, l’innocence de faire un entraînement avec un inconnu sans avoir peur des retombées par la suite de ce que cela pourrait engendrer.

C’est alors qu’un sourire se dessina alors sur son visage tandis qu’il plongeait une nouvelle fois son regard dans celui de l’étranger, lui faisant ainsi ressentir que lui aussi avait bien envie d’en découdre. Son dernier affrontement avait été certes éprouvant, mais il n’avait rien ressenti de semblable auparavant. Cette adrénaline, cette stimulation… Il se demandait s’il pourrait à nouveau la connaître, si ce combat avec cet inconnu allait lui apporter cette même sensation indescriptible.

Mais puisque tu as l’air motivé, je peux me permettre de faire une petite exception. Par contre, si le combat va trop loin, j’arrêterai. Je n’ai aucune envie d’avoir des problèmes avec les nouveaux dirigeants de Kumo, cela serait plutôt… Malvenu.
Puis l’enfant enleva les mains de sous sa cape, le jeune garçon aux cheveux blancs lança l’assaut. Ils ne perdraient pas plus de temps en parlotte inutile, et ce fut donc pourquoi il lança vers son adversaire du jour quelques senbons composés de foudre après avoir fait quelques mudras.

L’attaque n’était pas très puissante, mais elle servait plutôt à jauger le niveau de cet adversaire dont il ne connaissait rien. Il portait un sabre à sa ceinture, sans doute était-il familier au Kenjutsu. Mais tout cela, nous ne tarderions pas longtemps à le découvrir.

Résumé:
 

_________________
Certaines choses changent... D'autres non X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 16:12

Le garçon aux cheveux blancs que je venais d'aborder comme d'habitude de manière si peu diplomatique mit un très court instant avant de réagir à mes paroles. Il semblait avoir légèrement hésité quant à la marge à suivre, mais avait fini par ouvrir les yeux. Les traits de son visage étaient fins, et légèrement arrondis signifiant qu'il était certainement plus jeune que moi. Et je le savais parce que son visage semblait aussi juvénile que le mien, et je faisais plus jeune que mon âge. Lorsqu'il leva les yeux vers moi, c'étaient des yeux bleus ternes qui trouvèrent mon regard. Il prononça quelques mots que j'associais à un refus, mais je gardai un sourire collé à mes lèvres et ma position de combat. Je ne comptais pas me laisser abattre par un refus, et je comptais bien me mesurer à cet ancien Capitaine qui, comme il l'avait prononcé, ne faisait plus parti de l'Empire. A moins que j'ai mal déchiffré ses paroles.

Mais au bout d'un court instant, je décelai la petite flamme qui s'alluma dans son regard, illuminant brièvement ses pupilles. Avais-je réussi à contaminer mon interlocuteur avec ma détermination sans faille ? Il semblerait, car les minutes qui suivirent me confirmèrent que malgré ses premiers mots rebutants, il était prêt à m'accorder cette petite audience sous des airs de combat. Mon sourire s'élargit et, suivant ses recommandations, je hochai de la tête pour lui signifiai mon accord.

-Ok, pas d'soucis Cap'taine ! Oups, t'es plus Cap'taine, je dois t'appeler comment d'ailleurs ? Moi c'est Ikari !

Et sans plus tarder, les hostilités commencèrent. Nous étions proches, l'un de l'autre. Toutefois, pris de court par le début brutal, lorsque mon adversaire composa des mudras presque à bout portant en tendant la main vers moi, j'eus tout juste le temps de brandir mon katana toujours dans son fourreau. Mon mouvement n'était pas assez rapide pour complètement me préserver, mais j'eus le temps de légèrement dévier sa main qui à ma grande surprise laissa des aiguilles de foudre s'en échapper pour venir piquer une partie de mon flanc gauche. Le reste des senbons de foudre allèrent dans le décor, mais ceux qui se plantèrent sur mon corps me laissèrent des picotements aux endroits touchés. Du raiton hein ? Quelle coïncidence ! Mon sourire ne fit que s'allonger pour devenir que plus carnassier.

Profitant du fait que j'avais déjà brandi mon katana pour dévier la paume du jeune garçon, je tirai celui-ci de son fourreau pour sortir la lame gravé d'un éclair bleuté. Je profitai du mouvement pour asséner un coup tranchant horizontal visant le ventre du garçon. Je n'avais pas vu d'armes sur mon adversaire, en tout cas aucune qui ne semblait apparente. Pour autant, il était resté au corps à corps. Ce qui me faisait dire qu'il devait potentiellement être assez sûr de lui à ce niveau là. Se battait-il à mains nues ? Ou avec une arme ? J'allais bientôt le découvrir. Sauf si mon adversaire préférait jouer les mystérieux. Par ailleurs, je ne comptais pas laisser mon adversaire recommencer ses mudras, ou du moins pas aussi facilement que cela.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 22:04
Eh bien, il avait la langue bien pendue celui-là, et un énorme sac de motivation à revendre. C’était plutôt énergisant, il fallait l’avouer et cela fit sourire notre jeune héros alors qu’il lui répondait.
Tu peux m’appeler Hiko !
Dit-il avant que tout ne change complètement. Sans crier gare, il avait envoyé sa première attaque vers le jeune garçon qui avait alors réagi d’une façon qu’il aurait pu anticiper. Mais ce fut assez particulier, et non sans style, il fallait l’avouer. Utilisant dans un premier temps son fourreau pour contrer une partie des senbons de foudre, il finit ensuite par dégainer sa lame pour tenter d’asséner un coup tranchant à son adversaire, en la personne de Hiko.

Cependant, le jeune garçon s’y attendait et il insuffla un peu de chakra dans son corps, puis l’utilisa en le relâchant de façon assez brute afin de créer un changement dans son organisme. Il ne lui fallut donc que peu d’effort pour s’écarter vers l’arrière et voir la lame gravée d’un éclair bleuté passer juste devant son bassin. En la voyant, il ne put qu’admirer la gravure sur la lame, mais cela l’empêcha alors de remarquer que la lame était plus proche que prévue de son corps.

Le jeune garçon aux cheveux blancs vit alors sa cape se fendre d’une façon horizontale suite au coup asséné. Eh bah ! Sacrément affutée cette lame ! Il fallait donc qu’il y réfléchisse à deux fois avant de revenir au corps à corps avec cet énergumène. Il semblait plutôt à l’aise avec une lame, ce qui n’était clairement pas le terrain de jeu préféré de notre jeune héros à la chevelure blanche.

Ce fut donc la raison pour laquelle il sauta en arrière tout en se débarrassant de sa cape qui deviendrait plus handicapante qu’autre chose. Une fois à bonne distance, Hiko composa à nouveau des mudras, il voulait désormais tester les capacités de réaction de son homologue. Pour l’instant, il se débrouillant plutôt bien et Hiko lui donnait le respect qu’il méritait, il ne connaissait pas son niveau. Le sous-estimer pourrait lui coûter plus cher qu’il ne le pensait. Il valait donc mieux être prudent et jauger l’adversaire au fur et à mesure du combat.

Quelques mudras furent suffisants pour qu’il crée sa prochaine technique, de cristal cette fois. Il délaissa une affinité pour revenir à l’essentiel, ce qui faisait de lui ce qu’il était aujourd’hui… En quelques instants, le dragon fut créé et l’enfant aux cheveux blancs l’envoya alors vers son partenaire d’entraînement du jour. Il passait clairement à la vitesse supérieure, sondait ce que valait son adversaire du jour.

Mais le principal avantage du dragon de cristal venait du fait qu’il était une technique bien particulière. Car au lieu de chercher un impact fort lors de la rencontre d’un obstacle physique, Hiko avait la possibilité de le faire éclater à tout moment pour surprendre ses adversaires. Aujourd’hui, celui qui se faisait appeler Ikari allait y goûter.

Et ainsi, Hiko en saurait un peu plus sur sa façon de faire, et de réagir.

Résumé:
 

_________________
Certaines choses changent... D'autres non X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 23:55

Hiko, c'était donc le nom du jeune homme que j'allais affronté. C'était en effet bien mieux que de l'appeler Cap'tain, ou quelque chose qui n'était plus approprié par ici. Les présentations étant faites, il n'y avait plus lieu de retarder l'inévitable. Le combat commença rapidement, et n'évitant que partiellement la première attaque de l'immaculé, me laissant des picotements dans le côté gauche, je tentai de dégainer mon épée et de l'utiliser contre mon adversaire. Mais d'un mouvement simple de recul, il évita ma lame avec aisance. Mon coup était lent, il n'y avait pas besoin de s'étonner pour cela. Toutefois la justesse de son excuse laissa l'acier de Thunderbird créer son chemin à travers sa cape, octroyant une large entaille à cette dernière. Bien trop enjoué par le rythme du combat, je n'avais à l'heure actuelle aucune intention de m'excuser pour ses vêtements. Et profitant du pas de recul qu'il venait de faire, il continua sur cette lancée en faisant des bonds en arrière pour s'éloigner.

Mais je ne comptais pas le laisser faire. Un sourire plus intense étira mes lèvres. Alors qu'il prenait les premiers mètres de distance entre nous, je laissai le chakra électrique parcourir mon corps. De petits arcs électriques apparurent autour de moi, courant sur ma peau et augmentant ma vitesse. Il n'allait pas s'éloigner. Profitant de ma nouvelle vitesse, je courus dans sa direction dans le but de le rattraper rapidement. Toutefois il avait déjà commencé à faire des mudras, et les terminant avant que je n'ai pu combler la distance, un dragon de cristal apparut devant moi pour venir me frapper. Écarquillant les yeux, j'eus tout juste le temps de me transformer en un éclair et de glisser sur le côté pour esquiver l'explosion de cristal. Du...cristal ?? Quel était cette capacité ? Je n'avais jamais vu aucun shinobi capable de créer du cristal ! C'était bien joli comme capacité. Je perdis mon regard sur les éclats de cristaux une demi-seconde, avant de courir à nouveau vers l'ex-capitaine. Si je n'avais pas eu ces éclairs me traversant et augmentant ma vitesse, la surprise m'aurait certainement valu quelques morceaux bien douloureux dans le corps.

-C'est très joli tout ça !

Comblant les derniers mètres en peu de temps, étant donné qu'il n'était déjà pas bien loin, je me retrouvai à nouveau au corps à corps avec le garçon aux yeux azurés. Toujours un sourire plaqué sur les lèvres, je donnai un second coup d'épée, cette fois-ci vertical, dans le but de toucher mon adversaire. C'était presque le même mouvement que le précédent, à la différence que celui-ci était un peu plus rapide. Il m'avait prouvé qu'il était plutôt doué en ninjutsu, ou peu importait ce qu'était ce cristal. Mais comment comptait-il se débrouiller face à du corps-à-corps, qui était d'avantage ma zone de confort ? Mon katana dans une main, mon fourreau dans l'autre, j'étais prêt à en découdre, toujours avec un immense sourire collé aux lèvres.

-Je ne te laisserai plus t'éloigner ou faire des mudras si facilement !


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Ven 19 Juin 2020 - 21:58
Il avait de la ressource ! Voici ce que s’était dit notre jeune héros aux cheveux blancs lorsqu’il avait vu que son adversaire s’était totalement dématérialisé en une nuée d’éclairs. Il ne put s’empêcher de sourire, cela lui rappelait une de ses très bonnes connaissances… Kao Kan. C’était le propre de ceux qui se faisaient appeler les « assimilateurs ». Le Sairyo savait que c’était possible de changer complètement son corps en un élément, mais c’était la première qu’il le voyait de ses yeux. C’était plutôt impressionnant, il fallait l’avouer.
Putain ça en jette !
Il ne manquait pas de style, c’était indéniable. Mais Hiko ne ferait pas plusieurs fois la même erreur, son adversaire lui avait prouvé sa valeur en esquivant le dragon de cristal, il ne fallait donc pas se laisser distraire. Car la contre-attaque arrivait déjà, et le jeune garçon se retrouvait une nouvelle fois pris à la gorge par l’énergique shinobi. Il souhaitait prolonger le combat rapproché et empêcher Hiko de faire des mudras.

C’était une bonne tactique, le genre de shinobi avec lesquels Hiko avait le plus de mal. Et même s’il ne voulait pas y aller trop fort et mettre en place ses tactiques à utiliser contre les shinobis adorant le corps à corps, il se devait d’agir. Déjà, il fallait réussir à contrer le niveau coup d’épée qui arrivait désormais dans un axe vertical. Il avait certes des idées, mais la réalisation était encore un peu maladroite, Hiko le remarqua dans ce deuxième coup de katana.

Il manquait de précision, de vivacité et surtout de surprise dans sa façon d’agir. L’expérience du Sairyo jouait en sa faveur. Certes, il était arrivé très vite au niveau du Sairyo, mais désormais il attaquait d’une façon assez prévisible. Cependant, l’ancien Capitaine ne souhaitant pas utiliser d’attaque trop puissante, préféra recouvrir sa main d’une fine couche de cristal.

Ainsi, il plaça sa main en opposition pour venir dévier la lame légèrement sur le côté, lui occasionnant quelques douleurs au niveau de sa dextre, sa couche de cristal n’étant pas assez importante pour venir dévier une lame, aussi faible l’attaque soit-elle. Mais il pouvait largement surmonter cela et envoya alors une bombe fumigène qu’il avait pris dans sa sacoche se trouvant sous sa cape. Il la lança par terre et prit ensuite la poudre d’escampette…

Du moins c’était ce qu’il comptait faire croire à son partenaire d’entraînement. Il voulait savoir quelles étaient ses connaissances en termes de techniques. Il était doué en ninjutsu, faisait plus que se défendre en kenjutsu… Mais avait-il d’autres cordes à son arc ? Dans tous les cas, Hiko s’était mis un peu à l’écart de son ancienne position connue, désormais qu’il était invisible à l’œil nu.

Résumé:
 

_________________
Certaines choses changent... D'autres non X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Ven 19 Juin 2020 - 23:01

Face à mon esquive, mon adversaire sembla quelque peu impressionné et en laissa même échappé quelques mots qui surent étirer le sourire presque carnassier sur mon visage. Il semblait avoir rapidement compris que j'étais un assimilateur, ce qui n'était pas vraiment étonnant étant donné que pour esquiver son dragon, je m'étais mué en éclairs. Contrairement à l'assimilation totale que je venais tout juste d'apprendre à maîtriser à peu près, ce déplacement était bien différent et ne me permettait pas de passer à travers la matière. Malgré tout, il révélait indéniablement ma nature d'assimilateur. Non pas que cela me dérangea.

Désireux de ne pas se laisser surprendre une seconde fois, et malgré ma vitesse augmentée par les éclairs parcourant mon corps, mon adversaire eut visiblement le temps de mettre une couche de cristal autour de son bras. Il semblerait que l'expérience de Hiko, malgré ma vitesse, lui avait permit de réaliser cette technique. Le petit garçon aux cheveux blancs était décidément plein de ressource. Ma lame d'acier se heurta au cristal recouvrant son bras et ne sembla pas le blesser pour le moins du monde. Toutefois, le combat n'était pas fini, et maintenant que j'étais à portée du corps-à-corps, je ne comptais pas le laisser s'échapper. Il semblait un peu moins doué en taijutsu ou en bukijutsu qu'en ninjutsu. Le forcer à rester à courte distance et le harceler était le seul moyen -même faible- que j'avais de prendre l'avantage. Mais alors que je me disais tout cela, je vis au dernier moment une petite boule mauve s'apprêter à toucher le sol.

-Shimatta !

Une bombe fumigène ! Et zut. Il allait m'aveugler. Et avec ses techniques de cristal dangereuses, je ferais mieux de ne pas rester dans cette fumée. Une fois que la boule toucha le sol, elle explosa en une énorme purée de pois qui vint couvrir mon champ de vision d'une couleur violette omniprésente. Protégeant mes voies aériennes, et profitant de l'augmentation de ma vitesse, je reculai rapidement pour sortir de la fumée et ainsi retrouver au mieux mon champ de vision. Où allait venir la prochaine attaque ? Tournant la tête presque frénétiquement, agitant mes yeux dans tous les sens, je guettais le moindre mouvement. Mais après quelques secondes, rien ne vint. Le nuage de purée de pois s'estompa et retomba, et...personne. Il n'y avait plus personne. Comment était-ce possible ? Il avait disparu. Etait-ce ce qu'on appelait la dissimulation ? Un versant des techniques de sensorialités que je ne maîtrisais pas le moins du monde. Zut ! L'ancien capitaine maîtrisait donc ce genre de techniques. J'étais mal.

Je tentai de calmer ma respiration, et rentrer en méditation. Prenant de longues et profondes inspirations que je relâchais ensuite, je calmai les battements de mon coeur et tentai de discerner mon environnement comme j'avais déjà réussi à le faire. Certaines techniques de zen des samouraïs permettaient de percevoir les sons et les informations avec une acuité nouvelle. Et pendant une fraction de seconde, je crus entendre un souffle, un bruit de respiration, et je tournai mon regard dans cette direction, mais rien du tout. En situation de combat, alors que mon sang bouillonnait, il me restait encore bien des progrès à faire pour maîtriser ce zen et ces techniques de méditations profondes. Je n'avais plus beaucoup de choix. Si je ne voulais pas me faire surprendre, et si je voulais savoir où était mon adversaire, il allait falloir que je ruse.

Souriant, je sortis de sous ma veste une pochette dont le mouvement fit résonner un tintement métallique. C'étaient un grand lot de makibishis, des petites étoiles ninja. D'un geste, je déversai la totalité de ces derniers devant moi, mais aussi un peu autour de moi. De cette manière, une zone moyenne de pics métalliques recouvraient le sol. La plus grande majorité se trouvait devant moi, entre ma personne et là où le nuage violet avait été formé. Il y avait de fortes chances pour que le shinobi se soit écarté pour garder ses distances. Mais au cas où il avait décidé d'aller derrière moi, j'en avais laissé quelques uns derrière ma position. Dans le même temps, toujours recouvert d'éclairs, pour ne pas être moi-même handicapés par mes makibishis je décidai de transformer mes jambes en foudre. Et attentifs à chaque mouvement je regardais autour de moi avec attention, me retournant fréquemment pour couvrir tous les angles. Ma poigne se resserra sur mon katana dans une main, et mon fourreau dans l'autre, le côté gauche toujours picotant.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Sam 20 Juin 2020 - 22:13
Utiliser une bombe fumigène pouvait s’avérer être un mouvement à double tranchant. Hiko le savait bien, et d’ordinaire il aurait utilisé une technique de détection avec cette ruse. Mais là, il n’était pas ici pour désarçonner complètement son adversaire ni lui asséner le coup de grâce, ce qu’il souhaitait, c’était simplement connaître les capacités du jeune garçon qui était face à lui. Son aîné était doué mais manquait quelque peu d’entraînement dans ses réalisations, et d’impact.

Du moins, c’était ce qu’en pensait notre jeune héros aux cheveux blancs du peu qu’il ait pu en voir. Mais peut-être cachait-il son jeu ? C’était tout à fait possible, c’était pour cela que Hiko devait rester sur ses gardes. Si son histoire lui avait bien appris quelque chose, c’était qu’il ne fallait sous-estimer personne et se méfier de tout le monde. Car les réelles intentions des personnes pouvaient se cacher jusqu’au bout.

Et tandis que la fumée se dissipait, l’enfant qui s’était quelque peu décalé put alors observer que l’électrique avait de la ressource ; lui aussi avait utilisé des objets qu’il avait en stock pour se prévenir d’une future attaque de la part du Sairyo. Mais il n’avait pas réellement compris, Hiko ne comptait pas revenir à la charge, du moins pas au corps à corps.

Et tandis que les mashibishis étaient disposés devant lui principalement, mais aussi en prévention sur ses angles faibles, Hiko sourit. Il en avait dans le melon celui-là, pas comme toutes ces brutes qui ne pensaient qu’à trancher sans réfléchir. C’était… Intéressant. Mais l’ancien Capitaine n’était pas encore rassasié, il devait en savoir plus sur cet individu, connaître plus en profondeur sa façon de combattre ainsi que ses capacités. Lui réservait-il de nouvelles surprises ?

Hiko, qui était désormais à une dizaine de mètres, composa quelques mudras. Cela eut pour effet de faire disparaître son camouflage. Mais la technique qu’il venait d’utiliser viendrait lui fournir une protection peut être plus efficace que son camouflage visuel. Car désormais, Ikari pouvait alors voir trois répliques identiques du gamin aux cheveux blancs. Et comme il s’agissait de voir ce que son partenaire d’entraînement pouvait faire, il fit en sorte de se placer en triangle autour de l’électrique.

Une fois fait, chacun prit la parole à son tour.

Alors Ikari…
Fit le premier Hiko.
… Comment comptes-tu…
Continua le second.
T’y prendre face à trois adversaires… ?
Conclut le dernier.

Cela serait-il aisé pour l’assimilateur, ou allait-il butter face à un nombre d’adversaires important ? Voici une question. à laquelle Hiko souhaitait une réponse, cela l’aiderait à y voir plus clair sur le potentiel de l’assimilateur.

Résumé:
 

_________________
Certaines choses changent... D'autres non X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Lun 22 Juin 2020 - 9:42

Alors que j'étais en train de patienter, attendant une attaque qui viendrait me prendre par surprise, rien ne se produisit. Bien que j'étais d'un naturel joyeux et survolté en temps normal, lors d'un combat, j'étais toujours aussi survolté mais de manière bien plus analytique. Etait-il en train de préparer un mauvais coup ? Si c'était le cas, j'allais pouvoir gagner quelques courts instants pour pouvoir réagir grâce aux makibishis posés au sol. Dans le cas contraire, cela allait devenir très compliqué pour moi. Mais alors que je me faisais à cette remarque, comme sorti de nul part, Hiko réapparut devant moi et cette fois-ci, il n'était pas seul. Il était accompagné de deux répliques parfaites de lui-même, certainement issues du Kage Bunshin. Ce n'était pas la première fois que je faisais face à cette technique, mais elle ne m'était pas plus agréable à gérer que la première. Ou...peut-être que si.

Alors que les clones et l'original venaient se placer en triangle autour de moi, respectant la zone de makibishis, je fis taire les éclairs qui crépitaient autour de moi pour économiser un peu de chakra. Face à ce nombre d'adversaires, ma vitesse ne me servirait pas forcément à grand chose. Mais j'avais récemment appris une technique que m'avait enseigné un certain guerrier roux, et c'était le moment de la mettre en oeuvre. Car c'était précisément l'une des raisons pour laquelle j'avais appris cette technique. Un sourire étira un peu plus mes lèvres, et sans prendre la peine de ranger mon arme dans son fourreau, j'étendis mes deux bras sur le côté et ouvris la bouche. Sans crier gare, trois sphères de foudre sortirent de chacun de mes deux poings pour viser les Hiko sur mes côtés. De ma bouche en sortirent quatre autres pour aller toucher celui qui se trouvait face à moi. Elle n'était pas très puissante, encore moins lorsqu'elle était ainsi divisée, mais elle était intéressante dans ce cas précis.

-Que dis-tu de ça, Hiko-sempai ?! Raiton, Raikyu !

J'espérais faire mouche et pouvoir me débarrasser d'au moins un, voir deux des gêneurs. Mais s'il en restait deux, j'allais devoir faire un choix. Mon adversaire semblait bien plus à l'aise à distance, et l'était moins au corps-à-corps, je l'avais bien compris. Ma seule chance était donc de coller au corps-à-corps. Me transformant à nouveau en un amas d'éclair, je fonçai tout droit vers le Hiko restant -ou l'un d'entre eux- et arrivant au contact, je donnai un coup de pied vertical allant de haut en bas en visant la tête de mon adversaire. Mes pieds étant toujours changés en foudre, j'espérais bien le toucher et lui transmettre quelques décharges électriques par la même occasion.


Résumé:
 


Dernière édition par Ten no Ikari le Jeu 25 Juin 2020 - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Mar 23 Juin 2020 - 23:24
Il fallait bien l’avouer, Hiko était impressionné par le combattant qu’il avait en face de lui. Non seulement son pouvoir d’assimilateur faisait de lui quelqu’un d’extrêmement redoutable en combat rapproché, mais il disposait aussi d’un pouvoir de déduction rare chez les genins d’aujourd’hui. La science du combat était quelque chose d’innée en lui, semblait-il et le Sairyo ne pouvait que lui tirer son chapeau sur ce coup.

Il avait déjà cerné la faiblesse des clones non résistants, c’était très impressionnant, compte tenu de la puissance qu’il démontrait. Évidemment, ils ne boxaient pas dans la même catégorie, du moins pas encore. Mais une chose était sûre, s’il continuait ainsi, Ikari avait un avenir radieux devant lui, il deviendrait assurément l’un des shinobis les plus talentueux de sa génération. Hiko n’en avait aucun doute.

C’est tout simplement impressionnant… Quelle bonne connaissance des stratégies à appliquer en combat !
Fit notre jeune héros tout en faisant un pas sur le côté. Ses deux clones n’eurent pas la même chance et l’un d’eux se prit carrément plusieurs boules électriques. Mais ce n’était pas le plus important, et la science du combat du Sairyo lui dictait de ne pas trop s’émerveiller devant le combattant qu’iil avait en face de lui, car ce dernier avait encore de la réserve et des choses à lui montrer, il fallait rester prudent !

Car l’assimilateur reprenait sa course effrénée faite d’éclairs vers notre jeune héros. Cette fois, il n’eut pas vraiment le temps de réagir car trop abasourdi par ce qu’il venait de voir sur cette prouesse tactique. Il ne put donc pas esquiver le coup de pied fait d’éclairs que lui asséna Ikari. Posant ses bras en protection, il ne reçut pas le coup dans la mâchoire comme initialement prévu, mais le coup le recula de quelques dizaines de centimètres en arrière sous l’effet du coup et il sentit alors son bras droit s’endolorir suite au coup.

Ainsi ses éclairs n’étaient pas destinés à faire de gros dégâts, mais plutôt à tétaniser voir faire souffrir certains muscles, c’était plutôt ingénieux et Hiko sut qu’il devait alors vite réagir pour ne pas se retrouver submergé par les attaques au corps à corps de son opposant. Ce fut pourquoi, une fois qu’il reprit ses esprits, il créa une armure faite de cristal autour de son corps. Elle n’était pas extrêmement chargée en chakra, mais elle suffirait à le protéger de ce genre d’assaut pendant un temps.

Une fois qu’il s’eut assuré une protection, le jeune garçon aux cheveux blancs commença à composer des signes incantatoires, il était temps de prendre l’initiative dans ce combat où il avait laissé la main à son adversaire déjà bien trop longtemps.

Pas mal… À mon tour désormais !
Fit-il avec un sourire affiché sur le visage. Il profitait que son adversaire ne soit pas bien loin pour retourner la situation à son avantage. Car lui aussi pouvait attaquer à proximité, même si cela demandait un petit peu plus de préparation qu’à son adversaire.

Une fois les mudras terminés, notre jeune héros aux cheveux blancs créa alors une grosse quantité de cristal qu’il concentra autour de son adversaire dans le but de l’enfermer dans son piège cristallin. Il avait encore des interrogations sur le pouvoir de l’électrique, et il se demandait bien s’il pourrait traverser quelque chose d’aussi tangible que du cristal.


Résumé:
 

_________________
Certaines choses changent... D'autres non X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 18:46

Avec un sourire, je vis mes sphères de foudre fuser vers mes adversaires, et tandis qu'un d'entre eux esquivait, les autres doublures du jeune ninja se firent avoir. Dans une petite explosion de nuage de fumée blanchâtre, je me retrouvai de nouveau en tête à tête avec l'ancien capitaine de l'Empire du feu. Et mon sourire ne fit que s'élargir d'avantage. Je tenais enfin le vrai, et cette fois-ci je ne comptais pas le laisser m'échapper. Dans un crépitement électrique caractéristique, je fonçai sur mon adversaire dans un grondement foudroyant, devenant momentanément la foudre elle-même. Je parcourus la distance qui nous séparait en un rien de temps, et lorsque j'arrivai à son niveau, avec mes pieds toujours changés en foudre, je lui assénai un coup de pied vertical de haut en bas. Se protégeant grâce à ses bras -ou du moins tentait-il de le faire-, il reçut un choc sur son bras sans que cela ne l'handicape réellement.

Il était vrai que les chocs électriques que je délivrais sous ma forme assimilée n'étaient pas des plus intenses, mais ils étaient suffisants pour engourdir un peu les membres de mes adversaires. Les membres ou plus, dépendamment de comment je l'utilisais. Mais Hiko comprit rapidement la situation, et avec une analyse et une réflexion parfaite, il composa quelques mudras et forma une armure de cristal tout autour de lui. Les décharges ne fonctionnant qu'au contact direct avec la partie assimilée, se recouvrir d'une armure était assurément la meilleure manière de se protéger de mes assauts. Et s'il m'avait félicité pour mon esprit de déduction et pour mes capacités au combat, je pouvais lui retourner aisément le compliment. Il était fort, bien plus fort que moi et je le sentais, mais je voulais lui montrer que moi aussi j'en avais sous le moteur. Mais alors que je comptais, après ce petit instant de répit, foncer à nouveau sur mon adversaire, se dernier réalisa des mudras, et des morceaux de cristal se formèrent pour venir m'entourer.

-Oh ! Zut !

J'étais pris au piège. Le cristal m'entourait complètement et je n'avais nul part où aller pour échapper à ce que mon adversaire proposait. Allais-je me faire lacérer de tous les côtés ? Ou allais-je me faire emprisonner dans le cristal, réduisant mes possibilités de mouvements à néant. Je n'avais toutefois pas le loisir d'attendre patiemment pour voir ce qui allait m'arriver. Alors que les morceaux d'une beauté cristalline se rapprochaient dangereusement de moi, je n'avais pas d'autres choix que d'utiliser la technique que Kan m'avait apprise il y avait peu. Comme si le temps ralentissait subitement, je fis le vide en moi, et me rattachai à l'énergie qui circulait à la nature. Le chakra raiton qui me parcourait, et se trouvait dans la nature. Et avec la rapidité de la pratique que je n'avais cessé de réaliser depuis ce jour, je laissai mon chakra m'envahir et me transformer entièrement en foudre. Une foudre qui gardait toutefois ma forme et mes traits, mes cheveux éthérés se dressant sur ma tête.

De ce fait, le cristal qui s'était formé autour de moi me traversa sans se fixer sur ma peau devenue purement électrique. Mais je n'attendis pas de se voir accumuler toute la matière pour faire mon prochain mouvement. Hiko était proche de moi, et c'était l'occasion de tester quelque chose que j'avais envie de faire depuis un moment. Une fois de plus, je me transformai en un amas d'éclair et je fonçai sur le petit homme aux cheveux blancs. Mais au lieu de m'arrêter devant lui, je tentai de le traverser pour lui procurer une nouvelle décharge. Et par la même occasion, passer à travers lui. Même si initialement la technique ne me permettait pas de faire cela, couplée à l'assimilation, c'était une toute nouvelle suite de possibilités qui s'offrait à moi.

Reprenant immédiatement forme humaine dans le dos de mon adversaire, j'empoignai mon épée dans le but d'attaquer Hiko dans le dos. Mais au moment où j'allais l'attaquer, la fatigue s'empara de moi et les picotements sur tout le côté gauche de mon corps firent légèrement flancher mon genou. De ce fait, au lieu d'user de mon katana pour attaquer l'ex capitaine, je l'utilisai pour planter ma lame dans le sol pour me retenir. Je n'avais pas encore l'habitude d'utiliser mon assimilation totale, mais je continuais à pratiquer cette technique tous les jours pour m'y habituer. Toutefois, j'avais déjà dépensé pas mal de chakra, et il m'en restait certes encore mais plus énormément. Je fis rapidement comprendre au ninja ma reddition.

-Oups là ! Haha ! J'ai dépensé pas mal de chakra ! Il m'en reste encore, mais on pourrait p'tet s'arrêter là ?


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Lun 29 Juin 2020 - 11:17
Les deux jeunes garçons se livraient un combat des plus intéressants à suivre d’un point de vue extérieur. D’un côté, celui qui adorait le ninjutsu et qui affectionnait particulièrement le combat à distance, et de l’autre, le fougueux électrique qui faisait tout pour réduire la distance entre lui et son adversaire. Deux styles bien différents, deux façons d’aborder un combat bien distinctes. Si l’autre laissait l’avantage à l’un des deux, alors il s’exposait à prendre de lourds dommages, même si Ikari semblait encore manquer un peu de puissance.

C’est d’ailleurs ce qui se passa lorsque l’électrique tenta de passer à travers le corps de notre jeune héros. En étant totalement assimilé, il sut se tirer d’affaires en esquivant la quantité de cristal que notre jeune héros aux cheveux blancs avait créé autour de lui. Le fait de s’assimiler était un avantage certain lors d’un combat et un pouvoir très puissant, sans doute l’un des plus puissants que le Sairyo ait eu l’occasion d’observer dans sa vie. Et alors qu’il était surpris, et légèrement étourdi par le fait que Ikari venait de passer à travers son armure de cristal, il ne put réagir assez rapidement lorsque l’électrique avait repris sa forme humaine derrière lui.

Bien sûr, il avait toujours son armure de cristal, ce qui pourrait le protéger de certains assauts de la part de son adversaire malgré son engourdissement partiel qu’il avait sur tout le corps. Et alors qu’il se tournait pour faire face à Ikari, il remarqua alors que ce dernier semblait aussi épuisé par tous les efforts qu’il avait fournis. Usant de sa lame pour rester debout, Ikari affirma qu’il avait dépensé trop de chakra pour aujourd’hui et préférait en rester là.

Hiko fut un peu surpris, il se serait attendu à ce qu’Ikari aille jusqu’au bout de ses forces, et même au-delà. Du moins, c’était l’impression qu’il s’en était faite lorsque Ikari avait pris la parole lors du discours de Sazuka à l’Assemblée. Il lui faisait penser à une tête brûlée, il se serait donc attendu à autre chose. Mais au final, le fait qu’il connaisse ses propres limites était un très bon signe, et Hiko sourit alors, montrant aussi son intention de ne pas continuer plus le combat.

Oui, je pense qu’on en a déjà assez vu. Franchement, ton pouvoir est extrêmement intéressant… Je connaissais déjà un assimilateur de foudre, mais je t’avoue que je n’avais jamais eu l’occasion de croiser le fer avec… Et franchement, c’est assez impressionnant…
Fit notre jeune héros avec un sourire presque rassuré.
Dis moi Ikari, tu as appris à maîtriser ce pouvoir toi-même ou tu as eu un senseï qui t’a enseigné tout cela ? Car je dois dire que tu ne manques pas de ressources, ni d’imagination… !
Peut-être cette conversation prendrait un tournant intéressant par la suite…

_________________
Certaines choses changent... D'autres non X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Certaines choses changent... D'autres non Empty
Mar 30 Juin 2020 - 16:12

J'avais réussi à surprendre le jeune homme aux cheveux argentés en passant à travers lui sous ma forme de foudre, toutefois les efforts que j'avais fournis et la technique que je m'étais prise, bien que peu puissante, m'avaient coûté. Il me restait un peu de chakra pour continuer, mais pour passer à travers l'armure de cristal de Cheveux d'Argent, il allait me falloir une technique puissante. Et si je l'utilisais, non seulement je risquais de blesser le garçon et je ne désirais pas le blesser inutilement dans cette démonstration. Mais en plus, l'armure allait absorber une grande partie du choc et réduirait ainsi les dégâts. Me sapant mes dernières forces et me laissant exposer et vulnérable à une contre-attaque. Et cette dernière ne serait pas tendre avec moi. Du coup, j'avais préféré admettre ma défaite dès lors car des fois, il était bien plus profitable de le faire que de continuer à se battre bêtement. J'avais montré ce que je valais au petit bout d'homme, et il m'avait montré lui aussi ce qu'il valait. Un jour, je serais assez fort pour le battre, mais en attendant j'allais continuer à m'entraîner.

Hiko se tourna alors vers moi, un peu surpris, mais ne fit aucune remarque sur ma décision. Au contraire, il semblait agréablement étonné de voir ce que je pouvais faire, et j'en étais satisfait. Mais ce n'était pas assez, je devais devenir encore plus fort. Bien plus fort. Il me fit alors part du fait que c'était la première fois qu'il voyait un assimilateur de foudre en action, bien qu'il en connaissait déjà un. Et je me demandai alors s'il parlait de Kao Kan, ou s'il parlait de cet autre assimilateur que je n'avais jamais rencontré et qui se nommait Renjiro selon Syoto. Mais la suite des mots de l'ex Capitaine et sa question me firent perdre mon fil. Revenant à la conversation, je pris le temps de réfléchir à sa question car en réalité, la réponse n'était pas tout à fait simple, même si elle n'était pas non plus des plus compliquées.

-Eh bien à vrai dire, c'est Kan qui m'a apprit à m'assimiler entièrement. J'arrivais à le faire partiellement jusqu'à présent, mais il m'a aidé à passer le cap, finis-je avec un grand sourire. Je ne sais pas si on peut l'appeler mon "senseï", mais voilà. Je n'ai pas de "vrais" senseï haha.

Je ne savais pas trop ce qu'il entendait par sa définition de senseï. Je savais que les shinobis étaient censés travailler en groupe, et sous l'égide d'une capitaine qui était aussi un ninja expérimenté qui se chargeait d'enseigner aux plus jeunes de son équipe. Si c'était ce dont il parlait, je n'en avais aucun de senseï. Si au contraire, il parlait de quelqu'un qui m'avait appris quelques techniques, dans ce cas là on pouvait considérer Kan et Tengoku comme mes senseïs. De ce fait, je retournai alors la question à mon adversaire.

-Et toi, t'as des élèves ? Ou t'as un senseï ? C'est comment d'avoir une équipe ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Certaines choses changent... D'autres non

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: