Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi]
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 17:19 par Shinrin Hanzo

» Choisir le bon fil. [Toph]
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:46 par Itö Luna

» Périple [Libre]
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:37 par Nomura Ieyasu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:34 par Kogami Akira

» Étendre ses racines [PV Asagao Jirō]
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:17 par Asagao Jirô

» Demande de partenariat - Loaded Gun
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:03 par Invité

» 1/06. L'Ombrelle
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:27 par Asaara Kō

» 1/04. Fuir l'inconnu
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:21 par Konran Tenzin

» Ralentissement Senjumaru et Hana
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:20 par Yuki N. Hana

» A little less conversation... [Tsuyoshi / Jurojin]
[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:18 par Chôkoku Jurôjin

Partagez

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Nihito Meho
Nihito Meho

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Dim 12 Juil 2020 - 12:13
Les dalles défilaient sur le regard sceptique du chunin. Encore une fois un incroyable instinct de groupe et une collaboration inespérée avait sauvé les fesses de l’ensemble de la petite troupe. Senken c’était montré particulièrement efficace jusqu’à maintenant et en tant que chef Mého ne pouvait s’empêcher de penser qu’il devrait glisser un petit mot à l’intention de l’intendante à son sujet. Enfin … S’ils revenaient tous les trois de cette descente en enfer. Positionné aux côtés de Yugure il jeta finalement un œil inquiet sur ce dernier qui semblait un peu plus atteint par cette éprouvante journée. Il n’avait pas à s’en vouloir et Mého espérait qu’il en avait conscience. Le chakra avait toujours été une question de physique et de mental ! Bien que le groupe n’eût que peu d’effort physique à accomplir, ce jeune genin avait à lui seul ouvert un sceau qui condamnait l’ensemble du groupe à une mort certaine. Il avait dans un même temps apposé un sceau guérisseur sur ses deux camarades et continuait à tenir la route malgré la fatigue apparente. Un tel esprit analytique et une telle dévotion était probablement la clé des grands eisenins et lui aussi aurait droit à son petit mot, si possible.

Une fois face à la porte en bois, Mého jeta un dernier coup d’œil au groupe. Le Nihito n’avait pas oublié les présences détectées par Senken quelques minutes plutôt. Les chances qu’elles soient amicales étaient infimes et il devait donc se préparer en conséquence afin de protéger son groupe déjà fatigué. Une autre question trottait d’ailleurs dans son esprit à mesure que le temps passait. Comment se faisait-il qu’aucun des pièges précédents n’ai été activé par eux ? Même en étant précautionneux, l’équipe d'Iwa c’était fait avoir à chaque salle. Quelque chose d’étrange se tramait et cela ne lui plaisait pas du tout.

Ouvrir la porte menant à la salle suivante n’avait pas été la partir la plus dur de la mission bien qu’a force de mésaventure, même ce geste simplet avait été réaliser avec la plus grande des précautions par le chunin. Scrutant le sol à chaque pas tandis qu’il pénétrait dans la salle suivante il jeta un regard en arrière afin de s’assurer d’être efficacement suivi par ses camarades tout en leur indiquant de rester sur leur plateforme. Mého avait choisi d’être le seul à pied afin de préserver la consommation de chakra de Senken, cependant il préférait que ses camarades restent à quelques centimètres du sol afin de limiter les chances d’activer un nouveau piège au sol. Cette stratégie bien que sécuritaire amenait son lot d’inconvénient et encore une fois le sablier au-dessus de ses deux jeunes amis semblait s’accélérer indéniablement.

Si les pièges précédents avaient été relativement difficile à anticiper. Cette salle remplie de soldat de sable ne semblait pas prendre le temps de vouloir cacher ses intentions. Encore une fois les hommes en armure étaient parfaitement organisés à croire qu’ils n’avaient jamais été déplacé en plusieurs milliers d’années. Il était impossible de s’aventurer au travers de la pièce s’en prendre le temps d’aller scruter l’obélisque en son centre. Une nouvelle porte en bois se faisait discrète au fond de la salle tandis que Mého se demandait s’ils étaient à la dernière salle ou non.

Plus un bruit et restez concentré on ne sait pas qui … ou quoi se trouve ici …

Ses propos n’avaient été qu’un simple murmure dans le silence ambiant. Bouclier à la main, épée à la hanche il s’était ensuite précautionneusement aventuré en direction de l’Obélisque surveillant chacun de ses pas afin de ne pas activer une quelconque dalle dissimulée. S’il progressait le plus à distance possible des statues … C’étaient à la fois par crainte de piège que par crainte d’embuscade ennemie. Suivi par ses jeunes camarades il espérait avoir le temps d’arriver de se défendre ou de les protéger en cas d’assaut extérieur. Si toutes ses précautions s’avéraient efficaces, il inviterait Yugure à analyser la stèle avec lui tandis que Senken observerait les alentours toujours à l’affût d’une nouvelle mésaventure.

Résumé du tour:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Dim 12 Juil 2020 - 16:06
Le boys band, une nouvelle fois, déjoua donc les plans de la Mort qui tentait de les attirer dans ses filets. Peu importe les pièges ou les dangers, le trinôme trouvait la parade pour s'en sortir et continuer son avancée. Cependant, une ressource quantifiable s'amenuisait au fil de leur progression au sein du tombeau : le Chakra. Énergie nécessaire à tout shinobi, les réserves de nos Kazejin souffraient de leur inexpérience. Leur sortie de l'académie d'Hashira était encore récente, et expliquait leur difficulté à optimiser leurs dépenses.

C'est donc essoufflé que l'Okunote pénétra dans la nouvelle pièce, conscient qu'il devait tenter de s'économiser un maximum pour la suite des évènements. Le regard amarante se détacha du groupe, parcourant et découvrant la pièce aux dimensions démesurées qui se cachait derrière la porte en bois plus que classique. Pour la première fois, le Genin se sentit ridiculement minuscule devant l'intimidante armée qui se tenait face à lui. Si les pièces précédentes servaient à les prévenir de ne plus avancer, celle-ci semblait destiner à les en empêcher définitivement. Reconnaissant évidemment les pièces d'équipement, un simple regard fut échanger avec Yugure, tandis qu'il se demandait si l'artefact qu'ils venaient chercher n'appartenait pas à cet ancien seigneur de Kaze.

Aucun doute, l'arme légendaire reposait bel et bien en cet endroit maudit. Plus l'escouade s'enfonçait dans le tombeau, plus la puissance qu'elle dégageait se ressentait dans l'air. Le tout peignait un environnement particulièrement oppressant aux yeux parmes du manipulateur de limaille. Vigilant et attentif aux consignes du Nihito, chaque pas redoutait l'activation d'une nouvelle dalle. Mais il fallait avancer. Encore et encore, tant qu'ils en seront capables et que la mission ne sera pas remplie.

Si tout se déroulait sans accrocs particuliers, le shinobi à la jarre s'occuperait donc d'observer les alentours et protéger le binôme chargé d'analyser la stèle, comme demandé par Meho. Loin d'être le plus intellectuel des trois, Senken s'attela à sa tâche sans faire de vagues, sécurisant ainsi les lieux en prenant garde de ne pas activer de nouveaux mécanismes potentiellement mortels. S'il pouvait apercevoir la source du bruit qui venait du fond de la pièce sans trop s'avancer, il en profitera pour jeter un coup d’œil et déterminer la nature du liquide. La pièce était-elle destinée à se remplir d'eau pour les noyer vivants ? Était-ce le sang des inconscients qui les précédaient dans l'exploration de ce tombeau ? Aucune idée, mais plus la mauvaise nouvelle arrivait vite, plus le groupe serait en mesure de réagir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Dim 12 Juil 2020 - 21:09
Mais on dirait que le funeste destin ne souhaite pas l’emporter, pas aujourd’hui en tout cas, grâce à l’avertissement de son frère dont il ne partage pas le même sang et la réactivité de leur chef d’équipe répondant au nom de NI-HI-TO il parvient à se tirer d’affaire. « Comme quoi il ne faut pas sous-estimer le Doton. Il faudrait peut-être que je m’y investisse plus dans la maitrise de la terre et de la roche ». L’Eisenin reste un instant comme sonné après l’événement comme pour se remettre de ses émotions et accepter le fait qu’il a failli passer de vie à trépas. Après quelques secondes il daigne enfin de répondre au manipulateur de limailles de fer.

- Non ça va je n’ai rien eu. Je ne m’attendais pas à un piège qui tirent autant de projectiles à la fois. Il va falloir être très prudent pour la suite. Plus on avance dans le temple plus les pièges sont sophistiqués. On doit vraiment faire attention.

Dit-il suivit d’un rapide sourire qui se veut rassurant pour son ami qui s’enquiert de son état. « On doit sortir de cette situation » c’est les mains tremblantes qu’il poursuit le nouvel itinéraire que vient de créer l’adolescent aux cheveux mauves foncés. Sans lui, ils n’auraient jamais pu passer ces pièges. « On a tous nos forces et faiblesses. C’est vraiment qu’en agissant ensemble qu’on peut atteindre nos objectifs. Je commence à présent à comprendre les paroles d’Aimi-senseï. Ce sont plus que des mots. Ce sont des actes qui comptent par-dessus tout mais ça, jamais je n’en parlerai à Senken ». Jamais il n’oserait avouer que son ami a parfois raison vu son dédain pour les paroles et les mots.

Une fois qu’ils arrivent dans la pièce suivante, Yugure, s’arrête un instant pour poser sa main sur son front en sueur. En effet, c’est la deuxième fois de sa vie qu’il frôle la mort et la première que c’est arrivé c’est quelqu’un d’autre qui lui était très cher qui est morte à sa place. « Si je meurs en premier je ne pourrais pas soigner mes camarades. Peut-être que cela ne sert à rien de prendre le danger à la place des autres mais, au fond de moi, je ne peux pas les laisser aller de l’avant les laisser prendre plein de risque. Mais prémunir le danger permet d’économiser le chakra de tout le monde et mieux vaut protéger que soigner. Rah, que faire. » Une des faiblesses du ninja-médical, qui est en même temps selon certains également une force, était de trop réfléchir. Dans le cas présent cela l’empêche d’avoir les idées claires. Il se frotte le front en sueur, à l’aide de sa main, puis fais un mouvement vif de la main comme pour envoyer cette transpiration au loin. Espérant éloigner le plus loin possible ses doutes.

Alors qu’il est sur le point d’ouvrir la bouche il est interrompu par Meho leur demandant de ne plus faire un bruit. « Chaque fois qu’on avance on active un piège, nous ne devrions pas justement trouver quelque chose pour arrêter de les déclencher ? Sinon on va vite tous tomber à court de chakra vu comment c’est parti ». Il est difficile pour Yugure de ne pas devenir pessimiste quand tout ne se passe pas comme prévu. Enfin, il a plus tendance à broyer du noir lorsqu’il se rend compte que ses préparatifs ne sont pas suffisants. Il a l’impression d’avoir failli à lui-même ainsi qu’à son groupe de mission. Il laisse passer Meho devant et, si celui lui indique de venir, il se dirigera vers lui pour observer plus précisément les écritures. En cours de route il regardera le plafond pour vérifier s’il ne voit rien de suspect.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Lun 13 Juil 2020 - 9:24
Un vrai héros prenait toujours la tête et c’était exactement ce que Meho avait décidé de faire, cherchant également à donner un peu de repos à ses genins qui commençaient à ralentir, fatigué par l’usage de jutsus successifs. Ce tombeau semblait lourd non seulement pour le moral mais aussi pour l’énergie spirituelle, d’une manière ou d’une autre.

Par chance peut-être, rien ne sembla s’activer sous les pieds du chunin. Du moins, pas pour l’instant. Le trio continua son chemin à pas posés entre les statues, faisant leur trajet jusqu’à l’obélisque qui régnait en son centre.

Meho fut le premier à atteindre la stèle, écartant la poussière de ses mains pour observer les Kanjis gravés sur sa surface. La plupart étaient très effacés, pratiquement illisibles et seuls quelques mots étaient compréhensibles. D’autres passages étaient en meilleur état.

Ici, elle repose pour notre repos;
Ici, elle punit pour notre punition;
Ici, elle protège pour notre protection;
Nous ceindrons le ciel qui est le plancher du monde,
Nous sommes l’archer qui touchera l’oiseau en vol,
Nous sommes la paix venue rompre le chaos,
À jamais.

Pendant ce temps, Senken essaie de repérer la source de ce bruit liquide, mais à part les rangées de statues, qui sont plus grandes que lui, il doit admettre qu’il ne voit pas grand-chose. Le bruit vient définitivement du fond, dans un coin de la salle. Mais désormais qu’ils étaient un peu plus près, il lui semblait entendre un autre bruit. C’était difficile à décrire, et entrechoqué entre les gouttes qui tombaient. C’était presque comme… Une respiration ?

Yugure, bien occupé à regarder le plafond, s’immobilise un instant après avoir agité sa sueur dans ses cheveux, alors qu’il entend un petit craquement très particulier. L’eisei-nin regarde autour de lui mais ne remarque rien de particulier. Ou bien… Yugure savait être populaire avec les dames, mais c’était lui ou la statue qu’il venait de croiser… Les yeux de pierre, avaient-ils toujours été tournés dans sa direction comme cela ?

Revenir en haut Aller en bas
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Lun 13 Juil 2020 - 21:30
Le sourire qu'offrit Yugure ne suffit pas à rassurer son frère aîné. En effet, ce dernier sentait évidemment la fatigue et la tension parcourir l'organisme de l'Eiseinin encore secoué par l'épreuve des plateformes. Senken le connaissait mieux que quiconque. Il redoutait aujourd'hui les conséquences de son côté héroïque, celui qui le poussait à risquer sa vie bêtement pour celles des autres lorsque le danger se présentait. Il allait falloir garder un œil sur l'irounin et surveiller ses gestes pour éviter une catastrophe. De plus, il devait comprendre son statut de ninja médical et enfin réaliser l'importance qu'il avait au sein de l'escouade.

- TU dois faire attention. Tu ne passes plus devant.

Le shinobi amarante ne plaisantait pas et lui intimait son inquiétude. Les prises de risque inconscientes, quelles qu'en soient les raisons, ne devaient pas être prises par la seule personne apte à les rétablir en cas de catastrophe. Si la maturité du Shimajima surpassait celle de l'Okunote dans un nombre incalculable de domaine, sa considération envers sa propre vie frôlait le néant. Contrairement au manipulateur de limaille qui se rapprochait plus d'un profil de survivant, refusant de penser à l'au-delà tant que ses objectifs dans le Yuukan n'étaient pas remplis.

La prudence dont il faisait preuve trahissait d'ailleurs ce trait de caractère. Constamment méfiant, au quotidien comme au sein de cet horrible tombeau, ses nerfs à vif ne pouvaient se permettre aucune pause. Depuis son entrée dans la nouvelle pièce qu'il était chargé de sécuriser, ses muscles tendus le menaient au travers de la salle gigantesque à un rythme ridiculement lent. Les sens éveillés par les précédentes épreuves se voulaient d'autant plus en alerte, analysant la pièce à la recherche du moindre danger qui finirait obligatoirement par montrer le bout de son nez. Il en était persuadé.

Guidé par son ouïe, l'homme à la jarre traversait doucement les allées de statues pour rejoindre la source d'une potentielle menace. Et plus il s'en approchait, plus les indices confirmaient son mauvais pressentiment. Ainsi, l'enfant des dunes s'arrêta un instant pour se concentrer sur ce qu'il interprétait comme une respiration. Puis, il tourna son buste en direction de ses camarades encore présents autour de l'obélisque, sans perdre son sang froid si important à la situation.


- C'est bon, y a rien. Alors, vous voyez quelque chose ? On d'vrait p't'être aller voir la porte là-bas ?

Mais ses mots prononcés à voix haute ne correspondaient pas aux gestes qu'il faisait à ses compagnons, mimant le danger et la présence d'un individu à l'aide de ses mains. Une embuscade ? Une bête destinée à garder les lieux ? Peu importe, quelqu'un se terrait au sein de cette immense bâtisse. Pire, il ou elle les attendait. Cette tentative du balafré permettait donc de brouiller les pistes, poussant peut-être l'inconnu à croire qu'il avait l'avantage en pensant sa présence ignorée par nos trois protagonistes.

Après avoir signalé à ses compagnons de l'accompagner dans le plus grand des silences, tout en prenant une formation triangulaire et espacée de plusieurs mètres pour encercler l'intrus dans son propre coin, l'escouade prit l'initiative de s'avancer dans sa direction. Le Genin au teint hâlé se tenait prêt à réagir, tenant ses mains très rapprochées l'une de l'autre pour faciliter l'exécution de mudrâs. Son cœur palpitait jusqu'à en étourdir ses tympans. Ses pas, lourds, souhaitaient faire demi-tour et l'éloigner de la zone dans laquelle il s'immisçait. Sous le courage apparent, derrière le masque qu'il arborait devant ses équipiers, la peur rongeait en fait les entrailles du fier Kazejin.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Mar 14 Juil 2020 - 4:08
Mais voilà qu’en plus de frôler la mort il doit subir les réprimandes du frère dont il ne partage pas le même sang. Enfin, il ne lui en veut pas trop, voire pas du tout même. Si les rôles avaient été inversés il aurait agi exactement pareil voir même pire. Il lui aurait fait des remarques plus longuement. « Parfois être un ninja-médical ne permet pas de tout sauver. Peut-être que je devrais écouter le conseil de Senken, lorsqu’il m’a appris la technique de l’essaim rocailleux, et me reposer un peu plus sur mon affinité Doton même si je n’apprécie pas… Toute ma vie j’ai été entrainé pour devenir potier de terre cuite et voilà que mon élément est la terre. Le destin doit être bien cruel pour se jouer de moi comme ça ».

- Oui, Aimi-sensei dis toujours que l’Irounin doit être le dernier debout pour pouvoir aider les autres à terre. Désolé, je ferai plus attention à présent.

« Même si c’est un rôle que je déteste. J’ai l’impression d’être la princesse en détresse qu’on doit protéger. Si j’entends une fois de plus Shugoshin me traiter d’infirmière je le projette au loin pour toujours avec mon hyperforce et tous ceux qui oseront dire pareil ».

Alors qu’il ne fait quelque pas en fixant le plafond il voit quelque chose qui le met mal à l’aise « Les yeux de cette statue ont toujours été dans ma direction ? » se demande-t-il croyant pendant un instant paranoïaque suite à ce qu’il venait de lui arriver. Mais alors qu’il regarde ce qui est en train de le fixer le voilà interpeller par le manipulateur de limailles de fer dont les paroles semblent bien contraires avec ses gestes mais décide de suivre son petit jeu.

- Oui, on dirait qu’il n’y a rien d’autre dans cette pièce. Ça change des salles précédentes remplies de pièges.

Puis suit son ami et prend place dans la formation triangulaire du côté où il peut voir les yeux de la statue tout en se déplaçant vers le lieu décidé par Senken. « Bon il a l’air de croire qu’il y a quelqu’un dans la pièce mais il va bien entendre nos bruits de pas dans sa direction et pas celle vers la porte … Non ? » le poing serré, prêt à toutes éventualité l’Eisenin se tient prêt à déceler le mystère des yeux de la statue, qu’il continue de regarder en se déplaçant, ainsi que ce que Senken a cru voir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Nihito Meho
Nihito Meho

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Mer 15 Juil 2020 - 19:08

Mého lut l’inscription sans rompre le silence … Les mots s’étaient enchainés sous ses yeux sans réellement prendre de sens et il ne savait pas s’il devait y chercher un message caché ou simplement un énième avertissement à l’encontre du groupe. … Le calme qui dominait la pièce rajoutait quelque chose d’oppressant à l’air chargé en chakra. Le chunin commençait même à regretter l’absence de piège évident et ne pouvait se rassurer qu’en espérant que ces quelques instants de calme inopinés offriraient un repos suffisant à ses camarades pour qu’ils récupèrent un peu de leur énergie perdue.

Les minutes passèrent sans que le chunin entende parler de ses deux jeunes alliés. Ce furent des pas réguliers qui attitrèrent finalement l’attention de Mého tandis que Senken se rapprochait paisiblement de lui et de Yugure. Les ninjas étaient habitués à évoluer en équipe. Afin de maximiser cette approche des missions, tout aspirant était formé dès son entrée à une série de formations et de tactiques pré construites permettant une cohésion naturelle entre ninja d’un même village. Les quelques signes que fit le manipulateur de limaille permirent donc à Mého tout comme à l’eisenin de comprendre, de s’organiser et enfin de se déplacer de façon organisée en direction de l’ennemie détecter.

Il n’était pas difficile de feinter l’innocence cependant, tandis qu’il avançait, l’esprit du chunin ne put s’empêcher de penser aux faits que leur cible n’était probablement pas isolée. S’ils étaient arrivés en premier, ils étaient peut-être déjà en possession de l’artefact. Derrière eux ne se trouvait qu’une série de salles mortellement piégées et une impasse créée par la tempête. Devait-il ? S’inquiéter de ce qui avait coincé leurs adversaires dans cette pièce … Comme à depuis un moment, l’ensemble de ses sens étaient à l’affut concentré sur chaque son il se préparait à une prise a revers ou sur les flancs.

Résumé du tour:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 20:37

Senken, ce petit roublard, a habilement manœuvré pour alerter son équipe du danger possible que représentait… Peu importe ce qui se cachait dans le coin de la salle, étouffé entre les bruits liquides et celui d’un souffle irrégulier.

Vous approchez à pas feutrés. Yugure jette un dernier regard derrière lui alors qu’ils s’éloignent de l’obélisque, mais il n’y a aucun bruit subséquent. Les statues continuent leur garde éternelle. Ce craquement qu’il avait entendu, c’était probablement juste son imagination qui lui jouait des tours. Probablement.

Le trio se referme sur la position approximative de l’anomalie, et les sons projetés augmentent en volume naturellement, vous indiquant que peu importe ce qui s’y trouve, vous vous en approchez.

C’est l’Okunote qui aperçoit la scène en premier, et même son air ténébreux se fissura sous ce qu’il vit.

Un homme était agenouillé sur le sol, vêtu d’un manteau de voyage sombre, ses longs cheveux dissimulant son visage alors qu’il était détourné de vous. Mais ce qui attire réellement votre attention est la mare de sang répandue autour de lui, coulant d’une importante blessure, béante sur son flanc droit. Le souffle que vous entendez, c’est sa respiration, haletante et pénible.

Meho, focalisé par son expérience plus conséquente que les deux genins, reste focalisé et remarque immédiatement que l’épée tenue par une statue directement devant l’homme est imbibée de sang, dont les gouttes tombent une à une sur le sol, expliquant le bruit que vous aviez d’abord entendu. Outre l’arme écarlate, la statue était parfaitement identique aux autres, et dans l’exacte même posture.

L’homme semble remarquer votre présence, et tourne la tête vers vous. Son regard est affolé, implorant. Il s’écrase au sol dans l’instant suivant, et semble avoir perdu conscience, probablement à cause de l’hémorragie massive.

S’il est évident que la magnifique, brillante, sulfureuse et légendaire Chiwa Aimi aurait pu aisément guérir une telle blessure, c’était une toute autre question pour le débutant Yugure, surtout dans son état de fatigue actuel. Pouvait-il le sauver mais surtout, devrait-il même essayer ?

C’était sans compter le fait que la cause de cette blessure était juste à côté d’eux. Et avait eu lieu très, très récemment.

Senken, ce petit roublard, trouvera s'il cherche les vêtements de l’homme quelques shurikens et Kunais, ainsi qu’un rouleau de parchemin vierge, semblable à celui utilisé sur la porte de l’entrée du tombeau. Les traits de l’homme trahissaient une origine étrangère au Pays du Vent.

Tous les regards, même ceux d’un public invisible se posent sur Meho qui doit prendre une décision. Son ordre de mission était clair. Mais la situation, elle, l’était beaucoup moins.

La suite serait gravée à jamais dans leurs mémoires...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Ven 17 Juil 2020 - 13:31
Un pas après l'autre, le balafré resserrait doucement l'étau que la triade Iwajin venait de former autour de l'étranger. Les bruits se clarifiaient à mesure que la distance se réduisait, validant ainsi l'hypothèse des respirations aux oreilles de nos protagonistes. Sur ses gardes et prêt à réagir à la moindre agression, l'Okunote avançait prudemment tout en focalisant son regard sur la direction de la source sonore. Ses prunelles amarantes, écarquillées par la tension qui s'abattait sur ses épaules, voyageaient sur les différentes statues qui s'enchaînaient inlassablement à la recherche d'une silhouette exotique au lieu.

Et c'est ainsi que ses iris découvrirent le damné, offrant une vision d'horreur qui retourna les entrailles du shinobi encore inexpérimenté. Le liquide cramoisi s'écoulait et tapissait la zone dont il était l'épicentre. Les semelles du Kazejin ne tardèrent à épouser son sang, le guidant doucement dans un contournement de la victime avec l'espoir de capter un signe de vie. Perturbé par la scène, Senken sursauta presque lorsque la meurtri tourna la tête pour l'implorer d'un regard. Le regard que l'on pouvait avoir lorsque l'on sentait sa vie déguerpir. Le même regard qu'une amie échangea au fond d'une vieille charrette, trois ans auparavant.

L'Okunote ne put le supporter. Il détourna instinctivement les yeux, fuyant la scène pour récupérer un semblant d'air qui commençait à lui manquer. La mort fauchait sans état d'âme. Elle arrachait les vivants sans morale ou justice, clôturant les épopées de chacun d'un coup de marteau définitif. Cet homme venait sûrement de subir le sien. Il s'affaissa au sol dans la foulée, ramenant l'endeuillé à la réalité pleine de vices et de dangers. Si l'enfant du désert ne souhaitait pas connaître le même sort que l'inconnu, il se devait de reprendre contenance. Pour survivre.

Se fermant au reste du groupe, agissant comme un automate sans sentiments, Senken vint s'agenouiller pour fouiller le corps bientôt mort de l'explorateur inconnu. Pourtant, à bien l'observer, Meho ou Yugure pouvaient apercevoir les efforts qu'il faisait pour maintenir sa mâchoire serrée et ses traits fixes. Ses yeux, embrumés et brillants de ses reflets violacés, trahissaient une peine monstrueuse qu'il s'efforçait de cacher. Quelques kunai, quelques shuriken et un rouleau de parchemin vierge... Rien d'extraordinaire. Cela expliquait cependant la présence du sceau sur la porte du temple malgré les traces de pas dans la grotte.

Le Genin s'écarta alors pour laisser place à son frère suite aux ordres du Nihito. Il héritait ensuite des siens, qui lui convenaient parfaitement en le poussant à s'écarter du corps inanimé. Comme précédemment, Senken était chargé de terminer son tour de pièce, pour assurer la sécurité du groupe et trouver de potentielles nouvelles informations. Après un bref coup d’œil sur ses mains tremblotantes, enduites d'hémoglobine, il prit alors la direction des portes sans perdre plus de temps.

Il souhaitait quitter les lieux au plus vite. Cet endroit, sûrement maudit par son peuple pour en protéger son trésor, jouait sur ses nerfs et le poussait à bout. Il restait concentré sur l'armée de terre cuite prête à l'abattre, conscient que la réveiller ne leur laisserait presque aucune chance de survie. Le Kazejin se déplaçait donc lentement en direction des portes opposées à celles de leur arrivée, dans l'optique de les analyser.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Nihito Meho
Nihito Meho

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Ven 17 Juil 2020 - 14:03
Le piège s’était doucement refermé sur une cible qui n’en avait conscience. L’escouade avait évolué dans le plus grand des silences refermant inexorablement son étau jusqu’à l’assaut final. Le cœur de Mého battait la chamade dans sa poitrine tandis qu’il se rapprochait de la menace fantôme tant redouté depuis leur entrée. Cette adversaire était-il trop fort pour eux, devait il envisager une retraite tactique ? Lui qui était de nature si impulsive allait-il soudainement pécher par accès de prudence ? Pas de place au doute, une profonde inspiration, une longue expiration et …

Senken s’arrêta en premier rapidement suivi de Yugure puis de Mého. Le manipulateur de limail avait détourné son regard devant cette scène macabre tandis que Mého lui ne pouvait s’empêcher de fixer la lame ensanglantée du probable bourreau. Les statues étaient belles et bien dangereuses et visiblement elles étaient impitoyables … Le corps de l’homme frappa le sol dans un bruit sourd à peine amoindrit par l’épaisse marre de sang dans laquelle il gisait. Senken s’approcha sans portée attention à la main de Mého qui lui indiquait de rester sur place. Bien heureusement rien ne se produisit tandis que le genin s’afférait à vider les poches de l’homme maintenant inconscient. Lorsque le genin exposa les parchemins vierges, Mého compris à son tour que la personne, ou l’une des personnes qu’il craignait temps se trouvait maintenant face à lui. L’OKUNOTE l’avait sans doute réalisé lui aussi mais son visage trahissait plus de compassion que de méfiance à son égard …

-Ne te relâche surtout pas … Ce genre de choses … Nous ne pouvons pas les changer. Prends simplement garde à ne pas finir comme lui.

Le chunin s’était rapproché de son camarade et avait posé une main lourde sur son épaule avant que ce dernier ne s’écarte de lui comme à son habitude. Il était particulièrement silencieux et Mého n’allait par chercher à lui arracher quelconque parole. Il se retourna finalement vers Yugure avec un regard à la fois calme et sévère.

-Je peux comprendre que tes instincts te poussent à vouloir aider cet homme, cependant nous avons une mission et je ne peux pas te laisser utiliser tes dernières réserves de chakra sur lui. Si tu souhaites le panser vas-y, mais tu t’en tiens au strict minimum et tu fais attention pas de jutsu.

L’eisenin avait un grand cœur et Mého en était bien conscient. Cependant, il ne pouvait pas laisser son camarade se mettre en péril lui et là mission en essayant de sauver une cause probablement perdue. Cet homme avait perdu bien trop de sang et ses chances de s’en sortir frisaient le néant. L’équipe devait avancer et surtout ne pas perdre la moindre seconde.

-Nous ne pouvons pas savoir s’il était seul ou non et nous allons donc devoir continuer à avancer afin de trouver ce que nous cherchons.

Mého prit une petite bobine de fil dans sa sacoche ninja et attacha soigneusement les pieds et mains de l’homme inconscient. Il n’y avait jamais trop de prudence dans ce genre de situation. Il détourna ensuite son regard de ce dernier, laissant soin à Yugure d’agir comme bon lui semblait tout en lui indiquant clairement de rester prudent. Il indiqua du bout du doigt la lame ensanglanté, rappelant silencieusement à sa troupe qu’ils devaient rester sur leurs gardes. Senken était partie observer les portes suivantes et le chunin quant à lui jetait un œil plus attentif aux statues en prenant soin de rester à distance suffisante de ces dernières. Il observa avec attention la statue qui semblait s’être activée ainsi que les traces de sang qu’avait pu laisser l’homme.

Comment le piège s’était-il déclenché ? Comment cet homme avait pu l’arrêter avant de finir morcelé ? Il y avait-il une nouvelle dalle ou l’activateur était-il d’une tout autre nature ? Il devait trouver une réponse.


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Ven 17 Juil 2020 - 20:03
Même pour Yugure qui a l’habitude de voir des blessures il ne peut s’empêcher de reculer brièvement pour s’empêcher de vomir face à la découverte du presque macchabée. Il en profite pour porter à son écharpe à son nez et à sa bouche pour en éviter les effluves. « C’est vraiment la pire chose que Meho puisse dire à Senken. Il sait déjà très bien qu’on ne peut pas changer ce genre de choses. J’espère juste qu’il va réussir à conserver son calme » mais très vite Meho semble à nouveau lui adresser la parole, surement parce que l’Irounin est une des seules personnes bavarde du groupe.

- Je vais voir ce que je peux faire.


Après s’être agenouillé, ses yeux sont à la recherche de d’autres blessures, hormis la plus évidente et béante, et suite à ça applique les premiers soins avant de sortir quelques bandages de son sac et commence à les appliquer au niveau de l’hémorragie.Conscient que cela sert uniquement à gagner plus de temps qu’autre chose Il reste très vigilant durant l’opération au cas où les statues se décident d’attaquer à nouveau et se stoppe plusieurs fois pour les regarder pour éviter de subir une mauvaise surprise. « A quoi ça sert d’apprendre les arts médicaux ninja pour éviter qu’une même catastrophe se reproduise si au final tout est pareil parce que je manque de chakra ? » le SHIMAJIMA semble perturber par sa propre incapacité. Peut-être a-t-il été trop gourmand en chakra et qu’il n’a pas les épaules pour ce type de mission. « Il y a surement une solution qui peut le sauver ? » il dit à voix haute, en direction de l’homme dont la vie ne tient plus qu’à un fil.

- Si vous me dites tout ce que vous savez je peux vous sauver et vous soigner.

Ces paroles sont autant un bluff à la fois adressé à Meho qu’à l’homme ne semblant plus vraiment conscient. Ce qui n’est pas étonnant au vu de tout le sang qu’il a perdu. « Aucune chance que ça fonctionne il a besoin de soins immédiatement. Suis-je vraiment bien placée pour décider si un homme mérite de vivre ou de mourir ? ». Toutes ses interrogations émanent de plus en plus de l’esprit de l’Eisenin commençant à se demander s’il est vraiment fait pour être un shinobi-médical. « Être ninja n’a rien avoir avec tous les rêves que nous as vendus ce vieux marchand. Tout ce qui compte c’est la mission sans se soucier des autres » et ça, malheureusement, est une des dures réalités de la vie.

- Cette pièce est vraiment étrange …

« Si l’artefact devait se trouver quelque part ce serait bien ici. Mais peut-être que Senken va découvrir quelque chose d’autre derrière la porte ».



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Mar 21 Juil 2020 - 21:26

Même avec l’omniscience qu’est le rôle de compter une histoire, il était difficile de bien décrire les émotions ressenties par les membres du trio dans cette malheureuse situation. Déchirés entre la compassion humaine et le devoir qu’il leur était imposé par les serments qu’ils avaient faits dans leurs vies.

Senken avait choisi la voie du stoïcisme, se renfermant dans les tâches qui lui étaient dues dans son rôle de Shinobi. Peut-être que le sort de cet inconnu lui avait rappelé la ligne fine qui les sépare de la mort, inéluctable à terme.

Meho avait gardé son sangfroid, non sans prendre de difficiles décisions. C’était le fardeau, le vrai poids qu’avait un chef d’équipe à porter sur ses épaules. C’était un rôle sans gloire, et pourtant nécessaire.

Quant à Yugure, il avait fait de son mieux pour panser la plaie de l’inconnu, mais l’apprenti médecin savait pertinemment que ce serait insuffisant, pas avec la quantité de sang que l’homme avait déjà perdu. Son sort était scellé, et les bandages posés contre ses blessures ne feraient que repousser l’inévitable. Malgré cela, peut-être que le fait d’essayer avait apaisé la peine du Shimajima, cette impression de désespoir qui lui tordait la gorge. Un médecin devait protéger la vie. Un ninja devait servir sa cause. Quelle était la bonne réponse, la bonne voie, ici ? Y en avait-il une ?

Senken s’était approché de la porte au fond de la salle. Elle était de la même fabrication que la dernière, mais l’Okunote pouvait remarquer que celle-ci avait davantage de ces étranges trapèzes verts sculptés sur sa surface. En s’immobilisant, il lui semblait aussi sentir un courant d’air, une légère brise qui filtrait depuis la porte. La porte n’avait pas de verrou, et ne semblait pas avoir de sceaux sur sa surface. Si Senken poussait, elle s’ouvrirait. Pour le meilleur et le pire.

Meho, lui avait suivi le sang laissé par l’homme. Curieusement, ça le mena… Jusqu’à la porte où Senken se tenait actuellement. De toute évidence, l’inconnu avait fait quelque chose qui avait activé l’une des statues. Quelque chose que vous n’aviez pas encore fait depuis votre entrée dans la salle. Les mots sur l’obélisque revinrent en mémoire au NI-HI-TO, plus importants que jamais.

Le regard du manipulateur de gravité se posèrent sur Senken mais aussi Yugure, toujours auprès de l’homme blessé, toujours en vie mais agonisant. Puis, sur l’armée de statue qui semblaient de plus en plus sinistre.

N’était-il pas temps de partir ?

Revenir en haut Aller en bas
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Mer 22 Juil 2020 - 11:38
Le taciturne avançait doucement en direction des portes qui les attendaient patiemment depuis leur entrée dans la pièce. Gardées par une armée de terre sableuse, il ne fallait être un génie pour deviner ce qu'elles devaient renfermer. La triade touchait au but. Mais comment allaient-ils s'en sortir ? Si les statues s'activaient sans que la troupe Iwajin n'ait eu le temps d'identifier une échappatoire, leur nombre réserverait au trinôme le même sort que celui de l'étranger gisant aux côtés du ninja médical. Mais la mort n'était pas une option. Ils devaient s'en sortir, ils allaient s'en sortir.

Le chemin se déroula sans qu'aucune dalle ne vienne sceller leur destin d'un piège vicieux. Ses pas s'arrêtèrent devant la porte aux parures émeraudes. Sa main, elle, s'éleva lentement dans un geste que ses camarades auraient pu mal interpréter. Il ne souhaitait pas l'ouvrir, mais simplement vérifier la présence du courant d'air qu'il sentait au creux de son cou. L'espoir naquit du Vent et chassa les ombres de ses pensées. Plus que l'artefact, une sortie les attendait forcément de l'autre côté.


- C'est ouvert.

Une constatation qu'il émit à voix basse, pour transmettre l'information au chef d'escouade. Ses ordres furent alors donnés dans l'instant, rapatriant le Shimajima qui traversa la pièce pour les rejoindre en abandonnant le malheureux explorateur inconnu. S'ils ne comptaient pas ajouter trois corps à la collection de ce tombeau maudit, ils devaient s'activer. Ainsi, le Nihito se dédoubla comme précédemment et se tint prêt à couvrir celui chargé d'ouvrir la voie vers l'arme pourfendant les cieux.

Les menaces étaient réelles. Le poème, transmis par ses pairs, prévenait les pilleurs du courroux préparé à leur égard. Ouvrir ces portes sonnait comme une très mauvaise idée, mais de toutes celles qu'ils pouvaient désormais avoir, elle restait la seule envisageable. Héritier d'un devoir qui faisait trembler ses phalanges de nervosité, l'enfant du désert assuma son rôle et poussa la porte de sa sénestre.

Les paroles d'un certain Kazejin lui revinrent à l'esprit. Ils étaient le Chaos.

Le courage naissait de la peur. La folie de la fatalité. Personne ne pouvait prédire la suite des évènements, mais leur sort dépendait maintenant des Dieux qu'ils provoquèrent en s'immisçant dans ce lieu destiné au Repos Éternel. Puisse leur miséricorde les épargner.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Mer 22 Juil 2020 - 17:16
Mais nulle réponse se fait entendre de la part du patient qui vient de mourir. « Impossible de savoir ce qui a pu le tuer, ce n’est pas bon signe et il en a pour toute façon plus pour très longtemps » son regard se dirige un instant vers le Chunin, et chef de mission, l’idée de trahir son ordre pour sauver la vie de cette homme lui traverse l’esprit mais finalement se résigne. « Si je le désobéis on risque juste de ne jamais être promu Chunin et il est hors de question de rester tout en bas de l’échelle des shinobi. Et lorsque je serai Chunin j’empêcherais ça de se reproduire ».
Fatalement, Yugure se relève pour se diriger en direction de son ami d’enfance et de toujours.

- C’est surtout étrange. Nous avons rencontré plein d’obstacles et on trouve une porte ainsi ouverte au milieu de nulle part. C’est également la seule pièce dont on n’a pas activé les pièges, contrairement à l’homme gisant au milieu de cette salle.

L’Eisenin repense aux yeux des statues qui l’avait observé se demandant s’il n’avait pas rêvé sous le coup du stress et de la fatigue.

- Vous ne pensez pas qu’il y a un piège derrière cette porte ? Par exemple encore des fléchettes ? Si quelqu’un l’ouvre je propose que personne ne se tient derrière et qu’on se mette tous sur les côtés et si on voit ou si on entend rien, on jette un coup d’œil.

« On a bien vu qu’il y a des pièges n’importe où dans ce temple au milieu de nulle part, aucun intérêt de se blesser inutilement ».
Ses yeux furent encore une fois dans la salle et particulièrement sur les statues. « Je ne peux m’empêcher de penser que c’est étrange qu’il y ait du sang que sur une seule statue, pourquoi n’y a-t-il que celle-là qui a attaqué le pauvre homme ? »

- Restez vigilant.

Finit-il par dire pour combler le vide presque trop serein de la salle où ils se trouvent.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Nihito Meho
Nihito Meho

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 14:49
Les traces de sang laissez par le malheureux n’étaient pas particulièrement difficiles à suivre. L’homme s’était littéralement vidé sur son trajet laissant ainsi un ultime aperçut de ses derniers pas avant l’instant fatidique. C’était non sans la boule au ventre que Mého avait donc suivi sa piste, naviguant avec méfiance au travers du dédale créé par l’aimée de sable qui entourait l’escouade. Les orbites vides des guerriers de sables semblaient le fixer tandis qu’il progressait prenant soin à chaque pas de ne pas activer un quelconque mécanisme caché. Après des secondes qui lui parurent une éternité, il arriva finalement au côté de son camarade kazejin se retrouvant alors face à ce qui s’annonçait comme l’ultime porte.


D’un regard impassible il indiqua la piste de sang à son camarade. L’eisenin arriva presqu’au même moment au niveau de la porte. Il n’était point utile de lui demander l’état de santé de son patient car, le chunin se doutait qu’avec les consignes qu’il avait laissé les chances de survies étaient minces. S’il ne retrouvait rien dans cette pièce il était temps de passer à l’autre.


-Je vais laisser un clone, si les statues s’activent, quittez le sol et je me chargerai de les immobiliser. On ne se précipite pas et on reste attentif.


Quelque signe de main et voilà qu’un nouveau double de Mého surgissait du néant. Pas besoin de mot le clone connaissait naturellement toutes les intentions du chunin et se plaça dans le dos de l’équipe prêt à la défendre chaque membre. Allaient-ils trouver le fameux artefact derrière les dernières portes ? Visiblement quelques choses les attendaient là-bas et ils allaient devoir être prêt à toute éventualité. Senken ouvrit donc la marche, suivie par le Mého original et Yugure. Le clone quant à lui resta dans la salle des statues. Le chunin avait fait gaffe à ne pas fermer la porte afin de ne pas perdre les statues du regard.


Qu’allaient-ils découvrir ?


Résumé du tour:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Ven 24 Juil 2020 - 5:56
On arrive à la dernière partie de notre histoire. C’est un moment fatidique, qui appelle à une épilogue. Mais comme tout vieux sage vous le dirait, il était important, crucial de ne pas perdre son sangfroid. Ni de considérer la victoire comme acquise. C’était probablement l’idée qu’avait eu le NI-HI-TO alors qu’ils se préparaient à quitter la pièce. Sécurité avant tout, ce n’était pas le moment d’être pris de court. Son raisonnement était logique, justifié. Voir raisonnable.

Mais… Même le raisonnable avait parfois un prix.

Parce que Meho venait de mettre fin à la seule différence qui subsistait entre vous et cet homme gisant au sol, hormis peut-être son statut de nouveau décédé et le vôtre de, peut-être, futur décédé. C’était Senken, cette fois encore, qui avait eu la bonne pensée en tête mais qui, une fois encore, avait préféré le silence plutôt que de la partager.

Nous sommes la paix, venue rompre le chaos.

Un court instant après que le Nihito eut insufflé du chakra, faisant apparaître son clone, un grondement sourd raisonne dans la salle. Un craquement des plus sinistres retentit alors que la tête de la statue la plus près de vous, jusqu’ici détournée, pivote sur son cou de terre dans un angle tout sauf naturel alors que les orbites vides de la sculpture se pose sur vous. Le bras armé de la création se relève dans un grincement centenaire, puis dans un geste d’une rapidité saisissante, la statue se retourne vers vous tout en abattant son arme avec force. La longue épée n’allait avoir aucun mal à trancher à la fois le clone de Meho mais également Yugure, si celle-ci touchait cible… L’avaleur de sable, par chance, n’avait qu’une statue à affronter pour l’instant, mais… Quel serait le prix d’amener davantage de chaos ?

Pendant ce temps, Senken pose les yeux sur la pièce devant lui. Bien que beaucoup plus petite que les autres, elle semble pourtant davantage… Majestueuse. Un autel en hauteur au fond de la pièce, des escaliers de pierre menant à sa cime. Un grand puits de lumière qui l’illuminait mieux que toutes les autres salles de ce tombeau, mais qui vous offrait également une vue du ciel, et ainsi, un échappatoire inespéré si vous réussissez à l’escalader.

Mais ce qui attirait surtout le regard de l’Okunote, c’était l’épée plantée dans un socle centré au sommet de l’autel. Seule sa garde était visible, aux angles droits et travaillés, mais vous pouviez sentir l’atmosphère presque écrasante émanant directement d’elle. C’était ce que vous étiez venus chercher, l’ultime graal de votre quête… Non ?

Ou bien étiez-vous venus pour les colossales montagnes de pièces d’or massées tout autour de l’autel, comme une douve qui ferait pâlir le plus riche des seigneurs ? Avec ça, Senken pouvait s’acheter au moins… Un meilleur surnom que « Senken le Roublard ». Voir deux meilleurs surnoms.

Mais les aspirations du manipulateur de limaille furent coupées court alors que la réalité le rattrapait, lui et Meho qui constataient qu’à défaut d’avoir une petite copine, Yugure s’était attiré les grâces d’un soldat de pierre…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Ven 24 Juil 2020 - 14:35
Le craquement des plus sinistres finit par attirer l’attention de Yugure qui se tourne vers la statue qui semble s’activer prête à faire d’eux ce qu’a subi le précédent pauvre malheureux.

- Je pense qu’on a un problème.

S’exclame l’Eisenin à voix haute alors qu’une épée s’abat droit sur lui à une vitesse phénoménale. « On peut dire que je ne fais qu’attirer les ennuis ici. Ce n’est vraiment pas ma journée ou ma mission. Si un ninja-médical a pour but d’éviter des blessures à son équipe on peut dire que l’objectif est clairement atteint » pense-t-il avant d’infuser du chakra dans ses pieds pour faire un bond loin du coup de la statue. « Ça ne peut pas se finir comme ça. Déjà qu’on est envoyé piller les ressources de notre propre pays au profit d’Iwa mais… Peut-être est-ce une bonne chose que ce qu’on cherche soit protéger au village de la Roche au lieu du désert au milieu de nulle part mais ce n’est pas le moment de penser à ça ». Une nouvelle fois la sueur commence à perler intensément sur son front, ce n’est pas tous les jours qu’on frôle la mort alors plusieurs fois en une journée il est normal que le stress de l’adolescent aux cheveux bruns commence à monter en flèche. « Bon si ça ne suffit pas et qu’elle continue de me poursuivre je vais être obligé de réduire cette statue en charpie. Hors de question qu’elle fasse du mal à Senken » mais l’Irounin, dont la pensée ne semble jamais s’arrêter, ne se stoppe pas « Attend … la statue s’est activée pile au moment où Meho a invoqué son clone cela ne signifie-t-il pas que … »

- N’utilisez pas de mudras ou de chakra !

Cri-t-il une nouvelle fois avant d’infuser du chakra dans ses pieds pour charger en direction de la pièce où se trouve ses camarades. « Tant pis si ça active d’autres statues. Si elle se regroupent toute proche les unes des autres j’ai plan ».

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Nihito Meho
Nihito Meho

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Ven 24 Juil 2020 - 16:12
Etait-ce un manque d’attention du chunin ? L’excitation de voir sa première mission toucher enfin à son but après une longue série d’épreuve l’avait-elle aveuglé. Tandis que le clone apparaissait du Néant et que le NIHITO progressait dans les entrailles de ce qui semblait être l’ultime étape ; un grondement sourd se fit entendre … A peine le temps de se retourner que la voix inquiète de Yugure annonçait déjà la couleur au chef d’équipe. Il comprit immédiatement son erreur se mordant la lèvre sur le coup de l’énervement. Lorsque la lame s’abattit Mého compris immédiatement que le coup n’allait pas frapper que son clone.

Si la statue se mouvait avec vivacité, son coup lui restait un coup d'une basicité impitoyable. La lourde arme allait trancher droit devant elle, froide et mortelle. Yugure esquiva sans grande difficulté tout comme le clone du chunin qui réagit lui aussi avec souplesse face à l’attaque. L'eisenin confirma dans un même temps les suppositions de son chef tandis qu’il pénétrait sans attendre dans la pièce. Les statues étaient activées par le chakra et il venait d’en réveiller une. La dernière question qui subsistait était l’étendu de cette activation. Était-ce par rapport à la proximité ou simplement au nombre de techniques utilisés ? Impossible de le savoir. Cependant une chose était sûre il ne fallait pas exposer toutes les statues au chakra sous peine de se retrouver avec une armée à dos.

D’un geste souple le clone de Mého plaça sa main sur la statue, les capacités du chunin pourrait-elle fonctionner sur la statue ? Il fallait en être sûr !

On fonce à l’épée et on se casse ! Senken par devant on te rejoins fait attention à toi !

Il avait donné ses ordres tout en composant lui-même une courte série de Muddra. Il avait confiance en son clone pour gérer encore un peu les statues et tandis qu’il refermait les portes sur son sosie. Il condamna une nouvelle fois celle-ci avec l’aide d’un mur Doton. Si la situation dégénérait de l’autre côté, son clone allait probablement utiliser le sceau de zone en dernier recours et dans le cas où il n’arriverait pas à les contenir, cette porte offrirait peut-être les dernières secondes nécessaire au groupe pour déguerpir en vitesse. Il n’avait pas fait tout ça pour rien et maintenant que l’entrée du tombeau avait été condamnée il n’aurait plus jamais de deuxième chance ! D’un pas décidé Mého se retourna et fonça avec son groupe en direction de l’épée.

Sans confondre vitesse et précipitation, il indiqua à ses deux camarades de bien surveiller leur pas et les murs environnants. Éclairé par la lumière au-dessus de leur tête, le groupe progressa ainsi jusqu’à la montagne d’or et à l’épée encore planté dans sa stèle.

Dès qu’on à l’épée on prend les escaliers et on s’éclipse ok ?

L’or ne laissait pas le ninja indiffèrent, mais s’attarder sur ce dernier n’était surement pas la solution. Il était à la fois inquiet pour ses camarades et honteux d’avoir déclenché ce piège. *Plus aucun, risque, plus aucune erreur et je vous ramènerai en vie ! *


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Okunote Senken
Okunote Senken

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken] - Page 2 Empty
Ven 24 Juil 2020 - 17:34
Aimi se mordrait les doigts en observant le comportement de son Genin encore inexpérimenté. Mais l'Okunote n'avait ni les épaules ni l'âme d'un leader. Pas encore. Il se jugeait inapte à commander ses camarades, à remettre leurs paroles en question ou contester leurs ordres. Le balafré préférait suivre et agir, laissant la réflexion aux personnes qui aimaient se torturer le cerveau à la recherche de solution. Pourtant, tout au long de l'expédition, son instinct lui avait apporté des réponses qu'il préféra garder secrètes. Bêtement, car ces dernières auraient pu empêcher de nombreux drames.

Les portes s'ouvrirent aisément sous sa paume hésitante. La chaleur étouffante qui émanait de la pièce s'expliquait par le trou béant présent au plafond, synonyme d'échappatoire pour notre triade Iwajin. Mais les yeux avertis du manipulateur de limaille ne purent se concentrer sur la sortie plus longtemps. Un véritable trésor reposait au cœur du tombeau. L'or reflétait les rayons d'un soleil assassin, tandis qu'il décorait la pièce de son abondance irréelle. Le métal précieux couvait l'espace chargé d'une énergie colossale, émanant de l'autel sur lequel ses iris parmes venaient de se planter.

La raison de leur présence, l'arme pourfendant les cieux reposait au sommet de son piédestal. Ses pas le guidèrent naturellement jusqu'aux marches qui menaient à l'artefact, avant qu'il ne soit extirpé de son hypnose par la grossière erreur du Chûnin. En souhaitant s'assurer de leur sécurité, Meho venait de plonger le trinôme dans une situation délicate dont ils devaient se sortir à tout prix. L'analyse du Kazejin fut vive et les ordres du Nihito correspondait à ses pensées. Apercevant la tignasse de son frère à l'orée des portes, il décida de s'élancer en direction du trésor national.

Ses mains s'apprêtaient à réagir au moindre assaut, conscient qu'un piège pouvait l'attendre sur le court chemin qui le séparait encore du glaive. Plus il s'en approchait, plus le shinobi se sentait ridiculement petit, comme écrasé par un pouvoir qu'il ne parvenait pas à évaluer. S'il réussissait à atteindre le socle en vie, Senken l'étudierait avant d'agir. Et si jamais aucun indice ne laissait présager une quelconque menace, alors...

La main tremblotante du Fils des dunes vint lentement se déposer sur le pommeau de l'arme ensommeillée. Héritage des anciens, de son peuple et de ses terres, l'hésitation qui parcourut son corps coïncidait avec les remises en question qui l'assaillaient depuis son départ d'Iwa. Son éthique lui hurlait de renoncer. De laisser reposer l'objet légendaire aux côtés d'un trésor qu'il ne comptait pas toucher. Cet or, aussi beau soit-il, permettait aux âmes des défunts de racheter leurs péchés dans l'au-delà. Quiconque osait s'en emparer serait maudit pour l'éternité. Senken connaissait ces mythes sur le bout des doigts.

Mais d'un autre côté, la réalité le frappait de plein fouet et l'empêchait de se défiler. Ses camarades arrivaient, et le Nihito ne comptait sûrement pas abandonner l'artefact après tant d'efforts. Ils n'avaient ni l'envie de se battre, ni le temps d'argumenter pour défendre sa position. Une grimace déchira le visage meurtri de l'amarante, presque écœuré par l'acte qu'il s'apprêtait à commettre... L'enfant du désert tenta donc d'extirper la relique légendaire de son Repos Eternel.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi

[MISSION/B] LE TOMBEAU DU DÉSESPOIR [Principal] [Meho, Yugure, Senken]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: