Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure]

Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 20:19
Séduction forcée
Le quartier des plaisirs à Iwa n'est pas la face la plus reluisante de la cité, mais bien ce genre d'éléments dont une ville ne peut pas réellement se passer. On peut y trouver si on a l'argent tout ce que l'on peut désirer, que ce soit des femmes, l'alcool, des jeux, de la drogue ou toutes les fantaisies que l'on peut avoir envie. Cependant, un établissement en apparence tout aussi noble et légal que ses voisins fait davantage de bruits et dérangent le commerce actuel de ce quartier. Une association de commerçants locaux, contre toute attente, a donc payé une mission pour découvrir ce qu'il s'y passe exactement.


Enquêter sur le lieu
découvrir comment ils piègent avec des drogues et de magnifiques femmes les hommes fortunés et incrédules pour les dépouiller.
Trouver une solution au problème.
Faites votre rapport.



Le printemps et ses couleurs, saison des amours et des fleurs. Cette magnifique période offrait aux habitants d'Iwa no Kuni un climat plus tempéré, plus adapté aux sorties et balades en tout genre, ravivant les flammes d'un village étouffé par un hiver trop long. La gaieté et l'insouciance semblaient enfin avoir retrouvé les ruelles bondées de monde, traversées par des enfants rêvant de devenir shinobi ou bien marchand et poursuivis par leurs parents morts de trouille.

Cette innocence s'arrêtait aux portes d'Iwajuku. Quartier mal-fréquenté, repère de malfrats et maison-mère de commerces illégaux, le secteur bien connu des forces armées du village ne changeait jamais d'ambiance. Alcool, jeu ou sexe, chaque établissement frôlait les limites du code pénal pour en tirer son bénéfice. L'argent appelait l'argent, et parfois, de telles entrées potentielles poussaient les commerces à passer la dangereuse frontière de la Justice. Mais l'argent, beau comme il est, appelait aussi la jalousie des voisins.

C'est ainsi que cet ordre de mission atterrit aux creux des mains de nos protagonistes. Dénoncé par ses semblables, l'établissement le plus à la mode du quartier malfamé dissimulait visiblement des cartes dans sa manche. Une enquête devait être menée pour tirer cette histoire au clair, dénicher le vrai du faux et rendre un rapport clair au Shishiza. Qui de mieux que deux locaux pour se fondre dans la masse ? Certes, l'Okunote comme le Shimajima n'avaient pas le physique des hommes fortunés habitués à ce genre d'endroit, mais combien de fois s'étaient-ils faits interrompre dans la rue par des employées payées pour amener du monde ?


- T'y crois, toi ? On a même plus besoin d'bouger d'chez nous pour s'faire des ryôs. Ils nous envoient dans la rue d'en face.

Une preuve de plus du racisme Iwajin. N'importe quel Genin d'un autre quartier aurait pu s'occuper de cette mission, mais non, évidemment, il fallait laisser la gangrène entre elle. Le manipulateur de limaille n'avait aucune envie de fréquenter ce genre d'endroit, ni même d'enquêter sur quoi que ce soit. Ces affaires concernaient les politiciens et autres hommes véreux, pas les shinobis. Heureusement que la récompense à la clé rattrapait le tout.

- Bon, faudrait qu'on enfile nos meilleurs habits, histoire de pas griller nos intentions quoi. Tu proposes quoi ? On va direct sur place ?

Allongés dans la chambre de leur pauvre bicoque, le duo de choc logeait à dix minutes du lieu indiqué sur la missive. Chacun d'eux le connaissait, puisque le boucan quotidien provoqué par le bordel résonnait dans tout le quartier. Il était vrai que ce commerce marchait drôlement bien, ce qui ne le rendait pas pour autant suspect aux yeux de l'enfant des dunes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Ven 19 Juin 2020 - 0:42
Iwajuku, un quartier aussi beau que cruel. Enfin sa beauté est fort discutable. Généralement les gens prononcent ces paroles ironiquement ou en faisant référence aux prostituées peuplant le côté le plus mal famé d’Iwa. Etonnement elles ont tendances à rencontrer un certain succès et, avec grande surprise, les belles gagnent autant que les moins belles. Les premières, par leur beauté évidente, les deuxième par le … modèle économique. En effet Iwa est le village des marchands et sa réputation est loin d’être usurpée.

Mais aujourd’hui deux jeunes shinobis sont sur le point de voir leur vie changer à tout jamais. En effet, il semblerait que les Chunin distribuant les missions parmi les ninjas aient eu vent de la situation dans laquelle sont les deux Kazejines ou alors ils ont été choisis par le plus grand des hasards mais l’absence de Shuhei ou d’une toute autre personne suffit à éteindre cette hypothèse.

- Ouais. Cette mission ressemble plus à une punition. Je ne comprends pas. Peut-être qu’ils veulent nous punir d’avoir ramenés un vieux ninja sénile dans le village ? Pourtant la mission a été réussite. Les cambriolages se sont arrêtés et on les a transférés au chef du village.

« Peut-être voulaient-ils qu’on les ramènent à Iwa pour qu’ils soient jugés par la justice shinobi ? Bref, je me casse trop la tête. S’il y avait eu un souci ils nous l’auraient dit non ? Enfin il y a toujours le facteur qu’on ne vient pas vraiment d’Iwa… »


- Attends nos meilleurs habits ? Notre objectif est de rentrer dans « la Perle » je ne pense pas que nos plus beaux atours vont suffire à rentrer dans l’établissement le plus « prestigieux » d’Iwajuku. Je pense ce qu’on devrait faire… Ah peut-être que ça pourrait fonctionner…


Dit-il comme en réfléchissant à voix haute comme s’il pense en même temps qu’il parle. Ce qu’il a tendance à faire avec Senken vu qu’il ne sent pas obliger d’être tout le temps sur ses gardes comme avec les autres ninjas et civils peuplant le monde du Yuukan.

- Je me clone et on habille mon imitation de nos plus beaux habits, comme tu as dit, sauf que si on fusionne nos habits de riches je suis sûr que ça pourrait passer. Il faut qu’absolument tous les habits aient l’air d’un richard. Que ce soit sa ceinture, son haut, son chapeau, son pantalon et même ses chaussures. Quant à nous ? On se fait passer pour des gardes du corps. Je mettrais une écharpe devant ma bouche pour éviter qu’on me reconnaisse. Je ne sais pas ce que tu en penses ? Je ne sais pas … On n’est jamais trop prudent. Cette mission est de même rang que celle du village et des cambrioleurs … Rien que ça, c’est étrange.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Ven 19 Juin 2020 - 15:50
Un profond soupir vint en réponse à l'Eisenin, dont les mots justes ne faisaient que valider les théories du balafré. Lui aussi pensait qu'une punition venait de leur être infligée, mais ne comprenait pas non plus la raison. Qui voudrait d'une mission telle que celle-ci ? Le binôme rêvait de s'enfuir d'Iwajuku, pas d'en faire leur lieu de travail.

- Laisse tomber, réglons ça vite fait. Faut voir l'bon côté des choses, cette mission sera vite bouclée.

Une nouvelle mission de rang C réussie leur permettrait peut-être d'accéder au palier supérieur, promettant de meilleures récompenses ainsi qu'une expérience sûrement plus intéressante. L'Okunote laissa donc sa frustration de côté, se concentrant sur l'ordre qu'ils avaient reçu dans la journée tout en écoutant les paroles de son coéquipier. Comme souvent, ce dernier avait raison et venait d'énoncé un plan rodé après seulement quelques secondes de réflexion.

- Ouais, t'as raison, ça me paraît vraiment bien. Attends, qu'est-ce que j'ai moi...

Le manipulateur de limaille bondit de son lit pour rejoindre son armoire miteuse. Paraître riche dans ces haillons n'allait pas être une mince affaire. En fouillant, l'enfant des dunes put mettre la main sur un pantalon simple mais en bon état, qu'il ne portait jamais à cause de son côté non-adapté au combat, ainsi qu'une écharpe de la même couleur que le bas, noire. Il les jeta alors sur le lit de son collocataire.

- C'est tout c'que j'ai. Du coup, si j'ai bien compris, on escorte ton clone qui se fait passer pour un riche ? On devrait laisser nos bandeaux ici, non ? Et... ma jarre, aussi. J'serai pas très utile si ça dégénère. Mais bon, ça devrait aller. En route ?

Le balafré, jamais sans sa limaille, n'appréciait pas de devoir s'en séparer. Malheureusement, jamais l'entrée au prestigieux bâtiment d'Iwajuku ne leur serait permise s'il venait équipé. Puis, cela éveillerait certains soupçons inutiles à leur égard. Une fois le clone de Yugure préparé, le binôme se mit donc en route pour « la Perle ». Les Kazejines s'étaient mis d'accord pour laisser le Shimajima s'occuper des potentielles discussions, ce qui ne changeait pas de leurs habitudes.

Le soleil s'était couché depuis quelques heures. Le brouhaha présent dans le quartier ne provenait que d'une seule enseigne : celle qui leur faisait face. Un beau batîment richement éclairé, dont l'entrée se trouvait bloquée par une queue interminale qui rassemblait des dizaines de personnes rêvant de d'immiscer à l'intérieur de la bâtisse. Elles étaient visiblement triées à la volée par deux hommes que personne n'aimerait avoir comme ennemi, de belles brutes capables de tenir la devanture qui n'hésitait pas à cogner les impertinents. Les insultes fusaient, venant de locaux bien trop pauvres pour ce club privé. Sur la droite, au coin de la ruelle, une femme visiblement employée du bâtiment fumait sa cigarette, seule et frigorifée par cette nuit de printemps. Certains élus, peut-être plus malins ou simplement plus riches, semblaient passer par une petite porte présente encore plus loin, après un sourire à la personne postée devant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Sam 20 Juin 2020 - 19:04
Son frère a bien raison sur quelque chose c’est que parfois il ne faut pas chercher trop loin les décisions de leurs supérieurs. A priori, même s’ils possèdent probablement un réseau de renseignement, ils ne peuvent pas tout savoir. Enfin, en tant que Genin l’Irounin n’est pas convaincu qu’on leur dit tout mais il espère bien un jour gagner la confiance des membres les plus hauts placés parmi le village caché de la roche.

- Tu dis juste. Il ne faut pas trop y penser.


Dit-il simplement comme pour conclure les paroles de son ami. « Enfin bon c’est toujours bien de se poser des questions et chercher au-delà de ce qu’on a devant les yeux. Mais oui, c’est vrai que j’ai tendance à trop réfléchir et, étonnement, Senken est positif au lieu de son pessimisme habituel lorsqu’on parle d’Iwa. Je vais au moins luis laisser ça ». Une fois qu’il a fini de penser il décide enfin de s’activer et cherche lui aussi des vêtements au minimum normaux ou, au moins, qui n’ont pas de trous. C’est vrai qu’il serait peut-être bon d’un jour s’acheter des vêtements. Alors qu’il cherche dans ce qui ressemble à une penderie il parvient à en extraire une tunique en lin beige, qu’il garde normalement pour les grandes occasions même si elles ne sont pas vraiment nombreuses, ainsi que deux vieux turban à mettre sur la tête et, bien sûr, son éternelle écharpe rouge qu’il dépose sur son lit.

- C’est ça ! Et pour ta jarre oui peut-être mais tu ne devrais pas en garder un peu sur tout ? Ici j viens de trouver deux vieux chapeau. Je peux échanger avec ton écharpe et tu peux peut-être dissimuler un peu de limailles de fer dans celui-ci ? Enfin, faudra se contenter de lancer des couteaux au lieu de javelots au vu de la quantité que tu peux transporter.


Après avoir exécuté quelques mudras Yugure finit par créer un clone de boue de lui-même et l’habille avec sa tunique de lin ainsi que le pantalon de Senken. Pour finir Yugure prend une vieille bourse et invoque quelques cailloux, grâce à son affinité, et y met quelques ryos par-dessus. Ainsi, s’il ouvre sa bourse pour montrer qu’il est riche, les gens verront les ryos par-dessus sans faire attention aux pierres par-dessous.

Yugure met ses vêtements habituels, son vieux turban sur la tête et accroche son écharpe autour de la bouche pour éviter qu’on reconnaisse que la personne qu’il escorte n’est nul autre que son clone.

Alors qu’ils marchent tous les trois dans la ruelle plusieurs solutions semblent se présenter à eux. Yugure fait parler son clone au lieu de lui-même pour ne pas paraître suspect.

- Soit on fait la file, mais je n’y crois pas qu’on réussira à rentrer. Soit on demande les … services de la dame fumant sa cigarette et elle nous fait rentrer soit on tente de se faire passer pour des habituer et se dirige vers la petite porte en croisant le regard de personne. Ouais on va faire ça.


Fini-t-il par conclure en se dirigeant, lui et son clone, en direction de l'accès qui a l'air privilégié pour les personnes les plus aisées du village. Si on les interrompt il parlera à ce moment là.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 19:28
Suivant les conseils de son frère, le manipulateur de limaille gorgea les différentes poches de sa tenue du matériau noir de jais. La quantité rudimentaire lui permettrait de former un projectile ou bien une dalle, peut-être même un petit rempart pour se protéger d'un simple kunaï. L'idée de se déplacer sans sa jarre ne lui plaisait pas, loin de là, mais la nécessité de ne pas éveiller les soupçons l'obligeait à l'abandonner. Le clone invoqué, préparé et mis au courant du plan par les diverses instructions données par Yugure, le binôme quitta la bicoque en direction du fameux bâtiment.

Ce genre de bâtisse, berceau des vices et capitale de la luxure, ne plaisait pas au balafré qui ne comprenait pas pourquoi les Hommes ressentaient le besoin de gaspiller leurs fortunes dans de si tristes loisirs. Que ce soit le jeu, l'alcool ou les femmes, rien ne méritait le moindre ryô aux yeux du Genin étranger des coutumes locales. Iwajuku, en trois ans, ne l'avait pas changé d'un poil.

L'Okunote se tenait silencieux. Les directives données par son frère se voulaient précises et adaptées à la situation, Senken se devait donc de rester en retrait pour jouer son rôle de garde du corps. En réalité, cela lui plaisait, laisser son frère s'occuper des différentes discussions représentaient déjà son quotidien. Il se contenta donc d'hocher la tête pour répondre, suivant l'original et son clone jusqu'à la petite porte.

Ici, deux grands gaillards les attendaient. Forgés à même la Roche, leurs silhouettes démesurées intimidaient la plupart des civils. Tandis que le trinôme s'approchait d'eux, les yeux des vigiles s'abattirent sur le groupe avant que le plus méfiant ne prenne la parole. Il s'exprimait d'une voix grave, aussi terne que son visage. Son crâne chauve lui donnait le charisme d'une pierre des Hauts-Plateaux.


- Identités. Enlevez les écharpes.

Les ennuis arrivèrent plus tôt que prévu, bien que la réticence se faisait sentir chez les colosses, comme s'ils se retenaient de paraître agressif pour ne pas brusquer de potentiels gros clients. Ne souhaitant pas prendre d'initiative pouvant ruiner le plan de son compatriote, le regard du jeune homme aux yeux parmes voyagèrent jusqu'à Yugure dans l'attente d'une réaction. Il le savait capable de manipuler n'importe qui à l'aide de ses belles pirouettes orales.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Dim 5 Juil 2020 - 18:35
Ce n’est pas la première fois que Yugure pense qu’un plan ne va pas marcher mais cette fois-ci, pour le coup, il ne le sent pas bien. A vrai dire, il espérait secrètement que tout se passe sans embrouilles. Mais est-ce vraiment possible d’éviter les ennuis à Iwajuku ? Probablement pas. Certains diraient même que ça fait le charme du quartier mais toutes ces personnes sont de mauvaises langues. Dans tous les cas, ils doivent rentrer dans l’établissement et ce à n’importe quel prix. Mais à présent c’est à Yugure en version clone et noble de parler.

- Voyons, messieurs calmons nous.


Prend la parole le clone de l’Irounin avec une voix suave et prompte à la diplomatie.

- Ces jeunes messieurs doivent veiller à ma sécurité. Je suis ici que pour un peu … m’amusez, sans que personne ne soit au courant, voyez-vous. Mais quelqu'un de mon statut ne peut pas se promener sans sécurité.


Alors qu’il prononce ces paroles il met en évidence sa bourse bien pleine, étant en réalité remplie de plein de petites pierres avec un par-dessus de quelques ryos.

- Et j’ai entendu beaucoup de bien de cet établissement. Mais vous ne semblez pas vraiment distrayant, je pense que je vais aller ailleurs, là où on pourra reconnaître les gens avec des … moyens.


Dit-il en faisant mine de tourner les talons. Yugure garde du corps lui emboite le pas comme pour l’empêcher de recevoir un coup dans le dos comme un vrai garde du corps. « Bon tant pis si ce petit manège ne fonctionne pas. J’ai déjà un autre plan en tête ».
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Lun 6 Juil 2020 - 13:29
Au coeur d'Iwajuku, les bons clients se faisaient plus rares que les délits. Tout établissement souhaitait attirer les plus riches, dans l'espoir de les dépouiller de leur fortune au détour d'une soirée trop arrosée. De plus, la présence de ces personnalités permettaient souvent d'en attirer d'autres, créant un cercle vertueux bénéfique à n'importe quelle institution. Les employés de « La Perle » disposaient donc de consignes particulières au sujet des gros poissons, qu'il ne fallait surtout pas envoyer valser chez la concurrence.

Le plus petit des deux colosses reprit la parole dès lors que l'Eiseinin fit mine de faire demi-tour. Son coup de bluff, armé de sa besace faussement remplie, venait apparemment de fonctionner.


- Attendez, ce ne sont que des mesures pour éviter les petits malins qui peuplent ces rues. Veuillez nous excuser, vous pouvez suivre mon collègue si vous le désirez toujours.

Il était hilarant pour nos Kazejin d'observer le titan s'exprimer ainsi. Il semblait presque terrifié à l'idée que le groupe s'en aille, concentrant son regard sur le clone déguisé en espérant qu'il revienne sur son avis de quitter les lieux. Évidemment, ce dernier se retourna, et accompagné par ses deux gardes du corps fictifs, put pénétrer le bâtiment en compagnie du second vigile.

Un long couloir vide se présentait derrière la porte. Plongé dans une pénombre caractéristique de ce genre d'endroits, seules les lumières s'échappant de la salle au fond leur permettait de se repérer. Après que son binôme ait refermé l'accès par laquelle ils venaient de s'immiscer dans « La Perle », le gigantesque employé se retourna.


- Je vais devoir vous fouiller avant de continuer. Le boss est présent ce soir, vous comprendrez donc que je suis obligé. Allez, un à un.

Le Yugure garde du corps était invité à s'avancer. Au milieu du couloir vide de toutes personnes tierces, la fouille se déroulait à l'abri des regards pour ne pas atteindre à la réputation des clients. Elle semblait visiblement obligatoire, et qui sait si la patience de l'employé en privé égalait celle qu'il venait d'afficher en publique ? Il ne souhaitait clairement pas perdre de temps et s'avançait déjà pour palper les poches du shinobi châtain.

L'Okunote, posté en fin de file, se tenait prêt à réagir au moindre problème. Il connaissait évidemment le penchant de son frère pour la diplomatie, mais parfois cette dernière ne résolvait pas tous les soucis.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Dim 12 Juil 2020 - 16:49
« Iwajuku reste toujours le bon vieux même Iwajuku. Même si les rues sont sales, que tout le monde est constamment de mauvaise humeur et que tout le monde essaye d’arnaquer son prochain ça reste notre quartier. Enfin je ne peux pas dire ça à Senken sinon il risque de s’énerver si on l’associe avec n’importe quel quartier d’Iwa ». Le clone de Yugure baisse légèrement la tête en signe d’humilité et, surtout, de tentative d’éducation avant de rétorquer au sous-fifre.

- J’imagine qu’on est jamais trop sûr, n’est-ce pas ? Vous avez de la chance je viens de retrouver mon humeur joyeuse et je m’en vais, donc, suivre votre collègue.


Heureusement que l’Irounin garde du corps possède de quoi lui protéger la partie inférieure de son visage parce qu’il ne peut s’empêcher de lâcher un énorme sourire jusqu’au coin des oreilles. « Ces gens nous ont toujours regardé de haut avec un air hautain. C’est tellement agréable de leur rendre la monnaie de leur ryo ». Tandis qu’ils suivent le second vigile pour finalement pénétrer dans le bâtiment considéré comme suspect par les marchands aux alentours.

Mais bientôt ils rencontrent un nouvel obstacle apparemment celui qui organise ce business est présent. Une aubaine pour eux. Mais si, par malheur, ils se faisaient attraper et leur identité dévoilée ils ne pourraient plus vivre à Iwajuku et devront partir. C’est alors que le clone Yugure se décide à prendre la parole.

- Si votre boss est présent ce soir il faudrait mieux que l’incident de tout à l’heure reste entre nous, n’est-ce pas ? Je ne pense pas que les gens qui sont susceptibles de lui faire perdre de l’argent puisse rester longtemps à son service.

Puis suivit d’un léger sourire et en fermant légèrement les yeux continue son petit discours pour convaincre son interlocuteur.

- Ne pensez-vous pas que nous avons perdu assez de temps et qu’il est l’heure de passer aux festivités ?

L’Eisenin n’a rien à cacher tout comme Senken ils voyagent plutôt léger et sans armes. La seule chose suspecte serait de trouver de la limaille dans les poches de son camarade mais en tant que bourgeois qui commence à être agacé il vaut mieux jouer le jeu jusqu’au bout.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Mar 14 Juil 2020 - 11:17
En s'immisçant au cœur du bâtiment le plus populaire d'Iwajuku, même si les modes tournaient très vite et que ce titre changeait de bâtisse chaque semaine, le binôme déguisé en triade ne découvrit rien d'autre qu'un semblant de musique qui parvenait jusque-là. Le reste, encore dissimulé par le couloir prioritaire par lequel ils étaient rentrés, les attendait plus loin s'ils réussissaient à berner le colosse qui servait de chien de garde.

Celui-ci s'avança d'abord en direction de Yugure. Fouillant ses poches et sa silhouette à la recherche d'objets suspects, le titan ne bâclait pas la tâche. Les employés semblaient pour l'instant très dévoués à "La Perle". Peut-être que le nouvel essor créé par la quartier autour de « La Perle » leur permettait de jouir de belles conditions de travail ? Peu importe, le sérieux se sentait et trahissait presque une peur chez les salariés de l'établissement. Une crainte de perdre leur emploi, sûrement.

Le vigile passa les jumeaux Shimajima sans accrocs avant de s'intéresser au balafré, bien moins enclin que son frère à se laisser faire de la sorte. Mais c'était le jeu. L'Okunote devait suivre le plan pour ne pas foutre en l'air leur couverture et réduire à néants leurs chances d'enquêter sur le mystérieux succès du commerce. Arrivé au niveau des poches du grand manteau que portait Senken, le titan sortit une poignée de limaille de l'une d'entre-elles, fixant le Genin infiltré d'un regard accusateur.

Les mots du ninja médical ne suffirent malheureusement pas à calmer l'homme chargé de la sécurité, qui comprit dans l'instant l'entourloupe de nos jeunes protagonistes. Ses yeux se froissèrent et son poing droit chargea en direction des côtes du shinobi amarante, qui le stoppa à l'aide de sa paume avant de resserrer ses doigts dessus. Sans réfléchir plus longtemps, il bondit et asséna un coup de pied dévastateur en pleine mâchoire du civil gargantuesque, l'envoyant s'écraser contre le mur qu'il dévala lentement, face collée au mur et inconscient.


- Hum. On fait quoi maintenant ?

Peut-être qu'il avait mal réagi, mais l'Okunote n'était pas reconnu pour sa patience. Maintenant il fallait agir, et vite, car personne ne pouvait savoir quand est-ce qu'un nouveau groupe de privilégiés allait emprunté cette porte dérobée et apparaître dans le couloir. Hormis la sortie qui les attendait au bout de celui-ci, un encadrement trahissait la présence d'une pièce quelques mètres plus loin. En s'approchant et en écoutant bien, nos Kazejin préférés devinaient la présence de quelque chose à l'intérieur. Un bruit régulier résonnait sur le bois du plancher.

Que faire ? Laisser le corps inanimé ici ? Tenter de le dissimuler ? Rejoindre « la Perle » ? Fouiller cette salle ?

Comme à son habitude, c'était au cerveau du groupe de réparer les erreurs de son irrattrapable compagnon qui comptait sur lui pour trouver la bonne solution.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 18:53
Que serait une mission si tout se passait comme prévu ? Ce serait bien ennuyeux. Et bien ça tombe bien parce que c’est exactement ce qui est en train de se passer en ce moment même. L’homme de main est insensible au charme que pouvait avoir les gens de bonne famille avec de l’argent.

- Tu as bien réagi.


Dit-il tout d’abord à son ami pour le rassurer avant de s’accroupir et regarder l’homme qui a sombré dans l’inconscience.

- Il faut croire que les belles paroles ne fonctionnent pas sur les malfrats ou alors qu’ils sont vraiment dévoués à leur boss. Dans tous les cas, il va bien falloir faire attention.


« Par contre on va vite être repéré si on ne fait rien »
pense-t-il en regardant à gauche et à droite.

- On a plusieurs solutions et toutes comporte l’uniforme du gars que tu viens d’assommer.

« Si on échoue cette mission et que notre identité est découverte il y a de grandes chances qu’ils détruisent notre appartement. Et ça c’est le scénario le moins pire pour nous ».


- Soit on fait un clone ou on laisse mon clone ici avec l’uniforme du garde qui fait semblant de contrôler les futurs « clients » de l’établissement soit l’un de nous met l’uniforme et fait semblant de guider notre groupe à travers l’établissement. La sureté ou la rapidité, que penses-tu que ce soit le mieux ?


« Le mieux est toujours la sureté encore plus lorsque nous sommes en mission pas loin de notre domicile. Le plus important est qu’on s’en sorte sain et sauf. Ce sont justes des marchands qui payent pour mener une enquête et, en plus, nous ne sommes même pas bien payés. »

- Oh attends j’ai une meilleure idée.


Yugure compose des mudras suivit d’un léger nuage de fumée il ressemble à présent à l’homme, avec l’uniforme de l’établissement, qu’ils viennent d’assommer.



- Ça devrait suffire pour me dissimuler. Bon tu penses quoi ? On va tous à l’intérieur ou je fais le guet ici pendant que tu vas inspecter avec mon clone ? Dans tous les cas va falloir cacher le corps du garde.

Dit-il en s'approchant discrètement de la salle non loin d'eux et écouter à la porte pour en savoir plus sur ce bruit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 13:15
Senken s'attendait à ce que son frère ne lui reproche pas sa réaction peut-être démesurée. Il était ainsi, préférant anticiper la suite des évènements en prenant les choses imprévisibles en compte plutôt que de les ressasser infiniment. A peine le vigile envoyé contre le mur, le Shimajima se plongeait donc dans de rapides réflexions pour sauver leur mission. Heureusement que le ninja médical était présent pour réparer les erreurs du Genin amarante.

- Ouais, j'ai l'impression que leur boss c'est pas n'importe qui.

Les Kazejin échangeait à voix basse, dissimulés dans l'ombre du couloir qui pouvait accueillir une nouvelle personne à tout instant. Il fallait faire vite et prendre une décision. L'Okunote écouta donc les propositions de l'Eiseinin, qui prit finalement l'initiative de choisir le plan sans attendre une réponse. Le manipulateur de limaille écarquilla les yeux devant sa nouvelle technique qu'il n'avait pas encore pris le temps de lui présenter.

- Tu sais faire un Henge ? T'as appris ça où, encore ? Bref, c'est juste parfait.

Entre les clones et cette nouvelle technique de dissimulation, le crédit du potentiel succès de la mission reviendrait entièrement au plus jeune du binôme. La balafré ne jalousait en aucun cas ses compétences ni son efficacité, uniquement fier de son coéquipier qu'il côtoyait au quotidien. Chacun avait ses qualités, et ils se complétaient à merveille.

- On devrait foutre le corps dans la salle pour que personne ne l'trouve, non ? Avec ton Henge, la suite de la soirée sera bien plus simple.

En s'approchant de la porte, le bruit régulier ressemblait à des bruits de pas répétés sur un vieux parquet. Pressé par le temps, les infiltrés décidèrent de l'ouvrir tout de même et découvrirent un local sûrement utilisé comme salle de pause. Quelques affaires ainsi que des jeux de cartes ornaient la table présente au milieu de la pièce. Derrière celle-ci, un membre poilu s'agitait avant de disparaître, dévoilant un chien qui venait réapparaître après quelques secondes à la vue de nos protagonistes du désert. Il les fixait intensément d'un air terrifié, prêt à alerter les environs de ses aboiements s'il le jugeait nécessaire. Sa gueule, triste, trahissait un mauvais entretien de la part de ses maîtres.

L'Okunote, immobile et tenant le corps du colosse sur ses épaules, attendait la réaction du diplomate avant d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 17:47
- Et ça n’a surtout pas l’air de quelqu’un d’honnête. Rien qu’ouvrir un commerce qui attire trop l’attention à Iwajuku est suspicieux. Après, je ne peux pas lui en vouloir d’engager des hommes de mains.

« Tout le contraire même. On reste dans le quartier le plus dangereux d’Iwa après tout » pense-t-il alors que son ami de toujours se décide à prendre le corps du colosse dans son épaule. « Il a dû s’entrainer ces derniers temps d’habitude c’est toujours moi qui utilise de ma superforce pour tout porter »

- Oui j’ai appris le Henge sans faire exprès lorsque j’ai tenté d’apprendre tout seul le clone de boue à l’aide du rouleau. On peut dire que ça ne s’est pas vraiment passé comme prévu et que j’ai décidé d’en faire une autre technique. J’avais lu le rouleau trop rapidement et avait confondu deux mudras … Vraiment une erreur de ninja débutant. Oui tu as raison, je pensais trouver un tonneau ou une armoire pour le cacher.

Mais alors qu’il se dirige vers cette salle de repos il est face à un spectacle des plus larmoyant : un chien triste et, surtout alerte face à leur présence de peu communes.

- Tu as quelque chose à manger sur toi ? Ce chien n’a pas l’air d’aller bien.


Bien conscient qu’ils ne sont pas là pour faire de la charité il demande, néanmoins, en chuchotant à son camarade pour ne pas paraître agressif aux yeux du chien et surtout pour ne pas l’effrayer davantage. Force est de constater que Yugure n’a absolument rien pris dans ses poches. Bien sûr il a toujours des miettes qui traînent dans ses vêtements, comme à son habitude, mais rien de suffisant que pour nourrir la bête.

- Bon je vais tenter quelque chose mais ça va être une expérimentation. Même si le chien aboie tente de cacher au plus vite le corps quelque part. Avec mon apparence je devrais pouvoir m’en sortir et dire que je guide nos clients et si ce n’est pas quelqu’un de l’établissement j’imagine que le fameux « boss » est assez respecté pour que ses hommes de mains soit craint.




L’Irounin entoure ses mains d’un chakra médical et tente de s’approcher sans geste brusque et lentement du chien les mains tendues. Normalement soigner les blessures procure une sensation douce et chaleureuse mais est-ce que cela fonctionne sur les animaux ? Nous allons très vite le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Lun 27 Juil 2020 - 18:31
Tandis qu'il récupérait le corps inanimé du vigile pour le soulever et le dissimuler quelque part, Senken écoutait les paroles de son jeune frère. Il fut étonné d'apprendre la manière dont ce dernier avait appris le Henge, suspectant de nouvelles dépenses que Yugure essayerait de lui cacher. Tant pis, ce jutsu se montrait plus qu'efficace dans la situation et leur permettrait peut-être d'empocher la prime de cette mission. C'était... Un investissement comme dirait le Shimajima.

- Dépêche Yugure.

L'Eiseinin adorait parler, même un peu trop. Les minutes défilaient et leur position ne les couvrait absolument pas. Il fallait à tout prix rejoindre la salle présente au milieu du couloir. Et c'est la raison pour laquelle le tandem s'immisça sans attendre derrière la banale porte en bois, révélant une pauvre bête blessée visiblement maltraitée par ses propriétaires. La pureté du ninja médical le poussa évidemment à l'aider.

- Yugure, j'sais pas si c'est une bonne idée... J'ai que dalle...

Pendant que son compatriote menait ses expériences, le manipulateur de limaille se chargeait de cacher le corps assommé dans une armoire. Évidemment, le balafré l'avait attaché avec du fil d'acier pour économiser un maximum de temps au cas où l'employé se réveillait avant leur fuite du bâtiment.

- On a pas l'temps... Il peut s'réveiller à tout moment...

L'amarante s'impatientait. Ils ne pouvaient pas se permettre de s'occuper de ce pauvre chien, mais l'irounin ne lui laissait pas vraiment le choix. Il soupira, avant de légèrement écarquiller les yeux en voyant le chien remuer la queue et tourner autour de Yugure. Visiblement, il s'était fait un nouvel ami ! Soigné et remis de ses blessures, l'animal ne souhaitait plus quitter le binôme Kazejin d'une semelle, effrayé à l'idée de rester ici plus longtemps.

- Ah bravo... on fait quoi maintenant ?! Allez on doit continuer.

Le choix revint donc à Yugure... Abandonner le chien à son sort ou le garder pour le reste de la mission ?... Il transpirait la joie et la bonne humeur, fixant le châtain dans ses prunelles pendant qu'il hésitait... Qu'importe la décision du médecin, le trinôme composé du vigile, du « riche » et du garde du coup prit la direction du club privé. Enfin, nos protagonistes pouvaient découvrir le visage de « La Perle ».

Une musique moderne emplissait les lieux tamisés par une luminosité uniquement composée de bougies. Les flammes dansaient autant qu'une partie de la foule, amassée dans un coin tel un troupeau de bêtes sauvages. Le lieu puait le vice, les maux du quartier se lisait sur chaque visage, chaque client. Certains semblaient ailleurs tandis que d'autres paraissaient surexcités. Ici, les employés étaient exclusivement féminins, jouant de leurs atouts pour attirer les plus pervers dans leurs griffes. Des consignes du commerce, assurément.

Entre alcool et tables de jeux, nos trois amis vagabondaient à l'affût de signes d'activités illégales. Soudain, une jeune femme chaloupée les intercepta tout en accordant un sourire appuyé au vigile. Il était congédié. Sur son plateau reposait quelques verres accompagnés de petits-fours, qu'elle tendit aux jeunes hommes en prenant une voix particulièrement douce.


- Bienvenue dans La Perle ! Servez-vous, la première consommation est gratuite. Prenez une table si vous souhaitez autre chose. Que ce soit de la nourriture, boisson, ou... Autre chose...

Son regard reluqua nos camarades de manière évidente avant de leur adresser un clin d’œil. Senken s'empressa alors de récupérer l'un des apéritifs tendus par la serveuse avant de l'engloutir dans la foulée. Qui pouvait refuser ? C'était gratuit ! Après quelques secondes, laissant le temps à l'irounin de faire son son choix, elle tourna les talons et disparut dans la foule. L'amarante avala sa gourmandise sans attendre.

- Je...

L'Okunote se mit à sourire. Un sourire immense, étincelant, déchirant son visage comme il ne l'avait jamais fait. Il rayonnait d'une bonté innocente. Ses prunelles parmes se dilatèrent légèrement et bondirent à travers les personnes et les différentes lumières peuplant le lieu. Le balafré ne tenait plus en place et souhaitait s'amuser, mais surtout, consommer !

- Pourquoi ne pas profiter d'la mission pour s'amuser un peu ?! Hein, Yugure ?! Allez dis, viens on va boire je meurs de soif !

Sans attendre, le Kazejin s'élança en direction du bar.


Dernière édition par Okunote Senken le Jeu 6 Aoû 2020 - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Jeu 6 Aoû 2020 - 4:53
Il y a d’autres dépenses qu’il ne mentionne pas. Comme par exemple son amour pour le saké mais mieux vaut éviter le sujet avec le frère dont il ne partage pas le même sang. En effet, ce dernier, est pour le moins économe, voir un petit peu trop, et il ne comprendrait pas qu’on ait envie d’une bonne boisson chaude à la fin d’une mission ou d’un entrainement éreintant.

- Je fais aussi vite que je peux et on n’a pas le choix. On ne peut pas laisser un corps inconscient au milieu du couloir.

Mais apparemment l’idée du Shimajima, bien que branlante, semble fonctionner. Voir totalement même au point que le chien semble heureux de changer de maître face à cette compassion soudaine de la part d’un inconnu. Et, cela tombe bien, l’adolescent aux cheveux bruns ne peut pas se permettre d’abandonner un être vivant, qu’il soit humain ou animal. Est-ce dû à sa compassion naturelle dû aux arts médicaux ou une part de sa personnalité ? Difficile à dire. Peut-être un peu des deux.

- Regarde comment il a l’air content de nous voir. On ne peut pas le laisser la.

Alors que L’irounin accorde une caresse au chien celui le récompense d’une léchouille sur le visage ce qui a le don de faire sourire encore plus que d’habitude l’adolescent aux cheveux bruns.

- C’est comme si j’étais déjà son maître tu as vu ? C’est décidé on va le garder. J’espère juste qu’il aime bien manger du riz blanc dans tous les cas ça ne peut pas être pire que le laisser ici.


Dis-t-il en regardant une nouvelle fois les environs et l’air presque meurtri du chien tout faiblard qui se décide donc à les suivre, en espérant que l’établissement accepte les chiens. En parlant d’établissement on peut dire qu’ils sont accueillis, plus que bien accueillis même, par une femme dont les atours ne sont plus à démontrer. Le clone de boue de Yugure avec la plus belle des parures des deux frères semblent obnubilés par leur spectacle se déroulant devant ses yeux et le ninja-médical sous Henge lui donne un léger coup de coude dans son dos comme pour lui sommer d’arrêter. Le clone, pas très coopératif, se décide à regarder ceux des demoiselles plus lointaines, comme si personne ne voyait son petit manège n’écoutant presque plus que d’une oreille l’hôtesse avant de reconcentrer son attention sur cette dernière.

- Nous n’hésiterons pas à vous faire de nos besoins si nécessaires. J’ai hâte de faire votre connaissance.

Dit le clone avec un sourire complétement béa. Il faut dire que Yugure n’a pas pour l’habitude d’attirer les foules et impossible d’inviter qui que ce soit dans le quartier le plus pourri de tout le village caché de la roche. Après avoir pris leurs boissons gratuites ils se décident tous à installer à une table et avant de boire le Shimajima se décide à inspecter les boissons pour éviter de trouver toute trace de poison ou de drogues grâce à ses nouvelles connaissances qu’ils avaient lu dans un livre. Que trouvera-t-il à ce sujet ?

- Comment peuvent-ils se faire de l’argent s’ils offrent des trucs gratuitement ? Surtout à Iwajuku ? J’ai l’impression qu’on est dans un autre pays très loin de Tsuchi.


Dit-il en chuchotant à ami de toujours aux yeux amarantes tout en regardant les alentours à l’affut de quelque chose de suspect. Mais à présent qu'ils se sont un peu éloignés en se posant une table il est temps de s’inquiéter de l'état de santé de son camarade qui semble un peu éméché par ce qu'il vient de manger et, bizarrement, de bonne humeur.

- Tout va bien ? C'est quoi encore notre mission ici ?


L'Eisenin a lu, encore une fois dans un livre, que rappeler des éléments basiques permet à quelqu'un de se reconcentrer que ce soit suit à un choc ou un état second.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure] Empty
Sam 5 Sep 2020 - 18:37
Le binôme décida donc, après les paroles du Shimajima, de garder le chien pour la suite de leurs aventures. Un nouveau compagnon qui ne partageait pas les penchants racistes des Tsuchijin environnants, bonne nouvelle ! La nouvelle n’enchantait pas vraiment l’Okunote, mais comme d’habitude il laissait son frère avoir le dernier mot et choisir pour eux. Dans tous les cas, il ne comptait pas s’occuper de ce cabot fraîchement adopté. Déjà qu’il peinait à s’occuper de lui-même…

Mais les actions s’enchaînèrent rapidement et notre fabuleux trio se retrouvait maintenant à l’intérieur de « La Perle », fraîchement accueillie par une dame un peu trop avenante et ses petits fours décidément suspects. En effet, l’Eiseinin n’avait jamais observé Senken dans un tel état, et il n’y avait aucun doute qu’il venait d’être drogué par la nourriture précédemment ingéré. Rayonnant d’un sourire étincelant, le Kazejin d’habitude terne brillait d’une énergie débordante. Affamé et mort de soif, il ne pensait plus qu’à consommer, dépenser son ridicule pactole dans n’importe quel plat que pouvait lui proposer ce bâtiment. Malheureusement ou heureusement pour lui… Il n’avait pas un sous.


- Oy, oy, Yugure ! File-moi d’l’argent qu’j’puisse m’acheter quelque chose là j’suis affamé ! Allez quoi, détend-toi un peu ! Regarde-moi toutes ces bouteilles là-bas, je meurs de soif…

Affalé sur la banquette de son canapé, le manipulateur de limaille ne prêtait plus aucune attention aux paroles de son collocataire iwajukesque. Il semblait complètement déconnecté, focalisé sur son envie de consommer. Peut-être était-ce ainsi que ce bâtiment faisait son affaire ? En offrant la première consommation, ils s’assuraient de vider les poches de tous leurs clients en les droguant d’entrée. Mais comment s’y prenaient-ils exactement ?...

D’un coup d’œil avisé et plus attentif que son comparse, Yugure put repérer la porte par laquelle sortait les serveuses chargées d’accueillir les nouveaux arrivants. Elles apparaissaient avec des plateaux remplis d’amuse-gueules et s’empressaient de les rejoindre pour directement leur en proposer. Il ne fallait pas être un génie pour deviner que cet endroit leur permettait de se réapprovisionner en nourriture, et devait certainement détenir les preuves dont nos Kazejin avaient besoin pour leur enquête. Pas de doute, ils approchaient du but. Enfin, le ninja médical approchait du but, car son compagnon ne semblait pas vraiment en état de faire quoi que ce soit. Il se lamentait inlassablement, avachi sur le canapé bien trop confortable pour penser à la mission.


- Juste un verre… S’te plait… Prête-moi juste quelques ryôs…

Complètement à l’ouest, l’Okunote condamnait son ami à continuer seul pour le reste des opérations. Il ne pouvait plus vraiment l’aider, surtout que ce dernier devait rester un minimum discret pour ne pas créer un véritable bordel dans le club. S’ils se faisaient repérer et virer du commerce, ils allaient devoir tout recommencer et repousser la recherche de preuves à un autre jour. Peut-être même que la mission allait leur être retirée ? L’échec était inenvisageable, et Yugure devait malheureusement continuer seul s’il comptait sauver leur réputation.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi

[MISSION C] Séduction forcée [Senken, Yugure]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: