Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Choisir le bon fil. [Toph]
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 16:46 par Itö Luna

» Périple [Libre]
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 16:37 par Nomura Ieyasu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 16:34 par Kogami Akira

» Étendre ses racines [PV Asagao Jirō]
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 16:17 par Asagao Jirô

» Demande de partenariat - Loaded Gun
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 16:03 par Invité

» 1/06. L'Ombrelle
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 14:27 par Asaara Kō

» 1/04. Fuir l'inconnu
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 14:21 par Konran Tenzin

» Ralentissement Senjumaru et Hana
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 14:20 par Yuki N. Hana

» A little less conversation... [Tsuyoshi / Jurojin]
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 14:18 par Chôkoku Jurôjin

» Lever le voile sur les nations — ft. Hyûga Toph & instances iwajines
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] EmptyAujourd'hui à 13:00 par Aditya

Partagez

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD]

Yawa Seika
Yawa Seika

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 22:06
ordre de mission:
 


Comme à son habitude, en cette matinée, Seika est en train de s’entraîner pour garder son corps en forme. Tous les matins, à l’exception du dernier jour de la semaine qui est le jour de repos du corps et de l’esprit, elle effectue son entraînement, qui consiste à courir dix kilomètres, puis effectuer des pompes sur ses quatre appuis, puis sur un bras, avant de les faire sans les jambes, en position de poirier. Son objectif, dans un futur proche, est de rajouter une quatrième étape où elle serait capable de reprendre cette dernière position et de retirer un bras, mais cela semble encore un peu compliqué pour son jeune corps dont les muscles semblent bridés par la croissance. D’un autre côté, sa mère lui répète souvent de ne pas trop en faire si elle ne veut pas rester petite toute sa vie, la musculation ralentissant grandement ce procédé naturel qu’est grandir.

Si elle s’entraîne aussi durement, aujourd’hui, c’est aussi parce que le lendemain elle part en mission aux côtés de deux personnes qu’elle ne veut pas décevoir. Dans l’immédiat, elle ne sait pas comment considérer Senken, mais semble apprécier Yugure. Si le premier a l’air un peu timide et renfermé, il ne gardera pas ce comportement longtemps aux côtés de la châtaigne, qui a bien envie d’en faire un ami, comme toutes les personnes qu’elle a côtoyé quelques temps dans sa vie. Le second, à l’inverse, semble ouvert au dialogue et très franc et direct. Il a joué au héros devant la Yawa, qui malgré son incompréhension de la situation, n’est pas restée indifférente. Elle le considère déjà comme un véritable ami, malgré la facilité que cela représente de l’être, pour la brune.

La journée se termine, comme toujours, par une session de lecture de livres sur la médecine. Les types d’opérations qui existent, voilà ce qu’elle lit présentement. Chaque opération pouvant être effectuée pour une zone du corps donnée, même si l’avancement actuel de la médecine ne donne pas lieu à un millier d’entre elles. Il en existe néanmoins un bon nombre, que la jeune fille s’évertue à apprendre pour que lorsque ses premières journées de stagiaire commenceront, elle soit capable de comprendre ce que les médecins font. D’ailleurs, cela arrivera bientôt, et elle est autant excitée à l’idée de pouvoir observer divers médecins en action qu’à l’idée d’aller en mission avec ses deux nouveaux camarades. La mission en elle-même, d’ailleurs, n’est pas très compliquée. Même si elle entrainera le trio hors des murs d’Iwa, cela ne représentera pas un long chemin, et ne devrait pas être dangereux. Le plus difficile sera de s’assurer que rien ne manque par rapport à la liste donnée, et que tout arrive à bon port, à la fin. Le matin même, Seika attend donc l’arrivée des deux Kazejines devant la charrette qu’ils devront tracter. Pas d’animal de trait, tout devra être fait à la force de leurs bras. Si l’adolescente ne se fait pas de souci pour elle-même, qu’en sera-t-il de ses deux frêles camarades ?

Spoiler:
 

_________________
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Okunote Senken
Okunote Senken

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 21:49
Comme à son habitude, en cette matinée, Senken était en train de dormir à poings fermés. Les insultes fusant dans la ruelle voisine ne suffisait pas à réveiller le paresseux gisant dans son matelas miteux, amoureux d'un repos nécessaire à chaque nouvelle journée. Contrairement à son jeune frère déjà réveillé, qui réfléchissait sûrement à l'ordre de mission reçu, le balafré ne comptait pas sacrifier une minute de sommeil pour cette journée si spéciale. En effet, s'il avait fait l'effort de se lever en avance pour la présentation d'équipe, la première mission partagée avec celle-ci ne le motivait pas autant. La récompense liée à l'accomplissement d'une rang D n'avait malheureusement rien d'alléchante.

D'ailleurs, comment l'administration du village avait bien pu les affilier à quelque chose d'aussi futile qu'une récolte de provisions ? La meilleure équipe d'Iwa allait devoir faire ses preuves, et vite, pour espérer hériter de la confiance de ses aînés.

Le coup de coussin reçu par Yugure souleva la poussière présente sur les meubles, réveillant l'indolent par la même occasion dans un sursaut désagréable. Il se leva en trombe, fila à la douche et prépara ses affaires dans la foulée. Bandeau shinobi, jarre de limaille et arsenal à la ceinture, il était prêt pour une nouvelle aventure sûrement chargée en émotions. Quelques avertissements de son colocataire plus tard, visant son comportement qu'il devait travailler pour s'entendre avec leur troisième camarade, le binôme put quitter leur pauvre bicoque en direction des Crocs Rocheux.

Un léger soupir s'échappa des lèvres de l'homme à la chevelure amarante lorsqu'il aperçut la kunoichi. La première impression, laissée lors du premier entraînement collectif, ne fut sûrement pas positive. Senken se demandait ce que la châtaigne pouvait alors bien penser de lui, même s'il ne se jugeait toujours pas fautif de quoi que ce soit. Son comportement, froid voire hostile pour les plus susceptibles, ne contenait pas une once de méchanceté, simplement de la maladresse. Une armure sociale que le Kazejin se forgea au fil des années, pour fuir les relations qu'il craignait comme la peste. Un traumatisme légué par un funeste évènement lié à son arrivée au pays de la Terre.

Se rappelant évidemment les paroles prononcées sur le chemin par le seul être qu'il osait aimer, l'Okunote prit la parole en premier pour ouvrir la discussion, réjouissant sûrement l'Eiseinin par la même occasion.


- Salut Seïka.

Les yeux parmes voyagèrent de l'adolescente à son comparse, lui léguant directement la parole. L'amorce faite suffisait pour témoigner des efforts entrepris par l'enfant de l'erg.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 4:16
En effet, Yugure est réveillé avant Senken et regarde le plafond pensif. « On va devoir faire attention. Même si c’est une mission de rang D cela reste une mission ninja. De plus, elle est pour le Shishiza l’unité spéciale où travail notre senseï Aimi. On n’a vraiment pas droit à l’erreur mais j’ai un mauvais pressentiment. Je doute que tout se passe comme prévu. Bon il est l’heure d’y aller ». L’Irounin lance un coussin sur Senken pour le réveiller.

- C’est uniquement pour tester notre esprit d’équipe suite à la présentation.

L’Eisenin décide de ne pas épiloguer là-dessus ils en ont déjà parlés précédemment mais si Senken veut rouvrir le sujet il est de toute écoute même s’il sait que celui-ci ne le fera pas. Une fois qu’ils sont lavés et en chemin, le ninja-médical, fais un dernier récapitulatif à son frère dont il ne partage pas le même sang. En plus, c’est bien de parler pendant le trajet ça rend la route plus courte.

- Je sais que c’est une mission de rang D et que ça ne suffit même pas à payer les courses ou le loyer mais voit ça comme … un investissement…


Dit-il avec son sourire en coin laissant volontairement planer un court silence pour susciter l’attention de son frère.

- Seika a dit que sa mère tenait un restaurant. Si tout se passe bien, et qu’on la raccompagne à sa maison, peut-être que sa mère nous offrira à manger les restes de la journée. J’ai hâte d’être ce soir et de manger autre chose que des boulettes de riz. Pas toi ? En plus tu pourras lui demander d’apprendre à cuisiner …


Puis son ton se change comme lorsqu’il a l’habitude d’avertir Senken à propos de son comportement.

- C’est donc pour ça qu’aujourd’hui, bien plus que les autres jours, tu vas être très sympa avec Seika. Et tu sais quoi ? Tu vas même lui dire bonjour en premier.


Après avoir écouté les réponses de son camarade, ils arrivent finalement à la hauteur de la brune de son équipe et commence à parler, une nouvelle fois, avec son sourire en coin habituel.

- Bonjour Seika. J’espère que tu as bien dormi.

Puis, sort de son sac une carte de Tsuchi, il a l’habitude d’être organisé et de tout planifier en avance. Voir même un peu trop en tentant d'envisager toutes les possibilités et possible problèmes.

- Nous allons commencer par le village le plus loin d’Iwa puis revenir petit à petit vers notre village caché comme ça on aura un trajet plus court à faire plutôt que faire une boucle avec toutes les provisions. Mieux vaut voyager vers le point le plus loin léger. Qu’en pensez-vous ?

Ses yeux se tournent vers Senken puis Seika avant de se replonger vers la carte. Son sourire en coin a disparu. Cela arrive souvent lorsqu’il est concentré sur quelque chose qui mérite son attention.

- Cela veut dire qu’on commence par Keishou, puis Chuukanchiten et pour finir Jousouzu. Je pense que trois villages de provisions est suffisant vu notre effectif. Il faut réfléchir en avancer quoi faire si notre charrette se casse en chemin. Soit on demande une autre au premier village que nous rencontrons, mais les villageois ne risquent pas d’être content de donner quelque chose en plus et surtout risque d’en avoir besoin soit …

Son regard se porte sur son ami qui a toujours été à ses côtés.

- Tu penses être capable de manipuler ta limaille de fer aussi longtemps pour faire un récipient et le porter jusqu’à Iwa ? Dans le pire des cas, si on trouve un assez grand récipient sans roue, je peux le transporter avec ma superforce.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Yawa Seika
Yawa Seika

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 14:32
Les deux camarades de Seika arrivent finalement. Le plus « bavard » des deux la salue en premier, et elle lui envoie un beau sourire en retour, s’inclinant pour lui répondre, comme s’il s’agissait d’un Senpaï alors qu’ils ont sensiblement le même âge. Lorsqu’elle aperçoit Yugure à ses côtés, un peu plus vivant que son ami, et avec ce sourire qui ne laisse pas indifférent, elle sourit également, mais l’éclat semble différent. La châtaigne ne s’en rend pas compte, mais peut-être qu’inconsciemment, elle brille plus devant une autre pierre brillante que devant une roche terne ? Ce n’est pas elle qui saura donner la signification, ne pouvant même pas le constater d’elle-même. Quoi qu’il en soit, elle est heureuse de les voir, les ayant déjà acceptés dans son cercle (peu) restreint d’amis.

« Bonjour vous deux ! J’ai bien dormi, merci ! »

Sans grande surprise, Yugure prend la parole pour donner des indications qui lui semblent les plus justes, et Seika ne voit rien à redire, il semble que ce soit le plan le plus judicieux. Le trajet sera donc celui indiqué par le Shimajima, à moins que l’Okunote n’y voit un inconvénient. Si la Yawa n’est pas une experte en analyse des comportements humains, ayant elle-même une personnalité difficilement compréhensible pour beaucoup, mais cela ne l’empêche pas de deviner que Senken sera plutôt d’accord avec l’avis de son ami de longue date. Elle se dit en fait que leur lien est fort, et que leurs avis doivent donc se rejoindre, sur plein de sujets, mais surtout que le jeune homme devrait prononcer plus de trois mots devant elle pour contredire son comparse, et elle se doute qu’il n’en fera rien. D’un autre côté, elle ignore encore s’il est juste timide ou complètement asocial, et espèce bien le découvrir très vite.

« Ce que tu proposes me va, mais je ne vois pas pourquoi la charrette se casserait ? Et d’ailleurs, je peux la tirer, tu sais, j’ai des muscles moi aussi… »

La brune n’a pas mal pris l’intention de son coéquipier de laisser cette tâche à son camarade ou de le faire lui-même, mais préfère s’assurer que les choses sont claires : elle est toute autant ninja qu’eux deux, malgré son tempérament et son physique. D’autant qu’elle devrait pouvoir gagner au bras de fer contre chacun d’eux, s’ils faisaient un défi sur ce thème, alors elle affiche simplement ses petits bras musclés comme preuve de sa musculature. Après tout, on ne peut pas maîtriser les portes célestes sans un corps adéquat. A ce propos, celui de la Yawa est petit, mais on pourrait le qualifier de « compact », si bien que malgré les apparences, elle est loin d’être faible. Tout sourire, elle attend de voir ce que décident ses amis.



_________________
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Okunote Senken
Okunote Senken

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Ven 26 Juin 2020 - 15:39
Heureusement pour l'Okunote qu'il trainait avec lui une véritable pipelette sur pattes. Sans jamais l'avouer pour ne pas lui faire plaisir, Yugure transformait leur quotidien bien fade en journées intéressantes, ne laissant jamais l'ennui ou le silence s'imposer trop longtemps. Senken, de son côté, lui proposait une oreille patiente, - presque - jamais saoulée par ses longs discours interminables. Les deux Kazejin s'étaient bien trouvés.

- Mouais, à ta place j'en serai pas si certain, l'hospitalité d'ici n'a rien à voir avec celle de Kaze. Personne ne nous a jamais invité nulle part, j'vois pas pourquoi ça changerait aujourd'hui. Mais oui, j'ferai l'effort, on sait jamais.

Les pas du binôme les menèrent donc jusqu'à la kunoichi qui les attendait au lieu de rendez-vous. Quelques salutations plus tard, le bavard prit logiquement la parole pour énumérer une tonne de pensées sur lesquelles il devait réfléchir depuis des heures. Yugure passait son temps à tout planifier, préparant chacune de ses missions avec la même minutie, contrairement au balafré qui se laissait porter par la vague. Ce dernier remerciait les dunes de lui avoir offert un tel ami.

- Ça me semble parfait.

Rien à redire, le plan proposé convenait à l'impatient, pressé de sortir de l'enceinte du village. Cependant, il ne se sentait pas capable de remplacer la charrette avec sa limaille si jamais celle-ci venait à se briser.

- Non, impossible. Faudra faire attention, c'est tout, aucune raison qu'elle se casse.

Le regard violacé se rabattit sur la demoiselle, la jaugeant elle et ses muscles d'un regard curieux. Conscient de ses capacités, l'Okunote ne sous-estimait ni sa force ni son endurance, et se réjouissait d'avance de sa proposition quant à tirer la charrette. A deux, ses équipiers formaient une belle paire de gros bras, lui laissant imaginer qu'il n'allait pas avoir à se fatiguer du trajet.

- On y va ?

Plus vite le groupe partait, plus vite il revenait, se débarrassant ainsi de cette mission inintéressante et empochant par la même occasion la maigre récompense. L'Okunote ne comptait pas perdre de temps à écouter ses camarades parler des heures, surtout qu'ils auraient l'occasion de le faire sur la route. Ainsi, il se mit en marche avec le groupe dès lors que Seika et Yugure seraient d'accord quant au tireur de la charrette.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Dim 5 Juil 2020 - 17:55
« C’est vrai que Senken marque un point mais je suis sûr que Seika est différente des autres Tsuchijines. Enfin, j’espère. Toute façon c’est toujours bien de s’entendre avec les membres de notre équipe donc dans tous les cas il doit faire des efforts sinon Aimi risque de nous tomber dessus ».

- Comme vous voulez.

« Suis-je vraiment le seul à anticiper des futurs problèmes ? » se demande le jeune Eisenin tandis qu’il commence à tirer la charrette vue, qu’à ses yeux, il n’allait pas laisser la seule fille de leur équipe s’occuper des tâches physiques.

Vu que le groupe décide de commencer par le village le plus lointain le trajet va prendre un peu de temps ce qui laisse tout le loisir de discuter sur la route, si quelqu’un à quelque chose à dire ce qui ne sera probablement pas Senken.

- Alors, Seika, que penses-tu de cette mission ? Pour ma part je ne sais pas trop. On va quand même taxer de la nourriture à des villageois qui n’ont rien demandés. Je sais qu’on est des shinobis et qu’on n’a pas le temps de faire pousser des légumes mais … tout de même.


Enfin, l’adolescent ne pense pas convaincre grand monde à sa cause. Au mieux Senken s’en fout et ça, c’est vraiment dans le meilleur des mondes. Quant à la jeune utilisatrice des portes … Impossible de savoir ce qu’elle pense. Ils ne se connaissent pas depuis longtemps après tout.

Enfin voilà qu’après quelques heures ils peuvent apercevoir un village dû à la fumée émanant des cheminées. En effet, le froid n’a pas disparu même si l’hiver se termine doucement. L’Irounin en profite pour déposer un instant la charrette et se reposer.

- Alors, qui veut aller demander aux villageois qu’on a besoin de nourriture ?


Son regard se tourne vers Seika, puis même pas une seule seconde vers Senken pour finir une nouvelle fois finir sur Seika.

- Je peux m’en charger si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Yawa Seika
Yawa Seika

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Lun 6 Juil 2020 - 16:22
La mission peut débuter, une fois les premières stratégies échangées, notamment pas Yugure qui semble le plus à l’aise à l’idée de partir à l’extérieur du village, prenant la peine de proposer tout un tas d’idées et de plans ingénieux, qui plaisent à Seika. Le second Kazejin est moins bavard, comme à son habitude – du moins l’a-t-il été les deux fois où la Yawa l’a vu, celle-ci y compris – ce qui commence à titiller la châtaigne. Elle ne s’agace pas, loin de là, mais trouve cela très amusant, et un petit désir naît au fond d’elle : celui de pousser le quasi-muet à parler longuement avec elle. S’il y a son camarade duquel il semble inséparable, ce n’est pas gênant, mais la brune se dit que l’Okunote est peut-être simplement gêné de parler à une fille devant son « frère ». Un tête à tête pourrait être une bonne solution pour délier sa langue…

Sur le départ, la question du plus bavard – le vrai – surprend la jeune fille, qui n’a pas vraiment réfléchi à la question. Dans son esprit, le fait de faire des provisions étaient plus une façon pour le village d’anticiper une possible guerre, et ces ressources serviraient pour les habitants des villages adjacents qui seraient alors rapatriés dans l’enceinte d’Iwagakure. Mais en y repensant, les mots de l’enfant du désert sont assez équivoques, et rien ne laisse à penser qu’il se trompe. Fait-il exprès de demander cela à cette fille pure et innocente, dont il a déjà dû comprendre la profonde empathie et la gentillesse sans égal, pour la mettre dans l’embarras ou lui causer un dilemme moral ? Eh bien, voulu ou non, il a réussi, et elle s’abstient de répondre durant un bon moment, ne cachant pas ses doutes. Après avoir parcouru sans doute la moitié du trajet, elle apostrophe celui qui tire la charrette, et lui répond simplement :

« Je sais pas… »

Elle semble gênée en disant cela. Son esprit juvénile lui fait dire que c’est mal d’extorquer ainsi des ressources, mais son intellect lui fait remarquer la façon dont l’interpréteraient des personnes sensées, comme Aimi ou Tenzin. Comme le dit si bien le Shimajima, un village shinobi ne peut pas se permettre de perdre son temps à cultiver lui-même des légumes.

« Je me dis que… en l’échange de ces provisions, nous assurons leur sécurité, mais est-ce vraiment équitable ? Je suppose que nous pourrons le savoir en voyant l’air des villageois en nous apercevant… »

C’est donc pour cela, quelques minutes plus tard, qu’elle lève la main haut vers le ciel à la question de Yugure. Il faut qu’elle prenne la responsabilité de demander aux principaux concernés ce qu’ils pensent de cette situation. Elle ne se fait donc pas prier, et part vers un vieil homme qui semble leur faire signe, assez souriant, en somme. Toujours si rayonnante, la Genin s’approche de lui et s’incline avec respect, avant de lui demander :

« Bonjour monsieur, nous venons pour récupérer les provisions… Si cela ne vous dérange pas ! »

Sans doute habitué à voir des shinobis sérieux et stricts, ne laissant pas de place au refus – ce qui est assez logique car il n’y a pas vraiment le choix – il se met à rire, de ce rire qui met tout de suite à l’aise, qui réchauffe le cœur, et qui est bien loin de toute moquerie. Il tapote le dessus du crâne de l’adolescente avant de lui dire :

« Bien entendu que cela ne nous dérange pas ! Et même si c’était le cas, nous ne pourrions pas nous passer de la sécurité que nous offre Iwa, sans ce village, le notre serait la proie de nombreux groupes de bandits ! »

Riant encore de bon cœur, il invite ses camarades, un peu plus loin, à venir remplir la charrette. Après l’avoir gracieusement remercié, Seika s’en retourne vers Yugure et Senken, un grand sourire aux lèvres.

« Tu vois, Yugure, ils n’ont pas l’air de personnes que l’on a contraint à faire quoi que ce soit ! »

Elle lance aussi un grand sourire à Senken, se disant qu’il pourrait éventuellement dire quelques mots. Après tout, il faudrait être profondément insensible, voire totalement méchant, pour ne pas réagir à tant d’adorabilité.



_________________
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Okunote Senken
Okunote Senken

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Mar 7 Juil 2020 - 18:25
L'air ailleurs de l'Okunote trahissait son manque d'intérêt pour la conversation en cours. Le fait de récupérer ces provisions ne lui posait aucun problème moral, puisque les ordres venaient d'au-dessus et qu'il ne sentait donc aucunement responsable. Si Iwa s'amusait à voler des paysans en échange de quelconques services, c'était leur problème et pas le sien. Ramener ces provisions accomplirait sa mission au compte du Shishiza, qui lui permettrait alors de rejoindre les rangs du service d'après les dires de Ryoko. Accéder à ce grade d'aspirant lui promettrait une place au sein de l'unité, synonyme de salaire convoité par le balafré.

Même s'il semblait distant et opaque aux échanges, l'oreille du muet restait tout de même attentive aux réponses de la Yawa. Il la jugeait en permanence, découvrant son caractère bien généreux qui cachait sûrement quelque chose. La gentillesse incarnée n'existait pas aux yeux parmes du manipulateur de limaille. Cependant, l'hésitation chez la kunoichi, créée par les longues tirades de son confrère, dévoila une certaine valeur chez sa camarade. Qualité appréciée par l'enfant des dunes habitué des bas quartiers, ce souci pour autrui jouait en sa faveur.

Après quelques heures de voyage, la triade arriva donc au premier village, localisé grâce aux cartes fournies par le village caché de la Roche. Un vieil homme les attendait au loin et ne tarda pas à les inviter d'un signe de main. La jeune fille prit l'initiative de l'approcher et d'échanger avec ce dernier, avant que le trinôme ne se mette à charger leur charrette de provisions, déjà prêt à repartir. Le sourire de l'adolescente se heurta à une expression plate, sans méchanceté ni gentillesse.


- Penses-tu qu'ils aient réellement le choix ? Ils dépendent de nous. Comme il l'a dit, sans ces provisions, ils seraient la proie de nombreux groupes de bandits. C'est à dire que sans ces payements Iwa les laisserait se faire piller sans agir.

L'Okunote n'avait visiblement pas pris les paroles du campagnard de la même manière que sa camarade, et venait de faire l'effort d'échanger quelques mots pour exprimer son opinion. Même si ces échanges ressemblaient à un « commerce à l'amiable », la vérité se voulait bien différente aux prunelles du balafré, qui savait ces pauvres paysans obligés de l'accepter pour leur propre sécurité.

- C'est bon ? On y va ?

L'impatience caractéristique du jeune homme empêcha le groupe de prendre une pause peut-être désirée. Enfin, si personne n'insistait pour en faire une. La troupe reprit son chemin en direction du second village, bien déterminé à vite boucler cette mission loin d'être intéressante. Senken ne comprenait même pas pourquoi ce travail n'avait pas été confié à des civils, à la limite escorter par un shinobi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Lun 13 Juil 2020 - 4:04
- En effet, Senken.

« Je vois en effet des soldats d’Iwa poster partout prêt à réagir en cas d’attaque » pense-t-il ironiquement mais il parvient à tourner plusieurs fois la langue dans sa bouche. C’est à lui d’appliquer son propre conseil et de faire bonne figure face à la personne de leur équipe maniant les portes.
L’Irounin semble avoir été défait sur toute la ligne lorsqu’ils arrivent au village et il déteste qu’on lui donne tort mais il faut rester poli face à ces Iwajines. Dès lors, Senken reconnaîtra sans aucun soucis la mimique de son frère signifiant la contrariété, Yugure exécute le haussement d’un seul de ses sourcils tout en affichant son habituel sourire en coin. « Ces villageois ont l’air bien trop soumis. Comment veulent-ils être libres s’ils dépendent toujours des autres ? ».

- Tu sembles avoir raison, Seika-chan. Tu es vraiment une fille qui connait beaucoup de choses.

Dit-il en la direction de son interlocutrice avant d’aider à charger la charrette en trichant à l’aide de sa superforce pour impressionner les membres de son équipe.

- C’est vraiment trop léger. Vous avez l’impression que tout le compte y est ? Bon …

Puis regarde son frère dont il ne partage pas le même sang. « C’est vrai qu’il veut que cette mission soit au plus vite terminée ».

- Bon je pense qu’on a tout il est l’heure de se remettre en route. Il faudrait éviter que la nuit tombe dessus.


L’Eisenin se remet en place et commence à tirer la charrette, toujours hors de question que ce soit la fille du groupe qui la pousse ou son ami qui doit déjà constamment porter son immense jarre. C’est comme si ce dernier s’entrainait constamment avec des poids au final.

- C’est parti pour Chuukanchiten !


Prononce-t-il à voix haute tandis qu’il réfléchit à un nouveau sujet de conversation en chemin, ne pouvant pas vraiment compter sur ses deux camarades à ce sujet.

- Du coup on n’en a jamais vraiment parlé mais comment voyez-vous votre futur au sein du village caché de la roche ? Vous souhaitez intégrer une unité spéciale ou quelque chose d’autre en particulier ?

Poser les questions en premier pour éviter d’y répondre est une des techniques favorites de l’adolescent aux cheveux bruns pour éviter à ce que les gens en apprennent plus sur lui. « Je connais déjà la réponse de Senken mais voyons voir ce que notre dernière coéquipière va répondre » mais alors qu’ils parlent ils arrivent déjà à leur second village. Contrairement à Keishou la personne qui vient les « accueillir » ne porte pas vraiment la joie dans son visage.

- Bonjour monsieur. Nous représentons Iwa et venons chercher les provisions.


Mais le ninja-médical n’aurait pas dû prendre autant la confiance. Ce qui fonctionne avec la mignonnerie et adorabiltié de Seika ne fonctionne pas forcément avec lui. Le villageois semblant s’occuper du guet, en guise de réponse, crache par terre avant de prendre la parole.

- Les récoltes ont été mauvaises on a rien à vous donner.

Au vu de son ton il est clair que c’est un grand mensonge, ne regardant même pas les protagonistes dans nos yeux en déblatérant ses mots.

- 200.000 ryôs… pour chacun d’entre vous.


Annonce-t-il suivit d’un silence de quelques secondes.

- Si vous dites avoir pris les provisions et les avoir perdus en chemin. Tout le monde serait gagnant.

Son regard s’attarde sur le ninja-médical puis la charmante Yawa et pour finir sur le taciturne Kazejine. Peut-être que tout n’est pas perdu pour Senken et qu’il y a moyen que cette journée soit plus profitable qu’au premier abord.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Yawa Seika
Yawa Seika

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 15:49
Les questions de Yugure et Senken sont comme des gifles, pour Seika, arrivant l’une après l’autre comme pour la mettre au défi. Elle ne comprend que partiellement le jeu auquel joue le moins bavard des deux, et ne capte pas les intentions de son « frère », sa façon de parler étant bien plus subtile. Quoi qu’il en soit, lorsqu’il en remet une couche sur le consentement des villageois, elle ne sait que répondre. La jeune fille tente de dire quelque chose d’intelligent, comme elle sait le faire parfois, mais rien ne vient. En fait, la châtaigne ne peut pas trop lui donner tort, mais n’a cependant pas envie de montrer une quelconque indignation devant eux. Il faut faire bonne figure, toujours, en toutes circonstances. L’ignorer est le mieux à faire, et le fait qu’il soit pressé la sauve plus ou moins, elle peut ainsi faire comme si elle n’avait pas compris que c’était une question attendant une vraie réponse. D’ailleurs, attend-il vraiment quelque chose d’elle ?

L’ironie de Yugure, néanmoins, passe inaperçue chez la brune, qui se contente de hocher de la tête en souriant. Muette, elle le reste jusqu’à l’arrivée au prochain village, à l’exception du moment où le Shimajimi pose une question à ses camarades. La châtaigne ayant désormais une bonne estimation du lien entre les deux Kazejins se doute que cette interrogation la concerne plus que l’Okunote, et prend les devants pour y répondre, après un léger temps de réflexion :

« Je ne sais pas encore vraiment… La logique voudrait que je rejoigne le Shishiza pour suivre les traces de Senseï, d’autant plus qu’ils possèdent une branche médicale, mais le Manazuru m’intéresse également un peu. Enfin, peut-être que voyager me plairait, peut-être pas. On ne peut pas savoir tant que l’on n’a pas essayé ! »

Loin d’elle l’idée de le faire réellement, et peu de temps après cette mission, d’ailleurs. Le trajet se déroule sans aucune anicroche, mais c’est à l’arrivée que les problèmes commencent. Yugure décide de demander, cette fois, mais pour une raison impossible à déterminer, cela ne se déroule pas comme prévu. Voulant aider son équipier, l’adolescente prend à son tour la parole, avec tout son courage et sa sévérité. Elle dit, sur le ton de la réprimande que l’on fait à un jeune enfant qui a fait tomber un vase :

« Monsieur, nous ne pouvons accepter d’argent de votre part. Cela serait très mal venu, et nous ne sommes pas de mauvaises personnes. Vous non plus, d’ailleurs. Si vous n’avez pas de quoi nous donner ce que nous voulons, alors nous repasserons une autre fois, et nous allons prévenir nos supérieurs à ce sujet ! »

Ses derniers mots ne sont pas une menace, aux yeux de la jeune fille, mais le teint de son interlocuteur change quelque peu. La peur de représailles, sans aucun doute. On peut presque deviner ses pensées « Comment un être si mignon peut faire des menaces aussi violentes, avec une voix aussi douce ? ». Mais de son côté, la Yawa est déjà prête à repartir. Senken ou Yugure auront probablement remarqué le changement chez le villageois…



_________________
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Okunote Senken
Okunote Senken

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 11:55
Pour l'Okunote, ses paroles n'étaient ni un jeu ni une manière de provoquer sa coéquipière, seulement son opinion sur la situation. Le mutisme dans lequel se plongea Seika étonna le manipulateur de limaille, déçu de la voir se taire suite à ses arguments. Il aimait le débat, le conflit, échanger avec des personnes capables de lui tenir tête et de défendre leurs positions sans s'éteindre au premier problème. Tant pis, l'Okunote n'insista pas et guida la triade en direction du village suivant.

Le balafré marchait quelques mètres à l'avant du convoi, surveillant la route et les environs à l'affut d'un quelconque danger. Rien ne vint. Ses oreilles, attentives, captèrent la conversation de ses deux camarades à l'arrière. Ressassant les paroles de Yugure qui l'implorait de faire des efforts, il prit la peine de répondre à son interrogation. Bien que taciturne, Senken ne comptait pas jouer au muet chaque fois qu'il croisait la kunoichi. En effet, s'ils devaient faire équipe au quotidien, il allait devoir se dévoiler un minimum. Petit à petit.


- J'compte rejoindre le Shishiza. La cheffe de l'unité m'a proposé une place, d'ailleurs. En remplissant cette mission je devrai obtenir mon grade d'aspirant.

Yugure apprenait la nouvelle en même temps que Seika, preuve que l'amarante savait garder de précieuses informations secrètes tant qu'on ne l'interrogeait pas. Contrairement à son frère, il fallait souvent le pousser à la discussion pour obtenir un semblant d'échange, heureusement que l'irounin était un expert dans ce domaine. Le binôme se complétait parfaitement de ce côté-là.

L'enfant du désert écouta ensuite les paroles de sa camarade, tandis que ses pas l'amenaient doucement jusqu'aux portes du nouveau village. Voyager ? Décidément, ses deux coéquipiers passionés par la médecine échangeaient plusieurs points communs. Mais il n'eût le temps de réfléchir plus longtemps aux paroles de la Yawa, car l'homme venu les accueillir prit la parole d'un ton qui dégouta le Kazejin. Les mots de la diplomate ne suffirent à calmer le Genin aux améthystes qui vint attraper le villageois au col.


- Tu mens. Alors donne-nous c'qu'on est venu chercher.

La colère se ressentait dans les gestes comme dans le regard amarante du shinobi à la jarre. Ce vieil homme proposait un marché alléchant, certes, mais Senken ne pactisait pas avec un menteur. S'il avait été honnête dès le départ, le résultat aurait peut-être été différent. Aux antipodes des méthodes de ses coéquipiers, l'intimidation provoquée par son geste se voulait en réalité dans l'intérêt du paysan, qui ne souhaitait sûrement pas s'attirer les foudres d'un village caché.

- Ceux qui viendront après notre rapport te laisseront pas le choix. Tu regretteras.

Cette position dégoutait amèrement le fils du Vent, qui se souvenait de sa haine envers les percepteurs de Kaze. Tous les mois, la réserve de chevaux de ses parents se retrouvait amputée de ses meilleurs éléments, sans qu'ils n'aient le choix. Mais la vie était injuste, et parfois, il fallait l'accepter.

Qui sait ce que ces villageois risquaient s'ils ne donnaient pas les provisions promises au village ? Senken préférait passer pour le méchant plutôt que de risquer un drame. Il campait donc sa position et attendait que le chef local leur accorde la permission d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Sam 25 Juil 2020 - 15:23
L’adolescent aux cheveux bruns répond tout d’abord à sa future collègue médicale.

- Même si c’est au sein du Pays de la Terre ce qu’on exécute est tout de même un petit voyage. Je suis tellement heureux de pouvoir marcher sur les routes plutôt que croupir à ne rien faire dans le village. Vous ne trouvez pas ? Déjà, tu peux te poser la question, si tu apprécies de rencontrer des villageois qui ne sont pas des ninjas. Oui ce serait un bon début.


Mais il apprend quelque chose de totalement nouveau au sujet de son ami de toujours. « C’est vrai qu’on a brièvement parler des unités spéciales après ma rencontre avec Teruyo mais je ne savais pas qu’il voulait aussi en rejoindre une ».

- On va tout faire pour ne pas l’échouer alors.


Dit-il avec un simple sourire sincère envers son camarade, la première fois que Seika voit ce type de sourire au sujet de l’Irounin débutant.

Alors que le garde du village leur propose un deal des plus fructueux, il sourit à la fille aux cheveux bruns, convaincu d’avoir réussi son coup, mais son plan est rapidement voué à l’échec tandis que Senken réagit avec force et violence allant même jusqu’à menacer l’intégrité physique du pauvre homme ne souhaitant qu’avoir plus à manger pour le village. N’étant pas vraiment taillé pour le combat celui-ci descend directement d’un ton, le manipulateur de limaille de fer est clairement en position de force.

- Ouais. Ouais, ouais. D’accord lâche moi morveux.


Dit-il pour se sauver la face tandis que l’altercation semble attirer de plus en plus d’observateurs venant du village pour entendre ce qui est en train de se tramer. Voyant que les shinobis venant récolter la nourriture sont prêts à utiliser la force, ils lèguent sans aucun souci les provisions tant convoitées. D’ailleurs ils aident même à charger la charrette tirée habituellement par Yugure.

- Avec ça, ça devrait être bon.

Dis le garde du village, voulant éviter le plus possible le regard de l’amarante.

- Merci de votre coopération.

S’exprime Yugure avec un large sourire. Si les deux autres membres de l’équipe n’ont plus rien à dire, ils reprendront leur voyage en direction du dernier village qui eux, comme le premier village, lèguent directement toutes les provisions dues au village caché de la roche. Il ne reste plus qu’à l’équipe 1 de rentrer au village avec la charrette toujours tirée par Yugure, usant sans vergogne de sa superforce, ce qui est un peu bon exercice pour apprendre à utiliser correctement son chakra en tant que ninja-médical. En effet, ce dernier, a du mal à gérer la consommation de chakra dans ses jutsu qui se caractérisent souvent par des coups explosifs et jamais quelque chose de plus subtil qui ne fasse pas explosé le décor.
« Bon il est temps de relancer la discussion ».

- Oh j’ai super faim, pas vous ? Cette mission m’a bien ouvert l’appétit ! Mais où pourrait-on manger …

Son regard se tourner tout d’abord vers Senken puis Seika avec son habituel sourire jusqu’en coin. Le plan était en marche.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Yawa Seika
Yawa Seika

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Lun 27 Juil 2020 - 20:44
Sur le trajet, les réponses des deux Kazejins sont assez opposées, pourrait-on dire, l’une à l’autre. L’un veut rejoindre le Manazuru, l’autre le Shishiza. De son côté, la brune hésite encore entre les deux. Les mots du Shimajima sont plutôt justes, et elle en prend bonne note, commençant déjà à développer une sorte de respect à son égard, vis-à-vis de ses connaissances et de sa nature plutôt plaisante. Si elle aime bien les deux membres de son équipe ici présents, le plus avenant des deux a déjà plus d’impact sur elle, suite à leur première rencontre, et encore aujourd’hui. Néanmoins, l’Okunote n’est pas un inconnu pour elle, mais il faudra qu’il s’ouvre un peu plus pour qu’elle en fasse autant. Le sourire de Yugure ne passe pas inaperçu, et la châtaigne se laisser aller à espérer en recevoir un comme cela, un jour… Avant de secouer la tête et de se concentrer de nouveau, car la prochaine destination approche.

Prête à repartir, après avoir prévenu le villageois qu’il lui faudrait trouver un moyen de rassembler les provisions qu’il doit au village d’Iwa, Seika est choquée par l’intervention plutôt musclée de Senken. En fait, les mots sont tellement inattendus, qu’elle saisit instinctivement la main de Yugure, qui se trouve non loin d’elle, sans vraiment comprendre ce qu’elle fait. Elle relâche ensuite rapidement la dextre de son équipier, incapable de s’expliquer sur son mouvement, et se contente d’observer. Les mots finaux sont presque les siens, mais elle comprend vite la portée de ceux-ci. Il s’agit d’une menace, et peu importe son intention, la Yawa avait proféré la même à l’égard du pauvre homme, forcé de mentir du fait de son manque de ressources.

L’affaire est réglée par les propos forts de l’habituel moins bavard, et restant à sa place, Seika se contente d’observer en étant certaine qu’elle n’agira jamais de la même façon que lui. Le village suivant donne les provisions sans accrocs, et la boucle est ainsi bouclée. De retour à Iwa, après avoir rendu les provisions, le trio peut donc se séparer, mais Yugure propose une idée qui intéresse beaucoup l’adolescente.

« Moi aussi j’ai faim, maintenant que j’y pense… Voir toutes ces provisions ça m’a ouvert l’appétit… Si vous aimez les ramens, on peut aller au restaurant de maman. Je vous invite ! »

Ce serait la deuxième fois qu’elle les emmène au restaurant, même si la dernière fois, il y avait Aimi et que c’était plus un repas d’équipe qu’autre chose. En l’absence de la professeure, cela sera un peu moins formel, sans doute.



_________________
Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Okunote Senken
Okunote Senken

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD] Empty
Mar 28 Juil 2020 - 13:32
La tentative d'intidimidation du balafré semblait faire effet. Aux antipodes des méthodes utilisées par ses camarades plus diplomates, parfois la force savait résoudre des conflits avant que ceux-ci ne deviennent trop importants. Ici, le village allait pouvoir vivre sa vie normalement sans redouter la venue de supérieurs Iwajin peut-être plus violents que notre triade actuelle. Nos protagonistes récupérèrent donc les provisions dans un profond silence, à mi-chemin entre la gêne et la crainte, avant de déguerpir aussi vite qu'ils étaient arrivés.

Le chemin jusqu'au dernier village fut moins gai que les précédents, sûrement à cause de l'Okunote qui avait jeté un petit froid sur cet après-midi pourtant ensoleillée. Il en était conscient, mais ne regrettait pas ses actes. Senken ne comptait pas changer pour plaire à Seika, son village, ou n'importe qui d'ailleurs. Il restait en tout temps authentique à ses valeurs et ses pensées. Peu importe l'image que le manipulateur de limaille transmettait aux autres, passer pour le méchant ne l'avait jamais dérangé. Lui connaissait ses raisons, et ces dernières n'étaient pas mauvaises.

Arrivés à bon port, l'équipe Une récupéra les provisions sans accrocs et put directement se diriger vers Iwa. Les pertes de temps jugées inutiles par le manipulateur de limaille n'étaient pas permises, et il s'attelait à presser le groupe lorsque celui-ci se laissait aller. La récompense les attendait ! Et elle fut récupérée par nos camarades fiers d'un premier succès en tant qu'équipe. Aimi sera contente, assurément. De plus, celui-ci lui ouvrait les portes de l'unité spéciale qu'il convoitait.

Juste avant qu'ils ne se séparent, Yugure décida d'émettre l'idée d'un dîner en équipe. Quel manipulateur... Senken comprit directement son intention et Seïka plongea les deux pieds dedans. Comment pouvait-elle deviner que le Shimajima avait anticipé son invitation ? L'Okunote laissa échapper un léger sourire tandis qu'il secouait la tête. Incroyable. La force des mots l'étonnaient toujours.


- ... Très bien, allons-y. Merci Seïka.

Le regard amarante plongea dans les prunelles de la chataîgne, et contre toute attente, ses iris transpiraient la sincérité. L'hospitalité faisait partie des traditions Kazejin, et la manière dont la kunoichi les invitait sans réfléchir la fit grimper de quelques marches dans son estime. Aimi n'était pas là et rien ne l'obligerait à le faire, ce n'était que pure gentillesse. Honorable.

Ainsi, le trinôme encore aux prémices de leurs aventures s'en allèrent en direction du restaurant Yawa !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi

Service de récolte et de régulation des provisions de Tsuchi no Kuni [MLD]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: