Soutenez le forum !
1234
-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
20.59 € 47.19 €
Voir le deal

Partagez

Le retour de la roche PV YANOSA

Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Mer 24 Juin 2020 - 22:38
Roche et Plume


Mého n’étais vraiment pas du genre à envoyer des lettres et pourtant, c’était ce bien commun moyen de communication qu’il avait choisi pour contacter son partenaire d’entrainement du jour. De son écriture maladroite du messager peu expérimenté, il avait tracé des traits hésitants sur le petit parchemin invitant l’Oterashi à le rejoindre au terrain d’entrainement. Après avoir transmis son courrier au corbeau messager, c’était l’esprit plein de doute qu’il était retourné vaquer à ses occupations se rendant compte bien trop tard qu’il n’avait aucun moyen de savoir si Yanosa acceptait ou non son rendez-vous …

La journée passa rapidement et le lendemain comme signalé dans sa lettre, le genin emporta son équipement ninja en direction des Hauts Plateaux, se levant aux aurores afin d’être sûr de ne pas manquer son camarade si ce dernier venait. Malgré un printemps plutôt doux depuis son arrivé, c’était une vague de froid qui semblait frapper les reliefs rocheux venant faire claquer les dents du ninja qui n’avait vraiment pas anticiper un tel climat.

-J’espère vraiment qu’il viendra …

Tout en prononçant ce semi-appel à l’aide, le genin commença à sautiller sur place agitant ses bras à droite, à gauche afin d’échauffer et réchauffer son corps gelé… Plus il réfléchissait, plus il se rendait compte qu’il fallait être totalement fou pour se pointer aussi tôt au terrain d’entrainement sans être sûr que son partenaire d’entrainement se présente. Au fond dans tous les cas il aurait pu s’entrainer et affuter ses nouvelles techniques, mais il ne pourrait s’empêcher de s’en vouloir d’avoir aussi peu organiser l’entrainement de ce jour.

Que devait penser Yanosa de lui ? L’Oterashi était un ninja rigoureux doté d’un caractère particulièrement bien trempé. Son jugement risquait d’être sévère et Mého redoutait déjà de se faire souffler dans les bronches par le roc d’Iwa. Les deux ninjas ne s’était d’ailleurs pas vu depuis que Mého avait fini d’enseigner ses connaissances sur le Mitsudo à Yanosa. Il avait hâte de découvrir les avancés du ninja dans ce domaine qu’il partageait maintenant. L’avait-il surpassé ? Ou Mého pouvait-il encore s’enorgueillir d’être le principal manieur du Mitsudo du village ? Seul l’avenir le lui dirait et une chose était sûr, il n’allait pas rendre la tâche facile à l’assimilateur et comptait bien rester le premier maitre du Mitsudo du village.

Une heure passa et Mého commençait doucement à désespérer. Point positif, avec le soleil levant, le temps s’était doucement réchauffé et Mého pouvait maintenant se poser sans risquer l’hypothermie. Une fois encore, il s’installa donc sur une pierre environnante, faisant négligemment tournoyer son bâton dans sa main avant de l’envoyer en l’air pour le rattraper. Ce petit jeu pouvait paraître anodin, mais lorsque l’on savait que son bâton cachait la lame acérée d’un sabre, on se rendait compte d’inconscience que l’ennuie entrainait chez le jeune ninja.

Soudainement, des bruits de pas se firent entendre. Se redressant brutalement, Mého pu voir l’imposante carrure d’une silhouette se dessinant à l’horizon, symbole d’une délivrance probable.

Yanosa-san est ce que c’est vous ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 15:03
Il y avait des courriers que l’Oterashi recevait qui ne suscitait chez lui plus qu’un vague sentiment routinier, quand bien même les informations qui y étaient inscrites relevaient d’un niveau de sécurité et d’importance très élevés. Mais, d’autres courriers en revanche, qui eux ne paraissaient pas peser bien lourd dans la balance de ses diverses responsabilités, pouvait malgré tout lui arracher un bref sourire à leur lecture, et ce fut le cas lorsque, en l’occurrence, le guerrier aux cheveux rouges reçut un pli de son mentor en matière de Mitsudo, le fraîchement promu Chûnin Nihito Mého. Avant même d’avoir ouvert le courrier en question, Yanosa avait eu une forte suspicion de son contenu, et dire qu’il ne fut pas déçu par ce dernier était un doux euphémisme. Car, telle une équipe sportive auparavant vaincue, le jeune homme revenait aujourd’hui vers lui pour un match retour attendu et mérité, et l’Oterashi allait se faire un plaisir de lui accorder son souhait.

Le jour venu, au petit matin, le Tellurique se leva donc comme à l’accoutumée de son fauteuil-lit en pierre, qui épousait harmonieusement les formes de son corps pour lui offrir un repos optimal, et jeta un œil par l’ouverture de sa chambrée pour observer l’atrium du Dojo qu’il avait contribué à bâtir. Les Assimilateurs avaient rapidement adopté ce lieu, l’avaient fait leurs, et s’y entraînaient chaque jour en quête d’une plus grande compréhension de leur véritable nature et de leurs capacités. Le fait que le Dojo se situe en Centre ville les obligeait nécessairement à rejoindre les hauts plateaux pour des entraînements grandeur nature et pour expérimenter des techniques particulièrement dangereuses, mais ce n’était fondamentalement pas pour ça que cet endroit avait été créé. Et, chaque jour, Yanosa pouvait témoigner du fait que de plus en plus d’Assimilateurs, de tempéraments et horizons différents, trouvaient ici le point d’entrée qu’il leur fallait. Et il ne pouvait rien exiger de plus.

Son kimono brun usé enfilé, ses bottes utilitaires sanglées, l’Oterashi prit ensuite rapidement le chemin du plateau que lui avait indiqué Mého dans sa lettre. Pas de transformation cette fois pour couvrir la distance, se dit-il. Rien de tel pour s’échauffer rapidement, en ce qui le concernait, que de laisser ses cicatrices lui vriller les nerfs quelques minutes. Un traitement de choc, mais diablement efficace, qui avait également pour lui qu’il remplissait rapidement sa jauge de colère, qu’il recyclait ensuite en énergie brute. De son pas lourd et caractéristique, il s’approcha une fois arrivé de la silhouette du jeune homme, qui s’entraînait vraisemblablement avec un bâton.

« C’est bien moi, Mého. Mes félicitations... »

Devenir Chûnin n’avait en effet rien d’anodin, et témoignait du fait que le Commandement était désormais prêt à faire peser de lourdes responsabilités sur les épaules du jeune homme.

« Je suis particulièrement content, d’avoir de tes nouvelles… La dernière fois que nous nous sommes combattus… tu peinais encore à identifier les limites qui te contraignaient, ainsi… que celles que tu t’étais imposé tout seul. Je gage qu’aujourd’hui… les choses seront bien différentes, n’est-ce pas ? A plus d’un titre, bien sûr. »

Oui, Mého avait mûri, et avait certainement affûté ses talents. Mais le jeune brun savait également, de par le fait, que son partenaire d’entraînement du jour avait également glané « quelques billes » durant ces quelques semaines… et pas des moindres.

« A toi l’honneur. Et… ne me déçois pas, surtout. »

_________________
Le retour de la roche PV YANOSA Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Jeu 2 Juil 2020 - 23:39
Cette grande silhouette, se regard impassible, cette voix taillée dans la roche Yanosa derrière son aspect glacial avait su réchauffer le cœur du chunin par sa présence. SI ce dernier craignait d’ailleurs la réaction de son chef sur son invitation plus que maladroite, ce dernier l’étonna en préférant le féliciter pour sa récente promotion ce qui toucha Mého. Savoir qu’un être aussi distant que le jonin prenait le temps d’observer de loin sa progression avait quelque chose de gratifiant … Un large sourire se dessina donc sur son visage tandis qu’il inclinait humblement la tête comme seule réponse à l’assimilateur.


Les politesses furent rapidement échangées tandis que les deux ninjas prenaient maintenant place sur le terrain d’entrainement. Comme au cours d’un combat officiel, ils s’étaient tous deux installés à une dizaine de mètre l’un de l’autre. Distance facilement couvrable par une charge permettant ainsi de ne pas désavantager ou avantager un combattant à distance ou au corps à corps. Yanosa semblait être tout le temps prêt à la bagarre et Mého prit donc le temps de deux brèves inspirations avant de lui-même se mettre en position.


Une délicate brise frappa le plateau de sa morsure glacer sous levant un épais nuage de fumé entre les deux ninjas. Très rapidement celui-ci se dissipa dans le lointain et sans un mot, Mého commença rapidement à signer lançant le début du combat.


-Doton ! Le pic tellurique !


Le genin avait prononcer ses quelques mots tandis que ses joues se remplissaient brutalement de boue. Très rapidement il projeta ensuite un puissant pic de terre en direction de l’Oterashi. L’attaque était puissante mais le ninja ne doutait pas de la capacité de son adversaire à éviter ou encaisser cette dernière. En plus d’être un assimilateur le jonin était un ninja de très bon rang et ses capacités défensive n’était sans doute plus à prouver. Se tenant prêt à la suite du combat. Mého attrapa son sabre le plaçant habilement à sa ceinture.


Son adversaire aimait le corps à corps et il le savait, c’était aussi pour ça qu’il l’avait contacté. Il devait éprouver son nouveau style de combat et pour ça il lui fallait un ninja de bon niveau avec lequel il pourrait envoyer tout ce qu’il avait sans risque. Concentré et un sourire carnassier au visage il regarda attentivement la réponse de son adversaire …

Résumé du tour:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Ven 3 Juil 2020 - 12:54
La tension qui s’était invitée dans le corps de Mého était presque palpable pour l’Oterashi, qui faisait toujours montre d’un sens de l’empathie particulièrement pragmatique et utilitaire. Toutefois, maître de lui-même, le Chûnin fraîchement promu évacua le surplus de cette tension par de brèves expirations maîtrisées, du même genre que celles qu’il avait eu l’occasion d’observer chez les pratiquants du Bushido. L’allure anodine de ce qui apparaissait comme un long bâton filiforme à son côté pouvait en duper plus d’un, mais pour une joute telle que celle-ci, Yanosa doutait fortement que son camarade se soit cantonné à un Bôken. Mého était bien au fait de l’endurance hors du commun du guerrier tellurique, et ce dernier gageait que c’était aussi pour elle qu’il avait voulu le solliciter lui plutôt qu’un autre. Cet affrontement irait aussi loin que c’était humainement possible, songea l’Oterashi, tandis qu’une bourrasque balayait l’espace entre lui et son camarade iwajin.

Celui-ci entama les hostilités sans perdre de temps, grâce à une série de mudras rapidement effectués et dont la clé finale laissait peu de doute quant à la nature de chakra qu’il allait employer. Se cabrant en arrière avant de soudainement projeter sa tête en avant, Mého projeta alors un large pic de roche acéré droit en direction de l’homme du Sazori, une attaque particulièrement puissante en dépit de sa simplicité pour ouvrir le bal. Un léger sourire en coin anima momentanément le visage de Yanosa, tandis que son corps déjà se mettait à onduler sur place, son épaule gauche plongeant en diagonal pour laisser passer le projectile juste au-dessus. La manœuvre réussit, non sans qu’une très légère éraflure n’apparaisse sur son omoplate, signe que ses réflexes n’avaient pas réussi à compenser toute la vitesse de ce jutsu d’entame. Mais plutôt que de simplement se redresser pour repasser en position, le Tellurique tournoya rapidement sur lui-même en utilisant sa torsion précédente comme ressort, expédiant alors tout autours de lui une nuée de gouttes de boue qui jaillit de son corps pour aller se coller à tout ce qui pouvait se trouver dans les environs.

Son tour complet achevé ainsi que sa technique de marquage, l’Oterashi fixa Mého de plus belle droit dans les yeux.

« Tu es assurément plus rapide… mais… tu sais certainement que ce ne sera pas suffisant, Mého. Montre-moi ce que tu as appris, montre-moi… de quoi est capable un maître du Mitsudo… ! »

Sa provocation lancée, le Tellurique gardait une main en retrait, tendue en arrière, déjà prête à lâcher un enfer de jutsu sur le nouveau Chûnin. Car si chaque joute avait droit à son tour de chauffe… celui-ci venait, dans les faits, de se terminer. Pour de bon.

Spoiler:
 

_________________
Le retour de la roche PV YANOSA Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Sam 11 Juil 2020 - 20:15


Comme à son habitude Yanosa n’avait en aucun cas été inquiétez par l’assaut de Mého. Le Junin avait évité avec habileté la technique du NIHITO laissant le pic acéré s’écraser sur une roche lointaine explosant sous l’impact. Étrangement contorsionné par son esquive Yanosa utilisa une technique qui eut le mérite de surprendre Mého qui ne s’attendait pas à une telle approche de l’Oterashi. En effet, le golem d’Iwa entama une brutale rotation projetant une pluie de boue en direction du chunin qui ne comprenait que difficilement ce qui venait de se passer.


Le visage et le corps couvert de boue, le chunin s’attendait à tout sauf à une attaque de ce style. Yanosa n’était pas du genre délicat, que ce soit de caractère ou d’attitude, il était aussi abrupt et impardonnable que son élément pouvait l’indiquer. Mého s’inquiétait sincèrement de ce qu’annonçait un tel préquel … Le regard interrogateur il savait que l’Oterashi lui cachait quelque chose et il se devait d’être prévoyant s’il ne voulait pas se retrouver bien trop rapidement acculé. Sans prendre de pose il composa une série de Mudra et cracha une épaisse masse de boue recouvrant le long de son bras avant de former son solide et fidèle bouclier svaline.

Peu importe les plans de son adversaire, en laissant le champ libre à Mého, le Clairvoyant c’était volontairement ou non mis en situation de difficulté. Impossible de ne pas tenter de tirer avantage d’une telle situation et c’est pour cela que le ninja enchaina sans pause sur la suite de son combat. Yanosa était capable de fusionner avec l’environnement rocheux qui constituait le terrain et le NIHITO devait absolument garder cet élément en tête afin de ne pas se faire prendre de cours par une disparition subite.


S’élançant en direction de son adversaire, le ninja saisit son sabre de sa main libre le dégainant d’un mouvement souple et meurtrier. Il ne disposait que de peu de solution pour limiter l’assimilation du Junin et le meilleur moyen pour lui de gêner ce dernier était de tenter de l’obliger à se séparer de son élément. Infusant une grande quantité de chakra dans sa lame au reflet rougeoyant le genin porta deux coups relativement bas et meurtrier à l’intention du golem. Les coups n’étaient pas particulièrement rapides mais restaient destructeur. Capable de trancher la pierre en deux sa lame cherchait à morceler l’Oterashi tandis qu’il maintenait un pressing incessant sur ce dernier.


Résumé du tour:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Lun 13 Juil 2020 - 14:18
Mého ne se renfrogna pas à la vue de son jutsu passant au-delà de sa cible, sans aucun doute bien conscient qu’il n’avait s’agit là que d’une entame destinée à initier les hostilités. Toutefois, cela ne l’empêcha pas de se faire surprendre par la volée de gouttes de boue que l’Oterashi lui expédia dans la foulée, qui alla se fixer en petites constellations marrons sur sa peau et ses vêtements. Il fallait l’avouer, cette manœuvre ne faisait d’ordinaire pas partie du répertoire très usité du guerrier aux cheveux rouges, pour la simple et bonne raison qu’elle ne consistait pas en l’oblitération pure et simple de son adversaire. Toutefois, Yanosa avait appris à étoffer son panel de jutsu de façon continue depuis qu’il avait éveillé et maîtrisé son potentiel, et les applications de son Assimilation, il l’avait réalisé au fil du temps, avaient bien peu de limites.

Ces gouttes de boue, fixées sur le Nihito, garantiraient au membre du Sazori de ne jamais perdre de « vue » son partenaire d’entraînement, eusse-t-il développé ou gardé en réserve des aptitudes de dissimulation. Une garantie qui, si elle pouvait se révéler tout à fait superflue, aurait le mérite de montrer à Mého qu’il fallait se méfier même des jutsu en apparence tout à fait inoffensifs si il tentait à un moment ou à un autre d’échapper aux sens du Tellurique.

Mais même maculé de boue, le Chûnin fraîchement promu ne perdit pas de temps, formant rapidement un bouclier de roche sur l’un de ses avant-bras avant d’empoigner fermement son sabre et de se lancer droit vers l’Oterashi. Dans son regard, ce dernier lisait la concentration, le calme, la détermination. Mého arpentait un chemin, par son corps autant que par son esprit, qui lui sembla tout à coup étrangement similaire à celui des bretteurs de l’est, à celui des Samouraïs. D’abord maître du Mitsudo… bientôt épéiste de renom ? L’avenir du jeune homme était encore incertain, mais ce qui l’était, c’est que son offensive s’annonçait aussi incisive et précise que possible. Yanosa observa attentivement le mouvement, se prépara méthodiquement à la riposte, et laissa ses réflexes faire le reste. Un premier coup de sabre, dont la source de la puissance ne laissait que peu de place au doute étant donnée la corpulence du Nihito, balaya sous la ceinture. Se mouvant et se tordant, un morceau de sa cuisse se changeant en pierre, le guerrier tellurique dévia le poids de l’attaque sur le côté, prêt à enchaîner la parade suivante contre l’assaut qui n’aurait su tarder à en juger par la dynamique qui animait le corps de son ancien mentor. Du plat de la main, lui aussi changé temporairement en roche, il frappa subtilement le plat de la lame en se penchant en avant, déviant sa force et sa trajectoire.

Des attaques basses, songea-t-il. Plutôt malin quand, comme lui, on connaissait au moins en partie l’étendue des pouvoirs de l’Oterashi, qui était bel et bien lié viscéralement à la Terre. Tenter de le séparer un tant soit peu de son élément pouvait donc sembler une bonne idée, sur le papier… Ce qui n’empêchait pas le combat au contact de se révéler, bien souvent, particulièrement dangereux, ce qu’allait vite découvrir le jeune homme, son égal hiérarchique à présent. Car, sans aucune semonce, du corps de Yanosa tout entier jaillit alors à bout portant une myriade de pieux de pierre pointus, aptes à empaler tout ce qui pourrait se trouver près de lui. Ce qui incluait, de facto, son partenaire d’entraînement..


Spoiler:
 

_________________
Le retour de la roche PV YANOSA Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Lun 13 Juil 2020 - 17:35
La lame du NIHITO fonçait meurtrière en direction des membres inférieures de son opposant. Le bruit du métal sur la roche indiqua cependant au chunin que sa lame ne risquait en aucun cas de mordre la chair de son opposant tandis qu’il sentait l’épée dévier sur l’élément solide qui composait maintenant la cuisse l’Oterashi. L’entaille profonde faite par la lame chargée en chakra c’était refermé presque instantanément sous les yeux du shinobi qui ne s’était pas laissé aller à quelconque réflexion et avait enchainé sans attendre avec une technique similaire à son premier coup de lame.

Cette fois ce fut une paume rocheuse qui vient brutalement dévier la lame. L’épée s’enfonça de quelques centimètres dans le sol tandis que son adversaire s’en sortait encore une fois indemne de toutes blessures. L’Oterashi tout comme le Nihito était tout sauf naïf … Il avait rapidement compris les intentions de son adversaire et avait sans difficulté anticipé la suite pour offrir une riposte sereine et intelligente au belliqueux chunin. Levant un regard amusé en direction de son adversaire, Mého vit soudainement jaillir une série de piques acérés dans sa direction.

Outre la dangerosité naturelle de cette technique, la possibilité de la réaliser sans la moindre mudra préalable la rendait encore plus mortelle. C’était d’un saut légèrement tardif en arrière que le genin avait pu créer suffisamment de distance pour ne pas finir embrocher vif. Saisissant son sabre à la bouche tandis que quelques-uns des pieux lui éraflaient les flancs il composa une nouvelle série de muddra ne quittant pas l’Oterashi du regard. Maintenir la pression … Cette idée était la clé de voute de l’affrontement et Mého mettait l’ensemble de sa concentration dans sa réalisation.

Tandis que ses pieds glissaient du fait de l’impulsion salvatrice qu’il venait de réaliser. Le sol se mit à trembler tandis qu’un puissant torrent de boue se formait à ses pieds. L’attaque jaillit du sol et prit la direction de l’Oterashi qui n’était guère loin de son adversaire. Cette technique était d’une violence inouïe le tout était maintenant de savoir si elle allait toucher son adversaire ou non …. Tandis que le sol se faisait retourner par le jutsu de l’Iwajin ce dernier continua à préparer la suite de son affrontement. Composant une simple série de Mudra il fit jaillir deux clones à ses côtés qui s’éloignèrent presque immédiatement de lui. L’objectif n’était pas tant de se dissimuler mais de couvrir une plus large zone. Couvert de boue et bouclier au bras, Mého était en effet particulièrement facile à repérer et il le savait. Cependant, ses petites mains pouvaient se montrer utile en situation de crise et bien sûr le ninja avait un plan derrière la tête …



Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Mar 14 Juil 2020 - 0:32
Mého réagit promptement, et heureusement pour lui. A peine son second coup au sabre paré, en voyant vers lui se hérisser ainsi ces pieux assassins, il n’eut d’autre choix que de se replier, incapable de compter uniquement sur la protection du bouclier qu’il portait au bras, et qui n’aurait pu couvrir que le strict nécessaire dans le meilleur des cas. Avoir un coeur qui bat et des poumons en état de marche vous faisait une belle jambe, si justement vos cuisses et vos épaules se trouvaient transpercées de part en part et vous empêchaient ainsi de continuer à vous battre décemment. L’un dans l’autre, le jeune homme avait donc fait le bon choix et surtout, l’avait appliqué assez vite, propulsant son corps rapidement en arrière pour éviter de se faire embrocher. Ou du moins, de se faire trop embrocher, car si aucun pieux ne lui causa de blessure grave, ceux-ci parvinrent malgré tout à l’entailler à plusieurs endroit, tandis qu’il portait son sabre à la bouche pour se libérer les mains.

Il ne perdait pas de temps, songea Yanosa : tant mieux, car lui non plus n’allait pas chômer. Bien au-delà des questions d’égo et de fierté, il s’agissait de faire honneur à l’autre et de se plonger dans le plaisir de l’affrontement que le guerrier aux cheveux rouges affectionnait tant. Chaque combat, chaque exercice pratique, chaque blessure, chaque moment passé à se battre renforçait son expérience, améliorait ses réflexes, le poussait toujours un peu plus loin sur la route du perfectionnement et de la découverte. En ce jour, cette joute contre le Nihito qui lui avait enseigné le Mitsudo ne faisait pas exception, et le Tellurique prépara donc une très importante quantité de chakra qu’il malaxa en vue de sa combinaison à venir.

D’abord, la défense : nécessaire, incontournable, face au jutsu d’ampleur et particulièrement létal que venait de lui réserver Mého sans doute pour gagner un peu de temps. La gueule de dragon de boue et de pierre mêlées projetée vers lui avec appétit, Yanosa y réagit promptement en expédiant un grand rempart de roche depuis son bras gauche, qui alla percuter violemment le dragon comme pour le gifler et le stopper net dans sa course, les deux techniques gargantuesques s’entrechoquant avec fracas dans un torrent de débris. Mais déjà l’Oterashi se déportait sur la droite, son autre main occupée à former des mudras, des mudras que Mého devait sans doute bien connaître. Lorsque le dernier d’entre eux fut formé et que le chakra du jutsu qu’il complétait se déversa dans le corps du Tellurique, il ne put quoi qu’il en soit demeurer aucun doute, à la vue des appuis extrêmement vifs et précis que se mit à enchaîner le soldat du Sazori.

Mého, qui venait de former deux clones qui s’étaient éloignés de lui, allait certainement devoir se muscler les nerfs optiques pour pouvoir suivre les mouvements de son homologue, qui ne s’amusa cependant pas à tourner autours du pot et se retrouva en un clin d’oeil sur le flanc arrière de son compère. Son bras tout entier transformé en roche, la frappe se destinait aux côtes de Mého, prête à propager sang et douleur en dépit de leur bannière commune. Un véritable entraînement, se dit alors de façon fugace le guerrier tellurique.


Spoiler:
 

_________________
Le retour de la roche PV YANOSA Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Ven 31 Juil 2020 - 7:07
Les sentiments du genin se bousculait dans sa tête grisée par l’euphorie du combat. Yanosa était tout aussi redoutable qu’à son habitude et Mého le compris immédiatement lorsqu’il vit son adversaire se déporter sur son côté non protégé comme à son habitude. Lorsque le ninja commença à signer Mého reconnu presque immédiatement la première technique qu’il lui avait appris malgré les quelques modifications que son camarade avait apportées. La nostalgie se mêlait à la méfiance. Il connaissait bien la dangerosité de l’allègement et son habituel sourire se transforma en un rictus tandis qu’il voyait son adversaire bondir à une allure hors norme dans sa direction.

Yanosa avait visiblement parfaitement maitrisé cette technique et l’avait même amélioré surpassant largement l’original par sa vitesse. On ne pouvait nier que l’élève avait dépassé le maitre et Mého se retrouvait prit au dépourvu face à la vitesse de son opposant. Guidé par ses instincts, il réalisa de la garde une rapide déviation faisant passer le bras effiler de son adversaire non loin de sa cuisse qui eut tout de même droit à une belle entaille. Porté par l’adrénaline il décochât un violent coup d’épée au niveau du flan exposer de son adversaire, bien décidé à le trancher en deux.

La lame écarlate fusa donc en direction de l’assimilateur. Sans perdre de temps il porta ensuite un coup cette fois bien moins puissant en direction de la tête du ninja. Ce coup ne risquait pas de tuer s’il faisait mouche, mais si laisser trop de latitude à son adversaire était dangereux, gaspiller son chakra en continuant les grosses frappes l’était tout autant. Après sa série de frappe il se recula d’un bon avant de jeter un regard plein de joie à son adversaire. Bien qu’en plein combat, le genin avait été touché par cette démonstration de maitrise du Mitsudo et il ne pouvait rester silencieux face à cette dernière.


Eh bien Yanosa san ! Je suis vraiment impressionné ! Tu as maitrisé ma technique et l’as amélioré pour la rendre encore plus redoutable. Je ne sais pas quoi te dire hormis félicitation ! Il faut que je fasse attention sinon tu vas devenir le nouveau maitre en Mitsudo du village.

C’est parole bien que prononcé sur le ton de la rigolade était très sérieuse. Si Mého voulait rester au niveau il fallait qu’il continue à travailler sans relâche sa spécialité. Il avait visiblement bien choisi son élève et cette petite découverte le motivais encore plus à voir la progression de l’assimilateur.

Frottant sa cuisse meurtrie il leva un visage plein de remord à son adversaire avant de continuer.

J’adorerais continuer notre affrontement mais ta petite démonstration me donne envie de te montrer l’une de mes nouvelles techniques et si nous continuons à ce rythme je ne pourrai bientôt plus m’exécuter.


Composant rapidement une série de mudra le chunin décolla subitement du sol s’envolant comme porté par une force invisible. Avec l’entrainement il était maintenant capable de se déplacer avec aisance dans les airs et il fit quelques petites pirouettes avant de doucement se poser au sol à sa position initiale. Maintenir sa technique après un tel combat était quelque peu épuisant cependant il était fier de sa petite démonstration et attendait avec impatience l’avis de Yanosa


Résumé de tour:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 12:17
Avec rapidité et maestria, Mého parvint à réagir à l’assaut que lui avait concocté le guerrier de pierre. Avec des réflexes qu’il ne lui avait jusqu’alors pas connu, le jeune brun pivota en effet d’un geste vif et précis, déviant le bras transformé en roche et atténuant suffisamment sa force de frappe pour que seule une entaille, quoi que franche, apparaisse finalement sur la cuisse du Nihito lorsqu’il le frôla. Bien joué, se dit mentalement l’Oterashi, qui souriait à pleines dents comme à son habitude lorsqu’il était plongé au coeur d’une telle joute. Le Chûnin fraîchement promu avait réellement amélioré son jeu de jambe et ses facultés physiques : sans parler de la qualité ou de la taille de ses muscles, il les avait vraisemblablement discipliné afin d’en faire des outils aiguisés et prêts à réagir sans même avoir besoin de l’aval du cerveau. Et lorsque ce dernier eut fini de rattraper l’action en bonne et due forme, le moment était évidemment venu pour la contre-attaque. C’était, en tout cas, ce que prédit Yanosa dans cet instant, et Mého suivit naturellement le cours de cette pensée.

Le premier coup, particulièrement rapide, fusa par le biais de sa lame carmin en direction de son flanc. Usant de son bras encore partiellement transformé en pierre, le Tellurique bloqua l’acier sans sourciller, les yeux braqués en direction du buste du jeune homme. C’était là l’une de ses techniques pour appréhender plus précisément et instinctivement ce genre d’échange : à trop penser que le danger provenait essentiellement des extrémités des membres d’un adversaire, trop de combattants en oubliaient en effet que tout mouvement trouvait sa source dans les muscles du buste, et qu’en apprenant à examiner et décrypter ces subtiles impulsions, il était possible d’anticiper bien plus facilement le prochain mouvement de l’adversaire. Ce que fit naturellement l’Oterashi, percevant le prochain coup, son intensité et sa trajectoire quelques millisecondes avant son exécution. Ses jambes s’arquèrent, son corps ondula et la frappe lui frôla l’épaule gauche tandis qu’il replaçait ses appuis en vue de sa propre contre-attaque, un poing à nouveau fermé et prêt à menacer les côtes de Mého.

Ce dernier n’attendit toutefois pas de voir la couleur de la riposte que lui réservait Yanosa et se propulsa en arrière de façon préventive, le Tellurique portant alors tout à coup attention à son environnement pour déjouer l’initiative éventuelle des clones qui l’entouraient presque. Aucun mouvement. C’est alors qu’il comprit, en étudiant la posture de son partenaire d’entraînement, que celui-ci se trouvait déjà obligé de mettre fin aux hostilités. Sur sa faim, l’Oterashi l’était certainement, et il avait déjà blessé sérieusement plus d’une personne de son village pour pousser les passes d’arme jusqu’au bout de leurs possibilités. La mesure, toutefois, lui dicta de ne pas pousser le corps de Mého trop loin : déjà blessé relativement récemment, il ne fallait pas replacer son corps sur la sellette et le forcer à nouveau à récupérer sous peine de voir ses performances diminuer.

Se redressant de toute sa hauteur pour marquer à son tour la fin de l’entraînement, Yanosa arqua un léger sourire à l’écoute des « craintes » sûrement un peu fondées de son mentor.

« ...Je te remercie, Mého. Tu as toi-même largement amélioré ton jeu de jambe… »

Il se pressa de ne pas agrémenter sa réponse d’une remarque sans doute déplacée sur le fait qu’il n’avait là illustré qu’une petite partie des facultés qu’il avait peaufiné grâce au Mitsudo, mais la suite du discours du jeune brun allait vraisemblablement le mener à rebondir sur le sujet quoi qu’il en soit. Tout ouïe, Yanosa croisa les bras sur son poitrail et haussa les sourcils, curieux de voir de quel genre de technique pouvait bien parler Mého.

« Ha, je vois… A ton aise. »

Il l’observa donc s’élever dans les airs, y manœuvrer comme un poisson dans l’eau, souriant face à cette performance tout à fait singulière, qui l’aurait sans doute été bien plus aux yeux de quelqu’un n’étant pas versé lui-même dans les arcanes du Mitsudo. Lorsque finalement le Chûnin fraîchement promu redescendit sur terre, l’Oterashi le fixa en marquant une pause, se demandant presque si il devait « le » faire.

« ...Vraiment pas mal. Comme quoi… même le maître du Mitsudo avait encore des choses à apprendre sur son propre pouvoir. Il en va ainsi pour tout… Et la quête du perfectionnement est la seule, au final… qui puisse nous mener où que ce soit qui ait de l’importance. »

Sans un mot de plus, le Tellurique fit jaillir une large paire d’ailes dans son dos, doublée par une paire plus petite au niveau de ses coudes. La lourdeur de ces appendices était évidente, même à l’oeil nu… mais c’était sans compter sur les quelques mudras que l’Oterashi enchaîna ensuite promptement de sa seule main droite.

« Conquérir le ciel… Ce n’était même pas un rêve, et pourtant… tu me l’as offert, Mého. »

D’un bond, le guerrier aux cheveux rouges se retrouva alors propulsé très haut dans le ciel, ses ailes d’abord repliées contre son dos avant de finalement se déployer une fois la hauteur idéale atteinte, le faisant ainsi apparaître aux yeux du Nihito comme un large volatile aux contours étranges. Il vola ainsi quelques instants, planant sans peine comme un vautour, avant de finalement piquer vers le bas en altérant minutieusement la charge Mitsudo qui parcourait son corps afin d’accélérer puis modérer la descente. Dans un nuage de poussière et de cailloux soulevés par son arrivée en pointe, Yanosa se rétablit finalement quelques mètres devant Mého, assimilant ses ailes dans son corps de roche.

Les yeux perdus dans l’horizon, le Tellurique sembla un instant songeur.

« Tu imagines… l’ampleur d’une technique… qui conjuguerait nos deux chakra Mitsudo… ? Tu arrives à te figurer… quel genre de puissance pourrait s’en dégager… ? »


Spoiler:
 

_________________
Le retour de la roche PV YANOSA Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 14:54
Les évènements qui suivirent marquèrent probablement l’histoire probablement autant que l’esprit du jeune Mého. Arraché ce regard suspicieux à Yanosa était en soi une grande victoire mais, le plaisir ne fut que de courte durée tandis que du dos large du jonin apparurent une large paire d’ailes constituée de roche. Ce spectacle Fit reculer Mého d’un pas tandis que Yanosa quittait visiblement sa condition d’homme condamné à ne connaitre que la terre et ses entrailles, pour passer à celle de celui qui pouvait conquérir tous les milieux.

Debout face à l’assimilateur Mého ne put qu’admirer les gigantesques appendices se déployer tandis qu’il s’élevait maintenant dans les airs avec fluidité. Avait-il toujours eu cette idée en tête ? Mého ne pouvait que s’interroger tandis qu’il comprenait un peu mieux à quel point la maitrise du Mitsudo avait probablement transformer son compagnon. Pour suivant l’ombre de son camarade du regard, un sourire sincère c’était dessiné sur son visage tandis que Yanosa amorçait une descente puissante dans sa direction, soulevant un épais nuage de poussières faisant trembler la tenue ninja du NIHITO.

Face à l’horizon c’était d’un œil songeur et rêveur que l’Oterashi fixait l’avenir. Ses paroles étaient des plus sincères et Mého pouvait l’entendre. Touché par l’assimilateur le manipulateur de densité s’approcha de ce dernier avant de lui répondre.

Tu as tout à fait raison Yanosa … Laisse-moi te montrer une dernière technique que j’ai développé tu verras encore tu ne seras pas déçu.

Debout et à nu aux vues de sa carrure Yanosa devait probablement peser non loin de la centaine de kilo. A cela il fallait rajouter sa tenue et ses immenses ailes de roche repliées dans son dos. Après avoir composé quelques muddra Mého posa une main pacifique sur le ninja laissant brutalement affluer le chakra mitsudo dans le corps de ce dernier. Dans les secondes qui suivirent, il souleva la gigantesque carrure de l’homme de pierre ne se servant que d’un bras pour réaliser cet exploit. Dans le creux de sa paume, la masse du ninja semblait inexistante et Mého se déplaça avec ce dernier sans le moindre effort sur quelques mètres avant de le repose délicatement au sol.

Je reste limité par la taille de ma cible mais bientôt j’espère pouvoir soulever le monde et porter Iwa vers un avenir serein à l’aide de mes jutsus. Je sais que tu partages cette idée et je suis sûr que comme tu le dis, nous pourrons aller bien plus loin ensemble.

Le ninja était assez fatigué par ses démonstrations à répétition. Cependant portée par l’enthousiasme de leur échange il ne laissa poindre aucune faiblesse en cette instant. Il devait se tenir droit tandis qu’il montrait sa détermination à son coéquipier.

Protégeons Iwa Yanosa-san.

Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Sam 15 Aoû 2020 - 15:26
Contempler les horizons nouveaux que lui avait ouvert la maîtrise du Mitsudo lui avait déjà pris un certain temps, et Yanosa était presque certain qu’il lui restait encore à découvrir bien des aspects et applications de ce pouvoir. Cependant, ouvrir son esprit à la possibilité de conjuguer la puissance qu’il parvenait à canaliser, à créer, avec celle d’un autre praticien de cette discipline avait de quoi donner le tournis. C’est pourtant ce qu’il venait de faire, en songeant sans vraiment l’espérer aux prouesses qui devenaient théoriquement possible en associant deux flux Mitsudo synchronisés.

Habité par ces pensées, Yanosa observa d’un air pas loin d’être suspicieux la manœuvre de Mého, qui prouva à son tour qu’il était également capable d’alléger ce que bon lui chantait en le portant à bout de bras sans aucun effort, autre que celui bien sûr de mettre son chakra à l’oeuvre. A bien des égards, le jeune Chûnin prouvait aux yeux du Tellurique sa maîtrise de cet art gravitationnel, un art avec lequel il avait tracé sa voie de shinobi bien avant que l’Oterashi n’ait même connaissance de ce pouvoir. Et, dans les mots qu’il employa ensuite, il était extrêmement facile de lire l’expression de son amour et de sa passion pour Iwa. Sa volonté de la défendre, de la faire perdurer, semblait au moins aussi grande que celle de Yanosa : seule restait inconnue, pour le moment, l’ampleur des moyens qu’il était prêt à mettre en œuvre pour arriver à ses fins.

« ...Faisons cela, oui. Mais pour y arriver… il nous faudra encore travailler d’arrache-pied. Mého. Va te reposer. Retrouve moi ici, demain, à la même heure… »

Il pivota sur ses appuis, apposant une main naturellement lourde et puissante sur l’épaule de son camarade avant de prendre la direction du centre ville et du Dojo dans lequel il se restaurait d’ordinaire. Avant de s’y rendre, il fit toutefois un léger détour par l’Académie, où il prit le temps de rassembler quelques ouvrages techniques sur le chakra pour vérifier quelques points qu’il voulait absolument éclaircir pour lui-même avant de se livrer à des expérimentations qui pouvaient s’avérer infructueuses. Il les potassa une bonne partie de la soirée, avant de finalement s’octroyer un repos de qualité dans son antre dans les entrailles du Dojo des Assimilateurs. Le lendemain, il fut donc en mesure d’arriver sur le plateau particulièrement tôt, ce qui lui donna tout loisir de former un immense bloc de pierre rectangulaire extrêmement dense au beau milieu de la zone, un monument sans fonction que ne manquerait pas de remarquer Mého sitôt qu’il arriverait à son tour.

Le guerrier tellurique, dans les intrications de son esprit, visualisait déjà la forme que pourrait prendre la combinaison de leurs talents. Restait à voir… si cela s’avérerait possible dans la pratique.

« Mého, te voilà, lança-t-il sans vraiment l’observer dès qu’il le sentit approcher. J’espère que tu es prêt à employer ton Fuuin à son plus haut niveau…. On va en avoir grand besoin. »

_________________
Le retour de la roche PV YANOSA Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Mar 1 Sep 2020 - 20:31
Plongé au fond de son lit, Mého ne pouvait s’empêcher de tourner sur place à mesure que la nuit lui échappait. Les raisons d’une-t-elle insomnie étaient assez simple, quelques heures plutôt il avait affronté un homme qui était à la fois un ami, un élève et un sensei. L’Oterashi qui faisait partie des grands d’Iwa avait en effet échangé quelques coups avec le chunin et si le résultat d’un-t-elle affrontement n’avait laissé aucun doute, une idée à la fois inattendue et prometteuse avait subitement germée dans leurs esprits.


Deux manipulateurs de Mitsudo, un assimilateur Doton, le mélange semblait parfait et Mého ne pouvait s’empêcher d’essayer d’imaginer les diverses combinaisons qu’ils auraient pu créer. Les hauts plateaux allaient en voir de toutes les couleurs durant les journées qui suivraient il le savait. Ce fut après que la lune eut bien entamé sa course et avec un regard pensif qu’il ferma enfin les yeux, impatient d’entamer une journée s’annonçant particulièrement éprouvante.


La route jusqu’aux hauts plateaux fut particulièrement courte. Après quelques minutes d’une course portée par l’enthousiasme, il déboucha donc sur l’emplacement de son dernier affrontement. Yanosa était le premier présent et son impressionnante carrure ne fut guère difficile à repérer. À peine arrivé, sans un même un regard, l’Oterashi annonça comme à son habitude la couleur avec un calme déroutant. Sa réflexion était tout sauf innocente et ses paroles laissèrent comprendre au chunin que lui aussi avait probablement longtemps réfléchit à une combinaison de leurs atouts respectif.


-Bonjour Yanosa-san, ne t’inquiète pas pour moi je suis prêt ! Je vois que tu as déjà réfléchis -à quelques idées … Moi aussi j’ai beaucoup tourné durant la nuit et j’ai hâte de t’entendre ! Ne tardons pas plus et explique-moi ce qui tu imagines !


Les deux ninjas se préparaient à essayer d’apporter leurs empruntes sur le monde ninja.
L’impatience s’entendait dans le ton du shinobi. Sobre dans son attitude, mais clair dans ses positions, il avait hâte de mettre en commun ses réflexions, hâte de créer la nouveauté …


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Sam 5 Sep 2020 - 12:22
Alors que le jeune homme lui répondait en lui rendant ses salutations, Yanosa s’était vivement tourné dans sa direction, se décalant sur le côté comme pour lui faire réaliser l’ampleur démesurée du bloc de pierre qu’il avait préparé en amont. L’enthousiasme de Mého avait quelque chose de frais et de réconfortant, mais le Tellurique se refusait à se laisser aller à ne serait-ce qu’un semblant de complaisance : si ils se retrouvaient à nouveau ici en ce jour, c’était pour développer une nouvelle arcane. Une technique qui, si elle ne réinventerait certainement pas les fondements du Mitsudo, serait bien plus flexible, fluide d’utilisation et plus économe que n’importe quel jutsu produit en solitaire. Restait cependant à vérifier, en premier lieu, que la théorie qu’il s’était formulé pouvait être validée.

« Notre premier objectif… sera de soulever ça », fit-il en pointant l’énorme bloc de roche rectangulaire du doigt.

Yanosa laissa l’idée faire son chemin chez Mého, qui en dépit de sa maîtrise du Mitsudo devait se demander comment il allait pouvoir faire pour alléger suffisamment une masse pareille pour être en mesure de la porter à bout de bras. Il reprit ensuite, après quelques pas sur le côté qui le rapprochèrent modérément du jeune brun.

« Pour y arriver… nous allons devoir conjuguer nos chakra Mitsudo respectifs. Peut-être.. je dis bien, peut-être que toi ou moi pourrions y arriver seul, en investissant une quantité d’énergie colossale… mais les avantages d’y parvenir en duo ne s’arrêteraient pas à une simple économie de chakra. Mais… on y reviendra.

Pour l’instant… va te placer à cette extrémité
 », fit-il en désignant un flanc du bloc dense et imposant.

Sans attendre, le Tellurique alla se placer à l’extrémité opposée, défaisant son haut de kimono qu’il envoya négligemment au sol sur le côté tout en commença naturellement à mobiliser ses forces tant physiques que spirituelles. Pas de transformation en roche pour cet exercice : pour qu’il puisse réussir, il fallait en effet qu’il reste au même niveau de performance physique approximatif que Mého, sans quoi ce début d’entraînement ne leur servirait pas à grand-chose. Avec conviction, quoi que bien conscient qu’un premier jet n’allait certainement pas les mener droit vers le succès, Yanosa creusa de quelques millimètres sous l’énorme masse de pierre pour y glisser ses phalanges, agrippant ainsi le bloc qu’il n’avait en l’état aucun espoir de soulever.

« ...Tu es prêt ? Petit à petit… nous allons injecter notre chakra Mitsudo dans le bloc, dit-il assez fort pour bien se faire entendre. On va y aller par palier… tout en essayant de le soulever. Si j’ai vu juste, nos énergies vont collaborer et se mêler l’une à l’autre. Allons-y...»

Le guerrier aux cheveux rouges agrippa le bloc d’autant plus fermement en commençant à y diffuser le chakra qu’il avait mis en forme un peu plus tôt, fermant les yeux et se concentrant sur la pierre pour tâcher d’y ressentir le moindre changement, la moindre fluctuation d’importance. Nul doute qu’un couac serait vite arrivé, étant donné que lui comme Mého n’avait à priori aucune expérience dans ce genre de manipulation. Mais, il fallait un début à tout, songea-t-il en silence.

_________________
Le retour de la roche PV YANOSA Giphy

Theme


Dernière édition par Oterashi Yanosa le Dim 13 Sep 2020 - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Ven 11 Sep 2020 - 10:26
Yanosa s’était montré claire, mais mystérieux sur ses intentions finales. Bien qu’il aurait aimé en connaitre quelques points supplémentaire, Mého accepta de s’exécuter sans pauser plus de question à son camarade. Ce fut donc dans un silence remplit de questionnement qu’il alla se placer de son côté du rocher attendant patiemment le signal de celui qui s’était imposé comme le leader de ce bien étrange entrainement. Positionné à son poste, il ne pouvait plus apercevoir l’Oterashi. Face-lui se trouvait l’immense bloque de pierre forger par le Junin et dans sa tête régnait l’incompréhension face à la tache imposée. Où cherchait-il à les mener ?


En tant que manipulateur du Mitsudo, cette tâche n’avait rien d’impossible et au contraire Mého était déjà sur la voie d’un tel apprentissage n’ayant réussi pour l’instant à alléger que des objets et des êtres de taille modérée. Il avait d’ailleurs déjà fait une démonstration de ses capacités au golem d’Iwa. C’était peut-être en connaissance des prédispositions techniques de son partenaires que Yanosa avait choisi cette approche en y réfléchissant bien. Cela correspondait plutôt bien au style efficace du Junin. Atteindre une efficacité optimale sans détour et sans perte de temps. La puissance brute et délimité de la roche dans toute sa splendeur. Le chunin en était maintenant sûr, son supérieur avait un plan bien construit dans sa tête.


Lorsque Yanosa donna finalement le signal, ce fut une poigne douce mais décidé que Mého appliqua sur son pan de roche. Il possédait déjà les bases d’une telle entreprise et presque immédiatement après avoir posé ses mains sur la pierre il commença à y injecter son chakra.
Était-ce à cause d’une trop grande habitude ou simplement à cause tempérament naturellement plus impétueux ? Ce fut malheureusement très rapidement que les premiers soucis arrivèrent. Accorder les chakras Mitsudo n’étant en soi pas quelques choses de très compliqués, cependant dans une telle entreprise, c’était sur tout le timing qui comptait et si les deux ninjas n’accordaient pas parfaitement leur rythme, la chose la plus probable était la formation d’un déséquilibre.


Ce fut d’abords dans le sens de Yanosa que la roche sembla brutalement chuter. Se rendant compte immédiatement de son erreur, Mého coupa brutalement l’alimentation en chakra afin d’éviter d’écraser son camarade. Seconde erreur ? Peut-être avait-il à nouveau pêché en ne faisant pas suffisamment confiance aux aptitudes Mitsudo de son ancien élève. Après tout, il fallait comprendre le chunin. Il manipulait l’art du Mitsudo depuis ses débuts tandis que l’Oterashi lui n’en était encore qu’à quelques mois d’utilisation à peine. C’était à lui de prendre soin de son élève et à lui de faire attention à ses mauvaises facilités.


Pensant que la roche allait simplement s’écraser au sol, il eut une bien mauvaise surprise en voyant que son partenaire avait lui aussi insufflé pas mal de chakra mitsudo dans la roche. Celle-ci bascula finalement et sans la moindre hésitation dans sa direction échappant probablement au contrôle de l’Oterashi à cause de la brusque variation de poids. L’ombre de la pierre le recouvrit très rapidement et un ninja moins bien préparé aurait probablement vu sa fin arriver sans le moindre doute. Une telle taille, un tel poids, cette roche s’assimilait presque à une attaque de haut rang. Concentrant son chakra dans ses pieds il effectua un bond d’une vivacité et d’une agilité surhumaine. Son déplacement était physiquement impossible et cela pour une raison très simple. Il s’était momentanément et ce le temps d’un instant, intensément alléger afin d’effectuer une esquive d’une toute autre ampleur. S’arrêtant à quelques pas de la roche tandis qu’elle soulevait un épais nuage de poussière en frappant le sol, le genin contempla avec une certaine gêne le fruit de son échec. Il n’osait même pas regarder l’Otérashi qui était capable de délivrer de vrais regards assassins, qui lui aurait envie de rentrer dans un trou le plus profond possible.


-Ce n’est pas passé loin …



Une goutte de sueur perla sur son front tandis qu’il prononçait ses quelques mots. Après quelques secondes de doutes, il porta finalement son regard sur le junin en se grattant la tête de honte.


-Je t’avoue que j’ai un peu paniqué, j’ai cru que j’allais t’écraser et au final c’est moi qui l’ai échappé bel …. Je suis désolé.


Yanosa allait-il accepter les excuses du ninja et ou mettre fin à l’entrainement d’aggacement ? Impossible de le savoir.



Résumé technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Dim 13 Sep 2020 - 15:35
Yanosa s’était préparé à devoir faire face à quelques difficultés, à commencer par la masse extrême à laquelle il les confrontait tout d’eux d’entrée de jeu avec ce bloc de pierre. Toutefois, ce ne fut pas la densité hors norme de la roche qui posa finalement le plus de problème, mais bel et bien leur faculté, à lui et Mého, à se synchroniser dans leurs efforts. Car si l’Oterashi s’en tint pour sa part à son propre rythme quant à l’injection de son chakra Mitsudo dans la pierre, le diffusant en continue en augmentant par petits paliers successifs l’intensité de cette énergie gravitationnelle, le jeune bretteur à l’autre extrémité du bloc n’opéra pas exactement de la même façon.

Ainsi, alors que la masse de pierre commençait à être soulevée presque trop facilement par les deux jeunes hommes, un léger déséquilibre se manifesta du côté du Tellurique : il ne s’en inquiéta pas outre mesure, poursuivant la manœuvre… contrairement à Mého qui, certainement de peur de blesser son coéquipier, coupa nette l’alimentation en chakra de son jutsu, provoquant une réaction en chaîne qui aurait pu se solder par de graves blessures. Le bloc de pierre se releva donc vivement du côté de Yanosa, tandis que l’autre extrémité frappait le sol rocailleux avec force et fracas, et le guerrier aux cheveux rouges lâcha prestement sa prise en se décalant sur le côté pour vérifier comment se portait son collègue. Le bloc, rattrapé par sa masse immuable, retourna donc tout entier au sol en souleva un nuage de poussière et de petits cailloux.

« ...Je vois. Il y avait un déséquilibre au départ, mais rien de bien méchant : il faut aller de l’avant, Mého. Ne laisse pas la peur ou l’appréhension t’en empêcher. Allez, on y retourne. »

Sans plus de commentaire, l’Oterashi incita donc son coéquipier à se remettre en position d’un geste de la main. Il avait, d’une certaine façon, déjà pu valider son hypothèse initiale : leur chakra Mitsudo respectif pouvait bel et bien se mêler et conjuguer leur effet sur une même cible, mais restait à voir si ils étaient capable de se synchroniser dans leur emploi de cette énergie si singulière. Les deux Chûnins s’attelèrent donc à la tâche et, si ils durent à nouveau composer avec quelques difficultés, parvinrent au bout de quelques tentatives devenues plus assurées à soulever tous les deux à bout de bras l’énorme bloc de roche sans autre effort apparent que la concentration dont ils avaient besoin pour diffuser une quantité de chakra similaire dans la masse.

« ...Excellent.. ! A trois, on lâche tout : un… deux…. Trois ! »

De concert, les deux hommes laissèrent le bloc retomber avec fracas, le bruit sourd de sa chute résonnant dans l’espace ouvert du haut plateau, tout en se reculant de quelques pas pour se satisfaire momentanément de leur réussite.

« Bien, c’est ce que je pensais… Nos chakra Mitsudo peuvent se conjuguer et augmenter leur efficacité respective si ils sont du même type. La question est maintenant de savoir… ce qui se passe quand on conjugue deux chakra Mitsudo de charge contraire… fit-il avec un léger sourire une coin à l’intention de son partenaire.

Et ça, il n’y a qu’en essayant qu’on le saura Mého. Pas de limite, cette fois : pendant que tu injecteras le plus de chakra d’allègement possible dans le bloc, je ferai de même avec une énergie d’alourdissement. J’ai ma petite idée sur ce qui peut se passer… mais rien ne vaut l’expérimentation et la démonstration. Par sécurité… employons des clones, on ne sait jamais. »

Joignant l’acte à la parole, Yanosa forma un mudra unique qui fit apparaître une copie conforme de lui-même, un Kage Bunshin qui saurait parfaitement utiliser la technique Mitsudo dont ils avaient besoin pour cette expérience. Prenant un peu de recul, le guerrier tellurique observa son double se mettre en position, canalisant l’énergie gravitationnelle dont il allait avoir besoin.

« … Ça risque d’être intéressant… regarde bien. »

_________________
Le retour de la roche PV YANOSA Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Ven 18 Sep 2020 - 17:45
Le calme olympien avec lequel Yanosa accueilli ce premier échec, eut le mérite de déconcerter quelque peu le jeune ninja. En effet Mého connaissait le niveau d’exigence de l’Oterashi et ce genre d’échec aurait très bien pu faire monter la pression sanguine de son camarade. Après un rapide échange qui pouvait presque se confondre avec des encouragements, ils reprirent donc position autour de l’énorme bloc et réitérèrent leur tentative d’allègement qui s’avéra cette fois ci bien plus fructueuse. Mého avait compris ses erreurs, il prit donc soin de se concentrer un peu plus sur ses sensations tout en faisant confiance à l’assimilateur et ainsi après seulement quelques minutes d’ajustement, ils virent enfin leur objectif quitter le sol.


Cette entreprise s’était finalement montrée très aisée. Ils relâchèrent ensemble leur jutsu, s’écartant d’un simple bond tandis que la roche retrouvait sa position initiale. Mého ne comprenait toujours pas ou son coéquipier voulait en venir … Observant l’Oterashi d’un regard particulièrement dubitatif, ce fut dans le silence qu’il attendit la suite des explications du ninja. S’attendant enfin à un développement plus concret de ses objectifs, Mého ne put se satisfaire des quelques paroles que lui transmit le jonin. Il prit son mal en patiente tandis qu’il se faisait inviter à réaliser un nouvel exercice des plus étranges.


Que pouvait-il bien chercher ? Alourdir et alléger ? Ils semblaient tourner en rond et ce nouvel exercice ne pouvait pas mener à grand-chose. Mého s’attendait en effet à voir la pierre rester parfaitement inchangé sous l’effet des deux techniques et ce fut donc avec scepticisme qu’il commença à doucement y injecter son chakra.


*Alléger … alléger ... Encore … Plus, toujours plus … *


Yanosa ne devait surement pas s’en douter, mais Mého cherchait à cet instant à reproduire les résultats obtenu quelques minutes plutôt. S’il arrivait à surpasser le niveau de Yanosa et allégeait suffisamment la pierre, il était sûr d’atteindre un nouveau stade. Dans cette optique, il commença à déverser une quantité titanesque de son énergie au sein de la roche essayant ainsi de surpasser les capacités de son coéquipier. Au fond il ne désobéissait pas à son camarade et n’avait donc rien à se reprocher …


Après quelques minutes d’effort et alors qu’il commençait à abandonner le corps couvert de sueur, un premier changement se fit brutalement entendre. L’œil du shinobi se porta instantanément sur la victime de leur expérience. La roche s’était brutalement fendue en deux presque comme si elle venait de subir une puissante attaque. Il fallut de longue seconde de réflexion au chunin pour comprendre ce qu’il venait de se passer. Il ne pouvait pas en être sûr mais cela devait probablement se jouer à une échelle infiniment plus complexe que celle qu’il avait jusqu’alors visée. S’il avait réussi à agir en symbiose, les deux ninjas s’était cette fois court-circuité créant de violente interférence au cœur de la roche.


La pierre avait littéralement cédé de l’intérieur et d’une simple percussion du poing le chunin fit cette dernière s’effondrer.


- Il semblerait que les trop grandes variations de masses au cœur de la pierre aient finit par la fragiliser …


Tout cela n’avait été qu’un simple murmure adressé à lui-même, cependant Yanosa avait clairement dût l’entendre tandis que Mého posait un regard intrigué sûr lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Jeu 15 Oct 2020 - 13:59
Tels deux musiciens tâchant d’accorder leur instrument, Yanosa et Mého passèrent un long moment à injecter vague après vague leur énergie au coeur du bloc de pierre, cherchant un équilibre qu’ils n’étaient pas sûrs de trouver et qui n’existait peut-être même pas. Tous ses sens aux aguets, il n’échappa aucunement à l’Oterashi à quel point l’ardeur de son camarade semblait motivée par la volonté de le surpasser, de se surpasser lui-même. Un léger sourire en coin, le Tellurique se fit un point d’honneur à se montrer à la hauteur de la performance de son homologue, conscient que ce jeu improvisé dans l’exercice ne pourrait que le rendre plus efficace et révélateur. Et après un moment de flottement, effectivement, les résultats finirent par se manifester de façon relativement spectaculaire.

Le bloc, aussi dense et compact qu’il était, se craquela et se fissura, son intégrité fondamentale compromise par les flux de masse contraires. Yanosa s’écarta, une moue à peu près satisfaite sur le visage en contemplant l’état du bloc.

« Hmm… Ça a pris plus de temps que je le pensais, mais oui, c’est exactement ça. »

Le résultat de cette expérience le laissa pensif. Un tel effet appliqué à un corps humain s’avérerait certainement létal, mais en ce qui les concernait lui comme Mého, ils pouvaient déjà rendre n’importe quel contact avec un adversaire mortel et terminal. Le délais, lui aussi, pouvait être un problème, quand bien même le chakra du bretteur pouvait trouver son origine d’un un sceau préparé à l’avance Une expérience préliminaire intéressante, donc, mais qui n’allait malheureusement mener à rien de concrètement exploitable. Enchaînant quelques pas, le guerrier tellurique se mit alors à réfléchir : quelle combinaison de talents, à partir de ce qu’ils avaient vu ensembles jusque là, serait la plus efficace pour tirer le meilleur parti de leurs facultés à l’un et à l’autre ? Un moment passa ainsi, le regard du guerrier rouge se perdant dans les fêlures du bloc de roche.

Soudain, il inspira longuement, son regard animé d’une nouvelle lueur, une combinaison à la fois puissante, utilitaire et versatile se présentant à lui comme une évidence.

« ...Cet exercice était intéressant, mais son application me paraît compliquée...Tu m’as déjà montré que tu pouvais me soulever avec facilité, Mého. Mais dis-moi... »

Il se transforma alors subitement intégralement en roche, augmentant de facto son poids.

« … Serais-tu capable de me lancer… ? »

Il laissa la question faire sa place dans l’esprit de l’épéiste, lui octroyant le temps nécessaire pour qu’il puisse de lui-même d’entrevoir les ramifications de la réponse qu’il attendait. Car la question était, fondamentalement, très rhétorique, vue la qualité et l’intensité du chakra Mitsudo qu’il était capable de produire.


« Lance-moi, Mého. Aussi haut et loin que tu pourras. Et n’ai crainte… je gérerai l’atterrissage... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Sam 24 Oct 2020 - 17:51
Malgré le début de réussite que les deux ninjas rencontrèrent, ce fut très rapidement que l’Otérashi souleva un point très important pour leur entreprise, la réalisabilité. Leur projet n’était que peu voir irréalisable en situation réel et l’assimilateur le savait bien. Loin de se laisser démoraliser, il bifurqua brutalement sur une nouvelle idée qui sembla germer presque instantanément au sein de son esprit.


-Aaah Yanosa-san, je ne suis pas un grand lanceur mais aux finales, rien ne m’empêche d’essayer !


Mého avait été honnête sur ses aptitudes. Son camarade bien que confiant devait d’abords être mit au point avant qu’il ne tente ensemble de créer l’impossible et ce fut donc dans ce but qu’il lui expliqua ses lacunes. Malgré ses quelques mots, Yanosa maintint tout de même son idée acceptante ainsi que le NIHITO transforme momentanément son ami en projectile. Afin d’éviter de projeter accidentellement son camarade hors des plateaux, le chunin et son chef changèrent tout de même de lieu d’entrainement s’enfonçant un peu plus dans les plateaux.


-Prépare toi ! Je vais y mettre toute ma force et voir jusqu’où nous pouvons aller.



Commencer doucement n’était pas dans le style du ninja. Pour cette première tentative il se concentra donc afin d’envoyer l’Otérashi le plus loin possible quitte à le sortir du village. Quelques mudrâ plus tard, Mého se retrouva donc avec le gigantesque au-dessus de sa tête. Faisant tout son possible pour ne pas se laisser déconcentrer par cette situation bien qu’étonnante, il prit un court élan avant de mettre toutes ses forces dans son mouvement de projection. Il espérait sincèrement le projeter à une bonne dizaine de mètres, cependant, très rapidement un point particulièrement important s’imposa à lui. Ca technique ne prenait effet que lorsque qu’il était en contact avec sa cible et ainsi au moment même où ses mains quittèrent le corps du jonin, ce dernier retrouva instantanément intégralité de sa masse plongeant brutalement en direction du sol à peine lancé.


-Mmmh je pense que cette entreprise va être plus compliqué que prévu …


L’un des soucis premiers du Mitsudo était qu’il nécessitait absolument un contact ou un intermédiaire. Généralement, pour maintenir une altération de la masse, Mého utilisait l’une ou l’autre de ces deux méthodes sans distinction réelle. Le problème était qu’une fois projeté Mého ne disposait plus de contact direct avec Yanosa.


-Mmmh comme tu t’en doutes le fuin semble être la meilleure solution mais je ne dispose pas de sceau fonctionnant à distance je dois te l’avouer …


Posant une main pensive sur son menton le NIHITO fixa le ciel d’un air distrait avant de tourner à nouveau son regard sur Yanosa.


-Nous avons deux solutions … Sois-je crée un fuin, soit tu devras maintenir l’allègement de toi-même.
En soit cela pourrait créer une vrai situation offensive avantageuse. Le tout étant de la rendre la plus avantageuse possible pour nous. Toi qui seras en première ligne qu’en penses-tu ? Qu’elle serait la situation la plus optimal ?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Sam 24 Oct 2020 - 23:05
Le Nihito émit immédiatement des doutes quant à sa capacité à lancer le guerrier tellurique d’une façon propre et nette, ce qui était compréhensible étant donnée la masse mais surtout la forme tout sauf aérodynamique qu’arborait son corps. Yanosa était taillé comme un roc, mais même en se raidissant autant qu’il le pouvait pour adopter les traits d’une fusée, son corps humain restait, et bien, un corps humain. Une contrainte qu’il allait adresser un peu plus tard, après avoir pris la mesure de ce que Mého saurait faire de sa nouvelle consigne.

Le jeune Chûnin fraîchement promu empoigna donc le guerrier aux cheveux rouges, ce dernier sentant dans la foulée le chakra Mitsudo se diffuser en lui comme une cascade, et se prépara à le lancer. Yanosa, déjà bien conscient des quelques limites du pouvoir qu’il partageait désormais avec Mého, avait sa petite idée quant au déroulé de cette première tentative, aussi ne fut-il pas surpris lorsque, après avoir été projeté à toute vitesse en une belle diagonale, son poids naturel le rattrapa et lui fit infléchir immédiatement sa trajectoire. A l’aise, l’Oterashi manoeuvra rapidement et se réceptionna sans l’aide du Mitsudo, dérapant sur une poignée de mètres en fléchissant les genoux.

Lorsqu’il se redressa, ce fut simplement pour fixer son partenaire dans les yeux, impassible. Et, loin de le décevoir, le Nihito proposa de lui-même la solution qui s’imposait, et à laquelle l’Oterashi avait déjà réfléchi auparavant. Un écueil, toutefois, allait se présenter.

« … Tu ne disposes pas… d’un sceau fonctionnant à distance ? Mais, Mého, il n’a pas besoin d’être bien loin. » dit-il d’un air sibyllin.

A ces mots, il plaqua rudement ses paumes sur ses épaules opposées, faisant claquer ses muscles dans une démonstration assez équivoque.

« Si tu peux arriver à stocker suffisamment de chakra Mitsudo dans un sceau pour qu’il puisse en diffuser pendant ne serait-ce qu’une poignée de secondes, un flux régulier… alors il te suffiras de m’en apposer un. »

Si cette partie du problème pouvait se régler, alors Yanosa avait déjà une idée pour la suite. Une idée même très précise.

« Quant à l’aérodynamisme… est-ce qu’une forme comme celle-là te conviendrait mieux ? »

Joignant l’acte à la parole, le guerrier tellurique se changea tout entier en roche, avant de se modeler dans la foulée en une longue lance effilée dotée d’une poignée à l’emplacement idéal par rapport à son centre de masse. Si le Nihito ne le rattrapait pas, il tomberait alors simplement au sol, mais une bouche quoi qu’il en soit apparaîtrait non loin de la poignée pour lui adresser quelques mots.

« Si tu penses en être capable, alors créé ce sceau, Mého. Tu pourras alors me lancer bien plus loin, avec bien plus de précision sous cette forme, et quand bien même ta cible se protégera ou esquivera l’attaque… si nous prenons soin de dissimuler notre manœuvre, elle sera quitte pour une bonne surprise... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Contenu sponsorisé

Le retour de la roche PV YANOSA Empty
Revenir en haut Aller en bas

Le retour de la roche PV YANOSA

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: