Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Projet CS2 - Solo] Etude de la médecine

Medyūsa
Medyūsa

[Projet CS2 - Solo] Etude de la médecine Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 11:55
Médecine

Kumo était à présent libre et le Fukkatsu était revenu dans le village avec sa soi-disant Raikage. Medyûsa avait participé à une assemblée pour voir certains visages qui lui étaient inconnus jusqu’à maintenant. Franchement, rien d’extraordinaire, hormis des êtres avec un ego assez élevé, se croyant au-dessus des autres avec leurs discours. Honnêtement, la Hebi n’allait pas trop en tenir compte, préférant aller de l’avant et se concentrer sur ses projets personnels. Reprendre sa vie d’avant, réaliser certains de ces objectifs et ensuite, peut-être partir pour Urahi avec Rie, si cette dernière la prévient de son départ. Au pire, la Yasei partirait toute seule, après avoir prévenu les autorités nécessaires. En effet, la blonde ne veut pas passer pour une déserteuse ni être traqué inutilement, ça lui ferait perdre son temps dans ses recherches et projets. Actuellement, elle a rejoint le complexe scientifique, là où son père adoptif travaille sur diverses choses et où certains médecins se trouvaient également. La Grande bibliothèque est très utile pour trouver n’importe quel livre, cela dit, il est plus intéressant d’apprendre aussi, auprès de professionnel. La jeune femme allait passer quelque temps là-bas pour travailler sur son envie d’être médecin, sur l’Iroujutsu. Il y avait tellement de choses à faire et à comprendre. Mieux connaître le corps humain, il n’y avait rien de plus exaltant que cela. D’habitude, on ne fait pas entrer n’importe qui, cependant, Med est plutôt connue dans l’enceinte et elle a tendance à s’y rendre parfois avec son père. Elle y va pour consulter son psychologue par le passé, suivre des soins approfondis ou encore, apprendre avec son père. La kunoichi n’a jamais rien fait d’illégal ni de méchant pour y être mal vu et son intérêt pour le côté scientifique a toujours plu à certains.

Blouse blanche, elle aimait la porter dans l’enceinte du complexe scientifique. C’était pour se sentir à l’aise dans ce milieu et intégrer aux autres. Personne ne lui disait rien, ne contestait sa présence ni rien depuis longtemps. Et ce n’est pas le retour du Fukkatsu qui ça va changer quoi ce soit. Elle est là pour apprendre, attiser sa curiosité et enrichir ses connaissances. La Hebi discute parfois avec quelques scientifiques sur les différentes maladies comme la peste qui est survenue, il y a quelque temps ou encore, la grippe. Or, il n’y avait pas que cela, car la blonde s’intéressait à la création de quelques inventions, comme de meilleures prothèses pour les individus handicapés, petite pensée pour Harusame Natsumi. Or, la blonde avait déjà envisagé autre chose pour ce détail, une alternative permettant de faire repousser les membres de certains, comme les lézards. Cela serait une sacrée prouesse scientifique de sa part. Cependant, elle doit être capable d’utiliser correctement l’Iroujutsu et travailler beaucoup dans le domaine scientifique pour y parvenir. La blonde s’était installée dans une pièce, dans le calme, avec plusieurs bouquins portant sur la médecine. Un livre parlant du corps humain, décrivant chaque endroit, parlant de cellules, du flux sanguin ou encore, de l’activité du cerveau sur le corps d’un être humain. En réalité, ce n’était pas le premier livré qu’elle lisait là-dessus, cela dit, il était un peu plus précis que les autres. Il y en avait d'autres parlant du métier du médecin, un autre sur diverses maladies, le moyen de le contracter ou encore de les soigner. En réalité, Medyûsa avait vraiment tout ce qui lui fallait pour apprendre correctement, au niveau de la théorie.

Son père semble toujours concentrer dans ce qu’il fait et discute souvent avec ses collègues. La blonde ne le dérange jamais, par respect, il avait autre chose à faire que de répondre à des questions. Par chance, un médecin venait parfois aider la jeune femme à répondre à ses questions. Il agissait comme un professeur, lui donnant des choses à faire à la maison et même quelques idées d’ouvrages à récupérer à la bibliothèque pour enrichir ses connaissances dans le domaine de la médecine. La kunoichi assistait à un vrai cours par moments, la théorie, c’est bien, mais il fallait un professionnel à ses côtés pour mieux capter certaines choses que les livres ne donnent pas toujours. Pour ce qui est du côté de la pratique, la blonde apprenait à côté d’un Eisen'nin à maîtriser un peu mieux son chakra. Le contrôle du chakra est important pour utiliser des ninjutsus comme le scalpel de chakra ou des techniques de soin. La jeune femme apprend à l’utiliser en tenter de réanimer un poisson. Or, ce n’était pas aussi facile qu’il en avait l’air. Medyûsa avait échoué, au moins, trois fois avant que son enseignant décide de le faire à sa place. Or, la Genin ne baisse pas les bras et fait parfois, de longues heures à lire, apprendre et à s’entraîner. Cela dit, elle passe beaucoup plus de temps à lire pour mieux saisir certains aspects de la médecine, lié au corps humain, aux virus, maladies, scientifique et remède en tous genres. Ce n’est pas quelque chose d’aisée. Par chance, elle dispose d’une très bonne mémoire.

Assise à une table, elle apprenait depuis un livre, l’utilisation d’un scalpel et de la procédure d’une autopsie et d’une opération chirurgicales. Ce n’était pas facile, il y avait tellement de détails et la moindre erreur pouvait être fatal pour le patient. Pour l’autopsie, il fallait bien connaître le corps humain tout comme une opération chirurgicale, il fallait aussi apprendre à déterminer la raison de la mort d’une personne. Pour l’opération, il fallait savoir où commencer, savoir repérer la zone à traiter et savoir être délicat et patient, savoir garder son calme, avoir du sang-froid. Ce n’est pas une mince affaire que d’y parvenir et bientôt, elle allait devoir aussi s’entraîner sur un mannequin ou sur un cadavre, auprès d’un médecin. La kunoichi n’était pas vraiment pressée d’y être, mais il fallait passer par-là comme beaucoup d’autres avant elle. On ne peut pas connaître tout le corps humain et être un bon médecin qu’en se concentrant que sur les livres. La pratique est très importante pour prendre ses repères, connaître le corps et ses imprévus. Il valait mieux échouer devant un mannequin ou un cadavre que sur une vraie personne. Continuant à lire divers livres, la Yasei continue à apprendre et à développer ses connaissances dans ce domaine. Selon la personne qui la suivait, elle passera bientôt à la pratique pour compléter un peu plus son apprentissage et la faire travailler dans un hôpital. Cela ne sera pas une tâche facile à accomplir, mais au moins, elle gagnera en expérience.


_________________
[Projet CS2 - Solo] Etude de la médecine Azcp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945

[Projet CS2 - Solo] Etude de la médecine

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Complexe scientifique
Sauter vers: