Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken]

Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] Empty
Dim 21 Juin 2020 - 18:22
Terminant ses exercices qu'il avait commencé à pratiquer avec Rakka, le rouquin aux yeux mordorés se leva. Il avait rendez-vous au poste de police pour rencontrer un jeune aspirant du Shishiza. Une de ses connaissances de l'unité spéciale l'avait contacté pour lui signaler le jeune Okunote Senken, lui indiquant que ce dernier souhaitait rejoindre la police mais qu'en ce moment avec les préparatifs lancés par la Taisho Senken Ryoko, la plupart des hommes n'avaient pas trop de temps à eux et encore moins de temps à offrir à l'aspirant. Sans solutions, le jeune aurait été délaissé, c'est pourquoi le camarade d'Ashitaka avait pensé à lui et lui avait demandé de venir s'en occuper.

Une fois sur place, les deux hommes échangèrent quelques minutes sur la mission à accomplir. En soit, elle était très simple. Des mouvements suspects avaient été repérés sur un ancien site industriel à quelques jours de marche d'Iwa. Il s'agissait d'aller sur place et d'observer les lieux, de découvrir ce qu'il s'y tramait et éventuellement de demander le soutien d'hommes de la police pour arrêter tous les criminels sur place s'il y en avait et que ce n'était pas juste une fausse alerte due à une meute de loups et d'autres animaux qui se déplaçaient plutôt discrètement et en groupe.

Acceptant sans problèmes cette tâche assez simple, le Borukan promit à son camarade qu'il s'assurerait également du bon comportement de la recrue ainsi que de sa dévotion à sa tâche. En plus du rapport que l'aspirant ferait, il ferait un rapide détail des actions du genin et indiquerait s'il était potentiellement un bon futur soldat pour le Shishiza ou si sa candidature n'était pas correcte pour le moment et qu'il avait besoin de plus de maturité pour parvenir à atteindre les standarts de l'Unité spéciale. Standarts qui étaient à vrai dire plutôt hauts mais qui permettaient une organisation fiable et efficace dans toutes les situations, ne laissant que peu de place au doute et à la faiblesse, passagère ou permanente, dont pouvait faire preuve certains shinobis peu expérimentés ou peu efficaces.

Se dirigeant alors vers la salle d'attente là où se trouvait le genin, Ashitaka le salua en rentrant.

« Aisatsu, Okunote Senken. Je suis Borukan Ashitaka. On m'a demandé de t'accompagner pour ta mission découverte du Shishiza. Est-ce que tu sais exactement ce qu'on doit faire ? Est-ce que tu as un plan d'approche aussi ? Ce serait bien qu'on parte rapidement, alors si tu as des derniers préparatifs ou des questions, n'hésite pas, c'est le moment. »


Un léger sourire qui se voulait amical sur le visage, le Jônin rouquin attendait d'en découvrir un peu plus sur son partenaire de mission du jour pour savoir s'il devait se montrer plus ferme ou s'il pouvait continuer sur cette lancée plutôt détendue.

_________________
[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] 59615_s


Dernière édition par Borukan Ashitaka le Mar 23 Juin 2020 - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Okunote Senken
Okunote Senken

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 17:32
Dans l'attente d'un supérieur apte à l'accompagner hors de l'enceinte du village, l'Okunote se tenait adosser au mur du fond d'une des salles d'attente du Shishiza, une jarre noire de jais déposée à ses pieds. La jambe droite agitée nerveusement et trahissant son impatience, les yeux aux reflets violacées dévalaient une énième fois l'ordre de mission qui lui avait été confié. Cette dernière, si réussie, allait lui permettre de faire ses preuves auprès de l'unité spéciale qu'il convoitait.

Un voyage de quelques jours en compagnie d'un inconnu s'imposait donc. Pire, un séjour sans son acolyte Kazejin, toujours présent pour rattraper les bourdes commises par son tempérament fermé aux étrangers. L'Okunote allait devoir faire des efforts et il en était conscient, mais l'envie, elle, n'était que peu présente. Il espérait voir apparaître un gradé qu'il connaissait déjà, quelqu'un qu'il appréciait, même si les personnes qu'il supportait se comptaient sur les doigts d'une main.

La porte s'ouvrit et révéla le Jônin aux cheveux cramoisis, méconnu des prunelles parmes du jeune Genin.


- Bonjour.

Le sourire amical ne fut rendu, se heurtant même à une mine fade et morne. Le visage plus froid que l'erg nocturne, l'homme à la jarre se contenta d'observer son interlocuteur un instant avant de reprendre. Le temps de comprendre qu'il faisait face à un Tsuchijine. Sourire avenant, accent local, tout trahissait la nationalité de l'homme qui lui faisait face.

- Nous devons enquêter sur des mouvements suspects repérés dans un village voisin, dans un lieu normalement abandonné. Un plan ? Non, j'comptais en parler avec vous sur l'trajet, puisque nous n'avons pas encore échangé au niveau d'nos capacités.

Les paroles de l'enfant des dunes dansaient d'un accent étranger. Couplé à son teint mat, il ne faisait aucun doute pour Ashitaka que son cadet ne venait pas du pays. Le balafré, loin d'être avenant sans paraître méchant non plus, fixait son supérieur tandis qu'il attira sa jarre dans son dos d'un geste de main. De l'autre, il ramassa le sac de provisions fourni par l'unité spéciale pour les prochains jours de voyage.

- J'ai pas de questions. Nous devrions partir et en parler sur le chemin, plus vite on sera parti, plus vite on sera rentré.

L'Okunote ne voyait pas la mission comme une aventure humaine ou l'opportunité de rencontrer un nouvel ami. Il ne pensait qu'à la récompense et la marque qu'elle laisserait dans son dossier au Shishiza. Une chance d'accélérer son processus de recrutement, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 11:13
Ashitaka n'était pas du genre à prendre personnellement l'humeur parfois maussade de ses camarades, aussi ne se focalisa-t-il pas sur la réaction pour le moins froide de son partenaire de mission. Il était là pour le guider, le surveiller et l'aider, pas pour devenir son ami. Il n'avait de toute façon aucun intérêt à se lier d'amitié à chaque rencontre, c'était une simple politesse qu'il estimait rendre les missions moins ennuyeuses et en augmenter les taux de réussite. Il était bien conscient que le mental avait toujours un rôle dans l'efficacité d'un shinobi, mais ça, ce n'était pas à lui de l'expliquer à ce garnement.

« Ça me va. Allons-y. »

Ouvrant la marche vers le site industriel qu'on leur avait indiqué, le Loup était déjà attentif aux alentours alors qu'ils venaient de dépasser les crocs rocheux. Tous ses sens s'activaient, ce qui était visible pour quiconque était un tant soi peu formé, bien que les signes ne soient pas très extravagant. C'était tout en légèreté mais il dégageait une aura de professionnalisme qui le rendait très aisé à identifier comme shinobi. Ce qui tombait bien puisqu'il ne s'en cachait pas, bandeau attaché solidement autour de son bras droit, au milieu du biceps.

L'homme aux yeux mordorés avançait à pas rapides, sûr de lui. Il observait les arbres, les champs, les pâturages, les cols et les pics qui défilaient autour d'eux avec le temps qui passait tranquillement. Ce n'est qu'au bout d'un bon quart du chemin parcouru qu'il se décida à retenter de lancer la conversation avec le genin plutôt peu coopératif sur les échanges de ce qu'il avait montré au premier contact.

« Comment comptes-tu aborder la vérification des lieux ? Est-ce que tu as une idée de ta méthode d'approche ? »

Commençant assez sobrement, il espérait ne pas le voir trop se renfermer sur lui-même pour esquiver des questions un peu comme il avait pu le faire d'entrée de jeu en prétextant vouloir commencer à marcher avant d'entamer ces échanges. Cette fois-ci, il lui faudrait une autre excuse plus solide s'il comptait se laisser porter. Ce qui n'arriverait d'ailleurs pas, puisque le Borukan n'avait aucune obligation quant à lui. Il devait simplement vérifier qu'il revienne en vie au village, la réussite de la mission était pour le coup secondaire à ses yeux.

D'autant plus qu'il doutait qu'elle ne représente un véritable danger et que si c'était véritablement nécessaire, il pourrait toujours revenir avec Masami et Teruyo qu'il savait fiables contrairement à ce Senken dont il ignorait encore tout. Enfin, il semblait se balader avec une jarre, elle contenait sans doute de la limaille de fer ou du sable. Plus probablement la seconde option d'ailleurs, puisque tout chez lui indiquait qu'il venait du pays du Vent.

« Tu parlais de nos capacités tout à l'heure. Sâche que je maîtrise l'eau le vent et la lave en plus d'être un shinobi senseur. Et je me bats au katana quand le corps-à-corps est nécessaire. Et toi ? Que sais-tu faire ? »

Il tapota la garde de son arme sur le côté de ses hanches, précisant un peu tous ses domaines, même s'il n'aurait pas été surpris que l'Okunote les sache. Il avait été le seul à oser défier Toph en duel pour le titre de Tsuchikage après tout...

_________________
[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Okunote Senken
Okunote Senken

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 12:23
La première impression, ô combien importante pour le manipulateur de limaille, ne fut pas mauvaise. Pas de grand et faux sourire, pas de compliments inattendus pour le brosser dans le sens du poil, Ashitaka se contenta de quelques mots efficaces et nécessaires à l'établissement d'un premier contact entre deux shinobi. L'Okunote, constamment protégé par un voile qui filtrait sa réelle personnalité en public, put suivre le Jônin sans aucune crainte quant à l'idée de partager les prochains jours à ses côtés.

S'échappant du village par sa porte principale, le binôme put prendre la direction du site industriel indiqué par leur ordre de mission. S'il n'avait pas les compétences sensorielles de son mentor du jour, l'Okunote savait tout de même se montrer attentif aux alentours grâce aux bases acquises à l'académie. Étrangement, le Genin se sentait particulièrement à l'aise en voyageant aux côtés du roux, qui de part son expérience apparente garantissait une certaine sécurité.

Tandis qu'il s'occupait de surveiller leurs arrières, comme demandé par le Borukan, la voix de ce dernier perça le silence omniprésent depuis leur départ. La réponse de l'Okunote se fit plus naturelle qu'au poste de contrôle du Shishiza, comme si le fait d'être actif libérait son attitude d'un poids.


- J'pense que je m'installerai à quelques dizaines de mètres pour d'abord observer le lieu d'un point reculé et discret. Voir s'il y a du mouvement, identifier les potentielles menaces. Si je n'vois rien, j'approcherai pour entamer une fouille et clarifier la situation, sinon, j'aviserai selon la dite menace. Soit chercher du renfort, soit la neutraliser.

Concis dans ses paroles déformées par l'accent Kazejin, l'Okunote préférait l'efficace à l'agréable, loin d'être un adepte des longs discours inutiles. L'enfant des dunes ne se montrait bavard qu'en présence de ses amis, et il n'en avait qu'un, absent aujourd'hui. Cette mission les séparait d'ailleurs pour la première fois, rien d'étonnant lorsque l'on savait que Yugure comptait rejoindre l'unité spéciale diplomatique et non le Shishiza.

L'énumération entreprise par le représentant de clan fit voyager les prunelles aux reflets violacées du balafré jusqu'à lui. S'il ne mentait pas, le panel que couvrait son supérieur était plus qu'impressionnant. L'Okunote avait presque honte de répondre après cela, bien plus limité quant à ses domaines maîtrisés. Fraîchement promu Genin, faisant partie de la génération de l'hiver dernier, il n'en était encore qu'aux prémices de son répertoire shinobi.


- J'ai une affinité particulière pour la foudre ainsi que la limaille de fer. J'm'y connais aussi en Fuinjutsu. Pour l'instant, je peux me défendre au corps à corps ou à distance, mais je n'ai pas d'autres capacités particulières. Enfin, j'peux parfois utiliser mon Satetsu pour entraver ou de manière utilitaire, si besoin.

Bien moins polyvalent que son accompagnateur, le Kazejin pouvait tout de même être fier de ses récents progrès. En sortant de l'académie cet hiver, son travail acharné lui avait permis d'atteindre un niveau correct en quelques mois seulement, ne lésinant jamais sur les efforts pour exploiter un maximum son jeune potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] Empty
Sam 4 Juil 2020 - 1:26
Sans prêter la moindre attention à l'accent qui révélait l'origine de son camarade, le rouquin qui cherchait toujours une certaine efficacité dans ses missions et ses actes de manière générale lança le départ sans plus se formaliser du manque de formes du jeune homme dans les présentations. Ils purent voyager ainsi quelques heures avec le vent comme compagnon sonore avant que la conversation ne reprenne. À sa demande, Senken lui exposa son idée de la situation et de comment l'aborder. C'était plutôt prudent, même si Ashitaka aurait émit un doute sur la première distance. Toutefois, ils n'étaient en aucun cas en danger, aussi ne prit-il pas la peine de lui faire se questionner sur la proximité qu'il envisageait. Ou alors peut-être était-il simplement peu doué pour les estimations et la distance qu'il se figurait en parlant de quelques dizaines de mètres était plus proche de la centaine voire plus. Le Borukan serait donc fixé une fois sur place. En tous cas, rien de totalement aberrant pour l'instant.

« Très bien. »

Sans plus de commentaires pour l'instant, Ashitaka enchaîna sur les capacités qu'il recelait, prêt à écouter celles du genin. Il ne s'attendait à vrai dire à rien. Il savait qu'il avait à faire à un débutant. S'il avait déjà des pistes pour avancer, pour s'améliorer, alors c'était parfait. Cela aiderait sans doute son sensei en temps voulu. Mais pour l'heure, ce qu'il lui présenta ne lui donnait pas de raison de rougir. Tout shinobi passait par ce point.

« Je vois, c'est bien d'avoir plusieurs capacités qui te permettent de te défendre d'un maximum de situations. Beaucoup de jeunes privilégient l'attaque, trop fougeux. Ils en oublient que la mort peut survenir très vite pour qui n'est pas préparé. Tes entraves sont momentannées ou tu peux les laisser en place un moment, comme peuvent le faire les utilisateurs du doton par exemple ? Si on a plusieurs personnes à arrêter, ce sera à prendre en compte par rapport aux précautions à prendre. »

Continuant cet échange, Ashitaka avançait sans spécialement prendre des précautions, laissant à son collègue le soin de se prémunir lui-même des dangers supposés qu'ils pourraient rencontrer. La zone était de toute façon bien sécurisée et il ne doutait pas que rien ne les surprendrait de bien dangereux, en tous cas pas pour eux, deux shinobis.

Après quelques heures supplémentaires, ils arrivaient enfin sur place. Le Jônin aux cheveux roux arrêta dès lors d'avancer, alors qu'ils n'étaient plus qu'à un kilomètre des lieux. À partir de maintenant, c'était à Senken de prendre la tête et de dire ce qu'il pensait. Il lui laissait désormais carte blanche, c'était une occasion pour lui de se montrer comme étant capable de progresser. Et un bon test pour voir s'il était bientôt prêt à devenir membre du Shishiza.

_________________
[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Okunote Senken
Okunote Senken

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] Empty
Dim 5 Juil 2020 - 17:13
Tandis que ses bonds s'enchaînaient entre les différentes branches d'arbres peuplant la forêt, Senken restait attentif aux paroles du Jônin l'accompagnant pour cette mission. En effet, malgré sa fierté et sa confiance en soi, le manipulateur de limaille sentait que le rouquin pouvait lui apporter une expérience qui lui manquait encore. Ça ne lui coûtait rien d'écouter le Borukan, visiblement soucieux d'en apprendre plus à son sujet. Peut-être allait-il même faire un rapport de ses capacités au Shishiza ? Conscient du grade d'aspirant qui lui tendait les bras, si Ryoko tenait parole, le balafré ne comptait pas décevoir son supérieur.

- Je ne fais pas cette erreur, la survie passe avant tout. Puis les meilleures défenses ouvrent de potentielles failles chez l'adversaire, permettant des contre-attaques bien plus efficaces que certains Jutsu offensifs.

Si le Genin disposait bien d'une spécialité, à l'échelle de son niveau encore très bas, c'était la défense. Que ce soit au corps à corps ou à distance, ses réflexes couplés à son arsenal shinobi le couvrait efficacement lors d'un combat.

- Momentanées, car la limaille redevient toujours poussière si je ne continue pas d'infuser mon chakra à l'intérieur. Cependant, j'ai amené avec moi une bobine de fil d'acier si jamais.

Cet objet commun lui avait déjà permis d'attraper quelques brigands lors d'une mission précédente, prouvant son efficacité sur des civils. Normalement, si le rang de la mission correspondait bien à la menace évaluée par le village caché de la Roche, il devrait suffire pour celle-ci aussi. Toujours attentif aux alentours, le binôme continua de suivre la direction indiquée par leur carte, jetant quelques coups d’œils à leur boussole pour rectifier le cap de temps en temps.

L'arrivée se fit silencieuse. Passé devant car conscient qu'il devait prendre les initiatives, Senken leva la main pour intimer le silence à son compagnon. C'était la première fois qu'il se comportait en chef d'escouade, se reposant normalement sur le leadership naturel de Yugure, bien plus ouvert à ce type d'exercice. Mener des troupes n'intéressait pas le balafré, mais le rouquin ne s'assurait que du bon déroulement de la mission et de l'escorte, pas de son accomplissement. Il lui avait bien fait comprendre.


- On va faire le tour par l'orée de la forêt, en restant en hauteur pour se couvrir grâce aux feuillages. Une fois qu'on aura fait le tour jusqu'à là-bas, on restera pour surveiller l'entrée. Une heure, puis s'il n'y a rien, on inspecte les lieux.

Il s'exprimait de façon claire et concise, à voix basse, laissant son éternelle efficacité signer ses mots. On sentait que l'enfant des dunes se concentrait uniquement sur l'accomplissement de son objectif, rien d'autre. Accompagné du Jônin, le plus jeune commença alors à mettre en exécution son plan d'observation en entamant son contournement du bâtiment par la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] Empty
Lun 14 Sep 2020 - 3:54
Hochant la tête pensivement en écoutant le raisonnement du kazejin, il ne put s'empêcher de penser que ce dernier était plutôt mature pour avoir ce genre de pensées. Lui-même était plutôt porté sur l'offense, bien qu'il s'était spécialisé dans les combats de groupe. Affronter une dizaine de personne, voire une armée entière, il en était capable. Il se débrouillait cependant moins bien en face à face, comme avaient pu le démontrer ses deux duels. Il comptait par ailleurs exploiter la glace sur laquelle il travaillait depuis la Résonnance pour pallier à ces faiblesses, puisqu'il savait que les monstres qu'ils allaient devoir affronter seraient plus puissant qu'eux sur de nombreux points.

Lorsqu'il lui expliqua que ses entraves étaient momentannées, Ashitaka prit un instant pour réfléchir avant de répondre. C'était assez prévisible après tout, la limaille n'était pas l'outil le plus convénient pour les structures à long terme, au même titre que le yôton. Plus proche des liquides que des solides, leurs deux capacités principales avaient cela de particulier qu'elles jouaient un peu sur les deux terrains, bien que chacune à sa manière.

« Très bien, j'ai moi aussi le matériel nécessaire. Il faut juste espérer qu'ils ne soient pas deux cent et ça devrait aller. »

Souriant légèrement, il continua d'avancer avec le genin jusqu'à ce que ce dernier ne commence à lui donner des indications. L'écoutant alors avec attention, il hocha la tête simplement, ne lui donnant pas son avis ouvertement pour l'instant. Il se contentait de faire travailler sa mémoire, commençant la liste des détails qu'il serait intéressant à pointer au jeune homme à la peau hâlée par le soleil à la fin de ce test en conditions réelles.

« Compris. »

S'exécutant alors après avoir répondu sur le même ton et à même hauteur de voix, gardant les mêmes codes qu'avait implicitement indiqué l'Okunote, le Loup traversa le bois avec son camarade sans bruits, attentif aux alentours. Il ne l'avait pas vu faire de mudras, il n'avait donc probablement pas utilisé de technique préalable, mais il n'était pas senseur après tout, ce n'était donc pas quelque chose de surprenant. Plutôt que de ne rien faire, il choisit alors d'utiliser la position choisie par Senken pour se faire son propre avis sur la situation via une technique simple qui lui permettrait de savoir avec précision qui était présent dans la zone normalement abandonnée.

Concentré sur les informations qu'il reçut ainsi, il dénombra une trentaine d'âmes situées çà et là. La plupart se trouvaient sous la surface du sol, sans doute dans une cave, tandis que cinq sources chakratiques se trouvaient réparties dans différents bâtiments, au rez-de-chaussée. Seule deux d'entre elles étaient côte à côte. Il ne pouvait pas suivre les mouvements avec cette méthode, mais il était assez certain de la situation actuelle avec ce bref regard. Il y avait bien une activité suspecte avec les vingt cinq signatures en sous-sol, sans doute une manufacture cachée.

Restant silencieux cependant, Ashitaka laissa passer l'heure pendant laquelle aucune des sentinelles ne sembla daigner quitter son poste. Rien ne se passait, il attendit donc la décision de Senken. C'était lui qui était en charge, restait maintenant à savoir ce qu'il désirait faire et comment il comptait aborder le problème s'il tombait devant. Le rouquin avait des solutions peu importe ce qu'il proposerait, le souci n'en était déjà plus un à ses yeux maintenant qu'il était totalement identifié. Ne restait qu'à voir comment il serait régler par l'Okunote encore genin qui souhaitait devenir chunin et rejoindre le Shishiza.

Technique utilisée:
 

_________________
[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563

[C/Libre] Trafics urbains [PV. Senken]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: