Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Une longue route à partager [OKIKO]

Yuki N. Hana
Yuki N. Hana

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Mer 1 Juil 2020 - 23:08
Une longue route à partager [OKIKO] 200701112113321037

Hana n’était dans la cité militaire du pays de l’eau que depuis plusieurs jours, et elle avait l’impression d’avoir vécu dix vies. La jeune samouraï n’arrêtait pas, ses journées étaient des plus chargées et elle avait réussi entre temps à décrocher le précieux sésame de l’Académie Ninja de Kiri. Ses talents de bretteuse lui avaient facilité la tâches par rapport aux jeunes pousses qui composaient justement les rangs de l’école.
La Yuki Nagamasa avait eu la bonne surprise de recevoir un parchemin tôt ce matin où on l’a félicitait pour son accession au grade de Genin et que sa vie de Kunoichi ne faisait que commencer. La brunette n’aimait pas ce terme de « kunoichi », elle était de par sa nature et son éducation une samouraï et elle souhaitait que l’on l’appelle ainsi. Néanmoins, le rouleau ne contenait pas que des félicitations, elle était informée qu’elle avait été choisie spécialement par un Chuunin de la cité qui souhaitait l’avoir sous ses ordres. Le gradé répondait du nom de Yamazaki Okiko.

La petite sabreuse n’avait pas eu plus d’informations sur l’individu, on lui avait noté un horaire ainsi qu’un lieu. Hana n’avait plus qu’une chose à faire, se préparer. Par habitude, la jeune femme qui sortait tout juste de l’adolescence avait rangé correctement son lieu de vie des plus minimes, elle avait enfilé son Kimono noir où était brodé sur le dos le symbole de son clan, celui des Nagamasa. Son katana lui était fixement bien attaché à sa ceinture, les sandales à ses pieds, la petite samouraï pouvait se mettre en marche. Elle profiterait de son avance pour visiter un peu plus la cité militaire et connaître davantage les coins et recoins de Kirigakure no Satô.
Le temps était clément et agréable, elle ne savait pas réellement pourquoi elle aimait autant cette atmosphère si particulière et si différente de celle du pays du Fer. Peut-être que cela était dû au sang Yuki qui coulait dans ses propres veines ? Certainement, d’une certaine manière elle était chez elle ici même si elle était une parfaite étrangère après tout.

Ses petits pas silencieux l’avaient conduite au point de rendez-vous, à savoir les terrains d’entraînement que étaient mis à disposition pour les shinobis de la Brume. C’était la première fois qu’elle s’y rendait, avec une certaine allure et noblesse, la samouraï aux boucles brunes se tenait droite, les mains derrière le dos. Il ne lui restait plus qu’à patienter. Pendant cette attente, elle ne bougeait pas d’un iota, même le vent ne la faisait pas vaciller dans un sens ou un autre, seuls ses mèches étaient en mouvement. Si elle en avait le talent, Hana aurait contrôlé ces dernières pour qu’elles restent elles aussi stoïques.
Puis un jeune homme arrivait, il n’était pas bien grand et avait des cheveux d’une double couleur, la Yuki Nagamasa n’avait jamais vu rien de tel, puis elle remarquait le stigmate sur la partie gauche du visage de l’individu. Il devait s’agir du Chuunin qui avait convoqué la jeune fille.

« Enchanté, Yamazaki Okiko-sensei ! Je suis la Genin Yuki Nagamasa Hana. » Lançait-elle toute en faisant une courbette à son interlocuteur en signe de respect pour ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9972-yuki-nagamasa-hana-en-cours#84492 https://www.ascentofshinobi.com/t9987-yuki-nagamasa-hana-carnet#84653 https://www.ascentofshinobi.com/u1299
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Jeu 2 Juil 2020 - 12:28
Cela ne faisait que peu de temps qu'Okiko était revenu sur Kiri et avait repris du service, mais il était fin prêt à se donner corps et âme pour le village. Ainsi, on lui avait demandé de prendre en charge une équipe de Genin puisqu'il avait le grade de Chunin. Les hautes instances pensaient que ses capacités pouvaient servir aux jeunes recrues, notamment sa capacité à maîtriser toutes les affinités. Okiko ne savait pas s'il pouvait être un bon professeur comme la Yasei qu'il avait eu lui-même en sensei lors de son arrivée.

Le parchemin envoyé précisait un endroit et une heure précise afin d'une première rencontre. Okiko n'avait pas cherché à savoir grand chose sur sa future élève si ce n'était son identité : Yuki Nagamasa Hana. Deux clans, deux clans très différents. L'un provenait du Pays de la Pluie, l'autre provenait du pays du Fer. Okiko ne savait que peu de choses sur ce dernier si ce n'était leur côté Samourai.

Enfin, le Brûlé arrivait à l'heure sur les lieux, la ponctualité étant quelque chose qu'il appréciait, il fut ravis de voir que son élève était déjà présent. Alors qu'il arrivait, la jeune femme se présenta à lui directement.

— Deux noms, deux clans distincts. Parle moi de toi. D'où tu viens, tes capacités... Tout ce qui pourrait être intéressant pour moi.

Le Yamazaki n'était pas avare de bavardages futiles, mais il trouvait nécessaire d'en apprendre plus sur celle qu'il allait devoir prendre sous son aile.

— Mais avant, je vais me présenter. Je suis Yamazaki Okiko, chûnin de Kiri. Je viens du Pays du Bois, plus précisément d'Hikari mais je suis né ici, sur les terres de l'Eau. Pour le moment, elle n'avait pas besoin d'en savoir plus sur lui. Il lui parlerait de ses capacités en temps voulu.

_________________
Une longue route à partager [OKIKO] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Yuki N. Hana
Yuki N. Hana

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Ven 3 Juil 2020 - 0:37
Une longue route à partager [OKIKO] 200701112113321037

La petite samouraï venait de se présenter auprès du jeune homme, ce dernier lui rendait la pareille. Néanmoins, il ne s’était pas contenté d’un simple « enchanté suivi de son nom et prénom », loin de là. Le Chuunin avait posé plusieurs interrogations à la jeune femme sortie de l’adolescence, il souhaitait obtenir plusieurs informations concernant cette dernière. Le Yamazaki voulait connaître l’histoire de la Yuki, mais également ses capacités, d’une certaine manière il semblait désirer savoir à qui il avait affaire.
Des petites taches rosâtres commençaient à apparaître sur les joues d’Hana, elle n’avait pas imaginé se dévoiler aussi rapidement. Heureusement, Okiko avait commencé sinon la brunette aurait eu du mal à se lancer si elle avait été la première.

« J’ai vu le jour ici il y a dix-sept années, mais j’ai été … mon père s’est enfuie avec moi juste après ma naissance pour rejoindre sa terre natale, Tetsu no Kuni. Il se nommait Nagamasa Izuru et pendant toute mon existence, j’ai voué mon corps, mon esprit ainsi que mon âme à l’art du Iaido traditionnel. » La gamine observait son interlocuteur.

La Yuki Nagamasa n’avait pas eu le courage de dire de vive voix le mot « enlèvement » puisqu’elle avait dû mal à imaginer son paternel accomplir un tel geste. Elle ne savait rien de sa mère, elle ne savait rien de ses origines mizujine. Si le samouraï âgé n’avait pas rencontré la mort à travers la maladie, la bretteuse serait toujours dans l’ignorance la plus totale. Même sur son lit de mort le dénommé Izuru n’avait pas révélé ses réelles motivations pour avoir arraché une fille à sa mère.

« Je suis une Nagamasa en atteste le symbole brodé sur mon dos, mais je suis également une Yuki. Une Yuki qui ne sait rien de son clan, de sa … » Elle marquait un temps d’arrêt. « Ne sait rien de sa propre mère. » Elle baissait la tête, ses yeux affichaient une certaine tristesse. « Je ne sais pas grand-chose sur moi Yamazaki Okiko-senseï. » Lâchait-elle pour finir.

Le son de la voix de la samouraï montrait un certain dépit en plus d’une tristesse manifeste. La gamine montrait sa vulnérabilité à ce jeune homme qu’elle ne connaissait pas. Ceux qui l’avaient formé à la voie du sabre seraient fortement contrariés en voyant le comportement de leur élève, tout habitant du pays du Fer devait montrer sa force et non ses faiblesses. Hana se ressaisissait et prenait une nouvelle fois la parole.

« Pourquoi m’avoir fait demander, et surtout pourquoi m’avoir choisi pour intégrer dans votre équipe ? » Lui demandait-elle à son tour.

La petite aux grandes billes azurs avait besoin de savoir la raison qui avait poussé le Chuunin à la choisir elle et non une autre personne, certainement plus méritante que la Genin nouvellement arrivée dans la cité militaire du pays de l’Eau.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9972-yuki-nagamasa-hana-en-cours#84492 https://www.ascentofshinobi.com/t9987-yuki-nagamasa-hana-carnet#84653 https://www.ascentofshinobi.com/u1299
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Ven 3 Juil 2020 - 11:09
Okiko s'était présenté assez rapidement tant il y avait peu de choses à savoir à son suis jet, ancien Gardien d'Hikari et désormais Chûnin du village de la Brume. Il regarda attentivement de ses yeux vairons sa future élève afin de l'écouter et savoir ce qu'elle pouvait raconter sur sa vie. Ce fut assez simple.. mais triste, il fallait l'avouer. Okiko ne s'attendait pas à une telle vie d'une gamine aussi souriante, pourtant. Elle n'avait pas donc connu sa mère Yuki, et avait vécu avec son père Nagamasa sur le Pays du Fer.

Elle avoua donc ne pas savoir grand chose sur elle, sur son clan et sur la patrie de sa mère. Le Yamazaki était exactement pareil... Il ne connaissait pas grand chose de sa famille entière, quand bien même il avait pu en savoir bien plus sur sa dernière mission en compagnie de la Jônin, Gozan Arukisa.

— D'accord. Nous pourrons faire le point sur tout ça, je tenterai de t'aider du mieux que je peux.

Le Yamazaki n'était pas dupe, si Hana était venue jusqu'à Kirigakure no Sato, c'était bel et bien pour en apprendre plus sur elle et son clan et non pas pour représenter le village en tant que Kunoici. Enfin, elle demanda pourquoi l'avait-il choisi.

— De ce que j'ai pu voir, tu semblais la plus intéressante en terme de capacités. Je ne veux pas de boulet pour tout t'avouer et je pense que je peux t'aider à maîtriser au mieux tes capacités. Et en parlant de capacités. Tu arrives à maîtriser ton chakra ? Tu possèdes quelle affinité ? Lui demanda-t-il alors.

_________________
Une longue route à partager [OKIKO] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Yuki N. Hana
Yuki N. Hana

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Sam 4 Juil 2020 - 22:42
Une longue route à partager [OKIKO] 200701112113321037

La petite bretteuse s’était présentée comme lui avait demandé le jeune homme qui lui faisait face. Elle lui avait posé une question à son tour, car elle avait été surprise d’être choisie aussi rapidement pour intégrer une équipe alors que cela ne faisait que quelques jours que la gamine était dans l’enceinte de la cité de la Brume.
Le Yamazaki prit donc la parole et expliquait les raisons de ce choix ou plutôt de son choix. Il ne voulait pas de « boulets » comme élève si on reprenait ses propres mots, cela signifiait-il que la samouraï n’était pas un poids mort ? Une enclume que l’on pouvait se trainer derrière soit tel un fardeau ? Elle avait légèrement rougi, car elle pensait que ses capacités au sabre avait été reconnues. Le Chuunin avait renchéri par une nouvelle interrogation, il voulait savoir si elle était capable de maîtriser son chakra tout en demandant qu’elles étaient ses affinités.

La Yuki Nagamasa avait eu un petit rictus en entendant la question de son supérieur. Il était évident que la jeune femme qui sortait de l’adolescence savait se servir de son chakra, elle était même capable de l’employer à travers son propre sabre comme tous ses homologues de Tetsu no Kuni. Pour ce qui était de l’affinité, malheureusement la Genin n’en maîtrisait qu’une à l’instar de nombreux shinobis qui en avait plusieurs dans leur besace. Hana était loin de s’imaginer que le jeune homme en face d’elle en possédait quatre sur les cinq disponibles dans le Yukan.

« Je suis une samouraï Yamazaki Okiko-senseï, chaque samouraï est capable d’utiliser son chakra et de le déployer dans son arme. C’est de cette manière que l’on peut différencier un bretteur classique d’un samouraï. » Disait-elle dans un premier temps.

Peut-être que le gardien élémentaire ne connaissait pas le fonctionnement des capacités des samouraï ? On pense souvent que ces derniers sont d’incroyables sabreurs, mais leur force supplémentaire et d’utiliser en plus des capacités à manier les armes tranchantes, le chakra dit « neutre » afin de renforcer leur panel de techniques à travers des actions offensives comme défensives. La Yuki Nagamasa reprenait la parole pour répondre à la deuxième interrogation de son interlocuteur.

« Je ne maîtrise qu’une seule affinité, et cette dernière est le Suiton. » Terminait-elle par dire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9972-yuki-nagamasa-hana-en-cours#84492 https://www.ascentofshinobi.com/t9987-yuki-nagamasa-hana-carnet#84653 https://www.ascentofshinobi.com/u1299
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Mar 7 Juil 2020 - 5:49
Le shinobi de la Brume s'intéressait réellement à la jeune Yuki Hana, il voulait ainsi savoir ses capacités et ce qu'elle pouvait faire jusqu'à présent. Okiko allait évidemment tenter de faire progresser au maximum son élève, il se mettait déjà à réfléchir à ce qu'il pouvait faire pour elle alors qu'elle répondait à ses interrogations. Rapidement, elle lui fit un tour de ces capacités et de ce que pouvait faire un Samourai. Le Yamazaki savait peu de choses sur ce genre de capacités, il ne s'était jamais battu avec une arme et s'était contenté de son Ninjutsu la plupart du temps, parfois bien accouplé au Taijutsu.

Pour finir, elle disait ne maîtriser que le Suiton. Mais, Okiko avait été comme elle à son départ, il ne disposait qu'une affinité mais son chakra avait alors été altéré à tout jamais et il possédait maintenant toutes les affinités primaires. Le shinobi hocha doucement la tête.

— D'accord, je maîtrise le Suiton. C'est une affinité intéressante autant pour attaquer, que se défendre ou même entraver. Maîtriser le corps-à-corps est bien, mais il faudra être tout aussi polyvalente le jour où tu devras combattre à distance.

Okiko lui offrit un très maigre sourire. Il s'écarta tout doucement de la Genin en reculant, posant son regard vairons sur la jeune Hana.

— Maintenant... Attaque-moi. Ton objectif est de m'atteindre et réussir à me porter un coup, tout les coups te sons permis.

De cette manière, Okiko allait pouvoir clairement voir ce dont elle était capable.

_________________
Une longue route à partager [OKIKO] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Yuki N. Hana
Yuki N. Hana

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Mar 14 Juil 2020 - 21:10
Une longue route à partager [OKIKO] 200701112113321037

La petite samouraï se tenait face à son interlocuteur vêtue de son kimono noir. Elle écoutait attentivement ce dernier. Le jeune homme maîtrisait lui aussi l’affinité Suiton, il démontrait à la Genin les vertus de cet art qui pouvait être offensif comme défensif.
Pour le moment, la Yuki Nagamasa n’était pas une experte dans l’art de manier l’eau, elle se servait notamment de ce dernier comme d’une aide dans ses talents de sensorialité. Celle qui fut arrachée à sa mère dès sa naissance était une partisane de l’art de la discrétion et le Suiton offrait de merveilleuse combinaison avec sa maîtrise du sabre.

Okiko faisait une remarque à son élève, lui expliquant qu’il était important que ce dernière ne mette pas tous ses attraits sur le combat au corps-à-corps, qu’elle devait aussi se focaliser sur le combat à distance. L’art des samouraïs permettait justement d’user de son chakra en combinaison avec le katana du bretteur pour pouvoir lancer des assauts à distance. Mais la petite brunette n’était pas réellement friande de se procéder, elle préférait entendre le bruit des sabres s’entrechoquer. Une mélodie bien particulière, mais si douce au oreille de la tetsujine.
Les yeux mauves de la Yuki s’agrandirent quand le Chuunin annonçait qu’il attendait qu’Hana l’attaque. La jeune femme sortant tout juste de l’adolescence avait le droit d’user de tous les coups pour atteindre son objectif.

« Soit, je m’exécuterai Yamazaki Okiko-senseï ! » Disait-elle d’un ton solennelle.

Dès que les paroles furent prononcées, la gamine se tenait en position, les jambes de cette dernière adoptait l’attitude classique d’un samouraï entrant en action. La main droit d’Hana attrapait le manche de son sabre, elle était prête à dégainer et c’était ce qu’elle faisait.
La Genin montrait un visage plus neutre avec une légère accentuation d’autorité. Bien qu’elle était consciente du séisme qui la séparait de son maître, elle n’allait pas se dégonfler et était prête à relever son défi.

Plusieurs mètres séparaient les deux individus. La Yuki Nagamasa commençait à courir et dès qu’elle arrivait à la hauteur du balafré elle donnait un coup de sabre au niveau de son estomac. Une attaque basique en soi pour un bretteur, mais elle pouvait être redoutable sur un individu lambda.
Hana n’avait pas pris la peine de laisser son arme dans son fourreau, elle savait que le Chuunin était plein de ressources, un peu de dangerosité ne faisait de mal à personne.
ACTION(S):
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9972-yuki-nagamasa-hana-en-cours#84492 https://www.ascentofshinobi.com/t9987-yuki-nagamasa-hana-carnet#84653 https://www.ascentofshinobi.com/u1299
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 8:04
A dire vrai, le Brûlé maîtrisait toutes les affinités primaires, et savait combattre autant au corps-à-corps que à distance, cela en faisait un professeur dès plus utile. Il était prêt à se donner corps et âme afin de former les jeunes pousses du village caché de la Brume, il voyait, à vue d'oeil, le potentiel de la Yuki Nagamasa, elle pouvait devenir forte si elle était bien encadrée.

Afin de voir ce qu'il désirait, le Yamazaki donna un exercice dès plus simple à la jeune Genin. Elle devait l'attaquer par tout les moyens à sa disposition afin de lui porter un unique coup au visage. Le shinobi de la Brume regarda la Yuki, restant sur ses gardes pour un quelconque coup qu'elle pouvait tenter de lui asséner. Elle courut vers lui sans charge quelconque, mais il voyait en elle, une vitesse certaine.

Evidemment, il n'eut pas besoin d'user de grand chose pour esquiver sans bouger l'attaque frontale de la Samourai.

— Pas assez rapide.

Disait-il alors qu'il monta son poing pour asséner un coup de poing à la kunoichi, continuant rapidement sur un coup de pied latéral en visant ses côtes.

Okiko voulait également voir les défenses de son élève.

Spoiler:
 

_________________
Une longue route à partager [OKIKO] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Yuki N. Hana
Yuki N. Hana

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 23:14
Une longue route à partager [OKIKO] 200701112113321037

Hana venait de lancer les hostilités en frappant la première. Néanmoins, son coup n’avait pas eu les répercutions qu’elle désirait puisque le Chuunin avait esquivé l’attaque au sabre de la gamine aux mèches brunes. Un coup dans le vide d’une certaine manière.

Avec cette action, la Yuki Nagamasa se retrouvait dos au balafré et ce dernier ne se prierait pas pour attaquer de suite la petite samouraï. Le jeune homme venait d’assener deux coups à la gamine qui n’avait clairement pas eu le temps de se protéger ou bien d’éviter la fourberie de son futur senseï. L’homme aux couleurs de cheveux blancs et rouges se trouvait dans la position idéale pour frapper rapidement quelqu’un sans que ce dernier n’ait le temps d’agir.

« Aaah ! » Lançait Hana lorsque les poings du Yamazaki entrait en contact avec son frêle corps.

La jeune femme sortant tout juste de l’adolescence n’avait pas pu se retenir, cela avait été d’une spontanéité totale. Mais, Hana ne baissait pas les bras malgré cette première offensive concluante à son égard. La native de Tetsu no Kuni en avait vu d’autres, il n’y a rien de plus douloureux qu’un coup de bokken dans les côtes ou encore un coup bien placé avec un sabre rangé dans son fourreau dans un fémur. Le paternel de la Genin ne s’était jamais montré tendre avec cette dernière quand il était question d’apprentissage, d’une certaine manière elle avait subi l’entraînement du fer.

La Yuki Nagamasa s’écartait de son adversaire afin de mettre un peu de distance entre lui et elle. La gamine plantait son katana dans le sol fragile du terrain et ses petits mains fines commençaient à exécuter une série de signes incantatoires et une brume épaisse commençait à apparaître dans le zone de l’affrontement. En l’espace de quelques secondes les yeux n’étaient plus capables de discerner si quelqu’un se trouvait dans cet épais manteau brumeux.
Hana fermait ses paupières cachant par la même occasion ses prunelles mauves, la Genin se concentrait afin de percevoir le chakra du balafré. Elle n’avait plus besoin de ses yeux, ses sens et ses talents de pisteuse lui permettait de voir au-delà de ce brouillard, elle savait où se trouvait Okiko. Une fois repéré, la frêle samouraï attrapait son katana et chargeait son énergie de ce dernier afin d’envoyer à distance un croissant de chakra sur le Yamazaki.

La jeune femme avait opté pour une nouvelle stratégie, elle comptait sur cette brume pour masquer son assaut et par la même occasion toucher son adversaire.
ACTION(S):
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9972-yuki-nagamasa-hana-en-cours#84492 https://www.ascentofshinobi.com/t9987-yuki-nagamasa-hana-carnet#84653 https://www.ascentofshinobi.com/u1299
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 11:20
Le Yamazaki avait porté deux coups sur le corps de la Samourai, les ouvertures étaient bien trop grandes et il avait pu frapper sans soucis certains endroits du corps de la jeune kunoichi. Elle s'en était rendu compte, elle s'était jetée dans la gueule du loup et Okiko n'avait pas hésité une seule seconde. Hana prit alors ses distances, mais le jeune Chunin décida de ne pas agir et foncer. Il voulait voir les capacités de son élève, il fut surpris qu'elle envisage de recouvrir le terrain d'un épais nuage brumeux.

Intéressant, elle devait manier la Sensorialité. En tout cas, ça l'intéressait... Forcément, le Yamazaki avait tenté de se spécialiser dans pas mal de domaines shinobis et cela l'intéressait fortement. Formant quelques mûdras, il se concentra et put ressentir tout ce qui l'entourait. Ainsi, il connaissait la position exacte de son élève et sentit l'attaque arrivé sur lui. Il usa d'une simple esquiva, avant de courir jusqu'à la direction exacte de la Yuki.

Une fois à la portée de la genin, le shinobi de la Brume avait recouvert ses jambes et bras de feu pour enchaîner un enchainement de coups sur cette-dernière. Des coups légèrement plus fort que ceux utilisés précédemment. Elle devait se défendre, elle n'avait pas le choix.

Okiko était probablement bien trop fort contre la genin, alors qu'il n'avait utilisé aucun sorts de haut niveau. Il n'en avait pas besoin, puis le but n'était pas de tuer son élève mais de voir ce qu'elle pouvait faire.

Spoiler:
 

_________________
Une longue route à partager [OKIKO] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Yuki N. Hana
Yuki N. Hana

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Lun 27 Juil 2020 - 14:39
Une longue route à partager [OKIKO] 200701112113321037

La jeune femme sortant tout juste de l’adolescence avait envoyé sa technique de chakra à distance en se servant de son katana comme relai. Malheureusement l’assaut n’avait pas eu l’effet escompté. La jeune bretteuse mettait un terme à son brouillard ne pouvant pas maintenir éternellement ce dernier. Quand la brume commençait à se dissiper, les prunelles mauves de la tetsujine s’agrandirent rapidement. Le Yamazaki avait ses membres supérieurs et inférieurs recouverts de flammes et ce dernier se dirigeait rapidement vers la brunette.

La Genin de Kiri n’avait pas beaucoup d’options qui s’offraient à elle, si le corps de son assaillant n’était pas en feu, elle aurait certainement bloqué l’attaque de ce dernier, mais là ce n’était pas le cas, elle n’avait pas d’autre choix que d’esquiver.
La gamine se tenait prête, profitant pour recouvrir la lame de son arme de son propre chakra afin d’augmenter les propriétés de coupes de cette dernière. Au dernier moment, la Nagamasa esquivait l’assaut de son futur senseï et se retrouvant sur le côté gauche de ce dernier, se tenant prête à frapper.

« Très bien, le tout pour le tout. Tsugi no Mai ! » lançait-elle avec un plein de convictions qui lui était propre.

Hana venait d’abattre son splendide sabre sur la zone gauche de son adversaire. La jeune samouraï visait le flanc gauche, zone qui n’était pas recouvert de flamme et qui était à sa porter suite à son mouvement précédent. Elle espérait toucher le Chuunin à ce moment précis, ce dernier s’était rapproché d’elle, et ses réserves d’énergie commençaient à diminuer fortement, c’était le moment ou jamais d’atteindre son but.

La lame de Sode no Shirayuki recouverte du chakra s’abattait sur le Gardien Élémentaire, si ce dernier ne se protégeait pas, il encourait une sérieuse blessure. La Yuki Nagamasa n’était peut-être pas encore une grande ninja voir combattante tout court, mais elle se montrait d’une certaine efficacité sabre en main.
ACTION(S):
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9972-yuki-nagamasa-hana-en-cours#84492 https://www.ascentofshinobi.com/t9987-yuki-nagamasa-hana-carnet#84653 https://www.ascentofshinobi.com/u1299
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Lun 27 Juil 2020 - 15:56
Le Yamazaki n'y allait pas mollo avec sa jeune élève, mais elle devait s'endurcir car les choses qu'elle verrait par la suite de son avenir pouvait être bien plus pire que ce que montrer le gardien élémentaire à ce moment précis. Bien évidemment, Okiko ne montrait pas toutes ses capacités, le but n'étant pas de tuer la jeune bretteuse. Ses capacités affinitaires étaient hors du commun, mais il pouvait se battre à tout les niveaux concrètement.

Le chûnin fonçait sur son élève pour le dernier assaut selon lui, mais la Samourai avait réussi à lire son jeu en esquivant du parfait mouvement au bon moment l'enchaînement enflammé du shinobi. Mais, ce n'était pas tout. Okiko se retrouvait à proximité d'une offensive possible de son élève, sa lame s'était recouverte de chakra et elle tenta quelque chose.

Quelque chose qu'il réussit à lire. Toutefois pas assez rapidement pour pouvoir effectuer des madras et former une protection assez solide pour parer le coup tranchant d'Hana, c'était bien joué. Okiko eut tout juste le temps de concentrer son chakra dans ses pieds et d'esquiver le coup d'un bond en arrière.

— Hm. Bien joué.

Elle avait presque réussi à le toucher, la rapidité de sa technique avait été impressionnante. Mais, ça n'avait pas été suffisant pour toucher le chunin, cette fois-ci, il décida de charger à nouveau son élève en ayant recouvert son poing de son élément de Foudre. L'avantage d'être un Elementaliste, après tout.

Le shinobi de la Brume fonça sur la Yuki pour lui asséner un puissant crochet du droit recouvert de son affinité de la Foudre.


Spoiler:
 

_________________
Une longue route à partager [OKIKO] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Yuki N. Hana
Yuki N. Hana

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Mar 28 Juil 2020 - 0:36
Une longue route à partager [OKIKO] 200701112113321037

Hana venait de lancer son plus puissant assaut, elle avait réussi à faire preuve de sang-froid abattant sa lame d’acier vibrante de son chakra sur son futur senseï. L’homme esquivait, malheureusement la jeune bretteuse n’avait pas eu la sensation de l’avoir touché même avec le bout de sa lame. Quelle déconvenue totale pour la Genin, elle qui avait mis une certaine rigueur dans ce mouvement.
Le Yamazaki se trouvait au loin de la jeune adolescente. Le chakra parcourait toujours la lame de la petite samouraï, elle se tenait prête pour un éventuel assaut de son futur maître.

Le brûlé montrait l’étendue de ses capacités en faisant appel à une nouvelle affinité. La Yuki se demandait combien il en maîtrisait après le feu et la foudre, en avait-il une troisième ? Il en avait une, mais la tetsujine avait été incapable de déceler cette dernière, car il s’agissait de celle du vent qu’il avait employé avec discrétion lors de l’assaut dans la brume. En parlant d’attaque, le jeune homme avait chargé l’un de ses membres et de l’électricité crépitait sur ce dernier, puis il courait dans la direction de la brunette.
Les prunelles mauves de la sabreuse observait attentivement les mouvements de son ennemi du jour, fort heureusement pour elle, Okiko n’avait pas employé de charge. Dès que le guerrier élémentaire arrivait presque à sa hauteur, la belle esquivait avec rapidité tout en usant d’une souplesse remarquable, mais elle restait au contact de son assaillant.

Hana avait une deuxième chance et certainement la dernière, car ses réserves de chakra était presque à sec. Avec son magnifique katana recouvert de son énergie, elle assénait un coup à son ainé de quelques années.

« Some no Mai, première danse ! » Disait-elle avec une certaine rage de vaincre.

La gamine du pays du Fer était proche du balafré, l’avantage était de son côté, mais l’homme était un valeureux combattant qui avait certainement les moyens d’éviter ce coup d’estoc. Une nouvelle fois, elle avait visé le flanc gauche, son père lui avait appris à toucher cette zone du corps humain, car de nombreux points vitaux se trouvaient dans cette dernière.

Allait-elle réussir le challenge que lui avait demandé Okiko ?
ACTION(S):
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9972-yuki-nagamasa-hana-en-cours#84492 https://www.ascentofshinobi.com/t9987-yuki-nagamasa-hana-carnet#84653 https://www.ascentofshinobi.com/u1299
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Mar 28 Juil 2020 - 1:16
L'entraînement continuait, quoiqu'il arrive car elle n'avait pas encore réussi à le toucher. C'était bel et bien là l'objectif qu'il lui avait fixé mais ce n'était pas cela qu'il souhaitait réellement voir... car, à son niveau, elle ne le toucherait pas. Elle ne le pouvait pas, mais c'était justement le Yamazaki qui allait l'entraîner pour pouvoir toucher son genre d'individu qu'il était.

S'approchant de son élève, le garçon tenta de lui donner un puissant coup de poing accouplé au Raiton. Une puissante technique qui pouvait causer de terrible de dégâts à sa jeune élève si elle n'esquivait pas. Pour autant, l'ancien gardien ne se retenait pas du tout dans ses coups car il savait que la samourai était capable d'esquiver ses coups, d'autant qu'il n'avait utilisé aucune charge.

Et, en effet, la jeune Tetsujin avait esquivé avec brio la technique Raiton de son sensei pour continuer tes rapidement avec une nouvelle attaque de son cru. L'estoc arrivait rapidement, Okiko ne put que bouger rapidement sur place pour esquiver ce coup.

Toutefois, le shinobi de la Brume ne contre-attaqua pas. Il sentait son élève à bout de souffle, elle ne pourrait plus esquiver les coups ravageurs de son sensei.

— Bien joué, Yuki Hana.

Il lui offrit un très maigre sourire alors qu'il présenta son épaule nu, effiloché. Du sang perlait sur une blessure assez infime, il fallait l'avouer.

— Tu as été assez rapide, et tu as passé le test.

Evidemment, s'il l'avait souhaité, la technique n'aurait eu aucun effet sur lui. Okiko aurait pu terrasser sans sourciller la kirijine, mais ce n'était encore une fois pas le but de la manoeuvre. Il se recula légèrement.

— Hm. J'ai pu voir que tu maîtrisais assez bien le Suiton avec ton brouillard, mais...

Rapidement, il forma des mûdras et cracha un puissant jet d'eau sur son élève. Il maintint le signe, l'eau recouvrant le corps de la samourai dans une sphère d'eau.

— C'est ce genre là que tu dois apprendre à maîtriser. Il garda la technique active durant quelques secondes avant de briser la technique. Veux-tu l'apprendre ?

Spoiler:
 

_________________
Une longue route à partager [OKIKO] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Yuki N. Hana
Yuki N. Hana

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Mar 28 Juil 2020 - 1:21
Une longue route à partager [OKIKO] 200701112113321037

Hana venait de lancer un second assaut moins puissant que le précédent. L’homme esquivait, mais la jeune brunette avait pu sentir son katana rentrer en contact avec son adversaire du jour. Elle savait qu’elle venait de réussir à toucher le balafré dans quelle mesure ? Là était la question.
Le Yamazaki avait esquivé de façon rapide le reste du coup qui était encore plus menaçant, certainement la Yuki Nagamasa avait tranché avec le haut de son sabre et non l’intégralité du tranchant de sa lame. Les prunelles mauves observait le corps du jeune homme et la gamine pouvait constater qu’une entaille se trouvait sur son épaule gauche.

Elle avait réussi, la preuve était formelle.

Okiko mettait un terme à l’entraînement, ce qui était une bonne chose, car la jeune adulte sortant à peine de l’adolescence n’en pouvait plus, ses réserves de chakra étaient quasiment vides. D’ailleurs, le sabre de la Genin qui était recouvert de son énergie, voyait cette dernière se volatiliser aussitôt. Hana ne pouvait maintenir ce renforcement davantage. La fatigue était là, peut-être même un peu trop présente puisqu’elle n’avait pas le temps de faire la moindre action que la brulé venait de lancer une attaque. La samouraï n’avait pas eu le temps de dire la moindre parole qu’elle se retrouver piégée dans une bulle.

« Blblblblblb ! » Des bulles jaillissaient de sa bouche.

Le supplice ne durait que quelques secondes avant que le Chuunin mette un terme à la prison aqueuse. Lourdement, la jeune bretteuse atterrissait sur le ventre, elle était trempée de la tête au pied. Ses cheveux bruns étaient collés à son visage, elle fusillait même du regard celui qui serait par la suite son professeur. Le combat était terminé avait-il dit, alors pourquoi avoir enchainé par une technique ? D’une certaine manière, Hana aurait dû rester sur ses gardes encore quelques secondes et ne pas relâcher son intention. Une leçon qu’elle retiendrait.
Le Yamazaki avait fait la démonstration de ce jutsu afin de le proposer en apprentissage à la tetsujine. La gamine était fortement intéressée par cet assaut des plus fourbes même si elle n’avait pas apprécié se retrouver en son sein.

« Avec plaisir Yamazaki Okiko-senseï. Néanmoins, je dois me sécher avant tout. » Lançait-elle.

Nous étions le début du printemps et l’adolescente n’avait clairement pas envie de rester tremper encore longtemps.

Une heure plus tard, Hana est de retour, les vêtements secs.

« Je suis prête ! » Disait-elle avec une certaine détermination.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9972-yuki-nagamasa-hana-en-cours#84492 https://www.ascentofshinobi.com/t9987-yuki-nagamasa-hana-carnet#84653 https://www.ascentofshinobi.com/u1299
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Une longue route à partager [OKIKO] Empty
Mar 28 Juil 2020 - 8:27
Avait-elle compris qu'il avait pris plus de temps à esquiver que d'habitude ? Probablement pas, non. Le coup avait été rapide, mais l'esquive l'avait été encore plus. Il s'était simplement laissé touché pour ne pas que Hana se fasse une fixation sur l'objectif qu'il lui avait donné. Pour elle, elle avait réussi, et pour lui, il avait vu ce qu'il avait eu besoin de voir. Les deux étaient satisfaits, désormais.

Une fois que l'entraînement fusse terminé, le shinobi de la Brume démontra une nouvelle technique qui pouvait être fort intéressante pour la Genin. Surtout à son niveau. Composant les mûdras à une vitesse admirable, Okiko cracha un jet d'eau au pied de sa genin puis, tout en maintenant un mûdra, l'eau entoura son élève en une sphère d'eau l'empêchant de respirer mais l'emprisonnant également. La prison d'eau, Mizu no Keimusho. Une technique à double tranchant, puisqu'elle laissait l'utilisateur bloquer de tout mouvement. Toutefois, utilisé en équipe, cette technique pouvait s'avérer.... importante et cruciale.

Après la démonstration, la Samourai était ravie de pouvoir apprendre une technique de ce niveau là. Mais, tout d'abord, elle voulait pouvoir se sécher avant de débuter entraînement. Il accepta d'un simple hochement de tête.

Okiko attendit un peu moins d'une heure avant le retour de la jeune Yuki, elle était prête.

— Hana, que peux-tu actuellement faire avec le Suiton mis à part créer un brouillard ? Lui demanda-t-il.

Car, il devait savoir avant tout si elle pouvait maîtriser l'affinité de l'Eau avant toute autre chose et ainsi parfaire l'entraînement comme il le pouvait.

_________________
Une longue route à partager [OKIKO] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017

Une longue route à partager [OKIKO]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: