Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Débat sans négociations | Raizen
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 20:21 par Sharrkan

» Le démon de l'épée [PV Mikoto Taiyō]
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 20:18 par Narrateur

» 2/06. Naragasa et Hokkyokusei
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 19:37 par Gozan Arukisa

» 2/05. Le Conservateur
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 19:31 par Le Conservateur

» 冒涜 Profanation
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 18:53 par Kogami Akira

» Absences Hanae/Zeref/Seika
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 15:02 par Shinrin Funka

» 1/05. Un homme parmi d'autres
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 14:41 par Sendai Hanae

» 1/06. L'Ombrelle
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 14:23 par Dieu du Ciel

» 1/04. Fuir l'inconnu
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 14:21 par Dieu du Ciel

» 1/03. A la recherche du fiancé
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] EmptyAujourd'hui à 14:21 par Dieu du Ciel

Partagez

Un repas à un million de ryôs [GOZEN]

Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 12:46
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

La nuit était tombée sur Urahi, la belle avait vécu une journée riche en émotion suite à son entrevue avec le Lieutenant Shinrin Shinpachi, mais elle était maintenant officiellement une soldat de l’Empire du Feu. La jeune femme allait vivre sa deuxième nuit à la Capitale, mais la première en tant que membre de l’Empire.

Le ventre de la Kunoichi s’était mis à gargouiller et cette dernière n’avait rien à manger dans le baraquement où elle se trouvait. L’Explosive avait expliqué à la Retsu qu’elle pourrait trouver tout ce dont elle avait besoin dans les rues et ruelles commerçantes. Néanmoins, la Lieutenante ne s’était pas montrée très précise concernant ce point, elle aussi débutait dans le domaine du tutorat et Senjumaru était comme une enfant, il fallait tout lui expliquer. Mais la dernière survivante de l’île Burakkuairando décidait de se débrouiller par elle-même, elle ne se trouvait pas plus bête qu’une autre et était certaine de réussir.

Celle qui possédait une longue chevelure violacée quittait le lieu où elle dormait afin de gagner les rues animées de la Capitale. Bien que la nuit soit tombée, il y avait du monde qui arpentait, riait, parlait. C’était un véritable choc des cultures pour la belle qui n’était pas habituée à autant de bruit. Pendant plusieurs mois, elle avait vécu seul avec pour unique compagnie le bruit des vagues s’écrasant sur les côtes obscurs de son îlot natal. Les sens de la Kunoichi étaient en plein éveil, son odorat humait avec plaisir les centaines de saveurs qui fumaient autour d’elle. Elle ne savait pas par où se diriger, mais son choix se portait sur une petite échoppe avec quatre siège dont un était vide. Senjumaru décidait de s’assoir sur le siège vacant entre deux hommes.

« Bonsoir, j’aimerai manger. » Disait-elle avec une voix timide et ne sachant pas trop comment s’y prendre.
« Bonsoir, naturellement. Quel taille pour le bol ? Petit, moyen ou grand ? » Demandait le chef cuisinier.
« Euh … le grand. »
« Cela fera 1000 ryôs. »

La guerrière ne savait pas à quoi cela correspondait que 1000 ryôs. Elle savait juste que les ryôs était un petit objet en métal doré, les deux Lieutenants qu’avait rencontré la Kunoichi lui en avaient parlé succinctement. Lorsqu’elle fut officiellement intégrée dans les rangs de l’armée du Teikoku, cette même armée lui avait doté d’une bourse contenant justement des ryôs. Senjumaru attrapait donc cette dernière et la posait sur le comptoir.

« Voilà 1000 ryôs ! » Disait-elle avec entrain.

La Retsu était fière, car elle venait de trouver de la nourriture, le problème était qu’elle venait de déposer non pas mille, mais un million de ryôs sur la table. Le cuisinier n’en revenait pas, il ne savait pas si il avait face à lui un piège ou une femme faible d’esprit, mais il optait pour la seconde option.

« C’est parfait, 1000 ryôs et un grand bol pour cette bêt… belle jeune femme. » Il s’était rattrapé de justesse et sa main se dirigeait rapidement vers la bourse pleine.

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 15:44
Les épices, l'odeur de viande grillée, la joie de vivre de la plus part des habitants, ce n'est que très rarement que le Guerrier Élémentaire se rend au centre de la capitale du Feu, là où la vie est la plus animée. Après tout, depuis maintenant de nombreux mois, l'homme passe le plus clair de son temps aux camps d'entrainements pour apprendre, enseigner ou tout bonnement s'entrainer. Même si à côté, il est éternellement en mission pour le compte de l'unité impériale. Des missions ... se devant être les plus discrètes possibles. Toute cette pression, il aimerait ne plus la ressentir. Cependant, il se doit d'exécuter la volonté de l'Empire, car il le veut.

Découvrant les nombreuses échoppes qu'offrent les rues commerçantes d'Urahi, le Balafré ne sait où aller. Lui qui depuis de nombreux mois n'est donc plus venu en ces lieux depuis, donc, un certain temps. Entre les stands spécialisés, les commerces ambulants et les maisons de joies offrant également le repas, le lieutenant recherche un lieu où pouvoir se nourrir ne coûte pas un bras. Il y a cet endroit, où seulement quatre personnes peuvent prendre place, qu'apprécie l'homme. Son chef s'amuse à arnaquer les nouveaux venus mais sa nourriture est foutrement bonne.

Et bien décidé à ne pas passer la nuit à chercher le lieu où il pourrait se débecter d'un bon repas, l'Uzumaki se rend chez le Chef Sagi, l'Embobineur.

Pour ne pas usurper à sa légendaire réputation, Sagi fait ce qu'il sait faire de mieux, embobiner les touristes. Et pour ne pas échapper à la légende, il profite d'une erreur faite par une cliente pour se faire de l'argent. Cette pauvre femme n'y a pas fait attention mais au lieu de donner mille ryôs pour son met, elle en a donné un million. Une faute laissant rêveur le Chef. Mais aujourd'hui, Gozen ne laissera pas passer, il commence à connaitre le bougre.

« Et bien, tu n'as pas changé Sagi, toujours à arnaquer les touristes et une femme en plus. Fais dont preuve d'un peu de bienveillance et conduit toi en gentleman veux-tu ? Rends lui son argent. Je lui paye tout ce qu'elle commandera ce soir. Et ne m'arnaque pas ... »

Un sourire en direction de la jeune femme alors qu'il passe les bandes de tissus faisant guise de porte à l'échoppe et l'homme à la chevelure ébène prend place sur le dernier siège, aux côtés de la demoiselle. Une chance pour elle que l'Uzumaki passait par là.

« Et pour moi ce sera un bouillon d'épices avec un plat de brochette de boeuf au fromage s'il te plait ! »

Un bon repas, peut-être en bonne compagnie ? Qui sait.

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 17:01
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

Le cuisinier tel un rapace fondait sur sa proie et plus particulièrement sur la bourse généreuse de la femme à la chevelure violacée. Néanmoins, le piège ne durait que quelques secondes puisqu’un homme intervenait en faveur de la belle. L’inconnu sommait le chef de cuisine de restituer la bourse de la Kunoichi et qu’il devrait avoir honte d’arnaquer cette dernière. La Retsu ne comprenait pas ce qui était en train de se passer sous ses yeux. Elle ne voyait pas où était le mal dans cette histoire. Néanmoins, elle avait eu pour résultat la restitution de la forte somme de la nouvelle arrivante dans l’Empire du Feu. Le sauveur de la bonne fortune de Senjumaru s’installait à côté de cette dernière et il informait que c’était lui qui payerait la note pour la guerrière.

Celle qui maniait le sable noir comme personne avec sa main gantée attrapait la bourse en tissu que tendait le cuisinier et elle remettait cette dernière là où elle se trouvait. L’inconnu à la chevelure ébène affichait un sourire à la trentenaire et informait l’homme derrière le comptoir qu’il n’avait pas intérêt à l’arnaquer lui aussi, puis il passait commande. Par sa facilité, la jeune femme comprenait qu’il était un habitué des lieux, de plus elle n’avait rien compris aux demandes de l’individu, ces mets elle ne les connaissait pas alors il lui était difficile de les demander.

« Je suis la Soldat Retsu Senjumaru ! Je suis arrivée à la Capitale il y a deux jours de cela en compagnie de la puissance Lieutenance Chôkoku Tomoe ! Enchanté ! » Lançait-elle avec entrain.

La Kunoichi observait son interlocuteur et elle remarquait l’importante cicatrice qu’il avait sur le front. La native de l’île reculée et mystérieuse de Burakuairando n’avait jamais vu telle marque. Comment s’était-il fait cela ? Cette question brulait les lèvres de la jeune femme et ni une ni deux elle lui posait la question avec une innocence qui lui était propre.

« Comment vous êtes-vous fait cela ? » Demandait la Retsu tout en pointant son doigt sur son propre front.
« Vous voulez du poisson dans votre plat ? » Le chef cuisinier interrogeait la belle.
« Ouiiiii beaucoup de poissons, j’adore le poisson ! » Disait-elle toujours avec énergie.

La soldat ne savait pas si ça question allait froisser son interlocuteur, mais elle avait envie de connaître l’origine de cette marque, elle qui est couverte de cicatrices où la plupart étaient cachées par les vêtements de la jeune femme. Par exemple son avant-bras gauche était brûlé jusqu’aux troisième degré, mais cela personne ne pouvait le savoir sauf si la belle enlevait son long gant.

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 15:50
Soulagé. C'est très certainement dans cet état d'esprit que le Guerrier Élémentaire peut se décrire au moment où le Chef Sagiri décide de ne pas poursuivre sa mauvaise idée, lorsque l'impérial lui fait la remarque. Escroquer les touristes, l'homme trouve ça bien petit pour un commerçant. Du moins, touriste ... pas tant que ça. À peine passé commande, la demoiselle aussi belle qu'intéressante se présente à l'Hayashijin sous le nom de Retsu Senjumaru. Une nouvelle soldate venue accompagnée de l'Explosive. Un atout pour le Teikoku. Un atout pour l'Uzumaki.

« Hum, vous êtes donc une amie de Tomoe ? Vous devez être assez forte alors ! » l'air intéressé, Gozen démontre un enthousiasme certain envers la belle aux cheveux aubergine. « J'ai eu l'occasion de rencontrer il n'y a pas si longtemps que ça Dame Tomoe. Une personne forte ... agréable. »

Si la Chôkoku est agréable aux yeux du guerrier, c'est bien parce que derrière ses airs froid et austère, l'Uzumaki a su déceler en elle un véritable potentiel. Une force propice pour la longévité de l'Empire et son ascension au cœur du Grand Continent. Senjumaru étant une personne peut-être proche de cette dernière, le Balafré se réjouit de voir le Pays du Feu grandir prestement le Teikoku. Cette nation vient de trouver son bras armé et les Hommes qui le forment sont sa plus grande force. Mais tant qu'il y pense, à travers quelques compliments envers son invitée ... « Gozen, je me nomme Uzumaki Gozen. Enchanté Senjumaru ! » Son sourire joviale vient habiller son faciès avant de lui tendre la main comme signe de bienvenue tout comme pour lui accorder sa confiance dite de surface au sein de l'Empire. Lui faisant parti de l'Unité Impériale, il sait parfaitement jouer la comédie pour se faire aimer des autres. Même si souvent, l'homme pense ce qu'il dit. Bien différent de certains autres serpents.

Le temps passant, Gozen découvre son plat sous son nez humant les odeurs délicieusement épicées de son bouillon. L'appétit vient en mangeant à ce qu'il parait, mais il commence bien par la phase olfactive des mets que l'on peut apprécier. Mais l'esprit de l'homme, après avoir prit plaisir à flairer les arômes de son bol, reste attirer par la question au préalablement posée par la Retsu, concernant ses cicatrices au front. Que doit-il répondre ? Que doit-il faire ? Se déshabiller pour lui montrer ses souvenirs de guerre ? Peut être qu'elle les découvrira bien assez tôt ... Alors naturellement, l'explication vient.

« Et bien t usais, à force de se battre, on tombe parfois sur plus fort que soi. Cette cicatrice, parmi les nombreuses que mon corps possède, est dû à un adversaire plus intelligent que moi sur ce coup. »

D'une sincérité comme rare il peut en faire preuve, l'Uzumaki prouve que la sagesse est une de ces nombreuses forces. Reconnaitre la force d'un autre, supérieur à la sienne, il sait le faire. Toutefois, fuir lors d'un combat est sans doute la seule chose dont il se résout. Saluant sa grâce, remerciant le ciel pour ce nouveau repas et attendant jusqu'à ce que le plat de la Restu soit devant elle, le Balafré prend alors une cuillère de sa soupe, un nouveau rictus vient se tendre sur ses lèvres comme pour confirmer le goût et l'harmonie des arômes de cette dernière. « Sagi, t'as beau être un arnaqueur, ta cuisine en reste divinement bonne ! » Oui, c'est bien son seul avantage. Et continuant d'apprécier son plat, affichant une faim certaine, la soif se fait sentir. « Sagi, tu me sers un verre de saké s'il te plait ? » L'homme se tourne alors vers son invitée, le regard curieux. « Je vous en paye ? C'est ma tournée. » Essaye t-il de manipuler cette demoiselle pour assouvir une certaine faim ? Pas qu'il en sache. Seulement souvent en voyage ou en mission, lui qui semble bien trop insociable, apprécie ces moments de partage qui lui manque tant.

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Lun 29 Juin 2020 - 21:20
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

La belle écoutait son interlocuteur, apparemment ce dernier connaissait lui aussi celle que l’on surnommait L’Explosive. A croire que tout le monde savait qui était Chôkoku Tomoe, après tout elle était celle qui avait fait basculer la conquête de la cité militaire de Kumo au côté d’un manieur du sable noir, mort honorablement sur le champ de bataille, la Retsu l’avait appris en lisant les rouleaux parlant de cette épopée.

« Oui elle est plutôt agréable à vivre, elle m’aide beaucoup pour m’intégrer dans cette gigantesque cité. » Disait la jeune trentenaire.

Senjumaru avait toujours du mal à s’y faire en voyant la taille gargantuesque de la capitale du pays du Feu, elle était beaucoup trop vaste. Combien d’hommes avaient-ils fallu pour la bâtir ? Et surtout quel était le nombre de décès pour cet ouvrage ? Voilà des interrogations que se posait la Kunoichi, néanmoins elle n’avait trouvé aucune trace de ces informations. Elle pouvait encore les découvrir, puisqu’elle n’était à Urahi que depuis deux jours, mais la jeune femme démontrait une certaine soif de connaissances. Comme une faim qu’elle n’arrivait pas à rassasier. En parlant de faim, la chef cuisinier apportait les deux bols.

« Bon appétit ! Je crois que vous vous exprimez de la sorte dans le Yukan de ce que j’ai pu voir. Et évidemment, enchanté Gozen. » Lançait la guerrière à la crinière prune.

Le plat était chaud en atteste les vapeurs qui se dégageait de ce dernier. L’Uzumaki répondait à la question de la manieuse du sable noir. Il allait lui révéler comment cette balafre sur son visage a été faite. La Retsu prêtait donc son oreille pour l’occasion. La cicatrice provenait d’un duel avec un ennemi que le soldat de l’Empire jugeait plus intelligent que lui.

« Est-il mort ou vivant ? » Demandait-elle dans un premier temps avant de reprendre la parole. « Il n’était pas si intelligent que cela, il aurait dû viser la gorge, les dégâts auraient été plus fatals. » Lançait-elle avec un sourire que certains pourraient juger de malsain avec les propos qu’elle venait de dire.

La jeune femme à la chevelure violette retirait ses gants, laissant par la même occasion apparaître la terrible brûlure intégrale qu’elle avait sur son bras gauche, cette dernière commençait du coude pour aller jusqu’à l’extrémité des doigts de la belle. Senjumaru attrapait avec cette main abimée le poisson qui baignait dans le bouillon chaud puis croqueait dans ce dernier tel une sauvage ne savant pas que les baguettes servaient de couverts. Sur l’île natale de la Kunoichi on mangeait avec les mains, les Retsu ne s’encombrait pas avec certaines choses futiles comme par exemple les baguettes.

« Perso-scrontch-nnellement je préfè-scrontch-re em-scrontch-paler mes adve-scrontch-rsaires ou les déchi-scrontch-queter. » Disait la belle tout en mastiquant son poisson.
PHRASE SANS SCRONTCH:
 

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Lun 29 Juin 2020 - 22:07
Semblerait-il que la politesse soit un facteur rare dans la vie de celle qui se présente comme une guerrière avérée aux côtés du Balafré. Même si il pense à renvoyer sa joie de rencontrer l'homme, lorsque ce dernier présente ses salutations pour lui souhaiter un bon appétit, la Retsu fait de même mais ... semble étrangère à ce terme. Ce qui interpelle immédiatement le Guerrier Élémentaire surtout quand elle place Gozen dans ceux habitants le Yuukan — soit le monde Shinobi. D'où peut-elle venir ? L'Uzumaki reste curieux de sa prochaine réponse.

« Tu ne viens donc pas du grand continent ? Ou du moins tu n'as jamais été affilié à un organisme ninja ou même comme ici, à une armée féodale ? Tu sembles bien différentes à nos coutumes locales. »


Et goûtant à ses brochettes, le lieutenant est heurté à une question venant le replonger dans les confrontations de son passé, celle plus particulièrement concernant cette fameuse cicatrice présente sur le front de ce dernier. Était-il encore en vie ... « Et bien non, l'homme m'ayant fait cette cicatrice était peut-être plus doué que moi pour venir me blesser ainsi mais au final, je l'ai eu à l'usure. » Après tout, c'était sa vie ou la sienne. Le choix fût vite fait pour le guerrier.

Tout en mangeant confortablement son met, le guerrière aux cheveux violacés vient commenté sa propre manière de faire face à ses récalcitrants et montre un certain intérêt pour la violence .. sanguinaire. Un aspect de l'individu qui ne trouble pas plus que ça l'homme, ayant vu de nombreuses horreurs en une soixantaine d'années. Elle n'est que le fruit d'un siècle de violence et de traditions. L'homme se contentera de lui sourire, comme pour venir confirmer sa position sur la question.

Cependant l'homme reste intrigué mais amusé de découvrir que le monde renferme des personnes comme Senjumaru, différente de tous les autres. Lui adressant son plus beau sourire, témoignant de son envie de la connaître un peu plus, l'Uzumaki poursuit sa quête visant à mieux en apprendre sur elle au détour de leur si bon repas, l’affamant toujours plus à chaque bouchée. « En tout cas, si vous le souhaitez, après notre repas nous pourrions faire une marche digestive au travers les nombreuses ruelles de la citée. Je pourrais vous présenter quelques lieux atypiques d'Urahi. Cela vous aidera à mieux vous repérer ici. C'est un vrai labyrinthe. »


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Dim 5 Juil 2020 - 15:22
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

La belle aux iris prunes s’arrêtait de mâchouiller sa nourriture quelques instants afin de répondre à la première interrogation de son interlocuteur. En effet, ce dernier semblait être intrigué par la Kunoichi, car elle avait clairement affichée sa non-assimilation au Yukan en parlant de ce dernier comme d’une chose qui lui était éloignée.

« Je viens d’une petite île qui se trouve dans les mers du Sud, apparemment les hommes et femmes du continent ne nous connaissaient pas et inversement nous ne vous connaissions pas non plus. » Lançais dans un premier temps la Retsu. « Nous n’av-scrontch-ons claire-scrontch-ment pas les mêmes cou-scrontch-tumes que vous ! » Disait-elle en ayant repris du poisson.

Senjumaru n’avait pas pu résister bien longtemps avant de se resservir et elle avait oublié les bonnes manières, quoique sur l’île natale de la jeune trentenaire, parler la bouche pleine n’était pas un signe d’irrespect bien au contraire, ignorer les personnes lors d’un repas était considéré comme impoli.
La soldate souriait en apprenant que l’homme qui avait causé le terrible stigmate sur le visage de l’Uzumaki n’était plus de ce monde, que l’interlocuteur de la guerrière l’avait eu à l’usure. La Kunoichi connaissait bien cette méthode, il ne servait à rien d’envoyer toutes ses forces dès les premières salves, il fallait prendre son temps et attendre que l’adversaire montre les premiers signes de fatigue pour attaquer sérieusement. Combattre à mort était tout un art.

« C’est bien ce que je di-scrontch-sais, il n’a pas été si malin que ça, la preuve il est mort. Enfin tant mieux pour vous et l’Em-scrontch-pire. » Disait-elle d’un ton amusé sans se rendre compte que cela pouvait être mal-interprété. « Ce poisson était délicieux ! » Lançait-elle au chef en montrant ce qui restait de la carcasse de la bête.

La guerrière avait fini son plat, elle l’avait dévoré avec une certaine vitesse, quoique il lui restait le bol, mais Senjumaru ne semblait pas très emballer par le contenant. Gozen avait fait une proposition à la jeune trentenaire, comme de se balader dans les rues de l’Empire afin de digérer et de découvrir quelques lieux-dits. La manieuse du sable noir ne semblait pas contre cette proposition, elle souriait naturellement à son interlocuteur du soir.

« Avec plaisir, je n’ai pas encore réellement fait de visite de la Capitale, même si je sais que j’en aurai une faite par la Lieutenante Chôkoku Tomoe dans quelques jours. » Terminait de dire la survivante de l'île de Burakkuairando.

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Lun 6 Juil 2020 - 22:20
Une fille du Sud donc ? Personnellement, le Guerrier Élémentaire n'en avait encore jamais vu malgré toutes ses années d'errance à travers le monde shinobi. A croire qu'il n'y a pas que le Grand Continent et l'Archipel des Eaux qui existent dans ce monde. Du moins, qui mérite l'intéressement des autres. Si une île ou même un pays abrite tout un peuple fait de guerrier et de guerrière tel que Senjumaru, alors cela peut être une force toute trouvée pour le Teikoku. Cependant, l'Uzumaki n'étant pas encore assez haut placé dans la hiérarchie Hijin ne se permet pas de trop s'avancer. Cela pourrait même s'avérer être impoli. Ce n'est pas très bon pour les affaires comme pourrait le penser son supérieur, le Monarque des Bois.

Appréciant sa viande comme sa soupe miso, le Hijin s'éternise à prendre plaisir à avaler ce fromage mêlé au bœuf parfaitement cuit — comme il le souhaite à chaque fois. Que pourrait dire son défunt ami Akimichi, Mujun, d'un tel repas ? Il ferait très certainement la moral à son aîné le voyant manger aussi peu de nourriture alors que lui, se ferait un plaisir de rendre hommage au chef en commande l'entièreté de sa carte, deux fois. Un léger vient s'esquisser aux coins de ses lèvres et voilà que le Gozen devient nostalgique. Et dire qu'il a failli l'avoir avec un parchemin explosif pour une raison si futile qu'un petit mensonge. « C'est vrai chef ! T'as un véritable talent à défaut d'être un incroyable escroc envers les touristes ! » Un compliment à demie teinte accompagnant celui de la Retsu alors qu'à son tour, l'Uzumaki termine son repas sous la volonté de la brune aubergine à l'accompagner faire le tour de la ville.

« Si tu le souhaites, je peux simplement te montrer les camps d'entrainement comme tu comptes faire le tour de la citée en compagnie de nôtre Lieutenante Chôkoku. Je t'avoue que tes origines et ta force m'intrigue, j'aimerais beaucoup m'y frotter en tant que collègue Teikokujin. L'entrainement est toujours bon à prendre après tout ... »

Respectant son engagement, Gozen attrape sa bourse remplit de monnaie à l'intérieur de son long kimono corbeau pour y lâcher une bonne quantité de pièce destinée à Sagi. En le remerciant, l'homme quitte le stand en saluant dignement son propriétaire attendant son invitée et la réponse à sa demande.

Sa soif de combat est-elle insatiable ?

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Mer 8 Juil 2020 - 17:23
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

La guerrière avait fini de manger, elle s’était tournée vers son interlocuteur qui remerciait chaleureusement le chef de cuisine. Senjumaru venait d’accepter la proposition de l’homme, mais ce dernier changeait cette dernière en y incorporant un petit quelque chose en plus.

Le balafré venait de faire une proposition intéressante aux yeux de la jeune trentenaire, ce dernier invitait sa comparse du soir à le suivre afin qu’il lui montre où se trouve les terrains d’entraînements. La Retsu avait entendu parler d’une zone où les combats étaient tolérés au sein de la Capitale du Pays du Feu, mais la belle ne savait pas où se trouvait cette dernière. Elle allait enfin de la savoir.

« Volontiers ! Et j’accepte le duel par la même occasion ! » Disait-elle le regard flamboyant.

Les deux adultes pouvaient donc quitter l’échoppe, Senjumaru suivait donc le soldat puisqu’il était son guide. Les deux papotèrent sans pour autant révéler leurs atouts comme leurs faiblesses, ils se faisaient la surprise pour tout à l’heure.
Au bout d’une quinzaine de minutes, les deux arrivèrent à destination et chacun se mit à l’opposé de l’autre. La guerrière du sable noir observait attentivement la zone, elle était des plus classiques, un large espace, aucun mur sur les côtés, un sol de terre, aucune source d’eau, presque vierge.

La femme aux iris prunes souriait à son adversaire du soir. C’était la deuxième fois qu’elle allait combattre depuis son arrivée à l’Empire et d’une certaine manière elle ne mollissait pas. La dernière survivante de l’île de Burakkuairando se demandait bien quel était le pouvoir de son assaillant. Tomoe était capable de générer des explosions avec de l’argile, Shinpachi pouvait se servir du bois comme arme et pour ce qui était de Gozen, quel était le sien ? Senjumaru n’allait pas tarder à le découvrir, rapidement elle posait sa main au sol et une gourde géante contenant son sable noir apparaissait à côté d’elle.

« Que le meilleur gagne ! » Lançait-elle tout en retirant le bouchon de la gourde.
ACTION(S):
 

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Jeu 9 Juil 2020 - 19:04
Un sourire léger, cachant intérieurement un second à l'allure carnassier. Les quelques mots que cette femme peut lui adresser vis-à-vis de sa requête de l'emmener aux camps d'entrainement le rendent encore plus assoiffé de combat qu'à son origine. Lorsque quelqu'un accepte avec "plaisir" de se battre ou même de s'entrainer en sa compagnie, la flamme qui brûler éternellement en lui s'embrase d'excitation rien qu'à l'idée de se battre. Une véritable excitation que l'homme éprouve par rapport à ce qu'il sait faire de mieux. C'est bien grâce à ses talents qu'il est aujourd'hui encore en vie. Et ce, il ne l'oubliera jamais.

Se dirigeant vers les camps, la discussion vient habillé la traversée de la capitale mais rien ne vient au sujet du combat qui va suivre. Non, simplement des critiques sur les quelques établissements qu'ils peuvent apercevoir dans les ruelles du Feu, de la part de l'Uzumaki qui connait bien ces routes menant au lieu d'Urahi où il passe le plus clair de son temps.

Entrant sur le terrain d'entrainement, les deux membres de l'Empire se mettent à bonne distance l'un de l'autre, comme une marque de respect mutuelle. Face à la Retsu, Gozen reste concentré car il ne sait pas de quoi elle est capable. Ne connaissant pas les capacités de son adversaire, l'homme se doit d'être le plus prudent possible. Et quelle fût sa surprise lorsqu'il aperçoit une jarre de taille conséquente apparaître via un sceau aux côtés de la donzelle. « Une utilisatrice du fuinjutsu ? Que peut bien renfermer cette jarre ? » Prudence reste mère de sûreté.

« Et bien oui, que le meilleur gagne ... »

Pour vérifier l'usage de cet objet des plus intriguant, le Guerrier Élémentaire compose un mûdra avant d'expulser de sa bouche une multitude de pétales enflammées en direction de Senjumaru. À travers les flammes, l'homme regarde précisément la réaction de la soldate avant de commencer à prévoir une contre-attaque. Et sur son visage, toujours le même et précieux sourire.


Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 20:25
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

Gozen semblait intriguer par la jarre géante, mais la belle n’avait pas pris le soin de lui répondre ou même de l’écouter. Dès que son invocation était sur le sol, la soldate en profitait pour lancer une deuxième sort de sceau en apposant sur l’arrière de sa gourde géante un sceau explosif. Senjumaru était prête à faire exploser son objet, pourquoi ? Elle était la seule à avoir la réponse.

Celui qui avait partagé un repas avec la belle aux iris prunes en profitait pour lancer sa première attaque. Avec une dextérité certaine, le balafré avait gonflé sa poitrine et lancer une salve de projectiles enflammés. La Retsu n’avait donc pas d’autre choix que de se séparer de sa jarre et elle n’avait pas le temps non plus pour lancer une technique « protectrice » à base de sable noir. Le temps que ce dernier sorte de la gourde plus former un mur ou tout autre chose similaire, l’attaque de l’Uzumaki aurait atteint la dernière survivante de l’île de Burakkuairando.
La soldate n’avait pas le choix, elle devait esquiver cette attaque, heureusement pour elle et sans doute parce que les deux étaient en train de s’échauffer il lui était inutile d’utiliser ses meilleures esquives au combat. Un simple mouvement de jambes suffiraient pour ne plus être dans la trajectoire des balsamines.

Avec une certaine grâce et agilité, la femme à la longue chevelure violette évitait les projectiles, mais elle put sentir la chaleur qui se dégageaient de ses dernières quand elles étaient arrivées à sa hauteur. Peut-être aurait-elle du les parer ? Cela aurait été certainement plus impressionnant, mais Senjumaru aurait certainement reçu des brûlures si elle n’avait pas usé de protection. Encore une fois, le temps lui avait manqué. La Retsu avait remarqué que le soldat n’avait eu besoin que d’une seule main pour composer ses mudrâs ce qui était une première pour la guerrière qui n’avait encore jamais vu cette prouesse.

Après avoir esquivé l’assaut mineur de son assaillant du soir, la jeune trentenaire commençait à lancer une très courte série de signes ou elle projetait par la suite trois aiguillons recouverts de foudre. En plus de sa maîtrise dans le Fûinjutsu, la guerrière montrait également sa dextérité dans le maniement de l’affinité Raiton. Certes, elle avait envoyé l’une des plus ridicules attaque à base de foudre, mais il fallait bien commencer par quelque chose avant.

Senjumaru y allait doucement, après tout elle sortait tout juste de diner, elle n’allait pas se battre comme une dératée sans avoir un minimum digéré ?
ACTION(S):
 

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 17:11
Une jarre des plus complexes venait d'être invoquée face au Guerrier Élémentaire et ce dernier ne pouvait aucunement savoir ce qui pouvait bien y avoir à l'intérieur. Alors pour se donner une potentielle réponse, le Balafré exécuté un simple mûdra d'une de ses mains pour embraser l'espace qui se tenait entre lui et la Retsu pour la pousser à faire usage de son "arme". Néanmoins, la volonté de l'homme n'eut pas l'effet voulu. Que peut-elle bien manigancer ? De plus, le Hijin peut remarquer qu'elle touche sa jarre avant d'esquiver les balsamines lui étant destinées. Quelque chose ne va pas ... Mais par chance, une des dernières boules de feu vient se frotter à la titanesque jarre de la guerrière.

De son côté, la belle aux cheveux prunes lui envoie une volée d'aiguilles électriques. Une méthode bien calme pour celle qui se prétend être une guerrière aussi puissante que sauvage. « Des senbons ... ? » Un léger étonnement peut alors se lire sur le faciès de l'homme, souhaitant à tout prix voir ce dont elle est réellement capable.

D'un simple pas de côté, l'Uzumaki laisse fondre les lames de chakra raiton derrière lui comme elle a pu le faire avec ses boules enflammées. Dans un second temps, Gozen compose une série de mûdra avant de créer à ses côtés une copie conforme de sa personne, comme pour passer aux choses sérieuses. Ne laissant pas le temps à Senjumaru de faire le moindre geste, le clone du Balafré effectue à son tour des signes incantatoires avant de gonfler ses joues pour en expulser aussitôt une dizaine de sphère de vent, prêtes à perforer sa jarre comme son corps.

Bien déterminé à voir ce que la jarre de la Retsu renferme, Gozen aimerait voir le plein potentiel de cette dernière. Si l'Empire renferme bien des talents dans ses rangs, le Balafré n'aime pas ne pas connaitre la force d'un soldat. Apprendre à tous les connaitre, peut-être la meilleure chose qui soit pour le future du Teikoku ...


Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 22:35
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

Senjumaru ne pensait pas que sa jarre allait autant intéresser son adversaire du soir, dommage qu’elle ne puisse pas lire dans les esprits, cela l’aurait amusé. Néanmoins, la belle aux prunelles prunes n’avait pas le temps de ricaner ou pour ce genre de bêtise puisque le balafré venait d’esquiver son attaque électrique. Il n’y avait rien d’extraordinaire étant donné que l’assaut que venait de faire la Kunoichi était des plus ridicules. Néanmoins, l’Uzumaki décidait de commencer à passer aux choses sérieuses puisque ses mains agiles formaient un double de lui et ce clone gonflait ses joues pour cracher depuis son orifice buccale dix sphères qui se dirigeait dangereusement vers la position de la trentenaire.

La Retsu n’avait pas réellement le temps de composer une suite de signes incantatoires, elle devait éviter ou bien bloquer l’attaque. La soldate optait pour la seconde étape et avec ses qualités martiales, elle déviait les sphères de vent. Néanmoins, ces dernières avaient eu pour effet de déchirer les gants mauves de la femme révélant au passage le port de fins brassards en métal*.

Maintenant, qu’elle s’était défendue, celle qui était sous le tutelle de la Lieutenante Chôkoku passait à l’action à son tour. Rapidement et avec agilité, la guerrière mettait de la distance entre elle et sa jarre pourtant le sceau explosif qu’elle avait posé plus tôt. Une fois à distance raisonnable, la dernière survivante de l’île de Burakkuairando composait l’unique signe à faire pour activer et faire exploser sa gourde géante. Le caractère explosif de Tomoe commençait à déteindre sur Senjumaru.
La jarre explosait, faisant s’envoler dans tous les sens le contenant de cette dernière. Mais, la femme à la longue chevelure indigo profitait de cet éparpillement aléatoire pour former une lance de sable noir qu’elle envoyait dans la direction du clone de Gozen.

Le reste de la limaille de fer qui n’avait pas été utilisé pour la confection de la lance continuait de s’envoler pour ensuite s’éparpiller un peu partout sur le terrain. Certaines zones se voyaient doter de tas de sable noir, d’autres pas du tout.
ACTION(S):
 

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Sam 25 Juil 2020 - 19:34
Par le feu, Gozen avait tenté une première approche mais c'est par le vent qu'il oblige la Retsu à se munir de ses équipements personnels pour contrer l'offensive du Balafré. Des gants métalliques, améliorant les dons taijutsu dont elle fait preuve appuient la force de la donzelle. Une force inédite qu'il apprécie, après avoir combattu bon nombre de soldats et lieutenant usant du ninjutsu. C'est un rêve qu'il aurait souhaité réaliser, être un expert dans le Bukijutsu.

Toutefois, ce qui se passe ensuite laisse le guerrier élémentaire curieux des réelles capacités de Senjumaru. Alors que cette dernière recule de manière vive, elle effectue un unique mudra fin de faire exploser sa jarre géante, dévoilant son contenu. « C'était donc un sceau explosif qu'elle y a apposé juste avant ? » En conclue alors l'homme, constatant les talents de son adversaire. Des dons de combats avec arme, du fuinjutsu, une agilité à toute épreuve, l'Uzumaki reste satisfait envoyant une marrer de poudre noire peindre le sol de par l'explosion qui précède.

Et ce qui ressemble fortement à du sable noir de par sa composition physique, se met alors en mouvement manipuler à distance par la soldate, créant une lance à destination du guerrier. Du moins, sur son clone. Ce dernier, faisant un pas vif sur le côté permet à l'arme sableuse de terminer sa course dans un arbre non loin derrière avant qu'il ne compose immédiatement une série de signe incantatoire de concours avec l'original. A deux, ils déclenchent alors l'apocalypse.

« Katon, Gôkakyû no Jutsu ! »
« Fûton, Kaze no Tsuyoi Iki ! »

Derrière le feu propulsé par le vent, Gozen sourit. Heureux de pouvoir se confronter avec l'un des siens. Heureux de pouvoir endurcir la flamme de la volonté de Retsu Senjumaru. Et dans cet euphorie, l'Uzumaki cultive sa hâte de voir ce qu'il se passera au prochain tour.


Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 21:22
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

La lance de la dernière survivante de l'île Burakkuairando avait prise pour cible le double du balafré, mais ce dernier évitait l’arme formée à base de sable noir. Senjumaru grimaçait en voyant cela et n’avait pas d’autres choix que d’invoquer une importante quantité de limaille de fer. Ses paumes touchèrent violemment le sol et après un marquage mystique, le Satetsu recouvrait une bonne partie de la zone où se trouvait la belle à la longue chevelure violacée.

La Retsu avait bien fait d’invoquer cet important contingent de matière première, car elle voyait les deux ennemis face à elle préparer quelque chose de gros.
En effet l’un des deux Uzumaki avait créé une boule de feu qui jaillissait de sa bouche quant à l’autre il avait utilisé les propriétés du Futon pour améliorer les caractéristiques de cette dernière. Les mains gantées et protégées de la soldate s’exécutaient aussitôt pour former un imposant et résistant rempart de sable noir. L’attaque de feu combinée au vent était bloquée par cette puissante barrière opaque qui ne laissait rien filtrer.

« La vache ! » Lançait-elle, car elle ressentait la puissance de l’attaque à travers sa barricade de fer noir.

Malheureusement pour la trentenaire cette grande protection lui masquait complètement la vue. Elle ne pouvait donc plus voir son assaillant du soir, ou plutôt ses deux ennemis puisque le clone était toujours présent sur le terrain. Fort heureusement pour celle qui était sous le tutorat de la Lieutenante Chôkoku Tomoe, le rempart n’était pas constitué de toute la limaille de fer précédemment invoquer, il en restait suffisamment pour la guerrière en cas d’offensive ennemie.

La Retsu n’était clairement pas à son avantage, l’adversaire était puissant en prime. Si elle devait perdre, elle mettrait cela sur le coup de la digestion.
ACTION(S):
 

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Sam 15 Aoû 2020 - 20:23
La Retsu possède de nombreuses ressources. Une force certaine que le Guerrier Élémentaire apprend à apprécier au fil de leur échange. Son sourire malicieux ne cesse de s'afficher sur le faciès de l'homme tant son amour du combat est grand. Le Feu, le vent, ces deux éléments qu'il chérit tant et qu'il aime combiner fonce alors vers Senjumaru avec une vélocité telle que la jeune femme se doit de se protéger si elle ne veut pas finir carbonisée par les talents de son adversaire. L'Uzumaki, lui, reste au loin fixant de ses prunelles rougeâtres les courbes de son adversaire, analysant le moindre de ses mouvements. En connaissant ses potentielles intentions, il est sûr de pouvoir anticiper ses actions et donc les tentatives offensives de la belle Senjumaru.

Cependant, peu de temps après avoir esquiver la lance de poudre noire, cette dernière invoque une quantité impressionnante de cette poudre ce qui a pour effet immédiat de mettre en garde le lieutenant. Mais même s'il souhaite continuer le combat plus longtemps, il a peur que cela ne dérape pour aller au delà des limites autorisés au sein de ces terrains d'entrainements. De toute façon, le but de la manœuvre était simplement de voir les capacités de cette femme recrutée par la Chôkoku après tout.

Naturellement, profitant que la Retsu soit gêner visuellement par son propre mur, le Balafré s'avance rapidement vers ce dernier pour se dresser à son sommet, voyant de haut son adversaire. Un sourire complice, accroupit sur le bloc noir, Gozen regarde avec admiration sa désormais complice Teikokujin.

« Senju' ! Tu m'impressionnes ! » Enthousiaste, l'homme aux cicatrices reste cependant perplexe sur ce don qu'elle semble maitriser parfaitement. Son souhait d'en savoir plus est plus que réel. « Je pense qu'on peux s'arrêter là, après tout on ne va pas se battre jusqu'à épuisement après avoir manger ! Mais dis moi ... Je n'ai jamais vu ce genre de technique auparavant. Comment cela se nomme t-il ?! »


Exciter de connaitre le nom de cet art, Gozen reste inconsciemment attiré par elle, comme pour une première fois depuis un certain temps. Mais que ses idées ne le trompent, il se doit de rester fixe et respecter ses engagements. Peut-être lorsqu'il aura remplit ses objectifs, il reviendra lui demander ... ?

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Retsu Senjumaru
Retsu SenjumaruEn ligne

Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 22:45
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] 200622123441956115

Le tête de la violacée se redressait. Le balafré se tenait en hauteur ayant pris appui sur le rempart de sable noir que venait de former la belle. Il avait été rapide, trop même. Heureusement pour la Retsu, l’homme décidait de mettre un terme au petit affrontement, de toute façon ce dernier était bien trop puissant pour la manieuse du sable noir. Elle ne savait même pas si elle était en mesure de le toucher ne serait-ce qu’une seule fois.

Senjumaru affichait un petit sourire, non pas de satisfaction, mais d’enthousiasme. Depuis son arrivée au Teikoku, elle avait déjà affronté deux de ses membres, trois si on comptait la Chôkoku. Et le résultat était sans appel, les hommes de l’Empire du Feu étaient de bien meilleurs combattants que les Retsu de l’île de Burakkuairando. Aucun d’entre eux, n’auraient eu le potentiel pour vaincre, Tomoe, Shinpachi et encore moins Gozen.

En parlant de l’Uzumaki, ce dernier était extrêmement intrigué par le pouvoir de la kunoichi, cela devait être la première fois qu’il combattait une utilisatrice de la limaille de fer. Peut-être même qu’il n’avait jamais entendu parler de don auparavant ? Cela en avait l’air d’où son interrogation. La guerrière se redressait.

« Tu devrais me rejoindre, mon rempart va s’écrouler et redevenir cette fine couche de particule. » Lançait-elle pour le prévenir en amont.

Maintenant que le soldat était à sa hauteur, celle qui était sous la tutelle de la Lieutenante Tomoe, pouvait passer aux explications de son art qui semblait si méconnu sur le continent. Elle s’accroupissait pour prendre dans le creux de sa main le précieux sable.

« Chez moi, nous l’appelons « le sable noir », alors qu’ici il est plus connu sous l’appellation « Satetsu, la limaille de fer », mon pouvoir consiste à manipuler cette ressource et d’en faire comme bon me semble. Des protections, des objets avec des formes précises, tout ce que j’ai envie. Néanmoins, je suis incapable d’en créer, si mes réserves sont à sec, mon don lui devient inexploitable. Raison pour laquelle, je développe des techniques n’usant pas du sable noir. » Terminait par dire la belle.

La femme aux prunelles prunes laissait le temps à l’Uzumaki d’analyser les explications qu’elle venait de lui fournir, d’ailleurs s’il voulait toucher la limaille de fer, il pouvait le faire. La trentenaire observait le ciel, et la fatigue commençait à la gagner, elle avait usé quand même de pas mal de chakra.

« Ce fut un plaisir de combattre contre toi. Je te remercie également pour le repas. Je vais donc te quitter et te dire à la prochaine. » Disait la Retsu avant de commencer à marcher.

Néanmoins, Senjumaru se retournait pour adresser une nouvelle fois une dernière parole à l’homme qui l’avait invité à diner ce soir.

« Celui qui t’a laissé cette marque sur ton front, il m’aurait découpé en un rien de temps. Tu es très fort Uzumaki Gozen, peut-être même un peu trop. » Lançait-elle en riant.

Sur ce rire, la trentenaire reprenait la route, il était temps pour elle de faire une vraie digestion sur un bon lit.

_________________
Un repas à un million de ryôs [GOZEN] Gr2c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9678-retsu-senjumaru-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-retsu-senjumaru-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878

Un repas à un million de ryôs [GOZEN]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: