Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 5/02. L'âme du Soshikidan
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 3:42 par Tsukada Isamu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 2:16 par Kogami Akira

» 4/03. Unité n°3
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:49 par Borukan Akimoto

» 3/05. Nara et Bakuhatsu
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:16 par Nara Karasu

» Feu ! - Rokkaku Goro
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 0:15 par Rokkaku Goro

» 2/07. Watanabe et Meikyû
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyHier à 23:48 par Nobuatsu Saji

» [Délais] Event n°5
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyHier à 23:37 par Hao-Ku Sari

» 2/09. RENCONTRE N°3: Le fossé sans fond
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyHier à 23:31 par Yasei Ketsumei

» Carnet de notes de Kappa Tengoku
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyHier à 22:00 par Kappa Tengoku

» 4/01. Unité n°1
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 EmptyHier à 21:58 par Imai Nobume

Partagez

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Ven 10 Juil 2020 - 23:42
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Xhvf

Il arrivait qu'au cœur de l'hiver, les ours, êtres les plus vénérés du culte de Saroruncasi, s'égarent de leur long sommeil. L'ours, réceptacle du kamuy des montagnes, abandonnait sa tanière et errait, son esprit détérioré par la perte de repos. L'animal devenait alors un monstre habité par la folie et une faim incontrôlable qui le poussait à commettre des violences : c'était le wen kamuy, le dieu mauvais.

À cet égard, les maîtres du feu qui pullulaient sur le rivage du Pays Oublié n'étaient pas plus différents que les esprits des montagnes vénérés par le peuple de Shitekka; des âmes en peine dont la libération de leur tanière ne fit que révéler au grand jour leur insanité absurde.
Wen kamuy comme assimilateur, un unique sort leur était réservé : obtenir le salut par le trépas, afin de les conduire sur le chemin du Kamuy Moshir, le domaine des dieux.

C'était en tout cas ce qu'aurait consenti Shitekka si de multiples réserves ne furent pas émises plus tôt dans la discussion. Alors que le Kaguya de sang-mêlé s'était livré sur les atrocités que subirent des membres de son clan maternel, au risque de transmettre des secrets d'État, son interlocuteur se montra peu réceptif. Pire encore, car sous le filtre d'un mépris profond envers la seigneurie, le fumeur ne voyait face à lui que des pions à la solde de ses ennemis jurés. Aussi hostile l'enfant de Saroruncasi fusse-t-il face à la complicité du Daimyō de Mizu et des élites de son clan pour organiser l'expérimentation de femmes enceintes sur Wasure, le Seigneur des Cendres n'en avait cure.

En ne trouvant aucun écho à son intervention, Shitekka resta en retrait, terriblement irrité. Le Chūnin pestait horriblement face à son vis-à-vis, qui préféra proposer un marché aux shinobis de la Coalition plutôt que de répondre au Kirijin. Pour récupérer le cristal, les quatre shinobis allaient devoir s'engager à débarrasser l'île oubliée des zélés de feu qui la gangrénaient. Même en ayant eu un aperçu de la sauvagerie de ces derniers, les préceptes moraux du shinobi empêcher de songer à ôter la vie aussi facilement. Chaque vie, aussi corrompue était-elle, était précieuse. La retirer à autrui engageait l'assassin à une errance éternelle en tant que spectre sur le monde, condamné à une infinie tristesse loin du réconfort de la demeure des kamuys.

Mais plus que la crainte de tuer, c'était surtout la colère qui dominait Shitekka. Alors que ses camarades tentaient de raisonner leur interlocuteur, il resta dans son coin à grincer des dents. Il aurait aimé s'interposer, lui hurler dessus pour lui faire réaliser qu'il n'avait pas le monopole de la souffrance sur cette île. Lui faire comprendre qu'il comprenait le triste destin de Wasure, et ses pensionnaires. Et qu'il souhaitait faire de son mieux pour sauver le plus grand nombre, qu'ils soient de Mizu ou de Wasure. Mais dans son état, Shitekka parvenait tout juste à réaliser qu'il risquait de s'emballer au point de compromettre sa mission.

La menace que représentait cet homme, capable de contraindre les assimilateurs parmi lesquels une importance réserve de chakra à rebrousser chemin, ainsi que son statut d'envoyé de Kiri firent changer d'avis au balafré. Pour le bien de la mission, il devait accepter le silence, le temps que la rage s'estompe. Yume, Yahiko et Tsuyoshi avaient très bien pris le relais. Plutôt que de mettre de l'huile sur le feu, Shitekka préféra donc rester en retrait.

Néanmoins, loin d'être passif, Shitekka fit appel à son chakra. Une première fois pour commander à son squelette d'enterrer dans l'ivoire ce parchemin qu'il ne saurait voir. Cette trace manuscrite, fruit de la tourmente d'enfants de l'os, retourna à l'os loin des regards indiscrets. Dans un second temps, l'ancien chasseur sonda l'énergie de l'énigmatique homme trouble. Son chakra serait conservé dans les méandres de son âme, tout comme cette odeur désagréable de fumée que dégageait son tabac. Ceci fait, il guetta la moindre réaction du dit personnage. Le Kaguya hésitait encore à accepter sa proposition, et il n'en tenait dorénavant qu'à une nouvelle intervention de sa part pour faire basculer le jeune homme d'un côté ou de l'autre de la balance…


Spoiler:
 

_________________
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Le Seigneur des Cendres
Le Seigneur des Cendres

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Mar 14 Juil 2020 - 0:36
Parlementer et attendre, c’était tout ce que ces ninjas savaient faire. Force était de constater que malgré sa proposition de faire alliance afin de libérer une fois pour toutes le pays de son fléau, les shinobis guidés par leur opportunisme et leur volonté de satisfaire la volonté des seigneurs féodaux ne pouvaient assumer le choix de rejoindre le côté du bien. Avaient-ils vraiment considéré son offre ou étaient-ils simplement trop effrayés du risque encouru par la mission qu’il leur proposait? Une mission suicide à n’en pas douter, mais quel est le degré de risque auquel ils s’exposaient en décidant de devenir son ennemi? Ils préféraient plutôt se cacher derrière leurs pantomime de moralité, se dire les justiciers et défendeurs de l’humanité quand en réalité, s’ils avaient la moindre conscience de ce que les habitants de ce pays avaient enduré, ils sauraient de quel côté se mettre.

« Qui je suis? Les survivants de ce pays m’appellent “Le Seigneur des Cendres”. »

Il était l’instigateur de la nouvelle ère, ceux qui avaient subi l’injustice du monde et étaient dans leur légitimité de réclamer leur liberté qui commencerait par une reconquête de leurs droits. Face à la défiance des quatre étrangers, son opinion des shinobis se détériorait à vue d’oeil, et ses a priori se confirmaient sur son incapacité à se reposer sur des personnes n’ayant pas partagé leur expérience de la souffrance. Pourquoi perdait-il son temps à tenter de les convertir à sa cause? Son front se plissa à l’écoute des réponses apportées qui bien que reposant sur un paradigme rationnel n’en étaient pas moins le reflet de leur pusillanimité. Comment pouvait-on seulement servir encore un village shinobi, surtout après avoir découvert la vérité sur la Prison Inavouée?

« Ces Assimilateurs auxquels vous prêtez encore des qualités humaines ne sont guère plus que des monstruosités. Ai-je vraiment besoin de vous en apporter la preuve? Si vous tentiez de discuter avec eux, vous vous rendriez compte qu’ils sèment la mort sur leur passage. Voilà plusieurs mois que nous livrons bataille contre ces créatures, mais sans parvenir à les retirer de ces terres. Et maintenant que la Sorcière blanche a été chassée du Tunnel, nous allons enfin pouvoir reprendre les hostilités… et prendre le contrôle du pays. Mon ambition est de rallier ceux qui peuvent être ralliés. Ceux qui ont sombré dans la voie du chaos, les damnés qui ne peuvent plus être sauvés, c’est leur rendre service que de mettre fin à leurs souffrances. Les camarades qui m’accompagnent dans cette tâche ne sont pas les seuls, nous avons un campement sur la petite île où nous tentons aussi de reprendre la Prison qui est inondée par les morts-vivants. »

Il rangea le cristal dans sa poche, l’air dépité, il souffla un long trait de fumée avant de déposer son regard sur le Sendai qui visiblement doutait de sa bonne foi, même si au fond c’est vrai, il ne pouvait être sûr qu’il respecterait le marché. Il tenait entre les mains un objet de convoitise, pour lequel ils n’étaient pas prêts à coopérer. C’est que le cristal n’était pas si important après tout?

« Qu’avez-vous fait après avoir découvert la vérité sur la Prison? Sur les infamies qui ont existé à cause des seigneuries? Comment voulez-vous que ces hommes et ces femmes enfermés depuis des décennies puissent réintegrer la société? Les seigneurs qui naguère nous ont torturé sont toujours à la tête des pays. Comment voulez-vous que je fasse confiance à leurs soldats? Vous ne valez pas mieux que les gardes de Wasure qui ne faisaient qu’exécuter aveuglément les ordres qui leur étaient donnés. Rien ne changera tant que les serviteurs ne feront pas montre de plus d’audace et d’intégrité. Ce monde est figé, statique, criblé d’injustices et personne n’empêche cela. »

Il relâcha un soupir avant de tourner le dos à ceux qui avaient refusé sa proposition, marchant sans se presser jusqu’à la porte de sortie pendant que ses lieutenants s’occuperaient de chasser les indésirables du lieu de passage entre les deux îles. Barrant le passage au groupe de shinobi, on pouvait distinguer deux des personnes qui l’épaulaient. D’un côté, un homme aux yeux fermés - possiblement aveugle et portant une capuche, il dégageait une certaine sérénité tandis que l’autre au contraire avait une apparence plus famélique et terrifiante de par la longueur de ses dents et de ses ongles, des traces d’un homme torturé pendant des décennies. Sa tenue de cuir noir et son bandeau orné de pics en métal semblaient lui masquer la vue et pourtant, il semblerait qu’il puisse sentir votre présence.

« Je pense que je vais garder ce cristal, cela pourrait m’être utile si d’autres shinobis après vous se montrent plus raisonnables, qui sait? Passez le bonjour à vos seigneurs quand vous rentrerez bredouilles au pays. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Mar 14 Juil 2020 - 1:26
Toyozu le Tortionnaire:
 
Otoe la Vengeresse:
 
Shunichi le Troisième Oeil:
 


L’atmosphère changea subitement de ton alors que vous voyiez s’éloigner vos espoirs d’accomplir votre mission. Vous aviez manifestement choisi de ne pas accepter sa proposition et cela était certainement la décision la plus humaine et la plus rationnelle qui soit, pour autant, vous n’étiez pas certains que le risque que vous preniez en vous mettant à dos celui qui prétendait être le maître des lieux était la meilleur option. Il était impossible de toute façon étant donné les circonstances de faire pleinement confiance à cet homme dont les intentions étaient apparemment de mettre de l’ordre dans ce pays plongé dans le chaos. En dépit de son argumentaire, vous ne pouviez vous résoudre à le rejoindre dans ce projet de reconquête, et lui, non satisfait de votre indécision se montra catégoriquement défavorable à l’idée de vous remettre le cristal, surtout si cela lui permettait plus tard de servir comme monnaie d’échange contre les seigneurs.

Il s’enfonça dans les ombres, chaque pas résonnant dans les entrailles de la mer signait comme un compte à rebours vers l’échec de votre mission. Trois individus s’interposaient dorénavant entre le Seigneur des Cendres et les trois shinobis de la Coalition, chacun d’entre eux avaient une allure bien singulière et dégageaient une certaine indifférence tandis qu’ils vous fixaient du regard en tentant de jauger vos réactions.

L’homme au sourire carnassier initia le combat en ouvrant un des pans de la cape recouvrant son corps, à l’intérieur de la cape était inscrit un grand nombre de sceaux et il lui suffit alors de toucher l’un d’entre eux afin de libérer depuis celui-ci un grand nombre de chaînes à l’alliage solide qui fusèrent en direction des quatres cibles dans l’objectif de s’enrouler autour de leur corps. Une fois immobilisés, se fut autour de ses partenaires de passer à l’offensive.

La femme en robe fit également la démonstration de ses capacités en composant une série de mudrâs rapides, avant de gonfler ses poumons et relâcher devant elle un nuage de cendres sur toute la longueur du tunnel face à elle et profitant de l’étroitesse de l’endroit pour les toucher à coup sûr. Il n’était pas prudent d’endommager plus qu’il ne faut cet endroit car la moindre démesure risquerait de faire s’effondrer le tunnel. Dans la foulée, l’homme aux yeux fermés suivit avec des mudrâs se terminant par le sceau du tigre, libérant un jet de flammes qui avec la friction des cendres déposées par la technique précédente, provoqua une déflagration conséquente qui s’amplifia avec les cendres se trouvant au pieds des quatre shinobis lorsqu’ils avaient pénétré les lieux.

Suite à cet enchaînement dévastateur, la femme posa ses mains au sol afin d’en faire sortir un mur de pierre bloquant complètement le passage et les séparant des quatre shinobis. Pendant ce temps-là, Shunichi invoqua à ses côtés une araignée de plusieurs mètres de haut, celle-ci forma alors une toile géante derrière le mur en deux temps trois mouvements, un nouvel obstacle d'ampleur se posait alors face aux ninjas de la Coalition qui ne pourraient parvenir jusqu'au Seigneur sans faire tomber le mur et la toile, si tant est qu'ils survivent à l'enchaînement simultané des techniques précédentes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Mer 15 Juil 2020 - 1:06
Le Hyûga suivait l’intégralité des échanges avec grand intérêt. Il savait que la moindre parole dérangeante pouvait s’avérer fatale pour l’un ou l’autre des groupes. Deux groupes antagonistes se faisaient face. Deux groupes capables du pire : des shinobis face à des renégats ninjas. L’iwajin le sentait bien, les katanas allaient être dégainés ce tour-ci ; des têtes allaient voler c’était presque obligé. Alors que le groupe de ninjas de la coalition apportait une cinglante fin de non-recevoir à la partie renégate suite à sa demande folle d’agir contre les illuminatis assimilateurs, le Hyûga se préparait mentalement au pire. S’ils avaient affaire à un dégénéré tout puissant -ce qui était forcément le cas, sinon comment pourrait-il seulement parvenir à faire peur aux assimilateurs eux-mêmes carrément dérangés- alors ce refus de leur part serait extrêmement mal pris.

Le Hyûga enregistrait toutes les informations qu’il entendait. Elles étaient croustillantes. En un sens, ce qu’il souhaitait obtenir en refusant clairement la demande de l’homme à la cigarette, le seigneur des cendres d’après ses propres mots, lui était donné tel qu’attendu. Seulement, au fur et à mesure que l’individu se prononçait, ses mimiques, grimaces, et ses gestes indiquaient assez clairement que l’on se dirigeait vers une fin de discussion aussi étonnant que cela puisse paraître, malgré le calme apparent dudit seigneur. Le fait que le cristal soit rangé dans une poche de son habit indiquait dorénavant clairement la fin de discussion. C’était acté. Le Hyûga s’avança d’un pas. Il voulut dire un mot afin d’éviter ce qui semblait inévitable, mais le seigneur des cendres continuait son discours. Cette fois-ci ses paroles furent moins riches en information. Elles indiquaient cependant à suffisance que la discussion était terminée. C’est alors qu’il se tourna. Deux de ses hommes s’avancèrent. Sans tourner la tête, Byakugan aidant, le Hyûga regarda Yume puis il vit la position des deux autres membres de la coalition.

La tension grimpa d’un cran. Coincés dans ce tunnel, a moitié plongés dans la pénombre face à ces hommes qui leur barrait la route, le Hyûga sentait désespérément cette mission leur filer entre les doigts. Les pas du seigneur des cendres qui emmenaient le cristal hors de portée des ninjas de la coalition faisait battre son cœur un peu plus vite. Vivant pleinement ce faux calme, cette fausse paix avant la guerre, le Hyûga commençait à comprendre qu’ils avaient peut-être fait une énorme erreur. Désormais obtenir ce cristal ne se ferait qu’aux prix d’énormes sacrifices. Ils y perdraient énormément de chakra et qui sait ? La vie peut-être ? Ce face à face qui sembla durer une éternité, ce calme total qui faisait entendre jusqu’aux battements de cœur de chacun, jusqu’à la respiration des ninjas proches allait être brisé par ce mouvement d’un des adversaires. Un sourire carnassier, une cape, des sceaux… Des chaînes fusèrent de ces sceaux, le combat était lancé.

Sans chercher à comprendre, le Hyûga fit ce que beaucoup de Hyûga de base aurait fait dans cette situation : tanker l’assaut et utiliser un bon Kaiten. Devant tous ses camarades Tsuyoshi leur lâcha :

_ RECULEZ !!!

Un petit bond en avant afin d’être sûr qu’il ne blesserait personne et le voilà qui tournait sur lui-même telle une toupie tout en expulsant du chakra tout autour de lui. Profitant de sa vision par dela la matière, le Hyûga s’en servait pour s’assurer qu’aucune des chaînes de son adversaire ne passerait sa défense. Par le même temps, le Hyûga faisait de son mieux pour ne pas détruire l’écosystème fragile dans lequel il combattait. Après tout, ils se trouvaient tous dans un tunnel. Aussi longtemps que son adversaire tentait de faire passer ses chaînes, le Hyûga bloquerait ses assauts. Dès lors qu’il remarqua que ce dernier arrêta sa manœuvre, le Hyûga en fit de même bien conscient que les combats se poursuivraient, mais d’une autre manière. Chacun devrait sortir une nouvelle technique de sa manche au risque de paraître répétitif et difficilement apte à surprendre dans le cas contraire.

Pour la suite des événements, le Hyûga n’eut pas à s’employer. Au contraire, il dut faire place à ses alliés du moment, alliés qui s’avérèrent particulièrement efficaces pour faire face aux assauts adverses. Tsuyoshi se tint ensuite prêt à suivre le mouvement de ses camarades à la fin de leurs actions.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Mer 15 Juil 2020 - 5:15
La discussion n'était pas vraiment une discussion. Elle ressemblait plus à deux monologues qui se confrontaient l'un à l'autre : l'un qui ne voulait rien entendre et qui voulait que les shinobis se plient à sa cause sans réfléchir, et l'autre qui prétendait vouloir sauver le monde au travers de cette quête. Ca ne me plaisait pas. Nous n'étions pas réticents à l'idée de l'aider, nous avions une cause qui dépassait et de loin celle de la simple survie de son île pourrie qui n'était plus désirée par qui que ce soit. Ce n'était pas un pays que le temps avait fait oublier, c'était un pays qui était oublié parce que les gens ne voulaient plus en entendre parler. Et ils avaient raison, qui au monde était naturellement attiré par le malheur, le désespoir et la tourmente ? Il n'y avait personne.

Malgré ça, je m'étais permis une proposition qui me paraissait bien plus honnête. Celle de tirer de là tous ceux qui étaient dans le besoin, tous les innocents qui avaient encore leur conscience et qui pouvaient retrouver une vie normale. Peu importait le temps que ça leur prendrait, j'étais prêt à donner de mon temps pour les aider à se sortir de cet enfer vivant. Mais le Seigneur n'en eu rien à faire, comme si au fond de lui, il appréciait cette maudite position : celle de victime des autres nations, qui justifiait parfaitement ses désirs de vengeance. En plus de nous critiquer comme si nous étions les causes de son problème, il ne voulait pas même voir de solution qui n'allaient pas dans son sens.

Et je voulais aller dans son sens, si ça pouvait sauver le monde des shinobis. J'étais près à me résigner, j'étais prêt à me rallier. Je m'apprêtais à lui dire "Si vous ne voulez pas, j'irai combattre ces assimilateurs.". C'était le seul choix qui nous restait, à nous quatre, pour tenter du mieux que nous pouvions de récupérer ce maudit cristal. J'étais prêt à me sacrifier pour cette cause qui dépassait de loin mes peurs et ses raisons. Mais c'était trop tard : il tourna le dos. Il ne voulait enfin plus rien entendre, persuadé que nous étions des causes perdues.

-"Attendez ! Nous pouvons encore...!", m'écriais-je.

Ma main se tendit vers lui, mais mon intention fut interrompue par le positionnement des trois gardes du Seigneur des Cendres. Eux n'avaient pas leur mot à dire, et ils n'essayèrent même pas de contester des ordres ou de raisonner leur chef. Aucun mot, et ils surent déjà ce qu'ils avaient à faire.

-"Mais nous n'avons pas encore fini de parler...", continuais-je à voix basse, décontenancé.

Pourquoi fallait-il en arriver là ? Aucun de nous quatre ici n'était venu se moquer de la situation de Wasure. Nous étions tous venus avec un objectif, et nous comptions bien tenir promesse au monde shinobi. Nous voulions tenter de le sauver, et nous comptions faire ce qu'il fallait pour.

Je fus extirpé de mes pensées par le cri de Tsuyoshi, qui prenait les devants dans la défense. Je réalisais ainsi ce qui m'entourait : mes trois alliés, avec en face trois nouveaux monstres. Le premier fit sortir des chaînes de son espèce de veste, avec une apparence presque démoniaque. Il nous les avait envoyé dessus, avec pour volonté de nous entourer de ces dernières. Mais il fut rapidement accompagné par ses deux acolytes. Il y avait une chose à mettre au clair : ils n'avaient aucune raison de faire durer le combat. Aussi, s'ils tentaient un combo, c'était pour en finir vite.

Je ne pouvais que tenter d'anticiper la technique de la Vengeresse.

-"SHITEKKA ! ON DOIT PROTEGER YUME ! AVEC MOI !"

Il n'était pas question ici que de protéger nos propres vies. Nous devions protéger tout le monde, même les plus démunis, et même celle que je considérais comme la clef de cette mission. J'enchaînai les mudras le plus rapidement possible d'une main, et tendit l'autre devant moi. Devant nous quatre se dressait un mur de Chakra, on ne peut plus résistant, épais et on ne peut plus tenace. Le meilleur que j'avais, malgré le coût en chakra qu'il imposait. J'avais fait en sorte qu'il recouvre l'entièreté de l'espace en face de nous, épousant du mieux qu'il pouvait les parois du tunnel dans lequel nous nous situions. Et lorsque je vis toute les cendres qu'elle venait de cracher, je me permis même d'enfoncer légèrement le chakra de ce mur dans le sol.

Les intentions étaient largement compréhensible. Faire échapper des cendres, c'était faire échapper de la suie, procédé chimique hautement inflammable. Seigneur des Cendres, assimilateurs de feu... Les mudras du dernier des trois gardes ne trompaient pas vraiment : ils voulaient nous carboniser rapidement et efficacement.

Du mieux que nous pouvions, avec Shitekka et sa défense, nous venions de tenter de protéger nos quatre corps. Mais toutes les explosions ne sonnèrent pas la fin de l'affrontement, non. Si nous voulions récupérer notre cristal, nous allions devoir nous battre bien plus que ça. Nous étions tous capables de ressentir ces vagues de chaleur intenses, malgré le fait que nos défenses les avaient bloquées au péril de leur résistance. Je me tournai rapidement vers mes camarades, notamment vers le Kirijin en qui je mettais inconsciemment l'espoir de notre réussite.

-"Hoy, Shitekka ! On fait quoi maintenant ?!"

Nous avions tant de choix. Partir et tout abandonner, mais assurer notre survie qu'à court terme. Enclencher un combat à mort décisif contre les trois gardes du Seigneur des Cendres pour ensuite le retrouver lui. Ou trouver un autre moyen d'aller rejoindre le cristal...

Mais quelque chose était sûr : plus rien n'était logique. Le Seigneur ne semblait sincèrement pas vouloir nous donner le cristal, comme s'il voulait qu'il soit l'instrument d'un chantage parfait pour les shinobis. Aussi, tuer ses gardes, c'était lui montrer que nous étions contre lui et contre la libération de Wasure no Kuni, ce qui n'était pas le cas. Sa fermeture d'esprit et son tempérament nous avaient complètement déboussolés, me faisant presque me demander s'il n'y avait pas des raisons extérieures qui le menaient à ne rien nous laisser... Comme si l'Homme au Chapeau et lui étaient liés, comme s'il avait reçu l'ordre de ne pas nous céder ce cristal.


Résumé:
 

_________________
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Ven 17 Juil 2020 - 1:00
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Xhvf

Le prétendu Seigneur des Cendres était un homme plein de contradictions. Lui qui haïssait les seigneurs de ce monde, en portait le titre. Lui qui abhorrait les shinobis, essayait d'acheter leur intégrité en se faisant exécuteurs de prisonniers égarés. Des années de souffrance au sein du Pays Oublié avait altéré sa perception du monde. Dans ce chaos bouillonnant de malheur et d'isolement, le fumeur avait certainement cultivé un manichéisme poussé à l'extrême, duquel il ne distinguait que ceux sous la coupe des vils seigneurs, et les autres.

Dans sa réponse, le dit Seigneur des Cendres trahissait ses ambitions. Il se voulait le guide des âmes en peine, celui qui rassemblerait les victimes de Wasure, et par delà le monde. Mais Shitekka n'était pas dupe : en voulant purger l'île des assimilateurs de feu, l'homme ne faisait que recréer une version plus sombre de l'histoire de Mizu no kuni. La même qui avait abouti à la création d'un Seigneur de l'Eau à la tête de l'Archipel éponyme. La même qui avait abouti à la création du premier village shinobi. Le Seigneur des Cendres était même prêt à confier cette basse besogne à quatre inconnus, confirmant qu'il avait bien hérité de son titre de Daimyō.

Le Kaguya contenait tant bien que mal sa colère, lorsqu'il comprit que les négociations n'avaient abouti à pas grand chose. Leur interlocuteur n'était qu'un mur, insensible aux considérations morales des envoyés de la Coalition. Il fallait éliminer froidement ces hommes et femmes égarés mentalement. Faire abstraction de toute humanité, tant pour perpétuer le meurtre, que pour considérer ces personnes que la vie avait détérioré au fil des années. L'homme au cristal commença à tourner les talons quand l'enfant de Saroruncasi essaya, au même titre que son acolyte Sendai, de l'interpeller. Sans succès. A la place, ses trois sbires s'interposèrent. Plutôt que de faire des concessions, et de comprendre les émissaires d'une union entre les nations, le Seigneur des cendres décida d'entretenir la spirale de violence qui sévissait sur Wasure.

A cet instant, Shitekka n'avait que peu d'estime pour cet homme qui se voyait plein d'espoir pour cette île. Seul le succès de sa mission l'importait à présent. Mais il n'eut guère le temps de bouillonner davantage contre sa Némésis que sa garde passa à l'attaque. Une succession de techniques, plus violentes les unes que les autres, manqua de submerger les quatre ninjas de l'Alliance. Ce fut sans compter sur la réactivité de chacun. Le Hyūga fit appel à l'une des arcanes de son clan en le nom du Kaiten. Les multiples chaînes envoyées à leur encontre furent dispersées çà et là dans le tunnel, rebondissant contre les parois dans un fracas assourdissant.

Peu après, les deux autres lieutenants du Seigneur des Cendres passèrent à l'assaut. Shitekka, sous l'impulsion de Yahiko, s'interposa pour parer cette dangereuse danse entre la cendre et la flamme. A l'impressionnante muraille de chakra déployée par le Sendai, s'ajouta la contribution du Kaguya. Shitekka concentra son chakra dans sa main droite et, paume face à ses ennemis, déploya une version gargantuesque de son squelette. Sa main, sous sa forme la plus simple, s'arracha de sa peau et prit des proportions monstrueuses. Aussi proche de l'affrontement avec la Sorcière blanche, impossible pour le balafré de ne pas penser à celui qui inspira sa technique : la Main de Kiri.

« Cette technique, je te la dédie, Wutu-Fuku, songeait-il. »
Les phalanges de cette main gigantesque semblèrent se souder entre elles, formant ainsi un épais mur qui s'ajouta à celui généré par Sendai Yahiko. La nuée ardente s'opposa violemment à cette alliance entre l'os et l'énergie. Il y eut de vives secousses, similaires à un tremblement de terre, accompagnés du bruit de l'impact, véritable orage de puissance. Au bout du compte, la muraille de chakra s'était effondrée, tandis que la main squelettique fut carbonisée. L'édifice charbonneux se délitait à présent morceau par morceau. Shitekka reprenait son souffle maintenant. Le rideau de fumée laissa aux quatre shinobis un nouvel obstacle à franchir : un épais mur de pierre leur barrait le passage.

Il fallait agir vite. Réfléchir sans perdre de temps. Leur cible, le Seigneur des Cendres, fuyait vers la Prison Oubliée. Il fallait le rattraper, mais pour ça, s'affranchir de l'imposante fortification créée par ses lieutenants, bien déterminés à combattre de potentiels alliés. Le temps manquait, et Shitekka le réalisait bien. L'agacement passé influa fortement sur la décision qu'il suggéra auprès de son équipe, avant de passer à la pratique.

« On a pas le choix ! On doit trouver un moyen de passer au-dessus de ce tunnel pour intercepter notre homme à la sortie menant à la Prison Oubliée. »
S'épuiser davantage contre ses sous-fifres lui était impensable. Rien ne leur garantissait par la suite qu'ils seraient tranquilles. Shitekka s'approcha du mur qui leur barrait le passage. Sa gestuelle était claire : ils devaient déguerpir d'ici. Il composa une série de signes incantatoires, incita une ultime fois à fuir au plus vite vers l'entrée du tunnel, puis apposa sa main face au mur. La terre gronda, et bientôt, l'envoyé de Kiri rua la colère de la terre sur les exécutants du Seigneur des Cendres. Impossible pour lui d'observer sa création, mais son objectif était clair : retenir ses opposants sur place. Il espérait, malgré ses convictions, que le tunnel s'effondre sur eux, déstabilisé par la technique qu'il venait d'employer, les empêchant de rejoindre leur chef. Pour éviter de ne subir le même sort, il rejoignit les autres à toute allure, alors qu'il récitait quelque prière à l'égard de son esprit protecteur.

Dans la pénombre, le regard de Shitekka s'intensifia d'une lueur singulière. L'ambre vira à l'or, alors qu'une discrète cohorte de plumes d'albe épousa les contours de sa peau. Entre humain et divin, le Kaguya venait de se revêtir de sa forme de Gardien de Saroruncasi, empruntant les traits de Kotan-kor-kamuy, dieu hibou et protecteur du kotan. Sous cette apparence, il espérait avoir les ressources nécessaires pour s'affranchir du tunnel pour intercepter l'énigmatique fumeur en possession du cristal.


Spoiler:
 

_________________
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Byakuren Yume
Byakuren Yume

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Ven 17 Juil 2020 - 11:53

Le cristal perdu


L'homme avait enfin posé un nom sur ses traits irrités, rendant tout à coup bien plus évidente l'odeur calcinée qui l'entourait comme s'il était le symbole vivant de la cendre. Un Seigneur. Un Roi. Un Souverain. Les appellations étaient nombreuses ; mais le sens changeait selon les angles de vues. Wasure était une terre bannie qui vivait sous le joug d'autres emblèmes et qui n'avait donc jamais eu sa propre légitimité. Cet homme, qu'importe son nom et son passé, se présentait aujourd'hui comme un prophète autoproclamé. Il voulait le bien de l'île, mais puisait dans le mauvais de ses forces.

Son titre était peut-être discutable, peut-être pas ; mais il vous était impossible de cerner parfaitement ses ambitions futures. Un homme raisonnable aurait cherché à se faire comprendre.. mais vos historiques personnels étaient devenus une barrière à toute communication. Tantôt Shitekka, dont les mots et l'attitude avaient suggéré une blessure commune que tu ne pouvais saisir, ne l'ayant pas vécu. Tantôt le reste de l'équipe, dont les us et coutumes variaient tellement que rien ne faisait sens.

Cette discorde, vous la combattiez sous l'emprise d'une volonté commune... Que ne semblait pas partager votre « hôte ». La discussion n'aurait jamais dû se conclure sur une note agressive. Tu comprenais l'ambition de vouloir rallier les restants, de vouloir recréer une communauté capable d'ériger quelque chose de saint et solide pour Wasure ; mais tu ne comprenais pas qu'au lieu d'en rester ainsi, de réitérer l'offre de partenariat, il décide de vous considérer comme des ennemis à sa cause. D'alliés potentiels, sans noms ni visages, vous étiez devenus des personnes à faire fuir (au mieux) ou à éliminer.

Il vous privait également de votre objectif par égoïsme ou mesquinerie ; il n'avait rien à perdre à rendre quelque chose qui t'appartenait de droit, mais au lieu de quoi, il se lançait dans un jeu malsain à vous narguer sur l'échec potentiel de votre objectif.

Comment osait-il parler de personnes raisonnables quand il tirait de lui même des ficelles étriquées et ambiguës ? Comment osait-il se proclamer Seigneur quand il agissait comme un enfant imbu de sa personne ? Une chose était sûre : en levant la main sur vous et votre pacifisme, il avait confirmé tes doutes sur sa stabilité et son honneur.

Cet homme... Ne méritait pas d'être Seigneur. Pas ainsi.

Ton jugement était celui d'une héritière déchue, qui connaissait plus que personne les tenants et aboutissant d'une vie de règne, de ses contraintes, de sa moralité. Le sang n'avait plus rien à faire avec la justice, tu étais d'accord avec cette idée, mais l'élu, l'autodidacte, le survivant... ne pouvait briller que si son caractère était réceptif à la lumière... et non à l'ombre.

La féodalité éclaire ; solaire, lunaire, stellaire.
Le Kage tamise ; nébuleux, immense, fidèle
L’équilibre des deux, fait de noir et de blanc, est une clef unique pour que le Yuukan ne sombre pas, ni dans le surplus, ni dans le manque.

Ta colère naissante est happée pas les trois silhouettes qui s'activent, dévorent tout ; ton temps, tes rêves comme tes songes. Vous n'aviez pas eu l'occasion de statuer sur votre décision qu'elle est prise à votre insu. Le fer, le feu, les cendres ; comme un cycle inégal qui se jette sur vous avec une telle vélocité que tes membres peinent à réagir. Comme une vieille routine aigrie, ton visage n'est happé que par la chaleur des mouvements alliés qui s'activent avec tout autant de vitesse que les sbires du « Seigneur ». L’offensive est éteinte mais la conclusion est bancale ; les murs étaient friables, menaçants ; vous deviez sortir au plus vite avant qu'ils ne fassent déferler sur vous toute la colère océanique.

Dans la course, le Kirijin s'était transformé en une créature éblouissante ; vous mettant sur la voie à suivre. Si l'écroulement du tunnel était un succès, alors vous pourriez songer à rattraper le cristal et son voleur... Par les cieux.

Une brève morsure, quelques gouttes carmin ; et deux autre immenses ailes viennent battre aux côtés de l'hybride Kirijin. Tes lacunes te faisaient souvent culpabiliser, mais cette fois-ci, tu avais un avantage de taille ; Un allié relevant du divin, fier héritier des légendes humaines. Fils de phénix, père des rêves...

Yozora avait rapidement compris que son vol devrait être hâtif, et il avait concentré toute son énergie au niveau de ses ailes pour les rendre si puissantes qu'elles balayaient les courants comme si elles en en était un.

Son plumage d'argent, parsemé de pigmentations bleutées et vertes, vous portait désormais avec fougue vers l'issue du tunnel... Vers la Prison et son néant.

Spoiler:
 


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Le Seigneur des Cendres
Le Seigneur des Cendres

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Sam 18 Juil 2020 - 21:24
Les chaînes ricochent face à la tornade de chakra du Hyûga. La cendre s’enflamme et donne lieu à une déflagration d’une violence inouie mais heureusement amortie par la combinaison défensive du mur Kaguya et du Sendai, faisant preuve d’un esprit d’équipe à la hauteur de leur grade. Le déchaînement de violence au coeur du tunnel a tantôt fini par faire trembler les parois au point que les trois serviteurs du Seigneur des Cendres sont prêts à barrer le chemin à ces intrus, mais c’est sans compter la tentative de Shitekka profitant de la exiguïté de l’endroit pour faire s’effondrer la structure, déployant depuis le sol des crocs de pierre…

Plutôt que de tenter une percée par le tunnel, l’équipe de la Coalition opte pour une tactique consistant à se déplacer jusqu’à la petite île mais par un autre chemin, tout semblait se dérouler sans accroc. Prenant leur envol, l’homme-hibou et le reste du groupe prenant place sur le paon, ils se dirigèrent avec hâte jusqu’à l’autre partie du pays qui n’est normalement accessible que par le tunnel sous-marin, désormais condamné par l’intervention des shinobis. Le ciel sombre de Wasure et l’air humide ajoutaient au malaise permanent, cette sensation de ne jamais être à l’abri quelle que soient les circonstances.

Au loin, près du rivage, une silhouette isolée se dessinait. Celle du Seigneur des Cendres. Ils sont plus coriaces que je ne l'imaginais, pensait-il.

L’homme au trenchcoat était debout face à la mer regardant d’un air décontracté dans leur direction comme s’il avait anticipé leur manoeuvre. Il lâche alors sa cigarette avant de l’écraser au sol du pied, et se mit à composer une série de mudrâs à une vitesse impressionnante presque comme si de rien n’était. De sa bouche, il relâcha alors une immense vague de cendres prenant de l’ampleur jusqu’à engorger l’ensemble de la zone aérienne par laquelle les quatre shinobis tentaient d’arriver.

Les ténèbres couvrirent enfin leur champ de vision. C’est ensuite que leur ennemi enchaîna immédiatement par d’autres mudrâs, libérant depuis sa bouche une gigantesque marée de flammes culminant au ciel, avant de retomber dangereusement sur l’ensemble des ninjas qui pourraient sentir une forte chaleur s’emparer de leur corps à mesure que la tornade de feu retombe sur leur position.

Suite à cela, il exécuta rapidement une autre technique, cette fois prenant naissance depuis la mer en dessous d’eux. D’immenses crêtes aqueux émergèrent subitement de l’eau de part et d’autre de l’étendue marine qui semblait s’élever toute entière dans les airs, au point qu’on aurait cru que la mer elle-même venait happer les shinobis volants à l’intérieur de ses crocs. De profil, on pouvait apercevoir les traits d’un squale géant et son aileron, une créature monstrueuse ayant l’apparence d’un mégalodon.

Malgré l’absence de ses trois lieutenants, le Seigneur des Cendres était quant à lui d’un tout autre calibre, toutefois, la supériorité numérique des quatres ninjas de la Coalition allait peut-être leur offrir une chance de retourner miraculeusement la situation et d’accomplir leur mission, à condition d’être suffisamment efficaces et rapides… Car à tout moment, le trio d’élite pouvait revenir pour prêter main forte afin d’anéantir toutes leurs chances de succès.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Dim 19 Juil 2020 - 1:08
Le Hyûga avait pu remarquer combien ses partenaires de missions étaient efficaces. Ces derniers déployaient une grande ingéniosité pour faire face à l’adversité. Leur instinct leur permettait facilement de se trouver et d’enchaîner les techniques les unes après les autres comme s’ils avaient communiqué au préalable ou établi un plan. C’est à cela que l’on reconnait les grands esprits mais aussi les ninjas de grande qualité. Tout en instinct et en puissance, les défenses s’érigeaient. Un mur de chakra très épais ainsi qu’une main d’os énorme comme jamais il n’en avait vue. Tsuyoshi était bluffé. Loin d’être impressionné au point de ne plus être alerte, le Hyûga approuva d’un hochement la bonne idée du Kaguya, celle consistant à sortir du tunnel et de prendre la voie des airs. Certainement ce dernier avec une idée derrière la tête. Alors que le Kaguya se transformait en un oiseau des neiges, le Hyûga cru que ce serait chacun pour soi dans les airs ; un domaine qui n’était guère le sien.

_ Je… Je ne… Avait-il commencé à balbutier tandis que la sortie du tunnel s’ouvrait devant lui et derrière lui, la destruction du tunnel, initiée par le Kaguya se poursuivait. Le Hyûga avait remarqué la manœuvre de la Byakuren. Un kuchiyose allait être invoqué sous peu. Il attendit alors le résultat. Par chance, il n’allait pas guère être déçu. Un paon de taille admirable avait été invoqué. Il était assez grand pour pouvoir supporter plusieurs personnes.

*Ça vole un paon ?* S’était demandé le Hyûga. Il ne prit pas le temps d’y réfléchir n’y de poser la question. Les circonstances ne s’y prêtaient pas. Dès lors que l’oiseau prit son envol, il eut sa réponse. Son regard tenta de découvrir la position du seigneur des cendres. Il le remarqua assez vite, lui ainsi que ses hommes. La distance les séparant était assez importante. Ils pourraient peut-être le prendre à défaut avant qu’il n’y ait une intervention de ses hommes.

_ Il est esseulé pour l’instant, nous devons tout donner et lui prendre le cristal. Avait dit le Hyûga assez froidement. Il était déjà dans l’action, déjà prêt à fondre sur ce seigneur autoproclamé, pour peu que l’oiseau avance plus vite de sorte à leur permettre de pouvoir agir correctement. Le Hyûga n’était pas à l’aise dans les airs et pour cause ! Il était quasiment démuni dans ce domaine. En repensant à cela, son combat contre Tenzin lui rappela cruellement sa faiblesse. Son poing se serra.

Lors le quintet –le kuchiyose y compris- remarqua aisément l’apparition du seigneur des cendres hors du tunnel. Lui-même remarqua la présence des ninjas. Avec une certaine désinvolture, sans un mot, il avait entamé des mudra à une vitesse vertigineuse. La première technique qu’il avait produite, une technique de cendres, masqua totalement la vue aux membres de la coalition, hormis bien entendu au Hyûga.

_ Il prépare autre chose ! Une technique de feu ! Fit le Hyûga en pointant du doigt la trajectoire observée par la technique. L’un de vous peut la stopper ? Elle est ultra puissante et va nous impacter dans cinq secondes... quatre... trois … deux… une…

Le Hyûga constata qu’un des membres de la coalition s’étaient chargés du problème. S’aidant de sa vision périphérique transperçant la matière, le Hyûga remarqua la suite de l'enchaînement du seigneur des cendres. Ce dernier exécutait déjà des mudra et s’apprêtait à exécuter une nouvelle technique. Celle-ci ne tarda pas à apparaître aux yeux du Hyûga malgré la vision brouillée par l'omniprésence des cendres. Le timing aidant, puisque la technique de leur adversaire mettait du temps à sortir de l'eau, le Hyûga exécuta des mudra.

Tsuyoshi imita leur adversaire du jour aussi vite qu’il put. S’étant placé sur la tête du paon géant, il y trouva aisément son équilibre avant de lâcher la sauce. De sa bouche fut produit une puissante technique fûton. La puissance des vents permit une éclaircie dans le ciel jusqu’à terre à l’endroit où se trouvait le seigneur des cendres. La visibilité fut bonne pour le quintet pendant un laps de temps avant que la technique de cendres ne reprenne ses droits. Le timing était cependant suffisant pour les ninjas de la coalition. Ils pourraient voir la gargantuesque taille du mégalodon et ils sauraient comment y faire face.

Le choc fut important. S'étant agrippé au paon comme il le pouvait, le Hyûga laissa faire ses coéquipiers pour la défense. Une fois les troubles passé, il se redressa sur l'animal. L'heure était venue de contre-attaquer.

Le mizujin s’était propulsé droit sur la cible. Sans chercher midi à quatorze heure, le Hyûga en fit de même. De là où il se trouvait perché, il fondit tel un missile sur sa cible tandis que la technique suiton du seigneur des cendres finissait de se former sous l’eau. A la suite de son partenaire du jour, le Hyûga parvint à hauteur de leur adversaire. Il ne fallait lui laisser aucun répit, aucune pause, aucun moment où il retrouverait la plénitude de ses esprits.

Le coup fatal ne serait pas donné par le Hyûga non. Seulement si tout se passait bien, Tsuyoshi porterait un coup important. Arrivé sur sa cible telle un missile, le Hyûga déroula sans chercher à comprendre. Il déchaîna les enfers et libéra une de ses techniques ancestrales en fondant sur le seigneur des cendres. L’avalanche de coups qui plut sur le wasurejin fut d’une précision mais aussi d’une violence telle qu’elle fit nécessairement basculer le seigneur des cendres au sol. Cela n’empêcha pas le Hyûga de terminer sa manœuvre ton en se réceptionnant comme il put sur son adversaire tout désigné.

Malgré la bestialité de l'attaque, la maîtrise était au rendez-vous. Evidemment, visant parfaitement les tenketsus, le Hyûga évita soigneusement de toucher le cristal. Il le voyait parfaitement l'objet de sa convoitise. Dans moins d'une poignée de secondes, le cristal serait aux mains de la coalition.

Pour ce qui est du seigneur des cendres il croirait certainement que les dieux lui étaient tombés sur la tête… Foi de Hyûga !


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Dim 19 Juil 2020 - 19:03
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Xhvf

De l'ombre du tunnel souterrain à la lumière blafarde de l'extérieur de Wasure, quelques instants s'étaient écoulés. Sur le dos d'un majestueux oiseau, les envoyés de la Coalition trouvèrent le moyen idéal pour poursuivre l'Homme aux Cendres en dépit de l'éboulement. Il était là. Seul. Son regard semblait défier les quatre shinobis. Un défi qu'accepta volontiers le petit groupe. Il fallait agir vite. Au vu de la puissance déployée par son escorte, il paraissait peu probable que la diversion de Shitekka ne sépare éternellement l'autocrate des siens. Ce dernier l'avait sans doute réalisé : ce temps, il devait le mettre à profit pour s'en sortir. S'en suivit alors un nouvel affrontement. Entre terre et mer, sous le brouillard lugubre du Pays Oublié, un important nuage de cendres se déploya entre l'homme au cristal et ses adversaires.

Ce fut sans compter sur le soutien inestimable du Hyūga, dont la pupille albescente perça à travers la matière. Le Byakugan avait averti Tsuyoshi et les siens d'une menace imminente. L'air s'échauffa. La cendre rougissait d'un éclat infernal. La combustion du chakra fut si importante qu'un orage de cendres semblait prendre effet tout autour du grand paon et ses passagers. Guidé par les indications de l'Iwajin, le Kaguya indiqua prendre les devants. Son chakra abreuva sa dextre, une fois encore, avant qu'il ne la lève avec détermination. Le squelette de sa main s'échappa de son écorce humaine pour croître. L'arbre d'ivoire, gigantesque, rassembla ses ramifications digitales pour ériger un imposant mur macabre. L'impact qui en découla fut brutal. Le choc entre les flammes et la barrière d'ivoire mit à rude épreuve les envoyés de la Coalition. Si bien que pour lutter contre cette déferlante incandescente, Shitekka apposa son autre main autour du poignet de celle sollicitée par la danse du Magnolia. La force de la tornade était impressionnante. Les vents de feu repoussaient la bête ailée vers l'océan, si bien qu'à la fin de la tempête, ils avaient perdu en altitude. Face à une telle explosion de violence, la fortification organique du Kirijin se dispersa dans l'air dans un nuage de cendres opales.


Le tyran de suie ne laissa aucun répit à ses opposants. Si tôt la menace du feu écartée, ce fut au tour de la mer de se liguer contre Shitekka et ses acolytes. Tsuyoshi, grâce à sa maîtrise du vent, octroya à ses camarades la vision de la prochaine attaque : un gargantuesque requin d'eau prêt à les engloutir dans les abysses de l'océan. Les vagues se soulevaient tout autour d'eux, mais le Kaguya n'avait d'autre chose que de songer à leur objectif. Il observa promptement le Sendai, dont la défense les avait sauvé précédemment.

« Je m'occupe de lui, annonçait-il fermement. Sendai-san, je te fais confiance pour repousser sa dernière attaque. »
Sous les traits du Gardien de Saroruncasi, le Chūnin de Kiri prit appui sur le volatile pour se propulser à toute allure sur son adversaire. En bondissant sur lui, il passa à proximité du squale aqueux qui menaçait dorénavant le paon et ses passagers. C'était un pari risqué que prenait le balafré. Celui de laisser Yahiko seul responsable pour repousser cet assaut dantesque. Mais en bon joueur de mahjong, Shitekka avait l'habitude de prendre des risques et de s'en sortir. Alors qu'il atterrissait nez à nez avec sa cible, il esquissa alors un léger sourire.

Sans plus attendre, l'homme-rapace passa à l'action. Si le Seigneur des Cendres les mettait au pied du mur, alors il n'allait en aucun cas se priver de lui rendre la pareille. Shitekka abhorrait cet homme qui leur demandait d'accomplir sans se poser de questions une sombre besogne, avant de les comparer aux gardes de Wasure qui exécutaient les ordres sans réfléchir. Son chakra inonda sa colonne vertébrale. Bientôt, un cliquetis organique déchira le silence séparant les deux hommes, avant que le rachis du Kaguya ne vienne serpenter sur le fumeur pour le ligoter. Le priver de tout mouvement, de toute retraite possible, était une priorité.

Aussi, lorsque Shitekka estima avoir suffisamment déployé sa technique, il s'époumona, les yeux tournés vers ses camarades, dont Tsuyoshi qui le rejoignait.

« Je le retiens ! Neutralisez-le à tout prix, on a besoin de ce cristal ! »
Hyūga Tsuyoshi était à ses côtés. Le maître du Poing Souple ne tarda pas à faire montre de ses talents héréditaires. Grâce à sa pupille divine, le shinobi s'appliqua à neutraliser les tenketsus de leur cible, par le biais des soixante quatre points du Hakke. Shitekka espérait au plus profond de lui que sa technique permettrait au groupe de bloquer le fuyard. Et ainsi, de le neutraliser afin de récupérer ce cristal tant convoité. Son regard doré fixait alors fermement le Wasurejin. Il n'avait pas eu le temps de sympathiser avec eux, mais le Gardien de Saroruncasi plaçait maintenant tout ses espoirs envers ses alliés pour parvenir à la victoire.


Spoiler:
 

_________________
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Lun 20 Juil 2020 - 0:23
La main tendue en face de moi, j'érigeai une grosse défense qui tâchait, du mieux qu'elle le pouvait, de défendre mes alliés et moi. Ajoutée à la défense ultime d'os du Kaguya, nous arrivâmes à encaisser la totalité du combo de technique, même si ce dernier avait su briser quasiment totalement les deux défenses. Mais la contre-attaque fut organisée par Yume et Shitekka, qui avaient dans un premier temps fait en sorte de faire s'écrouler le tunnel, pour ensuite nous donner l'idée de passer par dessus le tunnel... grâce à un paon géant.

Toutes les actions s'enchaînaient et je faisais de mon mieux pour réaliser pleinement ce qui m'arrivait. Il devait s'agir de la meilleure manière de nous défaire de nos adversaires sans gaspiller trop de chakra. Après tout, nous devions nous rendre à l'évidence : un vrai combat contre tous ces puissants ninjas, ça incluait une impossibilité pour nous de durer sur le long terme. Et entre cette opposition, l'affrontement ensuite contre le Seigneur des Cendres, et le retour ensuite au bateau sans nous faire assaillir par les assimilateurs... nous devions limiter au maximum les risques.

Nous courûmes ainsi rapidement dans le tunnel, laissant nos adversaires crouler sous la masse des pierres. Sans un mot, je suivais en courant ceux qui leadaient ce nouveau mouvement, en attendant de devoir agir prochainement. La princesse invoqua son volatile, et nous embarquâmes sur son dos, ce dernier volant au dessus de la mer en direction de la sortie du tunnel. Ce dernier n'était pas si long, suffisamment pour que peu de temps nous suffise avant d'apercevoir au loin la prochaine île, mais suffisamment pour que le niveau de la mer sous nous soit assez profond. Mon regard se perdit sur un endroit qui devait être environ le lieu de notre affrontement avec les trois gardes, et je remarquai rapidement que le niveau des eaux était toujours égal.

Aucun mouvement, aucun changement. Aucun tourbillon, aucune crevasse qui pouvait marquer que le tunnel était maintenant englouti. Cela signifiait plusieurs choses : le tunnel devait être fragilisé, mais il ne s'était sûrement pas suffisamment effondré pour que les éboulements aient tué les gardes. Autrement dit, nous étions dans une course contre le temps : agir rapidement et efficacement contre le Seigneur des Cendres, pour récupérer le cristal et repartir aussitôt. Et nous le vîmes assez rapidement, tourné vers nous, comme s'il avait réussi à ressentir nos présences malgré toute cette distance.

-"Il sait que nous le suivons", me dis-je à moi-même.

Et ses intentions furent très claires : il devait nous éliminer. Le temps à la discussion était terminé, et bien plus que ça, nous n'avions maintenant que pour seule option de lui récupérer le cristal de force. En évitant la mort, que ce soit celle du poulet qui nous transportait dans les airs comme celle de mes camarades.

Des premiers mudras visèrent à créer un nuage de cendre, très épais et très dense, qui progressait sans arrêt par notre position. Rapidement, nous fûmes totalement enveloppés par les ténèbres que représentaient toute cette enveloppe inflammable, mais nous eûmes la chance d'avoir avec nous des yeux qui perçaient tout type d'obscurité. Tsuyoshi, par son Byakugan, put nous aider à desceller les véritables intentions derrière ce simple stratagème d'aveuglement. Une technique de flammes, que nous ne voyions pas, mais qui était précisément indiqués par le ninja d'Iwa.

J'écoutai attentivement Shitekka, qui se décida de mettre un peu d'ordre dans nos actions. Alors que je m'apprêtais à agir contre cette vague de flamme, il prit cette initiative et érigea la même barrière que celle qu'il avait effectué dans le tunnel. Et rapidement, toujours grâce à l'Hyûga, nous pûmes retrouver une vision globale de la situation avec l'aide d'une technique de vent, de haut rang, qui dissipa pour un temps toutes les cendres qui nous entouraient. Nous pûmes ainsi voir tous ensemble ce qui suivait : d'autres mudras effectués très rapidement après les premiers, qui firent cette fois émerger une énorme bête marine des eaux...

...

-"JE M'EN OCCUPE !", criais-je, ce qui servait surtout à me motiver moi-même.

...

Vous étiez vous déjà retrouvé nez à nez avec un mégalodon ?

La bête, immensément plus grande que nous, nous rappelait à quel point nous étions petit. Son immense taille nous surplombait complètement, mais elle dévoilait un objectif très simple : nous avaler dans une gueule grande ouverte, ce qui ne laissait pour seul avenir visible une mort certaine, sans possibilité d'y réchapper.

A côté de ça, Tsuyoshi était resté sur le dos du grand Paon, avec Yume et moi, mais Shitekka s'était quand à lui occupé de prendre les devants contre le Seigneur des Cendres.

Je devais absolument les défendre pour que nous puissions l'assister. Prenant appui sur le paon, j'effectua un saut en direction de la bouche du mégalodon, me laissant complètement tomber hors de l'invocation, disparaissant de la vue de mes deux camarades Iwa-Jin.

-"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !" criais-je empli d'espoir et de rage.

Des mudras dans les airs effectués rapidement, je m'apprêtais à mettre le plus grand mur que le monde Shinobi n'ai jamais vu. Je devais tout prendre en compte : la taille de la bouche du mégalodon, la taille de mon mur ainsi que son poids, l'impact entre la bête et ma protection qui allait nous propulser... Mon mur ne devait pas seulement recouvrir l'entièreté de sa bouche, il devait nous amener dans le sens de l'île. Je n'avais qu'à l'incliner légèrement !

Ma main tendue vers le bas en direction du titan aqueux, une pleine vue sur tout l'intérieur de sa bouche, je déployai toute la longueur et largeur qu'il me semblait imaginable sur mon mur. Un bouclier titanesque contre une épée titanesque. Le choc ne fut pas des moindres : toute la force d'attaque du mégalodon repoussait mon mur vers le haut, ce qui me fit rapidement rejoindre la hauteur de mes deux camarades, sur leur paon, qui furent aussi repoussés vers les airs. Accrochés grâce au lien de chakra qui liait ma main à ma technique, j'attendis que nous ayons atteins le point mort de l'élévation pour me redresser, comme la vitesse m'avait écrasée ventre contre le mur de chakra, et sauter sur le paon, faisant disparaître au passage ma gigantesque défense de chakra.

Essoufflé, j'atterris en tout équilibre sur le dos emplumé. Nous avions retrouvé une certaine stabilité, il était l'heure de contre-attaquer. Tsuyoshi avait chargé on ne peut plus rapidement sur l'île, apportant un renfort à Shitekka. Il avait atterrit quant à lui sur la position du Seigneur des Cendres, ciblé par une technique d'immobilisation du Kaguya.

-"Nous devons les soutenir, princesse !"

Mais une règle devait rester dans notre tête, à tous. Une technique de zone, puissante, pourrait briser le cristal et pourrait nous blesser entre nous. Une technique monocible, trop puissante, prenait aussi le risque d'éclater le Seigneur des Cendres et le cristal qui était en sa position. Autrement dit, deux solutions s'offraient à moi : l'entrave pour faciliter l'attaque de l'Iwa-Jin, et une contre-attaque monocible dont il était certain que je puisse toucher ma cible... surtout si je la privais de mudras.

En ayant le Seigneur en vue, je fis des mudras et appliqua, de loin, une illusion dans laquelle l'entièreté de sa main droite était complètement recouverte d'un chakra incassable. Cette illusion s'appliquait un peu avant l'arrivée de Tsuyoshi sur sa cible, ce qui ne lui laissait que l'esquive envisageable. Et une fois que mon Genjutsu fut appliqué, je créai avec une main un énorme shuriken fûma de chakra que je contrôlai parfaitement. Il était l'occasion parfaite de pouvoir taper dans un point mort, sans prendre la possibilité de blesser un de mes camarades. Je le faisais d'abord se diriger dans le dos du Seigneur, mais si besoin, j'étais capable de m'adapter aux mouvements de ce dernier...


Résumé:
 

_________________
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Byakuren Yume
Byakuren Yume

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Lun 20 Juil 2020 - 19:14

Le cristal perdu

L’adrénaline comme allié ultime, vous voliez vers quelque chose d'interdit. Le savoir, le pouvoir, l'indécision. Personne ici n'était légitime pour juger Wasure, pour parler en son nom.. Et pourtant, vous pourfendiez désormais les cieux à la poursuite du détenteur de ses secrets, mais pas pour les connaître. Il était allé trop loin, vers un bord que vous ne pouviez rejoindre, parce qu'il était dans un extrême condamnable.

Au loin sa silhouette fait de lui l'unique pion de l'échiquier adverse, mais la partie n'était pas pour autant gagnée, bien au contraire. Il avait réagit en conscience de cause, désormais, il voulait vous voir pourrir parmi les cadavres locaux, ce qui en disait beaucoup sur sa tolérance et ses capacités à raisonner.

Tu le savais fort... Mais tantôt l'épais nuage obscur, tantôt la naissance d'un feu avare te paralysèrent dans ce constat : il était bien plus puissant que tu ne le serais probablement un jour. Heureusement, tes alliés avaient des réponses à la hauteur, créant en cette terre bannie, un nouveau tourment mondial. Les cendres, le feu, le vent, les os, l'eau. Des forces rivales s'étaient entrechoquées pour créer une brèche, un néant au milieu du vide. L’offensive de Tsuyoshi avait permis une brève seconde d’ouverture ; où vos yeux pouvaient capter l'ombre du Seigneur sans avoir à la chercher au milieu des particules cendrées. Alors que lui et Shitekka fonçaient directement au cœur du mal, Yahiko eu raison de t'indiquer que c'était également votre moment pour couvrir leur avancée.

Tu n'étais pas dupe, s'ils avaient décidé de se propulser vers le danger, c'était par précaution de préserver un cristal intact. Il vous était impossible de déferler la colère des cieux sur toute la zone, sous peine de réduire en poussière l'objet de votre quête. Un dilemme qui vous forçait à agir avec affût et finesse. Vous n'auriez que cette chance, avant que ses acolytes ne viennent inverser votre position de force.

C'était maintenant.
Ou jamais.

Après plusieurs mudras, deux éclairs s'envolent avec vélocité vers l'ennemi, suivant presque tes alliés dans leur course hâtive après l'ennemi. Alors que l'océan entier semblait vouloir vous dévorer, faisant trembler le paon dans son vol normalement lisse. Tu enchaînes sans réfléchir sur un de tes atout signature ; faisant cristalliser un rocher au sol qui était pile en face du Seigneur, avec pour but d'attirer son attention et de le plonger dans tes griffes illusoires.

Les décharges Raiton terminent leur chemin droit sur l'homme, visant chacune une main, histoire de priver celui ci de ses talents liés aux mudras. Si votre stratégie portait ses fruits, alors le Seigneur serait incapable de bouger le moindre doigt par la suite, et vous pourriez récupérer le cristal sans le détruire... En espérant que les Lieutenants du féodal n'arrivent pas plus vite qu'escompté. Tu espérais secrètement que leur course ait été stoppée par l'écroulement du tunnel, mais tu n'étais pas convaincue que des shinobis de cette puissance se soient noyés aussi simplement.

La foudre, la colère, un dernier jugement ; Vous voliez au dessus de la finalité d'une quête vieille d'un an. Tu n'avais que faire de la signature, ni de la haine liée aux arts combatifs. Tu voulais voir les peurs de l'homme le plus craint de tout le Yuukan. Cette curiosité malsaine qui te rongeait depuis toujours arrivait aujourd'hui à son terme ; tu voulais des réponses, et avait traversé trop de changements pour abandonner si proche du but.

Kokoro no Hansha – Le reflet des cœurs.


Spoiler:
 


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Narrateur
Narrateur

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 1:52
Seuls face au Seigneur des Cendres qui avait anticipé la tactique de la Coalition, mais tel est pris qui croyait prendre, on aurait dit qu’il avait sous-estimé l’ingéniosité de ses adversaires shinobis, non seulement leur sens moral mais aussi leur capacité à travailler en groupe. Au fond, les avait-il tant pris de haut puisqu’il avait anticipé la possibilité qu’ils échappent à son trio de lieutenants dans le tunnel sous-marin? Insondable était l’esprit de celui qui était capable de miracles et de déchaîner les éléments, celui dont le voeu le plus cher était d’unir un pays qui a sombré dans le chaos à cause de la cupidité des seigneurs, il se targuait d’être la nouvelle ère.

Le brouillard de cendres fut rapidement dispersé par la puissante bourrasque de vent,émise par le souffle divin du Hyûga. Ce dernier criait des instructions à ses alliés et se servait de sa vision parfaite pour communiquer la provenance des autres attaques… Aucun angle ne pouvait lui échapper. Il anticipa donc l’approche du maëlstrom de feu aussitôt bloqué par la main géante osseuse du Kaguya, réagissant parfaitement à l’appel de son coéquipier pour ensuite l’accompagner dans une charge héroïque depuis le ciel. Faisant pousser sa colonne vertébrale à la façon d’un fouet, il le lance dans la direction du Seigneur qui les attendait de pied ferme.

Grâce à la distance qui le séparait encore de ses adversaires, il eut le temps de dérouler un rouleau au sol face à lui. Du parchemin apparut un mur de pierre d’une taille gigantesque, réceptionnant à la fois la rafale de vent du Hyûga et et les tirs d’éclairs de la manipulatrice de cristal. Le rempart finit néanmoins par se briser en morceaux volant dans tous les sens, une brèche temporaire dans laquelle se glissent Shitekka et Tsuyoshi.

Il n’eut guère le temps de faire d’autres mudrâs à cause de l’illusion du Sendai et de la princesse Tsuchijine immobilisant ses bras, et n’eut d’autre choix que de laisser approcher ses ennemis au corps-à-corps. La manoeuvre des deux ninjas eut pour conséquence de surprendre leur cible, les voyant arriver à une telle vitesse qu’il put à peine se défendre contre le lasso osseux.

Mitraillé de coups au niveau de ses tenketsus, son corps trembla à chaque impact alors qu’il voyait sa circulation de chakra complètement arrêtée. Ce n’est que vers la fin de l’enchaînement que l’on entendit un objet solide tomber au sol dans lequel il put admirer son reflet, le cristal se trouvait maintenant aux pieds de Shitekka. Le senseur habitué à localiser les sources de chakra pouvait déjà sentir quelque chose s’en dégager, il était certain que ce cristal contenait la réponse à leur question. Le cristal qui leur permettrait de débusquer l'Homme au Chapeau.

Crachant un filet de sang, l’homme qui se tenait la poitrine endolorie d’avoir eu ses synapses chakratiques verrouillées fit quelques pas en arrière, titubant après avoir pris l’attaque de plein fouet. Pendant quelques instants, on aurait pu croire que tout était perdu, mais le manipulateur de chaînes arriva sur les lieux avant que le coup de grâce ne soit porté au Seigneur. Ouvrant son manteau contenant une multitude de sceaux, il fit sortir un barrage de chaînes qui arrivèrent sur ce dernier pour l’ensevelir complètement jusqu’à ce qu’il ne soit plus qu’une figure de métal, le protégeant du shuriken téléguidé.

Affichant le même sourire sadique, le tortionnaire activa un autre de ses sceaux de façon à faire apparaître tout autour d’eux, une grande cellule commune afin de les y piéger avec lui. Il enchaîna immédiatement avec un troisième sceau, lequel contient un chevalet de torture utilisé pour l’écartèlement, les quatre chaînes s’abattirent sur le Hyûga qui était le plus proche du Seigneur des Cendres. A l’horizon, un grondement se faisait entendre, plusieurs silhouettes abondaient rapidement dans cette direction, possiblement des renforts, auquel cas ils ne manqueraient pas de tomber sur les shinobis de la Coalition.

Pendant ce temps-là, le paon de la Tsuchijine vit une ombre inquiétante derrière la grisaille du ciel de Wasure, une silhouette géante d’un terrible vautour chargeant à grande vitesse sur leur position en poussant un cri à glacer le sang, menaçant d’enfermer tous ceux se trouvant sur le paon entre ses serres et anéantir toute chance de s'enfuir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Ven 24 Juil 2020 - 2:13
La meilleure des attaques, c'était l'attaque.

Maintenant que nous étions les chasseurs, nous devions tout mettre en oeuvre pour récupérer ce cristal. Instinctivement, et avec quelques brèves interactions, nous étions arrivés à mettre en place un plan qui tenait la route. L'offensive devait prendre en compte le fait de mettre hors combat le Seigneur des Cendres rapidement, sans détruire le cristal, et en mêlant blessures et entraves potentielles. Voulions-nous le tuer ? Je ne le savais même pas, même si ça ne devait pas être une solution si mauvaise. Fermé à la discussion, ouvert au pouvoir et à l'obéissance de ses sujets, il n'avait rien de quelqu'un que je pouvais envier. Sauf évidemment son sang froid et son assurance pour quelqu'un qui habitait dans un des pires endroits du Yuukan.

Si Shitekka et Tsuyoshi s'étaient carrément trempés en mettant le pied à terre, enchaînant efficacement entraves et Taïjutsu, la Princesse et moi avions tâché d'assurer défenses, entraves supplémentaires et contre-attaque. Le timing, l'enchaînement de toutes ces techniques mais surtout le surnombre ne devait laisser aucune chance au puissant homme. Et tout avait pu se dérouler parfaitement, engendrant une réussite certaine. Nous venions de gagner une bataille, sans pour autant emporter la guerre.

La guerre approchait à grands pas, et bien plus que ça, elle apportait avec elle sont autre lot de malheurs. Toutes nos offensives sur le Seigneur avaient porté leur fruit, suffisamment pour que de loin, Yume et moi étions capables de voir scintiller le cristal que nous convoitions. Juste aux pieds de notre camarade Kiri-Jin, l'éclat bleuté annonçait un changement de posture claire dans cet affrontement. De chasseurs, nous passions en ce moment même à chassés.

Et maintenant, la meilleure des défenses, c'était une nouvelle fois l'attaque.

Le changement de statut avait de quoi nous faire paniquer : nous menions l'attaque, nous imposions notre rythme. Mais à ce moment là, nous devions continuer à l'imposer. Comme si la situation leur échappait, comme s'il était tel qu'ils n'arrivaient plus à nous suivre. Nous avions changé de posture, mais nous ne devions pas changer la hargne de vaincre et tout ce qu'elle incluait. Mais la grosse question qui s'imposait, était "Comment réussir à fuir efficacement lorsque nous étions confrontés à un enfermement, à un enchaînement de techniques qui devait entraîner la mort... et à un vautour immense, qui nous fonçait dessus à vive allure".

Je devais être honnête avec moi-même : il n'y avait rien à faire contre l'offensive qu'il nous imposait. Il venait de nous charger à pleine vitesse, si vite que je ne pouvais effectuer le moindre mudra. Seul un maître en Kenjutsu ou en Taïjutsu pouvait imposer son style à la bête, mais je n'étais pas de ceux là : ça dépassait de loin mon niveau. Et alors que je m'apprêtais à sauter rapidement, emportant avec moi la Princesse pour la sortir du pétrin, je vis une réaction rapide et efficace de son invocation.

Ce dernier venait de se retourner, effectuant une majestueuse roue. Ses plumes ne s'étaient pas seulement dévoilées au grand jour, s'étendant fièrement dans le ciel, elles s'étaient rigidifiées et ne laissaient aucun espace libre. Le Paon l'avait comprit : nous n'étions pas capable de nous défendre contre ça, mais nous avions sûrement de quoi contre-attaquer. Cependant, si les serres acérées avaient été parées par l'impressionnante défense emplumée, nous subîmes tout de même le choc causé par la vitesse de vol de la bête. Le chakra dans nos pieds qui servait habituellement à marcher sur l'eau ou sur des arbres trouvait une toute autre utilité, il nous permettait de rester sur le Paon sans nous envoler, et ainsi de contre-attaquer efficacement.

Dans la poussée qui nous était imposée, je commençais des mudras d'une main. L'avantage d'une grosse bête, c'était qu'elle allait avoir du mal à éviter une grosse technique. Je devais enchaîner rapidement, trancher ce que je pouvais trancher... l'éliminer aussi vivement et efficacement que possible. Au dessus de moi se créa en peu de temps une immense épée de chakra. Elle devait faire une taille semblable à celle du volatile, et alors qu'il était quasiment à l'arrêt, je me décidai de l'abattre de sa pleine puissance sur lui.

Elle était tranchante, elle était rapide. Elle pouvait découper et écraser, et elle portait avec elle l'espoir de la réussite de notre fuite. Et une fois qu'elle s'était abattue sur sa cible, nous devions déjà passer à autre chose. Je ne devais pas m'arrêter pour savoir s'il était bien hors d'état de nuire ou non, je devais porter assistance à mes deux camarades. J'avais tout le monde en vision : Tsuyoshi et Shitekka enfermés dans leur cage, le garde du Seigneur qui gérait ses chaînes, et tous ceux qui nous couraient dessus, visibles de loin.

-"Nous devons vite récupérer Shitekka et Tsuyoshi, le temps presse !"

Mais nous ne devions pas seulement nous arrêter à les récupérer, non. Nous devions aussi penser à la contre-attaque de ceux en face, à la possibilité qu'ils avaient de nous stopper dans notre tentative de prendre le large. Qu'avais-je comme option ? Les attaquer à pleine puissance ? Je commençais à manquer de chakra... Les entraver une autre fois ? Oui mais lequel ? Que ce soit l'invocateur, l'homme aux sceaux maléfiques ou l'autre qui devait arriver d'une minute à l'autre, tous devaient avoir de quoi nous embêter. Je devais compter sur mes alliés pour s'occuper des autres, tout en m'assurant que ma cible n'allait pas pouvoir s'en tirer comme ça.

Malheureusement, le seul que j'avais en vue était l'homme aux chaînes, et le peu que j'avais vu de lui, c'était une capacité à agir sans faire de mudras. Autrement dit, l'illusion que j'avais utilisé contre le Seigneur des Cendres n'allait pas pouvoir fonctionner. Je pouvais éventuellement recouvrir des sceaux de mon chakra, mais recouvrir une main allait simplement entraîner l'utilisation de son autre segment libre, ce qui annulerait complètement l'effet. Je devais quelque chose de plus sûr, quelque chose qui lui imposerait une défense. Accompagné par mes camarades de mission qui devaient attaquer avec un timing légèrement décalé par rapport à moi, il serait obligé de rester sur la défensive ce qui l'empêcherait de nous nuire.

Yume, son Paon et moi étant maintenant proches de la côte, j'activai après plusieurs mudras plusieurs lianes qui partaient de ma main pour foncer vers l'homme aux chaînes. Plus que ça, j'en avais aussi fait foncer du côté du gigantesque volatile, afin d'être certain qu'il ne puisse nous ennuyer pendant la récupération de nos deux camarades.


Résumé:
 

_________________
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Byakuren Yume
Byakuren Yume

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Ven 24 Juil 2020 - 22:02

Le cristal perdu

Tu reconnaîtrais ces pierres torturées parmi milles autres. Un rempart épais qui avait retenu prisonnier des exilés pendant plus de deux cents ans. Le Seigneur s'était paré d'une ennemie, reconvertie alliée ; une portion de la Prison Inavouée. Tu y devinais presque les griffures et les traces de torture, mais au final.. Ton esprit divaguait probablement. La pierre rompt vos principaux assauts, mais l'agilité naturelle de vos alliés envoyés sur la terre cendrée eut raison de l'objectif principal : mettre hors d'état de nuire ce fou autoproclamé, et s'emparer d'un cristal encore intact.

Le problème ? En quelques secondes, il avait été recouvert d'un linceul allié, réveillant alors l'idée que ses lieutenants étaient sortis du tunnel. En si peu de temps, une prison immense, des chaînes et des objets de tortures avaient été appelés comme pour vous montrer toute l'hostilité du lieu. Dans cette contemplation, une idée mauvaise germe... Et si au lieu d'être les sauveurs qu'ils proclamaient devenir... Ils avaient étés..

Les tortionnaires ?

Un goût amer s'empare de ta salive rien que d'y songer. L'horizon se repeint alors peu à peu de nouvelles silhouettes multiples, comme si une armée s'approchait. Vous ne pouviez pas rester ici plus longtemps, il fallait fuir, et vite !

Une ombre immense alerte Yozora ; Ses instincts primaires réveillent en lui un mouvement violent et vif ; Les serres d'un vautour immense s'approchent dangereusement pour vous capturer, mais le paon fait alors danser ses plumes jusqu'à ce qu'elles forment un rempart en demi cercle ; une roue parfaite dont les plumes étaient devenues encore plus résistantes qu'à la normale. Privant ainsi le rapace de son met, tu observes Yahiko rebondir sur le dos de Yozora pour lancer à son tour une offensive dont rien que la concentration si condensée de chakra te faisait trembler jusqu'au plus profond de ton âme. Une épée de Damoclès s’abattrait bientôt sur la bête, et sur l'idéologie qu'elle représentait au dessus de ces terres en charpie.

Tu comprends que l'important était de récupérer ceux qui étaient à terre, et compose rapidement un simple mudra pour faire germer une chaîne que Yozora attrape d'une patte ; tendant alors ultimement une issue de secours à Tsuyochi pour s'y accrocher et s'envoler avec vous.

Tes muscles se tendent une nouvelle fois, tirés par l'épuisement et le contre coup d'une adrénaline trop mordante ; cette fois, c'est un paon de cristal qui vise l'homme invoquant des objets de torture ; à son contact, il exploserait et vengerait l'idée punitive qu'il infligeait à tes alliés.

Spoiler:
 


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled


Dernière édition par Byakuren Yume le Sam 25 Juil 2020 - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Sam 25 Juil 2020 - 11:23

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Xhvf

Au cœur de la mêlée. La terre grondait, les éclairs jaillissaient de toute part. Wasure, éternel théâtre de la lutte entre les hommes, voyait ses résidents se confronter aux libérateurs de la Coalition. L'autocrate des ruines de Wasure fut vite rejoint par quelques alliés. Mais l'offensive des quatre shinobis relevait d'une incroyable synergie. Ils se connaissaient à peine, pour la plupart. Pourtant, voilà que leurs attaques coordonnées parvinrent à mettre le Cendré en déroute.

Dans ce maëlstrom de violence, Shitekka faisait face au cristal. Le tant convoité miroir brisé. Une piste dans la lutte contre l'Homme au Chapeau. Peut-être la seule. En ramassant l'objet translucide, le temps autour du Kirijin semblait s'arrêter provisoirement. Un bref instant, certes, mais riche d'un soulagement proportionnel aux efforts déployés par Shitekka et ses alliés au cours de ce périple en terre hostile. L'éclat minéral du cristal offrait une lueur d'espoir au Kaguya, à tous les habitants du Yuukan. Ce trésor de guerre renfermait très certainement le secret de plus grand ennemi de l'humanité. La clé pour mettre fin à des années de terreur. L'enfant de Saroruncasi empoigna fermement le trésor cristallin, et le rangea aussitôt dans ses affaires. Son oeillade mordorée observa les alentours. Son éclat presque divin s'évanouissait, et son manteau de plumes s'affaiblissait. Retour à la réalité. Les sbires du fumeur firent leur retour, tantôt pour protéger leur maître et entraver ses agresseurs, tantôt pour s'en prendre au paon et ses passagers.

Au loin, la horde rappliquait.
Le message était clair : il fallait partir au plus vite.

Si la princesse de Tsuchi et l'émissaire de l'Empire du Feu étaient aux prises avec un immense vautour, Shitekka et son vis-à-vis avaient à faire avec le maître des chaines. Emprisonné aux portes de la Prison Inavouée, il fallait se libérer de cette geôle en plein air pour rejoindre le paon et fuir au plus vite. Il n'y avait pas besoin de tergiverser en discussions et organisation de stratégie. Seul un bref coup d’œil vers le Hyūga, alors menacé par une nouvelle invocation ignoble du tortionnaire, suffisait à inciter Shitekka à passer à l'action. Il savait ce qui lui restait à faire. Avec la mer dos à lui, et le geôlier en face, le gardien de Saroruncasi composa une série de mudras. La force d'Ape-huci, déité du foyer, passerelle entre les mondes, habita ses poumons, qu'il gonfla autant que possible. Lorsque le Kirijin eut accompli sa série de signes incantatoires, il fit volteface et libéra une intense vague de flammes.

Outre la chaleur infernale de l'attaque, c'était surtout la puissance de la déflagration qu'il fallait prendre en compte. L'impact du jutsu contre les barreaux fit rompre la cage en un point. Les dégâts, bien que localisés, renforcèrent l'image néfaste de l'île carcérale. Une porte de sortie s'était crée, avec en son pourtour des barreaux d'acier fondus d'un éclat rouge incandescent. Au loin, le choc entre la mer et les flammes soulevèrent un halo de vapeur, tandis qu'à côté le Sendai et la Byakuren parvinrent à s'extirper de l'emprise du rapace.

Shitekka ne doutait pas que son camarade d'infortune s'était extrait à son tour de l'entrave qui le ciblait. Le clan Hyūga regorgeait de ressources quand il s'agissait de se défendre. Le temps lui manquait, alors le Chūnin se rua vers la sortie qu'il venait de créer, regagnant les berges de Wasure. Il avait quitté la prison, proche du paon, lorsqu'il s'arrêta soudainement. Il se retourna aussitôt vers Tsuyoshi, l'interpellant de vive voix.

« On se tire d'ici ! Je vais les retenir, retournons vers le paon ! »
Aidé par quelques mudras, Shitekka fit appel à deux copies conformes de sa personne. Les clones se placèrent à l'extérieur de la prison, comme protégé par un mur d'acier que leur offrait indirectement le bourreau du Seigneur des Cendres. L'un des deux clones exécuta à son tour quelques signes incantatoires. L'attaque que préparait le double du Kaguya draina à l'original une quantité importante de son énergie, au point de l'épuiser physiquement. Son front était trempé de sueur, et il eut besoin de reprendre son souffle avant de se séparer de son clone pour se jeter vers la chaine qui lui était tendue.

Le Kage Bunshin apposa enfin sa main au sol. Le maître du Doton déchaina alors la puissance de la terre. Il ne s'agissait plus de quémander l'aide du Créateur, Mosirkara-kamuy. Mais bien d'apporter l'enfer sur Wasure. L'enfer urumi : le Teine-Pokna-mosir. Un marécage infernal, sans lumière, sans vie. Bientôt, le sol solide devint fangeux, et tout ceux faisant face à l'ersatz de Shitekka commencèrent à s'enfoncer dans un immense marais. La création tellurique semblait presque vivante : elle engloutissait quiconque foulait son territoire naissant. Aucune distinction, aucun répit. Qu'il s'agisse du Seigneur des Cendres, dont l'épaisse cohorte de chaînes l'enfonçait davantage dans les abysses boueuses sous son propre poids, de ses lieutentants, ou des renforts qui s'approchaient, personne ne fut épargné. Tous risquaient de sombrer dans les profondeurs de ce marécage, tandis que Shitekka et ses alliés gagnaient la voie des airs pour s'échapper de Wasure.


Spoiler:
 

_________________
[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Sam 25 Juil 2020 - 18:52
Le Hyûga avait rarement combattu aux côtés d’aussi puissants ninjas. Tout en eux était inspirant, tant leur force brute que leur instinct, cet instinct leur permettant de savoir quoi faire au bon moment. Toutes les actions posées par le quatuor étaient parfaites, toutes. Alors même qu’ils ne se connaissaient pas, les shinobis de la coalition avaient su se montrer particulièrement synchronisés, on aurait dit qu’ils avaient passé de nombreuses années ensemble pour pouvoir combiner de la sorte. Pourtant, il n’en était rien. Jamais ils ne s’étaient croisés, pas même le Hyûga et la Byakuren…

Alors que le Hyûga mitraillait, par le biais de la technique phare du clan Hyûga, sa cible, il vit le cristal tant convoité tomber à terre. Sans se laisser déconcentrer, le Jonin poursuivit son action. Pour être pleinement efficace, les 64 coups du Hakke devaient être placés dans leur intégralité. La chute du cristal permit à Tsuyoshi de terminer le travail en bloquant les tenketsu cachés par le cristal qu’il ne voulait pas le moins du monde toucher durant son attaque. Son dernier coup porté, le Seigneur des cendres, ressenti certainement une extrême faiblesse. Il était désormais à la merci des ninjas de la coalition, à bout de forces, à la porte du coma. Un geste et s’en était fini de lui. Mais quelle serait l’utilité de cette action ? Le shinobi qu’il était n’en voyait guère l’utilité. Ils étaient là pour le cristal et maintenant que Shitekka l’avait ramassé, leur seul objectif devait demeurer le repli.

Tandis que le Hyûga observait l’autoproclamé Seigneur des cendres à terre, il remarqua, dans son dos, la course de l’homme aux sourire carnassier, le même qui avait tenté, dans le tunnel, de les capturer à l’aide de techniques de chaînes. A nouveau il employait une technique du même acabit, seulement la cible cette fois-ci n’était nulle autre que son maître : le Seigneur des cendres. Tsuyoshi s’écarta tout simplement tout en se tournant histoire de faire face. Si le carnassier avait su s’extirper du tunnel, les autres ne tarderaient pas. Tandis qu’il se préparait au pire, le carnassier poursuivit son offensive tandis que son maître, désormais protégé par de nombreuses chaînes semblait momifié. En un clin d’œil, le Hyûga et le Kaguya furent ensevelis dans ce qui ressemblait fortement à une prison, et pas des plus commodes ! Mais là n’était pas le pire. Un chevalet apparut de nulle part, dans l’espace sombre de la prison. Un chevalet de torture. De l’espace où devaient reposer les membres d’un torturé, les chaînes y reposant jaillirent sur le Hyûga.

*Encore !* Ne put s’empêcher de penser Tsuyoshi. Tournoyant sur lui-même sans chercher à comprendre, le Hyûga parvint à repousser sans peine la technique et les douleurs infernales qui lui étaient destinées par ce tortionnaire. A la fin de son mouvement, le Hyûga sorti alors par l’ouverture qui avait été créé par le Kaguya.

_ Fais toi plaisir ! Répondit le Hyûga aux propos du Kaguya. Son regard pénétrant et périphérique prit le maximum d’informations tout autour de lui et sur plusieurs centaines de mètres de distance. La voix des airs était sécurisée, à moins d’une nouvelle tentative d’une invocation sortie de nulle part. A priori, ils pourraient s’en aller pour peu qu’ils occupent encore un peu les shinobis et kunoichis au sol. En cela, à nouveau, l’idée du Kaguya était bonne.

Prenant la chaîne de cristal après Shitekka, le Hyûga grimpa à a suite du Kaguya jusqu’à hauteur des pattes du paon. Alors que l’animal s’était élevé vers le ciel et que les techniques combinées des shinobis de la coalition faisaient des ravages, la technique de marécages monstrueusement étendue et puissante, le Hyûga composa de mudra. Il fallait définitivement qu’ils mettent tous à l’abri. Du ciel, en direction du sol, à nouveau des vents d’une puissance impressionnantes lacérèrent, sur une large zone, tout ce est.

_ Une dernière pour la route... Dit alors le Hyûga en remontant sur le paon.

De ses yeux, il pourrait guider le quatuor de façon sûre jusqu’au navire les attendant. Et si tout se passait bien jusqu’à leur départ, ils pourraient alors goûter à un repos bien mérité : le repos du guerrier ; ce sommeil réparateur entre deux batailles.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Narrateur
Narrateur

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI] - Page 2 Empty
Dim 26 Juil 2020 - 3:39
La situation s’avérait à la fois périlleuse et maîtrisée pour les shinobis de la Coalition, qu’il s’agisse du duo qui se trouvait sur terre ou celui dans dans les airs, les lieutenants que l’on croyait noyés dans le tunnel innondé avaient soudainement refait surface pour les prendre pour cible. A commencer par le maître des chaînes qui étaient intervenu in extremis pour sauver le Seigneur des Cendres d’une mort certaine, en le protégeant dans un cocon métallique, après quoi il tenta d’enfermer les deux assaillants dans sa cage géante. En apercevant les renforts qui arrivaient au loin, le mot d’ordre des deux jounins étaient simple: plutôt que de poursuivre l’échauffourée, il fallait prendre la fuite maintenant que l’objet de leur mission était en leur possession. Relâchant un puissant souffle de feu, le Kaguya ouvrit une brèche, rapidement accompagné par le Hyûga qui se servit simplement de sa technique défensive signature pour écarter les chaînes du tortionnaire. Ils prennent tous les deux la fuite tout en ralentissant leurs poursuivants grâce aux clones de Shitekka.

Pendant ce temps, le duel aérien entre les deux Kuchiyose volants se poursuit avec férocité, alors que le paon se sert de ses plumes pour se défendre face à l’assaut du vautour, mais avec peu de succès étant donné la différence de taille qui les sépare. Le charognard était deux fois plus imposant que son homologue volatile, n’ayant aucun mal à l’entourer de ses géantes serres et l’attraper comme une vulgaire proie. L’ombre menaçante du rapace se rétracte pourtant lorsque celui-ci se met subitement à relâcher un cri de douleur résultat de l’épée géante de chakra planté dans sa poitrine. L’oiseau géant se voit alors contraint de se retirer du combat, l’instinct de préservation reprenant le dessus… vous permettant ainsi d’aider à l’extraction de Shitekka et de Tsuyoshi grâce à la chaîne de cristal de Yume.

Vous craignez également un retour du tortionnaire, mais celui-ci est contraint de renoncer à la poursuite face à la chaîne de chakra du Sendai qu’il dévie de sa proche chaîne matérielle, après s’être mis en sécurité du marécage de boue ainsi que le Seigneur des Cendres à l’aide de chaînes qu’il suspendit à la cage. Il n’eut aucun mal à détruire les deux clones en un coup puis regarder dans votre direction, tandis que près du rivage une petite armée d’hommes de main les rejoint mais se font ralentir à cause de la boue. Il est déjà trop tard pour donner suite à la traque des shinobis de la Coalition. Ceux-ci s’envolent encore plus loin grâce à l’idée de Tsuyoshi d’utiliser l’impulsion de son technique Fûton.

Prenant de la distance par rapport à cette partie désormais coupée du reste de Wasure, vous vous retranchez sur les terres désolées de la grande île où vous observez depuis le ciel clairsemé, un territoire de ruines et d’arbres morts ou calcinés. Le paysage est comme vous l’imaginiez quand vous vous y déplaciez à pied, c’est-à-dire d’une tristesse absolue, la vie ayant l’air d’avoir abandonné le pays pour de bon. L’histoire de guerres ayant ravagé le pays pour finalement devenir le lieu des pires atrocités humaines, le combat pour le contrôle pays se poursuit sans vous. Tandis que vous survolez le territoire en constatant avec soulagement que vous n’êtes pas suivis, vous observez du haut de la monture volante le campement des assimilateurs. Vous remarquez des flammes, des cendres… et la montagne de cadavres en train de brûler.

Vous n’osez descendre de crainte que d’ouvrir de nouvelles hostilités, mais vous pouvez sentir le regard énigmatique et intense de cette source de chakra supérieure que vous aviez rencontrée avant de vous réfugier dans la Forêt des Condamnés. Levant les yeux vers le ciel, l’homme qui semble être à la tête des créatures de feu ne vout met pas en joug, peut-être à cause de la distance juge-t-il qu’il est inutile de vous attaquer, ou serait-ce que les paroles du Seigneur des Cendres étaient teintées de sournoiserie? Vous ne saurez peut-être jamais. L’homme de feu vous suit du regard sans attaquer et vous voit vous éloigner progressivement du pays. Loin du danger, loin des âmes errantes et maudites de Wasure.

En nettoyant le cristal recouvert de cendres, il est possible pour vous d’y distinguer une lueur intense malgré le temps, le chakra de l’homme le plus mystérieux et dangereux du Yuukan s’y trouve, et offrira certainement à la Coalition une chance infime certes, mais une chance quand même de vaincre l’invincible.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

[MISSION/S/COALITION] LE CRISTAL PERDU - ACTE II [FT : YAHIKO, YUME, SHITEKKA, TSUYOSHI]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Wasure no Kuni, Pays Oublié
Sauter vers: