Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'appel de la guerre - Asaara Kuuli

Keijiro
Keijiro

L'appel de la guerre - Asaara Kuuli Empty
Mer 24 Juin 2020 - 23:22
Une nouvelle mission. J’allais être accompagnée de l’Impératrice elle-même pour celle-ci. Cela reflétait donc de l’importance de cette future mission. Kuuli m’avait convoqué dans son bureau il y a de cela quelques jours pour me transmettre cet ordre de mission. J’avais acquiescé, sans discuter. Cet objectif était honorable, le désert devait nous appartenir. Que ce soit au sud, au nord où à la frontière avec la pluie, tout le monde devait respecter la demi-géante et son autorité.

Ils avaient meilleurs temps d’être nos alliés plutôt que nos ennemis.

Le jour de la mission
J’attendais Kuuli, une clope au bec au pied du Manoir. Nous avions une longue marche à faire avant d’arriver sur place et nous nous étions donc levés de bon matin.

« Kuuli. » Disais-je quand celle-ci se présentait à moi. « Bien dormis ? »

Je ne savais pas comme cette femme vivait. Nous avions beau habiter dans le même bâtiment, elle se faisait toujours très discrète. Il fallait aussi dire que j’avais un sommeil très lourd et il était compliqué de me réveiller. Enfin, mes nuits se passaient sans encombre, mais le matin en revanche… Le soleil me réveillait très rapidement et si ce n’était pas le cas, l’appel de la nicotine se faisait très rapidement plus puissant que celui de la mélatonine.

Nous marchions depuis plusieurs heures maintenant. Nous n’avions pas vraiment pris le temps de parler de choses importantes, ni même de la mission avant de s’approcher du camp de nos cibles. Ralentissant quelques peu la cadence, je buvais de longues gorgées d’eau. Oui, l’alcool était meilleur, mais j’étais assez expérimenté pour savoir que ne pas boire d’eau pour une journée pareille n’était vraiment pas une bonne idée. Je m’essuyais ensuite la bouche à l’aide du revers de ma manche avant de lancer à Kuuli.

« T’as un peu réfléchi à la manière dont tu veux procéder ? » Je marquais une très courte pause. « D’ailleurs on arrive gentiment à proximité, on devrait prendre des précautions. »

Je concentrais mon chakra afin de lancer deux fois la même technique de dissimulation. Certes, uniquement notre chakra n’allait plus apparaître sur les radars des bandits. Cela allait peut-être engendrer une baisse de garde chez eux, ou même alors une embuscade. Je souriais, touchant mon fléau dont le cliquetis des chaines me rappelaient bien des souvenirs.

« Je serais pas contre un peu de castagne, je me rouille un peu ces temps. » Disais-je en faisant craquer ma nuque. « Ils ne pourront pas voir notre chakra. Mais je consomme beaucoup d’énergie pour maintenir cette protection. Ce serait bien d’accélérer un peu le rythme pour arriver au plus vite chez eux. »



Mission
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9167-keijiro-terminee#77295 https://www.ascentofshinobi.com/t9480-keijiro#80020 https://www.ascentofshinobi.com/u876
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

L'appel de la guerre - Asaara Kuuli Empty
Ven 26 Juin 2020 - 10:20
-Je peux aussi camoufler ma signature chakratique Keijiro. Ils doivent se soumettre, de gré ou de force. La diplomatie ne marchera sans doute pas tant qu'ils n'auront pas vu de quoi nous sommes capable n'est ce pas?

Une cigarette en coin de la bouche, l'angélique Immaculée observait au devant de leurs positions l'entrée d'une formation rocheuse. Le repère, le lieu de rassemblement de la plupart, voir même de la majorité des misérables cloportes vivant à la surface de Son Désert, Sa volonté serait entendue et tous obéiraient. Craquant ses articulations, elle laissa se former sur son visage un sourire carnassier. Entrer en toute discrétion? Et finalement pourquoi se tracasser à infiltrer une base quand ils devront forcément frapper sans se soucier de qui leur ouvrirait. Haussant les épaules, son regard se posa sur le Capitaine des Shidan. L'espace d'un instant, l'Impératrice laissa le silence parler à sa place.

-On toque à la grande porte, on identifie les fortes têtes. Tu tapes dessus, celui qu'est pas content c'est pareil. Je ne discuterai pas avec des brutes sans cervelles, mais je me suis certain que pour coordonner tout ces laquais, quelqu'un doit bien tirer les ficelles. Surement pas le plus fort d'ailleurs, c'est que ma théorie mais c'comme ça que j'opterai à sa place, laisser les gros bras croire que c'est leurs idées en leur murmurant mes plans aux oreilles.

Avançant, laissant passer le gladiateur, ancien esclave désormais libre devant elle. La cheffe de clan Asaara effectua des mudras tout en continuant de marcher en direction de l'ouverture la plus visible des monts rocheux. Deux copies de sables apparaissant à ses côtés, d'un geste de la main l'originale envoya un clone en avant de leurs positions. L'autre rompit les rangs pour chercher du côté de la montagne des éventuels sources de chakra adverse. Ils avançaient dans l'antre de la bête rongeant et terrifiant la population.

Une hydre aux innombrables têtes, mais cela importait peu. Cent, mille, dix-milles gueules acérés ne changeraient strictement rien à la volonté et détermination du duo de Kazejin étant ici pour une seule chose: En finir avec les bandes de mécréants, pillant, harcelant les pauvres gens du Vent.

-Le plus compliqué sera de faire attention à des coups tordues, ils ne reculeront sans doute devant rien. Et inversement, qu'importe combien nous en tuons ceux qui sortiront seront les seuls recrues digne de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Keijiro
Keijiro

L'appel de la guerre - Asaara Kuuli Empty
Sam 27 Juin 2020 - 13:17
Il était vrai, je ne connaissais pas les capacités de l’Impératrice, si ce n’était sa compétence certaine pour le contrôle du sable comme tous les membres de son clan.

« Dans ce cas, je te laisse te couvrir dans ce cas. » Répondais-je simplement.

Par la suite, la demi-géante me proposait un plan qui correspondait à mes envies. Tout en regardant ses clones s’éloigner, j’écoutais ses paroles. Taper sur les fortes têtes ? Ça je savais faire. Ce qui m’intriguait un peu plus, était la fin de sa phrase. Celle-ci sonnait presque comme un aveu ? Me considérait-elle comme un « gros bras à qui on fait croire qu’il a du pouvoir » ? Je la regardais, interloqué. Ce n’était pas le moment pour trop réfléchir à ça, je me contentais alors d’une simple réponse.

« Très bien. »

Un peu froide, cette réponse. Moi vexé ? Naaaaan… ou pas. Dans tous les cas, je n’allais pas mettre la mission ni même sa vie en péril. L’Impératrice pouvait rester complètement tranquille et dormir sur ses deux oreilles, façon de parler bien sûr.

« Ne t’inquiète pas, je sais m’en occuper. »

Je m’approchais de la porte, frappant trois grands coups sur celle-ci. Une petite ouverture s’ouvrait au niveau des yeux d’un homme.

Un grognement interrogatif était la seule réponse obtenue.

« Laisse-nous entrer. » Je patientais quelques secondes avant de commencer à faire un compte à rebours. « Cinq. Quatre. Trois. Deux… » Je pouvais voir de l’incertitude dans ses yeux. « Un. » Un sourire commençait à se dessiner sur mon visage. « Zéro. Dommage. »

Je me reculais de quelques pas, concentrais mon chakra et commençais à faire tournoyer mon fléau dans l’air avant de laisser celui-ci s’abattre sur la porte du campement.

« C’est bon, c’est bon. J’vous ouvre, pas b’soin de tout casser. »
« Bon choix. »

La porte s’ouvrait ensuite, laissant apparaître un freluquet ainsi qu’une petite cour intérieure. Le vacarme qu’avait créé mon arme contre le bois avait attiré un peu de monde autour de l’entrée. Les gros bras, on dirait bien.

« Pourquoi tu les laisses entrer ? » Il se retournait ensuite vers nous. « Qu’est-ce que vous v’nez foutre ici ?! » Disait-il sur un ton très agressif.
« C’est donc toi. » Disais-je en souriant.

Concentrant mon chakra dans mes jambes, je m’élançais sur lui au milieu du petit groupe de bandits tout en le frappant avec force à l’aide de mon fléau, le faisant basculer sur le dos. Profitant de l’effet de surprise qui laissait ses collègues inertes, je m’approchais de lui et le regardais de haut.

« Qui est le chef ? »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9167-keijiro-terminee#77295 https://www.ascentofshinobi.com/t9480-keijiro#80020 https://www.ascentofshinobi.com/u876

L'appel de la guerre - Asaara Kuuli

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: