Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Arc n°1] Une rare fois

Raonaka Ao
Raonaka Ao

[Arc n°1] Une rare fois Empty
Ven 25 Aoû 2017 - 23:28
La route avait été longue. Mais dès lors qu’il avait assommé le médecin d’un coup de coude bien placé, le silence avait rendu les choses plus faciles pour Ao. S’il n’avait jamais réussi à s’habituer à des trajets volumineux, sa robustesse et son physique faisaient de l’ennui son seul ennemi lors de ces derniers. Mais malheureusement pour lui, il avait fait sa traversée avec une difficulté inhabituelle : celle d’être blessé.

Tout d’abord, l’entaille laissée par l’un des Iwajins – d’une dizaine de centimètres – était difficilement oubliable. D’autant plus qu’à cause d’elle, son bras fatigué avait été soutenu par l’autre, rendant le chemin moins aisé à aborder. Mais il y avait autre chose. Pour des raisons inconnues sauf pour lui, Raonaka Ao était blessé, fatigué et ce sans un lien direct avec l’attaque au sabre.

Ce fut donc sans douceur qu’il enfonça la porte de la cabane, une fois arrivé à Hi no Kuni. Il jeta le médecin, encore inconscient, au sol, et se laissa ensuite tomber sur une des nombreuses chaises. Après avoir soupiré un bon coup, il reprit son sérieux habituel, malgré quelques expirations appuyées.

« Mission accomplie. Y a intérêt qu’il me requinque celui-là… »

Alderan sortit de la pénombre qu’il y avait du fond de la pièce. Lui qui semblait d’habitude si fermé, affichait pour une rare fois un rictus.

« Tu sais bien qu’il doit d’abord s’occuper…
Ouais ouais, mais vu tout ce que j’ai à faire à Mizu no Kuni. Justement, le Metaru ?
C’est bon. Tout sera prêt. Nous partirons une fois que ce cher médecin aura fait son devoir. »

Les choses s’étaient donc bien goupillées, pensa le Conseiller du Daimyô de l’Eau. Une très bonne nouvelle pour l’un des plus impliqués du groupe.

« Et Daiki ?
Aucune idée, il m’a soutenu durant mon affrontement avec les Iwajins. Ils étaient pas nombreux, mais j’ai dû utiliser mes pouvoirs.
Je vois, s’il n’y a que lui… L’important est que tu puisses t’en servir pour…
Je sais, je sais. Et t'inquiètes pas pour ton Daiki, c'est un grand gaillard. Allez, grouillez-vous plutôt là, j’vais pas attendre de perdre mon bras. »

Plus vite le médecin se serait occupé de l’objectif principal du groupe, plus vite il pourrait soigner Ao. Comme il l’avait rappelé, il avait beaucoup à faire. Entre autre, il devrait bientôt alerter des dangers qui planaient sur le Seigneur Naragasa.
Revenir en haut Aller en bas

[Arc n°1] Une rare fois

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: