Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'ironie du destin [Solo]

Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

L'ironie du destin [Solo] Empty
Sam 27 Juin 2020 - 4:32
Printemps 204
Kaze, près du manoir des Asaara

Un échec.

Un de plus. Il ne comptait désormais plus le nombre de fois où il crut pouvoir se débarrasser du sceau qui endiguait une partie de ses capacités, mais que le destin se jouât finalement de lui. C’était ce qui lui arriva une fois de plus, cette fois-ci avec l’averse, son frère d’arme, qui avait pourtant un talent extraordinaire pour le Fuinjutsu. Mais lui aussi ne put rien n’y faire. Il n’était pas le premier, et ne sera vraisemblablement pas le dernier à échouer à cette tâche, qui, il fallait l’avouer, était des plus complexes.

Toutefois, contrairement à d’autres, l’averse avait su lire à travers la complexité du sceau en question. Il n’était certes pas en mesure de le défaire, mais il émit une théorie très intéressante, qui voudrait que seul un moine serait en mesure de rompre la malédiction. C’était tout à fait le genre de difficulté que le maître moine d’Ashura serait capable de mettre en place pour rendre la tâche d’autant plus compliquée à son élève, qu’il ne cessât, d’une certaine façon, de « tourmenter » depuis sa mort.

Cependant, étonnement, malgré les révélations et les théories de l’épéiste, le guerrier ne semblait plus y croire, du moins il ne s’accrochait plus autant à cette infime « espoir » qu’autrefois. La déception de trop ? Probablement. Toutefois, paradoxalement, il ne semblait pas non plus entièrement résolu à faire une croix sur la capacité qu’il avait acquis par lui-même, par ses propres forces, au prix de maintes efforts et sacrifices. On pouvait, pour la première fois depuis des années, dire qu’il était clairement proie aux doutes. Mais était-ce étonnant ? Non, bien sûr que non.

Que faire ? C’était en tout cas la question qu’il se posait en boucle, le long de la journée, au point que n'importe qui serait en mesure de reconnaître qu'il n'était pas tout à fait dans son assiette. Cela faisait de nombreuses années qu’il courait après cette infime espoir de vaincre sa « malédiction », et à chaque fois qu’il semblait s’approcher de son objectif, il retournait inéluctablement à la case départ. C’était comme s’il s’efforçait de gravir le sommet du mont Shinryoku, et qu’à chaque fois qu’il semblait toucher le sommet du bout des doigts, il chutait, et devait recommencer, encore, encore, et encore. Peu importait sa force, son abnégation et sa détermination, même lui il avait ses limites…

Introspection.

Ce n’était pas dans ses coutumes de s’adonner à ce genre d’exercice, mais lorsque toutes les portes se fermaient, il n’y avait peut-être rien de mieux qu’une bonne grosse introspection pour en trouver et en ouvrir des nouvelles....

Ainsi, il abandonna son lit au beau milieu de la nuit, il s’éloigna le plus possible du manoir de la future impératrice, pour finalement s’allonger contre une dune de sable, laissant son regard se perdre dans les étoiles. Rapidement, il se retrouva dans son monde intelligible, avec son autre « soi », celui auquel il avait tourné le dos, celui qu’il avait ignoré durant ces dernières années. Il daigna – enfin – l’écouter. Ses murmures, ses avertissements, ses recommandations, tout lui parvenaient soudainement, sans obstacles, sans aucun filtre...


To be continued ...


_________________
L'ironie du destin [Solo] Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura

L'ironie du destin [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: