Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko

Kao Kan
Kao KanEn ligne

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 1:15
Décidément, la journée était forte en émotions pour le jeune Kao Kan. De véritables montagnes russes... Le départ angoissant des soldats de l'Empire dans le silence le plus total s'était finalement couronné d'un autre événement beaucoup plus festif, celui du retour du Fukkatsu au village. Des étoiles plein les yeux, il avait vu de près la Raikage et même la Régente. Il s'était même permis de leur parler et avec un peu de recul, il comprenait que ça n'avait pas été très sérieux ou très poli. Mais il avait été tellement content...

Et puis il y avait eu le discours à l'Assemblée Calcinée. Il avait attendu impatiemment que chacun s'exprime, ne perdant aucune miette. Même s'il avait été un peu déçu de la réaction de certains... Il avait compris que finalement, tous n'étaient pas aussi enjoués que lui au retour de Sazuka-sama.

Et puis il y avait eu le clou final : l'apparition d'Hiko sur un des toits adjacents à l'Assemblée. Ce qui était déjà un choc en soit... Tout comme les autres membres de la Résistance, il ne l'avait plus vu depuis quelques temps. Et quand la rumeur du combat s'était répandue... Hé bien, chacun avait proposé sa théorie sur le sort du manieur de cristal. Une fois, il avait même entendu quelqu'un chuchoter que le Teikoku avait capturé le traitre et l'avait enfermé dans les geôles d'Urahi pour l'utiliser comme sujet d'expérience et le torturer. Autant dire que Kan avait fait pas mal de cauchemars après avoir entendu ça.

Mais tout était faux : Hiko était bien là, en chair et en os. Mais Kan n'eut pas le temps de réagir, bloqué par la surprise, la bouche grande ouverte. Et en moins de temps qu'il fallait pour le dire, le Capitaine avait disparu.

Et si toutes les critiques que le Fukkatsu avait pu endurer pendant cette réunion n'avait pas entâché l'admiration de Kan pour eux... La réaction de cette dame l'avait fait douter. Peut-être parce qu'Hiko était son ami, mais il n'avait pas aimé la façon dont elle lui avait parlé. Et c'était aussi à cause d'elle qu'il était reparti.

Il resta là un moment à réfléchir, à douter ; trop de choses entraient en compte et en contradiction. Il voulait entendre la suite du discours de la Raikage, il voulait participer au vote, mais il ne pouvait pas laisser partir Hiko comme ça, sans savoir s'il allait à nouveau disparaître totalement ou pas.

Avec une certaine latence, il traversa la foule et escalada à son tour les toits, partant dans la direction qu'il jugeait bonne. Mais il n'avait pas de dons en sensorialité pour le suivre... alors il devait tout miser sur la chance. Sautant de toits en toits, fouillant toutes les ruelles proches de la zone... Mais les minutes défilaient et la chance de le retrouver étaient de plus en plus minces.

Et puis, quand il allait abandonner et retourner à l'Assemblée pour espérer voir la fin, un éclat blanc attira son attention dans la rue juste en dessous. Sans perdre plus de temps, il concentra son chakra dans ses jambes et se propulsa sur la silhouette aux cheveux clairs.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 10:51
Légèrement agacé par la réaction de l’inconnue qui portait une ombrelle, Hiko fendait la foule pour rentrer dans ses appartements. Elle l’avait décrit comme un criminel, comme une personne devant se justifier de ses choix et de ses actions. Elle qui n’avait rien vécu de ce qu’était Kumo sous le joug du Teikoku, elle qui n’était pas là et qui se permettait de revenir en se positionnant en « juge ». Si Hiko n’avait pas été plus mesuré,- si si, je vous jure-, il n’aurait pas hésité à lui faire fermer sa bouche.

La colère prenant le pas sur la raison, Hiko écrasa alors son poing contre le mur d’une bâtisse devant laquelle il passait, laissant une petite trace de son passage… Mais récoltant surtout une vive douleur au niveau du poignet. Un crac sonore était venu accompagner cette dernière, ce qui n’annonçait rien de bon pour la santé physique de notre jeune héros.

Mais bizarrement, cela lui avait fait du bien. En se défoulant ainsi sur un élément plus que résistant, il était redescendu dans les étages, comme on dit. Et alors qu’il se dirigeait vers les quartiers résidentiels, il ne vit pas le coup venir et se retrouva allongé par terre, percuté par un poids non identifié qui s’était abattu sur lui. Le choc avait été brutale, la chute non contrôlée, et désormais Hiko avait ses vêtements partiellement déchirés. Mais ce n’était pas le plus important, car le danger était peut-être ailleurs.

D’instinct, il se releva et se remit rapidement sur pieds, mains prêtes à composer des mudras pour se défendre d’une potentielle menace. Visage tendu, yeux cherchant l’origine du danger, le jeune garçon était prêt à mordre… Jusqu’à ce qu’il remarque l’origine de sa chute. Ce n’était ni objet, ni une menace… Bien au contraire. En voyant ce visage, Hiko sentit alors ses traits s’adoucir, ce n’était que lui…

Kan-kun !
Fit-il avec un grand sourire affiché sur le visage tandis qu’il dépoussiérait grossièrement ses vêtements d’hiver. Il était réellement content de le revoir, lui qui était un membre de la Résistance, sans doute celui avec le cœur le plus pur. C’était en partie en pensant à lui qu’il avait trouvé la force de se battre contre les trois monstres du Teikoku, c’était pour des gens comme Kan que Hiko avait décidé de former la Résistance.
Comment vas-tu ?! Tu dois être ravi désormais que l’Empire du Feu est parti de notre village !! Dans un sens… Je pense que l’on peut dire que nous avons réussi !
Fit-il avec un sourire toutefois légèrement plus mesuré.

Il ne pensait pas vraiment ce qu’il venait de dire. La Résistance avait un goût amer d’inachevé dans sa bouche à l’heure actuelle. Elle n’avait pas réussi à aller jusqu’au bout des choses, il n’avait pas réussi l’objectif qu’il s’était donné. Alors le résultat était là, mais la manière lui laissait un goût amer en bouche…

_________________
Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Kao Kan
Kao KanEn ligne

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 18:05
Comme souvent, Kan n'avait pas réfléchi avant d'agir. Il avait juste... agi. Sans penser à la chute, littéralement. Il avait sauté sur le pauvre Hiko et l'avait percuté de plein fouet, envoyant les deux adolescents s'étaler au sol. Est-ce que c'était bien malin d'attaquer dans le dos une personne qui avait combattu les plus haut gradés de l'Empire ? Certainement pas. Mais c'était Kan. Les fesses sur le sol, il lui avait fallu un peu plus longtemps que son ami pour se relever.

- Woups ! Pardon !

Là pour le coup, il ne l'avait pas loupé. Il avait même abîmé ses vêtements...

- Désolé ! Désolé ! J'avais peur que tu sois déjà reparti alors... voilà...

Il n'y avait pas vraiment de justification valable, mais Hiko n'avait pas l'air énervé contre lui. Il avait même plutôt l'air content ? De près, il semblait aller bien et mis à part ses habits, il ne semblait pas avoir de signes de torture apparents. Kan voulut lui répondre qu'il allait bien mais étrangement, les mots se bloquèrent dans sa gorge. Il essaya de déglutir et de faire partir les picotements dans son nez, mais il savait ce que ça signifiait...

Quand la silhouette d'Hiko devint complètement floue, il comprit que c'était trop tard. De grosses larmes dévalèrent son visage sans qu'il ne puisse les arrêter.

- HikooOOOooOoOOo... j'ai cru que t'étais... mooooooorrrt...!

Kan avait craqué. Ce trop plein d'émotions, de stress pendant des jours sans avoir pu se confier à personne et tout garder à l'intérieur ; il était arrivé au bout du rouleau et il avait suffit d'un peu de soulagement pour faire tomber ses dernières barrières. Et c'était pas très beau à voir, surtout qu'il essuyait son visage dégoulinant de partout avec ses manches.

- Ils... ils ont dit que... t'étais enfermé à Urahi... et les expériences... ! Alors... j'ai voulu chercher les autres... et puis... et puis... ils ont tous disparus ! réussit-il à articuler entre chaque hoquet.

Du jour au lendemain, tous ceux qu'il considérait comme des amis à Kumo avaient disparu sans laisser de traces. Partis de leur propre gré, sans rien dire ? Arrêtés par le Teikoku à cause de la Résistance ? Il n'en avait aucune idée. Et quelque part... il était en colère. Ça arrivait de temps, qu'il soit vraiment vraiment en colère, et il arrivait à garder ça à l'intérieur aussi. Mais là, cette barrière craquait aussi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Ven 19 Juin 2020 - 15:54
Kao Kan était vraiment un shinobi à part. Bien loin des stéréotypes que l’on pouvait voir arpenter les rues des villages tels des fourmis. Lui, il n’était tout simplement pas fait pour être shinobi. Sa vraie place n’était clairement pas sur un champ de bataille, il n’appartenait pas à ce monde-là.

Mais ne vous méprenez pas. Il en avait les capacités, bien plus que d’autres. C’était juste que son cœur était bien trop bon, son esprit bien trop pur pour être souillé par toutes les infamies que l’on observait dans le monde des shinobis. Un coup d’œil vous suffisait pour savoir qu’il était particulier, que son âme était exempte de tout vice. Voilà pourquoi Hiko ne pouvait s’empêcher de penser que voir Kan prendre les armes était un gâchis, un gâchis que le Yuukan imposait aux jeunes générations avec les multitudes de guerres. Il se retrouvait en lui. L’innocence de l’enfance, la pureté, et la force de conviction. Mais Hiko avait choisi un autre chemin, pour ses convictions. Et il regrettait qu’une personne aussi formidable que Kan ait aussi été contrainte à emprunter cette voie… Tout ce qu’il espérait, c’était que l’électrique ne se perde pas en chemin… Lui aussi.

Cette culpabilité, il la ressentait plus que jamais en ce moment, lorsqu’il vit le jeune garçon fondre en larmes devant lui. Une scène à laquelle il ne s’attendait pas et qui le déstabilisa grandement… L’empêchant alors de réfléchir sur le meilleur mouvement à effectuer dans ce genre de cas. Finalement, quelques secondes passèrent, puis finalement Hiko releva la tête qui avait regardé ses pieds jusqu’alors… Il s’efforça de sourire, bien que les larmes lui vinrent alors aux yeux à son tour.

Désolé de t’avoir inquiété… J’ai eu quelques temps un peu difficile, mais je suis de retour pour de bon ! Quant aux autres…
Un pincement au cœur se fit ressentir chez Hiko, il était vrai qu’il n’avait pas non plus de nouvelles d’Ayanokoji et consort. Il aurait espéré que Kan puisse lui en fournir, mais il semblerait que ses espoirs étaient infondés…

Cependant, il devait garder la tête froide et donner la meilleure réponse possible à Kan, pour le préserver.

Je ne suis pas revenu depuis assez longtemps pour les avoir vu, mais je suis certain qu’ils vont bien. Sinon, tu en aurais entendu parler comme les fausses rumeurs liées à la disparition !
Il tenta d’y mettre de l’énergie, comme si cela pouvait aider Kan à croire ses paroles qui se voulaient plus ou moins réconfortantes. Et alors qu’il sentait un petit malaise, le jeune garçon sortit un mouchoir propre, encore heureux, de sa poche et le tendit à Kan pour qu’il sèche ses larmes de crocodile et puisse se libérer les sinus si l’envie lui en prenait.

Une fois fait, le jeune garçon s’adossa au mur se trouvant à proximité et leva son visage vers le ciel. Son sourire avait disparu car il savait que ses prochaines paroles seraient peut être déplacées pour le jeune assimilateur. Etait-ce ce qu’il souhaitait ? Hiko n’en savait rien, mais il posa tout de même la question…

Souhaites-tu que je te raconte ce qu’il s’est passé ce fameux matin ?
Dans un sens il se sentait obligé de lui raconter… Il lui devait cette vérité.

_________________
Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Kao Kan
Kao KanEn ligne

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Sam 20 Juin 2020 - 1:22
Ce genre de bon gros craquage, ce n'était malheureusement pas la première fois qu'il l'expérimentait, même si ça restait rare. Et c'était toujours aussi gênant d'avoir des témoins pour assister à la scène, encore plus quand c'était un ami qui lui était cher comme Hiko. Mais tout en sachant cela, il ne pouvait rien faire pour arrêter les hoquets et les tremblements. Chaque fois qu'il reprenait sa respiration en croyant que c'était terminé, il se retrouvait agité de spasmes la seconde d'après. A ce stade, il ne voyait plus qu'une seule solution, celle qui marchait à tous les coups.

- A-Attends... Attends.

L'électrique se rassit par terre, mettant sa tête entre ses genoux repliés. Puis, les deux mains collées contre sa bouche, il hurla de toutes ses forces. Il respira profondément trois ou quatre fois, puis il se releva. Plus de grosses larmes, plus de tressaillements, ça allait effectivement beaucoup mieux. Heureusement que la rue était déserte grâce au discours de la Raikage... Kan accepta avec beaucoup de reconnaissance le mouchoir qu'Hiko lui tendait.

- Merci. Woah, j'ai vraiment craqué hein ? Désolé pour ça...

Enfin débarbouillé, il voyait beaucoup plus clair qu'avant. Assez clair pour voir que son petit spectacle avait touché Hiko, aussi. Est-ce qu'ils étaient vraiment obligés de pleurer à chaque fois qu'ils se retrouvaient seul à seul ?

- Oh euh, je t'en veux pas du tout ! T'as bien fait de partir, vraiment. C'est juste... les nerfs qui ont lâché, huhu ? Parce que je suis vraiment vraiment soulagé de voir que tu vas bien ! Répondit-il en affichant enfin un sourire sur son visage. Ne t'inquiète pas.

Kan savait bien qu'à cause de sa personnalité, les autres avaient tendance à vouloir le protéger. Parfois en lui cachant volontairement des détails, des fois en lui mentant... Il ne pouvait pas leur en vouloir, c'était toujours de bonnes intentions. Mais l'électrique était moins idiot que ce qu'il laissait voir et surtout, il ressentait beaucoup, ce qui était souvent beaucoup plus efficace que des mots. Mais ce n'était plus de lui qu'il fallait s'occuper pour le moment.

Il se contenta d'acquiescer à la remarque d'Hiko sur les autres membres de la Résistance ; inutile de remuer le couteau dans la plaie si aucun des deux n'avait d'informations. Mais les traits d'Hiko se figèrent un peu plus, n'annonçant rien de plaisant pour la suite de la conversation. Des sujets difficiles, ils en avaient un paquet ; l'embarras du choix. Et si l'ancien Lieutenant ne voulait même pas croisé son regard, c'était sûrement pour parler de...

Ce "fameux matin".

- T'as pas à te justifier ! Mais si t'es d'accord de m'en parler... Alors je veux bien savoir.

Il n'y avait pas vraiment besoin de se demander pourquoi il l'avait fait, contrairement à ce que la dame du Fukkatsu avait dit à l'Assemblée. S'il devait demander pourquoi, ça aurait été "pourquoi avoir tenté avec des risques aussi gros ?", mais malheureusement Kan avait bien compris qu'Hiko n'hésitait pas à tout mettre en jeu lorsqu'il combattait pour ses idéaux...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Sam 20 Juin 2020 - 14:31
Avec un regard apaisé et qu’il espérait apaisant, le jeune héros aux cheveux blancs répondit simplement à Kan.
Je comprends tout à fait, moi aussi je suis réellement content de te revoir ! Finalement, après tout ça, on va réussir à relever la tête !
Une note enjouée parcourait désormais la voix du Sairyo. Il reprenait peu à peu espoir en l’avenir, après avoir perdu toute foi dans son projet quelques semaines auparavant. Car oui, de l’eau semblait avoir passé sous les ponts depuis son départ du village, même s’il ressentait toujours un certain goût d’inachevé.

Et comme il venait de le proposer au jeune garçon, Hiko allait désormais lui raconter ce qui s’était passé. Certains pourraient arguer que cela ne s’était pas passé de cette façon, mais il allait raconter sa propre vérité, la situation vue depuis son prisme.

Tout a commencé par une convocation de la part du porte-parole de l’Empire, Kaguya Kôsuke. Cette réunion était prévue à l’aube, à l’Assemblée Calcinée. Le but était qu’elle se passe de la façon la plus informelle possible… Je m’y suis donc rendu et lorsque je suis arrivé, je me suis alors retrouvé en présence de Kaguya Kôsuke, la régente Hokazuka Rie… Et de façon surprenante, l’ancienne Capitaine de la Territoriale, Chôkoku Tomoe.
L’enfant marqua une pause, car la seule présence de celle qui se faisait appeler l’Explosive était une première indication sur les véritables intentions de cet Empire qui se disait si bienveillant.
J’ai été surpris de la présence de l’Explosive dans cette réunion qui devait se tenir de la façon la plus secrète possible. Et est alors venue ensuite la réunion, où Kosuke souhaitait avoir des informations sur comment se passaient les choses à Kumo. À ce moment, il n’y a rien eu de particulier de dit, mais tous ont pris la parole…
Il marqua alors une légère pause, comme pour s’assurer qu’il n’omettait aucun détail. Car il devait se montrer juste et complet dans son récit, pour Kan.
Mais je t’avoue que je n’écoutais pas vraiment ce qui se disait… Car j’avais réalisé que je tenais là une unique occasion. Trois membres éminents de l’Empire réunis avec moi, dans un lieu isolé où personne ne se trouvait. J’ai alors pris l’initiative, en ne pensant qu’au résultat… Et en oubliant les risques. Et c’est alors que je les ai attaqués, j’ai réussi à les immobiliser tous trois mais le Kaguya disposait de techniques lui permettant de s’en sortir…
Hiko revivait en même temps qu’il le décrivait le combat, des frissons lui parcoururent l’échine et son cœur battait la chamade, il était de retour là bas.
S’est alors ensuivi un enchaînement de techniques de haut niveau où je tentais de percer la carapace du porte-parole. Mais dans le même temps, l’Explosive s’était libérée et avait invoqué son gros lézard. Une créature redoutable qui a failli me happer en deux.
Il déglutit lentement, et finit alors son récit comme un échec, car c’était bien ce que cela représentait, l’échec de Sairyo Hiko face à l’Empire du Feu.
Je n’ai malheureusement pas réussi à m’en débarrasser et il m’a alors fallu faire un choix. J’ai donc décidé de prendre la fuite tant qu’il était encore temps, fuyant le village aussi rapidement que possible pour échapper aux impériaux. La suite, tu la connais sûrement mieux que moi…
Le jeune garçon baissa alors les yeux, puis il finit simplement par un.
Je suis désolé de vous avoir mis en danger avec mon acte qui peut paraître irréfléchi… Mais je t’assure que je pensais vraiment pouvoir le faire… Je pensais pouvoir couper la tête de cet Empire pour qu’il s’écroule… !
Finit-il avec les yeux embués…

_________________
Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Kao Kan
Kao KanEn ligne

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 21:59
Kan écouta attentivement et patiemment l'histoire d'Hiko, le laissant terminer de parler sans le couper d'aucun commentaire. Enfin... aucun commentaire prononcé oralement en tout cas, car toutes les émotions s'affichaient librement sur son visage, autant captivé que si la scène se déroulait sous ses yeux.

Les sourcils simplement froncés d'abord, son visage se marquait un peu plus après chaque mot. Il devint livide à la mention de l'Explosive, même s'il était déjà au courant qu'elle avait été présente au moment du combat. Mais il ne connaissait pas du tout l'existence du lézard géant et sa mâchoire se décrocha presque sous la stupeur, ne pouvant pas contrôler une aspiration d'air labial, happant l'air de façon à sortir un son étrange, totalement interloqué.

Rien que d'y penser suffirait à lui donner des cauchemars, alors heureusement qu'il ne l'avait pas vu en vrai... Même s'il aimait beaucoup les lézards. Une telle bête dans un espace aussi restreint, c'était presque inimaginable. Refermant vite sa bouche grande ouverte avant de perturber encore plus Hiko, il se contenta d'acquiescer pour la fin de l'histoire.

Vraiment... il était toujours impressionné par le courage dont faisait preuve son ami. Lui n'était absolument pas capable de faire des choses pareilles, ni personne d'autre de leur âge d'ailleurs. Ni les plus vieux... En fait, il n'y avait qu'Hiko qui se dévouait pour faire ce genre de choses, à chaque fois. Et il assumait tout, tout seul, les risques comme les conséquences. A chaque fois.

Kan posa sa main sur le bras de l'ex-Lieutenant, en souriant sincèrement.

- Je comprends pourquoi tu l'as fait. Et puis ça sert à rien de t'embêter avec des "si" ! C'est terminé et tout le monde va bien, d'accord ? On est plus en danger maintenant, et c'est peut-être grâce à toi.

Il ne savait pas vraiment pourquoi le Teikoku avait décidé de partir après tout ce temps, ce qui avait été l'élément déclencheur mais... Ils étaient partis, et c'était tout ce qui comptait. Il retira sa main, regardant le sol pendant quelques secondes.

- Tu sais... Euh... J'admire beaucoup ça chez toi. Que tu es capable de te sacrifier pour tes idées... Mais en même temps ça me rend très très triste.

Si Hiko se sacrifiait pour la vie des autres, qui s'occupait de la sienne ? Pas lui en tout cas. Mais est-ce que c'était vraiment nécessaire ? Des sacrifiés, des martyrs, des victimes ? Est-ce que ça se passait toujours comme ça... Est-ce qu'il y avait toujours des gens obligés de souffrir des actes des autres ?

_________________
Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Lun 29 Juin 2020 - 21:58
Après son récit, le Sairyo se sentit un peu mieux, comme vidé de toute la noirceur qu’il avait ruminée depuis quelques temps. Il s’était dit, tandis qu’il se remettait doucement de ses blessures, que sa décision avait peut-être précipité la chute de Kumo. Peut-être que le Teikoku avait fait la chasse aux sorcières sur les membres de la Résistance.

Et aujourd’hui encore, il n’était pas sûr que ce ne fut pas le cas. Car beaucoup manquaient à l’appel, simples membres, comme fondateurs de la Résistance. Il n’avait pas encore eu le temps de se pencher sur la question, mais Hiko savait qu’un jour ou l’autre il faudrait qu’il parte à leur recherche, ne pouvant pas accepter leur disparition comme cela. Si le Teikoku en était l’origine, alors il se ferait une joie d’aller les chercher, même si pour cela il devait traverser le Yuukan.

C’est vrai, Kumo est libéré ! Je t’avoue que c’est plutôt agréable même si les regards sont un peu méfiants parfois, je sens que les villageois sont de plus en plus soulagés et voient en l’avenir un futur plutôt appaisé, et ensoleillé… Au contraire de quand le Teikoku venait souillé ces terres de son empreinte !
Kan enleva ensuite sa main du bras du jeune garçon. Il était vraiment attachant comme garçon, un peu le genre d’amis que chacun rêverait d’avoir. Mais ce n’était pas vraiment le sujet, Hiko devait maintenant se tourner vers le futur, comme venait de lui rappeler Kan. Il ne fallait plus qu’ils regardent dans le passé, mais plutôt qu’ils se tournent vers l’avenir, et qu’ils soient les pionniers de ce nouveau village que sera le Kumo de demain.

Kan semblait apprécier que le Sairyo aille au bout de ses idées et n’hésite pas à se donner les moyens de ses ambitions. Mais de l’autre côté, il regrettait que cela l’entraîne dans de telles situations comme combattre trois des plus prestigieux combattants de l’Empire. Cela lui arracha un sourire, il était vraiment qu’il avait agi de façon inconsidérée, il fallait l’avouer. Mais de l’autre côté, il ne regrettait rien. C’était le moment de le faire, il l’avait senti dans le plus profond de son âme. Mais là n’était pas le sujet, il avait eu une idée par rapport à ce qu’avait dit Kan, une idée qu’il avait bien envie de partager avec le jeune assimilateur.

Tu sais, depuis que je suis rentré, je pense à quelque chose… Je ne suis pas sûr que cela soit possible aux vues de mes antécédents… Mais… J’aimerai monter une équipe. Et je me suis demandé si, par hasard… Tu accepterais d’en faire partie ?
Dit-il en se grattant l’arrière du crâne, comme s’il était gêné par ce qu’il venait de demander au jeune garçon fait d’électricité…

_________________
Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Kao Kan
Kao KanEn ligne

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Empty
Sam 4 Juil 2020 - 23:37
C'était vraiment facile de sortir de belles paroles pour conseiller aux autres de regarder vers l'avant et de ne pas se morfondre sur le passé. Oh oui, vraiment facile de parler... alors que lui-même n'était pas capable d'appliquer ces conseils. Est-ce que c'était de l’hypocrisie ? Non... il voulait seulement aider son ami à aller mieux. Mais comment pouvaient-ils aller de l'avant alors qu'ils n'avaient aucune idée du sort de leurs amis ? Est-ce qu'ils devaient... agir ? En parler avec la Raikage ? En tant que Genin, il était bien impuissant... de la même manière qu'il n'avait pas agi alors que toutes les atroces rumeurs sur Hiko circulaient. Se morfondre sur son sort et attendre que les autorités fassent le boulot, c'était vraiment la seule chose qu'il pouvait faire ?

Ses pensées moroses furent coupées nettes par la question d'Hiko. Faire partie d'une équipe, hein ? Il avait tellement essayé... Mais il n'avait jamais pu trouver de sensei, malgré tous ses efforts. Il ne voulait pas décourager son ami mais... il ne voulait pas non plus le laisser avoir de faux espoirs inutilement. Il sourit légèrement, tout en se grattant le derrière de la tête pour montrer son embarrassement.

- Oh, tu sais... j'ai cherché un sensei pendant longtemps, mais j'ai un peu laissé tomber. Je crois que personne ne veut de moi, haha ! T'auras sûrement plus de chances si tu te présentes tout seul, après tout t'es super fort, je suis sûr que tu trouveras une équipe !

Ha, c'était un peu un sujet douloureux, mais il avait lâché prise à ce sujet et il avait arrêté de courir après ce saint Graal. Et puis quoi, c'était si grave de pas avoir d'équipe ? Ça voulait pas dire que...

Puis la réalisation le frappa. Hiko dans une équipe, il avait trouvé ça bizarre mais bon... Mais en fait il avait compris à l'envers. Ce n'était pas un sensei qu'il cherchait, mais des élèves ! Il avait bien dit "monter" une équipe, pas chercher...

- Oh, oh, oh ! Tu veux dire... en tant que sensei, hein ? Ohhh...

Ben oui, c'était beaucoup plus logique comme ça. Il était trop fort pour avoir un sensei ! Ou alors, il devrait avoir la Raikage en sensei... Enfin, ce n'était pas le problème. En fait... il avait dit autre chose. Les yeux et la bouche grands ouverts, une expression de panique sur le visage, Kan bégaya :

- Moi ? Tu montes une équipe et euh... moi ? T-tu veux que je vienne dans ton équipe ? Pour de vrai de vrai ? T'es sûr ? Sûr sûr sûr ?

Il avait vraiment du mal à accepter ce qu'il venait d'entendre. Il avait tiré un trait sur toute cette histoire de sensei et d'équipe et d'élèves, enfin, c'était ce qu'il essayait de faire. Et puis là, on lui demandait de faire partie d'une vraie équipe ? En plus dans l'équipe d'Hiko ? Ah ça, il ne pouvait pas le laisser passer ; et tant pis pour lui s'il regrettait plus tard de lui avoir proposé. C'était trop tard maintenant !

- Mais troooooop ! Trop trop ! Ouais, c'est trop trop trop cool ! Ouaaaaais !

Pfiou, il ne savait même plus s'il allait repartir en crise de larmes ou en rire nerveux et hystérique. Ça faisait beaucoup de "trop", mais cette journée avait été vraiment riche en rebondissements... Peut-être trop.

_________________
Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879

Comprendre le présent pour envisager le futur | Hiko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: