Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu)

Kaichō Kuro
Kaichō Kuro

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Empty
Ven 26 Juin 2020 - 2:28
Nouvelle journée. Nouveau défi. Après quelques jours à se coltiner en alternance des séances d'entraînement privées à l’Académie et des affectations traditionnelles et ennuyeuses de Genin, Kuro se voyait enfin attribuer sa première mission. Certes, il ne s’agissait que d’une mission de rang D, la plus basique qui soit que l’on refourguait exclusivement à des novices comme lui, mais une première mission lui semblait infiniment plus intéressant et excitant qu’une énième journée répétitive. Quittant le QG au centre du village, parchemin de mission en main, Kuro le relu une dernière fois avant de l’enfoncer dans sa besace. Dans la vallée adjacente à Iwa, un fermier avait retrouvé à plusieurs reprises des dizaines de corbeaux mystérieusement morts, à l’orée de la forêt derrière ses terres. Inquiet, il avait rapporté les faits au village, qui lui avait décidé d’envoyer un duo de Genins pour enquêter sur ces faits mystérieux.

Tout en marchant vers le cœur commercial du village, en direction de son restaurateur préféré, Kuro tira une longue inspiration sur sa cigarette, puis expira en relâchant un nuage de boucane blanche dans l’air frais du printemps naissant qui l’étreignait. Le jeune homme s’était souvent associé à cet animal, en adoptant même le sobriquet, il se sentait donc particulièrement interpelé par cet étrange histoire de corbeaux morts. Empoissonnement? Prédateur? Changement climatique? Seul une enquête lui permettrait de le découvrir. Chose certaine, le Kaisho comptait bien trouver justice pour ces nobles créatures. Mais cela attendrait le début de la mission. Pour l’heure, Kuro avait tout juste le temps de s’acheter quelques brochettes et une petite coupe de saké. Il dégusta le tout à l’ombre d’un cerisier avant de se diriger vers l’extérieur du village.

Kuro ne connaissait pas encore avec qui il avait été jumelé pour cette mission. Tout ce qu’on lui avait dit c’était de rejoindre son partenaire à 13h tapante en ce jour, devant les portes du village. Chose que le Genin s’était efforcé de faire à la seconde prêt, comme s’il avait été réglé comme une horloge. Adossé à un rocher tout juste au-delà des portes du village, le jeune homme attendait la deuxième moitié de son duo avec impatience. Lorsqu’une ombre se dessina finalement au coin de son œil, une bonne demi-heure plus tard, il détourna le regard.

« Tu es en retard. » lâcha-t-il sèchement tout en écrasant ce qu’il restait de son mégot contre le rocher derrière lui.

Spoiler:
 

_________________
Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Nara Karasu
Nara Karasu

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Empty
Ven 26 Juin 2020 - 15:53
Enfin, une mission ! Le départ de carrière de tout Genin qui se respecte. Bon, la mission était rang D, ce qui illustre un tout petit départ de carrière, mais il faut bien commencer quelque part. Karasu se tournait sérieusement les pouces et il était grand temps de briller !
La mission au rang le plus basique indiquait des besognes relativement simples qui ne nécessitait souvent même pas de quitter le village. Pour celle-ci ce n’était pas le cas, mais l’écart n’était pas assez grand entre le lieu de destination et le village pour qu’utiliser le terme « s’éloigner » n’en soit pas approprié.

Pour autant, la situation était, au contraire de chercher un chat perché dans un arbre ou de faire une course, assez mystique. Des dizaines de corbeaux morts avaient été retrouvé en forêt par un fermier du coin, et ce n’était pas un évènement qu’on croisait tous les jours… La solution à cette affaire n’était pas du tout évidente, au contraire des autres qui ne soulevaient souvent même pas de questions. Et ça… ça ne faisait que motiver encore plus la femme aux cheveux de pies !
Son parchemin indiquait 13h30, et c’est donc à cette heure qu’elle rejoignait son partenaire devant les portes du village. Qui était son coéquipier ? Pas un de ceux qui la poursuivait quand elle était dans l’académie pour lui faire manger des shuriken, elle espérait. Apparemment, ce n’était pas le cas, et d’ailleurs elle ne se souvenait pas particulièrement de sa tête alors qu’elle avait tendance à se rappeler de tous les gens qu’elle avait bien pu croiser. Ils n’avaient pas été pour sûr dans la même promotion, non pas qu’il y en ait eu beaucoup.

Mh, non, je ne le suis pas ? Dit-elle en lui montrant l’heure indiquée sur son rouleau. Nara Karasu, et toi ? On y va ?

Elle n’avait qu’une envie c’était d’aller sur place voir l’étendue des dégâts et avait déjà commencé le chemin sans attendre son partenaire.

Je ne t’ai jamais vu, tu viens d’ici ? Tu en penses quoi de la mission ? C’est curieux quand même, des corbeaux, ça ne meurt pas facilement et surtout pas autant en même temps non ? Tu penses que le fermier est vraiment innocent ? Ou c’est peut-être l’œuvre de créatures mystérieuses de la forêt ? C'est une mission rang D, j'imagine que les anciens n'ont rien vu de plus particulier que cela ?

Son flot de questions n’épargnait personne, et Kuro n’avait pas d’autres choix que de le subir pendant qu’ils se rendaient sur place. Ce n’était pas très loin et il y était déjà presque ; d’ailleurs on pouvait déjà sentir une mauvaise odeur, car des dizaines de corbeaux morts depuis plusieurs heures, ça commence à chatouiller la narine.


_________________
Crédits :

Shimajima Yugure
Okunote Senken
Miyamori Shuhei
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9275-nara-karasu-fini-toujours-vivant-toujours-debout https://www.ascentofshinobi.com/t9647-l-equipe-six-nara-karasu https://www.ascentofshinobi.com/t9900-nara-karasu-carnet#83880
Kaichō Kuro
Kaichō Kuro

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Empty
Sam 27 Juin 2020 - 19:58
« … » Kuro soupira longuement. « Encore ces idiots à l’intendance qui se sont foutu de ma gueule. » lâcha-t-il ensuite en marmonnant. « Kaisho Kuro. Désolé pour l’accueil plutôt froid. Je déteste les gens en retard. »

Il se détacha du rocher auquel il était toujours adossé jusque là pour aller au-devant de la jeune femme. Il scruta rapidement sa coéquipière des yeux tout en extirpant le parchemin de mission qu’on lui avait donné plutôt. Kuro voulait s’assurer qu’il avait bien été berné et qu’il n’était simplement pas arriver à l’avance. Une simple lecture en diagonale lui permis de confirmer qu’on lui avait bien fait une blague, ce qui lui arracha un petit blasphème à voix basse. Il chiffonna le parchemin entre son poing avant de le retourner dans sa besace.

« Non, je viens tout juste d’arriver au village à dire vrai. Je suis d’Ame. » répondit-il à ca partenaire qui s’apprêtait à enchaîner une longue série de questions. « S’ils nous envoient nous, deux Genins tout frais, c’est certainement qu’il n’y a rien à craindre de cette mission. » Les administrateurs du réseau de mission avaient beau s’amuser une fois de temps à autre comme ils l’avaient fait ici avec l’heure de rendez-vous pour la mission, mais jamais ils ne seraient du genre à mettre en danger la vie de leur effectif, ça le Kaisho en était sûr et certain. « Le corbeau n’a pas vraiment de prédateur naturel…Et même s’il en avait, je trouve aussi étrange qu’ils soient morts en aussi grand nombre et aussi soudainement. On ne sera pas fixé tant et aussi longtemps qu’on ne sera pas sur place j’imagine… Il faudra interroger le fermier et son entourage, c’est lui qui a rapporté la situation au village, mais si cela se trouve, ce n’était que pour nous berner. » Faisant mine de toujours réfléchir, Kuro s’arrêta quelques instants avant de poursuivre. « Allons, ne perdons pas plus de temps. En route! »

Le chemin pour se rendre dans la vallée n’était pas des plus longs. D’ailleurs, depuis le plongeant que leur offrait les crocs rocheux sur les environs, ils pouvaient très bien la voir en contrebas, ainsi qu’une colonne de fumée blanche qui s’échappait d’un petit hameau en bordure de forêt – la maison du fermier probablement. S’il était plutôt court, la route était cependant abrupte et parsemé de rocaille ce qui la rendait plus dangereuse à naviguer, surtout avec la neige fondante du printemps. Kuro faisait donc très attention à chaque pas qu’il faisait, espérant que sa coéquipière face de même. Remarque que s’ils dévalaient tous deux la pente sur le cul, la descente serait d’autant plus rapide…Quoiqu’ils perdraient tous deux en dignité. Le Genin préféra donc éviter.

« Nara…C’est plutôt rare d’en croiser ici. Tu viens d’Hi? Ou de Kumo? » Le Kaisho n’était peut-être pas féru d’histoire clanique, mais il se souvenait bien des quelques leçons d’histoire qu’il avait reçu à l’Académie sur les grandes familles du monde shinobi.

Tout au plus une heure après leur départ du village, Kuro et Karasu arrivèrent aux portes de la ferme de leur client. Celle-ci semblait, de prime abord, des plus simplistes. Composés d’un bâtiment principale qui servait clairement d’habitation et d’une grande annexe qui devait servir de grange et d’abris pour les bêtes. En parlant de bêtes, quelques bovins, chèvres et une demi-douzaine de poules pâturaient dans un énorme enclot tout juste adjacent à la route de terre qui menait à la maison. Les deux Genins devaient maintenant se mettre d’accord sur la procédure à suivre pour le reste de leur enquête. Mais avant que Kuro ne puisse demander l’avis de la Nara sur le sujet, la porte du hameau s’ouvrit d’une grande claque et un vieil homme bedonnant en sortit à la course pour venir à leur rencontre.

« Z’êtes bien les shinobis d’Iwa?! Enfin! Allez suivez-moi ! »

Le fermier ne laissa aucun des deux ninjas en placer une avant de les entraîner vers le boisée derrière sa maison. Tout en lui emboîtant le pas, Kuro jeta un coup d’œil inquisiteur à sa partenaire pour lui signifier, si elle le remarquait, qu'il trouvait bien louche l'empressent du vieil homme.

Spoiler:
 

_________________
Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Nara Karasu
Nara Karasu

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Empty
Mar 14 Juil 2020 - 2:51
Les voilà en route à travers la vallée, arpentant des chemins sinueux sans être jamais droit pour arriver enfin au petit hameau à la fumée blanche, lieu qui aurait été atteint en 15 minutes à vol d’oiseaux... Ce qu’ils n’étaient pas. Agile et rapide, l’enfant des montagnes n’avait pas grande difficulté à arpenter des paysages qu’elle avait connu toute son enfance, et tel un petit singe y prenait presque plaisir, au contraire de son coéquipier qui semblait vérifier chacun de ses pas avant, pendant et après… La Nara devait ralentir un peu, sans quoi elle aurait devancé Kuro depuis longtemps.

Mes parents venaient de Kumo. Et toi, tu viens d’Ame alors c’est ça? Je ne connais cette région que de nom, c’est comment, ça ressemble à quoi? Pourquoi es-tu ici maintenant ?


Karasu ne s’étalait jamais sur sa vie, car ce n’était pour elle jamais le sujet. Parce contre les autres, elle pouvait y rester pendant des heures, surtout quand l’un parlait de quelque chose que la jeune kunoichi ne connaissait pas. L’Amejine devra supporter pendant la petite heure nécessaire au voyage les questions multiples de Karasu qui n’avaient l’air de jamais s’arrêter ; si l’on cherchait un tant soit peu d’attention, on pouvait là-dessus se considérer comblé…

La petite ferme qui s’offrit à leurs yeux fut tout à fait le contraire de ce qu’on pouvait appeler impressionnant. Il n’y avait rien de plus normal dans la contrée que cette ferme, et pourtant rien de moins normal que l’accueil que leur réserva le propriétaire de ces lieux.
Pour une fois, Karasu n’eut pas le temps de poser des questions, emportée par le fermier vers le lieu du crime sans sommation. Lieu qui n’était qu’a une dizaine de minutes du lieu d’habitation principal, enfoncé dans les sous-bois. Le regard appuyé que lui envoya Kuro ne put qu’être partagé par la Nara, qui trouvait également cet empressement fort suspicieux, pour autant ce n’était pas assez pour en conclure quoi que ce soit. La jeune femme se laissa entrainer jusqu’au lieu du crime, qui était pour le dire particulièrement macabre, mais sans une goutte de sang à première vue.
La kunoichi eu un léger mouvement de recul, l’odeur de dizaines d’oiseaux morts présents depuis quelques heures maintenant se ressentait très fort dans ses narines, et c’était tout à fait dégoutant. Sans s’approcher pour l’instant, elle se tourna vers le fermier sans sommation.


Comment vous les avez découverts ? Vers quelle heure ? Est-ce que vous avez une idée de ce qui aurait pu causer cela ou aucune ? Il y a des champs, par ici ?

La manière particulière de poser des questions à la suite de Karasu s’entendit encore une fois dans la journée, ses petits yeux clignant à chaque intonation interrogative. Ses yeux allaient et venaient entre les cadavres d’oiseaux et le fermier, et à force de s’accoutumer à la pénombre des arbres du lieu, pouvait distinguer que les corbeaux étaient en réalité surtout plusieurs corvidés, dont en ressortaient aisément corbeaux et pies. D’ailleurs, le jacassement caractéristique accompagné de croassements se faisaient entendre dans les branches ; assez pour attirer l’attention, mais pas assez pour devoir y aller… Pas tout de suite. A travers ces chants d’oiseaux peu mélodieux, Karasu – et Kuro – pouvaient même entendre comme des « psssssssst ! Eh ! Pssst ! » Dès que le fermier tournait la tête.


« Oh je les ait découvert comme ça, étalé sur le sol, Disait le fermier en haussant les épaules. Vous comprenez, c’est bizarre, j’ai préféré alerté le village, on sait jamais. Des champs ici ? Non, non… »

Il semblait un peu décontenancé par les questions de la Nara, n’ayant pas l’air de comprendre vraiment où elle souhaitait en venir. Le fermier avait l’air louche, mais en même temps assez bête, et peut-être qu’il était simplement sur la défensive comme toute personne qui se ferait questionner. Quand bien même, Karasu ne le rayait pas de la liste de potentiel acteur de cette macabrerie, même s'il était à ex-aequo avec une maladie aviaire mystérieuse.

_________________
Crédits :

Shimajima Yugure
Okunote Senken
Miyamori Shuhei
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9275-nara-karasu-fini-toujours-vivant-toujours-debout https://www.ascentofshinobi.com/t9647-l-equipe-six-nara-karasu https://www.ascentofshinobi.com/t9900-nara-karasu-carnet#83880
Kaichō Kuro
Kaichō Kuro

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Empty
Ven 17 Juil 2020 - 2:00
“ Oui c’est bien ça. Tu ne manques pas grand chose de ne pas connaître...Le pays porte bien son nom, il y pleut tout le temps. La pauvreté règne et le crime gouverne. Rien de bien enviable….J’ai voulu fuir un peu tout ça disons...Et j’avais des choses à découvrir à Iwa.” répondit-il simplement et vaguement, ne désirant pas en révéler trop sur son passé et sur ses motivations.

...

Kuro et sa partenaire s’enfoncèrent dans les sous-bois à la poursuite du fermier qui pressait le pas pour leur montrer sa macabre découverte. Au bout d’une courte marche d’une dizaine de minutes, durant laquelle les suspicions de Kuro envers le fermier ne firent que grandir, ils arrivèrent finalement sur la scène de crime. Celle-ci leur offrait une vision horrifique, une dizaine de cadavres inanimés de corbeau jonchait le sol dans un petit éclaircissement de la végétation. Ce n’était pas qu’une vision épouvantable, mais une odeur complètement déroutante qui s’offrait aux deux shinobis. L’odeur était si forte que Kuro en eut presque un haut de coeur. Alors qu’il observait la scène avec attention, sa partenaire elle interrogeait le fermier. Le jeune homme s’agenouilla au-dessus de l’une des carcasses de corbeau afin de la disséquer des yeux de plus près. Il ne s’y connaissait bien évidemment pas en maladie aviaire, mais il pouvait au moins voir qu’à première vue, aucune blessure n’était apparente sur le corps de l’oiseau d’ébène. D’office, cela permettait à l’enquêteur en herbe d’éliminer la piste du prédateur ou du chasseur. Pas une seule goutte de sang ne perturbait leur plumage soyeux.


Dès leur arrivé sur la scène de crime, le Genin remarqua une agitation soudaine dans les hauteurs des arbres. Il n’était pas le seul à observer les carcaces. Depuis les hauteurs, des croassements et des jacassements incessant se faisaient entendre, se mélangeant avec l’écho de la brise dans le feuillage des arbres. S’il n’y porta pas attention immédiatement, Kuro finit par distinguer une sorte de voix, un appel, au travers les cris d’oiseaux, ce qui le fit sursauter. Ayant terminé son inspection préliminaire, le jeune homme se redressa et reporta son attention sur Karasu qui était entrain de cuisiner le fermier. Le voyant bien nerveux, il décida de rebondir sur les réponses qu’il donnait à sa partenaire.

“Pas de champs? Donc vous faites exclusivement l’élevage d’animaux? Comment les nourrissez-vous si vous ne faites rien pousser? Vous achetez tous des fermes voisines? D’Iwa? Autant de grains et de blé pour nourrir toutes ces bêtes, cela doit vous coûter une fortune pour les nourris si vous ne produisez rien. Vous ne devez plus avoir un rond. Je me trompe?”

“Hum...Oui...Euh..Non..Je veux dire...Oui, quelques uns, mais ils sont loins d’ici, et il n’y pousse qu’un peu de blé pour les bêtes, c’est tout. Rien d’extensif ou de dommageable pour les environs.”

“D’accord, très bien. Mentez de nouveau et je croirai que vous nous cacher une sombre histoire. Faites attention.” dit-il en se faisant volontairement menaçant.

Sur ces dernières paroles, Kuro congédia le fermier. S’il ne le considérait pas comme un danger immédiat, étant visiblement trop niais pour avoir manigancer quoique se soit, il ne pouvait le rayer définitivement de la liste des suspects.

“Tu en penses quoi?” lança-t-il à sa partenaire. “Tu as entendu, j’avais l’impression par moment que quelqu’un nous appellait…”


_________________
Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Nara Karasu
Nara Karasu

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Empty
Lun 27 Juil 2020 - 18:16
Karasu sourit, ayant hâte après la mission de lui poser d’autres questions sur son pays natal, dont elle ne disposait que de peu d’informations. Et des choses à découvrir à Iwa ? Voilà bien des mystères lancés dans la gueule insatiable de la curiosité de la petite kunoichi. Les personnes venant d’autres pays l’intéressaient particulièrement, car la Genin n’était jamais sortie d’Iwa ; ses connaissances sur le monde se résumaient à des vagues on-dit, ce qui ne lui suffisait pas évidement...
---
Elle jeta un œil à Kuro pour voir où il en était, et vit avec étonnant –et amusement- son coéquipier sursauter ; Karasu elle n’était pas totalement étonnée d’entendre les oiseaux parler, il faut dire qu’elle a déjà eu quelques discussions avec eux, enfin une partie d’entre eux…. Une partie à qui elle devait rendre une petite visite, d’ailleurs.
Elle le laissa se redresser et congédier le fermier, qui devenait de toute façon de plus en plus suspect. La Nara se frotta le menton, un peu perplexe mais toutefois un peu plus éclairée sur ce qui a bien pu se passer, avant de répondre à Kuro.


-J’en pense qu-

Psssssssssssssssssssssssssssssst !!!


Bon, l’information était claire pour les deux apprentis détectives qui pouvaient nettement distinguer l’auteur du psssitage et sa voix croassante, perché sur une branche. C’était une grande pie à l’œil terne, intimant d’un geste de bec d’approcher.


-Crôa ! Regardez mes pairs ! Tous morts ! Dit-elle d’un air éploré, son jacassement misérable.


La pie faisait peine à voir, air qui lui était partagé par ses camarades corvidés divers qui lui tenaient compagnie. Pauvres oiseaux, comment pouvait-on leur faire une chose pareille ? Qui était coupable de ces monstruosités, se demandait Karasu. Elle devait absolument secourir ces pauvres bêtes, voilà sa nouvelle mission… Ah, ça l’était déjà lui souffla-t-on.

- Ne vous inquiétez pas, Kuro et moi allons trouver ce qu’il se passe et résoudre ça ! Dites-nous si vous avez vu des choses étranges ces derniers temps.

Les oiseaux qui ne parlaient pas tous croassèrent en concert, et un gros corbeau d’un battement d’ailes lourd, se percha sur la tête de Kuro –le décoiffant sans grande peine au passage- avant d’ouvrir un large bec.


-L’humain ventripotent, celui-là là-bas, dit-il d’un ton grave et rocailleux. Il ne nous aime pas, il passe son temps à nous chasser pendant que nous nous nourrissons… Quelques graines de ses champs, ce n’est pas la mer à boire…


Peut-être que l’oiseau omettait quelques détails, comme la quantité de graines dévorées. Mais rien ne valait un tel massacre évidement, se disait la jeune femme aux cheveux de pie.

-Pas de sang, un fermier qui ment sur ses champs… Je ne vois que peu de solutions, n’est-ce pas ?


Dit-elle au shinobi aux cheveux noirs corbeau –en tout cas, ils l’étaient par l’obscurité douce de la forêt ; Karasu savait, du moins le pensait-elle avec conviction, que Kuro savait où voulait-elle en venir. A moins d’une coïncidence, on ne pouvait être ici que sur un cas d’empoisonnement des pauvres oiseaux ! Mais il fallait une preuve pour valider tout ça…

- Où buvez-vous, d’habitude, chers oiseaux ?


@KAICHŌ KURO

_________________
Crédits :

Shimajima Yugure
Okunote Senken
Miyamori Shuhei
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9275-nara-karasu-fini-toujours-vivant-toujours-debout https://www.ascentofshinobi.com/t9647-l-equipe-six-nara-karasu https://www.ascentofshinobi.com/t9900-nara-karasu-carnet#83880
Kaichō Kuro
Kaichō Kuro

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 17:29
Le fermier s’était exécuté avec empressement et sans aucune hésitation. Il avait laissé les deux shinobis à leur affaire sans se retourner une seule fois. L’affaire, plutôt banale à la base, prenait une tournure intrigante. Kuro pesait encore les pours et les contres. Le fermier était-il vraiment coupable? Ou est-ce que quelque chose d’autre ne se dissimulait derrière cette sombre histoire. Maintenant seule avec sa partenaire, les deux enquêteurs allaient pouvoir faire le point. Mais avant qu’ils ne puissent se concerter, ils furent interrompus précipitamment par de nouveaux appels depuis les hauteurs des arbres. Avec le fermier absent, ils étaient plus persistants et surtout plus fort, comme si précédemment c’est l’attention de cette homme qu’ils avaient voulu éviter.

Kuro porta son attention vers la cime des arbres qui les entouraient, à la recherche de l’auteur de ces sons stridents. Il ne lui en fallut peu pour bientôt distinguer, bien haut perché sur une branche, une grande pie. S’il savait ses oiseaux bien bavards et jacasseurs, c’était la première fois que le Genin en rencontrait une capable de parler. Se demandant un instant s’il n’était pas en train d’halluciner, il écouta cependant ce qu’elle avait à dire. L’oiseau leur confirma que le fermier les chassait régulièrement hors de ses terres car les oiseaux se nourrissaient des graines qu’il semait.

« Oui tu as bien raison Karasu…Il nous a donc bien mentit…Pourquoi faire s’il n’a vraiment rien à se reprocher? » dit-il en serrant les poings. Quel genre de monstre pouvait bien empoisonner ces pauvres créatures? « Montrez-nous dame oiseau, nous pouvons vous aider. »

Mais alors que Kuro s’en allait partir, un deuxième oiseau descendit des hauteurs pour rejoindre la Pie sur sa branche. Il s’agissait d’un corbeau de grande taille, son plumage immaculé et sombre comme les ténèbres réverbérait les quelques rayons du soleil qui parvenaient à percer la cime, lui donnant une prestance digne d’un roi. Il poussa quelques croassements à son tour avant de s’exclamer :

« Suivez-moi. » dit calmement le majestueux corbeau. « Je crois que ma compagne est bien trop ébranlée pour pouvoir voler jusque-là. Croa. » enchaîna-t-il tout en déployant ses ailes.

Le jeune shinobi se lança à la poursuite du corbeau qui volait maintenant au-dessus de leur tête, navigant habilement entre les branches les plus basses et les nombreux troncs de la forêt dense. La végétation rendait la course difficile, mais Kuro garda un bon rythme, jetant un coup d’œil régulier derrière lui pour s’assurer que sa partenaire maintienne le pas. Au bout de plusieurs longues minutes, les deux enquêtes et leur compagnon volant arrivèrent autour d’un grand étang, alimenté par un tout petit ruisseau qui s’enfonçait plus profondément dans les bois. Non loin de là, un petit chemin de terre battue traversait la forêt et rejoignait probablement la vallée où se trouvait la ferme. Le corbeau se posa sur un grand rocher au bord de l’étant et les regarda à l’œuvre tout en croassant régulièrement. Dans les hauteurs, Kuro remarqua que d’autres oiseaux ébènes les avaient suivis jusqu’ici.

Sous les regards curieux de leurs nouveaux amis célestes, le Kaisho s’agenouilla au bord de l’eau, scrutant sa surface parfaitement plane. Il plongea le bout de quelques doigts dans l’eau et les porta à ses narines, mais n’en décela aucune odeur particulière. Mais cela n’était peut-être dû qu’à son odorat normal et bien loin d’être aussi développé que son audition. Cependant, il remarqua que l’eau lui semblait anormalement trouble et qu’à ses doigts étaient demeuré collé des résidus visqueux. Pourtant, l’étang ne devrait pas être stagnant puisqu’il était alimenté par un ruisseau, aussi petit soit-il.

« Regarde la couleur de l’eau…Elle me semble trouble. » dit-il en se relevant et se retournant vers sa partenaire. « Normalement elle devrait être parfaitement clair. » Il se détourna vers l’embouchure de l’étang. « Et l’eau me semble étrangement stagnante…Quelque chose doit bloquer le ruisseau en amont. »


_________________
Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine

Mais qu'à t'on fait aux corbeau? (Mission D / pv Karasu)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: