Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

♫ Mère Tigre blanc, raconte moi une histoire ♫ [Yasei Reikan]

Kappa Tengoku
Kappa TengokuEn ligne

♫ Mère Tigre blanc, raconte moi une histoire ♫ [Yasei Reikan] Empty
Lun 29 Juin 2020 - 22:33

Cela ne faisait que peu de temps que Tengoku connaissait le nom du clan Yasei. Un clan dont les membres qui en étaient issus étaient capables de se métamorphoser en animal. Cette description n’était pas sans lui rappeler son propre pouvoir dont il ignorait l’origine. Ayant été abandonné au beau milieu d’un champ de Kaminari il ne connaissait pas ses parents et n’avait jamais voulus les connaître. Mais ça, c’était avant de découvrir qu’il était capable de se transformer en un Panda Géant. Il l’avait découvert, il y avait encore peu d’années de cela, lors de son adolescence alors que son père était coincé sous un arbre. Il se souvenait bien de ce moment, cette émotion qu’il avait ressentie et qu’il avait depuis appris à simuler pour pouvoir se transformer à sa guise. Enfin, ça c’était avant. Car depuis il était capable de se transformer d’une façon aussi naturelle que de marcher. Il pouvait, s’il voulait, simplement métamorphoser une infime partie de son corps en celle de cet animal.

Souvent, depuis ce jour, il s’était demandé s’il était le seul avec une telle capacité et d’où elle pouvait bien lui provenir. Mais n’étant naturellement pas quelqu’un d’attaché aux origines d’une personne les multiples questions s’étaient vites estompées jusqu’à quasiment disparaître de son esprit. Jusqu’au jour où il rencontra Metaru Mairu qui lui parla de ce clan. Il n’avait trouvait aucune information concernant ce dernier à la bibliothèque mais il ne connaissait pas le nom « Yasei » avant cette rencontre et il était plus facile de trouver lorsque l’on savait où cherchait. La suite fut bien plus simple. Il continua ses recherches à la bibliothèque de Kumo notamment au niveau des archives du célèbre journal international : le Kunaï Émoussé. Enfin, à la recherche d’un seul mot clef dans toute la paperasse, il tomba sur ce qu’il souhaitait : Yasei Zoku. L’article parlait d’une attaque du Dieu de l’Eau sur Kiri et d’autres détails mais tout ce qui intéressait Tengoku était le nom de clan qu’il recherchait. Kiri abritait au moins un membre de ce fameux clan, peut-être y en auraient-ils d’autres ?

Par chance, Tengoku avait été sélectionné pour un examen Chûnin se déroulant justement à Kiri. Il se demandait s’il serait capable de trouver plus d’éléments de réponses en étant à un endroit abritant au moins un Yasei. Peut-être qu’il aurait même la chance de rencontrer ce Zoku. Il déchanta vite en apprenant qu’il n’avait pas le droit de quitter ce qu’ils appelaient le Complexe Shinobi. Une sorte de centre d’apprentissage ninjas à l’instar de l’académie de Kumo. Au final, en tendant l’oreille, il apprit qu’une bibliothèque était présente dans les murs de cette enceinte. Certes elle ne serait pas aussi imposante que celle de Kumo mais peut-être qu’il y aurait des indices concernant ce clan. Profitant d’un moment de répit laissait par les organisateurs Tengoku se rendit dans cette modeste bibliothèque plutôt académicienne. Il y alla le plus discrètement possible se demandant s’il avait vraiment le droit de se déplacer à sa guise dans l’enceinte du bâtiment. Par sécurité, il avait rangé son bandeau frontal dans une poche évitant ainsi de se faire reconnaître comme Kumojin au premier coup d’œil.

Il soupira en entrant dans la salle car au vu de sa taille il se disait qu’il aurait beaucoup de chance de trouver une quelconque information. Mais il n’était pas pour autant malheureux car le Genin adorait lire et s’instruire. Et même s’il n’avait pas pu appréhender ne serait-ce que le millième des ouvrages de la grand bibliothèque de Kumo il était très heureux de pouvoir découvrir les livres d’une autre culture.

Alors qu’il farfouillait dans les ouvrages tel un enfant ouvrant ses cadeaux il n’entendit pas arriver la jeune femme qui se trouvait maintenant proche de lui. Il faillit sursauter au vue de son apparition surprise dans son champ de vision latéral, elle n’avait fait aucun bruit. Etait-ce la bibliothécaire ? Tengoku ne pouvait faire comme si elle n’était pas là maintenant qu’elle l’avait sans doute vu. Alors il posa délicatement le livre qu’il avait dans les mains et s’adressa à elle sans vraiment faire attention à si elle s’intéressait vraiment à sa présence ou si elle était là, elle aussi, pour de simples recherches.

« Euh... Excusez-moi, madame ? » Commença-t-il pour attirer son attention s’il ne l’avait pas déjà.

« Vous pouvez peut-être m’aider ? Je cherche des informations sur un clan, le clan Yasei, y a-t-il un quelconque ouvrage à leur sujet en ces murs ? »

La femme ne semblait pas beaucoup plus âgée que le Genin mais il ne connaissait pas son rang et avait pour habitude d’être respectueux avec les inconnus. D’autant plus en ces circonstances, un étranger qui se baladait peut-être là où il n’avait pas le droit d’être.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Yasei Reikan
Yasei Reikan

♫ Mère Tigre blanc, raconte moi une histoire ♫ [Yasei Reikan] Empty
Mer 1 Juil 2020 - 19:01
Sur les monts et mers du globe qu'elle avait arpenté lors de ses pérégrinations, la Tigresse blanche s'était déjà sentie seule et loin des siens. Mais plus les ans s'étaient écoulés, plus sa volonté de fer de les retrouver et d'unifier le clan Yasei avait crû, muselant de force toutes ses envies de vivre une existence tenue à l'écart du labeur et des difficultés. Si beaucoup abandonnaient rien qu'à la vue de l'ampleur de cette tâche monstre qu'étaient les retrouvailles des changeurs de peau, Yasei Reikan avait vu le jour pour cette seule et unique raison dans les bras de ses géniteurs. Déjà haute comme trois pommes, ses confrères prirent la folle décision de délaisser sur ses si petites épaules le poids écrasant de leurs désirs pour l'avenir de leur famille, condamnant la Fille du Lion de l'Atlas à une vie gonflée d'efforts inhumains et de combats périlleux. Celle qui n'existait que pour rassembler ses pairs était devenue une machine à espoirs, véritable incarnation d'un sillage étincelant de lumière à travers les ténèbres de ce monde.

Pour les seules gloire et protection de tous les enfants des Bêtes.

Près d'une mer de grains, Reikan avait embrassé dans le sang son rêve d'extirper ses frères et ses sœurs des angoisses du Désert afin de les diriger au cœur de la Brume. Sa lutte pour mener à bien cette quête de réunification avait porté ses premiers fruits, depuis sa traversée du Pays du Vent. Et l'un d'eux dormait actuellement dans les entrailles de la bibliothèque du Complexe Shinobi, auprès de laquelle la féline aux instincts retenus s'était rendue pour s'imprégner des informations détenues par la Cité Brumeuse au sujet des contrées du Feu. Après avoir avalé les lignes essentielles de son ouvrage, elle était retournée devant l'étagère débordante de bouquins pour le remettre à sa légitime place, loin de se douter de la nature de celui se tenant à côté d'elle. Ses fins doigts avaient à peine eu le temps de reposer l'outil de lecture auprès de ses compagnons que déjà, la voix inconnue d'un homme l'extirpait de ses songes.

Le tonnerre gronda, derrière les vitres de l'édifice habitué aux courantes giboulées de l'Archipel.

Vêtue de sa veste à capuche ruisselante, l'Héroïne de l'Eau garda la tête tournée vers cet étranger. Un maigre instant, la Yasei à la peau satinée et aux joues jonchées d'éphélides se laissa le temps d'affronter l'ironie de la question qui venait de lui être soumise. En constatant le sérieux de son vis-à-vis, elle ne put s'empêcher de laisser un sourire espiègle se dessiner sur ses lèvres charnues. Si Kiri tout entière savait qui était Yasei Reikan, le roux qui errait dans cette rangée n'avait même pas reconnu les traits de la métamorphe du Tigre blanc, acte témoin de sa lointaine venue par-delà les vagues. Il souhaitait obtenir des renseignements à travers un ouvrage sur le clan des changeurs de peau. Mais devant lui se tenait bien plus qu'un livre bourré d'encre et privé de toute émotion à leur sujet.

Elle se tourna vers lui, laissant cliqueter l'armée de parures qui parasitait sa crinière de jais.

« Navrée, mais les ouvrages sur les métamorphes et leur Histoire sont actuellement en cours de rédaction ici, à Kiri. Il faut dire que leur âpre passé et les héritages qu'ils ont laissés à travers le monde nécessitent une étude avide de minutie. Mais si vous le souhaitez toujours, je serai ravie de vous aider en livrant à l'oral ces informations qui n'ont pas encore été couchées à l'écrit. Mon nom est Yasei Reikan, cheffe du clan des métamorphes. »

Son harmonieux minois se pencha légèrement sur le côté, dans l'attente de découvrir l'identité de sa compagnie. Malgré l'exotisme de son enveloppe charnelle qui faisait d'elle une beauté d'ailleurs et l'importance de ses invisibles titres, Reikan conservait son audacieuse simplicité et ne cessait de se voir comme l'égale de tous. Même à l'égard d'un individu dont elle ne connaissait pas même le nom.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kappa Tengoku
Kappa TengokuEn ligne

♫ Mère Tigre blanc, raconte moi une histoire ♫ [Yasei Reikan] Empty
Mer 1 Juil 2020 - 21:47

Alors que le Genin n’avait que très peu d’espoir de trouver la moindre information il resta bouche bée quelques instants face aux mots qu’avait prononcé la jeune femme.

Maintenant face à face, Tengoku pu observer plus attentivement son interlocutrice. Sa beauté était indéniable et n’avait d’égale que sa prestance malgré un aspect élancé. Le tout orné de tissus et bijoux que le Genin n’avait jamais vu. Il était maintenant clair qu’il s’était trompé en la confondant avec une bibliothécaire.

Un léger sourire, peut-être moqueur, se dessina sur le visage tacheté de la jeune femme. Tengoku avait l’impression que ses yeux d’un bleu intense étaient en train de l’analyser. Si d’un coup d’œil elle verrait peut-être qu’il n’était pas du coin le rouquin hésitait également quant aux origines de la brune aux cheveux longs. Il trouvait que cette dernière avait la peau bien colorée pour être une enfant d’un pays qui ne voyait le soleil que très rarement. Comme pour faire écho à ses pensées le tonnerre gronda à l’extérieur des murs de l’enceinte. L’ambiance était lugubre, étaient-ils seuls dans la pièce ? Sans savoir pourquoi son instinct lui disait que la femme qu’il avait en face de lui pour l’éventrer en quelques instants si l’envie lui prenait. Heureusement pour lui la charmante supposée Kirijin s’adressa d’une façon très courtoise qui le soulagea.

Et c’est là que la révélation eue lieu. C’était cela qu’on appelait le destin parfois ? Jamais il n’aurait pu penser tomber par hasard dans une modeste bibliothèque académique sur la cheffe du clan dont il pensait provenir. Calmement, elle lui faisait une grande révélation qui était sans doute pour elle qu’une présentation banale de sa personne. Il comprit, au comportement de son interlocutrice, qu’elle attendait que le Genin décline également son identité. Il n’avait plus aucune envie de cacher sa provenance de Kumo et il avait tellement de questions qu’il ne savait pas par où commencer. Il était venu chercher un livre contenant quelques informations mais venait de tomber sur la personne qui hypothétiquement avait le plus de connaissances sur le sujet dans tout le Yuukan.

« Je… Je ne sais pas par où commencer… » Balbutia-t-il timidement pour commencer mais il se reprit assez vite pour essayer d’honorer la présence d’une cheffe de clan face à lui.

« Je me nomme Kappa Tengoku. Je viens du pays de la foudre et ma présence en ces lieux s’explique par ma sélection à l’examen international de la brume… » Ce qui ne justifiait pas sa présence dans cette salle mais il espérait que ce détail ne serait pas relevé.

« Je suis enchanté de vous rencontrer, Yasei Reikan-sama. » Continua-t-il tout en faisant un léger mouvement de buste en guise de révérence.

« Si je suis à la recherche d’information sur votre clan c’est parce que je pense en être issu. J’ai été abandonné dans un champ à Kaminari puis adopté par ses propriétaires. Je n’ai jamais su qui étaient mes parents mais ce n’est pas vraiment ce qui m’importe. Depuis mon adolescence j’ai ce pouvoir de me métamorphoser et jusqu’à il y a peu je pensais être le seul à avoir de telles capacités. J’ai alors appris l’existence du clan Yasei comme étant un clan dont les membres pouvaient se transformer en divers animaux. »

Si le Genin avait été très surpris de tomber face à la meilleure représentante possible du clan dont il cherchait des informations cette dernière ne pourrait rester de marbre face à sa révélation. Elle ne s’attendait surement pas à tomber sur un possible congénère étranger dans les murs de cette enceinte. Tengoku avait tellement de questions. Qu’était l’histoire du clan ? Comment avait-il pu atterrir à Kaminari ? Combien y avait-il de représentants ? Tant de questions qu’il s’efforça de garder pour lui afin de laisser un peu de répit à son aînée face à ce qu’il lui avait déjà dit. Alors, afin de globaliser son flux d’interrogation, il se contenta d’ajouter :

« J’aimerais beaucoup que vous me parliez du clan Yasei, Reikan-sama. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673

♫ Mère Tigre blanc, raconte moi une histoire ♫ [Yasei Reikan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Examen international de la Brume :: Autour du Complexe Shinobi
Sauter vers: