Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays

Yamanaka U. Mariko
Yamanaka U. MarikoEn ligne

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Mar 23 Juin 2020 - 23:08
[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays 200623110110421767

Une nouvelle journée débutait signifiant que de nouvelles tâches s'annonçaient et cela n'était pas pour déplaire à la belle aux prunelles prunes. Bien au contraire, elle adorait cela même. Le simple fait de travailler lui procurait une sensation de bien-être, si loin de la solitude et de l’ennui qu’elle avait pu vivre lorsqu’elle était seule sur son îlot maudit. L’Empire du Feu lui avait confié une nouvelle mission et cette fois-ci elle devait se rendre dans le Sud de ce vaste territoire. D’une certaine manière, la Retsu commençait à faire ses preuves, car elle était davantage sollicitée pour des quêtes plus importantes et valorisantes.

La mission consistait à explorer une zone bien précise, où l’ancien régime avait ses fondements qui étaient aujourd’hui à l’abandon. La dernière survivante avait eu un cours expéditif sur l’histoire de Hi no Kuni, elle n’avait pas réussi à tout mémoriser, car il y avait énormément d’informations, mais elle avait retenu que cette terre si fertile avait le sang versé de ses enfants en son sein. Senjumaru prenait très à cœur cette aventure, elle s’était d’ailleurs préparée de la meilleure des manières, ustensiles de ninja, carte, nourritures et autres indispensables pour la réussite d’une quête.

La manieuse du sable noir avait apprit qu’elle ferait cette tâche non pas avec un coéquipier, mais deux partenaires et elle avait déjà les noms de ces derniers en sa possession comme eux avait le sien. La jeune trentenaire était heureuse, car elle allait de nouveau partir avec Asaara Kô qu’elle avait rencontré précédemment dans une mission, néanmoins elle ne connaissait pas Inuzuka Leiko. Néanmoins, le nom de famille de cette dernière ne lui était pas inconnue, puisque la femme à la chevelure violacée avait travaillé sur les différents clans du Yukan et le clan Inuzuka avait été abordé avec son précepteur particulier. Senjumaru savait donc que la femme allait être accompagné d’un animal et plus précisément d’un canidé même si elle n’en avait jamais vu de ses propres yeux, pour le moment seul les livres lui avaient indiqué à quoi ressemblait un canin.

Une fois qu’elle fut prête, celle qui devait servir de vaisseau pour le dieu nommé L’Unique selon les croyances sectaires du clan Retsu pouvait se mettre en route. Comme la majorité des missions, le point de rendez-vous de l’équipe était les portes d’entrée de la Capitale. La Kunoichi commençait à bien connaître les lieux et arrivait efficacement à destination, elle fut même la première. Certainement l’excitation l’avait poussé à arriver plus tôt que l’horaire prévu, mais cela n’était pas bien important, elle attendrait ces derniers avec le sourire qui la caractérisait si bien.

« Kô-san, je suis contente de te revoir. Enchanté Inuzuka Leiko, je suis Retsu Senjumaru. » Lançait-elle une fois le trio réuni.

Les trois soldats pouvaient se mettre en route.
MISSION RÉCAP' :
 

_________________

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Ma8t
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10675-yamanaka-uzumaki-mariko-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-yamanaka-uzumaki-mariko-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Inuzuka Leiko
Inuzuka Leiko

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Ven 26 Juin 2020 - 8:28
Des grognements se font entendre dans un bâtiment à la périphérie de la ville. Des gémissements résonnent dans cette lugubre pièce. Une femme et son chien ont neutralisé des squatteurs et leur a demandé de partir. L’adolescente se fait obéir. En même temps, un croisé entre un berger allemand et un loup est impressionnant. La demoiselle visite donc le lieu. Une petite maison aux meubles en bois, aux murs de couleur beige, sans décoration. Leiko décide d’en faire son logis. Toute seule avec son chien, se demandant ce qu’ils pourraient faire ensemble. “Il n’y a plus de meute. Nous ne comprenons toujours pas comment vivre en société. Nous ne voulons pas qu’il y aie de violence supplémentaire c’est pourquoi nous nous devons de réussir à nous intégrer quelque part dans cet Empire et y rester.”

Quelques jours plus tard, un ordre de mission arrive jusqu’à elle. Visiter les vestiges de l’ancien régime. C’est une chose qui excite notre protagoniste, elle adore en apprendre toujours plus sur l’histoire de son pays. Cependant, il est vrai que ça lui met un certain froid. En effet, l’ancien empereur a fait une grande chasse à l’Inuzuka par le passé. Leiko et Jackie sont les quelques survivants de ce génocide. Cette horreur lui reste en mémoire, c’est assez douloureux rien que d’y penser. La jeune femme reste, les yeux rivés sur ce papier, se demandant ce qu’il pourrait bien se passer une fois sur place. “Y a-t-il des partisans de l’ancien régime qui pourraient vouloir notre mort s’ils nous voient ?” Une panique s’installe chez notre dresseur de chien. Elle revit les souvenirs de cette nuit là, les soldats tuant humains comme chiens. “Parce que notre alpha a refusé de s’allier à cet empereur.” Ses parents, ses cousins et cousines… Elle et son compagnon canin encore bébé ont fuit et se sont caché dans des décombres. La demoiselle se souvient encore de l’odeur putride des cadavres et du feu. Son coeur se serre. “L’odeur du sang et du feu. Comme ce à quoi j’ai assisté l’autre jour, cet homme, un Akimichi, que j’aurai voulu connaitre dans d’autres circonstances. Si seulement… Je n’ai rien pu faire là encore, je suis une bonne à rien, je ne suis pas apte d’être un soldat de l’armée, je suis trop nulle, si je ne peux pas arrêter les traîtres et sauver mes camarades, alors…”

La demoiselle se fait extirper de ses pensées par son chien qui s’inquiète. Ell lui dit que tout va bien, ils doivent juste partir en mission pour visiter les vestiges du passé du temps de l’ancien régime. “Nous ne serons pas seuls pour cette mission, tout va bien se passer. Si on y va, c’est pour notre flair qui peut détecter de potentielles embuscades.” Habillée d’un jeans troué bleu délavé, d’un crop-top vert pale et d’un long manteau noir à fourrure blanche, l’adolescente, fumant une cigarette, avec son chien, se rendent tous les deux sur les lieux de la rencontre avec leurs coéquipiers. Chose étonnante, oui, notre héroine a découvert l’existence du tabac, elle a rapidement appris à s’en servir et elle ne peut plus s’en passer désormais. Elle a aussi déjà goûté à l’alcool, mais, répugnée par ce goût horrible, elle a vomi ce jour là. Leiko salue les deux personnes, Jackie aboie pour lui aussi dire bonjour. Ce chien s’approche et leur sens les jambes, ne faisant rien de plus que de remuer sa queue parce qu’il est content. Il est beau et propre. Il a un collier à clous un peu rock autour de son cou, avec l’emblème du Teikoku sur le pendentif. Leiko a le même design de collier autour de son cou.

Leiko - Jackie vous salue et il est enchanté de vous rencontrer. (à son chien) Doucement p’tit gars, inutile de te rappeler qu’il ne faut pas être brute en dehors des combats.

La demoiselle est assez tendue. Elle paraît assez farouche, comme si elle commence à peine à s’habituer aux autres humains. Il lui faut du temps, énormément de temps pour réussir à surmonter cette épreuve. Heureusement, son chien est avec elle pour lui donner du courage. Sa chevelure châtain aux reflets roux sont assez décoiffés, on dirait qu’elle ne s’est pas lavé et coiffés, pourtant elle sent bon, même si en fait elle a utilisé du shampoing pour chien sur elle. Bon, oui, Leiko n’a jamais compris comment se coiffer correctement. Cependant elle n’a pas honte, loin de là, enfin, pour le moment. Elle a été sauvage une longue partie de sa vie, c’est normal qu’elle ne soit pas présentable selon les codes de la société du Teikoku. Qui sait, quelqu’un lui apprendra tout ça au moment voulu.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8365-inuzuka-leiko#70041 https://www.ascentofshinobi.com/u222
Asaara Kō
Asaara Kō

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Sam 27 Juin 2020 - 10:57




FAIRE UN POINT DE SITUATION AU SUD DU PAYS
@Retsu Senjumaru @Inuzuka Leiko
Hi no Kuni Zone à découvrir

C’est un jour plus important que ces derniers temps, une mission relativement importante m’a été confié. À moi, ainsi qu’à deux autres soldats de l’Empire prêt à servir. Il était temps pour le Teikoku d’aller visiter les anciens vestiges où bon nombres massacres ont eu lieu. Notamment celui qu’un connu un ami à moi, celui des Inuzuka qui les a divisé partout, certains devenant même des Hokazuka. Ils se sont adapté pour avoir le même lien particulier avec une autre sorte d’animal que le canin. Sho par exemple, à comme compagnon un magnifique Faucon Pèlerin qu’il considère comme son meilleur ami, sa famille.

J’ai toujours eu la curiosité, peut-être un peu morbide, de voulant me rendre sur ces terres pour voir ce qu’elles sont devenue. Voir si des traces seront encore visibles, mieux comprendre comment cela a été fait. Tous les mauvais côtés de la race humaine… Heureusement, aujourd’hui l’empereur tient à ce que ça ne recommence jamais et compte bien démontrer que son armée et sa cité sont bien plus efficaces que les shinobis et leurs villages cachés.

Pour partir à la découverte du Sud, je vais être accompagné de deux femmes, une que je connais, avec qui j’ai déjà collaboré pour une autre mission, dans le sud aussi d’ailleurs. L’autre personne, une Inuzuka, elle m’est inconnue, mais je peux déjà imaginer ce qu’elle peut penser actuellement. Peut-être même qu’elle a connu tout ça et va revenir pour la première fois sur ces lieux maudits.

Quand j’arrive au point de rendez-vous, il y a déjà la manieuse de limailles et quasiment dans le même temps, le chien et sa partenaire arrivent. Tout de suite, celle aux cheveux violet prend la parole. Jackie sent mes jambes en remuant la queue et je ne peux m’empêcher de lui glisser une petite caresse sur le corps.

« Enchanté Jackie, content de travailler avec vous. »

Je regarde mes partenaires en attendant le top départ, ayant préparé toutes mes affaires pour ne manquer de rien. Je n’ai aucune nervosité en moi, ayant l’habitude de beaucoup voyager et connaissant les capacités de la kunoichi au sable noir comme elle dirait, ainsi que celles des Inuzuka/Hokazuka en général, je ne vois pas comment cela pourrait-il mal se passer. Je décide de prendre les devants en ouvrant la marche, quitte à faire connaissance, autant le faire en avançant.

« Alors, Leiko, tu es une soldat de l’Empire depuis longtemps ? »

Voilà comment je décide de reprendre les connaissances basiques tout en marchant. Connaissant déjà un peu Retsu, je me pose la question que j’aime souvent demander aux gens. C’est un peu une manière de parler d’un sujet commun, nous sommes de la même maison, autant comment par là.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Narrateur
Narrateur

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Sam 27 Juin 2020 - 18:49
Vous avancez en direction du Sud en sachant pertinemment où doit vous mener votre mission. Au-dessus de vous, le ciel semble terni d’un gris voile qui annonce une pluie potentielle, mais pour l’heure aucune goutte n’humecte votre peau ou vos habits. La route au cœur des forêts est relativement calme ; de temps en temps, vous effrayez un petit rongeur terrestre ou arboricole, d’autres fois les oiseaux alertent la forêt de votre présence en poussant des cris saccadés. Pour autant, aucune menace ne vous guette et vous avancez d'une foulée insouciante, ce qui vous laisse le loisir de faire davantage connaissance.

Tout semble trop calme.

Votre route continue pourtant et vous rapproche de la zone à explorer. Que vous empruntiez les sentiers principaux ou que vous décidiez de couper à travers champs pour éviter de dévoiler votre présence, vous parvenez à la rivière Yugure qui lie le lac majeur du Pays du Feu aux océans à l’Est ; océans par-delà lesquels se tient l'archipel de Mizu no kuni. L’air est embaumé d’un parfum de fleur et d’humidité, mais le ciel ne fait que vous menacer sans déployer la tempête qui vous guette. Au loin, vous apercevez une pancarte juste à côté d’un petit abri ; ce dernier donne sur une sorte de ponton au bout duquel est amarré une petite barque. Sur la pancarte, vous lisez la chose suivante : 30 ryos pour le passage.

Effectivement, les berges qui se tiennent de chaque côté de la rivière Yugure sont assez éloignées et nécessitent soit de naviguer, soit d'user d'un stratagème spécifique. De votre position, vous ne voyez que vaguement la rive de l'autre côté.

La porte de l’abri grince lorsque vous vous approchez. Un vieil homme claudiquant en sort en vous affichant un sourire abîmé par l’âge. Son corps rachitique et sa peau fripée en disent long sur les années qu’il a passé à attendre la clientèle et sur le peu de pain qu’il a récolté de cette patience. Malgré l’air relativement frais, il est peu habillé. Il ne dit rien, mais tente d’exprimer quelque chose avec ses mains. Puis il vous tend une paume, chaleureux.

L'homme, manifestement, est muet.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka U. Mariko
Yamanaka U. MarikoEn ligne

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Lun 29 Juin 2020 - 12:56
[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays 200623110110421767

La belle avait été rejointe par ses deux coéquipiers de mission. Il y avait l’Asaara et ses techniques d’assimilation à base de sable, le vrai sable ; et l’Inuzuka avec son canidé répondant au doux nom de Jackie. C’était la première fois que la Retsu voyait un chien, elle ne savait pas trop si elle pouvait s’approcher du molosse, en tout cas le Kazejine lui n’avait eu aucune difficulté pour le caresser. Quand le groupe fut au complet et les présentations faites, le trinôme s’était mis en route. La Kunoichi commençait à mieux connaître les environs, de plus elle avait déjà effectué une mission dans le sud du pays.

Le ciel affichait une couleur menaçante, la pluie n’allait pas tarder à montrer le bout de son nez, la femme à la chevelure violette n’était pas une grande fanatique des précipitations. Dans la culture de son île natale, la pluie était annonciatrice de malheur, même si elle avait pris récemment que tout ceci n’était que foutaise, elle appréhendait cette dernière. L’équipe avançait avec efficacité jusqu’à arriver à la rivière. Senjumaru observait la carte qu’elle tenait entre ses mains, car même si elle savait plus au moins où elle allait, elle ne connaissait pas encore tout. Il s’agissait de la rivière Yugure. Quand elle levait ses yeux prunes de son parchemin, elle et le groupe apercevaient une pancarte ainsi qu’un abri de fortune. Quelqu’un y vivait en son sein ?

La manieuse du sable noir se dirigeait vers cet abri en compagnie de ses coéquipiers et un vieil homme surgissait de ce dernier. L’individu était dans un état assez précaire et sa peau fripée trahissait son habitude à prendre des bains de soleil un peu trop souvent. L’inconnu essayait de communiquer avec le trio, mais aucun son ne sortait de sa bouche, il ne faisait que des signes de mains jusqu’à tendre la paume. La guerrière qui avait été aussi une ermite dans un certain sens s’approchait de l’homme et posait sa main ganté sur la sienne.

« Tu souhaites nous faire traverser en échange d’argent c’est bien cela ? » Lui demandait-elle avec un large sourire. « Je suis partante pour que tu nous guides. » Lançait-elle.
ACTION(S):
 

_________________

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Ma8t
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10675-yamanaka-uzumaki-mariko-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-yamanaka-uzumaki-mariko-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Inuzuka Leiko
Inuzuka Leiko

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Sam 4 Juil 2020 - 22:01
Sur le chemin, l’homme du groupe demande à la dresseuse de loup si elle est soldat de l’Empire depuis longtemps. Seulement, sait-elle ce que ça veut dire ? Elle est dans l’incompréhension totale. Comment doit-elle répondre à cette question ? Elle réfléchit, encore et encore, elle retourne la question dans tous les sens pour comprendre.

Leiko - Je crois que je suis arrivée en hiver 202.

Leiko est encore une jeune novice, n’ayant pas appris grand chose au sujet de l’Empire, comment ça fonctionne, mais aussi elle doit apprendre énormément de bases comme la lecture, l’écriture, la géographie, l’histoire, comprendre les dates et les heures… Bref, toutes les choses qu’une personne doit savoir. La demoiselle a encore quasiment tout à apprendre.

Les paysages naturels l’apaise, ça lui fait du bien. Cela dit, une étrange odeur familière ne rassure pas la demoiselle et son chien. En effet, ils arrivent à comprendre quand une tempête va approcher ou non. Ils s’approchent d’un petit abris. Une pancarte affiche quelque chose mais Leiko ne comprend pas ce que c’est. Elle écoute ce que la femme dit, et elle se fige. “C’est une mauvaise idée.” La demoiselle ne se sent pas bien à cette idée. Le chien pigne et aboie en direction des personnes présentes sur les lieux, la queue entre les pattes arrières, apeuré.

Leiko - Une tempête approche, on ne doit pas y aller tout de suite…

Quelques gouttes tombent du ciel, ça cresselle, rien de bien méchant. Cela dit, la demoiselle se fie toujours à l’instinct de son chien. “Il a souvent raison. Nous devons être prudent.” Il lui est déjà arrivé d’essayer de trouver des abris lors de violentes averses, au sein de la forêt c’est difficile et effrayant mais la demoiselle a l’habitude de mener une vie sauvage en solitaire. Elle ne sait pas comment expliquer aux personnes comment survivre dans ces cas là. Cela lui fait quelque peu peur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8365-inuzuka-leiko#70041 https://www.ascentofshinobi.com/u222
Asaara Kō
Asaara Kō

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Mer 8 Juil 2020 - 17:35




FAIRE UN POINT DE SITUATION AU SUD DU PAYS
@Retsu Senjumaru @Inuzuka Leiko
Hi no Kuni Zone à découvrir

La route pour le sud m’est déjà connu grâce à la mission que j’ai effectué il n’y a pas si longtemps en compagnie de Retsu. Des discussions diverses et variées peuvent se faire entendre de notre part si on croise du monde, mais rien de bien profond non plus. Le ciel s’assombrit, devenant gris, comme si la pluie allait bientôt montrer sa présence. Rien d’alarmant en soi, ce n’est pas de l’eau qui va m’empêcher d’avancer vers notre destination. Ayant déjà visité Ame no Kuni par le passé, je n’ai plus vraiment peur de finir trempé, là-bas c’est toujours une habitude.

La rivière Yugure finit par montrer le bout de son nez, ne laissant plus la place aux champs. Malheureusement, nous ne pouvons pas la traverser sans utiliser de bateaux ou de techniques particulières. Cela tombe bien, un vieil homme propose de nous faire passer pour la petite somme de 30 ryos. De nature à toujours essayer de m’en sortir par mes propres moyens, je laisse la femme aux cheveux violets s’occuper des négociations. Elle semble ne pas être sur ses gardes et décide d’être chaleureuse avec un contact physique envers l’inconnu. Je reconnais bien là l’étrangère venant d’ailleurs, qui ne semble pas se méfier le moins du monde. Par automatisme, je me concentre pour repérer s’il y a le moindre chakra chez cet homme et même aux alentours.

Dans le même temps, c’est la femme que je viens d’apprendre à connaître qui nous avertit de la potentielle tempête qui semble se faire de plus en plus proche. Peut-être pouvons attendre un peu avant de repartir ? Je ne sais pas trop si ce serait vraiment dangereux de traverser la rivière tout de suite. En tout cas, je décide de faire confiance en l’Inuzuka et son chien, par expérience, je sais qu’on peut se fier à eux dans ce genre de sujet, d’avertissement.

« On peut faire une escale ici en attendant si vous préférez Leiko et Jackie. »

Personnellement je n’ai pas vraiment peur, mais je ne veux pas être la cause de toutes frayeurs ou accidents potentiels. S’il y a bien une chose que j’ai appris et acquis avec Tsukimono ou plus récemment, le Teikoku, c’est de respecter les craintes de ses coéquipiers.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Narrateur
Narrateur

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Lun 20 Juil 2020 - 14:12
L’homme, sitôt que Senjumaru lui offre les pièces, s’incline respectueusement. Ne pouvant s’exprimer comme les autres, il part en avant en lui faisant signe de la main d’attendre avant qu’elle ne décide de s’avancer davantage. Il retourne dès lors à l’intérieur de son abri et le groupe d’aventuriers, du dehors, peut entendre un léger remue-ménage. Le délai pendant lequel le vieillard s’attelle à la tâche offre un petit temps de concertation au sein du groupe : l’occasion pour eux de statuer pour savoir s’ils doivent s’établir, ou passer la rivière. Le ciel assombri ne semble guère, au vu des nuages denses qui le peuplent, vouloir se calmer de sitôt.

L’homme ressort quelques instants plus tard avec une couverture et des nœuds, qu’il va directement déposer sur sa barque. Il libère la place pour offrir des places assises à ses convives, malmenant son vieux corps pour les satisfaire. Le spectacle fait presque peine à voir : voilà quelqu’un que la vie a durement affaibli, et qui ne semble que survivre. Pourtant, sa gentillesse contraste avec sa situation et, aussi miséreux soit-il, il n’en est que plus chaleureux.

Après avoir délié le cordage qui retient sa barque au ponton, il leur propose d’un signe de la main de prendre place.


Information:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka U. Mariko
Yamanaka U. MarikoEn ligne

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Mar 21 Juil 2020 - 0:19
[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays 200623110110421767

Senjumaru avait tendu la main avec quelques pièces précieuses et le vieillard qui n’arrivait pas à communiquer par voie orale prenant le paiement de la belle. La tutrice de la trentenaire, à savoir Chôkoku Tomoe avait expliqué à cette dernière le principe d’une transaction avec de l’argent, et ce que venait de faire la Retsu en était une. De par ce simple fait, dans l’esprit de la guerrière au sable noir il n’y avait qu’une seule option, prendre la barque de l’inconnu et faire confiance à ce dernier pour qu’il amène le trio ainsi que le canidé de l’autre côté.

Même si dans le caractère de la femme à la longue chevelure violette elle était obéissante, la Retsu était également candide et têtue. Elle était aussi plus âgée que les deux autres et venait d’un endroit si lointain que certains préceptes de base échappaient encore à la Kunoichi.
Sans un mot, elle observait le vieil homme qui retournait dans sa pauvre cabane qui ne devait pas être rangé pour preuve le brouhaha que faisait l’inconnu en son sein. La soldate aux iris prunes se demandaient bien ce qu’il pouvait faire. Le temps qui était encore plus menaçant n’effrayait pas plus que cela la combattante.

L’homme à la peau fripée revenait avec une couverture ainsi que des cordages qu’il déposait dans la barque. Senjumaru pouvait observer que ce dernier avait poussé quelques affaires afin qu’elle et ses compagnons de mission puissent s’installer. Quand l’homme fit signe qu’ils pouvaient embarquer, la guerrière savait qu’elle pouvait ouvrir la marche. Néanmoins, avant de monter elle procédait à une préparation. Même si elle s’était fiée à son idée première, elle avait entendu les avertissements de deux soldats, raison pour laquelle la jeune trentenaire s’équipait de ses brassards métalliques qui furent forgés sur son île natale. Mais ce n’était pas tout, car une fois les objets sur les avant-bras de la guerrière, cette dernière invoquait une imposante gourde géante haute de cinq pieds.

« J’espère que cela ne posera pas de soucis pour l’embarcation ? » Demandait la femme au vieil homme.

Senjumaru attrapait l’imposante jarre avec ses bras musclés et se dirigeait vers la barque avec son chargement. Une fois sur l’embarcation, la kunoichi débouchait la jarre. S’il y avait le moindre souci extérieur, la soldate n’avait qu’a composé une série de mudrâ et du sable noir sortirait du sombre réceptacle.
ACTION(S):
 

_________________

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Ma8t
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10675-yamanaka-uzumaki-mariko-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-yamanaka-uzumaki-mariko-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Asaara Kō
Asaara Kō

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Lun 27 Juil 2020 - 13:27




FAIRE UN POINT DE SITUATION AU SUD DU PAYS
@Retsu Senjumaru @Inuzuka Leiko
Hi no Kuni Zone à découvrir

Malgré les avertissements du duo Inuzuka, Retsu a payé le vieillard des 30 ryos demandé. Ce dernier retourne dans son habitat pour y préparer ses affaires, semblant heureux que ce deal soit validé. Maintenant que le service avait été payé, cela semblait difficile de faire machine arrière, même s’il faut avouer que c’est une toute petite somme, je peux comprendre que l’utilisatrice du sable noir veuille aller jusqu’au bout. Je regarde mes partenaires qui n’ont pas le même avis et je décide de suivre la violette dans son idée, si une tempête doit montrer le bout de son nez, on trouvera bien une solution.

Le vieil homme sort de sa cabane avec des affaires qui vont lui permettre de nous faire traverser la rivière. La Senjumaru prend les devants et s’installe dans la barque avant d’invoquer sa grande gourde dans laquelle il y a de la limaille de fer. Ca me rappel l’ancienne époque, avant la résonance, quand j’avais toujours ma gourde de sable sur moi, toujours prêt à me défendre du moindre problème ou a aller au combat.

« Très bien, allons-y. »

Je m’installe à mon tour sur l'embarcation. Je ne suis pas réellement sûr qu’on puisse faire confiance à cet homme ou que c’est une bonne idée de voyager dans ces conditions maintenant, mais bon, si on s’arrête de vivre pour le moindre souci de temps ou d’infrastructures, on avance jamais.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Narrateur
Narrateur

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Mer 12 Aoû 2020 - 10:57
Vous montâtes dans l’embarcation et ne tardâtes pas à saisir que celui-là était un habitué des grandes eaux. Les vagues remuèrent votre coque, mais rien ne chavira car tout était étrangement mis en équilibre par la maestria d’un navigateur accoutumé aux temps les plus outrageux. L’orage ne tarda pas à gronder au-dessus de vos têtes pour confirmer vos doutes ; mais face à cela, le Passeur ne trembla guère. En quelques heures à peine, vous traversâtes le fleuve Yugure : le prix en valait largement la peine. Voyant les éclairs zébrer le ciel, sans doute vos invocations ailées auraient-elles connu quelques affres ; que dire des immenses vagues que vous aviez pu côtoyer et qui vous auraient vraisemblablement submergés si vous n’aviez pas consenti à payer.

Vous gagnâtes un temps précieux et l’assurance de la survie, et tandis que votre route se séparait du muet, vous pûtes vous féliciter d’avoir fait vivre ce pauvre homme. Ce dernier, sourire rabiboché, agita une vague main pour vous dire au revoir, avant de reprendre les eaux du fleuve Yugure. Il songea, l’espace d’un instant, à Wasure no Kuni : c’était là un temps où il avait fait fortune…

Votre route se poursuivît quelques kilomètres plus au Sud, avant que vous bifurquâtes vers l’Ouest (vous dirigeant donc sur votre droite) pour approcher les berges au Sud du grand lac reposant au centre de Hi. Les bois se révélèrent particulièrement denses dans cette zone, et les sentiers fortement broussailleux : vous êtes presque l’impression de vous retrouver dans une jungle. Il s’agissait pourtant bel et bien d’un bois, que vous reconnûtes à l’écorce brune des arbres peuplant le Pays du Feu : ici, d’immenses troncs s’élevaient à des hauteurs dantesques, ouvraient leurs houppiers au soleil, et assombrissaient dès lors tout ce qui se situait sous eux. Dans les ténèbres de la canopée, vous parvîntes finalement à rejoindre la coordonnée qui vous avait été indiqué.

Dès lors que vous arrivâtes, une clairière lugubre s’étendît devant vous. Une clairière parsemée de rochers perdus, saillantes, mais aussi de petites structures tout aussi rocailleuses mais, contrairement aux autres, davantage linéaires : pour raison, c’était là des fabrications humaines.

Vous arrivâtes sur un territoire où les geôles abondaient sinistrement autour de vous.

Vous découvrez une zone peuplée de geôles.
La suite de votre aventure dépend de comment vous abordez la zone.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka U. Mariko
Yamanaka U. MarikoEn ligne

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Lun 17 Aoû 2020 - 18:42
[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays 200623110110421767

La traversée se faisait. Le ciel ne présageait rien de bon, néanmoins le vieil homme était un fin navigateur. Il maîtrisait parfaitement son sujet malgré son aspect ridicule. Le duo arrivait donc à quai si on pouvait le dire. La belle aux prunelles prunes adressait un sourire en voyant l’inconnu leur faire un dernier signe avant de reprendre le fleuve et de faire la traversée inverse.

Il aurait été peut-être préférable que ce dernier reste le temps que Kô et que la Kunoichi finissent leur mission, mais combien de temps cela aurait-il duré ? Certainement trop et il était peut-être primordiale que le vieillard rentre dans sa piteuse demeure.
Les deux individus se mettaient donc en route, en direction du Sud comme l’avait demandé l’ordre de la mission. Ils marchaient et ils arrivaient dans une clairière. La manieuse de sable noir fut la première à prendre la parole laissant son cœur parler.

« Quel endroit … sombre. » Lançait la femme à la chevelure violette à son comparse.

Senjumaru avait beau venir d’un lieu tout aussi sinistre où les uses et coutumes étaient archaïques et sévères, elle ne put s’empêcher de frissonner en constatant les lieux. La belle observait les cages de métal, c’était la première fois qu’elle en voyait, elle connaissait leur utilité et cela la rendait nerveuse, car elle ne pensait pas que le pays du Feu était aussi cruel.

« Je serais d’avis que l’on cherche un peu dans la zone, histoire de voir si on ne trouve rien d’intéressant. Après tout, on nous a demandé de fouiller avec minutie. » Terminait par dire la kunoichi.

L’idée lui semblait bonne, même si elle venait d’elle.

La Retsu se dirigeait donc vers ces cages de métal qui trônait dans cette clairière rocheuse et qui semblait être laissée à l’abandon. Apparemment, il n’y avait pas âme qui vive, mais ce n’était que les apparences et elles étaient souvent trompeuses. La femme qui portait son immense jarre dans son dos arrivait devant l’une des geôles et elle regardait avec une grande minutie cette dernière.
Une fois qu’elle ait eu terminé avec une, elle se déplaçait pour aller en voir une autre. Comme la précédente, celle qui était sous la protection de la Lieutenante Chôkoku effectuait le même rituel. Puis ce fut une troisième, elle s’arrêtait au bout de cinq avant de prendre de nouveau la parole pour s’adresser à l’Asaara.

« Kô ! Est-ce que tu penses qu’elles ont servi récemment ? » Lui demandait-elle.

Senjumaru n’avait jamais vu de geôle jusqu’à aujourd’hui, elle était donc incapable de dire si elles avaient été utilisées récemment ou si cela faisait de nombreuses années qu’elles étaient abandonnées.
ACTION(S):
 

_________________

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Ma8t
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10675-yamanaka-uzumaki-mariko-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-yamanaka-uzumaki-mariko-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Narrateur
Narrateur

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Mer 9 Sep 2020 - 12:02
Senjumaru, prenant les devants, fut la première à inspecter l’une des nombreuses geôles présentes en ce sinistre lieu. Ce qui devait être jadis un vaste camp de détenus ne vous inspira rien de bon ; d’autant que pour aller inspecter chaque geôle, il fallait descendre un petit escalier creusé grossièrement dans la terre, dans laquelle on avait enfoncé par ailleurs de petits rondins de bois afin de permettre une bonne accroche du pied, afin de ne pas glisser en descendant.

Vous descendîtes dans la première et ne vîtes qu’un cachot vide. La pénombre régnée, et n’était qu’à peine éventrée par une petite grille qui surplombait un léger interstice, à peine assez gros pour qu’un blaireau puisse y passer : juste de quoi ne pas finir aveugle. Vous vîtes, à la bougie éteinte sur le côté, que cet endroit particulièrement obscur devait être tenu au secret ; et de la façon dont se dessinait le camp dans sa globalité, ses prisons presque dissimulées sous terre, vous comprîtes qu’on avait cherché à camoufler cet endroit. A raison, vous songeâtes qu’il aurait été difficile, même pour des yeux avertis, de découvrir ce lieu en ne faisant que passer : la raison pour laquelle vous l’aviez découvert était la même qui vous avait envoyé ici.

On voulait savoir ce qu’il y avait eu à cet endroit, défricher le passé pour mieux construire l’avenir.

Vous sortîtes et décidâtes d’inspecter d’autres geôles. Les deux suivantes furent également vides, pareillement creusées sous terre, et tout autant obscurs à l’intérieur. On eut dit qu’on avait voulu retenir ces prisonniers comme pour les enterrer, des prisons pareilles à des tombes, un camp pareil à un cimetière, mais avec du vivant sous sa surface. Plus maintenant, à fortiori. C’est la réflexion que vous vous fîtes avant d’arriver à votre quatrième geôle.

Tandis que vous descendîtes l’escalier, vous vîtes cette fois-ci une forme accroupie dans la pénombre. En l’approchant ou en allumant la bougie, de sorte à produire un peu de lumière pour éclairer le lieu, vous ne tardâtes pas à trouver une jeune fille, toute triste, fixant le sol comme si la vie l’avait quitté ; pourtant, à ses traits, elle vous parut bel et bien vivante.

???:
 

« … »

Elle ne prononça pas un mot, ne redressa pas même la tête pour vous observer. Le chien de Leiko, soudain, jappa pour avertir d’une intrusion. A l’entrée de la geôle, quelque chose arrivait. Quelque chose que vous attirâtes, et qui courait dans votre direction. Au bout de l’escalier, le plafond ne vous aidant pas à priori à avoir une vue plus dégagée, vous découvrîtes quatre pattes de loup.

« Kousa ! Halte ! »

Vous entendîtes le bruit d’une autre course. Le compagnon de Leiko, lui, aboya de nouveau, reconnaissant cette présence.

Puis il se mit à grogner.

Informations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka U. Mariko
Yamanaka U. MarikoEn ligne

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Jeu 10 Sep 2020 - 0:03
[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays 200623110110421767

Senjumaru avait procédé à l’inspection de trois geôles avec ses comparses. Elle fut en tête pour ce qui était de la quatrième.

La belle aux prunelles prunes s’enfonçait donc sous terre et quand elle arrivait à hauteur des barreaux de métal, elle pouvait voir que se nichait au sein de cette cage d’acier une petite silhouette recroquevillée sur elle-même. La guerrière de la petite île de Burakkuairando ne s’attendait pas à trouver quelqu’un dans un endroit aussi sinistre et austère. La morphologie de la silhouette montrait qu’il s’agirait « d’une enfant » et la peau de cette dernière était bien livide. Avait-elle vu la lumière du soleil ? Ou bien était-elle retenue prisonnière dans cette geôle ? Avec une voix douce tout en s’accroupissant afin d’être d’une hauteur similaire, la Retsu s’adressait à la gamine.

« Eh petite ! Qu’est-ce que tu fais dans un endroit pareil ? Je m’appelle Senjumaru et toi ? » Demandait la Kunoichi.

Malheureusement, l’enfant ne pipait pas le moindre mot. La trentenaire ne savait pas comment s’y prendre afin de ne pas effrayer cette dernière. La soldate décidait donc de ne pas brusquer l’inconnue pâlotte. L’attention de la manieuse de sable noir était focalisée sur celle qui se terrait au fond de cette cage de métal, jusqu’à ce que le chien de Leiko aboi de façon bruyante. La dernière survivante des Retsu tournait sa tête par réflexe.

En étant descendue dans les profondeurs de cette geôle, la femme à la longue chevelure était incapable de voir avec précision ce qui se passait à l’extérieur, elle ne put voir que des pattes velus qui semblaient ne pas appartenir au compagnon de l’Inuzuka. Puis ce fut la voix d’un individu qui n’appartenait pas aux soldats du Teikoku qui retentissait.

« Je reviens petite. » Lançait Senjumaru avant de se redresser.

Une fois sa stature retrouvée, celle qui était sous la tutelle de la Lieutenante Chôkoku Tomoe faisait volte-face pour regagner la surface. La Retsu pouvait entendre les grognements du Ninken de sa coéquipière de mission.

Qu’était-il en train de se passer au-dessus de sa tête ? Bien qu’elle n’avait pas la réponse, Senjumaru était parfaitement aux aguets, elle ne se ferait pas surprendre si un assaut lui venait de face.
ACTION(S):
 

_________________

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Ma8t
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10675-yamanaka-uzumaki-mariko-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-yamanaka-uzumaki-mariko-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Narrateur
Narrateur

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays Empty
Dim 4 Oct 2020 - 20:06
La Muette ne répondît pas aux mots de la Retsu. Elle demeura fixe, le corps comme enlisé dans un immobilisme perpétuel. Occupés par l’arrivée de l’Inuzuka, vous lui tournâtes le dos et vous concentrâtes sur la présence de ce ninken au-dessus des escaliers. Leiko ne tarda pas à vous donner un nom : « Rumiko ».

Inuzuka Rumiko:
 

Cette dernière descendît de quelques pas dans le corridor obscur qui s’enfonçait sous terre, jusqu’à la position que vous occupiez. Elle ne montra aucune hostilité, et se contenta de vous sonder un à un, de la tête aux pieds. Puis elle s’adressa à vous en rangeant deux lames courbes qu’elle avait préalablement dégainées ; la présence de Leiko sembla la soulager.

« Eh bien, quel plaisir de voir des alliés ici. Vous tombez à pic. J’enquête, avec un autre compagnon, sur cette zone. Nous sommes à la poursuite d’un homme qui aurait attaqué un village voisin, nous ne savons toujours pas pour quel motif. Qu’est-ce que cette gamine fait dans cette prison ? »

Ce fut Kô qui lui répondît. En quelques mots, il lui expliqua votre voyage jusqu’ici, et tout l’intérêt d’explorer cette zone. Elle se figea un instant, et observa longuement l’Asaara.

« Que diriez-vous de venir m’aider ? Avec deux ninken, nous avons bien plus de chances de parvenir à trouver ce type… vous deux ? »

Fit-elle en pointant du doigt l’Asaara, puis l’autre Inuzuka.

« Mon allié a déjà beaucoup donné lors de notre mission. Je vous propose qu’il vous accompagne pour terminer l’exploration. Allons-y, vite ! »

Et sur ces mots, Kô et Leiko quittèrent Senjumaru en compagnie de Rumiko, poursuivant derechef la piste d’un homme qui paraissait déjà avoir entamé l’endurance de ses poursuivants. Vous vous divisâtes, malgré que vous fûtes parti ensemble ; pourtant, vous aperçûtes, en partant, le nouveau camarade censé épauler celle laissée derrière, dont la mission se poursuivait. Le proclamé explorateur, délaissant sa poursuite contre cet inconnu, put voir les anciens partenaires ayant débuté cette mission ; un à un, ils passèrent devant lui et coururent derrière l'Inuzuka venue requérir leur aide.

Mais Senjumaru, qui observa l’arrivée de son nouveau partenaire, fut sujette à un imprévu et n’eut qu’un maigre laps de temps pour réagir. Ses partenaires partis et son nouvel associé entrant, elle ne vit guère au départ la Muette se relever, puis l’attaquer dans le dos en fonçant sur elle.

Elle put sentir sa présence seulement lorsque la lame se retrouva tout près d’elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

[Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu :: Zone à découvrir
Sauter vers: