Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Le maniement des arts [Kuro]

Itö Luna
Itö LunaEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 19:43



Le rendez-vous avait été pris au centre des hauts plateaux, là où personne ne pouvait vous entendre hurler. Kuro devait maintenant arriver d’une minute à l’autre et la première phase de notre équipe allait pouvoir débuter. Deux semaines avaient passé
entre notre rencontre dans le bar et aujourd’hui, malheureusement, je n’avais pas eu le temps de faire suite à mon recrutement et mon petit poulain, la faute à Ryoko…

C’était sous les houlettes des oisillons revenant au pays que le soleil montait dans les cieux. La saison c’était nettement réchauffer et le printemps était aux portes du village. Partout autour du champ de la bataille qui s’annonçait, la faune et la flore s’éveillaient après un rude et long hiver montagnard.

Au programme de la journée, je n’avais que mon équipier de prévu. C’était un jour important pour moi, car cela allait me permettre de réfléchir à notre avenir et notre formation lors des prochaines missions. Mon but était aussi d’apprendre à le connaître aussi bien physiquement que mentalement. Quand une personne est à votre charge, vous devez obligatoirement percevoir ses capacités et ses limites. Pour cela, un petit entrainement s’imposait entre nous et bien que j’avais lu les lignes qui définissaient ses techniques et seul un affrontement pouvait me montrer son véritable style de combat.

Bien que l’Onkyoton m’était inconnu, j’avais comme l’impression que ses ondes si particulières résonnaient dans cœur. Pour des raisons que je n’arrivais pas à expliquer, j’avais le sentiment que ses vibrations m’avaient déjà traversé un jour dans ma vie ou dans mes autres vies.

C’était au final sur une souche d’arbre que je patientais tranquillement son arrivée. Mes deux katanas à la ceinture, j’avais hâte de commencer cette journée et également de la finir autour d’un verre à parler techniques et stratégie.


_________________
Le maniement des arts [Kuro] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Kaichō Kuro
Kaichō KuroEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Sam 20 Juin 2020 - 21:26
Voilà deux semaines maintenant que la vie de Kuro avait été chamboulé par les changements. Sortie de l’Académie, nouvellement Genin, son quotidien de shinobi avait débuté en grande pompe lorsqu’il avait été convoqué par la Jônin Ito Luna afin de rejoindre son équipe au sens de la justice bien particulier. Deux semaines s’étaient maintenant écoulées depuis leur dernière rencontre. Deux semaines bien remplies où le jeune Genin avait participé à ses premières affectations officielles hors de l’école shinobi ; patrouille sur les remparts, contrôle des portes du village pour n’en nommer que quelques-unes. L’expérience et les rencontres qui en avaient découlé avaient été des plus enrichissantes pour Kuro, mais il sentait qu’il était maintenant l’heure d’aller plus loin dans son entraînement. Affûter son sens de l’observation et ses capacités sensorielles étaient bien pratique, mais s’il voulait percer les secrets des arts shinobis, il avait besoin de beaucoup plus. Encore plus depuis qu’il avait appris qu’il avait été sélectionné pour une mission à Kaze no Kuni. C’est pourquoi le message de Luna-sensei était tombé à point nommé.

Une nouvelle fois réveillé à l’aurore par les corbeaux croassant à sa fenêtre, Kuro s’était dirigé de bonne heure vers les Hauts-Plateaux. Étant très clairement en avance sur l’heure de son rendez-vous, l’Ébène décida de vagabonder quelques temps. L’hiver semblait avoir passer en un clin d’œil. Déjà, la neige fondait dans les rues du village et seuls quelques touffes blanches subsistaient sur les toitures et les points les plus élevés. Le jeune homme déboutonna rapidement son manteau, réalisant qu’il faisait plus chaud qu’il ne le croyait en quittant son humble appartement. Il en profita également pour sortir une cigarette et la porter à ses lèvres pour l’allumer.

Après avoir vagabondé quelques instants en ville, Kuro prit le chemin des terrains d’entraînement des Hauts-Plateaux. Légèrement essoufflé rendu au sommet, il repensa à ce que Yanosa lui avait dit sur les remparts il y a quelques semaines. Chassant cette idée de son esprit, le Genin accéléra le pas avec impatience. Il croisa moult sensei à l’entraînement avec de jeunes shinobis avant de finalement atteindre le plateau que lui avait désigné Luna dans sa lettre. La jeune femme l’attendait, trônant au-dessus d’une grande souche, ses fidèles sabres toujours à sa taille.

« Bon matin, sensei. » lui lança-t-il simplement tout en s’appuyant contre une grande souche voisine à la sienne.

Quelque chose dans le regard et l’attitude de la Jônin laissa présager à Kuro tout le calvaire qu’elle lui réservait pour la journée. Déglutissant nerveusement, il éteint ce qu’il restait de son mégot sous sa botte avant de le ranger au fond de sa poche. Ce n’est pas ce matin qu’il perdrait sa main!

Spoiler:
 

_________________
Le maniement des arts [Kuro] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Itö Luna
Itö LunaEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Dim 21 Juin 2020 - 9:17



Les affaires m’avaient pris pas mal de temps ses derniers temps, entre les convocations et les missions, j’étais heureuse de pouvoir enfin passer un moment avec mon élève. En le voyant arriver, Kuro gagnait quelques points en plus dans mon estime et cela me réconfortait dans mon engagement envers lui. J'appréciais les gens ponctuels et qui ne trainassaient pas le matin et chose encore plus folle, il avait retenu la leçon de notre première rencontre en mettant son mégot dans sa poche. ⬽Au moins, je n’ai pas acheté ça pour rien.⤘ Murmurais-je à voix basse.

⬽Bienvenue à toi Kuro, j’espère que tu es en forme aujourd’hui, car c’est maintenant que nous allons apprendre à nous connaître.⤘ Je me levais alors de ma souche pour me diriger vers lui. ⬽Comme tu le sais, j’ai lu ton dossier et je connais tes capacités, mais le papier ne fait pas le Shinobi et on est obligé de passer par là pour former une vraie équipe.⤘ Aussi bien lui que moi, nous avions l’obligation de s’affronter mutuellement pour savoir ce qui nous attendait par la suite. Les missions que j’avais l’habitude de faire n’étaient pas des plus simples et était souvent sous-estimées, la dernière en était une nouvelle fois la preuve. Pour cela, j’avais besoin de connaître les limites de mon élève et lui, devait comprendre jusqu’où j’étais capable d’aller.

La mission que je m’étais fixée n’était pas compatible avec une vie paisible, le jugement et le sang coulaient à flots sur quasiment tous les chemins passés et je doutais que cela s’arrange dans l’avenir qui s’annonçait sombre pour tous les habitants de ce monde. C’était pour cela que j’estimais que des personnes comme moi devaient éclore au grand jour et peut-être allais-je voir bientôt un jeune bourgeon fleurir.

⬽Avant que nous commencions, je vais te lister le programme de la journée. On va commencer par un entraînement, histoire d’apprendre les spécialités de chacun, ensuite, on ira manger un bout et faire un débriefing de la matinée et pour finir, on passera l'après-midi de nouveau ici. Je pense pouvoir t’apprendre une ou deux choses qui te seront utiles pour l’avenir.⤘

D’une main, je sortais alors Tryx, le plus grand de mes katanas pour me tenir en garde. À quelques mètres de Kuro, je me tenais prêt à lancer le duel qui allait nous opposer. Dans une vision cauchemardesque, une ondulation à travers le sol et l’atmosphère partait de mon corps pour aller se perdre tout autour de nous. Incolore et transparent aux yeux de tous, celle-ci était considérée par certains comme une aura meurtrière et pour d’autres comme la mort qui s’emparait du lieu, tout dépendait du point de vue de mes prévenus.

⬽Donne-toi à fond, montre-moi ce dont tu es capable, Kuro !⤘

Spoiler:
 


_________________
Le maniement des arts [Kuro] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Kaichō Kuro
Kaichō KuroEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Dim 21 Juin 2020 - 19:34
Toujours adossé sur la souche, Kuro écouta avec attention les paroles d’Ito Luna. Le programme qu’elle avait prévu pour l’équipe 11 pour la journée était bien chargé, mais cela ne déplaisait pas au jeune Genin, bien au contraire. Après avoir enchainé les petites affectations simplistes au courant des dernières semaines, il était des plus content de pouvoir reprendre un rythme et un programme d’entrainement plus soutenu. L’envi de commencer le combat sans crier garde le démangeait de tout son être. Il ne connaissait rien d’elle ou de ses talents – à l’exception de ce qu’il pouvait déduire des deux épées accrochés à sa taille – ce qui rendait l’affrontement d’autan plus excitant. Qu’est-ce que cela signifiait d’être Jônin? Kuro le découvrirait bien assez tôt.

« C’est un programme chargé que tu me réserves là…Mais cela me convient parfaitement. Je brûlais d’impatience de pouvoir croiser le fer avec toi. » répondit-il en souriant narquoisement.

Sur ces quelques paroles, Kuro regarda sa sensei se mettre en place pour le combat tout en l’imitant. Il fit quelques petits sautillons sur place, histoire de bien se dégourdir les jambes, avant de faire craquer ses jointures et son cou. Alors que la confiance régnait chez lui il y a quelques instants à peine, le visage du jeune homme sembla pâlir lorsque Luna dégaina le plus long de ses deux sabres. Lui qui pensait qu’il ne s’agissait que d’un entraînement de routine, il voyait bien que la Jônin était des plus sérieuses. Cela ne changeait cependant rien, il était toujours aussi prêt à en découdre. Souriant de plus belle, il fixa intensément sa sensei.

Entre deux clignements des yeux, le Corbeau eu l’impression d’apercevoir une aura tentaculaire et invisible émaner de Luna, mais si tôt recligna-t-il des yeux qu’il ne vit plus rien. Une hallucination dû à l’excitation peut-être? Il n’en dit mot et se mit à son tour en garde pour le combat. Le jeune homme glissa une jambe vers l’arrière, prenant bien appuis sur ses jambes pour pouvoir réagir rapidement à toute situation, et dressa ses bras devant lui, l’un parallèle au sol et paume dressé vers son adversaire et le second plus bas, en angle avec son corps prêt à parer. Sans laisser le premier geste à sa sensei, il prit en main une bombe fumigène accroché à sa ceinture et l’écrasa contre le sol entre lui et son adversaire pour la faire éclater. Une épaisse fumée mauvâtre se rependit alors entre eux. Profitant de la distraction, Kuro s’empressa de l’élancer sur sa droite, gardant bien en tête l’emplacement de Luna. Puis, confiant de sa position, il concentra son chakra dans la plante de ses pieds pour s’élancer de plus belle vers l’avant, traversant la fumée pour émerger, du moins l’espérait-il, sur le flanc de Luna. Dans sa course, alors qu’il traversait l’épais nuage, le Genin avait composé un unique signe d’incantation qui eu pour effet de concentrer son chakra si spéciale au creux de sa paume. Émergeant de la fumée, Kuro donna un coup de paume précis pile à l’endroit où devait se trouver le bras de sa sensei. Si elle se faisait toucher, Luna pourrait sentir au moment de l’impact la vibration concentré au centre de sa paume.

Spoiler:
 

_________________
Le maniement des arts [Kuro] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Itö Luna
Itö LunaEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 18:43



Le début de l’affrontement commençait à merveille pour mon élève. Dans un nuage de fumigène, celui-ci bloquait la vue de son adversaire pour charger à travers la fumée. Paraissant basique, le combo était pourtant l’un des plus efficaces et avait l’avantage de mêlée surprise et rapidité d’action et le voir faire naturellement pour notre première rencontrait me montrait qu’il avait les bonnes notions de base durant un combat. De mon point de vue, la rapidité d'exécution était la clé de la réussite et de la survie. C’était le seul élément qui permettait d’avoir le pouvoir de récupérer l’avantage sur son adversaire et de mener le combat comme on le souhaitait.

Mais malheureusement pour lui, il y avait aussi des failles dans l’utilisation de la rapidité et la surprise durant un combat, notamment quand on perdait également le visuel sur celui qu’on affrontait.

Ma technique de désolation me permettait de modeler le terrain à ma guise et d’utiliser les décors à mon avantage tout en faisant illusion sur celui que j'affrontais. Le fumigène m’avait d’ailleurs laissé une immense ouverture pour jouer avec mon entourage. Le changement était subtil pour Kuro, de l’ordre d’un mètre ou deux, mais suffisant pour provoquer un véritable tollé dans son attaque.

Son poing venait frapper mon illusion pour le voir se dissoudre devant ses yeux. Dans une coulée de couleur, l’être qu’il pensait avoir attaque était tout simplement une copie de mon image. Mon corps était en réalité juste derrière celui-ci, caché derrière l’encre que j’utilisais pour modifier le terrain.

Un avantage qui avait pour but de lui apprendre les notions de surprise et de feinte dans les combats, bien que la vitesse permît de créer des actions inattendues, l’illusion engrangeaient la récupération de cet avantage.

Je traversais alors ma technique pour l’attaquer avec mon arme. Lors de cet assaut, la zone autour de nous, s’effondra sur elle-même laissant tomber des trombes de fluides visqueux et colorés. Les frappes n’étaient pas tourner du côté tranchant de la lame mais celui plat. L'entraînement avait pour objectif de voir comment se débrouillait Kuro face à des assauts et le corps-à-corps étaient un bon moyen de débuter notre passe d’armes et surtout dans un moment où celui-ci ne s'arrêtait pas.

S'élançant sur lui, je ne voulais pas lui laisser le temps de réfléchir en enchaînant attaque sur attaque. Mon but, était de voir comment il réussissait à gérer le stress d’un combat intense et les réflexes qu’il avait dans ce genre de situation.

Spoiler:
 


_________________
Le maniement des arts [Kuro] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Kaichō Kuro
Kaichō KuroEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 14:05
Kuro était confiant dans sa stratégie, peut-être même un peu trop. Sa paume n’avait même pas encore totalement connecté avec le bras de la Jônin que son visage affichait déjà un énorme sourire victorieux, empli d’arrogance. Mais ce sourire s’estompa bien vite lorsque son chakra Onkyôton touche l’épaule de ce qu’il croyait alors toujours être sa sensei. La vibration de son chakra fit éclater l’illusion d’encre dans toutes les directions, au même moment où celle-ci s’estompa et laissa le Genin dans une marre coulante d’encre de toutes les couleurs. À son plus grand étonnement, ce n’était pas que Luna qui s’évapora ainsi, mais tout son environnement immédiat. Kuro repensa alors aux étranges tentacules invisible qu’il avait cru apercevoir tout à l’heure juste avant de foncer vers l’affrontement…C’était-il fait berner à cet instant?

Avant que le jeune homme ne puisse se réajuster totalement, les deux pieds toujours dans une marre visqueuse d’encre, il aperçut la véritable Ito Luna. Juste là, quelques espaces plus loin, tout juste en dehors de sa portée.

Mais avant que Kuro ne puisse reprendre totalement son équilibre et ses esprits, la Jônin s’avança, brandissant son long sabre ne sa direction. Il se devait de réagir vite, très vite même, sous peine de se retrouver en bien mauvaise posture dès le début du combat. Son désir de se dépasser et de se prouver aux yeux de sa sensei prirent instantanément le dessus. Mais est-ce que cela serait suffisant? Patinant toujours dans l’encre, Kuro plaça ses bras de manière à faire dévier la frappe de Luna venant du dessus, faisant glisser le plat de l’arme et son bras au dos des siens. Heureusement pour lui qu’elle avait décidé d’user du plat de son arme, sinon une telle parade n’aurait pas été possible.

Le Genin n’eut pas le temps de se repositionner et de réagir proprement qu’un deuxième coup, cette fois-ci parfaitement à l’horizontale se dirigea vers lui. N’ayant le temps de réagir, Kuro se le prit directement au niveau des côtes, ce qui lui fit échapper un petit cri de douleur à demi-retenu. D’instinct, l’adepte du son bondit vers l’arrière, pile au moment où Luna enchaînait avec de nouveaux coups de sabre, ce qui lui permis d’esquiver son attaque.

Kuro se retrouva alors de nouveau au cœur du fumigène qui commençait à peine à se dissiper. La fumée était toujours suffisamment épaisse pour le dissimuler visuellement. Sans perdre d’avantage d’instants, il enchaîna quelques mudras tout en prenant une profonde inspiration. Puis, il cracha un projectile aqueux, à l’image et de la taille d’un corbeau, qui fusa alors sur la Jônin, s’extirpant de la fumée telle une flèche.

Le Genin profita alors de la contre-attaque et du très court répit que cela lui offrait pour reprendre ses appuis et ses esprits. Le combat serait plus difficile qu’il ne le pensait à la base et il devrait faire preuve d’imagination s’il voulait triompher…Ou plutôt s’en sortir sans trop d’ecchymoses.

Spoiler:
 

_________________
Le maniement des arts [Kuro] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Itö Luna
Itö LunaEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Ven 26 Juin 2020 - 10:01



Dans un mouvement fluide et ample, les bras de mon élève s’envolaient contre ma lame pour dévier une partie de mon attaque. Utilisant ses avant-bras, Kuro usait de la bonne technique pour contre les attaques d’armes, mais il lui manquait quelque chose pour maximiser ses performances, cela serait un bon point à voir ensemble plus tard. La rapidité des coups n’était pas des plus excessives, mais en perdant le fils le jeune homme s'emmêlait dans ses passes et se prit rapidement un choc sur le flanc du corps. ⬽ La forme est là, mais ça manque d'entraînement Kuro. ⤘

Sur un bon réflexe, quand le mal se transmettait à son cerveau, ses jambes le propulsaient d’un bond en arrière pour se placer en sécurité. Je n’arrivais pas vraiment à savoir si la présence du fumigène avait été aussi prévue en tactique de retrait, mais une fois était sur il l’utilisait à bon escient. S'engouffrant dans les voiles colorés dudit objet, la vision de son corps perdait la mienne.

⬽ Vas-tu me refaire là même ? ⤘ Lâchais-je juste avant qu’une onde traversa la fumée pour venir à ma rencontre. Celle-ci, volant à moi, avait une forme pour le moins originale d’un corbeau. Constituée d’eau, je remarquais de suite que la technique était une sorte de geyser. ⬽ Les techniques utilisant le chakra pour modeler son affinité, ne sont pas vraiment optimales sur les samouraïs Kuro. ⤘ Mais je devais l’avouer, son utilisation de son environnement était pour l’instant parfaite.

Levant mon katana devant moi, l’acier et le chakra fusionné me permettait de déstructurer le jet sous haute pression pour, une fois placé entre la technique et moi, me retrouver simplement mouillé par cette attaque sans en subir les dégâts.

Après cette attaque, je savais maintenant où était placé mon élève dans le restant de fumigène et je décidais de lui monter une autre capacité qu’il pourrait apprendre dans l’avenir. Pliant mes jambes, je me ruais sur la position où le corbeau aqueux était partie. Tout en traversant la brume artificielle, provoquant de multitude de petites vagues, je venais au contact à l’aide de ma main pour lancer ma prochaine attaque.

N’ayant pas encore la pleine vision sur lui, de l’encre autour de ma main jaillissait juste devant pour commencer à former une bulle visseuse et colorer et dans un silence de plomb, le grondement du liquide crépitait d’impatience d’attraper la proie.

Spoiler:
 


_________________
Le maniement des arts [Kuro] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Kaichō Kuro
Kaichō KuroEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Sam 27 Juin 2020 - 13:58
Kuro laissait couler les paroles narquoises de sa sensei comme des gouttelettes d’eau sur une surface lisse. Il connaissait très bien son tempérament. S’il se lançait dans un jeu d’insultes, il perdrait rapidement contrôle de ses actions ce qui lui ferait faire une erreur stupide à coup sûr ce qui lui couterait rapidement l’affrontement. Non pas qu’il pensait gagner bien au contraire. Le combat venait tout juste de commencer, mais le Genin se sentait déjà à la traine par rapport à la Jônin qui, d’un calme sibérien, avait la main haute sur l’affrontement et ne se contentait que de dicter de ses actions la marche à suivre au jeune homme.

Si la victoire lui échapperait à coup sûr, Kuro avait pour objectif de porter au moins un coup à sa sensei. Une seule touche. C’est tout ce qu’il demandait. Pour y arriver, le Corbeau devrait continuer de faire preuve de tact et d’ingéniosité. Un assaut frontal sans réflexion ne fonctionnerait jamais sur elle. Réfléchissant à peine, alors qu’elle se narguait à haute voix de l’inefficacité de sa dernière technique, Kuro composa un unique mudra pour utiliser l’une des premières techniques qu’il avait apprise à l’Académie : le Bunshin no Jutsu. Certes académie et inutile dans la plupart des affrontements réels, le Genin comptait sur la fumée l’engloutissant toujours pour monter sa prochaine stratégie.

Une fois le clone tout juste apparut devant lui, Kuro s’écarta rapidement d’un simple pas sur le côté. Puis, alors que le corps de Luna fendit avec grâce l’écran de fumée mauvâtre qui l’entourait toujours pour atteindre son clone, le Genin concentra une nouvelle fois son chakra si spéciale au creux de sa paume pour créer une vibration. Il frappa alors de sa paume, guidé par son instinct, vers la première chose qu’il put apercevoir au travers des dernières étoffes du voile boucaneux : le bras tendu de sa sensei en direction de son clone.

Cette fois-ci serait-il la bonne? Avait-il été suffisamment rapide? Il espérait que le délais entre l’exécution de sa technique et le dévoilement de son subterfuge ne fusse pas trop long afin de prendre la Jônin par surprise. Il s’agissait là de l’une de ses dernières chance. Alors qu’il avait malaxé son chakra pour exécuter sa frappe vibrato, Kuro avait sentit une certaine difficulté. Il commençait à se vider de son chakra. Son controle etait loin d'etre parfait, ce qui faisait en sorte qu'il gaspillait inutilisement de l'energie vitale et spirituelle a chacune de ses techniques. S'il ne faisait pas attention, il approcherait des limites de sa maigre réserve d’énergie bien vite. C’était maintenant ou jamais !

Spoiler:
 

_________________
Le maniement des arts [Kuro] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Itö Luna
Itö LunaEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Sam 27 Juin 2020 - 19:22



Mon humeur était plutôt taquine en cette journée, l'excitation d’évaluer mon élève me rendait heureuse bien que mon facies restât pour le moins assez peu expressif et dans cette fumée, je décidais de détendre l’atmosphère qui était devenue bien trop sérieuse pour nous deux.

Lorsque je vis que ma main traversait Kuro, je remarquais des effluves de fumigènes virevoltés sur le côté de l’illusion. Sans laisser de doute, il avait réussi à esquiver la prison d’encre et était juste à côté de moi. Dans cette position, il n’y avait pas des dizaines et des dizaines de déroulements et ce que je redoutais, se produisait dans la seconde qui suivait. Dans l’élan qu’avait Kuro, la fumée se dispersait pour des bons cette fois et lança son poing en avant..

Traversant mon corps, la main de mon élève touchait littéralement mon cœur, en tout cas, c’était la bonne position si mon cœur n’était pas autre que de l’encre à cet instant. Quand celle-ci commença à vibrer à travers mon corps faisant onduler le fluide à l’extérieur de ma forme.

Décidant d’apporter une touche d’humour, je décidais de faire éclater une petite poche d’encre sur le visage de Kuro comme un geyser de sang dispersé sur la peau d’un jeune homme.

Deviendrait-il aussi pâle que la neige ou alors tomberait-il dans les pommes, je ne savais pas comment il allait réagir à cette petite boutade, mais je remarquais une chose dans la technique qu’il venait d’utiliser. Mon corps tout entier, fait d’encre, ressentait une sensation très désagréable d’engourdissement. Les vibrations qu’ils avaient provoquées devaient sûrement à la base engourdir une zone ciblée, mais la composante de mon corps faisait que l’ensemble de mon encre entrait en résonance avec le son qu’il diffusait en moi.

Reculant d’un pas, j’admirais l’emploi de l’Onkyoton face à mon assimilation. Les vibrations s'amplifiaient face à mon encre et il avait réussi à trouver cela sans perdre trop de temps face à moi. Kuro était une personne prometteur et il me le montrait très bien face à moi. Suivant cela, l’encre de mon corps se refermait et se réformait face à la vue de Kuro.

⬽ Montre en moi plus de ton Ninjutsu mélanger au Taijutsu. ⤘

Spoiler:
 

_________________
Le maniement des arts [Kuro] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Kaichō Kuro
Kaichō KuroEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Dim 28 Juin 2020 - 9:43
Alors que s’était dissipé les dernières effluves de fumigène, Kuro était concentré sur son attaque. Une touche, c’est tout ce qu’il demandait. Mais alors que son poing s’approchait, le jeune homme remarqua trop tard l’inaction de sa sensei qui se laissa, presque passivement, touché par sa frappe augmentée de vibrations. L’avait-il vraiment pris par surprise? Pendant un court instant il y cru…

Lorsque sa paume connecta avec le corps de la Jônin, celle-ci traversa – littéralement – son corps de part en part. Puis, exactement au même instant, la vibration de son coup se libéra dans le corps de la jeune femme qui se mit alors à onduler de tout son être, telle une marre d’eau dans laquelle on jetait une pierre. Pris d’étonnement, Kuro ne comprenait pas ce qui venait tout juste de se produire. Pourquoi n’avait-elle pas esquivé ou dévié son attaque? Mais surtout, depuis quand cette frappe pouvait-elle avoir cet effet? N’était-elle pas simplement sensée engourdir? Avant qu’il ne puisse se ressaisir, le Genin fut de nouveau surpris par un geyser de liquide visqueux et écarlate qui éclata vers son visage depuis sa plaie lorsqu’il retira sa main.

« Qu..Que ?! » marmonna-t-il tout en titubant sous l’étonnement de quelques pas vers l’arrière.

Encore plus incrédule, il resta figé, probablement livide, en regardant sa main couverte de sang. La mort ne l’effrayait pas, bien au contraire, puisqu’il l’avait côtoyé et même provoqué à plusieurs reprises lorsqu’il vivait toujours au Pays de la Pluie. Mais jamais il n’avait été confronté à un tel acte involontaire face à un proche.

S’essuyant tant bien que mal le visage de sa main toujours propre, Kuro retourna son regard vers Luna. Celle-ci tenait toujours debout, quelques pas devant lui. Mais au travers de sa vision brouillée par ce qui était en réalité de l’encre, le Corbeau réalisa que sa plaie s’était totalement refermée. Sorcellerie? Une nouvelle illusion? Prenant un court instant pour analyser le liquide visqueux et rouge sur sa main, le portant à son nez pour le sentir, il réalisa alors qu’il avait été berné une nouvelle fois. Il ne s’agissait pas de sang, mais bien simplement d’encre rouge. Lui revint alors en tête les paroles de Yanosa, avec qui il avait effectué une ronde sur les remparts et partagé un repas il y a quelques semaines…Luna était une assimilatrice Inkuton. Comment avait-il pu oublier cela? Il réalisait alors pleinement ce que cela signifiait et à quel point ce pouvoir était terrifiant.

« Avec plaisir Sensei! » répondit-il à la provocation narquoise de sa sensei.

Luna était peut-être moins sérieuse qu’il ne le pensait au finale. Il ne la pensait pas capable de jouer ainsi avec lui. Mais peu importante, il comptait bien effacer le sourire sur son visage une bonne fois pour toute. S’exécutant, Kuro pris quelques pas de recule puis fonça vers elle à toute vitesse en se donnant une impulsion de chakra. Tout juste avant de s’élancer, il composa le mudra qui lui permettait de malaxer son chakra sonore pour le concentrer cette fois-ci, non pas dans une seule paume, mais bien les deux. C’était la première fois qu’il tentait cette manœuvre, le Genin espérait donc que le tout fonctionne. À l’approche de la sabreuse, l’Ébène donna une frappe de la droite au niveau du torse, puis enchaina immédiatement de la gauche au niveau de ses anches. Oserait-elle encaisser son attaque une nouvelle fois?

Spoiler:
 

_________________
Le maniement des arts [Kuro] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Itö Luna
Itö LunaEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Mer 1 Juil 2020 - 6:20



Il fallait avouer que je m’attendais à une technique plus puissante que celle qu’il venait de me montrer. Observant ses poings attentivement, je voyais ses paumes se déformer visuellement par une sorte de sphère. Cela devait être dû à la concentration de l’Onkyoton lui permettant de faire résonner l’eau du corps humain. Je me demandais alors, si Kuro était capable d’aller plus dans ce style de combat, en tête, de nombreuses idées me venaient pour perfectionner son art et j’avais hâte de lui proposer lors du débriefing, mais pour le moment j’avais deux techniques à esquiver.

Recevant la charge, mon katana se leva sur l’une des mains de mon élève pour bloquer son coup au niveau de son poignet, quant à l’autre, j’avais dû sortir mon autre arme pour pouvoir le parer également. Les moments où mes deux lames se retrouvaient dehors en même temps étaient plutôt rares et d’après moi, Kuro pouvait te targuer d’avoir réussi à le faire.

Dans une reproduction de tableaux, nos deux corps se chevauchaient dans une chorégraphie satirique du combat, mains et poings étaient tous sorties pour finalement être bloqué par l’un et l’autre.

⬽ Pas mal Kuro, attaqué dans deux directions en même temps est une bonne stratégie de combat. ⤘

Voyant les gouttes de sueur perler sur le terrain d'entraînement, je décidais de bientôt arrêter le combat. Je voulais juste essayer une dernière chose sur Kuro pour voir comment il allait réagir face à l’inévitable. Bien entendu, je n’avais pas pour but de le tuer et mon attaque s'arrêterait juste avant de toucher la chair de mon élève. Mon objectif était de voir si la peur de la mort était du genre à le tétaniser sur place, ou bien, si ses réflexes lui permettaient de fuir la faucheuse.

La posture que je prenais devant lui ne devait rien lui dire, la simplicité de la position ne permettait pas de ressentir le danger. Mes armes remis dans leurs fourreaux respectifs, une seule de mes mains plaquait le manche de mon plus long katana. L’autre retenait fermement le contenant de celui-ci pour éviter tout brusquement lors de l’action. Et dans un silence maudit, un éclat de lumière teintait l’espace et le temps.

Spoiler:
 


_________________
Le maniement des arts [Kuro] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Kaichō Kuro
Kaichō KuroEn ligne

Le maniement des arts [Kuro] Empty
Mer 1 Juil 2020 - 12:00
À peine le Genin avait-il eu le temps de cligner des yeux que ses deux frappes simultanées venaient d'être bloquées par les armes de son adversaire. Tous deux figées l'espace d'un instant, bras et lames entrelacées, comme si l'on venait de photographier une danse macabre. Sa respiration était haletante, Kuro se sentait presque au bout du rouleau. Il ne s'était jamais autant donné dans un combat face à un autre shinobi. Il réalisait alors pleinement l'importance de travailler son contrôle du chakra...car un Shinobi à bout d'énergie spirituelle était un shinobi mort. Si cet affrontement avait été plus qu'un simple entraînement, le Kaisho aurait maintenant été à la totale merci de son adversaire.

Luna le félicita de sa stratégie, l'emploi de deux frappes simultanées était certes efficace, mais pas contre elle...Du côté plat de ses deux sabres, la Jônin avait stoppé net les deux coups de Kuro dans leur trajectoire. Kuro tenta de garder concentré l'énergie Onkyôton que contenait ses paumes, dans l'espoir de pouvoir résister juste assez longtemps pour repousser la garde de sa sensei et ainsi la toucher, juste un peu, mais ses mains commencèrent à lui arracher un picotement infâmes, comme si des fourmis lui dévoraient les mains de l'intérieur. Incapable de continuer, le Corbeau relâcha ses deux techniques qui se dissipèrent dans un écho de sons distordus.

Leur entrelacement macabre s'arrêta enfin après plusieurs secondes, les deux shinobis reprirent position respective à quelques pas l'un de l'autre. Garde toujours bien haute malgré l'épuisement, Kuro observait Luna avec attention alors qu'elle rangeait ses armes dans leur fourreau. Son égo le poussait à vouloir continuer plus longtemps. Il ne pouvait supporter la vision de sa sensei toujours intact, sans aucune égratignure, toujours en plein contrôle de son souffle. Alors que lui, pourtant du même âge et du même acabit physique, pouvait à peine maintenir sa garde haute. À contre coeur, le Genin devait se rendre à l'évidence que se premier entraînement touchait à sa fin. Il ne pourrait faire rien de plus aujourd'hui sans risquer de se blesser sérieusement.

"J'aband..." commença-t-il à peine tout en débutant à rabaisser sa garde.

Mais avant qu'il ne puisse terminer sa phrase, Kuro remarqua les deux mains de Luna portée au manche de son plus grand sabre et à son fourreau. Le jeune homme eut à peine le temps de faire un pas vers l'arrière, en guise de réflexe, que sa sensei avait déjà dégainé et, en un éclair, portée un coup presque invisible aux yeux du Genin. En un clignement d'oeil, le sabre avait quitté son fourreau et effectué un grand mouvement arqué dans sa direction. Le souffle coupé, le Kaisho sentit une vive douleur et un picotement au bout de son nez. Il y porta d'instinct l'une de ses mains pour s'assurer que son appareil olfactif était toujours en un seul morceau.

Du sang...Mais à peine quelques gouttes. Kuro réalisa alors toute la dangerosité de la technique de tranche que venait d'employer Luna. Surement ne voulait-elle que le tester. Surement aurait-elle stoppé son geste si Kuro ne s'était pas déplacé vers l'arrière. Mais reste que si elle l'aurait voulu, si elle avait été une véritable adversaire en situation de combat réel, la jeune femme aurait aisément pu le décapiter sur place. En un instant. La mort ne lui avait jamais fait peur, bien au contraire. Mais la voir de si près alors que l'on ne s'y attend pas du tout avait quelque chose de révélateur, formateur. Malgré tout, Kuro affichait un grand sourire. Une mimique qu'il ne contrôlait pas du tout. L'excitation, son coeur qui pompait de par l'adrénaline, le sang qui circulait à toute vitesse jusqu'à ses extrémités, bouillonnant.

"Je te concède la victoire sensei, je n'ai rien pu faire contre vous. J'ai décidément encore beaucoup à apprendre!" dit-il en se relâchant finalement complètement.

Kuro porta sa main à la ceinture pour prendre sa gourde d'eau. Il en prit alors une grande lampée pour se désaltéré avant de la tendre vers Luna. Le combat était terminé...Et Kuro aurait beaucoup à réfléchir sur ce qu'il aurait pu améliorer, faire différemment. Cette défaite, bien qu'amicale, resterait gravé dans sa mémoire pour longtemps.

Spoiler:
 

_________________
Le maniement des arts [Kuro] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine

Le maniement des arts [Kuro]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: