Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN]

Kappa Tengoku
Kappa TengokuEn ligne

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Empty
Sam 20 Juin 2020 - 11:44
ORDRE DE MISSION:
 


Printemps 204


Tengoku n’avait pas l’esprit à partir en mission. Il était obnubilé par la disparition (ou départ ?) de son amie Natsumi. Pour autant, il restait un Shinobi et faire face à ce genre d’épreuve faisait partie intégrante de leur vie. C’est pourquoi, le temps de réaliser la tâche pour laquelle on le sollicitait, il devrait mettre de côté ses pensées moroses. Et quelle tâche ! La mission ne serait pas facile, d’un niveau de deux crans au-dessus de ses deux missions précédentes. Il avait dû gagner la confiance de ses supérieurs pour être appelé pour une telle intervention.

Alors que le village voyait encore en son sein plusieurs bâtiments détruits par la bataille face au Teikoku, il n’avait jamais eu autant besoin de matières premières pour les multiples réparations nécessaires. C’est dans les plus grosses crises que naissent des problèmes à plus petite échelle. Ainsi, les employés d’un grand fournisseur de matière première tentent de profiter de la situation assez urgente du village pour revendiquer leurs droits. Plus il y avait du travail et plus le moment était opportun à faire grève pour faire entendre sa voix. En effet, quoi de plus efficace pour se faire remarquer. Il semblait qu’ils voulaient mettre leur direction au pied du mur. Seulement, l’ordre de mission mettait déjà en lumière le principal problème. Effectivement, les grévistes tapaient fort en s’arrêtant de travailler au pire moment dans l’espoir que la direction soit dans l’obligation technique d’écouter et d’honorer leurs revendications. Seulement, le patron semble encore plus têtu que ses employés, pour la plupart anciens, et toute forme de dialogue entre les deux camps semble impossible. De ce fait, la situation est figée mais le village a bien peur qu’elle ne tarde pas à s’envenimer à cause de la non considération dont fait preuve le grand patron et de la non coopération des deux camps. Sur le papier, la situation semble au bord de l’explosion, tel un vase remplis d’eau que l’on pourrait faire déborder avec la moindre goutte. Il allait donc falloir, pour l’équipe choisit par les instances Kumojins, prendre des pincettes à tous les niveaux s’ils ne voulaient pas faire empirer la situation.

Sans encore avoir mis les pieds dans l’entreprise Tengoku avait déjà peur d’une chose. Est-ce que son âge ne serait pas un handicap ? Souvent, beaucoup de personnes avaient du mal à prendre au sérieux des jeunes adultes dans ce genre de problème. Pour éviter cela le Genin se disait qu’il allait falloir dès le début faire preuve d’une prestance et exemplarité à toute épreuve. Ne pas laisser la chance aux employés, à la secrétaire ou au patron de croire qu’ils faisaient face à un simple jeune adulte sans expérience. S’ils faisaient cette erreur Tengoku saurait être ferme. Ferme mais respectueux, une bonne recette de diplomatie.

Finalement, il se demandait avec qui il serait pour la mission. Attendant au point de rendez-vous, la place centrale du village, il savait que pour ce genre de mission la présence d’un Chûnin était obligatoire. Pour ce grade la personne devrait sans doute être plus âgé que Tengoku et avoir l’expérience de ce genre d’opération, il l’espérait.



HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Tokami Tsuki
Tokami Tsuki

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Empty
Dim 21 Juin 2020 - 18:55

Un temps de crise comme celui que nous connaissions n'appellait que toujours plus de soucis. Tous tendus, des shinobis aux civils, il était certain que la tension monterait avant qu'elle ne puisse redescendre. Kumo était libéré depuis peu qu'un ordre de mission me parvint déjà. Il allait s'agir d'empêcher une grêve portée par les employés d'une entreprise fournissant Kumo en matières premières de se transformer en émeutes et que des familles se retrouvent à pleurer leurs morts et donc travailler à trouver un compromis qui irait aussi bien à l'employeur qu'aux employés. J'étais désigné chef de l'unité qui s'en occuperait mais n'avait pas eu le choix quant aux shinobis constituant mon équipe. Ce n'était pas bien important et bien que les noms qui m'avaient été donnés ne me disaient rien, je ne doutais pas une seule seconde des shinobis de Kumo. Dans l'ordre de mission qu'ils recevraient, j'avais alors glissé une note pour chacun d'eux, leur indiquant que l'on se rencontrerait à la place centrale du village avant de partir résoudre notre mission. Kappa Tengoku, Henpo Ryujin. Ils seraient la première équipe dont je prendrai la charge. Je ne m'inquiétais pas. Après tout, une mission du genre ne devrait pas dégénérer. J'appréhendais assez fortement que mon âge ne me décrédibiliserait pas, que ce soit auprès de mon unité, auprès des employés de l'entreprise ou du patron et que je ne sois pas pris suffisamment au sérieux, ou encore que les employés se croient délaissés par Kumo qui leur enverrait "juste un gosse".

Ignorant ce que je ne pouvais certainement pas contrôler, j'attendis l'heure du rendez-vous avec une impatience masquée. Pour ma première mission en tant que chûnnin, j'imaginais plus pertinent, mais une mission étant une mission... Je n'avais pas vraiment le choix.

Perché sur un toit aux alentours de la place, j'attendais de voir s'arrêter les deux shinobis qui m'accompagneraient. Je ne pouvais évidemment pas reconnaître des personnes que je n'avais pas rencontré au préalable, mais je saurai discerner dans leur attitude qu'ils m'attendent bien sagement. Par exemple, ce roux que je voyais et dont la tête me disait quelque chose sans pouvoir pour autant y mettre de nom; il attendait sans conteste quelqu'un. Vous me direz, "mais Tsuki, et si c'était l'un des shinobis et que c'est toi qu'il attend" mais je vous répondrai qu'il ne porte pas de bandeau frontal, le badge du ninja.


_________________
LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Uwjp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9598-tokami-tsuki-termine#81348
Kappa Tengoku
Kappa TengokuEn ligne

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Empty
Mer 8 Juil 2020 - 21:03

Tengoku attendait mais personne ne semblait arriver. Mais en même temps il ne savait pas à quoi ressemblaient les personnes avec qui il devrait faire équipe et vice versa. Du monde commençait à se rassembler sur la place du village jouant ainsi sa chorégraphie quotidienne.

Tengoku s’était rendu bien visible et ça se voyait qu’il attendait ou recherchait quelqu’un. Que cherchait-il ? Quelqu’un dans le même état que lui en train de scruter les gens afin de le trouver. Mais il ne voyait personne sur la place susceptible d’être un de ses coéquipiers de mission. Ce qui attira son attention fut une silhouette posée sur un toit. Tengoku plissa les yeux afin d’être sûr mais il semblait que cette personne l’observait. De cette distance il ne pouvait encore bien distinguer le visage mais il pouvait clairement apercevoir ce qui ressemblait à un katana. Ça, c’était une arme de Ninja. Etant sa seule piste il se dirigea vers ce dernier afin d’en avoir le cœur net.

Tengoku eu d’abord une impression de déjà vu mais compris rapidement en s’approchant encore. On ne pouvait oublier un tel enfant. Ce dernier était apparu de nulle part et avait paru être très autoritaire envers les hommes qui étaient chargés de placarder des tracts du Teikoku dans tout le village. Il était un Shinobi. Tengoku s’en souvenait et il pouvait à peine apercevoir son bandeau frontal derrière sa frange. C’était peut-être le second Genin de la mission et il était sans doute trop timide pour approcher Tengoku.

« Excuse-moi ! » S’exclama Tengoku à son attention.
« J’ai rendez-vous sur la place avec un Chûnin et un autre Genin pour une mission chez un fournisseur de matière premières. Tu es sans doute l’autre Genin de l’équipe ? »

Ce ne pouvait être autrement. Il n’y avait aucune raison de rester là sur un toit à rien faire en cette matinée. Et au vu de son jeune âge ce ne pouvait être lui le chef d’équipe. C’était déjà exceptionnel d’après Tengoku d’être diplômé de l’académie aussi jeune. Mais où était ce Chûnin ?



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Tokami Tsuki
Tokami Tsuki

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Empty
Jeu 9 Juil 2020 - 12:49

Lorsque j'eusse remarqué que le roux m'observait en retour mon premier réflexe fut un léger détournement du regard. Je me savais pourtant son supérieur, mais mes années aux services de la famille Tokami m'avaient appris à ne pas appuyer le regard des maîtres là où ma courte expérience de ninja m'avait apprise que soutenir un regard assuré pouvait être un atout mental. Rattrapant mes nouvelles habitudes, mon regard se porta à nouveau vers le roux, dont les pas légers semblables à ceux d'un ninja se faisaient de plus en plus proches. Son visage lisse -pas plus que le mien- me rappela soudainement ma première rencontre avec lui. Il s'agissait d'un présumé genin que j'avais soupçonné d'être en relation avec le Fukkatsu. Enfin bon, tout ça n'est aujourd'hui plus que histoire ancienne. Me redressant lors de son arrivée au plus près de moi j'en vint à l'observer dans les blancs des yeux alors qu'il m'expliquait les raisons qui l'avaient poussées à m'approcher autant.

L'énoncé de sa mission correspondait bel et bien à la mission qui m'avait été assignée, brisant chez moi un espoir qui à ce stade n'était plus que léger. Coupable premièrement de se tromper sur ma position, le Genin qu'il était se permettait de s'afficher n'arborant pas le bandeau frontal. Fortement déçu, je décidais qu'il était temps de lui apprendre les bonnes manières.

- Je n'ai pas de temps à perdre avec un civil.

Ma prise de parole fut brève et froide. Je me décidais alors à laisser le Genin derrière moi, me dirigeant d'un pas rapide et léger vers le point où le roux lui-même se trouvait une minute auparavant. Sortant une pancarte de nulle part, j'y écrit les noms des Genins dont j'attendais l'arrivée. J'accomplirai ma mission avec des ninjas montrant fièrement leur appartenance ou j'accomplirai ma mission seul, rien n'étant plus important que les règles ninjas et même les plus simples d'entre elles ne devant pas tomber dans l'oubli.

Mais ne nous écartons pas sur ce sujet-là. Nous en aurions pour des heures rien qu'à déterminer oui ou non si le Fukkatsu ne consistait pas en lui-même en une trahison du village et un échec quant à la protection de ses villageois.

...

Passons.


_________________
LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Uwjp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9598-tokami-tsuki-termine#81348
Kappa Tengoku
Kappa TengokuEn ligne

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 18:15


L’enfant semblait très désagréable autant dans sa façon de se comporter que dans sa façon de parler. Jouant du regard d’abord pour fuir le sien puis pour ensuite le soutenir Tengoku ne comprenait pas où il voulait en venir. Peut-être que ce dernier n’avait en fait rien à voir avec la mission et que sa présence ici était une grosse coïncidence.

Du temps à perdre avec un civil ? Tengoku eu un froncement de sourcils d’étonnement. Alors qu’il voulait réagir, l’enfant au katana n’était déjà plus là. Au vue de ses paroles il paraissait pourtant aussi limpide que de l’eau de roche que Tengoku était un membre de la mission. A quoi jouait-il au juste ? Il était vrai que Tengoku avait oublié de se présenter mais au moins lui s’était trouvé à l’heure au bon point de rendez-vous contrairement à celui qui venait de lui fausser compagnie. Si c’était bien un de ses coéquipiers de mission ça commençait déjà très mal.

Il l’observa alors se rendre à ce fameux point de rendez-vous. Comble de l’échange qui venait d’avoir lieu le garçon sortit une pancarte avec marquait dessus son nom. Tengoku, désappointé, le rejoignit avec une forte incompréhension dessinait sur son visage.

« Excuse-moi, de nouveau. » Dit Tengoku d’un ton lourd de sous-entendu.
« Je t’ai interpellé mais tu m’as pris pour un civil apparemment… » Alors que les mots sortaient de sa bouche Tengoku compris en voyant le bandeau Kumojin que portait son interlocuteur. Il sortit le sien de sa poche pour lui montrer avant d’ajouter.

« Si c’est mon bandeau que tu veux voir, le voilà. Ce n’est pas obligatoire de le porter tu sais ? Au contraire, parfois, un peu de discrétion ne fait pas de mal. »

L’ironie était clairement perceptible dans le ton de sa voix. Il était même moqueur face à l’enfant. Pour qui voulait-il se prendre au juste ? Déjà il avait ignoré complétement l’instant d’avant ce qui restait très irrespectueux même face à un civil. Surtout face à un civil. Les Shinobis se pensant supérieurs aux civils de par leurs dons mettaient Tengoku hors de lui. Pensait avoir une plus grande valeur ? Non bien au contraire leur rôle était de garantir la sécurité des habitants du pays de la Foudre.

« Ah oui, au fait, je suis Kappa Tengoku, Genin pour la mission. A qui ai-je l’honneur ? »

Peu importait les différents il était temps de se mettre en route vers le lieu de mission, au complet ou non. Donc Tengoku tenta de calmer le jeu en se présentant convenablement. Il prenait sur lui. La mission ne serait pas de tout repos alors partir avec une équipe en mésentente dès le début n’aiderait personne.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Tokami Tsuki
Tokami Tsuki

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 19:17

Le roux -qui d'ailleurs semblait grandement apprécier cette couleur tant il en faisait sa marque de fabrique à travers ses vêtements colorés- revint à ma rencontre, là où il m'attendait un peu plus tôt auparavant. Pas obligatoire de porter le bandeau frontal ? Peut-être avait-il raison, mais cacher son identité de shinobi au sein même du village n'avait selon moi aucun intérêt, si ce n'était se fondre dans la masse et éviter de potentielles urgences comme l'appel à l'aide d'un civil en détresse. En somme une idée de tire-au-flanc. Enfin peu importe, je n'allais pas l'embêter plus que cela sur ce propos. Nous avions une mission et le shinobi qu'il était se présenta finalement comme étant Kappa Tengoku.

- Je m'appelle Tokami Tsuki et je suis le chûnin en charge de cette mission.

L'heure du rendez-vous était depuis une dizaine de minutes maintenant dépassée et si tire-au-flanc il y avait, il devait bel et bien s'agir de l'autre genin, que nous attendions toujours. Agacé, je décidais qu'il avait raté sa chance.

- Nous devions être rejoints par un second genin, Henpo Ryujin. Ce nom vous dit-il quelque chose ? pris-je la peine de demander au cas où il saurait quelque chose. - Enfin, peu importe. Nous serons, je pense, bien assez de deux pour cette mission. Il n'aura qu'à nous rejoindre lorsqu'il aura décidé que l'heure de la sieste est finalement passée. Tant que vous serez sous ma charge, vous devrez respecter mes ordres, que vous soyez d'accord avec ou non. Par exemple, mettez donc ce bandeau. Si les choses sont bien claires, mettons-nous en route sans plus attendre.

Repliant en quatre ma pancarte de papier pour la ranger dans mon kimono, j'ouvris le pas à mon unité, raccourcie d'un membre. Je n'oublierais certainement pas d'en faire un rapport à mes supérieurs.

- La fabrique est à quelques minutes d'ici, aux abords du village. Dépêchons-nous.

Traversant le village de toits en toits, nous ne tarderions pas à arriver à l'Arche Grise après être passés devant l'Assemblée encore aujourd'hui calcinée. Après avoir signé notre sortie auprès des officiers chargés de garder les comptes -un boulot aux apparences tranquille les mettant pourtant en première ligne en cas d'attaque frontale- nous prendrions la direction de l'usine traitant les matières premières pour le village.

- Nous commencerons par chercher à rencontrer les commanditaires de cette mission. Donc les employés, et plus particulièrement le syndicat des employés. L'ordre de mission décrit l'employeur comme quelqu'un de tétu, particulièrement fermé à toutes négociations. Notre mission consistera à forcer un rendez-vous auprès de lui et de chercher à développer le dialogue. Mais ne soyons pas dupes. La priorité est de relancer la machine. Avec la situation dans laquelle se trouve Kumo, nous avons plus que jamais besoin de ces matières premières. S'il n'est pas rentable de former de nouveaux employés capables de remplacer les insurgés et que le dialogue ne mène à rien, nous ne devrons pas hésiter à soutenir la manifestation des employés. Car si eux ne sont pas remplaçables, il en est tout autre de l'employeur.


_________________
LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Uwjp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9598-tokami-tsuki-termine#81348
Kappa Tengoku
Kappa TengokuEn ligne

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN] Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 0:00

Le jeune Shinobi semblait dubitatif suite aux paroles du Genin orange. Certaines de ses paroles ne semblaient ne pas lui plaire. S’était-il levé du mauvais pied ce jour-là pour faire semblant de croire que c’était un civil juste parce qu’il n’avait pas mis son bandeau ? Tengoku restait perplexe quant à cette situation mais enfin le garçon aux yeux bleus prenait la parole pour tout expliquer.

« Ah… Excusez-moi, je ne le savais pas. »

Tengoku plissa les yeux d’incompréhension. Il avait donc face à lui le Chûnin de la mission. Pourtant le garçon semblait si jeune, peut-être à peine adolescent. Le Genin en restait très déconcerté et fut sorti de ses pensées lorsque le Chûnin reprit la parole.

« Je ne connais pas cet Henpo Ryujin, non. » Dit-il simplement pour répondre à la question de son supérieur.

A la suite de quoi il décida de ne pas attendre plus longtemps le troisième exécutant de cette mission. Cette fois, Tengoku était bien d’accord avec lui. Ponctuel comme il était, il trouvait très exagéré que l’autre Genin ne soit pas encore là. Tsuki, avec son ton condescendant habituel, intima l’ordre à Tengoku de mettre son bandeau. Il rageait intérieurement de recevoir des ordres d’un enfant surtout de façon aussi impolie. Mais il n’en dit rien car s’il avait ce grade il devait le mériter et porter son bandeau ne le gênait pas plus que ça sauf s’il avait besoin de se transformer.

Au final ses paroles ne reflétaient pas son jeune âge. Une grande maturité semblait émaner de de sa réflexion orale quant à la meilleur façon d’aborder cette mission. Tengoku voulait tout de même modérer certains des propos de son supérieur.

« Si vous me permettez, Tsuki-senpai, je trouve votre approche un peu trop brutale sur la fin. Notre rôle est de trouver un arrangement qui conviendrait le mieux aux deux parties mais surtout de renouer le contact entre eux. Car il semblerait que responsable n’ait même pas entendu les requêtes de ses employés. Si nous commençons à nous le mettre à dos ça ira pas dans notre sens. Et je ne pense pas qu’il soit si facilement remplaçable comme vous dites. On ne peut pas prendre le commandement d’une usine privée comme ça, nous ne sommes pas une dictature. »

Tengoku craignait déjà que l’impétuosité du jeune Chûnin ne leur porte préjudice. C’est pourquoi il voulait tenter de lui faire modérer ses pensées avant de passer à l’action mais tout en restant respectueux. Tengoku l’était toujours de la hiérarchie alors même si ça avait mal commencé il serait restait à sa place quel que soit l’âge du donneur d’ordres.

Arrivait devant l’entreprise cette dernière ne laissait pas planer une ambiance de travail. Une telle machinerie dégageait normalement une forte activité mais la grille de l’entrée ne laissait entrevoir qu’un court vide de tout mouvement. Seuls quelques affiches et banderoles, accrochés au portail d’entrée, bougeaient au gré du vent. Tengoku prit le temps de bien analyser chaque banderole, chaque affiche afin de jauger la situation actuelle. Le ras le bol était clair mais ces écrits ne leurs révèleraient pas grand-chose. Tengoku remarqua enfin un poste d’entrée, cette dernière était gardée cela semblait logique. Mais quand Tengoku pencha la tête pour en voir l’intérieur personne ne s’y trouvait. La grève touchait vraiment tous les postes. Cela n’était pas mauvais en soi plus il y aurait de la solidarité entre tous les employés plus il serait facile de faire entendre raison au patron.

Attendant les directives de Tsuki le duo pénétrait dans l’enceinte afin de partir à la rencontre des employés. Il y avait-il seulement quelqu’un dans cette usine qui semblait déserte ?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673

LE SYNDICAT [MISSION B] [TOKAMI TSUKI - HENPŌ RYŪJIN]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: