Soutenez le forum !
1234
Partagez

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING]

Anezaki Suzana
Anezaki Suzana

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 21:13
Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] 200622092308720566

Une nouvelle journée dans l’Empire du Feu. Senjumaru commençait à prendre tranquillement ses marques. Elle avait franchi une étape importante en n’ayant plus recourt à la carte dessinée par sa tutrice pour l’aider à rejoindre la caserne des soldats du Teikoku depuis les baraquements de ces derniers. La Retsu était fière de cette évolution, certes d’une banalité totale pour un Hijine natif de la cité Urahi, mais pour la belle s’était un premier pas vers l’assimilation.

Comme chaque matinée depuis dix jours, la jeune femme à la chevelure violacée se rendait donc à la caserne afin d’y recevoir les attributions qu’un soldat devait remplir quotidiennement. La dernière fois, elle avait du faire de la gestion de foule avec un drôle de spécimen, enfin pour la belle il lui paraissait tout à fait normal, mais pour autrui c’était une autre paire de manches. La manieuse de sable noir se tenait comme à son accoutumée droite dans la cour principale de la caserne militaire, elle n’était pas seule puisqu’une soixantaine d’autres soldats étaient également présents.

De nouveau, se fut le même officier qu’hier qui prenait la parole annonçant les différentes tâches du jour ainsi que les équipes. Il était question de surveillance, d’aide, sécurité et de nettoyage. Senjumaru croisait les doigts derrière son dos pour espérer obtenir « surveillance », car cela pouvait sans doute signifier une patrouille dans la cité.

« Soldat Bakuhatsu King ! Vous serez associée avec le soldat Retsu Senjumaru à la surveillance des portes principales. Rompez soldats ! » Lançait de façon énergique l’officier supérieur.

La Kunoichi n’avait pas obtenu ce qu’elle espérait, néanmoins elle n’avait pas tiré le mauvais lot puisqu’elle était assigné à la surveillance des portes principales et donc l’entrée de la Capitale. Les deux individus allaient avoir une bonne matinée de travail puisqu’une fois l’heure du déjeuner passée, une autre équipe viendra prendre le relai.

« Enchantée, je suis Senjumaru. L’entrée de la Capitale nous attend ! » Disait la jeune femme.

La Retsu était prête une fois les présentations terminées, le binome pouvait également se mettre en route. Il ne fallait qu’une vingtaine de minutes pour atteindre les portes qui menaient à l’immense pont Araho depuis la caserne militaire, bastion des plus bas gradés de l’armée.

_________________

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Cnyq
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12705-anezaki-suzana-terminee#111755 https://www.ascentofshinobi.com/t12717-dossier-de-anezaki-suzana#111854 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 8:59


Nouvelle journée nouvelle méthodes, ou n’étais-ce valable que pour les années ? Et pourquoi pas pour les mois d’ailleurs, ou les semaines ? Et les heures et les minutes alors ? La réponse est simple, cette citation est valable pour toute intervalle de temps, juste que les gens aiment bien repousser les vrais choses importantes qu’ils doivent réellement changer a beaucoup plus tard, c’est beaucoup plus simple et confortable comme ça. Ce n’est pas très agréable de se lever le premier tous les matins, sept jours sur jours sur sept et d’aller réaliser des exercices physiques intenses, afin de se forger le physique nécessaire pour pouvoir devenir l’un des plus puissants shinobis. Tout comme ce n’est pas très agréable de se coucher le dernier très tard, parce qu’on lit des bouquins sur la civilisation et la géo politique afin se cultiver pour devenir l’un des tout meilleurs diplomates.

Tant de sacrifices que le Bakuhatsu doit faire pour combler son monde d’écart qui le séparait du shinobi moyen en expérience et en force, pour ne pas parler des bons et des excellent shinobis. Aujourd’hui encore, le blondinet ne dérogea pas à la règle. Debout très tôt avant tout le monde pour se préparer à attaquer sa journée, et premier se rendre sur place à la caserne pour recevoir les instructions pour la journée, soldats chargé de la garde nocturne exclu. Peu à peu, un peu plus de monde convergeait vers le bas de l’estrade, en attendant l’officier supérieure qui serait chargé de donner les premières instructions. Officier qui pointa d’ailleurs le bout de son nez lorsque fut rassemblé environ une soixantaine de soldats, avant de commencer à lire les assignations.

Surveillance des portes principales, voilà donc à quel tache le soldat impériale était assigné aux cotes d’un certain Retsu Senjumaru, ou plutôt d’une certaine finalement, puisque celle qui se présenta a lui s’avéra être une femme, bien charmante d’ailleurs, mais au seins de l’empire du feu, l’expérience avait fini par prouver qu’il fallait se méfier des femmes a l’apparence trop angélique, entre Sakka la bête furieuse, Asami le volcan incontrôlable ou Tomoe l’explosive, il fallait bien finir par apprendre à se méfier. D’ailleurs notons que le petit blondinet commençait très certainement à se faire sa petite réputation, vu comment la kunoichi était venu à lui en entendant son nom. Ou alors il se faisait juste des films, sa plaque était bien visible de tous après tout.

La surveillance des portes était une tache le plus souvent confié aux simples soldats non-initiés aux arts shinobis, les shinobi bénéficiant d’un traitement de faveur a tous les niveaux et considérait comme des supérieures aux autres soldats profanes de même rang. Il fallait donc que quelque chose d’assez important soit prévu a la porte principale pour les le shinobi et la kunoichi y soient détachés, ou alors, ils étaient simplement punis pour une certaine faute qu’ils ignoraient totalement. Quoi qu’il en soit, la mission était acceptée et les soldats se préparaient à se rendre à l’entrée de la capitale.

- Yô, enchanté, moi c’est King. Tu a raison, mettons nous en chemin… Par contre c’est la première fois que je te vois par ici d’ailleurs, après je ne prétends pas connaitre tout le monde hein ! s’exclama le Bakuhatsu en rigolant légèrement alors que les shinobis se rendaient vers leur objectif.

_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Anezaki Suzana
Anezaki Suzana

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 22:01
Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] 200622092308720566

La belle avait salué son comparse du jour ou plutôt de la matinée. Il s’était présenté à elle, puis avait ensuite enchainé sur une question. Le jeune homme avait effectivement raison, lui et elle ne s’étaient jamais croisés auparavant et pour cause, la jeune trentenaire n’était à l’Empire du Feu que depuis une semaine. Elle affichait son sourire sincère et doux avant de répondre à l’interrogation du jeune blondinet.

« Je suis nouvelle ! Cela ne doit même pas faire dix jours que je suis à Urahi. J’ai été trouvée et recrutée par la puissante Lieutenante Chôkoku Tomoe ! » Lançait avec gaîté la Kunoichi.

Maintenant que le mystère était éclairci, les deux individus pouvaient se mettre véritablement en route. A cette heure de la matinée, il n’y avait pas grand monde dans les rues et ruelles de la splendide et immense cité militaire. La femme à la longue chevelure violacée appréciait grandement l’absence de la foule populace que l'on pouvait retrouver aux heures de pointes. Cela lui permettait également de profiter du paysage ainsi que de l’architecture de la Capitale du pays du Feu. Senjumaru était à chaque fois impressionnée, car il y avait tellement de choses alors que sur son île natale il n’y avait quasiment rien hormis des maisons construites avec des pierres grossières, mais également des morceaux de bois flottés qui venaient s’échouer sur les côtes sombres de l’île Burakkuairando.

Le binôme Retsu et Bakuhatsu arrivait à destination. Deux gardes placés à l’entrée les saluaient chaleureusement. On pouvait ressentir sur leurs visages toute la fatigue qu’ils avaient emmagasiné entre la nuit et le lever du soleil.

« Bon courage vous deux, j’ai entendu que des gros arrivages de marchandises devaient débarquer dans une heure. Vous allez avoir du boulot pour vérifier les papiers plus les charriots pour éviter toute contrebande. Enfin bref nous on y va ! » Lançait le soldat suivi de son comparse.

La Kunoichi n’avait pas tout compris, il fallait dire que l’homme avait parlé très rapidement sans s’arrêter. Senjumaru prenait sa position à savoir la droite puis elle tournait la tête vers son collègue, car elle avait besoin d’explication afin de bien faire son travail.

« Je suis nouvelle dans le Yukan et je n’ai pas tout compris. Nous devons vérifier des papiers et des charriots ? » S’interrogeait la belle aux prunelles prunes.

_________________

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Cnyq
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12705-anezaki-suzana-terminee#111755 https://www.ascentofshinobi.com/t12717-dossier-de-anezaki-suzana#111854 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 19:34


- Ah je vois.

Le duo de Hijins avançait en marchant vers les portes de la capitale, King n’avait pas l’habitude d’emprunter ce chemin généralement bondé aux heures de pointes, mais pourquoi pas, vu qu’ cette heure de la journée la rue commençait a peine à être fréquenté par les commerçants les plus assidu. En plus la collègue du blondinet semblait profondément admirative de la vue, qui ne faisait d’ailleurs plus ni chaud ni froid au bakuhatsu à force d’arpenter les mêmes chemins depuis plus de vingt ans aujourd’hui, alors autant laisser le plaisir a la kunoichi de contempler la vue, pendant que le bakuhatsu en profitait pour passer le bonjour aux quelques premiers habitants et commerçants déjà debout qu’il croisait sur son chemin.

A leur arrivé, les 2 gardes de nuits visiblement extenué et très impatients de voir arriver l’équipe de remplacement étaient déjà prêt à partir et perdaient pas la moindre seconde pour s’en aller lorsque montrait le bout de leur nez les 2 shinobis. Cependant ils leurs passèrent des informations qui annonçaient le ton de cette matinée pour la nouvelle équipe de garde.

- Allez merci, bonne journée à vous.

Honneur aux dames donc, la Kunoichi avait choisi de se camper du cote droit de la porte, alors le Bakuhatsu prit tout naturellement la direction du cote gauche, avant que sa collègue ne lui fasse part de ses incompréhensions.

- En effet, mais ils en font un peu trop quand même. nous devons vérifier les entrés et sorti de la capitale, les personnes comme les colis pour s’assurer qu’aucun matériel volé ne quitte la zone, mais aussi que rien de dangereux, ou aucun autre bien de contrebande n’entre dans le village, c’est aussi valable pour les individus. Les personnes non autorisé n’ont pas le droit de quitter la capitale, et tous les étranger qui essayent de franchir ses portes devra être signalé au palais afin d’obtenir une autorisation pour un séjour. J’espère que ça ne fait pas trop d’information, dit comme ça, ça a l’air fastidieux et compliqué, mais c’est assez simple en vrai, voilà pourquoi c’est une tâche qui est la plus part du temps confié aux soldats en uniforme.

Rajouta le bakuhatsu un grand sourire aux lèvres en se grattant l’arrière du crâne.

- Cette fameuse livraison doit être la raison de notre présence ! Mais dis-moi, tu viens de quel nation ? tu n’as jamais monté la garde là-bas ?!
Revenir en haut Aller en bas
Anezaki Suzana
Anezaki Suzana

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Mar 30 Juin 2020 - 14:37
Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] 200622092308720566

La balle était au garde à vous. Elle se tenait droite, ses prunelles prunes observaient l’horizon en face d’elle. Néanmoins, juste avant elle avait posé une question à son complice du jour, son manque d’informations sur la tâche qu’elle devait accomplir la mettait à mal pour la réussite totale de cette dernière. Le jeune King avait alors répondu à cette dernière. Même s’il avait déblatéré de nombreuses choses, les propos du Bakuhatsu étaient simples et avaient permis à la guerrière de mieux entrevoir le poste de garde de l’entrée principale de la Capitale.
Elle savait donc ce qu’elle devait faire. Vérifier que les individus qui rentraient, possédaient des papiers en règle, qu’ils n’importaient pas de marchandises illicites, mais également de vérifier les sorties des individus provenant d’Urahi. De plus, le jeune homme supposait que leur présence avait été certainement sollicitée à cause du gros arrivages de marchandises.

Le soldat qui partageait cette mission matinale avec la femme aux long cheveux prunes était étonné des lacunes de sa comparse sur comment on montait la garde. Il était vrai que sur l’île de la manieuse du sable noir, les gardes n’existaient pas vraiment puisqu’il n’y avait pas de réels dangers. Le Yukan ne connaissait pas l’existence des Retsu et inversement les Retsu ne connaissaient pas l’existence du Yukan à cause de prêtes religieux qui avaient lavé le cerveau de leur congénère à cout de dogme sectaire. Il n’y avait pas non plus d’animaux sauvages sur Burakkuairando, hormis les poissons qui était la principale ressource de nourriture de l’île.

« Je viens de très loin et toutes ses choses sont nouvelles pour moi. Si tu veux nous étions un peuple très autonome où le monde extérieur ne venait pas s’échouer sur nos rivages. » Lançait la jeune femme.

Maintenant, il ne restait plus qu’au duo de bien vouloir prendre leur mal en patience et de voir arriver l’impressionnant chargement de marchandises.
Il arrivait au bout d’une trentaine de minutes, il comptait en son sein quinze chariots tractés par différentes bêtes, il y avait également de nombreux individus qui marchaient et portaient différents sacs. Les deux soldats allaient avoir du travail.

« En effet, ils sont nombreux. » Disait la Kunoichi à son acolytes.

_________________

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Cnyq
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12705-anezaki-suzana-terminee#111755 https://www.ascentofshinobi.com/t12717-dossier-de-anezaki-suzana#111854 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Lun 6 Juil 2020 - 20:08


- Ah, je vois, dans ce cas ne t’en fait pas, tu peux tout me demander, je te dirais et te montrerait tout ce que je peux. Tu peux demander à n’importe qui d’ailleurs, presque, en générale les gens sont sympa par ici.

Ah, alors comme ça Senjumaru ne venait pas d’une des grandes nations, ni d’une des petites d’ailleurs si on en croit ses explications, A moins qu’il ne s’agisse d’une très petite nation non répertoriée sur les cartes officiels, qui servaient de référence au Bakuhatsu pour localiser les différentes nations du Yuukan qui y sont répertoriées. Jusqu’à quel recoin du monde avait bien se rendre Tomoe pour recruter la Kunoichi ?!

Il ne fallut que très peu de temps pour voir débarquer aux portes d’Urahi, un très long cortège d’énormes chariots. En effet la fouille s’annonçait plutôt laborieuse, des capacités sensorielles ne seraient pas de refus face à la tâche qui attendait le shinobis du feu.

- Et merde.

Le bakuhatsu s’avançait finalement vers le centre la grande porte pour faire signe au premier chariot du cortège de s’arrêter sur le côté de la route.

- Tu viens ?!, on doit interroger leur chef.

Ce dernier doit être un habitué des contrôles dans le genre, il s’avance avec assurance vers les shinobis. Pour s’occuper de la paperasse avant qu’on ne que ces derniers ne procèdent a la fouille de ses colis. Pour s’aider, le Bakuhatsu fait d’ailleurs apparaitre deux copies conformes de lui-même qui gardent un œil sur la cargaison pendant que ce dernier converse avec le chef d’escorte.
Revenir en haut Aller en bas
Anezaki Suzana
Anezaki Suzana

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 23:42
Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] 200622092308720566

Le soldat Bakuhatsu faisait preuve d’un véritable élan de sympathie envers la dernière survivante de l’île de Burakkuairando et cela faisait grandement plaisir à la trentenaire qui le lui rendait par un sourire sincère et chaleureux.
Le jeune homme lui avait également informé qu’il ne fallait pas qu’elle hésite à demander de l’aide envers les autres membres qui constituaient le corps de l’armée de l’Empire du Feu. La belle aux prunelles prunes avait remarqué que ses comparses soldats s’étaient tous montrés solidaire envers la nouvelle arrivante, même les lieutenants. Pour ce qui étaient des capitaines, Senjumaru n’en avait pas encore rencontré un seul, ils étaient aux abonnés absents d’une certaine manière. Enfin, la grande kunoichi en connaissant un ou plutôt une et elle était une ancienne capitaine suite à une rétrogradation.

La Retsu pouvait voir tout comme King l’immense cortège qui se dessinait devant leurs yeux. Effectivement, il y avait beaucoup de charriots et d’individus. D’ailleurs le blondinet n’avait pas pu se retenir de dire le fond de sa pensée ce qui avait eu pour effet de faire rire la manieuse de sable noir. Elle ne se rendait véritablement pas compte du travail que cela allait impliquer.

Le soldat King invitait sa partenaire du jour à le suivre, car il devait interroger le chef de ce convoi très spécial. L’homme en question était d’ailleurs à la tête de ce dernier et il se présentait en premier. Le binôme de la femme à la longue chevelure violette montrait une certaine aisance dans cette mission, car il n’avait pas hésité une seule seconde à utiliser les arts shinobis pour ce qui semblait être une tâche désuète.
Le Bakuhatsu venait de se cloner et ses deux créations quittaient la position pour observer le cortège. Quant à la belle, elle regardait cela avec un œil de débutante, elle ne savait pas trop quoi faire dans cette situation. Néanmoins, elle s’était approchée de King et du chef du convoi. L’homme avait présenté des papiers.

« Il y a vingt-cinq charriots, tous les papiers sont en règles. » Disait l’homme avec une certaine assurance.
« J’en doute, vous êtes plus nombreux. Au moins trente voir peut-être trente-cinq. » Lançait Senjumaru sans crier garde.

Le chef du convoi semblait surpris que la jeune trentenaire ait pu voir cela depuis sa position sans avoir réellement bouger. La soldate voyait qu’un léger malaise venait de s’installer et d’une certaine manière, elle allait expliquer comment elle avait pu voir cela d’un simple regard.

« Sur mon île, nous utilisions aussi des charriots et nous n’avions qu’une seule route, je sais donc à peu près combien mesure un convoi avec plusieurs charriots et là il y a plus de vingt-cinq ! » Terminait-elle par dire.

Le chef essayait-il de berner les deux soldats en faisaient rentrer des charriots supplémentaires ?

_________________

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Cnyq
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12705-anezaki-suzana-terminee#111755 https://www.ascentofshinobi.com/t12717-dossier-de-anezaki-suzana#111854 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 20:51


La Retsu devait avoir un sacré coup d’œil pour pouvoir déterminer aussi précisément le nombre le vrai nombre de charriots que comportait l’escorte. Le Bakuhatsu avait beau en voir défiler devant lui pratiquement chaque jour, de sa position il était incapable même en comptant de dire combien de charriots venaient de s’arrêter au portes de la capitale de l’empire du feu. C’est d’ailleurs pour cela que le blondinet dû faire appel à des clones de lui-même pour l’assister dans cette tâche. Son coup d’œil était visiblement loin d’être aussi perçant que celui de sa collègue a la chevelure violette. Le soldat fit dit d’ailleurs totalement confiance à la Kunoichi, devenant aussi tôt beaucoup plus dur avec le chef de l’escorte.

- Tu l’as entendu, ça ne sert à rien d’essayer de nous berner, on va vérifier tous tes charriots. Alors je te donne une seconde chance, dis-nous tout sur ta cargaison et j’oublierai ta petite bourde de toute à l’heure. Si tu tentes à nouveau de nous berner, je me verrais dans l’obligation de saisir toute ta cargaison, et tu n’auras plus à te justifier auprès de moi, mais d’un jury pour ton procès, cela pourrait être vu comme une tentative de terrorisme, à toi de voir.

Le clones du blondinet de leur côté avançaient bien dans la mission qu’ils avaient à accomplir, dans un premier temps, il semblait effectivement y avoir plus de vingt-cinq transporteurs, trente-cinq pour être plus précis, la Kunoichi avait donc vu juste. N’avait-elle pas plutôt un certains don pour la sensorialité qu’elle attribuait peut à être une vision perçante un grand sens de la déduction ?! Qu’importe finalement, la n’était pas le meilleur moment pour discuter de ce sujet.

La proposition du Bakuhatsu au chef de cortège, allait à l’extrême du meilleur comme du pire de ce qui pourrait lui arriver à lui et son cortège, mais cela ne dépendait toute fois que de lui. S’il coopérait et que son convois était éligible pour entrer dans la capitale du feu, son mensonge serait totalement ignoré, mais dans le cas contraire, il serait immédiatement arrêté pour être jugé puis emprisonné et sa marchandise saisis. Le choix ne revenait qu’a lui, il aurait peut même le loisir d’expliquer pourquoi il aurait tenté de duper le duo de gardes.

_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Anezaki Suzana
Anezaki Suzana

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 0:42
Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] 200622092308720566

La belle avait vu juste, il y avait bel et bien plus de charriots que ce qui étaient notifiés. L’homme avouait sous la pression du blondinet qui certes n’était pas bien grand, mais il avait fait preuve d’une certaine stature et autorité. L’individu se mettait donc à table et livrait sa vérité.

« Certaines cargaisons sont pour le Protectorat de Kumo … enfin étaient prévues. Alors j’ai cru bon que je pouvais ramener ses charriots ici, les chances pour que Kumo me les prennent étaient très, très limitées puisqu’ils ont été demandés par l’Empire. » Disait le chef qui essayait de se justifier tant bien que mal.

« Combien ? » Lançait d’un ton sec la femme à la chevelure violette.

« Il y en … trente-quatre. Neuf qui ne sont pas référencés sur les papiers. Mais ne vous inquiétez pas, mes cargaisons sont aux normes. Quoiqu’il arrive, elles étaient prévues pour l’Empire. » Terminait par dire l’homme qui semblait tout de même inquiet.

Senjumaru se tournait vers son acolyte blondinet. Même si elle venait d’une contrée lointaine, elle savait ce qui signifiait plus de charriots, et donc plus de cargaisons.

« Si l’Empire a autorisé vingt-cinq charriots, peut-il autoriser les neuf autres ou bien cela entrainerait-il un surcout voir un surstockage ? » Demandait la belle.

Le Bakuhatsu et la Retsu n’étaient que de simples soldats, pouvaient-ils prendre cette initiative de leur propre chef ou bien devaient-il trouver un supérieur pour répondre à cette question ? La manieuse de sable noir ne se voyait pas réellement apte à prendre la décision sans avoir consulté au préalable, elle ne voulait pas qu’on lui rejette la faute, si erreur elle avait commise. Il y avait des chances pour que King partage la même vision des choses.

« On devrait trouver un Lieutenant. Étant donné que tu as déjà invoqué des clones, je me propose de trouver un supérieur pendant que tu continues l’inspection. » Lançait celle qui était sous la tutelle de Chôkoku Tomoe.

Sur ces paroles, la guerrière tournait les talons et marchait à vive allure pour ne pas laisser le jeune homme trop longtemps en compagnie des marchands. Elle savait où elle pourrait trouver un Lieutenant, cela n’était qu’une simple questions de minutes.
HRP:

_________________

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING] Cnyq
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12705-anezaki-suzana-terminee#111755 https://www.ascentofshinobi.com/t12717-dossier-de-anezaki-suzana#111854 https://www.ascentofshinobi.com/u878

Vous ne passerez pas ! Enfin si [KING]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission de rang C] Vous faites 200 pas sur le chemin et vous montez la garde ! [Ft Haku]
» [Mission libre D] Ce que l'avenir vous promet, la poste vous l'apporte
» [Convocation] Pouvez-vous retirer le doute, aussi fort vous êtes ? - Meikyû Raizen
» On s'y met enfin ? [Ft. Tobirama]
» Goro Ako! [refonte, enfin!]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Pont Araho
Sauter vers: