Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Histoire du passé [Okiko]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Histoire du passé [Okiko] - Page 2 Empty
Mar 22 Sep 2020 - 12:31
Contrairement à son élève de la journée, Okiko n'avait aucun mal à fermer les yeux et à se concentrer afin de concentrer son chakra au centre de sa poitrine. Il ressentait tout les éléments se partager le point névralgique de son corps sans problème, il avait réussi à maîtriser à son summum son chakra élémentaire pour en faire quelque chose de fort et non pas une faiblesse. Mais, cela n'était pas à la portée de tous, le Yamazaki avait été baigner dans la méditation depuis qu'il était arrivé à la Cité Ancestrale.

Sa méditation lui permettait de se recentrer sur ses objectifs, qui désormais n'étaient plus inconnus pour les instances kirijines, Okiko en avait explicitement parlé à l'Ombre : il devait éliminer l'Homme au Chapeau, quand bien même il devait y laisser sa vie.

La méditation n'était pas donné pour tout le monde, il sentait que Haise n'était pas doué pour cela et ce-dernier lui expliqua alors qu'il avait du mal à contenir la flamme au centre de sa poitrine.

— Car tu n'es pas assez concentré, la méditation et le calme en toi doit être à son paroxysme si tu veux réussir cette étape. Vide ton esprit entièrement, ne pense à rien d'autre que le calme et la zénitude. Travaille ta respiration, comme ça.

Okiko, toujours en position tailleur et les yeux fermés, se mit à respirer plus doucement, régulant celle-ci plutôt aisément. Il lui montrait comment bien gérer sa respiration pour mieux se gérer lui-même, la respiration était maître de tout finalement et lorsque l'on savait régler cela, il était bien plus facile de se contrôler. Notamment la fameuse flamme dont il parlait.

_________________
Histoire du passé [Okiko] - Page 2 J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

Histoire du passé [Okiko] - Page 2 Empty
Mar 22 Sep 2020 - 23:24


La zénitude, voilà donc un concept qu’il ne connaissait pas vraiment, mais qui saurait possiblement l’aider pensa-t-il alors qu’il avait tout lâché pour ne pas retourner dans le gouffre de la perte de contrôle. Observant dès lors la démonstration du fameux Okiko, celui-ci n’était certainement pas la personne la plus pédagogue, mais ses mots et paroles étaient riches en sens. Positionnant ainsi tous les facteurs de succès, le Sakkaku, relativement avancé dans tout ce qui avait attrait à l’introspection n’eut aucun mal à y détecter ce qu’il devait ajouter à sa propre routine afin de reprendre le contrôle.

Après tout, depuis qu’il avait cessé de se concentrer, il s’était rendu compte de plusieurs éléments. En premier lieu, il avait perdu totalement le contrôle sur le reste des éléments comme sa respiration. L’espace d’un instant, on aurait dit qu’il avait abandonné la pluralité de ses aptitudes pour ne se concentrer que sur un seul et unique élément, comme s’il souhaitait porter une attention sélective à cet élément. En second lieu, il ne faisait pas totalement le vide, pour se concentrer sur la visualisation de quelque chose de précis qui n’avait pas forcément lieu d’être… Puis finalement, il devait reprendre contrôle de son esprit, élément dont il n’était pas totalement en contrôle lorsqu’il se concentrait sur cet élément.

-Je comprends mieux.... Je vais tenter de me concentrer sur ma respiration et faire le vide, ça devrait déjà m’aider à atteindre un calme avant de malaxer mon chakra…

Posant un doigt pensif sur son nez, il avait soudainement l’impression qu’il venait possiblement de mettre le doigt sur quelque chose de plus important, comme si son intuition lui indiquait une voix à entreprendre… celle des techniques de respiration…

-Prenant le temps de calmer sa respiration, Haise décida de fermer les yeux, faisant le vide total dans tout ce qui pouvait bien se passer, l’atmosphère autour de lui, ses pensées, craintes, incertitudes pour ne laisser qu’une seule et unique chose, le néant. Malgré tout, ne pouvant se concentrer sur un vide total, il avait décidé d’utiliser sa respiration comme guide, la maintenant à un niveau adéquat et similaire.

Développant par le fait même une routine certaine, une vingtaine de minutes s’étaient écoulées tandis qu’il avait perdu la notion du temps, ajustant et calibrant sa respiration au fur et à mesure qu’il trichait sur son rythme jusqu’à atteindre une vitesse de croisière. Confortable, il prononça quelques mots :

-Je réessaye.

Dès lors, il ajouta une énième variable à l’équation, commençant dès lors à malaxer son chakra alors qu’il utilisait sa respiration pour canaliser ou plutôt pour encadrer le moment. Voyant dès lors qu’il y arrivait beaucoup mieux que précédemment, le Sakkaku se sentait soudainement prisonnier d’un tourbillon dont il avait la totalité des commandes. Ressentant dès lors une montée d’énergie soudaine, tant par l’intensité que par la consistance, il reconnaissait certains éléments, un peu comme lorsqu’il maîtrisait la lumière.

Procédant par phénomène de visualisation, plus il croyait en ses créations lumineuses, plus elle avait de chances d’exister, ce qu’il apprenait de mieux en mieux à utiliser sous une autre forme. Beaucoup plus physiques, mais beaucoup plus sensoriels, tous ses sens s’affairaient à maintenir cette respiration.

Inspirant et expirant aux bons moments, son chakra en devenait soudainement brûlant, comme s’il avait soudainement compris de quelle manière canaliser sa puissance sans forcément la laisser prendre contrôle de son corps.

Étrangement, tout était une question de liberté dans un environnement contrôlé qui pour le moment était le centre de son corps, ni plus ni moins.

Bien que le tout lui prenait visiblement beaucoup de temps, on pouvait y voir un jeune homme concentré qui n’avait aucune difficulté à se dépasser. N’ayant pas besoin d’encouragement, il n’avait besoin que d’un guide pour ce moment.

-J’arrive à mieux comprendre en quoi ma respiration peut m’aider à mieux malaxer mon chakra et je pense qu’après beaucoup de temps, pouvoir stabiliser mon chakra avec ma respiration pour le concentrer au centre de mon corps…

Gardant toujours les yeux fermés, il arrivait dorénavant à parler après plusieurs minutes d’exercices.

-Quelle est la prochaine étape à incorporer à cet exercice pour réussir maintenant ?

Signalant à Okiko qu’il était prêt pour la suite, on pouvait voir qu’il était loin d’être un maître dans cet art par la durée nécessaire qu’il lui fallut avant d’entrer en symbiose avec ses sens et son organisme. Pourtant, il avait réussi à le faire…

Parcourant ainsi ce marathon avec volonté, il ne se précipitait aucunement vers l’arrivée, préférant se concentrer sur le parcours pour en comprendre toutes les particularités afin de mieux l’appréhender, encore et encore jusqu’à ce qu’il puisse se dépasser continuellement en le réalisant, telle était sa vision et sa manière de procéder.


_________________
Histoire du passé [Okiko] - Page 2 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Histoire du passé [Okiko] - Page 2 Empty
Mer 23 Sep 2020 - 10:58
Le jeune kirijin avait décidé d'arrêter de stopper sa concentration et regardait alors le genin tenter de mettre en oeuvre les consignes qu'il venait de lui donner. De ce qu'il pouvait remarquer, c'était qu'il avait énormément de mal à se concentrer, à canaliser cette force intérieure tout en maîtrisant sa respiration. Mais, cela aurait été trop facile s'il y arrivait en un clignement d'oeil. Okiko avait mis quelques temps, également, à maîtriser au mieux sa respiration et pouvoir se concentrer au maximum.

Rien arriver sans effort et travail, de toute manière. La clé était la respiration, mais le Yamazaki se disait qu'il ne devait pas trop guider Haise, qu'il devait réussir aussi à trouver la solution seul. C'était comme ça que les maîtres gardiens lui avaient appris à maîtriser ses éléments, lorsqu'il était encore à Hikari.

Après bien de longues minutes d'effort et de concentration, Okiko constata qu'il gérait déjà un peu mieux sa respiration que précédemment. C'était déjà un plus pour la réussite de cette technique de haut rang, il fallait l'avouer.

Enfin, Haise prit la parole pour demander la suite des choses.

— Tu vois, la respiration fait parti intégrante dans la maîtrise d'une technique et même dans la création. Tu devras t'entraîner quotidiennement afin que celle-ci se fasse plus naturellement.

L'Élémentaire n'avait par exemple pas besoin d'autant de temps pour gérer sa respiration. Cela se faisait rapidement, une poignée de micro secondes.

— Maintenant, tu peux visualiser la technique. La pluie de flamme, mais avant... Tente de refaire la Boule de Feu, tu verras la différence que cela porte avec une respiration bonne.

Restant en tailleurs, Okiko observa le Sakkaku, il était presque arrivé au bout...

_________________
Histoire du passé [Okiko] - Page 2 J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

Histoire du passé [Okiko] - Page 2 Empty
Jeu 24 Sep 2020 - 5:19


Écoutant attentivement Okiko, le Sakkaku commençait à faire des liens qu’il n’aurait pu faire auparavant sans être un minimum guider par cet homme. Lui qui semblait avoir un lien inné pour la maîtrise des éléments était clairement plusieurs niveaux au-dessus de lui lorsque venait la nécessité de maîtriser ou de manipuler des éléments. Mieux encore, cette fameuse piste de réflexion sur la respiration lui offrait soudainement de nombreuses possibilités auxquelles il n’avait jamais réfléchi par le passé.

Le rendant ainsi mieux équipé pour la suite de cet apprentissage, il comptait définitivement incorporer cet entraînement dans sa routine personnelle jusqu’à ce qu’il arrive à mieux maîtriser celle-ci dans toutes les facettes de sa vie… Après tout, peut-être était-ce la clé pour qu’il évolue davantage , qui sait ?

-Intéressant, je vais l’incorporer à ma routine pour en voir les effets. Merci des conseils.

Se positionnant dans une direction vers laquelle il n’y avait pas ou très peu d’obstacles, le Sakkaku plongea de nouveau dans un état de tranquillité, calibrant sa respiration avec un peu plus de contrôle et de vitesse cette fois-ci.

Sentant dès lors un tourbillon chakratique se former au milieu de son corps, il gonfla ses poumons de manière à nourrir cet organe de tout le chakra nécessaire. Puis, en effectuant quelques mudras, il accéléra de manière relativement brutale la puissance du tourbillon de chakra. Transformant ainsi la source importante de chakra en flammes, un puissant orbe de chaleur perça ses lippes avec cette fois-ci beaucoup plus de contrôle et de vigueur. Étrangement, contrairement à d’habitude, Haise n’avait aucun mal à maintenir sa technique et la constance de celle-ci, signe que son endurance n’était plus réellement aussi défaillante qu’elle ne l’avait jadis été par le passé.

Pour la première fois, il comprenait beaucoup plus le mécanisme de cet élément alors qu’il avait vu une nette amélioration dans son état, mais aussi dans son efficacité à produire des flammes après avoir maîtrisé sa respiration.

Ne se sentant même pas essoufflée, seule sa diminution en chakra témoignait des efforts qu’il venait de déployer, phénomène qui lui arracha un sourire masqué sous de nombreuses années sans forcément sourire.

-Il est vrai que ça apporte une grande différence… Merci Okiko … Maintenant, je vais tenter d’effectuer la fameuse technique, mais je doute que j’y arrive du premier coup.

Or, cette fois-ci, il était sûr qu’il arriverait au moins à créer la forme de sa technique. Après tout, tant qu’il avait le contrôle, il pouvait reproduire une version miniature de la technique adverse pour ensuite décliner de plus en plus de puissance au fur et à mesure qu’il deviendrait à l’aise avec une telle technique.

Lui nécessitant toutefois un bon moment pour atteindre une zone de concentration digne de ce nom, une vingtaine de minutes s’écoulèrent, lui permettant de reprendre contrôle de sa respiration, mais de surtout bien contrôler le chakra dans son corps. Puis, visualisant de manière continue une sphère éclatant en de nombreux jets, il eut l’espace d’un instant, l’impression qu’il allait réussir.

Positionnant sa jambe sur la gauche afin d’avoir plus de stabilité et d’équilibre, il inspira profondément pour nourrir sa technique de suffisamment de souffle pour la manifester. Imitant dès lors les mudras que Okiko lui avait montrées, la lenteur de ceux-ci par rapport au chakra qu’il fallait dans son organisme manquait clairement d’efficacité, mais il arriva au bout de la chaîne. Dès lors, alors que ses yeux étaient fermés, il imagina une de ses techniques, mais en changea la nature.

Crachant dès lors de nombreuses boules de feu en direction du ciel, elles redescendirent en direction de la zone ciblée, imitant la fameuse pluie de météorites enflammées. Toutefois, au lieu de brûler tout ce qu’elles touchaient, elles se dissipèrent sans avoir un impact marquant, un peu comme leur taille qui trahissait le manque de puissance qu’ils avaient. Que lui manquait-il ? Du souffle ? De l’efficacité entre ses mudras et le gonflement de ses poumons ? Du chakra ou du contrôle ?

Reprenant son souffle, Haise avait plutôt l’impression d’être passé proche de s’étouffer, signe qu’il devait commencer les mudras un peu plus tôt. Si faire plusieurs éléments en même temps n’était pas toujours facile, il commençait à comprendre les subtilités d’une telle technique par rapport à ses autres techniques.

-Mhmm, je pense que j’ai perdu trop de chakra en voulant visualiser la forme, ce qui en a affecté la puissance, surtout vu que j'ai terminé mes mudras trop tard en fonction de ma prise de souffle. Je vais tenter de commencer mes mudras beaucoup plus tôt quitte à être un peu plus maladroit dans mon contrôle puisque je pense pouvoir compenser par ma visualisation de la technique. Ensuite, ça devrait aller nettement mieux, je pense.

Prononçant ses quelques paroles pour sonder l’esprit de son tuteur sans s'attendre à ce qu’il lui donne toutes les réponses, on pouvait nettement voir une facette moins flemmarde chez le Sakkaku qui se livrait corps et âme à ce type d’apprentissages… Il y était presque, il ne lui manquait que quelques éléments selon lui.

_________________
Histoire du passé [Okiko] - Page 2 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Histoire du passé [Okiko] - Page 2 Empty
Mar 29 Sep 2020 - 22:09
La respiration était primordiale selon lui, elle avait permis au jeune gardien élémentaire de pouvoir maîtriser ses éléments mais également de pouvoir parfois faire le point sur lui-même ainsi que ses ambitions et différents objectifs. Haise semblait vouloir participer à cette action, décidant alors d'incorporer la maîtrise de sa respiration à sa routine.

Le Yamazaki resta en tailleur observant avec minutie ce que faisait son élève et adversaire de la journée. Il s'agissait là d'une technique compliquée à apprendre, cependant Okiko ne pouvait pas douter une seule seconde du Sakkaku. Il avait un certain potentiel qui ne demandait seulement qu'à n'être peaufiner désormais.

Il tentait alors de maîtriser la technique du mieux qu'il pouvait et Okiko constatait déjà l'évolution grandissante énorme du jeune genin, et cela seulement grâce à la respiration. Mais, malheureusement pour lui, une technique de ce niveau ne prenait pas deux jours pour être apprise, et elle ne demandait qu'à être perfectionnée.

— Haise, tu as le potentiel pour maîtriser cette technique, je n'en doute pas une seule seconde... Mais celle-ci ne se fera pas en seulement une journée d'effort, il te faudra travailler ta respiration et tenter chaque jour de visualiser et effectuer cette technique.

S'il mettait cela dans son quotidien, il allait réussir, par ailleurs, le genin arrivait à déceler les manques dans ce qu'il faisait, dans ces actions, c'était là une qualité qui était indéniable pour progresser.

_________________
Histoire du passé [Okiko] - Page 2 J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

Histoire du passé [Okiko] - Page 2 Empty
Lun 19 Oct 2020 - 2:53
Écoutant les paroles d’Okiko, Haise avait maintenant tous les éléments qu’il lui fallait pour maîtriser cette technique. Ainsi, il comptait bel et bien prendre le temps qu’il avait devant lui pour être en mesure de la parfaire de manière à avoir un contrôle adéquat de celle-ci.

-Merci beaucoup Okiko pour cette technique. Je pense avoir compris de quelle manière elle fonctionne, il me faudra juste pratiquer mon souffle et mon contrôle le temps d’arriver à la résultante qu’il espérait obtenir.

Ainsi, Haise poursuivit son entrainement sur de nombreux jours, naviguant entre le contrôle de son souffle & le contrôle de son chakra. Atteignant rapidement un rythme de croisière, il arrivait à déployer la technique avec peu de force, ce qui témoignait de son amélioration lorsqu’il tentait de contrôler la contrôler. Puis, peu à peu, il put accroître son aptitude à contenir de l’oxygène dans ses poumons de manière à l’utiliser pour nourrir cette technique, mais aussi bien d’autres techniques.

Représentant une des seules techniques de haut niveau qu’il maîtrisait sur cet élément, il comprenait dorénavant le motif pour lequel cette technique était aussi dangereuse, voire dévastatrice. Pourtant, elle était ridiculement pratique sachant qu’elle venait de lui ouvrir la porte sur de nombreuses possibilités rien qu’en prenant en considération l’angle d'amélioration qu'il venait d'apprendre sur l'amplification de ses flammes. Le tout résulta sans grande surprise sur la maîtrise complète des astéroïdes enflammés.

Ainsi, alors qu’il s’était présenté en terrain inhabité, Haise avait pris le temps de composer quelques mudras avant de prendre un souffle important. Malaxant son chakra avec force et vigueur, d’un bref geste, il déploya une gigantesque sphère dans les airs. Incendiaire, la technique ne tarda pas à se décomposer pour reproduire l’image qu’il avait visualisée dans son esprit avec tant de vigueur et d’ardeur.

Dès lors, une quantité importante de flammes se dispersa, venant brûler plus ou moins tout ce qu’il y avait autour dans un rayon plus ou moins contrôlé. Explosant ainsi telle une pluie de météorite se décomposant, il put apercevoir après tant d’essais et d’erreurs la reproduction la plus fidèle d’une technique qu’il semblait avoir maîtrisée malgré lui.

Ainsi, prenant le temps de reprendre son souffle, il essuya son front, satisfait d’avoir une nouvelle arme au sein de son arsenal. Secondant sa première technique de zone, celle-ci était ridiculement, plus avantageuse due à la manière dont elle se déployait. Ainsi, si d’un côté il avait une technique concentrée, de l’autre, il avait une technique dispersée. Complémentaire, bien qu’Haise allait probablement très rarement l’utiliser, celle-ci pourrait possiblement lui être utile s’il venait à rencontrer une situation dans laquelle il était entouré de nombreuses menaces.
Spoiler:
 

_________________
Histoire du passé [Okiko] - Page 2 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Histoire du passé [Okiko] - Page 2 Empty
Lun 19 Oct 2020 - 10:27
Pensant sincèrement ne pas être un bon professeur, Okiko avait su trouver les mots pour expliquer à son élève de ces derniers jours à maîtriser cette technique. Concentration, respiration et méditation étaient surtout maître d’ordre pour maîtriser cette technique d’un assez haut niveau.

Okiko lui expliqua une dernière fois qu’il devait tout faire pour progresser sur ce côté là avant de pouvoir réussir à créer parfaitement cette technique. Il avait tenté ce qu’il pouvait pour lui permettre d’être un meilleur shinobi, complet avec un joli panel techniques. L’Hikariton permettait ainsi pas mal de choses s’il réussissait à le maîtriser à la perfection.

Le Kirijin se leva et décida de s’en aller en voyant que son enseignement était terminé. Il ne pouvait plus le conseiller, tout était révélé. Toutefois, le chûnin décida de revenir à plusieurs reprises sur les jours suivants afin de constater les progrès intéressant du manipulateur de la Lumière.

Il réussissait.

_________________
Histoire du passé [Okiko] - Page 2 J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017

Histoire du passé [Okiko]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: