Soutenez le forum !
1234
Partagez

Luxure, gourmandise et quelques grains de sable [Kuuli]

Okogoto Ken
Okogoto Ken

Luxure, gourmandise et quelques grains de sable [Kuuli] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 23:40
Fumée d'herbe illusoire, rire et échange charnel, au beau milieu d'un hammam pour tout publique l'Asaara prend du bon temps ... et en bonne compagnie. Qu'elles soient jeune ou un peu plus âgées, le prince apprécie la présence des femmes du monde entier. Mais il faut dire que la gente féminine présente au Pays du Vent et plus particulièrement en sa capitale, Taiyô, est plaisante pour les yeux comme pour son plaisir personnel. Yokubaru est un homme se sachant beau garçon, pouvant attirer n'importe quelle femme à ses pieds. Si ça manière de penser est à la limité du machisme, il n'en reste pas moins un incroyable gentleman envers elle. Il s'est traiter les autres comme il se doit. Si toutefois ces derniers le respecte du moins ...

Et grain de raisin après grain de raisin donné par une de ses déesses pendant qu'une autre le ventile par une feuille de bananier géant, l'homme le plus gourmand du Yuukan se délecte d'un repas d'antologie au sein du fumoir humain dont l'humidité commence à atteindre son paroxysme. Le corps des uns et des autres se mélangent, se frottent et profitent d'une incroyable osmose dans ce moment totalement fou. Mais si certains peuvent penser à l'homme le plus luxurieux au monde, qu'ils ne jugent pas trop vite. La présence du Kazejin en ces lieux n'est pas pour profiter des corps de toutes ces personnes mais pour le festin qu'elles proposent. D'après les rumeurs, c'est ici que l'on trouve la meilleure gastronomie du Pays, de la véritable cuisine exotique. Cependant, le manque cruel de vin vient attiser la colère du précieux, demandant justice à tout cela. « Santia ! Où est le vin bordel ??! » La peau basané à la base, cette dernière vire légèrement au rouge tant son rythme cardiaque et l'ensemble de son système vasculaire commence à bouillir de toutes leurs forces. Comment ne pas pouvoir rincer son gosier par un bon verre de vin après une pièce de viande bien sanglante et quelques fruits ? C'est impensable. Il ne peut s'efforcer de penser à ce malheur, aux agrumes d'un vin bien vieillit avec lequel il pourra s'endormir à force d'en boire encore et encore.

Néanmoins, le plaisir de consommer et de se nourrir de manière foisonné lui manque ne serait-ce que quelques secondes lorsqu'on le coupe dans son élan de boulimique. Et dans ce vacarme, la porte du Hammam s'ouvre laissant une bonne partie de la chaleur de la pièce s'échapper. Sa colère passagère disparait, avant qu'il ne reste là à fixer cette porte s'étant ouverte. Qui a osé ?

« Hé ! T'es qui ? Comment oses-tu nous déranger durant nôtre festin ?! »

Face à la silhouette se dressant à l'entrée, l'Asaara reste à la regarder de par ses prunelles ambrées celui ou celle qui a osé l'interrompre durant son banquet et surtout ... durant sa colère d'alcoolique. Le cigare en bouche, le Prince expire une épais nuage de fumée pour palier au manque de vapeur, montrant à travers le voile gris et à la lueur des cendres calcinés, son visage le plus vexé.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11168-okogoto-ken-refonte https://www.ascentofshinobi.com/t11198-okogoto-ken-dossier-shinobi-en-cours#96395 https://www.ascentofshinobi.com/u1222

Luxure, gourmandise et quelques grains de sable [Kuuli]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Taiyô
Sauter vers: