Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 2/05. Le Conservateur
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 19:31 par Le Conservateur

» 冒涜 Profanation
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 18:53 par Kogami Akira

» Absences Hanae/Zeref/Seika
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 15:02 par Shinrin Funka

» 1/05. Un homme parmi d'autres
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 14:41 par Sendai Hanae

» 1/06. L'Ombrelle
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 14:23 par Dieu du Ciel

» 1/04. Fuir l'inconnu
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 14:21 par Dieu du Ciel

» 1/03. A la recherche du fiancé
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 14:21 par Dieu du Ciel

» 04. Questions diverses
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 12:28 par Metaru Akagi

» [Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya]
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 12:26 par Suzurane Gine

» 02. Questions sur les règles
En quête commune [Kansei & Shinpachi] EmptyAujourd'hui à 12:25 par Kei Lee

Partagez

En quête commune [Kansei & Shinpachi]

Chôkoku Tomoe
Chôkoku TomoeEn ligne

En quête commune [Kansei & Shinpachi] Empty
Dim 28 Juin 2020 - 19:38

En quête communePrintemps 204.

La reprise de la vie à Hi no Kuni n’avait pas été des plus calmes pour Tomoe. Bien trop d’événements encore trop frais étaient sujets des bruits qui couraient la capitale du Feu. Parmi ces conversations il y avait le cas d’un déserteur parti pour vaquer à, selon une lettre parvenue jusqu’à l’Empire, des occupations personnelles qui n’étaient plus en adéquation avec l’armée dont il faisait parti. Quelques mois auparavant l’ex-Capitaine de l’Unité Territoriale avait pris part à une petite entrevue avec Sendai Yahiko et Uzumaki Ryûgen pour qu’ils puissent rapporter les informations dont ils disposaient. De fait, et surtout par la suspicion de l’un d’eux au sujet du pourquoi ledit individu avait pris le large, l’Explosive avait convoqué ses alter-ego hiérarchiques pour une petite réunion dont elle espérait réellement avoir quelques réponses au sujet qu’elle souhaitait aborder.

La veille, les différents lieutenants conviés à cette assemblée improvisée avaient dû recevoir une missive brève et claire de la Chôkoku :

Lieutenants de l’Empire.

Je vous adresse ce jour une invitation au palais impérial en début de soirée demain, pour que nous discutions d’un événement qui a eu lieu au sein même du pays et qui n’a, semble-t-il, pas eu plus de répercussion officielle. N’ayant pas été présente au moment des faits et en tant que lieutenante de la section chargée de la protection de Hi no Kuni, je souhaiterais que soient mis à plat ces fameuses informations dont je dispose mais sur lesquelles un voile cache encore certaines réponses à mes questions.

Vos présences sont donc plus que demandées pour cette réunion.

Pour le bien de l’Empire du Feu, au nom de l’Unité Territoriale.

Chôkoku Tomoe, lieutenante de l’Unité Territoriale.

Dans l’espoir que les soldats chargés d’en informer tous les intéressés aient fait correctement ce qui leur avait été demandé -autrement il était évident que l’Explosive en serait fortement agacée- elle n’avait plus qu’à rejoindre le palais tandis que le soleil commençait à peine à se dissimuler derrière les bâtisses et quelque arbres feuillus d’Urahi.

Tomoe était la première arrivée et avait volontairement laissé la porte ouverte de la salle qui servirait à leur donner plus d’intimité. Après tout, les sujets sensibles qu’elle comptait aborder ne pourraient être écoutés par n’importe qui. La brunette se tenait là, dos à la porte et laissant entrevoir sa silhouette depuis l’extérieur. Ô qu’elle détestait toujours autant se montrer patiente. Alors plus le temps passait, plus elle se demandait si la rétrogradée qu’elle était avait été véritablement prise au sérieux. Une crainte qu’elle dissimulait d’une main de maître mais qui l’aurait sûrement vexée davantage qu’elle n’oserait le prétendre.

Mais en attendant elle sembla bel et bien prise dans le travail de sa propre mémoire. Elle se souvenait dès lors de chaque révélation que ses soldats avaient évoqué sur cette histoire de réunion secrète qui n’avait pas moins mené à la mort d’un de leur compatriote, et la désertion d’un autre. Sans prendre en compte les quelques blessés qui en étaient ressortis, fort heureusement, vivants. Pourquoi n’en avait-elle pas été informée avant ? Pourquoi aucun membre de son Unité n’avait eu vent de quelconque représaille ? C’était là le coeur principal qui l’avait poussée à vouloir cette entrevue.


@Nara Kansei @Shinrin Shinpachi

_________________
En quête commune [Kansei & Shinpachi] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Shinrin Shinpachi
Shinrin Shinpachi

En quête commune [Kansei & Shinpachi] Empty
Ven 3 Juil 2020 - 17:59
PAYS DU FEU | 火の国の物語


L’eau avait coulé sous les ponts. Sous l’azur éclairé par un fleuve de lumière augurant la renaissance de la vie à la faveur du printemps, le pas du Lieutenant de l’Unité Impérial effleurait le sol en murmures. Ses longs cheveux noirs était attachés en queue de cheval au niveau de la nuque, et tombaient avec quelques mèches sur ses épaules couvertes d’une cape tout aussi sombre que pouvait l’être cette ténébreuse crinière. D’allure, il ressemblait à une chauve-souris aux ailes recroquevillées ayant refusé de fréquenter les cieux pour être plus proche de la terre ; ou à un corbeau qui, dans le même état d’esprit, se pavanait à pied avec un noir manteau pour unique témoignage de sa malveillance.

L’être était sombre et paraissait à juste raison avoir troqué l’altruisme et le vivre-ensemble pour un libre-arbitre quasi-total dont il tirait tant les déboires que les bénéfices ; l’avantage et le désavantage de vouloir rester un électron libre. Mais en dehors de cette solitude extrême – pouvait-on seulement parler de solitude compte tenu du nombre de personnes qu’il approchait par intérêt ? - Shinpachi se caractérisait par-dessus tout par son complotisme perpétuel, et cela participait à faire de lui un homme parfaitement cabalistique, insondable et infatué de secrets.

Le Shinrin dans l’excellence de son art, celui-là capable de leurrer par la grandeur de sa forêt, avait repoussé les frontières de son influence en aguichant le regard par l’immensité de ses arbres quand sa principale emprise se réalisait en fait de façon souterraine, là où les ramifications de ses racines buvaient le sang de la terre et abondaient en masse pour étendre le territoire de son invisible tyrannie. Bien des braves, espiègles comme des lémuriens, avaient tenté de prendre le pouvoir par la manigance ; mais à l’évidence, ce conspirateur-là les dépassait tous et de loin.

La lettre qu’il tenait dans sa main avait été froissée par sa dextre mais n’avait guère été ignorée ; comme il avait pu s’y attendre, on avait mis le doigt sur le caractère biscornu de l’affaire. Il ne tarda pas à émettre deux hypothèses : soit l’un de ses vassaux l’avait trahi, soit un ennemi l’avait vendu. Pour le savoir, il ne pouvait compter que sur cet entretien et c’est la raison pour laquelle il ne manqua pas de répondre à l’appel, poursuivant sa marche lente et calculée l’esprit tourné sur la réflexion, accaparé par la construction de ses futurs arguments. Il connaissait Tomoe. Il avait pu combattre à ses côtés à comprendre à quel point ses décisions pouvaient être punitives ; pour autant, il n’était pas assez sot pour se vendre seul.

Non. Il comptait bel et bien profiter de cette situation pour en tirer tous les bénéfices.

Lorsqu’il arriva, il passa lentement l’ouverture et découvrît celle qui les avait convoqués. D’une inclinaison assortie d’un signe de poing dans la paume pour symbole de paix, il lui transmit ses hommages.

« Lieutenante Chôkoku Tomoe, je vous salue et vous remercie pour votre invitation. Tout comme vous, j’ai à cœur de clarifier certaines choses. Combien de personnes sont-elles conviées à cet entretien ? »

Il poursuivit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170

En quête commune [Kansei & Shinpachi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Palais Impérial
Sauter vers: